Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: RPG :: Territoire de l'Hiver :: Abîme Profonde Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sous nos pieds sont les méandres de la terre (Saoirse)
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 91
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 27

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Sous nos pieds sont les méandres de la terre (Saoirse) Left_bar_bleue10/1000Sous nos pieds sont les méandres de la terre (Saoirse) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Jeu 14 Mar 2019 - 11:25



Sous nos pieds sont les méandres de la terre

ft. Saoirse
Il ne faisait ni beau ni mauvais temps aujourd’hui. Le ciel était gris et emplit de nuage comme les prunelles de l’être famélique qui se traînait au bord de la faille. Tranquillement le solitaire longeait l’ouverture béante qu’offrait la terre à cet endroit.

Pour une fois le flot incessant de ses pensées le laissait tranquille. C’était assez rare pour que ça en devienne notable. Mais le corps maigre n’était même pas assez conscient pour s’en rendre compte.  L’esprit vide de tout, le regard vague le gris se contentait d'avancer sans prendre conscience du danger que représentait le vide à ses cotés ni de son état de léthargie assez avancé.

Un air triste lui collait au visage sans qu’il puisse l’expliquer. Il était simplement las de tout aujourd’hui. Las de se chercher, las de se battre contre la faim qui continuait de le ronger, la de se battre contre lui même, las de craindre la réaction des autres, las de ses regards juge, las de cette solitude. Sans qu’il s’en aperçoive le loup gris laissa échapper une petite larme que son masque absorba.

Il s’arrêta à ce moment là. Se laissant retomber mollement sur le sol froid de l’hiver dans un long soupir. Son regard se perdit dans les abysses sombre et profonde de la terre enneigée. Il croisa ses antérieurs en en  laissant le bout se balancer dans le vide. Ce lieu reflétait tellement son état d'esprit actuel. Silencieux après un moment d’observation du vide il posa sa tête contre ses pattes et ferma les yeux un instant à la recherche d’un repos salvateur.

Il commençait à somnoler lorsque ses fines oreilles captèrent un bruit et qu’une présence se fit sentir non loin. Il les dirigea alors dans cette direction mais ne bougea pas et resta silencieux. Il ne ferait pas tout de suite l’effort. Il fallait venir le chercher …


css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: