Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux...Quel camp choisiras-tu ?
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON personnage : loup ou chien pour les Survivants, et bien d’autres (félins, ours,...) pour les Insulaires et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !

A très bientôt !


Nouveaux lieux, nouveaux clans et nouvelles espèces. A vous de vivre ... Ou de survivre !


 

 :: HORS-JEU :: Archives Event Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ceci n'est qu'une simple mission non ? Que le jeu se poursuive donc. [Libre]
NuitsTernes
Nobody
avatar
Espèce : Loup/louve
Masculin
Messages : 23
Date d'inscription : 01/01/2018
Âge : 30
Ven 23 Mar 2018 - 10:43

Drei-Augen
Une tâche avait été confié à Drei-Augen, un acte macabre qui convenait bien à la chose qu'il était. Une d'entre eux avait d'ailleurs refusé une tâche que le piaf leur attribuait, il en aurait presque rit en voyant cet éclat. Cela avait déplu au noiraud à faciès de corbeau. Que tout ceci était distrayant. Il n'avait cependant pas accepté la mission pour entrer dans les faveurs du difforme, cela aurait était inutile ; et puis il ne cherchait aucune faveur. L'être qu'il était ne se rabaisserait pas à de telles pratiques. Il en avait assez d'attendre, il voulait juste un peu d'action, et cette tâche semblait toute indiquée pour lui. Toute résistance avait sombré en lui, ne restait plus qu'un vide béant, le néant lui même n'aurait pu être plus vide... quelque chose avait disparut. Ses sens lui indiquèrent bien vite qu'il avait atteins sa destination, il devait à présent trouver sa proie. « Rien de bien compliqué à ce qu'il me semble. »

Sa fourrure se hérissa sur son dos, il pouvait sentir la présence de cette autre créature que rodait autour des terres printanières, un instant il fut emplit de rage, cette créature n'avait aucun droit de roder par ici. Le masquait s'était accroupit derrière un buisson pour observer l'intrus et il aurait engager la lutte sans attendre s'il n'avait pas perçu quelque chose d'étrange. Un sourire narquois se peignit sur la face masquée qui ne fit plus grand cas de la discrétion.

-Tss...tss...tss... ; moi qui croyais que tu comptait disparaître quelle surprise agréable que ce ne soit pas le cas.

Le chasseur solitaire qui ne s'était même pas rendu compte qu'il était devenu proie sursauta pour laisser s'enfuir son dîner. Son air affolé échappa totalement à l'être masqué. Le pauvre lupin trouva bien vite la source de l'agita et son affolement fit place à une colère soudaine.

-Non mais quoi encore ?! Faut être un grand malade pour surprendre les gens comme ça, t'as en effet réussit à faire disparaître mon repas ! Qu'est-ce que tu comptes faire pour réparer ça ?

Drei-Augen, de profil face au lupin, parti d'un rire amusé avant de lentement sortir de son buisson, se ramassant lentement sur lui-même. Le calme revint subitement quand le masque fit face à l'autre, un clame horrifiant à l'image de ce que le masque dévoila au chasseur devenu proie.

-Ce que je compte faire dis-tu ? Mmmh... j'ai quelque chose d’extrêmement plaisant en tête mon petit, te faire disparaître à ton tour, toi qui mets les pattes où tu ne devrais guère. Allez, maintenant il est temps de courir petit et de tenter d'échapper à la mort si tu le peux.

Le solitaire allait parler mais il n'en eut pas l'opportunité car le masqué bondit avec une rapidité déconcertante pour le loup non formé. Le premier coups atteignit sa cible avec sucés ; le premier sang venait de couler, laissant une estafilade le long de l'épaule du loup. Cela sembla réveiller assez le simple d'esprit pour que l'adrénaline et la peur le poussent à courir comme jamais. Le jeu venait de débuter, le vainqueur était dors et déjà désigné. Le goût du sang sur sa langue raviva l'ivresse du masqué, plus vivifiant encore que dans ses souvenir, il fallait qu'il continua. Ceci était sa mission.

Sa vision toute particulière le guidait à merveille, elle faisait même d'avantage sans qu'il s'en rende compte, elle exacerbait ses sens, aiguillonnait son envie de tuer. Il devenait soudain une arme plus meurtrière que jamais. Chaque fois que sa cible ralentissait ou déviait trop du chemin voulut, une nouvelle entaille marquait sa fourrure et ajoutait à la fièvre folle du chasseur. Il le sentit faiblir avant que son pas ne ralentisse. Son sang tâchait l’herbe environnante tel un cri muet sur les terres qu'il avait mal choisit pour terrain de chasse. Les deux loups se firent face, le premier fière et le regard brumeux, presque drogué ; et l'autre, faible et tremblant, le souffle haletant et erratique.

-Le jeu est déjà fini petite chose ? Demanda le masqué avec amusement. J'aurais pensais que tu atteindrais ce par-taire de fleur là, juste derrière toi.

Le solitaire bondit avec ses dernières forces sur son agresseur qui se déporta sur le côté au dernier moment, tourna sur lui même pour attraper l'autre par la nuque et profiter de l'élan de ce dernier pour l'envoyer dans le-dit par-taire fleurie.

-Voilà, on dirait que tu y est parvenu au final. Malheureusement pour toi ; poursuivit le lupin en avançant sur le lupin, le jeu ne se termine pas vraiment bien, il n'y a qu'un seul gagnant, toute mes excuses mon gars.

Une patte ferme se posa sur le cou du pauvre diable, l'empêchant ainsi de mordre tandis que la gueule moucheté de sang approchait du flanc de la victime. Le museau à quelques millimètres de la fourrure chaude, moustache frémissante face à la pulsation de vie. Les formes serpentines sortir du corps du vainqueur pour se planter de part et d'autre du corps de la cible, les crocs se refermèrent sur le corps du lupin hurlant. Des craquements sinistres résonnèrent lointainement à travers l'ivresse du masqué. Seul un murmure passa les barrières de son esprit, le dernier souffle du mourant.

-Pourquoi ?

Cette question tourna en boucle, le remmenant au présent plus sûrement que s'il s'était jeté dans un torrent aux eaux grondantes. Etait-il en train de devenir l'arme d'un autre ? Il avait vendu son âme à un fou emplit de remord et de haine. Il n'avait pas voulut de cette mission, il voulait juste que cesse son tourment, et que la promesse d'un fou le sauve mais à présent, pouvait-il encore être sauvé ? Il serait à jamais couvert de sang, il s'était perdu dans celui-ci.

-Je... n'ai pas eu le choix... Tu ne peux pas me juger... tu ne sais rien...

Embourbé dans une expression de rage et de désespoir sans fond Drei-Augen fut prit de spasme soudain. Son corps se crispa devant la réalisation de ce qu'il avait fait, le corps souillé, presque méconnaissable du loup. Sa vue se brouilla mais cela n'avait rien à voir avec le choc de l'atrocité, son corps auparavant solide tangua tandis qu'il percevait une pulsation différente en lui. La terreur le pris d'avantage lorsqu'il perçut des bruits de course effrénée. Ils furent deux à entrer dans son chant de vision, leurs expression finit de le terrasser. Le masqué aurait voulut hurler, leur dirent de partir mais il ne pouvait pas, la douleur en lui était terrible. Quelque chose tentait de sortir, des bourgeons rouges fleurir devant sa vue avant d'être libéré dans un cri de douleur. Un parfum douceâtre emplit l'air et toucha les printaniers qui se ruait sur lui. Tout deux chutèrent au sol sans plus bouger. L'inconscience menaçait Drei-Augen tandis que de violente quinte de toux secouaient sa poitrine. De son museau goûta un liquide sombre alors qu'un goût ferreux s'emparait de sa gueule.

Inconscience menaçant son être, la paralysie gagnant ses membre, le masqué s'enfuit sans se retourner, les respirait encore, il l'avait entre aperçut mais ne pouvait s'attarder. Si on le trouvait là on le tuerais sans doute ou l'on demanderait des explications, ce qu'il ne voulait absolument pas. Il chassa le contrecoups de son pouvoir autant qu'il le pu avant de chuter en un endroit qu'il ne pu déterminer, il ne pouvait plus sentir que son souffle, sa cage thoracique se soulevant et s'abaissant lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Plague
Nobody
Plague
Espèce : Loup/louve
PUF * : Atamagahen
Féminin
Messages : 353
Date d'inscription : 05/10/2014
Âge : 22
Ta localisation réelle : behind you ~♥

Identité du personnage
Spécialité:
Total des PNs: 0 PN
Ven 7 Sep 2018 - 7:30

up
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: