Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Neutre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Should have known the smell of ashes (Hjalmar)
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 91
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 27

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Left_bar_bleue10/1000Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Dim 10 Mar 2019 - 13:06



Should have known the smell of ashes

Haut dans le ciel les nuages défilaient. Le regard orageux du solitaire s’attarda dans la contemplation de leur volute cotonneuse. Pensif, il inspira profondément avant de se mettre en marche. À quoi pensait-il? Rien de particulier, simplement au temps qui passe. Le pas lent comme d’habitude. Kare n’était pas un loup pressé. Il avait tout le temps devant lui. Aujourd’hui il laisserait sa curiosité le guider. Cela le mènerait vers des territoires oubliés.

Cheminant à son rythme invariable d’errance, le paysage autour du corps maigre se mit à changer petit à petit. La verdure disparut pour laisser place à une terre noire et grisâtre. Le doux tintement de ses pas se transforma en un léger crissement pas moins désagréable simplement différent. La terre se mua ensuite en sable fin s’insinuant et salissant le poil hirsute de l’esseulé. Il n’y prêta pas attention.

Progressant davantage l’odeur de cendre emplit peu à peu l’espace et surtout le museau du lupin. Le panorama offrait une vision chaotique mais étrangement silencieuse. C’était le témoignage de la tragédie qui avait touché ces terres et qui avait forcé un peuple à partir.Il était curieux de se retrouver ici seul. Peu de gens venaient dans les parages.

Kare comprenaient qu’on ne souhaite pas retourner dans un lieu évoquant la souffrance.Mais ce lieu là n’était pas qu’un symbole de souffrance beaucoup de vie de joie et de rire avaient raisonner aussi. Mais tout ça était parti dans l’oubli. Un soupire s’échappa du gris. C’était dommage de laisser ces terres à l’abandon. Un gâchis. Pourtant il y avait du potentiel : la végétation pouvait renaître maintenant et la vie aussi.

Le clair vint se poster sur cette plage noire de suie toujours aussi songeur. Il s’assit face à la mer et laissa les embruns venir lui caresser le visage. Immobile, il se perdit une fois de plus dans la contemplation méditative qui l’habitait. Des bruits de pas apparurent derrière lui après un moment. Il ne bougea pas, tournant seulement ses oreilles dans la direction de l’arrivant. Cependant sa voix s’éleva pour saluer la nouvelle présence qu’il sentait douce et accueillante.

“Bonjour!”

ft. Hjalmar

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Left_bar_bleue40/1000Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Ven 15 Mar 2019 - 10:52




Should have known the smell of ashes

w. Kare


Le soleil était maintenant haut dans le ciel et la douce brise balayait les habits blancs du toit céleste. Toute chaleur avait définitivement quitté l’endroit, laissant place aux températures préférées de Hjalmar. Ce-dernier venait tout juste de terminer l’entraînement de la journée à Damoclès, qui ne fut pas de tout repos. Essouflé, le loup haletait sur le sable sombre, faisant une dernière ronde avant de rentrer au phare. Très satisfait de ce qu’il venait de voir, l’apprentie faisait de nombreux progrès et ce, rapidement. Peut-être qu’après tout Kuma avait raison, il fait un bon mentor !

Fière de son avancée dans la guilde, le lion se sentait merveilleusement bien ces derniers jours. L’hiver le rendait heureux, et ses journées se résumaient à entraîner Damoclès avant de rendre visite à ses bambins qui lui faisaient la fête à chaque fois. Tout cela était bien sûr accompagné de son bien aimé, avec qui il appréciait la compagnie à chaque moment. Hjalmar sourit à ses pensées, et guettait avec hâte les prochaines tâches et aventures qu’il devra vivre.

Alors qu’il se dirigeait vers l’antre pour prévenir son compagnon de sa visite en Hiver, une silhouette se distinguait sur l’étendu cendrée. Rien d’un Librelune, de qui pouvait-il s’agir ? Grommelant dans sa barbe en se demandant qui venait encore magouiller sur leur territoire à une heure aussi hasardeuse, il se mit en chemin pour se renseigner auprès de cet individu. Mais plus il s’approchait de l’inconnu et plus il se rendit compte que cette figure grisâtre n’était pas si étrangère qu’il le pensait. Pâle et squelettique, le loup qui se tenait là n’était personne d’autre que Kare le solitaire qui l’avait autrefois aidé pour calmer les tensions entre les clans ! Même si il connaissait ce loup que très peu, il est de bonne compagnie et Hjalmar appréciait discuter avec lui.

La joie revint en lui, il interpela au loin sa vieille rencontre qui lui rendit ses salutations sans se retourner.  Arrivant à sa hauteur, il entama chaleureusement le dialogue, se rendant compte qu’ils n’avaient jamais fait de propres présentations et qu’il avait apprit le nom de l’autre par le biais de renseignements :

-C’est moi Hjalmar ! Nous nous étions rencontrés lors de la vague pacifiste contre les tensions entre les clans précédemment, quel bonheur de vous revoir ! Qu’estce qui vous amène ici ?
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 91
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 27

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Left_bar_bleue10/1000Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Dim 24 Mar 2019 - 20:41



Should have known the smell of ashes

C’est une voix familière et chaleureuse qui répondit à son bonjour. Le ton dénotait avec son état d’esprit. En effet, depuis qu’il avait été pris sur le fait par Asmodia et devant l’invitation d’Herrade à se confier, il ne savait plus trop sur quelle patte danser ni comment vivre son fardeau. Des milliards de question le traversait en permanence. Et l’idée d’adoucir sa vie lui traversait parfois la tête malgré un pessimisme parfois persistant.

Étouffant un bref soupir, le gris chassa toute ses pensée dun vif geste de la patte. Le lion bleu méritait un accueil plus convenable qu’un salut pensif et déprimé. Reprenant un peu ses esprits le solitaire tourna enfin la tête vers son compagnon de soirée improvisé. Il hocha la tête dans une salutation plus conviviale que son simple bonjour précédent et l’accompagna d’un regard un peu plus pétillant. Le géant était aussi rayonnant que dans souvenir plein de bienveillance et de chaleur. Il ne pouvait nier que cela rendait sa compagnie des plus agréable.

Un fin sourire quoique discret étira alors ses babines derrière son masque éternel. Il pris le temps de s’éclaircir un peu la gorge et d’humidifier ses lèvres avant de répondre au libre lune.

“Je me souviens très bien.”

Il fit une courte pose cherchant alors un instant ses mots pour répondre à la question de son camarade. C’est le ton un peu hésitant qu’il tenta sa réponse.

“Humm... Eh bien… Je dirais que je cherchai un peu de silence et de tranquillité pour faire le point avec moi même… en quelque sorte”

Il pris une nouvelle inspiration, laissant les embruns salins lui caresser le visage tandis que les vagues continuaient leur vas et viens incessant dans un doux rouli. Ce son avait quelque chose d’apaisant et c’est ce qu’il était venu chercher.

“Je crois que j’ai des choses à revoir pour mieux m’accepter et prendre soin de moi...”

Avoua-t-il pour finir. Il plongea une regard très sincère dans celui azuré du bleu. S’étonnant de la facilité qu’il avait de se confier à cette montagne de poils. Mais la bienveillance du personnage et sa chaleur lui facilitait la tâche. Enfin c’est ce qu’il pensa en tout cas. La brise lui ébouriffa les cheveux , les faisant danser et achevant de les mettre en désordre.

“Et toi quel bon vent t’a mené jusqu’ici ?”


S’enquit-il sans vouloir paraître trop autocentré.

ft. Hjalmar

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Left_bar_bleue40/1000Should have known the smell of ashes (Hjalmar) Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Lun 22 Avr 2019 - 17:46




Should have known the smell of ashes

w. Kare


La brise salée portée par les vagues téméraires apportait un léger picotement dans la truffe du grand loup, qui était à présent habitué à cette ambiance marine. Un endroit très apaisant, qui était maintenant un endroit qu’il chérissait énormément. Accompagnant les rochers du phare, la plage au sable mêlé à la sombre cendre était son terrain d’entraînement favori, en compétition avec les pierres humides du rivage où il allait régulièrement se rafraîchir. Un vrai petit coin de paradis, parfaitement déniché pour cette antre nouvelle des LibreLunes.

La reconnaissance du solitaire arracha un fin sourire à Hjalmar, qui fut très vite concerné par les tourments intérieurs de son ami. Quel mauvais vent l’amenait à se poser ce genre de questions ? Le bleu n’aimait pas cela. Il était vrai que l’endroit était bien choisi pour venir se recueillir dans ses pensées. Loin des autres, ce lieu était fait pour les quémandeurs de réponses sur la vie. Une poétique mélancolie se lisait dans les reflets des améthystes du solitaire, croisant les chaleureux miroirs bleus du LibreLune. Apercevant que les deux amis étaient à présent assez proches pour se tutoyer, Hjalmar fit de même, se sentant presque ridicule à avoir commencé par le vouvoyer quelques minutes plus tôt.

- Quelles sont les origines de tes tourments mon ami ? Quelque chose te tracasse, et ce n’est pas pour rien si tu te poses ce genre de questions. Que t’es-t-il arrivé ?

Le fauve l’invita à s’asseoir tout comme lui, en se rapprochant des brasses mécaniques de l’eau. La fraîcheur était agréable, et cela était approprié pour une conversation plus personnelle.

- Eh bien, pour ma part, nous nous trouvons chez les miens. Ce territoire a été réquisitionné lors de la migration des estivaux et les nôtres ont aussi dus déguerpir de leur ancien foyer. Répondit vaguement le LibreLune pour sa question précédente. Il ne donnait pas plus d’informations que ça, déjà qu’il en avait bien dit. Il faisait confiance à son vieil ami, mais des oreilles malveillantes pouvaient circuler dans les parages. Ils n’étaient jamais à l’abri des petits malins, étant donné que le territoire n’était pas officiellement à eux.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: