Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Des poids et des mesures ♆ [Seira]
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue10/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Dim 20 Jan 2019 - 18:25

http://runedraconis.deviantart.com/


Des poids et des mesures
ft. Seira
Il n'était pas rare de voir le bourreau se présenter dès les premières lueurs de l'aube chez sa reine ; Herrade savait qu'elle l'y trouverait toujours éveillée et prête à tout. Curieusement, si ses visites pouvaient être très matinales, elle ne venait quasiment jamais une fois la nuit tombée. Non pas qu'elles soient déjà l'une ou l'autre installées pour la nuit, mais l'occasion ne s'était jamais présentée. Or cette nuit était une occasion spéciale, qui répondait plutôt à une pulsion irrépressible de la verte ; elle avait besoin de l'écoute et des conseils de son Alpha, peut-être aussi de son amie.

Elle traînait depuis un moment déjà ce poids en elle, le sentait à chaque mouvement, chaque respiration, dans tous ses faits et gestes, même dans ses pensées. Et elle se sentait tirée en arrière jour après jour, enlisée par ses propres chaînes, la pression qu'elle s'infligeait pour des objectifs imaginaires et irréalisables, la lune qu'elle aurait voulu décrocher pour son clan. Mais elle n'y parvenait pas, et cet état de fait la minait bien plus qu'elle ne souhaitait l'admettre. D'autant qu'elle avait l'impression de trahir sa famille et son clan en le reconnaissant, de les abandonner, de jeter l'éponge trop vite... Le cercle vicieux se resserrait sur sa gorge, poissait ses songes, et maintenant qu'elle avançait d'un pas nerveux vers la tanière de Seira, elle se sentait plus honteuse qu'elle ne l'avait jamais été.

S'arrêtant devant l'entrée, elle se força à expirer à fond, puis redressa la tête, mettant de l'ordre dans ses idées avec sa rigueur habituelle. Pas d'auto-apitoiement, elle ne venait pas pour pleurnicher ; elle devait assumer ses faiblesses, et se plierait à la décision de Seira, parce qu'elle savait qu'elle serait juste. De son pas d'acier, Herrade franchit l'ouverture de la tanière, et se dirigea dans les couloirs avec l'aisance de l'habitude. Se retrouvant dans la salle d'audience, dont un des passages menait directement aux appartements privés de son Alpha, le bourreau fit halte, levant les yeux vers une corniche mal éclairée - le conduit qui porterait sa voix vers la concernée, où que celle-ci se trouvât.

« Seira ? Désolée de me présenter aussi tard. Je peux te parler ? »

Qu'elle ne soit pas venue chercher la petite louve noire directement chez elle indiquait le caractère officiel de sa demande, de même que sa présence à une heure aussi tardive. Posant son arrière-train dans la terre meuble et fraîche, Herrade se prépara mentalement à l'entrevue, préparant avec sérieux sa diatribe, et verrouillant tout sentiment personnel. Elle ne plaisantait jamais avec le travail, et le sujet ne prêtait absolument pas à rire, quel que soit l'angle duquel elle le regardait.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue55/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Dim 20 Jan 2019 - 20:57


- Seira ? Désolée de me présenter aussi tard. Je peux te parler ?

Sortant de méandre à peine effleurer par son esprit assommé par le travail, Seira fut pris d’un violent sursaut quand la voix d’Herrade atteins ses oreilles en proie au silence de la tanière. Ses yeux papillonnèrent un instant de gauche à droit, cherchant à la resituer dans son environnement troubler par une vision brumeuse, un estomac ensommeiller et une bouche pâteuse, puis avant de laisser le temps à son corps de totalement se réveiller la petite louve sauta sur ses pattes et se secoua vigoureusement pour chasser de son pelage l’herbe sèche qui s’y était accrocher.

- J’arrive de suite.

Elle s’essuya rapidement un filet de bave qui coulait le long de sa joue et s’engagea dans le tunnel qui la mena à la pièce adjacente où l’attendait son bourreau assis, les pattes regrouper sous elle et le dos très droit. A sa vue, Seira fronça les sourcils comme si elle venait de réaliser qui venait l’importuner une fois le soleil coucher. Non pas que la visite d’Herrade la dérangeait, sa loyauté et son amitié lui autorisait ce genre d’extra, mais il n’était pas coutumier que les louves se voient aussi tard. La blonde s’assis en face de la louve, un bâillement lui échappa et elle s’empressa de le cacher derrière une patte rabattue devant sa gueule, puis l’invita à s’expliquer sur la raison de sa venue.

- Je t’en prie, explique-toi. T’habitudes, tu attends le matin pour me faire un rapport.

Non pas que sa visite l’importunait, mais Seira se sentait extrêmes fatiguer ses derniers temps. Elle avait dû aller voir les deux nouveaux territoires qui apparaissait comme par magie et disparaissait, gérer les soucis coutumiers du clan et même assigner des apprentis à des mentors. La présence de haut gradé commençait sérieusement à se faire sentir sur le physique de la petite alpha qui, malgré les recommandation de Thorin, se refusait à prendre congé et s’entêtait à tenir son clan avec autant de fermenter qu’à ses débuts. Pour tenir, cependant, elle s’était instauré une petite routine qui débutait au lever et se finissait au coucher du soleil où elle se reposait et, malheureusement pour elle, même si la présence de l’hiver raccourcissait les jours son corps c’était habitué à se rythme et avait du mal à suivre une fois la nuit tomber.

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue10/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Dim 20 Jan 2019 - 22:36

http://runedraconis.deviantart.com/


Des poids et des mesures
ft. Seira
Derrière les mots volontaires, dignes de Seira, le bourreau devina une voix encore ensommeillée, et se pinça la babine. La verte s'en voulait de tirer sa reine de son sommeil réparateur, et pendant un instant elle voulut lui dire de rebrousser chemin, que ce n'était qu'une broutille... mais le mal était fait, et quitte à être toutes deux là, autant aller jusqu'au bout.

C'est le cœur d'Herrade qui se pinça lorsqu'elle la vit marcher jusqu'à elle, étouffant à grande peine un bâillement. Le masque impénétrable de la guerrière se défit un instant, mais elle tint bon et remonta sa garde. Elle ne devait pas flancher et aller droit au but, ne serait-ce que par respect pour son Alpha qu'elle tirait du lit à une heure indue.

« Je te remercie. Je tâcherai d'être brève. »

Elle espérait vraiment faire court, mais doutait que leur entrevue ne les occuperait que quelques minutes ; même une fois terminée, elle risquait de se rejouer en boucle dans leurs cerveaux fatigués pendant une partie de la nuit. Elle qui avait ruminé une grande partie de la journée pour exposer les faits devant son amie se trouvait soudain la gueule sèche, incapable de trouver le début de sa palabre, et s'en agaça. Avec un bref soupir, elle leva ses prunelles sérieuses sur sa chef, laissant entrevoir un instant le trouble qui l'habitait, et la sincérité de ses regrets.

« Seira, je viens te présenter ma démission en tant que bourreau. »

C'était trop brut, elle n'avait pas prévu d'introduction aussi frontale, mais au moins le message était passé ; pourtant, elle sentait toujours la pierre au fond de sa gorge, et après avoir dégluti avec peine, elle s'empressa de continuer avant que la noiraude ne puisse réagir.

« Lors des derniers événements, je n'ai pas le sentiment d'avoir été à la hauteur de ma tâche ; je n'ai pas ramené les traîtres, notre prisonnier s'est échappé... et à quel prix. » Elle baissa un instant la tête sur ses pattes qui se plantèrent fermement dans le sol meuble ; ce souvenir était encore pénible. « Je suis un piètre bourreau, et cette tâche me semble aujourd'hui plus un fardeau qu'une fierté. J'ai l'impression d'être incapable d'être utile au Printemps, et cette situation m'est insupportable. Je souhaite ardemment donner toutes mes forces au clan, mais je ne mérite plus d'appliquer ta loi. »

Ses babines se mirent à trembler sans qu'elle s'en rende compte, et elle réalisa que cet aveu de sa faiblesse, de la déception qu'elle devait infliger à Seira lui pesaient énormément, autant que son malêtre en tant que bourreau ; le remède était presque pire que le poison. Incapable de relever la tête, elle poursuivit, la voix rauque.

« Je m'en remets à ta décision. Tout ce que tu ordonneras, je ferai. »

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue55/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Lun 21 Jan 2019 - 17:39


La blonde resta bouche bée devant la déclaration d’Herrade. De toute ce qu’elle pourrait lui rapporter, elle n’aurait jamais imaginé que cela pouvait être quelque chose d’aussi rude pour le clan, bien qu’il y eut des choses à craindre dans le froid de l’hiver. Elle la fixa, hébété, avant de cligner plusieurs fois des yeux pour s’assurer que ses yeux ne la trompaient pas et qu’elle se trouvait bien en face de son fier bourreau, mais Seira devait se rendre à l’évidence que tout ceci n’était pas une farce. L’humour… ce n’était pas leurs genres à toutes les deux.

Tout d’abord, elle refusa avec ardeur les propos que lui déblatérait Herrade. Fronçant les sourcils face à tant de dureté envers sa propre personne, mais ce n’était pas quelque chose qu’elle put lui retirer, car c’était pour cela qu’elle appréciait le travail d’Herrade et sans quoi elle ne lui ferait pas autant confiance. Alors, l’espace d’un bref instant elle se détesta de l’aimer autant, puis se rendit à l’évidence que cette constatation la blessait bien plus profondément qu’elle ne le laissait envisager malgré son attitude avachit. Alors, l’alpha s’efforça de se détendre et contempla le visage troubler de la printanière d’un œil ferme.

Seira aurait aimer se jeter au cou de son amie, de la serrer fort contre elle et de la rassurer sur ses qualités en tant que fière guerrière de sa saison, mais elle ne s’en sentait pas capable. De nature timoré durant son jeune âge, la blonde avait tissé des liens puissants mais distant avec ses proches et bien qu’elle ne s’était jamais fait d’amie aussi proche qu’Herrade l’étreindre était une chose impossible. Elle préférait de loin leurs longues séances d’entrainement à une accolade virile. De plus, l’avoir contre elle lui ferait perdre tous ses moyens, elle le savait.

L’amie posait sur sa tête penché un regard strict, alors que la meneuse ouvrit lentement la gueule pour faire raisonner son jugement dans le hall vide de leurs seules présences.

- Es-tu bien sûr de ce que tu me demandes, Herrade ? Si je t’ai accordé ce poste, c’est parce que je te fais confiance. Non parce que tu es une amie, mais parce que de tous tu as prouvé ta force, ta discipline ainsi que ta loyauté.

Son champion, c’était son bourreau et l’idée même de se séparer d’elle lui tordait l’estomacs.

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue10/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 21 Jan 2019 - 22:47

http://runedraconis.deviantart.com/


Des poids et des mesures
ft. Seira
Cette attente de la réaction de sa reine était de loin l'une des plus insupportables qu'Herrade ait eu à vivre. Elle avait vu le choc de sa meneuse face à ses propos, à sa volonté d'abandonner son rang. Elle se sentait honteuse de ne pas se montrer digne de la confiance de Seira, mais le doute s'était insinué trop profondément en elle ; et à partir du moment où elle doutait, il lui devenait difficile de faire correctement son travail. Elle n'était pas aussi insensible et imperméable que ce qu'elle avait toujours voulu montrer au clan, à son Alpha, et surtout à elle-même. Toujours en silence, elle prit le temps de réfléchir à ce qui lui était demandé, puisant en elle-même la vérité.

Après une longue expiration, la verte releva la tête, plongeant ses prunelles bicolores dans les yeux bleu glacier de Seira. Elle se devait de lui faire face, justement parce que la noiraude avait placé sa confiance en elle. Elle ne pouvait pas se cacher et devait assumer sa faiblesse.

« Ta confiance envers moi est un grand honneur. Mais elle a aussi failli te coûter la vie. »

Elle avait des failles, et l'ennemi en connaissait certaines, elle le savait. Il était évidemment impossible de faire de soi un mur infranchissable, une muraille parfaite pour protéger son Alpha, mais les fissures qui apparaissaient dans son caractère alarmaient Herrade, et ne manqueraient pas d'être l'origine de nouveaux débordements si elle n'y prenait pas garde.

« Je n'ai pas l'intention de modifier ma ligne de conduite, l'intérêt du Printemps sera toujours ma priorité. Mais je suis faillible, Seira... » Un nouveau léger soupir, et pendant un court instant, ses yeux dévièrent avant de retourner sur la noiraude. « Mon mental ne suit plus. Il participe autant de ma force que mes entraînements. Je ne me sens pas à la hauteur de ta confiance, et même si ça paraît idiot, puéril peut-être, je n'ai pas envie que mes défaillances portent préjudice à ta santé ou à celle de quiconque du clan. »

La printanière eut un petit rire sans joie, et haussa les épaules. À l'oral, toutes ses belles paroles sonnaient comme un baratin insipide, et elle ne s'en sentait que plus mal à l'aise. Les actes avaient toujours été son moyen privilégié de gestion des problèmes, bien plus que les mots.

« Ça peut sembler... je ne sais pas, comme une crise passagère, peut-être un caprice... mais si je ne me sentais pas aussi... inapte, je ne viendrais pas t'en parler. Bien sûr, je pourrais continuer à aller de l'avant, passer outre mon malaise et me montrer aussi efficace et impartiale qu'avant, mais... je pense que ça finirait par me détruire. Détruire mon équilibre. Je ne veux pas être ce genre de bourreau. »

Elle ne quitta pas sa reine des yeux, babines serrées. Elle avait dit tout ce qu'elle avait sur le cœur, ou du moins une grande partie de ce qui la tracassait. Tendue, elle ne put que patienter à nouveau pour recevoir la réponse de Seira.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue55/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Jeu 24 Jan 2019 - 14:39


- Ta confiance envers moi est un grand honneur. Mais elle a aussi failli te coûter la vie.

Seira se pinça les lèvres. Bien qu’elle ne tenait pas rigueur à Herrade, qui était une énième victime de la fourberie de Nachtgewalt, cette dernière ne se pardonnait pas l’immonde balafre qui déchirait la gorge de son alpha. C’était ses griffes qui avait entailler sa chair, qui avait fait couler son sang, et si Thorin n’avait pas été là ce jour-là … Seira secoua la tête. Ce n’était qu’un accident, jamais son amie lui aurait voulu du mal et jamais son choix n’avait été mauvais à ses yeux.

Pourtant, l’attitude prostré du bourreau en dissait long sur les douleurs qu’elle portait secrètement en elle. La petite louve était faite dans le même louve que la brave guerrière qui se trouvait devant elle, ainsi la boule qui obstruait sa gorge fut de plus en plus grosses à mesure que les secondes passer à entendre sa confidence défilèrent. C’était quelque chose de dure à supporter que de voir cette apparence de puissance absolue se fissurer. Seira serra les dents et son regard ferme de général s’humidifia, malgré toute la volonté qu’elle avait de maintenir sa position de meneuse elle sentie son cœur, récemment guérit, se déchirer à nouveau. Comme si tous les sparadraps coller ici et là pour réparer les déceptions du passé et le canyon de l’abandon avaient tant tirer les ventricules les un vers les autres qu’une autre fissure s’y était créé.

- Il ne faut pas que tu tiennes les actions de Nachtgewalt comme ta responsabilité. Je ne te le permets pas. En temps qu’amie ou en temps qu’Alpha, si cela permet davantage de t’en convaincre, il a berné tout le monde. Si tu te sens juste mise en échec, nous pouvons y travailliez ensemble si cela te conviens. – tenta-t-elle de la persuadé malgré le temps ferme de sa voix. – Tu m’as aidé à retrouver ma force après le conflit des NuitsTernes, alors je peux t’aider en retour. Je suis convaincue que nul autre que toi est apte, dans notre clan, d’occuper le poste qu’est le tien.

Se séparer d’Herrade trônant fièrement à ses côtés comme un garde du corps impassable était une chose que Seira refusait d’admettre. Personne, a sa prise de pouvoir, n’avait autant agis pour sa meute que la louve verte avec qui elle avait réappris l’amitié par le biais d’entrainement rigoureux, de combat et par un dévouement partager pour le Printemps qui brillait plus que tout autres saisons grâce à elles.

Mais cette négociation fut vaine…

- Ça peut sembler... je ne sais pas, comme une crise passagère, peut-être un caprice... mais si je ne me sentais pas aussi... inapte, je ne viendrais pas t'en parler. Bien sûr, je pourrais continuer à aller de l'avant, passer outre mon malaise et me montrer aussi efficace et impartiale qu'avant, mais... je pense que ça finirait par me détruire. Détruire mon équilibre. Je ne veux pas être ce genre de bourreau.

Seira ferma les yeux, son cœur et sa bouche assécher par la peine qui la déchirait. Elle ne devait pas montrer les puissantes émotions qui l’assaillait devant la louve qui prenait appuie sur elle pour l’aider, sans quoi elle risquerait de perdre sa crédibilité, mais, surtout, à qui elle refusait de lui demander un tel sacrifice. Elle avait peur que, si Herrade la voyait dans un tel état, qu’elles reviennent sur sa décision pour la consoler. Seira ne pouvait pas lui demander d’en faire autant pour son clan… pour elle.

La louve s’humecta les lèvres, inspira longtemps une bouffé de l’air lourd de la tanière et rouvrit les yeux sur le visage d’Herrade qui attendait son jugement. Tendant le museau vers la verte, l’alpha parla lentement et clairement.

- Quel poste voudrais-tu prendre ?

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue10/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 28 Jan 2019 - 14:56

http://runedraconis.deviantart.com/


Des poids et des mesures
ft. Seira
Herrade se sentait le cœur déchiré de voir l'émotion que ses paroles provoquaient chez son amie d'enfance. Elle avait l'impression que l'air ne parvenait plus à s'échapper de ses poumons, et avait tout autant de mal à y reprendre place. La gorge serrée, elle devait contracter fort les mâchoires pour leur éviter de trembler, mais ne pouvait rien contre l'humidité qui voilait son regard. Elle n'avait aucune honte à se montrer telle qu'elle était face à Seira, avec sa part d'ombres et de faiblesses, mais se sentait mortifiée de les dévoiler pour donner sa démission. Elle aurait voulu rester forte, se montrer forte quoi qu'il arrive, prouver qu'elle était bonne à quelque chose, mais elle n'avait pas prévu le fort lien qui la rattachait à son Alpha, à leur proximité qui les avaient réchauffées autant qu'elle les blessait à présent.

Les paroles de la noiraude passèrent un baume frais sur la brûlure de son échec, mais sa chair était toujours à vif, et ne cicatriserait pas de sitôt. Ce maudit corbeau... Bourreau ou pas, si elle remettait la patte dessus, elle le réduirait en charpie. Une étincelle de colère passa dans les prunelles bicolores de la printanière, bientôt noyée dans son chagrin ; elle sentait, au fond d'elle-même, sa peur. La peur que Nachtgewalt apprenne son déclin, et la hante de son rire sardonique. La moindre des flèches empoisonnées qu'il pourrait décocher de sa langue fourchue trouverait sa cible, en un rien de temps. Et Herrade n'était pas sûre de s'en relever plus forte qu'auparavant.

« Quel poste voudrais-tu prendre ? »

Seira avait encaissé l'information, comme toujours depuis qu'elle la connaissait ; la verte était admirative de cette capacité à se redresser, et espérait plus que jamais que sa reine ne plierait pas comme elle l'avait fait. Écarquillant légèrement les yeux, elle réalisa l'impact de la question de son Alpha. Quel poste ? A vrai dire, elle n'y avait pas vraiment réfléchi, et un instant désarçonnée, elle baissa la tête, cherchant l'inspiration à ses pattes.

« Eh bien... » Il lui fallut un petit instant pour faire le bilan de ses capacités, cherchant à voir où elle pourrait se montrer utile. « Ma spécialité étant le combat, » elle dut se mordre la lèvre, sourcils froncés, pour ne pas ajouter a priori - depuis quand versait-elle autant dans l'auto-dépréciation ? « je suppose qu'un poste dans la milice ne me changera pas. »

A quel point avait-elle perdu confiance en elle, en ses capacités, en toutes ces heures d'entraînement qu'elle s'acharnait à enfiler depuis son enfance ? Comment en était-elle arrivée là, doutant de tout, surtout d'elle-même ? Avec surprise et horreur, Herrade réalisa qu'elle craignait même de retrouver des camarades de faction, de faire partie d'un groupe, d'être confrontée aux regards des autres. Elle resta immobile un long moment, affichant une expression entre la stupeur et la consternation, les yeux fixés sur un point dans le sol. Puis elle cligna des yeux, et retrouva le visage de Seira dans sa ligne de mire.

« Désolée, j'ai eu une absence. » Sa voix avait retrouvé un peu de fermeté, et elle toussa pour l'affermir encore. « Je réalise... ces derniers temps, je ne suis plus trop moi-même. Je n'ose pas te demander de me confier des responsabilités, mais je vais travailler dur pour retrouver mes esprits. Pour me retrouver. »

Elle le pensait sincèrement ; un soulagement léger comme une plume caressa son cœur, et elle sentit ses muscles, ses nerfs se détendre de manière infime. Elle était persuadée, elle voulait croire fermement que maintenant qu'elle avait mis au jour ses peurs et ses démons, qu'elle les reconnaissait et acceptait leur présence, elle pourrait se reconstruire et les chasser. Connaître son ennemi, c'était un premier pas vers la victoire.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Fleur
Seira
Race : Loup/louve
PUF * : LayLucifer
Féminin
Messages : 274
Date d'inscription : 21/12/2016
Âge : 24

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue55/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (55/1000)
En couple ?: Attend le prince charmant
Lun 28 Jan 2019 - 18:20


Bien qu’il fut terrible pour Seira de voir son amie se chercher elle la laissa chercher et choisir elle-même le poste qu’elle voudrait occuper. Si elle était incapable de se pencher vers elle, de l’enlacer et de lui dire que tout irait mieux, la seule autre solution qu’elle connaissait était de la bousculer et de l’entrainé avec elle dans la marche en avant qui lui ferait surement perdre de beau instant, mais qui sauverait son esprit blesser. Un autre aurait fondu en larme, mais Seira avait confiance en le caractère fort de son amie.

D’un hochement prompt du menton, l’alpha accepta la place d’Herrade dans les rangs des soldats. Elle aurait de toute façon refuser qu’elle prenne un poste à responsabilité après avoir abandonné son rang de bourreau. Il était hors de question pour elle de laisser la charge d’une branche de son clan à un loup qui doutait de lui-même, de son intégrité et de ses capacités. L’empathie de Seira s’amenuisait à mesure qu’elle considérait que sa vision était la bonne, car la seule qu’elle pouvait exercer sans rougir de honte, et elle eut alors un regard beaucoup dur envers la louve verte dont le regard vague fixait un grain de poussière qui courrait à travers la tanière.

Herrade s’excusa de sa déconcentration, malgré la consilience que Seira lui accordait pour ses années d’enfance passé ensemble, elle refusa son excuse.

- Je réalise... ces derniers temps, je ne suis plus trop moi-même. Je n'ose pas te demander de me confier des responsabilités, mais je vais travailler dur pour retrouver mes esprits. Pour me retrouver.
- Tu as trois mois.


Le regard inflexible de l’alpha brilla dans la mi- obscurité de la tanière et sa voix résonna comme le son d’un gong à travers les couloirs déserts d’un temple. Avec beaucoup de maladresse, Seira voulais donner à son amie une chance de se reprendre.

- Dans trois mois, je veux te confier le mentorat d’un de nos louveteaux. Je veux que tu le formes et que tu en fasses un membre essentiel pour notre clan. Il devra apprendre de toi la rigueur, la force et la loyauté qui te définisse si bien. Cependant, il est hors de question pour moi de mettre nos futurs espoirs entre les pattes d’un loup fragile.

La petite louve blonde bondit sur ses pattes et s’approcha d’Herrade jusqu’à se dresser face à elle tel une meneuse de troupe.

- Je compte sur toi Herrade. Tu es déjà partie une fois, à la cherche de feu ton père, si cela te permet de te retrouver je t’autorise toute les folies que tu sembleras nécessaire, mais …

Sa voix, soudain, se perdit dans le vague à la recherche des mots d’encouragement qui lui serait la gorge. Elle avait perdu le fils de ses paroles, mais une idée persistait cependant dans sa tête.

- Mais dans trois mois, mon amie, je veux te retrouver près de moi en meilleure forme et la tête haute.

Détaillant le visage affliger d’Herrade, dont les prunelles bicolores étaient recouverte d’un voile humide, Seira se demanda si sa décision était réellement la bonne. Acceptant le choix de son amie, elle la confortait dans cette image négative qu’elle avait d’elle, mais d’un autre côté elle lui retirait un terrible poids qui pesait sur ses épaules.

- Fais en moi la promesse, Herrade.

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Des poids et des mesures ♆ [Seira] Left_bar_bleue10/1000Des poids et des mesures ♆ [Seira] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 28 Jan 2019 - 19:45

http://runedraconis.deviantart.com/


Des poids et des mesures
ft. Seira
- Tu as trois mois.

De surprise, Herrade écarquilla les yeux et eut un mouvement de recul face au ton inflexible de son Alpha. Rapidement, elle se ressaisit et redressa son dos, reprenant sa posture digne habituelle. Elle n'en admirait que plus la noiraude, qui avait repris le pas sur ses émotions avec rapidité et efficacité, et le retour à la rigueur lui procura un étrange sentiment de réconfort. Si sa reine prenait les choses en pattes, c'est qu'elle maîtrisait la situation, et la verte s'en réjouissait.

Elle recueillit les instructions de Seira la tête bien droite et le regard assuré, quoi qu'encore un peu brillant. Elle retrouvait plus d'elle-même dans la droiture des directives que dans le pathos, et ça lui convenait tout à fait. L'Alpha lui faisait à nouveau confiance pour se ressaisir, et elle ne la décevrait pour rien au monde.

Herrade soutint le regard de glace de son amie tandis que celle-ci approchait, ne cilla pas une fois, enregistrant ses ordres avec son sérieux habituel, pansant ses douleurs de l'horizon nouveau et fixe qui s'offrait à elle. Voilà enfin un objectif dont elle se sentait capable, qu'elle pouvait accomplir, et qu'elle accomplirait.

Sous sa carapace de meneuse infaillible, Seira avait également ses petites failles, et la voir livrer un côté plus personnel toucha la printanière, qui sentit ses babines se soulever légèrement. Elle n'avait pas envie de se consacrer encore aux pleurs et aux lamentations, mais se sentir ainsi soutenue était un remède bénéfique et salvateur. Museau face à museau, elle laissa son regard s'imprégner de celui de son amie.

« Fais en moi la promesse, Herrade.
- Je te le promets, Seira. Je reviendrai encore plus forte. »

Elle y croyait, à présent, elle y croyait autant que Seira l'espérait. Trois mois pour se retrouver, se remettre en forme et replacer ses idées, elle pouvait le faire. Elle ne voulait pas laisser tomber son Alpha et son clan, et redevenir la fière guerrière qu'elle était lui semblait possible, si elle apprenait à s'écouter un peu plus. Se remettant debout, la verte inclina profondément le buste devant sa chef, fermant un instant les yeux.

« Merci de me permettre ça. Je ne décevrai pas tes attentes. »

Ni ses propres attentes, par ailleurs. Pas question de se laisser sombrer à nouveau dans la détresse. Peut-être faudrait-il qu'elle songe à partager... des choses... avec des gens ? S'ouvrir un peu, se détendre plus souvent ? Elle avait plusieurs pistes à explorer, et trois mois pour refaire surface. Regonflée, la soldate releva le museau, adressa un signe de tête solennel à son Alpha, puis un petit sourire avant de se glisser vers la sortie, épaules légèrement voûtées. Cette discussion lui avait demandé plus d'énergie qu'elle ne le pensait, mais outre les démons qui s'agitaient sous son crâne, elle se sentait déjà plus forte et plus tranquille. Et ce n'était qu'un début...

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: