Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Gestion :: Votre personnage :: Incarnations :: Solitaires Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dyani, Enfant du Passé
Daeron
Blonde Naine & les 7 Canins
Daeron
Race : Loup/louve
PUF * : Justepourlesavatars
Masculin
Messages : 199
Date d'inscription : 27/02/2015
Âge : 18

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
Dyani, Enfant du Passé Left_bar_bleue60/100Dyani, Enfant du Passé Empty_bar_bleue  (60/100)
En couple ?: ASHA.
Mar 16 Avr 2019 - 19:25

Voilà la fiche tant réclamée. J'ai fait le minimum, je la compléterai quand je serai prête à le jouer. Donc pas avant juin o/.



Prénom


➤ Nom : Dyani
➤ Prononciation : Di-a-ni
➤ Âge : Enfant.
➤ Sexe : Masculin.
➤ Clan : //
➤ Rang : //
➤ Orientation sexuelle : Pas intéressé.
➤ Famille : Géniteurs : Asha & Daeron. Fratrie : Andracée et Lysandre. Cousins : V'Hallys, Daenerys, Cersei,R'Hllor, Sansa, Radja, Thadja, Shadja. Cousins éloignés : Ozymandias, Viehrs, Amaryllis, Hékate, Titania, Sullivan, Oswald


Caractère


Dyani est un enfant complètement nonchalant, détaché de ses pairs et laconique au possible. Depuis sa naissance il est le Monde Rouge des autres, sans cesse gavé d’informations contre son gré. La solitude est pour lui un privilège dont il ne cesse d’abuser, préférant se lover dans la tendre ignorance que de souffrir dans la connaissance.  A défaut de vouloir interagir avec les siens, l’enfant tend à  favoriser le royaume des insectes. Dénués de noms propres, dénués de parole, ils sont pour Dyani une source de distraction inestimable. Il ne sait absolument rien d’eux. Il pourrait passer des heures à les regarder sans qu’aucune révélation ne lui vienne à l’esprit. Pour lui,  il n’y a rien de plus agréable qu’un apprentissage non-forcé.

Néanmoins n’y voyez aucune timidité derrière ce caractère. Effectivement, l’enfant d’Asha est bien tout sauf timide. Son indifférence, couplée à son silence, peut aisément se confondre avec un comportement craintif. Ce n’est pas le cas, Dyani est un petit loup lucide et impavide qui, sans avoir eu le temps d’établir des relations plus poussées, sait que son statut d’enfant lui garantit une certaine sécurité aux yeux des adultes. De ce fait, il est extrêmement rare de le voir angoissé. L’enfant est calme, voire stoïque face aux siens et ce, peu importe leur apparence physique. Les fortes émotions telles que la colère, la peur ou la tristesses n’ont pas souvent leur place dans l’esprit malmené du jeune brun.

Dyani est un être qui aspire à vivre en autarcie, ce qui est complètement contre sa nature. Il est individualiste et égoïste. Il est dénué de vision manichéenne mais il reste étrangement conscient de la nature de ses défauts. Il sait que son comportement n’est pas approuvé, néanmoins il ne juge pas nécessaire de le modifier...pour le moment. C’est aussi un menteur invétéré lorsqu’il s’agit de se protéger. Déjà forcé de mentir sur son propre nom, Dyani n’éprouve aucun remords à mentir aux siens pour gagner la paix. Pour l’instant, son esprit juvénile ne vise que la tranquillité derrière ses feintes. A l’avenir, il finira peut-être par découvrir tout ce qu’il pourra acquérir grâce à ses craques.

J’en viens à aborder un aspect très contradictoire de son caractère. Plus haut, j’ai expliqué à quel point le fils d’Asha est nonchalant. Son don lui impose la marginalisation tout en stimulant chez lui une étrange forme de curiosité. Bien que désintéressé par autrui, il va être amené à se retrouver curieux malgré lui. Ses visions et ses connaissances régulières vont devenir des habitudes qu’il aura du mal à délaisser. Comme une addiction. Plus il va interagir avec ses pairs, plus son pouvoir le forcera à en vouloir toujours plus. Chaque détail, chaque information, aussi futiles soient-ils, seront précieusement conservés dans son esprit. Ainsi Dyani, une fois adulte, sera doté d’une curiosité complètement malsaine.

Cet enfant est-il doté d’une quelconque qualité ? Difficile de se prononcer, la majeure partie de son caractère sera fonction de ses rencontres. Peut-être que certains arriveront à lui inculquer quelques valeurs. En tout cas, ce qui est certain c’est que Dyani a des émotions. N’allez pas imaginer un gamin générique de type Sasuke. Le jeunot sait aimer. Il aime Nachtgewalt et lui témoigne son affection de façon tout à fait...normale. Bien que ce ne soit pas vraiment réciproque. Il considère le corbeau comme son unique père, il lui voue une confiance et une loyauté sans faille. Dyani est tout à fait conscient de l’importance que Nachtgewalt a dans son coeur et il ne cherche pas à s’en délivrer pour le moment.

Le paria est tout ce qui compte pour lui et il se montre naturellement plus expressif en sa présence. Il sait que sans lui il n’est rien, il sait qu’il aura longtemps encore besoin de lui pour survivre. Dyani est inévitablement amené  à se soucier de son père adoptif. Par affection, par nécessité d’avoir un repère, une attache sur laquelle il peut compter le temps qu’il finisse par comprendre ce qu’il est.

Détails :

Il n’a plus aucun souvenirs de sa fratrie et de ses parents. Il cauchemarde souvent sur son enlèvement nocturne, sans bien évidemment le savoir. De ce fait, il n’aime pas dormir la nuit et il préfère se reposer en journée, cela le rassure.
Sa couleur préférée est le blanc, c’est le seul vestige qu’il lui reste de sa vie passée avec sa mère. La couleur de son pelage lui est jamais restée.
Il tombe souvent malade à cause de son pouvoir.
Lorsqu’il n’a rien à faire il lui arrive de faire des fresques étranges sur les parois des grottes, en utilisant des craies offertes par Nacht.



Pouvoirs


Ne pas voir,ne pas entendre, ne pas dire.

Et ne pas être.

Asha fut la première à établir le lien avec le Monde Rouge. A travers ses yeux, vos remords, vos vérités, vos mensonges et vos peurs prenaient vie. Une vision cauchemardesque de la connaissance, un rêve écarlate et éveillé qui ne prenait jamais fin. Lysandre, fut le deuxième à bénéficier de ce lien. Si ses iris innocentes furent préservées de ce filtre carmin, ce ne fut pas le cas pour ses oreilles, condamnées à entendre éternellement les plaintes et chuchotements fallacieux de quelques malheureux esprits. Andracée, par une triste ironie du sort, s’est vue contrainte de ne dire que la vérité, empêchant chez elle le Monde Rouge d’exister, puisqu’elle n’avait donc, absolument rien à cacher à ce dernier. La boucle infernale, ainsi fermée, Dyani était supposé être le seul enfant que la malédiction d’Asha avait épargné.

Néanmoins, les choses ne se sont pas passées comme prévu. C’est donc de manière tout à fait fortuite que le jeune Dyani va découvrir son ultime lien avec le Monde Rouge, enfin, même plus qu’une simple liaison puisqu’il en sera l’incarnation. Il sera le réceptacle vivant de vos regrets, un condensé de vos détails personnels mais surtout de votre passif, et de tout ce que ce dernier implique.

Ce pouvoir se déclenche qu’à deux conditions : Dyani doit vous avoir dans son champ de vision, mais le plus important : il doit connaître votre véritable prénom. Un surnom de marche pas, il faut la dénomination complète.

Une fois en connaissance de votre prénom, Dyani recevra dans un premier temps des informations basiques, voire inutiles sur votre personne, comme par exemple  : “ il adore collecter les champignons “. Rien de bien folichon. Toutefois, plus il passera du temps en votre compagnie, plus les données qu’il recevra seront plus précises, plus intéressantes à exploiter. Arrivé à un certain niveau, des flash-backs pourront faire surface dans son esprit, pouvant le laisser pantois et confus pendant quelques instants. Ces visions seront aléatoires, non ciblées et il ne les recevra jamais dans l’ordre. Les scènes sont dévoilées par hasard, elles peuvent être tout aussi bien futiles que traumatisantes, selon le vécu de la personne concernée. Elles proviennent uniquement des souvenirs l’interlocuteur. Dans ces petits films, Dyani aura  le point de vue omniscient.Tout ce qu’il verra sera la pure et stricte vérité.  (Je tiens tout de même à noter que le cas des flash-backs arrive seulement lorsque Dyani a passé plus de 5 heures avec la personne. Ce qui n'est pas prêt d'arriver souvent).

L’étape supérieure est la transformation. Si Dyani passe plus de 72 heures (non-stop) avec un individu, il sera susceptible de changer d’apparence. Il se mettra alors à grésiller, à la manière d’un hologramme. Tout individu appartenant au passé de son comparse se retrouvera physiquement sur lui. Son enveloppe charnelle va progressivement perdre de sa matière, se mélanger avec le spectre des autres. C’est une étape douloureuse, qui ne lui sert à rien et  qui ne lui apprend rien. C’est juste une conséquence de son pouvoir, à force d’accueillir trop d’informations et de visions sur les autres, Dyani finit par s’oublier. La transformation le détruit mentalement et le réduit à un fantôme, une coquille vide, incapable de faire preuve de lucidité, quitte à en oublier son identité première.

Conséquences :

Aux premières utilisations de son pouvoir, Dyani risque de ne pas comprendre ce qui lui arrive. Des informations vont fuser dans sa tête sans qu’il ne le réalise. Il ne se doutera pas de leur provenance, il considérera longtemps ses connaissances comme instinctives. De ce fait, cela va grandement impacter sa santé mentale. Il sera sujet à de nombreuses confusions lors de ses débuts. Il aura tendance à s'emmêler, entre ce qu’il sait et ce que la personne va lui confier. Il ne supportera pas que l’on remette en question ses connaissances, tout comme il sera frustré de ne pas comprendre comment il les a acquises.

Dyani sera également très sensible aux migraines. Certaines plantes ou potions pourront les faire disparaître pendant quelques heures. Mais elles reviendront toujours au galop. Il finira par s'y habituer, toutefois elles seront pénalisantes lors des combats, car il ne pourra pas pleinement se concentrer.

Je tiens à le rappeler encore une fois : son pouvoir ne s'enclenche que s’il est avec vous et que s’il connaît votre nom. Sans ces deux conditions réunies, c’est comme s’il n’avait pas de don. Aussi, en cas de transformation, il a plutôt intérêt à aller s’isoler très loin, à l’abri de toute vie lupine s’il ne veut pas devenir un spectre.

Enfin, le système immunitaire du rouquin sera un peu plus faible que la normale. Ainsi, il sera plus sujet à certaines pathologies, telles que le rhume, la grippe et tous les types d’inflammations.



Physique


De son père il n’a hérité que les teintes, Dyani a, en réalité, énormément pris de sa mère. Il est haut sur patte, svelte et accorte. Il n’est pas trapu, son poil est plutôt court, quoiqu’un peu plus fourni au niveau de l’échine. Une parure acajou recouvre l’intégrité de son corps frêle. Quelques taches liliales parsèment les extrémités de ses membres supérieurs, tandis qu’une autre vient élégamment enflammer sa poitrine. Des nuances chocolat viennent s’ajouter au tableau, bordant la colonne vertébrale de l’animal de fresques tribales. Cette même couleur se retrouve sur ses pattes avant en formant deux symboles de flammes, mais également sur ses membres inférieurs.

Ses cheveux sont bruns et ils ont hérité de la nature bouclée de sa mère. Dyani a des prunelles orangées, un mélange parfait entre les yeux flavescents et rubiconds de ses géniteurs. Ces dernières sont soulignées d’un trait blanc à l’extrémité recourbée vers l’intérieur. Un minuscule grain d'ivoire trône de chaque côté de ses yeux.

Dyani possède trois queues de tailles normales, celle du milieu est dotée d’une pointe blanche amplifiée par une démarcation chocolat. Les deux autres ont les couleurs tout simplement inversées. Enfin, l’enfant possède deux touffes de poils brunes aux extrémités de ses oreilles, exactement comme Daeron et Andracée.


Référence:
 



Histoire


Dyani est le fils de l'Alpha de l'Automne et d'une Libre Lune. Il a un frère, nommé Lysandre et une sœur, Andracée. Son pouvoir s'est rapidement déclaré sans que personne ne le sache et déjà petit il restait en retrait. Une nuit, alors qu'il dormait blotti contre sa mère, un mercenaire surnommé Rag'valdsklag s'est emparé de lui. Personne n'a pu arrêter le mâle durant le kidnapping. Le petit a été  confié à Nachtgewalt qui avait commandité l'enlèvement. Ce dernier espérait faire accuser les Printaniers pour mettre de l'huile sur feu, néanmoins les fausses preuves laissées par Rag' n'ont pas suffit à convaincre les Automnaux. D'autant plus que le mercenaire avait été reconnu par une Tueuse automnale.


Dyani vit présentement sur les terres inoccupées, dans une grotte qu'il habite avec Nachtgewalt. Ce dernier étant parti à la conquête des îles, l'enfant s'occupe seul et subsiste grâce à la réserve de nourriture que Nacht lui a laissé. Dyani complète ses repas en essayant de chasser, puisqu'il est en âge de le faire.



joueur


➤ T'as un nom toi ? Meh
➤ Ou peut-être un PUF ? gne
➤ Âge : zbre
➤ Comment nous as-tu trouvé ? brah
➤ Tu te plais ici ? oué
➤ Autre(s) :

➤ Codes du règlement : Plus tard svp



CSS (c) S.Remaud | usage exclusif pour Four Seasons
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: