Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Discussion autour des onguents (pv Herrade)
Hermès
Animatrice
Hermès
Race : Hybride loup/chien
PUF * : Topaze
Féminin
Messages : 146
Date d'inscription : 02/11/2014
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue5/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Ven 22 Fév 2019 - 22:13

Le guérisseur avait été réveillé tôt ce jour-là. Il avait entendu sa fille se lever tôt et elle n’avait pas été très délicate. Aussi sa compagne et lui s’était réveillés à l’horaire de leur fille. Cette dernière ne se souciait certainement que très peu du fait d’avoir réveillé ses parents. Après une léchouille sur la joue de sa belle, le loup gris se leva, incapable de rester dormir plus longtemps.
Dans un premier temps, il décida d’aller ramasser un petit peu de plantes fraîche pour préparer des onguents et autres petits produits de soin qui pourrait lui être utile pour son rôle. Une fois sa besace bien pleine, il retourna au sein du clan et plus particulièrement dans son petit coin de soin.
Tout d’abord, il tria ce qu’il avait déjà et sortit toutes les nouvelles herbes de sa besace. Il se mit très vite à la préparation de ses nouvelles mixtures. Alors qu’il avait fini deux mixtures, il entendit quelqu’un arriver. Il se retourna et vit une louve qu’il avait déjà croisée. En même temps, sa fille l’adorait. Il l’accueillit donc avec un grand sourire.

« Salut Herrade. J’espère que ce qui t’amène ici n’est pas trop grave. Approche donc »

Hermès se décala, laissant à la louve la place pour venir s’installer près de lui.

« Vas-y explique moi ce que tu as »
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 318
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue10/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Sam 23 Fév 2019 - 14:19

http://runedraconis.deviantart.com/
Herrade & HermèsEntretien printanier
Discussion autour des onguents
La journée d'Herrade avait commencé tôt ; sortant à peine de sa tanière, la printanière avait regardé le jour se lever en faisant un petit bilan intérieur. Depuis sa discussion avec Seira, elle se sentait un peu mieux. Toujours honteuse, mais plus libre, et jusqu'à présent ça lui réussissait bien. Son entretien surprise avec Orion l'avait également aidée à franchir le cap et accepter la situation telle qu'elle était, et ces derniers jours elle se sentait enfin respirer mieux. L'envie de s'entraîner et de se dépasser lui était même revenue, comme une vieille amie lui tendant à nouveau la main ! Heureuse de pouvoir répondre à cet appel, la soldate avait dévalé la pente et s'était lancée dans une session intensive.

Un peu trop intensive peut-être, ou trop enthousiaste pour une reprise... Ou alors elle ne s'était pas échauffée assez longuement ? Quoi qu'il en soit, le muscle de sa patte avant gauche la faisait souffrir même au repos, et c'était bien pire quand elle posait la patte au sol ou se mettait à marcher. Rageuse, la verte l'avait longuement trempée dans l'eau froide pour apaiser la douleur, et dès qu'elle l'avait sentie diminuer, elle avait claudiqué jusqu'à l'antre des guérisseurs. Heureusement elle n'avait rencontré personne sur la route, n'étant pas d'humeur à faire des politesses alors qu'elle était suffisamment agacée contre elle-même... Et double heureusement, Hermès était seul sur place lorsqu'elle arriva. Lorsqu'elle pénétra les lieux, il lui offrit un grand sourire, auquel elle répondit avec une moue un peu piteuse.

« Salut Herrade. J’espère que ce qui t’amène ici n’est pas trop grave. Approche donc.
- Pour tout te dire, je l'espère aussi... »

Étant invitée à entrer et s'installer pour l'examen, Herrade boita jusqu'à la couche aménagée pour les patients et s'y assit, gardant sa patte blessée en suspens.

« J'ai dû pécher par excès de zèle. Mes muscles ne sont plus habitués à ce que je les malmène en entraînement... Ou alors je ne sais plus réceptionner mes sauts. Bref. » Réalisant qu'elle se dispersait, la verte fronça légèrement les sourcils et secoua la tête. « Toujours est-il que je suis mal tombée, et le muscle là - » du museau, elle indiqua le long muscle qui parcourait sa patte, « - il est... je sais pas, comme coincé ? Comme une crampe mais qui ne voudrait pas passer, tu vois... »

La guerrière blessée poussa un petit soupir et posa les yeux sur sa patte contractée, qu'elle tâcha d'amener avec délicatesse jusqu'au sol. Voilà qu'elle se trouvait à nouveau dans une position de faiblesse ; elle comprenait l'impatience de Seira pendant tous les soins qu'elle avait dû endurer en restant immobile... Elle n'allait pas pour autant continuer à s'apitoyer sur son sort. Relevant ses prunelles bicolores, elle offrit un petit sourire au loup gris.

« Et toi, ça va ? Pas trop de clientèle en ce moment j'imagine, mais on ne peut que s'en réjouir pour le clan. »
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Animatrice
Hermès
Race : Hybride loup/chien
PUF * : Topaze
Féminin
Messages : 146
Date d'inscription : 02/11/2014
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue5/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Dim 3 Mar 2019 - 13:41

Cela faisait quelques temps qu’ils ne s’étaient pas vu et Hermès aurait très franchement préféré la voir dans un autre contexte. En général, il préférait voir les loups et les louves de son clan dans un autre contexte que dans celui de son rôle. Il avait beau adorer ce qu’il faisait, il préférait quand il n’avait personne à soigner puis que ça signifiait que tout le monde allait bien. Lorsque la louve avança, il fronça les sourcils et surveilla sa façon de marcher. Effectivement, quelque chose n’allait pas. Sa patte avait visiblement un soucis. Lorsqu’elle s’assit, il pencha la tête vers la patte de la louve pour l’examiner. La blessure n’était pas apparente si ce n’est qu’il était facile de voir que les muscles étaient contractés.

« J'ai dû pécher par excès de zèle. Mes muscles ne sont plus habitués à ce que je les malmène en entraînement... Ou alors je ne sais plus réceptionner mes sauts. Bref. Toujours est-il que je suis mal tombée, et le muscle là. Il est... je sais pas, comme coincé ? Comme une crampe mais qui ne voudrait pas passer, tu vois... »

Hermès hocha doucement la tête pour montrer à la louve qu’il l’avait écoutée.

« Je vais toucher ta patte à plusieurs endroits pour voir un peu mieux. Je suis désolé d’avance si ca te fait un peu mal ».

D’une de ses pattes, Hermès appuya doucement sur celle de la louve. Ce n’était « Que » musculaire. Heureusement. Il savait que ce qu’il allait dire à la louve n’allait pas lui plaire. C’était indéniable. Alors qu’il l’examinait, la louve prit la parole.  

« Et toi, ça va ? Pas trop de clientèle en ce moment j'imagine, mais on ne peut que s'en réjouir pour le clan. »

« Effectivement, pas trop de patient en ce moment. Mais ce n’est que mieux pour le clan. Les blessures que je vois en ce moment sont en général des égratignure de louveteaux ou des pattes foulées. Un peu comme la tienne »


Il alla fouiller dans ses affaire et revint avec un espèce de contenant dans la gueule. Il le posa à coté de la louve et de sa patte, en mit sur celle de la louve.

« Ca va te faire du bien. Je vais te laisser tout le pot. Mais Herrade… Forcer sur tes muscles n’est pas une bonne chose à faire pour le moment je pense. Tu faisais quoi comme activité quand la douleur est apparue ?»

Il n’aimait pas quand il devait dire ca parce qu’il savait que ca ne plaisait vraiment pas. Et il le comprenait. Il savait que lorsque le tempérament du loup était tel que ce dernier ne pouvait pas rester en place, il était difficile de se reposer et de ne pas trop faire d'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 318
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue10/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Mer 6 Mar 2019 - 16:02

http://runedraconis.deviantart.com/
Herrade & HermèsEntretien printanier
Discussion autour des onguents
Herrade hocha la tête par automatisme aux paroles du guérisseur, laissant sa patte à ses bons soins. Elle se savait peu sujette à la douleur, mais elle avait dû sérieusement louper quelque chose dans son mouvement, parce que les simples pressions d'Hermès provoquaient quelques élans douloureux qui la firent grimacer discrètement. Le gris faisait sérieusement et consciencieusement son travail, et elle lui en était reconnaissante, même si elle devinait déjà que le verdict lui procurerait quelque déception.

« Effectivement, pas trop de patient en ce moment. Mais ce n’est que mieux pour le clan. Les blessures que je vois en ce moment sont en général des égratignure de louveteaux ou des pattes foulées. Un peu comme la tienne. »

Un fin sourire étira les babines de la printanière ; elle appréciait le souci du clan qu'ils partageaient tous deux, souhaitant le bonheur et la santé des autres avant leurs propres intérêts. Du moins, elle espérait toujours être aussi dévouée, ou à la limite utile aux siens. Avec sa dernière pitrerie, c'était pas vraiment gagné. Tandis qu'Hermès s'éloignait puis revenait avec une de ses préparations, la louve tourna vers lui ses prunelles bicolores, attendant son diagnostic et serrant les dents pendant qu'il appliquait le mélange.

« Ca va te faire du bien. Je vais te laisser tout le pot. Mais Herrade… Forcer sur tes muscles n’est pas une bonne chose à faire pour le moment je pense. Tu faisais quoi comme activité quand la douleur est apparue ? »

La texture fraîche et onctueuse de la décoction était un régal pour la patte endolorie de la verte, qui soupira de satisfaction. Elle eut un mouvement de tête agacé en s'entendant préconiser du repos, puis se racla la gorge.

« Je m'entraînais. J'étais au château hanté et je passais de poutres en poutres, en m'aidant des murs et des rambardes... un petit parcours de santé, tu vois ? »

Dépitée, elle adressa un maigre sourire au guérisseur, avant de baisser à nouveau les yeux, son regard se posant rêveusement sur le récipient de ce dernier. Ce contre-temps la contrariait bien plus qu'elle ne voulait l'admettre, repoussant encore sa remise en forme, et donc, dans sa logique rigide et stricte, nuisant à son utilité et sa valeur au sein du clan. Bref, elle déprimait à nouveau, et ce n'était pas difficile à voir sur son visage.

« Je voulais vraiment retrouver une bonne condition, tu vois ? Je me sentais bien ce matin, et j'étais sûre que tout allait bien se passer... mais maintenant que j'ai gâché mon redémarrage, je me sens vieille et molle. C'est insupportable. »

Elle eut un rire désabusé, puis plissa les babines dans une moue boudeuse, sans relever les yeux. Elle n'avait pas envie d'ennuyer le gris avec ses déboires moraux, mais parmi les loups du clans, il était ce qui s'approchait plus ou moins d'un ami... ou au moins d'une oreille charitable, puisqu'au final, elle n'avait pas non plus eu beaucoup d'occasions de discuter avec lui. Elle s'en voulut un peu plus de ses jérémiades ; elle ne prenait même pas la peine de s'intéresser un peu plus aux membres de son propre clan, mais ne se gênait pas pour les envahir de ses problèmes ! ... Insupportable, vous dis-je.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Animatrice
Hermès
Race : Hybride loup/chien
PUF * : Topaze
Féminin
Messages : 146
Date d'inscription : 02/11/2014
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue5/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Dim 10 Mar 2019 - 22:41

Hermès était toujours très précautionneux, veillant à ne pas faire trop mal à la louve. Les loups qui venaient le voir n’étaient pas là pour avoir mal. Mais le loup gris ne pouvait pas faire autrement. Il était obligé de lui faire au moins un peu mal pour déterminer si c’était si grave que ça ou si ça allait aller. Le loup surveilla les grimaces de la louve, si ca lui faisait trop mal, il arrêterai tout de suite de toucher sa patte. Mais ca avait l’air d’aller. Du moins la douleur semblait supportable. Hermès était content de voir que la louve n’avait pas la patte cassé. Le soin aurait été beaucoup plus lourd et surtout beaucoup plus long. Il se concentra sur la blessure de la louve et massa sa patte avec la sienne en mettant la crème. En même temps, il en profitait pour vérifier qu’elle ne s’était rien déplacé.

« Je m'entraînais. J'étais au château hanté et je passais de poutres en poutres, en m'aidant des murs et des rambardes... un petit parcours de santé, tu vois ? »

Hermès rigola doucement en l’entendant parler de son parcours de santé. C’était tout à fait le genre de chose que le gris ne faisait que très rarement. Bien sûr il entretenait sa forme pour être bien et pouvoir courir sans se fatiguer. Mais il ne sautait pas dans tous les sens. Il n’était clairement pas assez souple pour se permettre ce genre de chose.

« Tu sais, je pense que nous n’avons pas la même définition du parcours de santé »

Le loup gris remarqua facilement le faible sourire de la louve. Il savait que cette nouvelle ne l’enchantait guère.. .Mais il fallait qu’elle prenne soin d’elle. Il était trop important qu’elle garde sa patte en bon état. Il savait pourtant qu’elle allait avoir du mal à l’écouter.

« Je voulais vraiment retrouver une bonne condition, tu vois ? Je me sentais bien ce matin, et j'étais sûre que tout allait bien se passer... mais maintenant que j'ai gâché mon redémarrage, je me sens vieille et molle. C'est insupportable. »

Hermès hocha doucement la tête avant de prendre la parole.

« Je vois ce que tu veux dire. Mais… Il faut vraiment que tu reposes ta patte. S’il le faut je t’attacherai. »

Il rigola doucement avant de reprendre la parole.

« Sans rire Herrade. Le clan a besoin de toi. Et.. Tu n’es pas vieille et molle. Si tu es comme ça, je devrai me sentir comme un dinosaure !! Si tu soigne bien ta patte, je te promet que tu pourras bientôt courir dans tous les sens comme un louveteau »

Hermès avait l’impression que la louve s’en voulait. Mais il n’arrivait pas à savoir si c’était juste à cause de sa patte.

« Dis-moi Herrade. Es-tu sûre que seule ta patte te pose des soucis ? Tu m’as l’air… Je ne sais pas… Comme triste ».
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 318
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue10/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Mer 13 Mar 2019 - 10:57

http://runedraconis.deviantart.com/
Herrade & HermèsEntretien printanier
Discussion autour des onguents
La verte eut un petit rire lorsque Hermès souleva leurs conceptions différentes du parcours de santé ; c'est vrai qu'elle avait tendance à vouloir faire toujours beaucoup plus que la plupart de ses congénères. Elle appréciait en tout cas le soin que mettait le gris à soulager sa douleur mais aussi à alléger leur conversation, il avait tout d'un excellent guérisseur.

« Je vois ce que tu veux dire. Mais… Il faut vraiment que tu reposes ta patte. S’il le faut je t’attacherai.
- Je ferai en sorte de ne pas en arriver là... » L'idée saugrenue de son interlocuteur lui arracha un autre petit rire.

Relevant les yeux vers le soigneur, Herrade se sentit touchée d'entendre ses mots de réconfort. Au moins, elle avait quelque espoir de n'être en convalescence que pour un temps limité... Son repos serait juste un peu prolongé, pas de quoi en faire tout un plat. Ses prunelles bicolores déviant vers les nombreux ingrédients entreposés chez Hermès, la louve se sentit un peu bête de craquer et se décomposer si facilement, dès la première difficulté. D'autant que ce n'était pas passé inaperçu aux yeux du gris, qui lui posa la question fatale.

Elle le regarda d'abord en clignant des yeux ; puis sentant qu'ils s'embuaient, elle détourna bien vite la tête, regardant sa patte puis le sol. Elle avait un peu honte de passer pour une geignarde, mais après tout, s'il pouvait soigner son moral aussi bien que sa blessure...

« Eh bien... je ne me sens plus tout à fait moi-même dernièrement, et je t'avoue que ça m'a un peu... perdue. »

Elle fronça les sourcils, cherchant les mots à poser sur ce qu'elle ressentait ; elle avait tout déballé à Seira, et leur entrevue lui avait déjà procuré un vif soulagement, mais elle sentait que le problème n'était pas tout à fait résolu. Peut-être que le gris trouverait les mots qui lui feraient voir un angle tout neuf et plus brillant de situation ?

« Je ne me suis jamais considérée comme une intellectuelle, dans le sens où je ne me posais pas trop de questions sur moi-même, tu vois ? J'avais toujours fonctionné comme ça, et il me semblait que rien ne changerait. »

Un pli douloureux barra son front, et elle comprit qu'elle devait remonter un peu plus loin, fouiller jusqu'au fond de ses fissures pour dénicher la source de ses maux.

« En fait, depuis la mort de mon père, je ne me suis accordé aucun répit, j'ai donné toute ma force et toute mon énergie au Printemps. Et quand j'ai été confrontée à plusieurs échecs vis-à-vis de Viehrs et Nachtgewalt, je m'étais mis une pression tellement énorme que je pense que mon moral n'a tout simplement pas tenu le coup... »

Elle poussa un petit soupir, relevant des yeux humides vers Hermès ; sa voix ne tremblait pas, elle avait maîtrisé son excès d'émotions, mais en parler avait également libéré un poids brûlant dans sa poitrine.

« C'est pour ça que j'ai demandé à Seira de me destituer de mon poste de bourreau pour redevenir simple soldate. Pour prendre le temps de me reconstruire et retrouver ma force d'avant, autant mentale que physique. » Elle eut une nouvelle grimace dépitée. « Sauf que c'est un peu plus dur et long que ce que je pensais... »
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Animatrice
Hermès
Race : Hybride loup/chien
PUF * : Topaze
Féminin
Messages : 146
Date d'inscription : 02/11/2014
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue5/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Mar 19 Mar 2019 - 22:42

Le loup gris était content de faire sourire ou même rire la louve. Elle avait l’air d’en avoir besoin. Et après tout, le rôle du guérisseur était autant de soigner les maux physiques que soigner les maux de l’esprit. Puis… Il appréciait la louve. Alors la voir comme ça lui faisait un peu de peine. Alors qu’il attendait la réponse de la louve quant à son état mental, il s’assit, prêt à discuter calmement. Une discussion ne faisait jamais de mal et celle-là avait de grandes chances d’être bénéfique pour la louve verte qui se trouvait en face de lui.
 
« Eh bien... je ne me sens plus tout à fait moi-même dernièrement, et je t'avoue que ça m'a un peu... perdue. »
 
Le loup gris comprenait ce que pouvait ressentir la louve. Il avait déjà été perdu par le passé. Il avait mis un moment avant de comprendre pourquoi ce sentiment. Et quand il avait compris, il avait tout fait pour arranger les choses et se sentir mieux. Il ne sert à rien d’avoir un corps sain si l’esprit qui va avec ne l’est pas. Il allait prendre la parole quand la voix de la louve verte d’éleva.
 
« Je ne me suis jamais considérée comme une intellectuelle, dans le sens où je ne me posais pas trop de questions sur moi-même, tu vois ? J'avais toujours fonctionné comme ça, et il me semblait que rien ne changerait. »
 
Il hocha doucement la tête. Bien sûr qu’il voyait de quoi elle voulait parler. Elle ne s’était jamais trop posé de question et aujourd’hui c’était le cas. Et de toutes évidences, c’était les questions qu’elle se posait qui la tourmentait.
 
« En fait, depuis la mort de mon père, je ne me suis accordé aucun répit, j'ai donné toute ma force et toute mon énergie au Printemps. Et quand j'ai été confrontée à plusieurs échecs vis-à-vis de Viehrs et Nachtgewalt, je m'étais mis une pression tellement énorme que je pense que mon moral n'a tout simplement pas tenu le coup... »

Le loup gris fut peiné de voir les yeux humides de la louve. Il n’aimait pas la voir ainsi. Il fallait qu’il trouve les mots pour continuer cette discussion.

« C'est pour ça que j'ai demandé à Seira de me destituer de mon poste de bourreau pour redevenir simple soldate. Pour prendre le temps de me reconstruire et retrouver ma force d'avant, autant mentale que physique. Sauf que c'est un peu plus dur et long que ce que je pensais... »

 
Il réfléchit quelques instants et finit par prendre la parole. Il allait répondre dans l’ordre dont la louve avait présenté son soucis.
 
« Tu sais.. Il arrive à tout le monde d’être perdu quelques fois.. Même si tu dis que tu ne te considérais pas comme une intellectuelle, je pense au contraire que tu es quelqu’un qui réfléchit énormément. Et je pense que c’est la cause de tes maux. Tu te… Comment dire? Tu te flagelle toute seule pour des choses que tu n’as pas à te reprocher. Les erreurs font partie de la vie tu sais. Elles forgent le caractère. Tu… Tu te fixes trop de contraintes en voulant guérir le plus vite possible. Mais ça ne sert à rien de précipiter les choses. Laisse aller les choses. Essai de voir toutes les bonnes choses que tu as accomplis jusque maintenant. Et crois moi, il y en a plus d’une. Il faut que tu arrives à laisser derrière toi le passé pour avancer correctement. »
 
Il marqua une petite pause.
 
« Si tu le souhaites, tu peux venir ici autant que tu le veux pour discuter. En général ca fait du bien. Quant à ton rôle dans le clan… Tu as bien fait de demander un « répit ». La reconstruction va peut-être être longue et fastidieuse, mais tu es une louve très forte. Je suis sûr que tu y arriveras »
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 318
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Discussion autour des onguents (pv Herrade) Left_bar_bleue10/1000Discussion autour des onguents (pv Herrade) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Mer 20 Mar 2019 - 16:50

http://runedraconis.deviantart.com/
Herrade & HermèsEntretien printanier
Discussion autour des onguents
Si Hermès était ennuyé par la tournure que prenait la conversation, il n'en montrât absolument rien, et de le voir s'installer posément en face d'elle, prêt à l'écouter, réconforta Herrade bien au-delà de ses attentes. Il ne sembla pas non plus submergé par tous ses problèmes, et attendit patiemment qu'elle ait fini avant de prendre un petit temps de réflexion. La verte réalisa qu'elle attendait beaucoup de ce qu'il allait dire, et tâcha de maîtriser la fébrilité qui voulait faire trembler ses pattes.

En plus de considérer l'entièreté de ce qu'elle lui avait raconté - il avait vraiment tout écouté, quel ange - la printanière ressentit qu'il savait de quoi il parlait, peut-être avait-il quelque expérience dans ce milieu... Il apparut encore plus sympathique à ses yeux, et elle accorda double crédit à ses paroles, hochant doucement la tête. C'est vrai que maintenant elle réfléchissait beaucoup, trop peut-être... ou pas sur les bonnes choses ? Tout semblait si simple avant...

Baissant la tête en méditant sur ce que lui disait le guérisseur, Herrade agita ses oreilles en l'entendant parler de "toutes les bonnes choses que tu as accomplis jusque maintenant", et y réfléchit quelques instants. Il avait raison, il n'y avait pas que du noir dans les derniers événements. Et il avait aussi raison sur le point qu'elle devait aller de l'avant, ne pas buter et ressasser tous ses faux pas... c'est en avançant qu'elle pourrait rattraper ses bévues, en focalisant dessus, elle s'était juste empoisonné l'existence...

Elle goûta la saveur du silence lorsqu'il fit une pause, et retourna un peu tout ce qu'il venait de lui dire dans sa tête, songeuse. Il y avait de quoi tirer quelques bonnes leçons de vie, et être immobilisée quelques jours serait peut-être l'occasion d'apprendre à... se poser ? Avancer, dans sa tête au moins ?

A l'invitation du gris, elle releva le museau, retrouvant assurance et sourire - encore faible, mais eh, c'était toujours mieux que rien. Elle avait l'impression que les sacs de nœuds dans son esprit et son ventre commençaient à se dénouer, laissant passer un peu d'air, un air nouveau et frais. Oui, un peu de répit, une pause, de quoi retrouver des forces et revenir encore plus motivée, déterminée à servir une cause noble et juste. La belle se redressa, adressant un signe de tête à Hermès.

« Tu n'es pas guérisseur pour rien. On sent que soigner les autres, c'est quelque chose qui fait vraiment partie de toi... merci pour ces paroles encourageantes, Hermès. J'y penserai chaque jour. »

Elle se redressa un peu plus, comme pour se lever, et son regard tomba sur sa patte, qu'elle observa silencieusement quelques instants. Il la voyait très forte... et sûrement, elle l'avait été. Et sans aucun doute, elle le serait à nouveau, quand elle aurait prit son "répit".

« Eh bien, c'est peut-être le destin qui m'a amenée jusqu'ici, finalement... Et je pense qu'il a eu raison. » Lorsqu'elle releva les yeux sur son vis-à-vis, ils avaient retrouvé une lueur de malice pétillante. « Je ne saurais te dire combien je te suis reconnaissante de m'avoir écoutée. Parfois, quand on se croit trop fort, ou que les autres nous pensent invincibles, on réalise souvent que notre force tient à peu de choses... mais j'ai l'impression d'avoir retrouvé de bonnes bases. Avec ça, je vais pouvoir m'envoler à nouveau. »

Elle eut un léger rire, appuyant sur ses pattes arrières et son membre valide pour se remettre debout.

« Enfin, m'envoler... figurativement, bien sûr. Je ne voudrais pas gâcher ton travail. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: