Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas :petitcoeuur: ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet :: RPG :: Territoire du Printemps :: Plaine aux cerisiers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Concordance [FLASH BACK / PV Hékate]
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Left_bar_bleue55/1000Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Ven 26 Avr 2019 - 0:30

Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Tumblr_inline_nydchvtlDr1tww8x4_500
Concordance

La rumeur d’une terre nouvelle aux abords des berges estivales avait parcouru FourSeason comme une trainés de poudre. Un loup atteins d’une profonde débilité avait jouer les crieurs publics à travers tous les territoires, au grand bonheur de Seira qui pouvait se lancer dans la course rapidement, mais qui craignait cependant que l’apprêtement de son clan les disqualifie d’office dans le course à la conquête. Aux lueurs des premiers rayons du soleil, la petite louve passa en revu ses troupes prête au départ. Elle y trouva, bien entendu, Herrade, ainsi qu’Hisui qu’elle avait fait mander, une troupe de chasseurs qui les escorterait jusqu’aux frontières de leurs territoires pour leurs évités quelconque embuche et enfin Azalos.

Son père, dont l’âge avait paré son pelage aussi sombre que le sien d’un poil poivre-sel immonde qui accentuait les rides pendantes de son visage, aurait la charge du maintien du clan pendant son absence. Elle aurait préféré confier cette tâche à un loup plus jeune, mais aucun bêta ne s’était démarquer ses derniers temps et elle devait se contenter d’un printanier de confiance pour garder sa place en tant que meneuse. L’alpha posa sur lui un regard ferme, à ce moment-là il n’était plus son père, mais un général à qui elle offrait sa confiance.

- Je vais lancer les dernières patrouilles, m’assurer que le clan est en ordre, ainsi qu’annoncer que tu seras mon régent le temps de cette escapade. Je ne sais pas combien de temps cela peu duré, mais je ne veux pas de problème durant mon absence. Je compte sur toi pour assurer le bon déroulement de la meute.

Azalos hocha silencieusement la tête. Assis bien droit malgré ses os grinçants, il avait le même regard intransigeant que sa fille malgré la couleur dorée qui les habillait, il resta immobile en attendant le retour de sa meneuse. Seira, quant à elle, se détourna de la troupe à qui elle recommanda de prendre un bon repas avant de se mettre en marche, bien qu’elle n’eut, elle-même, pas très faim à cause de l’excitation qui lui donnait des fourmis dans les pattes. Cependant, sa responsabilité primait sur son impatience.

L’alpha traça, au petit trot, la distance qui la séparait de la meute. Recommanda, comme elle l’avait promis, d’obéir au vieil instructeur comme si c’était ses propres paroles et qu’elle espérait revenir pour la Walpurgis qui aurait lieu à la fin du mois. Cette fête lui tenait à cœur, car elle avait eu l’idée avec les jeunes de son clan de la remettre au goût du jour cette année. Rassembler les pierres qui entouraient les feux, chasser le gibier en meute avec les siens et préparer les chansons qui seraient fredonner le soir de la fête lui avait donner un entrain juvénile dont elle ne se sentait plus capable depuis longtemps.

Tout semblait aller pour le mieux et la meute l’encourageait même à son plus grand bonheur. Elle railla une ligne de chose à faire dans sa liste mentale, se dirigeant à présent vers les soldats qui devaient avoir commencer son entrainement, quand se dressa sur son chemin un écho du passé qui lui pinça le cœur. Elle dut cligner plusieurs fois des yeux, dans la brume opaque d’une froide matinée de printemps, avant de reconnaitre les traits sombres de la petite Hékate.

Elle ne ressemblait pas à la boule de poil chevelue dont elle avait le souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Hékate
Modo Justicière Nocturne
Hékate
Race : Loup/louve
PUF * : Carni, Vivi, Kanu
Féminin
Messages : 46
Date d'inscription : 02/07/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Left_bar_bleue0/1000Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Do you want to die ?
Dim 28 Avr 2019 - 1:59


Concordance

ft. Seira | Plaine aux cerisiers



Le printemps était en proie à une effervescence qui faisait plaisir à voir à tous les membres du clan.  En dépit de la fraîcheur de la saison, qui les inquiétaient tous, même la belliqueuse Hékate qui ne supportait pas de ne pas voir son clan à son apogée, tous s'activaient. Des informations leurs étaient parvenues, quant à l'existence d'îles nouvelles qu'ils leurs faudrait explorer, envahir, conquérir, pour leur propre gloire. On ne sait si tous les printaniers avaient soif de conquête, mais toujours était-il qu'ils s'activaient tous pour se préparer à cette expédition et exprimaient une énergie renouvelée. Les printaniers n'étaient pas du genre à se laisser distancer, dans ce genre de compétition, et Hékate savait que son clan n'allait pas abandonner ces îles aux griffes des autres clans. Et elle éprouvait une fierté personnelle à cet esprit général.

Hékate ne savait pas si elle serait mandatée pour participer à l'expédition que Seira préparait, mais elle ne s'en formalisait pas, ni ne s'en vexait. L'espionne savait parfaitement que son rang et sa valeur étaient ailleurs, et elle ne voyait pas de mal à faire partie des troupes restant au camp. D'autre part, la petite blondinette était chauvine et ne pas sortir des terres connues de Four Seasons l'arrangeait parfaitement. Tout ce qui lui importait, c'était que son clan soit victorieux, et que tous rentrent couronné de gloire. Evidemment, elle n'exprimait en rien ces pensées, si ce n'est par une attitude un peu moins agressive et fleur de peau qu'à l'accoutumée. Hékate n'était pas rendue docile, cela était virtuellement impossible, mais elle n'aboyait pas sur le moindre idiot qui aurait eu la maladresse de la déranger un peu trop. La gloire de son clan lui importait bien trop pour qu'elle ne soit cantonnée à son habituelle froideur. Même si elle ne ramenait pas cette gloire elle-même.

Pour sa part, la jeune Hékate, si petite qu'on l'aurait parfois cru atteinte de nanisme, était parmi les soldats aux prises, qui faisaient jouer de leurs muscles et s'entraînaient pour être plus forts. Bien qu'elle ne fut pas soldate, Hékate se trouvait souvent parmi eux, lorsqu'elle avait besoin de faire travailler ses muscles et de s'endurcir toujours plus. En tant qu'espionne, sa force physique n'était pas le premier atout de sa fonction et Hékate pouvait parfois passer de longues semaines sans s'entraîner. Pourtant, la blonde était bâtie comme un molosse, les épaules plus larges qu'une falaise. Ses muscles n'avaient rien à envier à ceux des soldats avec lesquels elle s'entraînait, se plaisant à les défier ( et les battre.). D'ailleurs, ils ne l'appréciaient pas particulièrement, mais la tolérait avec un respect tacite, juste par le fait qu'elle était parfaitement capable d'en envoyer certain au tapis. Aussi désagréable fut-elle, se battre avec l'impitoyable petite louve blonde relevait toujours du challenge. Le soleil ne perçait pas particulièrement aujourd'hui, mais les soldats étaient quand-même aux prises, malgré la pluie récente et la boue qu'ils risquaient de soulever avec leurs pattes. Au milieu des colosses, se trouvait Hékate, s'échauffant avec un simple exercice de course d'obstacles, qu'elle passait sans difficulté. A chacune de ses foulées, ses muscles roulaient sous son pelage rêche et court. Si l'on avait su qu'il s'agissait là de la fille de Seira, on aurait compris aussi bien sa puissance que sa détermination à toute épreuve.

Au bout de plusieurs tours à galoper sur le sol couvert de quelques pétales de cerisier, c'est haletante que la petite Hékate s'était légèrement éloignée du groupe pour reprendre son souffle. Elle ne pouvait maintenir une aussi grande endurance que les autres soldats, et n'avait d'autre choix que de faire de plus nombreuses pauses, malgré le sentiment d'humiliation et de faiblesse qui en découlait. Relevant lentement la tête, c'est alors qu'elle aperçut et reconnut immédiatement l'imposante louve noire qui approchait d'elle avec prestance et dominance. Hékate, en bonne patriote, se redressa mais inclina la tête avec respect en direction de son alpha. Elle était elle-même d'une dominance extrême, mais avait apprit à se plier à l'autorité, lorsqu'elle jugeait cela nécessaire et dans son intérêt. Seira inspirait le respect, tant par sa posture, que par les nombreuses cicatrices de guerre qui parcouraient son corps aussi bas que le sien.

Immédiatement remise sur ses pattes, la jeune Hékate se dirigea vers son alpha, loin d'être consciente des sentiments chamboulés que sa vue pouvait provoquer chez la femelle noire. Lorsqu'elle lui parla, son regard autoritaire et sévère était identique à celui de sa mère, qui se tenait juste devant elle sans qu'elle ne le sache.

- Salutations, Reine Seira.

Hékate, si elle avait confiance en elle en toutes circonstances, savait tenir sa langue devant son alpha se faire moins grande gueule. Du moins, au moins pour cette fois. Elle s'enquit, sa voix froide et neutre :


- Je suppose que les préparations pour l'expédition vers les îles vont bon train ? Elles présentent une opportunité toute particulière pour le printemps...Mais alors, que venez vous faire parmi les soldats ?


Revenir en haut Aller en bas
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Left_bar_bleue55/1000Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Dim 28 Avr 2019 - 8:15


Hékate s’approcha vers elle et plus elle se rapprochait, moins Seira reconnaissait en elle le portrait de son père. Elle aurait presque souri de voir les muscles surdéveloppés, ainsi que la mine renfrogner de la morveuse qu’elle avait délaissée, si son regard implacable ne la dérangeait pas autant. Elle sentait en cette louve une tension électrique qui lui était familière, mais qu’elle détestait, un peu comme quand elle parlait avec Seva. Ses discutions terminait rarement en de bons termes. L’alpha la jaugea longtemps en silence pendant que la petite femelle, tremper de sueur, la questionna sur sa venue à l’entrainement des soldats alors qu’elle était sur le point de partir en conquête. Seira ne s’en formalisa pas.

- La même chose que chaque matin, Hékate. Ce n’est pas parce que je quitte le territoire pendant quelques semaines que je dois négliger les derniers préparatifs. Je viens contrôler l’entrainement des soldats et leur dire « au revoir ».

A l’égale de la voix d’Hékate, sa voix était froide, ferme et sans appels. On ne contestait plus ses ordres depuis longtemps maintenant, d’autant que sa rigueur martiale avait depuis longtemps fait ses preuves pour les plus sceptiques d’entre eux. Son clan prospérait, malgré toutes les difficultés il se tenait au garde à vous sur tous les fronts et Seira ne pouvait en être plus fière. Parfois, au creux de la nuit alors que les cauchemars là dévorait il lui arrivait de se demander si elle avait vraiment sa place, si elle avait correctement fait les choses jusqu’à maintenant, mais en se réveillant, ses cicatrices rendus douloureuses à cause de l’humidité matinale, elle se rendait compte que les sourires que lui allouait les siens étaient un présent trop unique pour qu’elle se remettent en question. Elle était alpha, maîtresse et meneuse du clan du Printemps comme aucun loup ne l’avait été depuis longtemps.

Elle tourna le regard vers les soldats dont les pattes couvertes de boues et de pétales noircis luttaient aux aurores quand ils ne s’entrainaient pas sur le vieux parcours d’obstacle qui avait survécu aux années (et aux guerres) avant de détourner discrètement son regard sur Hékate. A en juger par l’état de ses pattes, plus brune que blanche, elle revenait du centre d’entrainement. D’un côté, cela la rassura, elle n’avait jamais essayé de rencontrer ou de comprendre ses jeunes louves, outre les dizaines de plaintes qui lui eurent été remonté, mais craignait par moment de voir les traits de leur père en elle. Elle ne savait plus trop si, à ce jour, distinguer Vierhs la mettraient en colère ou la rentrait très triste.

- Tu t’entrainais avec les soldats ? Je pensais que tu avais choisi la voix des ombres pour servir le clan. – Cela sonnait davantage comme une question qu’une affirmation.

Revenir en haut Aller en bas
Hékate
Modo Justicière Nocturne
Hékate
Race : Loup/louve
PUF * : Carni, Vivi, Kanu
Féminin
Messages : 46
Date d'inscription : 02/07/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Left_bar_bleue0/1000Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Do you want to die ?
Dim 19 Mai 2019 - 19:35


Concordance

ft. Seira | Plaine aux cerisiers



Glacial, dénué de toute passion futile, le ton de la reine Seira ne brusqua, ni n'intimida la jeune Hékate, qui appréciait cette rigueur stricte. Seira n'était pas une louve qu'elle avait instantanément envie de défier, car bien qu'elle ignora des parties de son histoire, on lui avait conté maintes fois la manière dont la jeune femelle avait ressaisit son clan d'une patte de fer et lui avait permis de triompher, le rendant si puissant que les autres clans n'étaient pas tentés de se frotter à eux. Tel était la manière dont on galvanisait l'esprit printanier, qui brillait dans les yeux roses de la petite patriote. Elle sentit le regard froid de la meneuse qui jaugeait son apparence, mais Hékate ne perdit en rien de sa dignité et continua de se tenir droite et impassible, les oreilles dressées mais la queue basse, en signe de pacifisme et de soumission à l'autorité de la femelle.

Elle n'avait pas honte de son apparence, peu gracieuse et pantelante, à cause de l'entraînement dont elle sortait tout juste, son pelage était rendu rêche par la boue qui le tâchait. Hékate n'avait pas peur de se faire mal ou de se salir, et voyait cela comme une force. Elle savait que son Alpha ne jugeait pas son manque d'artifices ou de fioriture ou de préciosité, au contraire! Hékate aurait dû faire sa fierté! Ou du moins, s'en persuadait-elle. Seira expliqua que sa venue chez les soldats ne relevait que d'une routine habituelle, qu'elle suivait strictement. Ne faisant pas partie desdits soldats, Hékate n'était pas constamment présente lorsque la reine faisait sa tournée matinale, mais elle avait entendu dire que la femelle blonde donnait énormément d'importance au moral et à l'entretien de ses troupes. Un véritable chef militaire, comme Hékate, qui n'avait que peu vécu, n'en avait encore jamais vu. Elle ne fit qu'hocher la tête, en simple réponse. Elle n'était pas timide, mais il fallait avouer que quelque part...Seira l'impressionnait.

La question de la reine aurait presque pu la faire rougir, si elle n'avait pas été si renfermée. Bien sûr, Hékate n'avait rien à faire à fricoter avec les soldats, et cela ne lui apportait rien, vis à vis de son propre rang...Mais Hékate n'allait pas tout dévoiler de ses ambitions, et elle se contenta de répondre avec humilité :


- Je suis bien devenue espionne par choix, mais j'aime profiter de me retrouver dans ma patrie printanière pour entretenir mon corps et le rendre plus fort...Je n'aime pas me sentir faible, ma Reine.

Elle n'avait pas menti, mais avait tu qu'elle se servait souvent de sa force pour intimider et dominer les loups plus faibles qu'elle. Elle ne grimpait peut-être pas les échelons de la hiérarchie, mais elle s'assurait d'être respectée ou crainte par ses pairs de sorte qu'on ose pas la défier inutilement. Hékate savait se servir de ses crocs et n'avait pas de scrupules à le faire. La blondinette se retourna vers le parcours d'obstacles où les soldats s'exerçaient. Si l'on regardait assez longtemps les deux louves se tenant côte à côte, immobiles, ce qui n'était jamais arrivé auparavant, on pouvait voir les traits similaires qui les liaient...Il était probable que certains aient pu le remarquer, mais aucun n'aurait été assez audacieux ( ou suicidaire) pour émettre la moindre supposition. Hékate lança à la meneuse, d'un espèce de ton de défi, mais sans aucune familiarité :

- Aviez-vous juste prévu de passer en revue vos soldats, Reine Seira ou...Comptiez vous vous joindre à l'entraînement ?

L'interrogation n'amenait pas pour autant à la provocation. Hékate aurait simplement été curieuse de voir de ses propres yeux une démonstration de la puissance et de la détermination de Seira...Sans souhaiter, évidemment, la mesurer à la sienne. Elle ne se l'avouerait pas!

Revenir en haut Aller en bas
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Left_bar_bleue55/1000Concordance [FLASH BACK / PV Hékate] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Ven 24 Mai 2019 - 10:59


- Je suis bien devenue espionne par choix, mais j'aime profiter de me retrouver dans ma patrie printanière pour entretenir mon corps et le rendre plus fort...Je n'aime pas me sentir faible, ma Reine.

Seira hocha la tête, à sa place elle aurait fait comme elle. Si Seira n’était pas très au fait de l’entraînement des espions et des tueurs, qu’elle regardait de loin à cause de la présence dérangeante de Seva parmi eux, elle se doutait que ses rangs ne demandaient pas d’entrainement régulier et louait donc une telle initiative. Elle avait hâte que ses espions soient prêts, pour pouvoir les envoyer en mission dans les clans voisins et qu’ils étalent ainsi leurs capacités. Cependant, elle ne pouvait se permettre de se détacher d’eux pour le moment, pas avec l’apparition des nouvelles îles.

Basculant son regard sur la foule de soldat qui s’échinait à la tâche, l’alpha les contempla en silence esquissant sur ses lèvres fines un rictus approbateurs en voyant passer des corps musculeux couvert de boue et de sueur. Elle opina pour elle-même, satisfaite de voir que son clan serait garder par de fiers guerriers durant son absence. La voix d’Hékate lui fit tourner les yeux en sa direction.

- Aviez-vous juste prévu de passer en revue vos soldats, Reine Seira ou...Comptiez vous vous joindre à l'entraînement ?

Elle tiqua, sa babine frémissante face au ton qu’elle employait, mais Seira choisit bien vite de laisser aller ce petit détail aux oubliettes, bien que certaine que ce ne soit pas le fruit de son imagination elle ne voulait pas brider une louve qui montrait, de prime abord, tant de volonté à l’entretien de son clan. Quand bien même il s’agissait d’Hékate.

- Une simple revu pour aujourd’hui, les îles nouvelles m’attendent et je ne peux pas me permettre de perdre plus de temps. Je suis prête à parier que tous les clans sont déjà au courant et la course à la conquête a d’or et déjà commencer.

L’idée même que Daeron arrive avant elle à la première île lui donnait la nausée. Bien que les tensions entre l’automne et le printemps se soit atténuer, surtout depuis l’intervention de militant du pacifisme, la question du tueur à gage n’avait toujours pas été résolu. Daenerys restait, pour Seira, une envoyer de l’alpha de l’automne pour mettre un terme à la monté en puissance de son clan. Elle en gardait un sévère arrière-goût, portant sur son poitrail et sur son flan droit le souvenir d’un combat épique, mais qui lui aurait été fatale si le bon sens d’Herrade ne l’aurait pas inquiété de ne pas la voir revenir.

- Peut être une autre fois, Hékate.

Se détournant du regard curieux de la petite louve, Seira se mis en marche vers l’un des généraux qui veillait à l’entrainement esquivant uniquement les larges flaques de boue dans laquelle elle ne voulait s’empêtrer. Ses pattes furent tout de même mouchetées de terre quand elle arriva auprès du loup à la tronche balafré de griffures, dont l’œil mort s’agitait en tout sens, pour le saluer d’un hochement de museau puis lui demander des nouvelles des troupes.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: