Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Neutre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Inner Peace [w/ Damoclès]
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue40/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Ven 1 Fév 2019 - 19:19




Inner Peace

w. Damoclès


D’un climat tiède et humide, l’Hiver peinait à atteindre l’actuel territoire des Librelunes. Cependant,  la nature commençait à reprendre son rythme normal après la déstabilisation engendrée par le volcan à présent au repos. Ce n’est plus que dans certains lieux où la poussière est maîtresse et où le calme est roi, endroits encore même irréels par leur environnement presque fantastique aux yeux de Hjalmar, fièr montagnard, qui n’avait jamais rien vu de tel.

Le lourd fauve n’avait déjà pas l’habitude de voir ces étonnants paysages estivals, mais encore moins ces phénomènes inhabituels qui avaient prit le contrôle après la déchéance de Mère Nature, qui, par disgrâce, n’avait pas laissé que peu de vie dans une grande partie du territoire. Le Librelune s’en était d’autant plus rendu compte lors de ses premiers pas foulés dans la mangrove, autrefois ancienne frontière de l’été, moment remontant à présent à un bon moment.

L’adorateur du froid polaire n’avait qu’à bien se tenir dans ce genre de région malgré la chute des températures. Ayant donné rendez-vous à son apprentie à cet endroit, il n’y avait jamais remit les pattes depuis sa première visite. L’air était tiraillé entre la sécheresse et l’humidité qui ne cessait d’accroître en ces temps hivernaux, et les oiseaux avaient migré depuis fort longtemps. Appauvrie de vie abondante, la mangrove n’était plus riche source de végétations ou d’eau mais ruines de prisons de racines encombrantes.

Conscient du calme plat de la zone, Hjalmar avait décidé d’y établir son tout nouvel entraînement qui changerait les idées à Damoclès, future Librelune qui se tenait déjà à ses côtés. Heureux de voir sa venue quotidienne depuis quelques temps déjà, le géant n’était que fierté de voir les avancées de sa nouvelle protégée. Le mâle avait donné une heure plus tardive que pour les autres fois, puisque la fin de journée pointait déjà le bout de son nez. Calme et sérénité régnant en maîtres, Hjalmar mena son apprentie vers un des rares arbres encore debout. N’ayant pas choisi cette étonnante plante par hasard, l’arbre était bien plus épais que ses congénères et était doté d’un tronc bien plus épais qui laissait un espace adéquat entre ses branches un peu plus haut. Une fois face à l’imposant palétuvier et après avoir posé agilement ses pattes entre les racines échasses, le sage lion se tourna et posa son regard rassurant sur la rouge.

-Ce que je vais te demander aujourd’hui de faire dépasse encore plus tout ce que nous avons appris. Nombre d’efforts te seront demandé, et je dois m’assurer de notre sûreté certaine avant toute chose. C’est pour cela que je vais te demander de grimper jusqu’au sommet du tronc, je t’y rejoins après toi. De là-haut, nous serons aussi plus aptes à voir les astres.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Damoclès
Damo-bushie
Damoclès
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 192
Date d'inscription : 30/12/2017
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue45/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (45/1000)
En couple ?: Non
Mer 6 Fév 2019 - 18:25

https://runedraconis.deviantart.com/


Inner Peace

Damoclès & Hjalmar

Pataugeant à la suite de son mentor, Damoclès était heureuse d'aborder un nouveau chapitre de son entraînement, et de fouler par-là même un nouveau terrain d'exercice. En matière de praticabilité, ce sol spongieux et vaseux était encore pire que le sable, et avec une certaine appréhension, la rouge pria tous ses dieux pour qu'elle n'ait pas à courir ou sauter comme la dernière fois, sans quoi non seulement elle en sortirait vannée au bout de dix minutes, mais en plus il lui faudrait dix fois plus de temps pour venir à bout de la vase et de son odeur dans son poil.

Fort heureusement, le regard de Hjalmar était davantage dirigé vers le ciel que vers la terre, et son apprentie se prit à espérer qu'elle échapperait à la succion puante de la boue. Lorsque le géant bleu s'arrêta devant un tronc, elle était encore loin de se rendre compte à quel point l'exercice du jour allait l'élever.

« Ce que je vais te demander aujourd’hui de faire dépasse encore plus tout ce que nous avons appris. Nombre d’efforts te seront demandé, et je dois m’assurer de notre sûreté certaine avant toute chose. C’est pour cela que je vais te demander de grimper jusqu’au sommet du tronc, je t’y rejoins après toi. De là-haut, nous serons aussi plus aptes à voir les astres. »

Damoclès parcourut le tronc du regard, de bas en haut, et arqua les sourcils. Effectivement, "dépasser" s'accordait parfaitement à la demande du LibreLune et au thème de la fin de journée. Mais il en fallait plus pour impressionner l'intrépide louve, bien qu'elle n'ait jamais eu l'audace de grimper dans des arbres !

Méditative, la beige fit le tour du palétuvier, déterminant son parcours, évaluant l'espacement des branches. Eh bien, il était temps de tester son sens de l'équilibre... Heureusement qu'elle continuait à renforcer ses sauts, voilà qui lui serait d'un grand secours aujourd'hui ! Enfin décidée, Damoclès s'aplatit, puis bondit sur la première branche, qu'elle atteignit sans difficulté. Un demi-tour contrôlé, heureusement facilité par l'épaisseur de son perchoir, puis elle sauta sur la suivante, s'agrippa pour ne pas basculer de l'autre côté, rétablit sa verticalité, puis soupira en voyant la distance qui la séparait encore du sommet. Elle avait hâte d'y être, ne serait-ce que pour voir comment Hjalmar s'y prendrait, mais aussi pour admirer les environs. Forte de cette pensée, elle reprit l'ascension du tronc, déterminée à parvenir en haut sans chuter.

Et il y arriva bel et bien, même si elle eut deux grosses frayeurs, après une glissade et un saut mal ajusté. Essoufflée, la rouge s'installa sur une fourche, stabilisa ses pattes moulues et embrassa l'horizon d'un œil enthousiaste. Malgré le paysage encore chaotique du territoire déchu, les derniers rayons du soleil sublimaient l'atmosphère de leur lumière dorée, et c'était un régal à contempler. Repue de ce spectacle, l'apprentie eut à peine le temps de regarder vers le bas que déjà le bleu parvenait à sa hauteur ; zut, elle avait loupé son escalade ! Remarque, ce qui l'intéressait plus, c'était de savoir comment ils allaient descendre de leur perchoir.

« C'est la première fois que je monte dans un arbre - surtout aussi haut ! L'effort en vaut la peine, quelle vue ! »
(c) Damo-kun
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue40/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Dim 17 Fév 2019 - 19:35




Inner Peace

w. Damoclès


Hjalmar s’était facilité la tâche. Alors que son apprentie enchaînait pirouettes sur acrobaties afin de grimper sur les branches, mettant en jeu son équilibre, le bleu fit scintiller sa fameuse pierre et un lion majestueux s’épanouit des lueurs que le minéral produisait. La méthode de la rouge était tout aussi intéressante car elle mettait en œuvre son agilité, tandis que Hjalmar se servait de la force que lui procurait son pouvoir afin d’arriver à ses fins.

Se tenant sur ses puissantes pattes arrières, le lion planta ses imposantes griffes au sein de l’épaisse écorce de l’arbre. Prenant appuie sur le tronc, il se laissa glisser sur sa longueur à l’aide de sa force féline. S’agrippant encore et encore dans l’habit rugueux, il parvint à son sommet et se tassa aux côtés de son élève. De là, il acquiesça à sa remarque par une inclinaison de tête. Ravie de l’épanouissement de la jeune louve, le bleu profita de la nouvelle plénitude qui s’offrait à eux. Un tout nouveau paysage s’étendait, découvert par les deux canins surplombant fièrement les résidus de la forêt. Malgré les décors digne d’une apocalypse, la vue demeurait onirique, bercée par les derniers soupirs du soleil.

Il expliqua en quelques mots à son élève de faire comme lui, et de se poser tranquillement, relâchant tous leurs muscles. D’abord le visage, puis la poitrine et les épaules, tous les muscles du corps jusqu’aux bouts des doigts, aux bouts des griffes. Prendre une grande inspiration, c’est ce qui calmait le plus le grand fauve qui se décontractait peu à peu avec son apprentie. Après ce long moment de relaxation, il lui fit signe de rouvrir les yeux. Aptes à être plus clairvoyants, les étoiles se dessinèrent comme des tâches de rousseurs constellant le manteau de la Lune. De son habituelle paisible voix pour ne pas briser le moment de calme, Hjalmar formula ces quelques récits à la rouge :

- On croit souvent que ce sont des histoires à dormir debout pour nos enfants, mais là haut, ce sont tout nos ancêtres qui veillent sur nous. Chaque lueur, chaque astre, c’est un des nôtres qui nous regardent de leur perchoir céleste.

Il sourit chaleureusement à Damoclès, et espéra du fond du cœur qu’elle saura comprendre pourquoi ils sont ici. Même s’il savait qu’il ne pouvait douter des grandes capacités de son apprentie, savant de son intelligence et de son esprit.

- Aujourd’hui j’aimerais que tu prennes le temps de t’ouvrir. De penser à des choses auxquelles tu ne t’es jamais arrêtée pour réfléchir. Mets ton esprit à l’épreuve et concentre toi sur ce qui t’entoure, sur chaque moment de la vie, sur chaque élément autour de toi. Fais le vide dans ta tête et inspire toi de tout ce qui se déroule au moment présent. Puises-y ta force.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Damoclès
Damo-bushie
Damoclès
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 192
Date d'inscription : 30/12/2017
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue45/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (45/1000)
En couple ?: Non
Lun 18 Fév 2019 - 11:05

https://runedraconis.deviantart.com/


Inner Peace

Damoclès & Hjalmar

Aux côtés de la rouge, le LibreLune prit place avec sérénité, lui expliquant rapidement comment vider son esprit et relâcher ses muscles. D'abord peu tranquille à l'idée de se détendre trop et de risquer de chuter, Damoclès finit par appliquer ses conseils, fermant les yeux et respirant profondément. Elle chassa toute pensée encombrante de sa tête et s'appliqua à ressentir le poids de son corps sur la branche, en équilibre ; et bientôt, elle ressentit une grande sérénité, comme si plus rien ne serait désormais capable de l'arracher de cet endroit. Le silence entre l'élève et son maître n'avait rien de pesant, au contraire il était aussi bénéfique pour la jeune louve qu'une leçon puisqu'il lui arrivait rarement de prendre du temps pour s'écouter dans le calme ; elle regretta presque lorsque le bleu y mit fin, mais l'envie d'entendre la suite du programme du jour était trop forte pour qu'elle y résistât bien longtemps.

Levant le museau à l'instar de son mentor, Damoclès dévoila ses prunelles de lave à l'immensité du ciel, se plongeant dans son observation, méditative et silencieuse. La curiosité lui faisait ouvrir grand les yeux et les oreilles, et elle était impatiente d'entendre les secrets que Hjalmar pouvait lui révéler sur les astres. Lorsqu'il affirma que des générations de loups les regardaient depuis là-haut, l'élève fronça d'abord légèrement les sourcils, puis se laissa emplir par cette vérité, et ressentit un besoin de savoir formuler quelques questions dans son esprit.

A l'origine du monde, n'y avait-il donc aucune étoile ? Ou le ciel se remplissait-il également des ancêtres de chaque espèce, pensante ou non ? Arriverait-il un jour où la nuit brillerait autant que le jour, illuminée par le regard bienveillant des morts sur la terre des vivants ? Fascinée par sa contemplation, la rouge sentit le regard et le sourire du LibreLune sur elle, et se tourna vers lui.

Elle l'écouta énoncer l'exercice du jour avec un peu de perplexité, puis reporta ses yeux sur le ciel au-dessus d'eux. Quand il s'agissait de mettre en place des directives physiques, elle n'éprouvait aucune difficulté, mais si ça touchait au métaphysique... Elle ne comprenait pas vraiment ce qu'elle devait faire ou ce que le bleu attendait d'elle. Mais commencer par appliquer ce qu'il lui demandait était à sa portée ; respiration profonde, l'apprentie réfléchit à nouveau sur la possibilité que ses prédécesseurs soient attentifs, là-haut, peut-être penchés sur son cas, à prendre les paris sur son succès ou non en tant que LibreLune. Elle en ressentit une curieuse sensation de malaise, puis se trouva bête. Après tout, elle ne savait pas ce qu'il y avait après la mort, et donc de quelle manière leurs ancêtres veillaient sur eux du haut des étoiles. Et il est vrai qu'elle n'y avait jamais réfléchi avant...

Mais penser à la mort maintenant ne lui plaisait pas vraiment. Contrairement à ce qu'elle avait pensé au début, le territoire autour d'eux n'était pas si vide de vie ; elle devinait les jeunes pousses qui ne demanderaient qu'à crever la terre riche une fois les beaux jours revenus, les insectes qui devaient grouiller dans les souches détrempées, faisant le régal des rongeurs et volatiles nichant dans les parages. Il y avait tout un monde autour d'elle, et elle réalisa qu'elle n'était qu'une petite partie de tout cet écosystème, un maillon de la chaîne ; elle sentit sa place dans l'existence comme jamais auparavant, en tant qu'être vivant, mais aussi potentiellement en tant que LibreLune, dans l'équilibre des choses. Cette découverte l'émerveilla, et elle poussa un long soupir de satisfaction ; son regard avait dévié du ciel jusqu'à la terre, qu'elle embrassait dans la lueur flamboyante du coucher de soleil. Comme intimidée de briser le calme musical qui précédait la nuit noire, la rouge parla dans un souffle ténu, un sourire émerveillé sur les babines et les yeux vers l'horizon.

« J'ai l'impression de me sentir à la fois très grande et minuscule... de pouvoir tout voir et comprendre et d'y réfléchir, mais d'être aussi une petite particule dans tout un univers qui fonctionne aussi sans moi, mais dans lequel j'ai une place. » A nouveau la louve inspira profondément, presque étourdie de ces nouvelles vérités qui s'offraient à elle. Son regard incandescent trouva les eaux pures dans le visage chaleureux de Hjalmar, et son sourire se renforça. « Est-ce ainsi que tu vois le monde tout le temps ? As-tu conscience de toute cette vie autour de nous, au-dessus et en-dessous de nous ? De toutes ces existences mêlées en un même lieu ? »
(c) Damo-kun
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue40/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Sam 2 Mar 2019 - 10:40




Inner Peace

w. Damoclès


Sous les paroles de son apprentie, Hjalmar sentait chaque pulsation de vie sous ses pattes. Il pourrait presque déceler les réseaux entre les arbres, chaque ondes d’infimes particules ou le moindre mouvement à la merci du souffle des vents. À tout instant, le LibreLune ne se sentait pas comme simple spectateur de ce spectacle, il faisait parti de cet orchestre mené par Mère Nature. Chaque élément est bien plus qu’un simple témoin à ce théâtre, c’est un artiste et un savant. Chacun façonne la vie.

-Rien n’est du au hasard dans ce monde, nous sommes les libres pantins de la Nature qui forgeons ce monde. Nous sommes les souffleurs de vent et les proies de la terre. Il ne faut pas que tu prennes conscience de ce qu’il se passe autour de toi, il faut que tu y prennes conscience de ton existence. Tu es une particule dans un monde qui tourne.

Le bleu continuait de philosopher en contemplant les cieux et dans ses songes sa voix prenait un timbre presque fantasmagorique. L’ésotérique continuait de placer quelques paroles savantes pendant leur méditation qui, cette fois, se devait interne. Il expliqua à la rouge que la plénitude absolue intérieure était le plus important, et c’est ce qui permettait aux LibreLunes de prendre un recul sur le monde, se prendre une part extérieure, voir même de réussir à se projeter au-delà de ce que la Nature pourrait oser montrer. Tout n’est que psychisme et travail de soi. Une maîtrise totale des émotions guidera son âme et lui permettra d’être bien plus que ça.

Alors que les froides brises nocturnes s’installèrent entre leurs pelages essoufflés, Hjalmar s’arrêta un instant, laissant Damoclès pratiquer cette paix elle-même. Il en profita évidemment pour se plonger dans son propre esprit, cherchant à voir ses ancêtres ou même les Anciens. Si Oropher les voyait en ce moment même, que penserait-il ? Cela était peut-être le cas, voir même constamment le cas puisque le bleu sentait en permanence une présence en lui qui lui était étrangère à quand il était dans son ancien monde. Mais cette manifestation n’avait rien de dérangeant, au contraire, ce n’était qu’un élément de plus à son esprit. Non pas un guide, mais un compagnon de pensées.

- Est-ce que tu ressens les forces qui viennent vers toi ? Plonges dans ton esprit et ressasses les émotions les plus profondes que tu y trouveras. Que vois-tu ? Qu’entends-tu ? Que sens-tu ? De quoi as-tu réellement besoin ?


Afin de palper le mieux sa mémoire et de maîtriser l’instant présent, l’apprentie devait d’abord apprendre à se connaître parfaitement elle-même. Évidemment, il y aura toujours des pensées qui s’échappent, mais se rendre compte de certains éléments lui permettraient de mieux connaître sa place en ce monde, et de pouvoir s’y élever. Elle y trouvera peut-être de la rancune, de la peur, ou voir-même de la joie.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Damoclès
Damo-bushie
Damoclès
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 192
Date d'inscription : 30/12/2017
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue45/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (45/1000)
En couple ?: Non
Mer 6 Mar 2019 - 15:44

https://runedraconis.deviantart.com/


Inner Peace

Damoclès & Hjalmar

Les yeux grands ouverts, baignés de la clarté des étoiles, Damoclès écoutait Hjalmar avec attention, et sentit ses paroles trouver une résonance en elle, comme si tous deux étaient sur la même longueur d'ondes. Pourtant, quelques mois auparavant, elle aurait sûrement froncé le nez devant ces mots si peu consistants, qui abordaient des concepts qui la dépassaient de loin... A présent, même si elle se sentait intimidée face à la grandeur de l'univers qui l'entourait, et dont elle était partie prenante, elle se sentait presque rassurée de ressentir sa place et de la trouver juste. Comme si sa venue chez les LibresLunes était écrite, et qu'en les rejoignant, elle avait résolu une énigme à l'échelle spirituelle.

La rouge aimait entendre discourir son mentor, appréciant le choix de ses mots, la musicalité de ses phrases et la douceur de son timbre voilé par leur méditation sous les astres. Malgré son immobilité, elle ne ressentait aucune douleur dans ses membres, simplement une entière plénitude et reconnaissance de se trouver au sommet de l'arbre en compagnie du géant bleu. Elle écoutait en silence, hochant parfois la tête, mais rien de ce qu'il disait ne lui échappait. D'un point de vue extérieur, elle n'aurait jamais pensé qu'être LibreLune ne relevait pas que d'un rôle de gardien de la paix, mais d'une vraie philosophie de vie, et se trouvait curieusement ouverte à cette nouvelle conception de son esprit, elle qui ne se savait pas particulièrement brillante. Mais ça n'avait en réalité rien à voir, elle le comprenait à présent, sa méditation actuelle n'était pas dû à son intellect mais à son ressenti et à sa conscience du monde.

Fermant à nouveau les paupières sur la beauté du spectacle nocturne, l'enfant de la Lune s'écouta intérieurement, écouta la vie à l'extérieur, et chercha à percevoir la lumière des esprits qui veillaient sur eux d'une autre dimension. Elle se sentait entourée à la fois par le visible et l'invisible, et si cette sensation était à la fois extraordinaire et jouissive, elle ne put s'empêcher de frissonner à l'idée de l'entièreté et la complexité du monde qui se dévoilait à elle.

« Est-ce que tu ressens les forces qui viennent vers toi ? Plonges dans ton esprit et ressasses les émotions les plus profondes que tu y trouveras. Que vois-tu ? Qu’entends-tu ? Que sens-tu ? De quoi as-tu réellement besoin ? »

Regard toujours clos, Damoclès fronça légèrement les sourcils en cherchant des réponses aux questions de Hjalmar. Elle ressentait beaucoup de choses à la fois, au-dehors et en-dedans ; faisant abstraction des perturbations externes, la rouge sonda son cœur, son être, son âme. Elle avait l'impression de se voir en face d'elle-même pour la première fois et entièrement, pas juste comme son reflet dans une flaque. Elle se voyait, et elle se comprenait. Il y avait trop de questions pour qu'elle puisse se rappeler de toutes, mais elle chercha l'essentiel, inspirant et expirant profondément. Sa voix, posée et presque chuchotante, était inhabituellement calme et profonde, signe de sa paix intérieure. Elle parlait lentement, en délivrant les mots et les syllabes de manière fluide.

« Je ne vois pas grand-chose... à vrai dire, ce que je ressens le plus, c'est un fort sentiment d'apaisement. Comme si j'avais trouvé quelque chose qui avant me manquait. Et cet apaisement, cette chose que j'ai trouvée me rendent heureuse. Oui, quand j'y pense et que je m'en approche, je me sens heureuse. »

Un sourire décontracté releva ses babines, et elle laissa sa conscience s'envoler avec le vent qui jouait dans ses cheveux. Elle se sentait toujours un peu à l'intérieur d'elle-même, mais pas vraiment concentrée, comme si elle flottait dans la béatitude. Quelle expérience étonnante ! Et dire qu'elle ne savait même pas qu'il était possible d'atteindre un état pareil ! Et alors qu'elle se sentait légère, elle sentit une perturbation faire irruption de ses entrailles, chambouler son équilibre interne, et elle refit surface au monde extérieur en ouvrant les yeux, au moment où son estomac laissait échapper un gargouillement mécontent. Penaude, elle jeta un œil agacé vers son ventre, avant de s'excuser auprès de son mentor.

« Désolée, j'ai perdu la connexion... Je crois que mon estomac a sa propre idée de ce dont j'ai réellement besoin. »

Cette expérience avait paru trop courte au sentiment de Damoclès, revenue trop brutalement à la réalité frugale de son corps en manque de nourriture. En même temps que la sensation de paix, elle avait perdue l'intime conviction de se comprendre elle-même, mais elle n'avait qu'une hâte : se replonger dans l'observation et la méditation une fois rassasiée. Elle était certaine qu'il lui manquait beaucoup de choses à apprendre de ce monde qui l'entourait, et dont elle ne voyait pas tout. Et surtout, il devait lui rester des choses à apprendre sur-elle même, qu'elle comptait bien dévoiler.
(c) Damo-kun
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue40/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Mer 20 Mar 2019 - 11:15




Inner Peace

w. Damoclès

 Hjalmar acquiesça au fil des mots de Damoclès. Le flux de paroles était preuve du fonctionnement de l’exercice et d'une vraie avancée pour l’apprentie. Le mentor était heureux de voir qu’elle y arrivait, même pour un début, c’était un pas immense pour la louve. Cette dernière apprenait à avoir conscience d’elle-même, et le comprenait. Un sentiment d’accomplissement naissait peu à peu dans les entrailles du bleu, fière de la tournure que prenait les choses.

Mais ce profond moment de plénitude se fit brutalement arrêter par l’appel de l’estomac de Damoclès. Face à l’absurdité comique de la situation et de la décomposition du visage de la jeune s’excusant, Hjalmar se mit à rire un bon coup. D’un éclat franc et chaleureux, il s’esclaffa en haut de l’arbre invitant la rouge à faire de même. Ce n’était pas de la moquerie, mais de la camaraderie et il n’avait pas pu s’en empêcher. Les larmes aux yeux, le bleu se calma petit à petit, appréciant la soudaine détente de l’atmosphère. Comme quoi, il ne suffisait pas d’un long silence pour trouver la paix, mais un bon moment de convivialité pouvait être largement acceptable.

Dans les prunelles chatoyantes de son apprentie, Hjalmar retrouva le jeune apprenti qu’il avait été autrefois. Il n’avait pas eu affaire aux mêmes genres de mentors, ni même aux mêmes attentes. Mais il n’était que prévisible qu’elle n’y arriverait pas du premier coup. Lui-même avait prit beaucoup de temps à comprendre le fonctionnement de cette nouvelle vision du monde, il pourrait même admettre qu’il n’y avait pas aussi bien réussit la première fois puisque son jeune être ne voyait même pas l’intérêt de la chose autrefois. C’était un exercice très difficile, il fallait y concéder, surtout pour des loups à peine adulte n’ayant jamais prit le temps de se rendre compte du monde.

Le LibreLune sourit de bonne volonté à son apprentie, souhaitant la mettre à l’aise avec son propre échec.

- Ce n’est rien Damoclès, cela arrive même aux meilleurs ! Et au moins, tu as réussit à faire rire aux larmes ton bon vieux mentor ! Sur ces ressassements, un dernier éclat de bon cœur jaillit de l’intérieur du loup, geste ne respirant que de bonnes intentions. C’était un excellent début, bien meilleur que ce que j’avais réussi à accomplir autrefois. Cependant, et sur cette note plus grave, il appuya son ton plus sérieusement, il faut que tu arrives à passer au-delà du besoin que tu ressens. Dépasse ce que ton corps te demande. Il est vrai que c’est un stade très difficile à atteindre et qu’il faut être au meilleur de sa forme pour accomplir des exercices aussi compliqués, mais rappelle toi que tu dois faire face à tout type de situations. Concentre toi sur ce dont tu as besoin au-delà de ce que demande ta carapace, ton corps n’est que l’armure de ton âme, c’est superficiel. Recommence, mets des couleurs sur ce que tu entends et sens. Goûte le visuel.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Damoclès
Damo-bushie
Damoclès
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 192
Date d'inscription : 30/12/2017
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue45/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (45/1000)
En couple ?: Non
Lun 25 Mar 2019 - 10:26

https://runedraconis.deviantart.com/


Inner Peace

Damoclès & Hjalmar

D'abord surprise et impressionnée par le puissant rire de son mentor, Damoclès ne tarda pas à le rejoindre dans l'hilarité, appréciant la vague de détente que cela procura à ses muscles et tout son être. Elle avait oublié comme il était bon de se laisser aller ainsi, peut-être même ne l'avait-elle jamais su... Mais en la bonne compagnie de Hjalmar, la rouge se sentait en confiance, déjà parce qu'il était l'un des loups les plus doux qu'elle ait jamais rencontré, mais aussi parce qu'il semblait détenir des secrets de compréhension personnelle et sur le monde, qu'il lui faisait partager, la faisant grandir et s'épanouir. Et pour ça, elle lui était infiniment reconnaissante...

Le moment de joie passé, le géant bleu la rassura sur ses progrès et la difficulté de l'exercice, et elle lui sourit en hochant doucement la tête, amusée de sa prouesse à avoir fait rire aux larmes le LibreLune. Lorsqu'il redevint sérieux, elle concentra son attention sur ses paroles, le fixant intensément dans la pénombre, ses prunelles rougeoyantes brillant doucement sous l'éclat des étoiles.

C'est vrai, elle devait être capable de se recentrer intérieurement quelle que soit la situation, elle n'aurait pas toujours le ventre plein et le corps sain, elle devait se préparer à ça... Au final, ce petit creux serait un bon début pour commencer. Sourcils froncés dans sa concentration, la haute louve reporta son regard sur l'horizon, rappelant à sa mémoire les premiers préceptes entendus ce soir, complétant les consignes avec les dernières paroles du bleu.

Se réinstallant confortablement sur sa branche, l'apprentie adopta une position droite, mais qui n'occasionnait aucune douleur ni tension. Elle ferma à nouveau ses yeux sur la beauté de la nuit, et reprit le contrôle de sa respiration. Concentrée, elle étudia avec soin chaque entrée et chaque sortie d'air de son corps, leur faisant adopter un rythme régulier qui ne tarda pas à l'apaiser.

Elle sentit son corps, ses muscles détendus, et la légère crampe qui lui agitait l'estomac, et choisit de les dépasser, comme le lui demandait Hjalmar ; s'aidant du bruit régulier de la mer qu'elle percevait au loin, du doux rythme nocturne, elle se détacha de son être, cherchant à communier avec tout ce qui l'entourait, ne cherchant plus à être partie individuelle mais d'adhérer au tout de cette nuit.

Alors elle regarda, au-dedans et tout autour d'elle, se posant silencieusement les questions données par Hjalmar : de quoi avait besoin son être spirituel ? Que voyait-elle ? Que ressentait-elle ? Elle se sentait encore perdue face à cet exercice, comme si une clé lui échappait, et se demanda avec un sursaut d'angoisse si elle faisait tout comme il le fallait, si elle regardait au bon endroit... puis elle expira profondément, et décida de se défaire de cette peur, de faire confiance à Hjalmar et de se faire confiance. Il n'y avait aucune raison pour qu'elle échoue... elle devait simplement oser aller regarder au fond d'elle-même pour se trouver.

Un éclair d'excitation passa dans son ventre, manquant la détourner à nouveau de sa méditation ; derrière ses paupières closes, dans l'obscurité rassurante de sa conscience, fixant sa concentration sur un point précis, elle apercevait... non, elle voyait plus distinctement à présent ! Une silhouette lui apparaissait, et bien qu'elle soit vague et ne lui ressemblât pas du tout, elle devina qu'il s'agissait d'elle-même, de son être mental. La forme, éthérée, lui apparaissait comme dans un rêve, elle croyait la voir, mais ne distinguait rien de précis. C'était plus comme une perception, une impression, un ressenti...

Damoclès se sentait bien, apaisée, en accord avec elle-même. Il aurait été difficile de perturber sa concentration à présent, elle avait réussi à dépasser ses contraintes physiques et matérielles, et face à son être spirituel, se sentait enfin complète, comprise, et cette sensation lui procurait une joie indicible. Petit à petit, elle se détacha de sa vision, ramenant son focus sur sa respiration, sur l'air passant dans sa truffe, sur ses pattes sur la branche, et son estomac qui n'aurait pas craché contre un en-cas. Lentement, avec beaucoup de douceur, elle s'ouvrit à nouveau au monde extérieur, au monde réel et présent, et ouvrit les yeux, légèrement étourdie après son immobilité.

Son regard se reporta sur Hjalmar, et elle lui sourit d'une joie sincère, entendue ; comme s'ils partageaient à présent tous deux le secret de l'existence, et que leur connexion et leur compréhension mutuelle allait bien au-delà des mots.

« C'est incroyable... je ne pensais pas qu'on pouvait faire ça. Je ne trouve même pas les mots... » Elle eut un léger rire, secouant brièvement la tête. « J'ai l'impression de me redécouvrir, ou de découvrir une nouvelle personne, qui aurait en fait toujours été moi... »

Les yeux vers l'horizon, elle tâcha de renouer avec sa vision d'elle-même, des couleurs qui lui étaient apparues, et de leur signification profonde qui avait résonné en elle.

« J'ai vu des couleurs chaudes... du rouge, et du orange, dans ce qui était mon moi présent. L'instinct et la joie de vivre... » Au fur et à mesure qu'elle se rappelait et que les mots se plaçaient sur ses besoins son regard s'illuminait. « Et puis, quand j'ai cherché ce qui pouvait me manquer, ce qui me complétait... j'ai vu apparaître du vert et du bleu... » Sa patte se posa inconsciemment à mi-chemin entre son cœur et sa gorge, comme si elle ne pouvait choisir entre les deux. « L'amour et le besoin de savoir... »

Regard écarquillé dans la pénombre, elle médita sur ces révélations en silence, touchée d'avoir pu entrer en contact avec son moi profond, qui lui avait délivré le secret de ses besoins. Elle en était tout autant exaltée qu'effrayée, mais la perspective de travailler à se compléter elle-même lui faisait palpiter le cœur. Après quelques longues expirations, elle tourna son regard intense vers son mentor.

« Je peux te demander ce que tu vois, toi ? »
(c) Damo-kun
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue40/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Mar 2 Avr 2019 - 19:11




Inner Peace

w. Damoclès

Hjalmar rendit la joie sincère à son apprentie, partageant ses sensations. Il parvint à percevoir ce qu’elle ressentait, et il reconnaissait là la même euphorie qu’il avait ressentit au même instant de sa vie. Tout jeune encore, lorsqu’il apprenait à se découvrir lui-même. Voyant son reflet de ses débuts en la louve, une chaleureuse vague de sentiments de mit à le submerger. Comme bercé par la beauté de cette découverte interne, il était certain que personne ne puisse être le même après avoir exercé pour la première fois ce genre de voyage mental. Il était sans aucun doute fascinant et incroyable de pouvoir accomplir tant de choses sans bouger ni interagir avec l’extérieur, mais seulement avec soi-même, en fermant simplement les yeux et en considérant sa propre existence.

Ce n’était pas un changement, pourquoi essayer de changer après tout ? Le soi est éternel et n’attend qu’à être exploité pleinement lors de la vie d’un loup, et celui-ci comprendra sa vraie place. Hjalmar fut plus qu’ému de voir son apprentie réussir à saisir cela, à saisir cet instant extrêmement précis et à apprendre à se voir. Apprendre à confronter soi-même en face. Et c’est ici le problème de beaucoup de loups, ils se voilent le visage, ou croient se connaître sans se replacer dans ce qui les entourent. Leur malheur est de dire « C’est ici ma vraie nature. » sans pour autant connaître les directions de leur âme. Personne n’a de vraie nature, ce n’est qu’un concept qui nous construit, le reste est un choix. Le choix de se découvrir ou de continuer dans l’obscurité.

Ce que ressentait Damoclès en ce moment précis était très intéressant et prometteur. Alors que d’autres loups de son âge répondraient « l’incertitude » ou tout simplement « la sérénité ». La sérénité de quoi au juste ? Mais ce qu’éprouvait la rouge était l’instinct naturel, et comment elle percevait l’instant présent : la joie. Le bonheur de vivre, voilà un aspect intéressant que beaucoup se permettent d’oublier, et pourtant la clarté de l’existence permet de faire des choix d’autant plus nets.

Lorsqu’elle lui retourna la question, le sage se reconstitua les émotions palpables en lui. Ce qu’il avait peur d’admettre, c’est que son vécu et son rôle ne lui permettait pas d’avoir une certitude aussi dépoussiérée. Dans ce genre de moments, ce qu’il voyait n’avait rien de bien rassurant, pour lui et pour les autres.

- Ce que je vois, ce sont des couleurs vives mêlées à des tâches plus sombres. Certaines sont nettes, d’autre totalement floues. Le brouillard de l’avenir et la clarté du présent. L’incertitude d’une vie future, Damoclès.

Hjalmar avait parlé en un souffle, perdant son sourire pour laisser place à un regard plus confus. Plongeant ses prunelles limpides dans celles brûlantes de la rouge, il songea pendant longtemps, espérant ne pas l’effrayer avec ses philosophies à tendance pessimistes. Il lui sourit de nouveau, pour la rassurer. Après tout, il avait ce genre de pensées floues mais il n’était jamais seul, et la Guilde venait toujours combler les manques, et Damoclès en faisait désormais partie.

Il était temps de continuer à vivre. Ce moment intense passé, il attendit un instant afin de sortir totalement de ce calme qui semblait éternel, comme si les bras de la sérénité venait l’entraver en ce lieu-même. Mais il fallait poursuivre l’existence, la perdurer le temps de la découvrir. C’est les yeux brillants que Hjalmar ne parvint à aucune conclusion distincte, c’est son apprentie qui connaissait la réponse de cet exercice. Damoclès avait fait tout le travail après tout, son mentor n’était que ligne directrice. Et il fallait passer à de nouvelles choses désormais.

Aux lueurs des lucioles autour d’eux, la nuit noire avait recouvert tout le paysage de sa robe noire du deuil du jour. La veuve lune était seule à les observer, comme si ils n’étaient que les uniques élus à être baignés de sa lumière. Au loin, la lande semblait perturbé par le brouillard nocturne, où la danse des vagues semblaient toujours aussi vaines. Malgré cet instant qui paraissait autant éternel qu’inexistant, la vie autour d’eux avait poursuivit son cours, sans être gênée par leurs présences. C’était leur place d’être ici, à observer cette nature immortelle.

Dans une renaissance soudaine, Hjalmar mit fin à cette session si spéciale. Sans avoir peur de briser  le calme silence, il parla enfin :

- Et si tu nous trouvais un moyen de descendre à présent ?

Il savait que l’apprentie devait à présent se sentir presque invincible. Une fois en bas, il lui dicterait ses dernières paroles sur cette soirée, avant de ne faire comme si elle n’avait jamais existé, aussi moindre doit-elle être que le chant nocturne des hiboux.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Damoclès
Damo-bushie
Damoclès
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 192
Date d'inscription : 30/12/2017
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue45/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (45/1000)
En couple ?: Non
Mer 3 Avr 2019 - 17:26

https://runedraconis.deviantart.com/


Inner Peace

Damoclès & Hjalmar

L'apprentie avait déjà ressenti, lors de ses sessions d'entrainement avec Hjalmar, cette étrange sensation que le temps n'était pas le même en sa présence, selon qu'il semblât passer à toute vitesse, ou à s'étirer jusqu'à paraître éternel, comme en cet instant. La rouge s'émerveillait de voir à quel point la perception de son environnement pouvait être différente lorsqu'elle y prêtait attention, et devinait qu'elle ne tiendrait pas un jour avant de tenter de nouvelles expériences de méditation.

Cette même sensation palpable du monde tournant autour d'eux existait lorsque Damoclès plongeait ses prunelles dans l'océan pensif des yeux du grand bleu, et en cet instant, elle ne pouvait même pas songer à les en décrocher ; comme si une communication s'était établie entre les deux loups, qu'ils partageaient les visions de leurs entités respectives. Il aurait cependant fallu plus d'entraînement à l'élève pour décrypter les couleurs émanant de la représentation spirituelle du LibreLune, et elle lui fut reconnaissante de les exprimer à haute voix.

« Ce que je vois, ce sont des couleurs vives mêlées à des tâches plus sombres. Certaines sont nettes, d’autre totalement floues. Le brouillard de l’avenir et la clarté du présent. L’incertitude d’une vie future, Damoclès. »

Ouvrant de grands yeux, la concernée hocha doucement la tête, stupéfaite. Il était également possible de voir l'avenir ? De percevoir des impressions futures ? Elle n'en revenait pas ! Il existait encore tant de mystères qu'elle devait percer... mais loin de la décourager, la certitude que le chemin de son apprentissage était encore long ne faisait qu'encourager sa détermination, et sa motivation brillait comme un joyau pur, à l'intérieur d'elle-même. Elle s'étonna cependant du changement d'expression de Hjalmar, s'inquiétant de ce que pouvait signifier pour lui les tâches plus sombres, mais il reprit rapidement contenance, et la chaleur de son regard rassura immédiatement son apprentie. Ils se savaient un dans leur quête, ensemble contre toute forme d'adversité, et par-là même, bien plus forts.

Curieusement, Damoclès se sentait nettement plus réceptive aux signaux émanant du regard de son mentor, et elle comprit vite que l'exercice touchait à sa fin, avant même que la réflexion lui fasse réaliser qu'il devait être temps de rentrer. Elle quittait cet état de transe méditative presque à regret, et avec l'envie de s'y replonger dès que possible, elle qui se croyait pourtant une louve d'action pure ; mais comme toute nouveauté, elle savait qu'il ne fallait pas en abuser, et se montrer raisonnable dans la découverte et le maniement de ses capacités. Avoir déjà l'impression d'être une personne un peu différente comportait un côté effrayant, mais la rouge saurait rapidement s'en accommoder.

« Et si tu nous trouvais un moyen de descendre à présent ? »

Clignant des yeux, Damoclès regarda autour d'elle, et se rappela enfin être en haut d'un arbre. Bon sang, la méditation l'avait plongée dans une telle tranquillité de corps et d'esprit que ce détail minime lui avait totalement échappé ! Plissant les paupières, son regard de braise alterna entre le sol et le visage de son mentor, ne sachant trop s'il lui faisait la une blague, ou s'il s'agissait réellement de la conclusion de leur session.

Vu qu'il semblait tout à fait sérieux, l'intrépide louve accepta avec joie ce nouveau défi, et se coucha sur sa branche pour étudier le trajet le plus adapté pour une descente... sans mauvaise surprise.

« Alors... nous allons passer par ici... » Souple et féline, l'apprentie se laissa couler sur une branche inférieure, assez large pour supporter leur passage ; de là apparaissait une voie assez évidente, constituée de branches épaisses descendant régulièrement en spirale autour du tronc. « Puis sur celle-là... »

À l'usage ou la démonstration de force, la rouge préféra user de prudence et précaution, plus en accord avec leur exercice de la nuit - et avec la vision réduite qu'ils avaient de leur environnement, également. Pourtant, chaque étape de la descente apparaissait comme évidente pour l'élève, qui ne cessa de commenter son trajet tout en se glissant agilement d'une branche à l'autre, répartissant et jouant efficacement avec le poids de son corps pour ne jamais risquer de basculer. Elle ignorait si c'était le résultat de son introspection, mais elle semblait davantage en confiance avec ses capacités, plus consciente de ses limites, et donc mieux avertie des choix à faire...

Il va sans dire que le retour fut bien plus rapide et sûr que l'aller, Damoclès retrouvant rapidement la sensation du sol boueux sous ses pattes une fois la dernière branche franchie. Avec une sorte de délectation, elle fit jouer ses doigts dans la matière lisse et fraîche, appréciant le contact de la terre ; puis elle leva les yeux vers Hjalmar, son regard captant quelque étincelle ardente de la lueur lunaire. Le temps du retour à la vie normale était venu ; du moins, jusqu'au prochain rendez-vous avec son mentor.
(c) Damo-kun
Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 15/05/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue40/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (40/1000)
En couple ?: héhéhé é_é
Mar 23 Avr 2019 - 19:14




Inner Peace

w. Damoclès

Observant son apprentie de près, le mentor la suivit de son regard translucide. Elle avait été confuse par la brutalité du retour à la réalité, et elle s’en était très bien sortie. Hjalmar avait désormais l’habitude de devoir s’extraire de son monde intérieur, et reprenait ainsi ses esprits très rapidement et sans confusion.

La reprise de sérieux de la louve était satisfaisante à regarder. Elle ne bronchait pas, et exécutait en utilisant ses capacités du mieux qu’elle le pouvait. À présent, elle était capable de réfléchir plus vite, et ainsi dévalait-elle l’arbre branche par branche. Hjalmar la suivait de près, tendait ses pattes avants sur la branche avant de faire tomber le reste de son lourd corps. Tels des chats chassant de nuit, les deux LibreLunes descendirent de leur piédestal mystique en un rien de temps. Le fauve n’était pas aussi souple que la rouge qui était très féline dans ses mouvements fluides, mais il avait cependant apprit à avoir un équilibre presque impeccable.

Alors que Damoclès avait déjà rejoint le sol, Hjalmar sauta de l’avant dernière branche pour atteindre le sol d’une hauteur plus haute. Il atterrit lourdement sur le sol boueux, et, au passage, éclaboussa l’apprentie de la chute de ses grosses pattes encombrantes. Oui, il avait fait exprès et oui c’était très gamin de sa part. Mais le bleu n’avait aucun regret, et savait maintenant apprécier des moments de complicité avec la jeune louve, qu’il voyait comme sa propre fille. Il lui fit un grand sourire narquois, tel un enfant fière de sa bêtise, avant de se mettre à rire doucement.

Après s’être calmé, le grand loup toisa la plus petite de son regard céleste dans lequel les reflets des lucioles dansaient tels des étoiles. Il était temps à présent de retourner au phare, et il était même pratiquement sûr que Kuma allait les sermonner en rentrant à cause de l’heure tardive… Ce n’était pas sans l’avoir mit au courant, mais le blanc n’aimait pas que les siens ne s’aventurent dans cette pampa sauvage, où n’importe qui pourrait venir traîner.

- J’espère que tu as appris bien des choses ce soir, Damoclès. Fit finalement Hjalmar, d’un ton plus tranquille, adéquat à la sérénité nocturne. Tu as accompli de grande prouesses, et nous nous retrouverons quelques fois pour méditer ainsi. Je te laisse surtout le faire toi-même, en prenant un peu de temps chaque jour, tu arriveras à tes fins. Il marqua une courte pause, avant de reprendre. Je te propose un nouvel affrontement, bien plus coriace que le premier… Tu as quelques jours pour t’entraîner par toi-même, en ressassant ce que tu as bien pu apprendre de ton mentor préféré ! Je t’annoncerai le lieu entre temps, quand nous nous croiserons dans l’antre. Vite, filons ! Avant de subir le courroux de Kuma !
Inner Peace [w/ Damoclès] Lesbib11
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Damoclès
Damo-bushie
Damoclès
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 192
Date d'inscription : 30/12/2017
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Inner Peace [w/ Damoclès] Left_bar_bleue45/1000Inner Peace [w/ Damoclès] Empty_bar_bleue  (45/1000)
En couple ?: Non
Mer 24 Avr 2019 - 10:43

https://runedraconis.deviantart.com/


Inner Peace

Damoclès & Hjalmar

Le LibreLune ne tarda pas à rejoindre son apprentie ; il le fit même de manière spectaculaire, se laissant presque tomber d'une branche assez haute juste à côté d'elle, et la mouchetant de ce fait de plusieurs taches de boue. D'abord surprise, la rouge ne tarda pas à rire avec lui, hésitant à lui renvoyer une belle motte en pleine figure - mais elle craignit de gâcher ce moment s'il venait à en avaler. Elle se contenta d'une sage riposte atteignant l'épaule du bleu, puis se calma avec lui. Elle était plus qu'heureuse de la complicité qu'ils avaient construite au cours de leurs entraînements, et en était grandement reconnaissante à Hjalmar, parce qu'il avait contribué à l'ouvrir au monde et à ses secrets. Attentive, elle posa sur lui ses grands yeux rubescents, dans l'attente de son mot de la fin.

Damoclès hocha sagement la tête pour acquiescer aux consignes qui lui étaient données ; ce n'est pas l'envie qui manquerait de retourner dans cet intérieur si serein, à la rencontre de son être moral et spirituel. Lorsque le bleu parla d'un affrontement plus corsé, l'enfant de la Lune sentit son pouls s'accélérer, se durcir au creux de ses veines, et son regard se fit plus grave. La promesse d'une nouvelle rencontre plus sérieuse impliquait beaucoup de choses pour elle et son avenir, mais elle laissa ses sentiments de côté ; elle aurait tout le loisir d'y réfléchir par la suite.

Sur les dernières notes plus légères de Hjalmar, la haute louve retrouva le sourire, et se joignit au pas rapide de son mentor préféré, marchant vers le phare. Elle eut un petit rire en imaginant Kuma rouspétant contre eux - même si en réalité elle n'avait aucune envie de le voir vraiment en colère. Sous le ciel étoilé, en compagnie du bleu, elle eut le sentiment que sa place n'était nulle part ailleurs qu'ici, sur ces terres, avec cette nouvelle famille qui l'avait accueillie.

Et dans la faible clarté des astres, elle sourit à celui qui faisait office de figure paternelle à ses yeux, lui et son compagnon qui lui avaient tant donné, et à qui elle tenait tant. Ils étaient les nouveaux trésors de son existence, et toute sa vie ne serait vouée qu'à veiller sur eux et sur la paix à laquelle tous aspiraient.
(c) Damo-kun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: