Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: RPG :: Territoires de l'Été :: Marais de la Désolation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Classe Verte [PV Azaël et Lalwende]
Hinano
Petite Graine
Hinano
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 40
Date d'inscription : 24/12/2018
Âge : 24
Ven 18 Jan 2019 - 10:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Classe Verte


La truffe en l’air, le regard vigilant, Hinano guettait les alentours boueux des marais comme elle s’attentait à ce qu’un monstre ne surgissent des eaux sombres. La nourrice eut une petite moue dubitative, elle n’appréciait pas ce nouveau territoire aux chemins hostiles, mais elle devait cependant s’y accoutumer et s’assurer, de par son poste, que d’autres prennent garde où ils posaient les pattes.

- Les filles, dépêcher vous et regarder où vous mettez les pattes.

Un regard en arrière, elle regarda les deux petites louves se dodeliner en sa direction. Elle ne put s’empêcher de sourire en voyant les petits joyaux de sa meute approcher le regard brillant sur le chemin vaseux qu’elle avait tracer quelques minutes auparavant. Hinano veillait sur ces enfants avec une affection presque maternelle, d’une part parce qu’on lui avait confié la tutelle des héritières de l’Eté, d’autre part parce que Azaël et Lalwendë étaient les plus jeunes de la meute. D’un regard bienveillant, elle inspectait l’état de leurs petites pattes couvertes de boues, s’assurait à ce qu’aucune des deux n’est la mauvaise idée d’essayer de retirer la vase verte et gluante avec les dents et qu’il n’y ait pas de brindille prise dans leurs poils pelucheux de louveteaux.

- On approche du cœur des marais de la Désolation. Interdiction de s’approcher de l’eau et encore moins d’y posé la langue. Vous risquerez de tomber malade.

Sans parler des sangsues qui s’accrochait au poil ou des tiques qui se promenait gaiement. La vue d’un louveteau les détournait souvent du chemin qu’elles empruntaient pour aller cher leurs grands-mères aussi énorme que répugnante.

Revenir en haut Aller en bas
Lalwendë
Cellule
Lalwendë
Race : Loup/louve
PUF * : Isu | Heluwen
Féminin
Messages : 16
Date d'inscription : 04/04/2018
Âge : 21

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Notoriété:
Classe Verte [PV Azaël et Lalwende] Left_bar_bleue0/1000Classe Verte [PV Azaël et Lalwende] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?:
Jeu 21 Fév 2019 - 12:09

summer princess
Lalwendë avait d'abord été ravie d'apprendre qu'elle sortait en exploration avec sa sœur et Hinano. Elle était toujours avide de nouvelles expériences et d'aventures plus folles les unes que les autres. Celle-ci promettait également son lot de nouvelles découvertes, bien que la boue du marais avait fait grimacer la jeune louve. Elle était partagée entre l'envie de courir partout et la crainte de trop salir son pelage. Alors elle restait sagement derrière la nourrice, prenant bien garde aux endroits où elle posait les pattes.

L'endroit était bien différent de la plupart des autres lieux du territoire. Presque effrayant. La petite louve imaginait déjà les horreurs qui pouvaient se dissimuler sous les eaux troubles du marais. Elle n'avait aucune envie de se faire happer au fond de la vase par quoi que ce soit. Aux paroles d'Hinano, elle pressa le pas, prenant soin de passer devant sa sœur comme si elle entamait une course dont elle sera vainqueur. L'idée de jouer avec elle l'effleura, mais la boue environnante la dissuada rapidement.

Elle occupa alors son attention à observer les alentours. Il n'y avait décidément rien de beau ou de coloré dans ce fichu marais. Y avait-il seulement des créatures vivantes qui vivaient ici ? Surement pas, personne ne pourrait habiter dans un tel trou puant. Lalwendë entrevit un mouvement et tourna la tête dans sa direction. Un lézard venait de la contredire en se faufilant sous les racines d'un arbre mort.

L'estivale hocha sa petite tête quand Hinano donna de nouvelles consignes. Elle n'était pas prête d'essayer de goûter l'eau sombre. Elle avait déjà été malade, une fois, et n'avait pas envie de retenter l'expérience. Être malade empêchait de jouer et d'aller se promener. Rester au chaud pendant que les autres gambadaient partout, ça n'était pas amusant. Alors qu'elles continuaient leur marche, Lalwendë afficha une moue boudeuse.

- Tous les arbres sont morts ici ...

Le marais de la désolation portait bien son nom. La petite louve restait curieuse malgré tout. Bien que cet endroit lui donnait des frissons, sa joie et son innocence de louveteau l'emportaient et ses inquiétudes disparaissaient en un rien de temps. Elle reprit la parole quelques instants plus tard, souriante.

- Où allons-nous Hinano ?


ASHLING POUR [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: