Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Event Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT]
V'hallys
Codeuse
V'hallys
Race : Loup/louve
PUF * : Myosotis
Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2018
Âge : 19
Ta localisation réelle : Rennes

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue0/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non
Mer 27 Mar 2019 - 18:17


If it wasn't for the devil,
we wouldn't be here, would we?
V'hallys x Nachtgewalt
Après une ascension de longue haleine, Outa-Ranos avait finalement entendu leur souffle haletant et avait récompensé leurs efforts : au milieu d’une végétation dense et sèche, loin de la luxuriante fraicheur des jungles estivales, une trappe s’était ouverte en grinçant. Ils avaient à peine eu à l’aider à s’ouvrir en arrachant les ronces les plus tenaces ; elle s’était abattue sur le sol, dans un bruit sourd, soulevant un nuage de poussière qui les fit tousser. Une fois dissipé, ce que dissimulait la trappe s’était offert à leur vue : c’était vraisemblablement l’intérieur d’une épave, une cale que le temps avait préservée. Émerveillé, V’hallys franchit lentement le seuil de l’ouverture dégagée par les planches qui avaient cédé. Tout était en si bon état ! On se sentait comme plongé dans la vie de ceux qui avait échoué ici. Il se tourna vers Ladh, curieux de voir s’il l’avait suivi.

« Je n’avais jamais vu pareil bâtiment. Je ne pensais même pas qu’il en existait encore sur nos terres. Si nos ancêtres ont navigué dans un de ces navires, leur histoire a été oubliée depuis longtemps… »

Il se demandait si la révélation de cet étonnant bâtiment, sur cette première île, avait un sens précis dans leur quête de la Chimère. À défaut d’une piste plus pertinente pour l’instant, le solitaire se mit à délicatement examiner ce qui l’entourait, prenant bien garde de ne rien briser, évitant de toucher les objets tant qu’il le pouvait, comme si la scène vierge de toute activité depuis des années, des siècles ? était sacrée. Les anciens occupants avaient vraisemblablement vécu à un certain niveau : draperies et coffres en bois précieux ornaient la cale de l’épave. V’hallys était tenté de voler un élégant foulard d’un violet ébène, mais son attention se reporta sur Ladh. Ses troublantes remarques sur Seira et le trône printanier, plusieurs minutes auparavant, lui étaient restées en tête.

« Pourquoi exactement serais-tu satisfait de voir un autre que Seira diriger les Printaniers ? En quoi leur destin t’importe-t-il exactement ? » demanda-t-il en haussant les sourcils.

C’était une question bien directe et fort peu subtile, mais il était authentiquement curieux de la réponse. Ce n'était pas tous les jours qu'on tombait sur un solitaire que le destin d'un clan intéressait au point d'accepter si facilement de laisser le bénéfice de la Chimère à un autre, et loin d'endormir la méfiance de V'hallys, cela le rendait d'autant plus alerte.

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue-3/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Mer 27 Mar 2019 - 21:01

Nachtgewalt n'avait rien ajouté suite aux paroles dénuées d'intérêt de son interlocuteur. Il n'était pourtant pas dupe : jamais le dénommé V'hallys ne se lancerait dans une telle entreprise s'il n'avait pas de riches ambitions dissimulées derrière ses illusions d'honneur. Mais ces dernières avaient généralement le don d'exaspérer le démon noir. Nacht aimait manipuler les autres, mais un peu de fierté, que diable ! On ne peut décemment se présenter comme un prince pour ensuite se couvrir de faux-semblants. Néanmoins, ces non-dits entre les deux loups l'amusaient, en un sens : pouvait-il blâmer le solitaire de ne pas être honnête quand Nacht lui-même ne lui avait pas révélé son véritable nom ?

Et puis une des raisons au silence du noiraud était le fait qu'il soit rendu haletant par cette escalade. Ce fut donc avec un soulagement extrême qu'il était parvenu au sommet, profitant alors du paysage marin scintillant sous les astres nocturnes. Mais ce qui attira son regard, outre cet idyllique tableau, était l'étrange trappe qui s'ouvrait à même le sol. Ce dernier n'était pas de terre, malgré les broussailles et les ronces qui le recouvrait. Tout comme l'étrange pilier de bois qui sortait du sol, couvert de moisissure et de mousses, le sol était artificiel, véritable épave d'une construction d'antan. Cette dernière semblait profondément intriguer V'hallys, qui s'engouffra dans la trappe tandis que Nacht reprenait son souffle, bien moins sensible à ces vestiges d'antan que son compagnon de fortune. Le démon noir le fixa, observant la fine courbe du dos du plus jeune tandis qu'il s'enfonçait dans le ventre de l'épave.

"Cela me serait si facile de le piéger ici puis de continuer ma route..." songea-t-il avec un sourire mauvais, ses yeux brillants de la même lueur que la lune.

Mais si la confiance n'était pas de mise dans leur alliance provisoire, l'ambition y jouait très certainement un rôle. Et Nacht n'abandonnait pas l'idée de faire de V'hallys l'outil de sa vengeance.

Il le suivit donc, pénétrant l'obscurité. La nuit rendait difficilement discernable les contours de la pièce, mais le regard de Nacht s'habitua vite : c'était une véritable ruine de bois et de moisissure, quoique remarquablement bien préservé pour une construction aussi ancienne. Des objets étaient amassés ici et là, certain d'un raffinement qui attira le regard du Corbeau pourtant peu friand de ce genre de fioritures.

V'hallys lui déblatéra quelques inepties sur l'épave, et blablabla...Peu intéressé, Nacht chercha du regard quelque chose qui lui rappelle la Chimère. Malheureusement, rien n'attira son regard...Pour le moment. Le noiraud était déçu que la quête ne prenne pas fin ici : chaque seconde qui passait était un risque qu'un groupe concurrent ne les rattrape. Ils étaient pressés par le temps. Par ailleurs, Nacht avait une petite pensée pour Dyani, qu'il avait laissé dans son abri avec quelques provisions. Distraitement, le Corbeau espéra qu'il ne meure pas pendant son absence, ce serait fâcheux...

-Pourquoi exactement serais-tu satisfait de voir un autre que Seira diriger les Printaniers ? reprit alors V'hallys en se tournant vers lui. En quoi leur destin t’importe-t-il exactement ?

Nachtgewalt le fixa, puis son habituel sourire se renforça. Nonchalamment, il s'approcha alors d'une étoffe qu'il ramassa du bout d'une de ses serres, admirant sa finition.

-Disons simplement que Seira et moi ne sommes pas en très bon terme, répondit-il d'un ton évasif. En d'autres termes, je serais plus que ravi de la voir dégager du tableau. Mais bon, je peux comprendre que "l'honneur" soit plus important que le rang qui te revient de droit ou que ce que tu dois à ta mère, mach dir keine Sorgen !

Il gloussa et jeta dédaigneusement l'étoffe au sol. Son regard retourna sur le jeune solitaire.

-Tu n'es pas très au courant de l'actualité des clans, n'est-ce pas ? Sinon, tu serais au courant que cette chère alpha printanière s'est attirée les foudres de nombreux claniques en portant son propre camp aux portes de la guerre ! Même ses fidèles lui ont opposé résistance...Triste reine, n'est-ce pas ?

En un sens, tant mieux s'il n'était pas au courant ! Cela justifiait qu'il ignore à quoi ressemblait ce Nachtgewalt qui avait mis Four Seasons à feu et à sang...

Le démon noir piétina l'étoffe tandis qu'il s'avançait observer du matériel de navigation à moitié rouillé d'un air faussement intrigué, laissant ses paroles se distiller dans l'esprit de V'hallys.

-Mais concentrons-nous sur la Chimère, veux-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
V'hallys
Codeuse
V'hallys
Race : Loup/louve
PUF * : Myosotis
Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2018
Âge : 19
Ta localisation réelle : Rennes

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue0/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non
Jeu 28 Mar 2019 - 13:54


If it wasn't for the devil,
we wouldn't be here, would we?
V'hallys x Nachtgewalt
Pas en très bon termes avec Seira, n’est-ce pas ? V’hallys haussa une nouvelle fois les sourcils, c’était étonnant que l’Alpha printanière se soit attiré les foudres d’un solitaire en apparence banal, malgré son physique détonnant. Il n’appréciait pas l’ironie du vieux loup, mais ne pipa mot, préférant le laisser étaler son aigreur qui était sans doute le résultat d’une vie qui ne lui avait pas souri. Il devait avoir bien des sources de frustration pour ainsi éprouver le besoin d’écraser oralement celui qui n’était pourtant pas un adversaire dans cette aventure, mais un compagnon. Un léger rictus sur les lèvres, V’hallys l’observa jeter avec dédain l’étoffe au sol. Songeant à la vie misérable et isolée que l’autre avait dû avoir, il écouta Ladh embrayer avec d’autre élucubrations acrimonieuses :

"Tu n'es pas très au courant de l'actualité des clans, n'est-ce pas ? Sinon, tu serais au courant que cette chère alpha printanière s'est attirée les foudres de nombreux claniques en portant son propre camp aux portes de la guerre ! Même ses fidèles lui ont opposé résistance... Triste reine, n'est-ce pas ?"

V’hallys sentit son poil se hérisser, transcription physiologique de ce qu’il ressentait face à Ladh et à ses mots mordants. Il avait une manière de parler qui, sans être directement insultante, transmettait mépris et condescendance. Il lui en coûta de ne rien répondre à l’insolence de son aîné, mais il inspira profondément et se détourna de lui, fort de la certitude que ce loup de plus en plus insupportable avait déjà une patte dans la tombe, l’autre étant probablement engluée dans un marre d’aigreur et ressentiment face à sa vie ratée.

"Mais concentrons-nous sur la Chimère, veux-tu ?"

C’en était trop ; il n’était pas un louveteau que l’autre pouvait diriger comme bon lui semblait pour explorer la cale, il n’avait conclu aucun accord de soumission et Ladh n’avait certainement pas gagné son respect éternel par les quelques tours de passe-passe qui leur avaient permis de gagner un peu de temps d’escalade – escalade qui, d’ailleurs, ce serait avérée pénible surtout pour le vieux rabougri, V’hallys lui-même étant dans une forme olympique. Il se retourna vers Ladh, un grand sourire insolent aux lèvres, le buste droit, le dominant dans sa hauteur.

"Au contraire, je trouve le sujet Seira très intéressant. C’est vrai qu’elle est fort inconséquente dans son bellicisme, mais il faut au moins lui accorder qu’elle est tenace. Elle tient au moins en échec ces quelques dissidents qui cherchent régulièrement à la tuer, n’est-ce pas ?"

Reprenant son pas, il s’approcha d’une jolie commode aux fins détails. Elle avait été taillée dans un beau bois qui avait bien vieilli, et malgré la poussière qui ternissait son éclat, elle n’en demeurait pas moins le noble témoin de temps oubliés. Une sorte de boussole était posée sur son rebord, ouverte ; en l’examinant de plus près, V’hallys comprit que c’était un compas. Il n’était pas certain qu’il fonctionnât encore, mais ce serait un joli souvenir à garder de cette aventure. Jetant un coup d’œil à Ladh, il ajouta :

"Je pense toutefois que si je m’attaquais à elle, j’aurais plus de succès que ces terroristes. J’ai leur force mais j’ai pour moi la légitimité du trône, les Printaniers finiront par le réaliser, le jour où je le réclamerai."

Il n’était pas certain que ce jour vienne réellement, mais si cela faisait plaisir à Ladh d’entendre ces mots, cela ne lui coûtait pas grand-chose de satisfaire cette âme esseulée que peu de choses devaient contenter au quotidien.

Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 770
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Jeu 28 Mar 2019 - 13:54

Le membre 'V'hallys' a effectué l'action suivante : Lancé de dés


'Chance' :
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] 180911111803957094
Résultat :
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] 18091111270438289
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 770
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Jeu 28 Mar 2019 - 19:04

♔ INTERVENTION DU MAÎTRE DU JEU ♔

-> En cas de confusion/d'incompréhension, se référer à ce sujet explicatif <-

Votre lancé de dés se révèle négatif : vos clans respectifs ne gagnent aucun point.

BREDOUILLE ! Mince ! Vous étiez sûr de découvrir quelque chose et pourtant… Rien du tout ! Peut-être n’avez vous pas assez ouvert l’oeil ? Dans tous les cas, vous pouvez toujours explorer autour, ou retenter votre chance plus tard !

2 tour de rp nécessaire avant de jeter à nouveau les dés !
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue-3/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Jeu 28 Mar 2019 - 19:11

-Au contraire, je trouve le sujet Seira très intéressant. C’est vrai qu’elle est fort inconséquente dans son bellicisme, mais il faut au moins lui qu’elle est tenace. Elle tient au moins en échec ces quelques dissidents qui cherchent régulièrement à la tuer, n’est-ce pas ?

L'arrogance soudaine de V'hallys n'était pas suffisante pour crisper le sourire narquois de Nachtgewalt. En revanche, il en était différent concernant la justesse de ses propos. Le petit insolent se doutait-il seulement qu'il s'adressait à un de ces "dissidents" en question ? Si c'était le cas, c'était osé de sa part d'ainsi manquer de respect au damné noir alors que la nuit portait le summum de sa puissance. Nacht toi sa froidement son interlocuteur, mais son sourire revint vite à la charge.

Méprisant à souhait.

-Tenir en échec ? Peut-être. Mais il en est autrement quand il s'agit de les appréhender.

Même si ces paroles lourdes de vérité mériteraient fortement un petit gloussement, Nacht se retint pour une fois : cela aurait pu signer l'aveu de son identité.

V'hallys se détourna observer un des meubles. Nacht ne le lâcha pas des yeux, ses serres s'enfonçant dans le sol avec impatience. Il n'avait pas de temps à perdre avec les discours insolent d'un prince sans cervelle et incapable de voir plus loin que son museau. Il était là pour la Chimère, et V'hallys n'était qu'un bonus - un bonus alléchant, certes, mais sacrifiable au besoin.

-Je pense toutefois que si je m’attaquais à elle, reprit le solitaire, j’aurais plus de succès que ces terroristes. J’ai leur force mais j’ai pour moi la légitimité du trône, les Printaniers finiront par le réaliser, le jour où je le réclamerai.

Cette fois, Nacht ne put s'empêcher de glousser bruyamment, en un presque éclat de rire.

-Leur force, vraiment ? s'amusa-t-il. Ils étaient des dizaines, menés par un chef qui a tenu tête seul à un clan entier. Toi, qu'as-tu à part la prétendue légitimité que le premier fidèle de Seira se fera un plaisir de remettre en cause ? Tu n'as jamais rencontré son fidèle bourreau je pense.

Nacht se rapprocha d'un mouvement vif vers le loup crème et le contraignit à croiser son regard.

-J'aimerais sincèrement que ce que tu dises soit vrai. Malheureusement, même un Kind comme toi doit s'en douter, Junger Prinz, mais la réalité est autre. Parfois, la voie de l'honneur est certes la plus prestigieuse, mais pas la plus fonctionnelle. Et dans la voie qui reste, nous avons des intérêts communs.

Le noiraud tourna le regard vers l'instrument de mesure que l'autre observait précédemment, puis s'en détourna, continuant de chercher des pistes.
Revenir en haut Aller en bas
V'hallys
Codeuse
V'hallys
Race : Loup/louve
PUF * : Myosotis
Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2018
Âge : 19
Ta localisation réelle : Rennes

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue0/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non
Jeu 28 Mar 2019 - 21:13


If it wasn't for the devil,
we wouldn't be here, would we?
V'hallys x Nachtgewalt
"Leur force, vraiment ? Ils étaient des dizaines, menés par un chef qui a tenu tête seul à un clan entier. Toi, qu'as-tu à part la prétendue légitimité que le premier fidèle de Seira se fera un plaisir de remettre en cause ? Tu n'as jamais rencontré son fidèle bourreau je pense."

V’hallys fixa ses yeux dans ceux de Ladh, qui venait de se rapprochement avec vivacité de lui. Il aurait aimé pouvoir dire qu’il n’avait pas peur de lui, en fait c’était ce qu’il se répétait – après tout, il le dominait largement en taille, et n’aurait probablement aucun mal à s’en sortir s’ils se battaient à la loyale, sans pouvoirs. Néanmoins, il émanait vraiment du loup sombre une fureur et un danger auxquels V’hallys était sensible ; le mauvais pressentiment qu’il avait ressenti à leur rencontre, maintenant quelques heures plus tôt, revenait régulièrement à la charge. Il n’avait jamais été confronté à une telle impression ; tout au plus avait-il rencontré des loups qu’il savait être dangereux, mais il ne ressentait pas un tel besoin impérieux de fuir. Il détestait cet instinct de fuite – ce n’était pas son genre de se défiler face à une épreuve, et il semblait que comprendre cette étonnante créature et ses desseins en était devenue une pour le jeune traître à son clan, ainsi que l’avait étiqueté Seira.

"J'aimerais sincèrement que ce que tu dises soit vrai. Malheureusement, même un Kind comme toi doit s'en douter, Junger Prinz, mais la réalité est autre. Parfois, la voie de l'honneur est certes la plus prestigieuse, mais pas la plus fonctionnelle. Et dans la voie qui reste, nous avons des intérêts communs."

V’hallys resta longuement pensif à la suite des mots de Ladh. Il avait beau les avoir déclamés avec son habituel condescendance, leur fond restait d’une pertinence que V’hallys voyait d’un mauvais œil, tant elle le poussait dans ses retranchements quant à ses motivations, et aux moyens qu’il serait prêt à employer pour parvenir à ses fins. S’il devait être honnête avec lui-même, il s’avouerait que ce n’était pas exactement le trône printanier qu’il recherchait. Que lui importait un trône s’il n’avait pas l’estime et l’admiration d’un peuple ? En réalité, c’était cela qui lui importait plus que tout : être reconnu à sa juste valeur, et non demeurer toute sa vie le traître déconsidéré par le monde entier, par la faute d’un seul être misérable qui l’avait condamné à l’aube de sa vie pour un nom dont il n’était pas responsable. Cela relevait d’une injustice qui menaçait parfois de le rendre fou, de le dépasser et de le noyer tant le poids du destin lui semblait écrasant : comment se défaire d’une réputation qu’on n’a rien fait pour mériter, réputation que l’on doit à une mère que l’on ne parvient même pas à haïr pour cela, tellement on l’aime ?

Refusant de se laisser aller à une plus ample introspection qui menacerait certainement de révéler plus de douleurs enfouies et lui faire monter les larmes aux yeux devant ce loup dont une noirceur terrible émanait, V’hallys fit comme son compagnon, inspectant la cale. Il choisit d’avancer plus loin dans les entrailles du navire échoué, prudemment afin d’éviter de se heurter à une des poutres qui dépassaient du plafond. De nombreux cordages gisaient, emmêlés pour la plupart, au sol : il en poussa certains du bout du museau, cherchant à voir si quelque objet pourrait être dissimulé en dessous. Un rat dérangé surgit soudain de l’un d’eux ; V’hallys laissa échapper un glapissement de surprise mais l’épingla au sol, plantant ses griffes affutées dans son petit corps maigre. Il s’en débarrassa immédiatement avec dégoût, envoyant le corps sans vie valser dans un recoin de la cale. Se tournant vers Ladh, il maugréa :

"On n’avance à rien, camarade. Si la Chimère est réelle, je ne vois pas ce qu’elle pourrait attendre de nous dans cet antre poussiéreux."

Il n’était pas réellement lassé de la recherche, trouvant du plaisir à explorer, à progresser, même lentement, dans leur quête. En réalité, se plaindre ainsi était plutôt un moyen de tenter de changer de sujet, mal à l’aise qu’il était face aux questionnements amenés par Ladh. Il aurait aimé, pour lui-même plutôt que pour l’autre solitaire qu’il connaissait à peine, avoir des réponses claires. Malheureusement, sous cette jolie façade d’assurance, c’était une tempête de questions incessantes qui faisait rage la plupart du temps, qu’il tentait d’ignorer tant bien que mal.

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue-3/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Jeu 28 Mar 2019 - 23:59

Enfin ! V'hallys était mouché par les paroles de Nachtgewalt, comme cela était plaisant de voire l'insolence plier face à la raison ! Enfin, "raison" était un terme fort : Nacht avait simplement dit ce qu'il savait qu'il fallait dire pour que l'autre cesse de nuire aux ambitions que le démon noir avait pour lui. Après tout, Nacht était un maitre dans l'art de trouver la meilleure monnaie d'échange pour les marchés dont il était friand. Personne ne pouvait remettre cela en doute.

Il laissa donc V'hallys réfléchir tandis qu'il souriait dans l'obscurité. Ses yeux passaient sur chaque étagère de la cale, sur chaque planche pourrie qui tapissait ses parois, cherchant avec une certaine avidité un signe de ladite Chimère. Mais rien : cet endroit était aussi vierge d'indice que l'île n'était vierge de loups. Nacht perdit légèrement de son sourire en songeant qu'ils perdaient un temps précieux, et que d'autres loups devaient leur avoir déjà emboité le pas. Cependant, il faisait nuit : rares étaient les loups à partir à l'aventure aussi tard. Mais dès que le jour reviendrait, Nacht ne pourrait plus continuer à avancer : il fallait qu'il tire profit de son avance.

Une odeur de sang vint flotter à son museau, réveillant brutalement sa faim. En se retournant, il constata que le solitaire avait tué un rat tordu, et l'avait rejeté sur le côté avec mépris. Nachtgewalt arqua un sourcil. Quel gâchis de vie, alors que lui-même ne pouvait pas tuer. Et après, ça prétend avoir de l'honneur...

-On n’avance à rien, camarade, déclara soudainement V'hallys. Si la Chimère est réelle, je ne vois pas ce qu’elle pourrait attendre de nous dans cet antre poussiéreux.

Pour une fois, Nacht acquiesça aux paroles de son interlocuteur. Après tout, lui-même avait eu de pareilles pensées quelques instants plus tôt.

-Nous devrions partir. Il n'y a rien ici.

Le Corbeau hésita, puis déclara d'un ton évasif :

-La nuit est notre plus grand avantage, pour le moment. Si nous gâchons ce temps précieux, nous serons confrontés à d'autres clans, je le crains.

De son pas disgracieux, il entreprit de s'avancer à nouveau vers la trappe, mais son regard tomba sur le rat une nouvelle fois, et son estomac gargouilla. Il était pourtant hors de question qu'il dévore un déchet de son compagnon, il avait trop de fierté pour cela. Nacht se mit pourtant à rêver du goût métallique du sang de cette proie sur sa langue, puis il enisagea d'accompagner cette saveur de l'acidité sucrée d'une pomme bien rouge, son met préféré...Malgré lui, il se sentit saliver.

-...Mais peut-être devrions-nous profiter des rongeurs de cette île avant de continuer notre route. Cela te permettra de me parler de ta chère maman, Junger Prinz. Dis-moi donc : sais-tu si elle est au courant de l'état actuel de son clan...?

Sur ces mesquines paroles, destinées à faire comprendre que le sujet n'était pas clos - mais aussi par une curiosité sincère -, Nacht se retourna et guetta du regard une proie un peu plus grosse que ce maudit rat. Il avisa alors le trou d'un gros rongeur, dans un trou de planches. Son regard se fit plus prédateur.

Plus loup, et moins corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
V'hallys
Codeuse
V'hallys
Race : Loup/louve
PUF * : Myosotis
Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2018
Âge : 19
Ta localisation réelle : Rennes

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue0/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non
Ven 29 Mar 2019 - 1:01


If it wasn't for the devil,
we wouldn't be here, would we?
V'hallys x Nachtgewalt
Lorsque Ladh abonda dans son sens et se dirigea vers la sortie de la cave, trou béant au plafond qui laissait pénétrer la lumière de la lune, V’hallys lui emboîta le pas. Il n’était pas particulièrement claustrophobe mais il en avait assez de tourner en rond dans cette cale qui ne sentait rien d’autre que le vieux bois, l’humidité et la poussière ; aussi nobles que soient les meubles et les accessoires laissés à l’abandon par leurs propriétaires, ils ne semblaient pas détenir la clé de l’épreuve de la Chimère. Le jeune solitaire fougueux se sentait frustré, non pas d’avancer lentement, mais d’avoir le sentiment de ne pas trouver ce qui pourrait l’être. Il avait la confuse impression que cette cale avait pourtant un sens, mais au diable si lui et Ladh parvenaient à trouver lequel. Il fut sortie de ses rêveries de réussite par un brutal retour à la réalité d’un sujet auquel il aurait voulu ne pas revenir :

“…Mais peut-être devrions-nous profiter des rongeurs de cette île avant de continuer notre route. Cela te permettra de me parler de ta chère maman, Junger Prinz. Dis-moi donc : sais-tu si elle est au courant de l'état actuel de son clan...?”

Sur ces mots piquants, il se retourna brusquement vers le mur, guettant vraisemblablement un potentiel repas qui habiterait entre les planches délabrées par les mites. Soupirant discrètement – V’hallys n’en était pas encore au stade où il n’avait plus la fierté de prétendre – le jeune solitaire sentit la question tourner en boucle dans sa tête. La réponse était évidente au premier abord ; cela faisait de longs mois que Myosotis était partie, peut-être une année voire plus, et n’était – à sa connaissance – jamais revenue vers son clan, ce qui lui avait déchiré le cœur plus que toute rupture amoureuse l’aurait jamais pu. Elle avait mis longtemps à s’en ouvrir si clairement à V’hallys ; mais tout avait enfin fait sens quand elle avait accepté de lui expliquer, peu avant qu’il parte. Il avait enfin compris la raison de tous ces contes d’enfance mettant en scène de nobles Printaniers. Myosotis avait eu du mal à mettre en mot son amour profond et pur pour le Printemps ; pendant longtemps, elle l’avait exprimé indirectement. Sa plus grande preuve d’amour avait probablement, et assez paradoxalement, été son départ, dans le seul but de protéger son clan d’elle-même, de ce qu’elle se sentait devenir. Ç’avaient été des choses complexes à appréhender pour V’hallys, même s’il était adolescent lorsqu’elle s’était ouverte à lui. Encore aujourd’hui, il se demandait s’il parviendrait jamais vraiment à comprendre cet amour de sa mère pour son clan si lui-même ne le vivait pas – d’où, quelque part, sa quête incessante pour rejoindre les siens. Ayant pris conscience que Ladh ne le lâcherait certainement pas, et comprenant en même temps la curiosité du vagabond face à ce qui devait constituer une des plus étonnantes énigmes de l’époque – pourquoi une Alpha aimée des siens avait fait défection – il déclara :

“Je sais que Seira a raconté des horreurs après le départ de ma mère. Je ne sais pas si elle est convaincue de sa traîtrise, ou si elle l’a instrumentalisé pour asseoir son pouvoir. Tout ce que je sais, c’est que ma mère aimait son clan plus que tout au monde, plus que sa propre réputation.”

Alors même qu’il prononçait ces mots, il sentit une bouffée d’émotion l’envahir. Il n’en montra rien, bien sûr, mais la nostalgie de sa mère lui noua le cœur comme rarement. Il avait conscience au quotidien de la chance qu’il avait eue d’être élevé par elle, de l’avoir comme modèle, même si cela s’accompagnait d’une équivalente pression. Néanmoins, certains épisodes lui rappelaient avec plus d’acuité tout ce qu’elle avait accompli, le chemin qu’elle avait parcouru et tout ce qu’elle lui avait transmis, à lui qui avait grandi sans père et dont la seule figure avait été Myosotis.

“Ma mère n’est pas revenue depuis son départ. J’abhorre la façon dont Seira a traité son souvenir, en revanche de ce que j’ai vu, le Printemps ne se porte pas particulièrement mal. Je pense que ma mère serait heureuse de cela, de la stabilité du règne de Seira, si cela permet au clan de s’épanouir, quitte à ce que cela se fasse au prix de sa réputation.”

Une oreille attentive décèlerait la trace d’amertume dans les derniers mots de V’hallys. Il adulait sa mère mais une petite part de lui, si discrète qu’il ne l’avait jamais identifiée clairement, trouvait toujours à redire à la position de sa mère. Le côté chevaleresque de ses bons sentiments était facile dans la mesure où elle avait eu son heure de gloire, où les âmes se souvenaient d’elle comme celle qui avait repris le clan après Oxymore. Certes, Seira avait délibérément entaché son nom, mais dans les cœurs de certains elle demeurait une bonne Alpha. Lui en revanche n’avait pas eu cette chance. Condamné avant d’avoir commis son crime, V’hallys vivait entaché du nom sali de sa mère, aussi bien que de la pression d’être à la hauteur de ce qu’elle avait accompli. Doublement maudit, il n’avait pu hériter que des éclats brisés d’une ère de gloire révolue.

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue-3/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Ven 29 Mar 2019 - 9:58

Il suffit qu'un gros rongeur passe la tête hors de son trou, curieux de comprendre l'origine du grabuge, pour que Nacht se jette sur lui et l'attrape par la queue. Le noiraud était certes disgracieux dans ses mouvements, il n'en était pas moins leste, et dans l'obscurité son pelage se confondait avec les ténèbres elles mêmes.

-Je sais que Seira a raconté des horreurs après le départ de ma mère. Je ne sais pas si elle est convaincue de sa traîtrise, ou si elle l’a instrumentalisé pour asseoir son pouvoir. Tout ce que je sais, c’est que ma mère aimait son clan plus que tout au monde, plus que sa propre réputation.

Le ton de V'hallys était étonnamment calme pour une telle déclaration. Peut-être était il simplement peu émotif, mais Nacht en doutait : l'insolence cache généralement une tourmente de sentiments.

Le rat, énorme et dodu, se débattit en couinant, se balançant tandis que le noiraud le maintenait suspendu par la queue. Sa faim ainsi attisée, Nacht croqua une de ses pattes : il ne pouvait pas tuer, mais il pouvait se repaître d'un animal vivant.

-Ma mère n’est pas revenue depuis son départ, reprit V'hallys. J’abhorre la façon dont Seira a traité son souvenir, en revanche de ce que j’ai vu, le Printemps ne se porte pas particulièrement mal. Je pense que ma mère serait heureuse de cela, de la stabilité du règne de Seira, si cela permet au clan de s’épanouir, quitte à ce que cela se fasse au prix de sa réputation.

Un mince filet de sang coulait le long de la gueule de Nacht quand il se tourna à nouveau vers son interlocuteur. Il laissa retomber la proie qu'il venait d'amputer de deux délicieux membres, et l'animal rampa en couinant vers sa cachette. Peut-être vivrait-il, s'il était assez malin.

-Je me souviens du règne de Myosotis, déclara nonchalamment le démon noir en essuyant le sang de son menton. Il était chargé de la paix et de la confiance qu'Oxymore avait anéanti. Ce genre de niaiserie a tendance à m'être indifférent mais cela reste un héritage, son héritage.

Il s'approcha de son compagnon de route, son regard lunaire passant une dernière fois sur les étagères. Un sourire mielleux ornait son vilain minois.

-Mais Seira est davantage semblable à Oxymore, tu ne crois pas ? Des conquêtes, peu importe le prix. Des vengeances, privilégiant ses vaines émotions. Où est l'héritage de ta mère dans tout ça ?

Il gloussa puis poussa la trappe.

-Allons nous en : il n'y a rien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 770
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Ven 29 Mar 2019 - 9:58

Le membre 'Nachtgewalt' a effectué l'action suivante : Lancé de dés


'Chance' :
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] 180911111803957094
Résultat :
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] 180911112703986328
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 770
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Ven 29 Mar 2019 - 12:14

♔ INTERVENTION DU MAÎTRE DU JEU ♔

-> En cas de confusion/d'incompréhension, se référer à ce sujet explicatif <-

Votre lancé de dés se révèle négatif : vos clans respectifs ne gagnent aucun point.

ECHEC
Vous avez beau regarder partout, rien n’attire votre regard dans cette pièce, et la poussière chatouille désagréablement votre museau. Un peu d’air frais serait plus que bénéfique... Vous ne pouvez plus tenter l'épreuve, mais vous pouvez toujours continuer votre chemin ailleurs ou revenir sur vos pas.

Revenir en haut Aller en bas
V'hallys
Codeuse
V'hallys
Race : Loup/louve
PUF * : Myosotis
Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2018
Âge : 19
Ta localisation réelle : Rennes

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue0/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non
Ven 29 Mar 2019 - 13:14


If it wasn't for the devil,
we wouldn't be here, would we?
V'hallys x Nachtgewalt
“Je me souviens du règne de Myosotis, déclara nonchalamment le démon noir en essuyant le sang de son menton. Il était chargé de la paix et de la confiance qu'Oxymore avait anéanties. Ce genre de niaiserie a tendance à m'être indifférent mais cela reste un héritage, son héritage.”

V’hallys continua à examiner ce qui l’entourait, écoutant néanmoins avec attention Ladh. Il s’étonnait que le personnage se dise indifférent à la prospérité d’un clan, mais cela se révélait après tout assez cohérent avec ce qu’il avait vu de lui jusqu’à présent. Il n’abondait ni dans son sens, ni dans celui de sa mère, en matière de rayonnement d’une tribu. Certains prenaient parti pour l’idée que la paix était la fin ultime de toute communauté, mais il pouvait entendre ceux qui estimaient que la conquête et le rayonnement par l’étalement géographique étaient un moyen plus efficace de mesurer la grandeur d’une nation. Au final, V’hallys estimait surtout que du moment que les motivations du meneur étaient pures, et qu’il recherchait le bonheur de son clan, les différentes conceptions étaient toutes respectables. Si Seira voulait étendre son empire pour des raisons nobles, pour le bien du clan et non son intérêt personnel, il ne voyait pas en quoi cela serait moins respectable que l’idée de Myosotis qui avait été la reconstruction intérieure. En revanche, il trouvait l’Alpha actuelle inconséquente dans sa volonté d’expansion, car le danger de l’éclatement d’une guerre risquait de causer plus de mal au Printemps que de bien.

“Mais Seira est davantage semblable à Oxymore, tu ne crois pas ? Des conquêtes, peu importe le prix. Des vengeances, privilégiant ses vaines émotions. Où est l'héritage de ta mère dans tout ça ?”

V’hallys serra les dents et pinça ses lèvres, hochant discrètement la tête. Ladh venait de mettre le doigt sur ce qui l’insupportait profondément chez Seira, en tout cas de ce qu’il avait pu déduire du comportement de l’Alpha avec les bruits qui couraient. Poursuivre aveuglément un but impérialiste au mépris de la plus petite considération pour le bien-être de ses sujets était l’exact attribut d’un leader méprisable, à son sens. Pis encore, la vengeance personnelle était probablement ce qu’il y avait de pire en matière de gouvernance. Cela dit, sa droiture lui imposait de nuancer son jugement dans la mesure où il n’avait jamais eu la fortune de se confronter directement à Seira, de l’entendre de vive voix exprimer pareilles volontés. Et il savait mieux que quiconque grâce à l’expérience de sa mère que les volontés d’un chef pouvaient être terriblement déformées par les rumeurs, et qu’il y avait un monde entre la volonté initiale et le résultat final.

Lorsque Ladh lui enjoint de finalement sortir de cette fichue cale poussiéreuse, V’hallys lui emboîta le pas sans se faire prier. Il n’avait plus la force de lever une nouvelle fois les yeux au ciel face à ce loup qui aimait visiblement commander son prochain comme s’il n’était qu’une marionnette juste bonne à exécuter ses ordres, mais cet ordre-ci avait au moins le mérite d’être rationnel. Ils avaient fouillé cette cale sans succès, et reconnaître la défaite à une bataille ne signifiait pas perdre la guerre. Avant de s’engouffrer dans les escaliers menant à l’air libre, il attrapa du bout des dents une belle étoffe immaculée. Une fois debout sur le pont, ou ce qu’il en restait de découvert, une grande partie étant recouverte de végétation, V’hallys en profita pour examiner les horizons. La poulaine du navire pointait son bec vers le ciel, semblant tenter de s’extirper de la flore envahissante. Il s’avança dans un numéro d’équilibriste sur cette partie saillante fixée à la proue ; il gagnait ainsi quelques dizaines de centimètres en hauteur. La vue était d’autant plus spectaculaire ; le vent qui sifflait à ses oreilles ne dissimulait pas le bruit de l’écume des vagues qui venait se briser sur les rochers abrupts en contrebas. Certaines parties de l’île lui restaient dissimulées par des reliefs rocheux. Il rejoint Ladh après quelques instants d’observation :

“Ce navire doit contenir d’autres pièces que la cale, peut-être plus riches en découvertes que ce maudit trou plein de poussière. Cela dit, on risque d’avoir du mal à en trouver l’accès. On peut sinon avancer plus loin dans l’île et ne pas s’attarder ici, tant qu’on a de l’avance.”

Les deux propositions lui étaient égales, même s’il espérait ne pas avoir à replonger dans une pièce exigüe. Il préférait définitivement les grands espaces aérés. En outre, si des concurrents devaient débarquer prochainement sur l’île, ils tenteraient probablement l’exploration de l’épave à leur tour, et quelque chose disait à V’hallys qu’il vallait mieux éviter la confrontation pour l’instant.

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue-3/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Ven 29 Mar 2019 - 15:06

L'air frais et vierge de toute trace d'humidité fit grand bien à Nachtgewalt, même si le vent restait aussi puissant que précédemment. Il huma l'air, légèrement frustré de ne pas avoir davantage avancé dans son aventure. A l'horizon, loin derrière les ajoncs et la mer scintillante, se distinguait la silhouette d'une grande île, perdue dans les ténèbres de la nuit. Mais comment y accéder ?

-Ce navire doit contenir d’autres pièces que la cale, peut-être plus riches en découvertes que ce maudit trou plein de poussière, déclara soudain V'hallys. Cela dit, on risque d’avoir du mal à en trouver l’accès. On peut sinon avancer plus loin dans l’île et ne pas s’attarder ici, tant qu’on a de l’avance.

Nacht lui jeta un regard narquois : le printanier évitait une nouvelle fois de poursuivre la conversation, n'ayant probablement aucun argument à lui opposer. Néanmoins, le démon noir ne releva pas : il ne voulait pas perdre plus de temps.

Il fit quelques pas en avant, marchant presque sur la guarigue pour tenter d'entrevoir ce qu'il se trouvait de l'autre côté de l'île, tandis que son compagnon choisissait de prendre un peu de hauteur.

-S'il y a un passage, il doit être visible à un autre endroit que ce fichu rafiot. Nous devri-...?!?!?!

Alors qu'il parlait, le sol se déroba sous ses pattes. Les buissons qui soutenaient la charpente végétale de l'épave venaient de ployer sous le poids du noiraud, s'ouvrant ainsi vers la pente et vers ses ronces. Nacht n'eut pas le temps de réagir : il tomba vers l'avant, s'enfonçant dans l'amas d'épines et de bruyère. Les branches lui giflèrent le museau tandis qu'il roulait sur lui même, laissant des traînées rouges parmi ses poils et ses plumes. "Heureusement", un grand rocher perdu parmi les plantes l'empêcha de tomber plus loin et il s'y étala, sa déchéance heureusement dissimulée à la vue de V'hallys par l'écran végétal. Sonné, Nacht s'aperçut qu'il s'était très probablement mordu la langue dans sa chute quand une gerbe de sang et de salive mêlée fut expulsée de sa gueule alors qu'il se mettait à jurer avec une profonde irritation :

-SCHEIßE! VERDAMMTE PFLANZEN ! Ich werde diese Insel und all diese blöden Pflanzen verbrennen!!!

Continuant à jurer, il se retourna, et constata qu'il était complètement enchevêtré dans les ronces, qui entaillaient malicieusement sa chair. Difficilement, il se hissa sur le caillou pour surgir hors de cette dense végétation et ainsi s'extirper de sa prison végétale. De nombreuses feuilles étaient venues se coller à ses poils et il saignait de quelques plaies ici et là, mais c'était surtout sa dignité qui était touchée. Relevant la tête, il avisa V'hallys en contrehaut et le toisa avec hargne : il était évident qu'il n'attendait aucun commentaire sous peine de sanction immédiate.

-T'as fini de traîner, Ja ?
Revenir en haut Aller en bas
V'hallys
Codeuse
V'hallys
Race : Loup/louve
PUF * : Myosotis
Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2018
Âge : 19
Ta localisation réelle : Rennes

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue0/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Non
Ven 29 Mar 2019 - 18:40


If it wasn't for the devil,
we wouldn't be here, would we?
V'hallys x Nachtgewalt
Un bruit de fin du monde fit presque sursauter V’hallys qui était retourné sur la saillie du navire afin d’observer les alentours, dans l’espoir de trouver une direction inspirante. Tressaillant, il se retourna vivement vers Ladh, qui était vraisemblablement à l’origine de cette mini-catastrophe. Le pont était envahi de végétation, il ne distinguait pas ce qui venait de se passer : tout ce qu’il déduisait du roulis de cailloux et des jurons étonnamment inspirés de son compagnon de route, c’était qu’il venait probablement de chuter d’une manière aussi spectaculaire que ridicule. Retenant un rire nerveux que l’autre n’apprécierait certainement pas, V’hallys sauta avec habileté de son promontoire, à la fois dans l’optique de vérifier ce qui venait de survenir et d’aider éventuellement Ladh à se sortir du trou dans lequel il venait de tomber dans un bruit magistral.

Il était en effet empêtré dans un mélange assez édifiant de ronces, d’ajoncs et de multiples cailloux plus effilés les uns que les autres, le tout ayant en de multiples endroits entaillé son corps déjà malmené par la vie. L’envie de rire de V’hallys s’évanouit ; il n’était pas sensible à la vue du sang, mais il estimait à sa juste valeur l’utilité de Ladh dans ce voyage, et s’il n’était pas en mesure de poursuivre, lui-même serait dans une position délicate pour la poursuite de sa quête. Néanmoins, le vieux solitaire semblait plus heurté dans sa dignité que dans sa chair ; le sang des estafilades brillait sous la lumière de la lune, mais il ne s’écoulait pas en bien grande quantité. Lorsque Ladh constata qu’il l’observait depuis son point en hauteur, il fit prestement quelques pas en arrière, pour ne pas le vexer outre-mesure… trop tard :

“T'as fini de traîner, Ja ?”

Lâchant un énième soupir et ne se privant pas, cette fois-ci, de lever les yeux au ciel – seule la lune le verrait, de toutes manières – V’hallys contourna les buissons qui constituaient un véritable labyrinthe sur le pont de l’épave, pour parvenir au niveau de Ladh. Devant le triste spectacle que celui-ci offrait, il ne put s’empêcher d’afficher un petit sourire narquois. Baissant la tête pour le dissimuler dans l’ombre de la nuit, il lâcha avec désinvolture :

“Plus de peur que de mal, on dirait bien. Ça va, tu n’as pas de bobo trop vilain. Reprenons notre route, je crains que nos concurrents ne profitent de nos galipettes pour nous rattraper…”

Ses yeux rieurs se détournèrent de Ladh et cherchèrent un endroit libéré de la végétation pour sauter bas de cette épave qui avait refusé de leur révéler ses secrets. À quelques mètres de là, le rebord du pont censé protéger les marins du tranchant des vagues et les empêcher de basculer à la mer, avait été rongé par les mites et laissait une ouverture suffisante pour leur permettre de sauter vers le sol de l’île. Ils devraient se frayer un passage à travers la lande dense et hostile, ils n’avaient pas le choix. Ouvrant la marche, ayant recouvert son torse, ses épaules et ses flancs de ses écailles reptiliennes, dans une tentative – somme toute assez fructueuse – de se protéger des écorchures, V’hallys progressait bien. Ayant atteint le sommet d’un petit relief, il fit une pause, attendant que Ladh le rejoigne. La lune brillait au-dessus de leurs têtes, heureusement assez pleine pour leur offrir une luminosité agréable. Au loin, on entendait des oiseaux marins crier dans la nuit, certains tournoyant dans le ciel. Ce qui ressemblait à des cormorans semblaient se concentrer au-dessus d’un point en contrebas qu’ils ne pouvaient distinguer de là où ils se trouvaient. Pointant le museau dans leur direction, il indiqua à Ladh :

“Regarde ces oiseaux, là-bas. C’est étrange comme comportement… Que dirais-tu qu’on aille vérifier ce qui peut les attirer ?”

Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 770
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Ven 29 Mar 2019 - 18:40

Le membre 'V'hallys' a effectué l'action suivante : Lancé de dés


'Chance' :
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] 180911111803957094
Résultat :
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] 18091111270587030
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 770
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Sam 30 Mar 2019 - 15:34

♔ INTERVENTION DU MAÎTRE DU JEU ♔

-> En cas de confusion/d'incompréhension, se référer à ce sujet explicatif <-

Votre lancé de dés se révèle positif : vos clans respectifs gagnent 5 points.

NOUVELLE ÎLE DÉCOUVERTE : Incroyable ! Vous venez de découvrir un passage vers une nouvelle île ! Vous pouvez continuer à avancer vers cette nouvelle île ou continuer votre exploration des alentours. Félicitations ! En espérant que vous soyiez les premiers à poser les pattes sur cette nouvelle île...

PASSAGE : un chemin escarpé, à moitié immergé, menant à une crique qu’il est difficile d’atteindre si l’on ne vient pas du bateau...

ERRATUM : considérant que 24h est la durée normale d'attente avant l'exploration de la prochaine île (et donc en empruntant le raccourci), il vous faudra attendre 48h avant de continuer votre aventure !
Le staff s'excuse de ces modifications intempestives, nous essayons de rester à la fois logiques et impartiales.

Vous devez attendre Dimanche 31 Mars - 18:40 pour reprendre l'exploration !
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 299
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Left_bar_bleue-3/1000If it wasn't for the devil, we wouldn't be here, would we ? — ft. Nachtgewalt [EVENT] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Sam 30 Mar 2019 - 19:46

Passant par un chemin un peu moins impénétrable, V'hallys rejoignit Nachtgewalt, un sourire narquois sur les babines. Il n'avait pas ri, mais son regard se gaussait pour lui. Nacht serra la mâchoire, furieux, et cracha à nouveau un petit peu de sang qui atterrit non loin du solitaire crème.

-Plus de peur que de mal, on dirait bien, déclara alors nonchalamment ce dernier. Ça va, tu n’as pas de bobo trop vilain. Reprenons notre route, je crains que nos concurrents ne profitent de nos galipettes pour nous rattraper…

Au mot de "bobo", Nacht siffla entre ses dents et se rapprocha avec une rageuse détermination de son interlocuteur, ignorant les ronces qui le tailladaient. Il mit du temps à enjamber toutes les plantes qui lui barraient la route, mais il parvint à rattraper V'hallys alors que ce dernier se détournait. Le noiraud croisa alors son regard, ses yeux brillants d'une froide lueur.

-Mesure tes paroles, Trottel...gronda-t-il avec un sourire absolument mauvais. Je ne voudrais pas te couper cette précieuse langue que tu manies avec tant d'insolence.

Le démon noir passa une patte sur son museau, essuyant un peu de sang qui y séchait tranquillement, puis suivit son cadet, le regard sombre. Ses plaies n'étaient pas douloureuses pour quelqu'un qui avait connu bien pires souffrances, mais une méchante épine avait pénétrée la cicatrice qui barrait son antérieur, renforçant son boitement d'une vive sensation de brûlure. Heureusement, le sang n'était que peu visible sur son pelage noir, mais il empestait et poissait chacun de ses pas. Nacht était absolument furibond d'avoir ainsi été vu en si mauvaise posture par son compagnon de route, et il n'avait pas menti sur sa menace. Pourtant, une partie plus raisonnable de son esprit tordu était surpris de ne pas avoir été confronté à davantage de moqueries. Cela dit, cela aurait été un manque absolu d'intelligence de la part du solitaire : il ne pouvait décemment pas continuer la route seul en pleine nuit.

Au moins faisait-il preuve d'un peu de jugeote. Si Nacht n'était pas soudainement si glacial, il aurait presque apprécié cela.

Relevant les yeux du sol où il essayait de trouver un chemin praticable, le noiraud remarqua qu'il se faisait devancer par V'hallys. Il plissa les yeux, remarquant que le pelage du solitaire lui semblait différent dans l'obscurité. Serait-ce des écailles...?

-Regarde ces oiseaux, là-bas, annonça l'ancien printanier tandis que Nacht le rejoignait finalement, détaillant cette peau épaisse qui le recouvrait. C’est étrange comme comportement… Que dirais-tu qu’on aille vérifier ce qui peut les attirer ?

Le Corbeau suivit son regard. Il n'avait pas remarqué, mais un groupe d'oiseaux marins - probablement des cormorans d'après leurs cris - tournaient en rond, leurs fines silhouettes soulignées par l'astre nocturne. Leur danse semblait se concentrer autour d'un point précis. Nacht fit la moue : cela lui faisait mal de l'admettre, mais V'hallys avait finement observé la situation. Néanmoins, son air contrarié laissa place à son habituel sourire tandis que l'excitation de la conquête à venir le prenait à la gorge.

-Bien vu, déclara-t-il, oubliant d'être condescendant pour une fois. Allons-y.

Cette fois, Nacht pressa le pas et passa devant son cadet, ne souhaitant guère rester derrière lui. Les deux loups sautèrent de rochers en rochers pendant une bonne et épuisante heure. Quand ils atteignirent la plage, Nacht était exténué. Pourtant, son regard gardait de sa vivacité : là, sur la plage, se distinguait...Un passage ?

-Endlich !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: