Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet :: RPG :: Hauteurs du Solstice :: Montagnes Pourpres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ordinary Day [ft. Natsu]
Ro'o
Animatrice
Ro'o
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Sous ma couette

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: C'est un tombeur
Sam 1 Déc 2018 - 17:43


r o' o  |   n a t s u

O r d i n a r y  D a y




Un jour ordinaire, encore un. Un jour comme les autres où Ro'o le Solstien s'en était allé dans les confins des Montagnes Pourpres, un lieu qu'il appréciait tout particulièrement. C'est ici où il aimait perdre le découlement du temps, savourant l'atmosphère si particulière du lieu. De plus, il savait exactement quand l'endroit était le moins fréquenté, se réjouissant d'une solitude calme et paisible.

Kal'Kass était invoqué et se tenait sur ses épaules, guettant des herbes à ramasser non loin d'eux. Normalement, les cueilleurs les aidait à trouver des plantes médicinales, mais Ro'o n'avait pas souvent confiance en leurs savoirs et préférait aller les chercher lui-même afin d'éviter un contact social au moment des négociations. Et puis même, c'était une activité qui lui permettait de se dégourdir les pattes.

Et cela faisait un moment qu'il n'était pas sorti de la tanière des soigneurs, sortant de moins en moins depuis les derniers événements étranges qui avaient lieu. En effet, le jeune Solstien était d'autant plus sur ses gardes depuis que des loups inconnus et curieux s'aventuraient sur leur territoire. Ro'o n'arrivait pas à comprendre leurs intentions. Pourquoi ne restaient-ils pas chez eux, ces Four-Seasonniens ? Veulent-il une guerre ? Il avait entendu des rumeurs comme quoi les conflits étaient choses courantes chez eux, alors pourquoi viennent-il troubler le calme du Solstice ?

De toute évidence, Ro'o resterait en dehors de toutes ces tensions. Il n'avait jamais croisé l'un des leurs, et faisait tout pour que cela n'arrive jamais. Le brun excellait très bien en cette matière et savait que quoi qu'il arrive, il serait en sûreté grâce aux autres Solstiens qui ont le courage de se confronter à ces étrangers.

Longeant le long du courant d'eau, la fraîcheur de la terre lui faisait le plus grand bien. Son ami se mit à siffler dans ses caquètements si spéciaux, sautant de son dos avant de se diriger vers des roseaux spéciaux.

-Qu'est-ce que tu as trouvé Kal' ? Questionna le brun, se dirigeant vers la bestiole qui brandissait un gros crapaud. Oh bien joué ! Ça fait longtemps que je n'en avais pas vu un, comment vas-tu mon nouvel ami ?

Ro'o sourit aux croassements familiers de l'animal verdâtre, se disant que sa bave lui serait bien utile dans ses concoctions. Il fit signe à son compagnon de le garder avec lui avant de farfouiller parmi les herbes à la recherche d'autres artefacts intéressants.

Ce n'est qu'au moment où il perçut quelque chose d'étrange qu'ils s'arrêtèrent tout deux dans leur fouille. Kal'Kass avait repéré des bruissements proches et le Solstien parvint à humer un parfum bien différent de ce qu'il connaissait. La bestiole au visage immaculé disparu en sa forme de tatouage, lâchant le crapaud capturé qui resta tout de même aux côtés du brun. Ce-dernier ne bougea plus, tapissant ses coussinets profondément dans la boue environnante. Son cœur se mit à battre fort, aux aguets du moindre signal alertant.
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
Modératrice
Natsu
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nop
Mer 26 Déc 2018 - 11:14


Ordinary Day
ft. Ro'o

Un jour ordinaire, encore un. Pour le soldat estival, la vie était d'une routine plutôt lassante en ce moment ; au cœur de la saison abhorrée, l'activité du clan se trouvait toujours impactée, malgré le qui-vive des veilleurs et les incessantes chasses des ravitailleurs. Il régnait en Été une sorte de tension engourdie de froid, et Natsu n'aimait jamais cette atmosphère pesante, qui demandait de rester vigilant sans qu'on soit sûr que quoi que ce soit allait arriver. Le rouquin comprenait bien que le clan était affaibli et qu'il ne fallait rien relâcher, mais la situation semblait étrangement calme en ce moment pour eux, et même s'il devait être satisfait que règne la paix, il ne pouvait s'empêcher de ressentir un profond ennui.

Voilà pourquoi il s'était gentiment esquivé du campement des soldats, prétextant un entraînement matinal pour se réchauffer. Pour une fois un soleil léger brillait, et il avait bien trop besoin de voir un nouvel horizon pour ne pas sauter sur l'occasion. Évitant habilement les patrouilles de sentinelles, l'audacieux estival prit le chemin des Hauteurs du Solstice. Ce faisant, il se sentait heureux et excité comme un louveteau bravant l'interdit - comme lui-même, plus jeune, à d'innombrables occasions. Et se retrouver ainsi lui procurait une immense satisfaction.

L'intrus au pelage de feu pénétra chez ses voisins avec une légère appréhension, marchant à pas mesurés en regardant tout autour de lui. Il ne lui sembla pas apercevoir de gardiens, mais mieux valait rester sur ses gardes, surtout connaissant l'état de leurs relations avec le Solstice... Natsu prit conscience que sa présence pouvait avoir de lourdes conséquences diplomatiques, mais il espérait pouvoir s'en tirer en étant sincère et honnête. Peut-être était-ce une grave erreur de sa part, mais il voulait croire qu'une tribu avec un loup tel que le Juste à sa tête ne pouvait se montrer cruelle envers quelqu'un sans mauvaises intentions. Et il fallait reconnaître qu'il avait très envie d'enfin rencontrer l'un de ces mystérieux loups tatoués...

Au gré de ses réflexions, le soldat avançait sans trop faire attention à la direction empruntée, concentré à détecter d'éventuelles présences dans les alentours. Il ne réalisa qu'il avait atteint les montagnes que lorsqu'il se sentit bizarrement essoufflé, et constata que ses pattes avaient suivi un sentier au milieu des hauteurs, dans un endroit fort charmant. Lui qui se faisait une idée sauvage et aride du Solstice en fut assez étonné, mais curieusement soulagé. La perspective de pouvoir se désaltérer était également la bienvenue...

Alors qu'il se dirigeait vers la berge pour laper un peu d'eau glacée, le rouquin perçut quelque chose dans son champ de vision qui semblait détoner avec le paysage ; tournant lentement la tête, il avisa le loup qui se tenait là, non loin de lui, en amont du ruisseau. Immédiatement, il se figea, ouvrant de grands yeux. Un Solstien !! Que faire ?? Que dire ?? Sans idées, l'estival restait immobile, une patte en l'air, la gueule entrouverte. Il ne savait de l'émotion ou de la surprise qui était la plus forte, mais à elles deux, elles brouillaient totalement ses réflexes les plus courtois. En face de lui, le brun semblait peut-être de sa taille ou moins grand, mais avec de solides pattes, et un tatouage incroyable qui lui courait sur le visage et dans le dos. Natsu resta ébahi devant la beauté du motif, puis se rendit compte qu'il fixait l'autre depuis quelques trop longs instants, et se sentit rougir de son impolitesse. Relevant doucement la tête pour ne montrer aucune hostilité, il se racla discrètement la gorge pour amorcer un contact.

« Hem... bonjour ? » Ce ne serait peut-être pas suffisant comme introduction, de la part d'un étranger... « Heu, je viens en paix ? »

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Ro'o
Animatrice
Ro'o
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Sous ma couette

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: C'est un tombeur
Jeu 27 Déc 2018 - 14:35


r o' o  |   n a t s u

O r d i n a r y  D a y




L’intrus avait prononcé quelques paroles et Ro’o fut incapable de savoir à qui il s’adressait. Il préféra rester silencieux, scrutant les moindres faits et gestes de l’étranger. Curieusement, il ne s’attendait pas à ce que ces loups si particuliers puissent parler la même langue, et même si c’était le cas, le solstien était si pétrifié qu’il n’était même pas sûr d’avoir bien entendu les mots prononcés.

Le pelage de l’étranger était bien trop tape à l’œil pour les yeux fatigués du brun, qui cependant ne parvint pas à s’en décrocher les yeux. Hypnotisé par ce roux si flamboyant coupé par des fragments célestes, il crut cerner des formes familières sur le pelage. Un merveilleux dragon mythique se dessinait sur le flanc, semblable à un tatouage solstien. Le brun ne comprit pas comment cela était possible et cela le mit quelque peu en confiance. Mais l’odeur sèche et fruitée du mâle l’effraya de plus belle et il fit quelques pas en arrière.

Surprit par sa  capacité à encore bouger malgré la paralysie précédente, il tenta de faire réapparaître son ami, en vain, et se résout à affronter l’intrus. Il n’avait jamais été confronté à pareille rencontre auparavant et ne savait pas quoi faire. Si seulement quelqu’un chargé de ce genre d’interactions sociales pouvait être à sa place en ce moment précis, il pourrait vite prendre ses jambes à son cou. Mais apparemment, il était seul face à cette situation.

Il étudia les paroles du roux afin de s’en approprier. La plaine était vaste, il pourrait vraiment fuir à chaque instant ! Mais si l’effronté se mettait à le fuir, il verrait où il loge et là tout serait perdu pour lui… Ro’o devait se résoudre à acheter sa tranquillité maintenant, et ne plus jamais ressortir de sa taverne durant le restant de ses jours. D’une voix tremblante et sans assurance, quelques paroles timides parvinrent à s’enfuir de sa gueule, mais il parlait si bas qu’on eut du mal à en faire la distinction :

-Euh…vousêtesqui, quefaitesvousici…

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
Modératrice
Natsu
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nop
Dim 13 Jan 2019 - 22:29


Ordinary Day
ft. Ro'o

Ce furent le silence et le face-à-face les plus gênants que Natsu ait jamais vécu. Après sa brève introduction, ne sachant trop quoi ajouter, il s'était contenté de fixer le solstien, dans l'attente d'une réaction, d'un mouvement, d'une réplique... Mais l'autre semblait totalement pétrifié par son irruption, et le rouquin ne savait plus quoi faire. Il était surpris de créer un effet pareil à un membre de la Tribu montagnarde, s'attendant à des loups plus belliqueux ; il réalisa bêtement qu'à l'instar de son clan, la meute du Solstice devait être composée d'individus divers et variés, et qu'il l'avait seulement idéalisée avec ses rêves de gosse...

Ce point était déjà gênant, mais le blond se sentait également de trop, honteux d'avoir perturbé l'occupation de son vis-à-vis, et craignant d'en subir les conséquences, personnellement ou sur les siens... Et pourtant, il ne voyait pas d'autres pistes exploitables que de rester immobile, guettant un retour du montagnard, les pattes sur des charbons ardents et le cœur au bord des babines.

Les deux se fixèrent un long moment, puis soudain, il y eut un mouvement infime, et une bribe de parole tout aussi ténue, qui firent sursauter l'estival. Dans sa surprise, il faillit passer totalement à côté des paroles du brun, et dut réfléchir quelques instants pour remettre de l'ordre dans ses idées avant de répondre. Il se sentait ankylosé d'être resté tendu et droit aussi longtemps, et fit rouler ses épaules pour détendre sa nuque, se gardant bien de faire des mouvements brusques. Baissant son regard d'eau vers les pattes de son interlocuteur, espérant contribuer à l'apaiser, il répondit avec le plus de douceur et de courtoisie possible.

« Je... je m'appelle Natsu, et je suis membre du clan de l’Été. Heu, les estivaux, vos voisins, d'en bas. »

A présent, comment justifier et excuser sa présence sur les terres solstiennes ? Devait-il enrober la vérité pour espérer s'en tirer, ou se montrer honnête et gagner la confiance du brun ? Ce dernier ne semblait pas vraiment agressif, mais il pouvait toujours rapporter à ses supérieurs les méfaits d'un intrus fouineur... Se mordant la langue, le rouquin finit par trancher, remontant timidement les yeux avant de baisser à nouveau le regard.

« Je ne viens pas vous envahir, ni dans le but de vous ennuyer... D'ailleurs je m'excuse si je vous ennuie présentement... Heu... En fait, je voulais seulement voir... comment c'était ici. »

Natsu plissa le museau. Bon sang, c'était la pire conclusion possible, et pourtant rien d'autre ne lui venait en tête ! Nerveux, il enfonça ses doigts dans la terre, ne sachant comment rattraper sa bévue. Il baissa d'un ton, se trouvant idiot d'en venir à faire de telles confessions.

« Je veux dire... c'est juste de la curiosité. »

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Ro'o
Animatrice
Ro'o
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Sous ma couette

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: C'est un tombeur
Sam 19 Jan 2019 - 15:04


r o' o  |   n a t s u

O r d i n a r y  D a y




L’intrus avait l’air tout aussi gêné que le solstien, ne sachant plus ou se mettre. Ro’o l’observait de haut en bas, scrutant le moindre fait et geste, la moindre réaction, le moindre petit tic. Il avait remarqué que le mâle en question n’était plus capable de le regarder, tout comme lui, et s’était ramassé sur lui même avec ses pensées, perdu dans un flot incompréhensible d’informations dans une situation qui n’avait rien de banale.

Mais le solstien se sentait quelque peu rassuré de percevoir les mêmes sentiments chez l’autre. Évidemment, le vide continuellement comblé par la crainte dans l’esprit du brun n’était peut être pas partagé, puisque l’individu n’avait pas l’air effrayé mais simplement à la recherche des bons mots. Du moins, c’est ce que l’observateur comprenait. Et de toute évidence, il n’était pas le plus terrifiant des solstiens. Sûrement même le moins terrifiant. Terrifiant au négatif.

À présent, c’était la curiosité qui venait se mêler à la frayeur paralysante du brun. Voilà que l’intrus vidait son sac, et Ro’o ne comprit pas un traître mot. Quel était son nom ? Na’tsu ? Nat’su ? L’émeraude ne venait jamais croiser le tranchant de la citrine qui voulait battre en retraite. Ro’o perçu de la timidité surprenante chez l’étranger, comme si soudainement il permettait à ses pattes de se trahir sous son poids.

Les raisons qu’énumérait le-dit « estival » semblaient ambiguës, et pourtant, Ro’o avait envie de le croire. Si c’était un espion, alors il était vraiment excellent et cela blessera fort le solstien qui aura été moqué, trompé et sa faiblesse aura été tirée à son profit. Il n’avait pas envie qu’on prenne ses faiblesses pour de la stupidité, car le mâle savait très bien qu’il n’avait pas intérêt à laisser filer le roux entre ses pattes. Comment il allait s’y prendre était une toute autre question.

Analysant le comportement de l’autre, il se sentit quelque peu délivré de sa paralysie. Et ainsi, après vaines et vaines reprises, il parvint à faire invoquer de nouveau son ami, qui resta ainsi accroché à son dos. Kal’Kass ne jeta qu’un rapide coup d’œil par le haut du crâne de Ro’o, ses sphères de calcite orange scrutant en vitesse l’intrus. Le solstien lui glissa quelques basses paroles pour lui dire de ne pas craindre l’intrus, et la créature ne sembla pas conquise de ce qu’était capable de faire Ro’o vis-à-vis de la situation, l’exprimant par un petit claquement de langue.

Malgré l’envie de se rapprocher de quelques millimètres du roux, le brun en fut bien incapable. Ce qui l’avait le plus effrayé dans ses paroles était l’évocation de leur tribu bien plus proche du Solstice qu’il ne croyait. Les voisins d’en bas ? C’était la porte d’à côté, ils pourraient venir les envahir à n’importe quel moment ! Et voilà que la panique avait prit place dans l’esprit de Ro’o, ne sachant que faire de cette information.

Un autre silence interminable avait prit place et pesait entre les deux interlocuteurs qui se tenaient chacun à une distance bien au-delà de la politesse. Le solstien ne pouvait toujours pas décamper et laisser ainsi l’intrus faire ce que bon lui semblait, alors il prit son courage inexistant à deux pattes une nouvelle fois, ayant une idée bien trop extrême pour lui, dont la pensée même était capable de l’empêcher de respirer à la seconde d’après.

-euh...tuveuxvoirlesenvironsc’estça… ? Il déglutit bruyamment, fixant entre ses pattes sans but précis. ...jepeuxtemontrer, situveux…

Kal’Kass était bien resté agrippé à sa fourrure de cou, ne souhaitant pas voir le massacre horrifique qui était en train de se dérouler lorsque Ro’o dialoguait avec quelqu’un d’aussi étrange, pour la première fois...

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
Modératrice
Natsu
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nop
Dim 20 Jan 2019 - 16:54


Ordinary day
ft. Ro'o ✧

Natsu retenait sa respiration, n'osant plus faire un mouvement. Il sentait le sang battre dans ses oreilles, ses muscles se tendre et les nerfs lui démanger, frustré qu'était son corps de cette immobilité toute nouvelle. Pour un nerveux incapable de rester en place comme lui, cette entrevue était pire qu'une séance de torture, mais il craignait que le moindre geste déplacé ne réduise à néant ce qu'il essayait de construire avec le solstien. Encore qu'il n'était même pas sûr d'obtenir un résultat, tant le silence s'appesantissait entre eux. Et pourtant, après ce qui lui sembla une éternité, il l'entendit parler, à nouveau !

Tellement surpris, le rouquin ne put s'empêcher de relever vivement le regard vers son interlocuteur, et lorsqu'il distingua la forme sur son dos, il laissa échapper un hoquet choqué, avant de sceller fermement ses babines. Mince, il allait tout faire rater ! Mais le spectacle était incroyable, qu'était cette drôle de créature avec lui ?? Comment l'avait-il faite apparaître ? Était-ce son pouvoir ? Un bon millier de questions envahissait l'esprit du jeune estival, mais il verrouilla son entrain et tâcha de prendre un air humble plus adapté à la situation. Avec l'apparition, il en avait presque omis la proposition du brun, qui relevait quand même d'un sacré succès !

« Tu...! Je... Je veux dire, je ne voulais pas déranger. Enfin, je ne veux pas déranger si tu as d'autres choses à faire... mais, hum... »

Le soldat était partagé entre l'envie de faire du tourisme, et le désir de ne pas s'attirer trop d'ennuis, non plus qu'au solstien timide. Après tout, leurs deux meutes n'étaient pas dans les meilleurs termes, que se passerait-il si quelqu'un les voyait ? Mais une telle offre avait dû coûter beaucoup à son vis-à-vis, et Natsu ne souhaitait absolument pas le froisser... A moins qu'il soit plus heureux de le voir partir ? Mince, pourquoi était-ce si compliqué !!

« Comment s'appelle cet endroit ? J'ai rarement vu un paysage aussi beau. »

Voilà, il n'avait qu'à botter en touche, et tenter les compliments pour essayer de détendre l'atmosphère. Regardant autour de lui par petits coups d’œil nerveux, le blond se racla la gorge. Il n'osait pas poser trop de questions, de peur de susciter plus de méfiance que de bienveillance, mais espérait avoir bientôt brisé un peu plus la glace pour faire quelques pas sans inquiéter le brun. Il n'en pouvait plus de rester sur place à piétiner la terre...

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Ro'o
Animatrice
Ro'o
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Sous ma couette

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: C'est un tombeur
Ven 22 Fév 2019 - 17:52


r o' o  |   n a t s u

O R D I N A R Y  D A Y





Kal’Kass attisa la curiosité de l’étranger qui tentait, en vain, d’apercevoir, ne serait-ce qu’une ombre, la forme de la bestiole invoquée. Cela ne faisait que répondre à la question que Ro’o se posait. En effet, ces Four Seasoniens n’avaient aucune idée de ce qu’étaient capables de faire les Solstiens. Leurs pouvoirs étaient en tout point différents, ou alors le blondinet n’était que curieux de l’apparence spéciale de l’ami du montagnard.

Cette curiosité naissante dans le regard de l’autre ne faisait que grandir, trahissant l’envie de parcourir ces terres et d’en savoir plus sur le timoré. Mais ce-dernier s’était retrouvé dans une impasse, connaissant l’impossibilité de faire marche arrière une fois qu’il avait proposé à l’interlocuteur de lui montrer les alentours. Ainsi commencèrent-ils une marche, lente et prudente, tout en longeant le ruisseau sauvage au cœur même du lieu. Ses habitants n’avaient pas cessé de chanter, mais le compagnon croassant du Solstien était désormais hors de vue.

Natsu cultivait la conversation dont le timbre amplifiait son intérêt spécifique en ce lieu. Quant au brun, il ne savait plus comment se tenir. Toujours incapable de croiser son regard, il fixait ses pattes au sol avant de lever les yeux suite à la remarque de son partenaire de balade. Celui-ci fit une tentative de détendre l’atmosphère par son épanouissement face au paysage forcément étranger pour lui.

-Ah ! Ce...cesont lesMontagnesPourpres. Marmonna un peu plus fort Ro’o, toujours aussi timide mais il s’efforça tout de même de se mettre un peu plus à l’aise aux côtés de l’Estival pour ne pas donner l’impression de n’être qu’une pitoyable créature. Même si sa vulnérabilité avait sûrement été très rapidement perçue par l’étranger, aux plus grands malheurs du brun, qui se rendit rapidement compte qu’il ne s’était jamais présenté en retour, chose qu’il corrigea en distinguant parfaitement bien son nom des autres mots marmonnés.

-Jem’appelle… Ro’o. Je...jesuis un soigneur…

Dans un sourire presque regretté, il se dit qu’au final ce n’était peut-être pas une si mauvaise chose d’avoir cette « chance » de rencontrer un de ces loups aux coutumes étranges, comme s’il vivait dans un de ces contes que lui racontaient ses parents.

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
Modératrice
Natsu
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nop
Sam 23 Fév 2019 - 10:53


Ordinary day
ft. Ro'o ✧

Bien que la proposition du solstien semblât lui demander une grande dose d'énergie, il se mit tout de même en route sans un mot, et Natsu le suivit en ouvrant de grands yeux. Une joie fébrile et enfantine vint participer à l'agitation qui s'emparait de ses muscles, et qu'il contenait à grande peine pour ne pas décontenancer un peu plus son voisin. Ça alors, quelle chance il avait ! Finalement, il avait peut-être bien fait de s'aventurer par ici... même s'il espérait toujours que son guide se détende un peu, tant il avait l'impression de lui imposer sa présence de manière grossière.

Le brun lui apprit d'un marmonnement qu'ils se trouvaient actuellement dans les Montagnes Pourpres, et l'estival opina du chef silencieusement, son regard azuré se perdant dans les environs. Lui qui pensait déjà que les nouvelles terres de l'été étaient spectaculaires, que dire de celles-ci ! Tout semblait grandiose, presque épique... Il ne se lassait pas d'admirer les pics et falaises escarpées qui constituaient la chaîne de montagnes du Solstice.

« Jem’appelle… Ro’o. Je...jesuis un soigneur… »

Natsu dut se pencher un peu sur le côté pour tenter d'apercevoir le visage du solstien qui marchait devant lui. Il était à nouveau surpris de la prise de parole de son compagnon, mais bientôt un sourire reconnaissant souleva ses babines. Il était heureux des efforts de l'autre pour qu'ils puissent tous deux s'acclimater à leur présences respectives.

« Eh bien, enchanté, Ro'o. »

C'était une sonorité nouvelle à ses oreilles, et il espéra avoir correctement reproduit le nom du soigneur. C'était d'ailleurs amusant que mêmes dans les rôles de chacun au sein de la meute, les termes soient différents entre les claniques et leurs voisins des Montagnes ; songeur quelques instants, le rouquin se demanda à quoi ça pouvait être dû.

« Chez nous, les soigneurs sont appelés "guérisseurs" ; mais je suppose que c'est la même occupation. »

Il n'aimait pas spécialement bavasser sans but, étant plutôt un taiseux de nature, et surtout en compagnie étrangère, mais il espérait que ses interventions détendraient plus Ro'o qu'elles ne l'agaceraient. Après tout, il voulait seulement apprendre quelques petites choses sur le Solstice, rien de bien méchant...

Les deux loups gagnaient de l'altitude en suivant le sentier avec le soigneur en tête ; bientôt, le sommet fut proche, et avec lui, une vue sans pareille. Natsu laissait derrière lui le panorama des terres de Four Seasons, et son regard s'ouvrit au cœur des montagnes, admirant les territoires solstiens. Toute fatigue et douleur de la montée fut oubliée en un instant ; il s'arrêta et resta bouche bée, sincèrement estomaqué, lui qui était davantage enfant du désert et des palmeraies.

« C'est... woaw ! »

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Ro'o
Animatrice
Ro'o
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Sous ma couette

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: C'est un tombeur
Mar 23 Avr 2019 - 17:59


r o' o  |   n a t s u

O R D I N A R Y  D A Y





L’estival parvint à arracher un sourire au solstien, qui, piqué de curiosité, aurait bien voulu en savoir plus sur ces « guérisseurs » en question. Le terme était en effet un synonyme, et pour une fois, Ro’o avait envie de savoir comment travaillaient ses homologues claniques. Et pourquoi pas même...en rencontrer un un jour ? Ça, c’était Kal’ qui le lui avait soufflé dans l’oreille. Son ami s’était fait tout petit et fixait toujours aussi bizarrement l’étranger de ses grands yeux globuleux. Il n’avait pas tort, il pourrait en apprendre plus sur la manière de fonctionner de ces loups. Comment leurs pouvoirs se manifestaient-ils ? Il en savait si peu sur eux, mais le brun était au courant que leurs voisins ne possédaient pas de tatouages semblables aux leurs. Ainsi, en plus de se cultiver sur la variété des canins, il pourrait aussi trouver des accords pour s’intéresser à des plantes inédites que ces « guérisseurs » devaient sûrement utiliser.

Ro’o ne détestait pas Nat’su, au contraire, il se rendit compte que le blondinet ne lui voulait pas de mal. Sa présence n’était pas hostile, même si ses couleurs criardes auraient pu avertir du danger. Le soigneur était sensible aux couleurs, ses pupilles blanches lui permet d’avoir une vue bien clarifiée de ce qui l’entoure. Sa perception améliorée, la lumière et les couleurs fortes pouvaient agresser sa rétine. C’est pour cela que le tatoué appréciait les douces nuances des roches entre lesquelles il se terrait.

Son compagnon de route était stupéfait face à la beauté du lieu, et Ro’o fut particulièrement fière de son chez-lui. Cela ne lui était jamais arrivé, puisque auparavant personne n’était étranger à leur tribu, ce qui laissait peu place au patriotisme. Mais le brun savait pourquoi il n’avait pas envie de partir autre part, et même s’il avait peu d’éléments extérieurs de comparaison, le Solstice était quand même pas mal classe.

Le tatoué s’était arrêté et avait réussit, avec nombre d’efforts, à se retourner pour faire face à son interlocuteur. Puisqu’il ne le regardait pas, Ro’o tenta un coup d’œil sur le visage ébahis de l’autre. Il ne l’avait pas encore vu d’aussi près, et le grand papillon sur son faciès avait quelque chose de gracieux. Il n’était pas moche à regarder, au contraire, son physique particulier intéressait le soigneur, qui était très observateur et était un simple appréciateur de la beauté de la nature. Détournant rapidement ses topazes, il fit de son mieux pour ne pas rougir et préféra tenter un essai de raviver la flamme d’une conversation zombifiée :

- Eum… C’est sidifférent de...de chezvous ?

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
Modératrice
Natsu
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nop
Mer 24 Avr 2019 - 10:27


Ordinary day
ft. Ro'o ✧

En cet instant, les mots n'étaient plus nécessaires pour combler le silence entre les deux loups, si différents, mais rapprochés par la vision d'un panorama époustouflant. Natsu ne parvenait même pas à en décrocher ses prunelles, bien qu'il sentît plusieurs fois le regard du solstien dévier sur lui. Tout lui semblait grandiose et immense, et il se sentit petit et vulnérable, comme rarement il ne l'avait ressenti. C'était un sentiment encore plus grand que de se trouver au cœur ou au sommet des Gorges écarlates, et il finit presque par être honteux de poser ainsi des yeux avides sur un territoire qui n'était pas le sien. Pour la première fois depuis sa rencontre avec Ro'o, il se sentit vraiment comme un intrus, et c'est ce qui le poussa à décrocher enfin son regard des montagnes, le tournant vers le sol, puis vers le soigneur, hésitant.

À ce moment-là, le concerné baissait justement les yeux, comme gêné, arrachant un nouveau sourire à l'estival. Il n'avait jamais rencontré pareille timidité, à tel point qu'il se sentait lui-même gêné de mettre l'autre si mal à l'aise ; ils formaient tous deux une sacrée paire.

« Eum… C’est sidifférent de...de chezvous ? »

Et pourtant, le brun relançait à nouveau la conversation, à la grande surprise de son vis-à-vis - même s'il persistait à marmonner de manière assez peu intelligible. Le rouquin perçut malgré tout le sens général de la question, et jetant un rapide coup d’œil vers la beauté des montagnes, réfléchit quelques instants à une comparaison.

« Je n'avais jamais visité de montagnes aussi hautes. » Dans leurs anciennes terres, il y avait bien du relief, et le Pic du Soleil atteignait une belle altitude, mais ça restait différent. « En fait, chez nous il y a beaucoup plus de plaines... enfin, maintenant on a des falaises, mais c'est pas pareil. Il y a aussi des forêts, du plat quoi. Ici, tout a l'air... je ne sais pas, gigantesque ? »

C'était difficile de mettre un mot sur ce qu'il ressentait ; il ignorait s'il pourrait vraiment vivre au cœur d'un chaîne de montagne, délaisser la plage et les palmeraies, mais il en appréciait la vue, ça c'était sûr. Les hauteurs du Solstice faisaient battre son pouls, alimentaient sa soif d'aventure, et il craignait de ne pas retrouver d'autres endroits qui l'appellent à ce point. Pourtant, il se savait estival jusqu'au fond de son être... Il n'avait plus qu'à se féliciter d'être un proche voisin des montagnards, surtout si la plupart étaient aussi "amicaux" que le soigneur - quoi qu'il ne se faisait pas trop d'illusions sur le sujet.

« Merci de m'avoir amené jusqu'ici, Ro'o. »

Il avait parlé plus doucement, profitant encore une fois du spectacle qui s'offrait à sa vue. Il ne souhaitait pas empiéter plus que nécessaire sur le temps libre du petit brun, mais s'il pouvait se repaître encore quelques instants de la sérénité et de la beauté des lieux, il serait le plus heureux des loups.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Ro'o
Animatrice
Ro'o
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Sous ma couette

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: C'est un tombeur
Ven 10 Mai 2019 - 15:23


r o' o  |   n a t s u

O R D I N A R Y  D A Y





« Merci de m’avoir amené jusqu’ici, Ro’o. »

Le nommé failli en perdre tous ses moyens à ces paroles. Comment devait-il prendre ça ? En temps normal, il aurait juste répondu poliment avant de tourner le dos, mais avec des circonstances pareilles, tout jouait. Pour commencer, il s’agissait d’un inconnu, un Four Seasonniens que le soigneur avait osé amener sur les terres. Quel idiot il faisait...il n’était pas incertain qu’un de ses confrères n’ait remarqué son absence ou alors pire : les aurait vu tous les deux. Ro’o devait s’avouer vaincu en terme de diplomatie, ce n’était pas vraiment ses oignons pour être honnête. Le jeune loup avait bien d’autres préoccupations dans la vie que de penser à leurs voisins, comme par exemple rester dans sa grotte à concocter de quoi soulager ses partenaires. Malheureusement, tout se chamboulait depuis la découverte de Four Seaons, et il n’aimait pas ça.  Il n’avait aucune idée de ce qui pourrait lui arriver si jamais quelqu’un le dénoncerait. Ce sera sûrement au Juste que les informations seraient rapporter, et sa dernière confrontation avec le géant  ne l’aidait absolument pas à savoir ce qui serait son jugement verdict. Ro’o en avala sa salive de travers à cette pensée catastrophique.

Ce qui l’avait rendu tout aussi muet, c’était la bonté et la patience dont avait fait preuve ce Nat’su. Le solstien n’avait pas parlé à beaucoup de gens dans sa courte existence, mais il savait qu’il garderait en souvenir cette rencontre qui, au final, ne le dérangeait pas plus que ça. Et c’est pour cela qu’il ne savait plus trop quoi répondre ou faire, et que dans son trouble, il avait ouvert bêtement la gueule pour qu’aucun son n’en sorte finalement. Tel un abruti tout béat, il referma très vite sa mâchoire et ne savait plus vraiment où se mettre. Il avait faillit en oublier ce qu’avait dit son interlocuteur juste avant, et encore une fois, Ro’o ne pouvait comparer. Pour lui, tout semblait plutôt normal, alors que les deux n’étaient pas si différents en taille. Il faudrait que l’estival voit un peu à quoi ressemblent les autres solstiens pour qu’il se trouve encore plus minuscule ! La pensée amusa le timoré un instant, l’imaginer devant le Juste ou le Terrible, mais il ne lui souhaita aucunement que cela arrive. Jamais dans l’idée de Ro’o que les Chefs le terrifiaient plus que quiconque, enfin, en un sens c’était véritable, mais c’étaient avant tout des loups hautement respectables qui s’élevaient au rang de véritable modèle de vie pour le brun.

Trépignant sur place, il ne répondit pas directement à son conjoint de route mais enchaîna plutôt sur autre chose :

- V...vousvoulez que...jevous r-ramène ?

En vérité, Ro’o aurait jeté Nat’su à des hyènes pour pouvoir se sauver à ce moment précis. Mais loin de lui la pensée de faire du mal à ce loup, bien sûr. Seulement, qu’est-ce qu’il donnerait pour que l’autre refuse. Dans tous les cas, le soigneur se sentait obligé de le ramener jusqu’à la frontière, étant donné que peu importe leur relation, faire assez confiance à un Four Seasonniens pour qu’il aille se balader seul chez le Solstice était tiré par les cheveux. Et puis, qu’est-ce qui n’empêche pas que le blond ne se perde ou pire, ne se blesse ?

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
Modératrice
Natsu
Race : Loup/louve
PUF * : Runy
Féminin
Messages : 66
Date d'inscription : 02/11/2018
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ordinary Day [ft. Natsu] Left_bar_bleue0/1000Ordinary Day [ft. Natsu] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nop
Mar 28 Mai 2019 - 13:22


Ordinary day
ft. Ro'o ✧

La dernière déclaration de Natsu laissa la place à un fameux silence, que seul un bruit de mâchoire qu'on ouvre puis referme vint perturber. Le rouquin s'en amusa d'abord, il commençait à s'habituer à la timidité de son hôte ; mais ensuite, il se sentit quelque peu gêné du vide qui s'étalait entre eux, et désira mettre fin à leur entrevue, histoire que tous deux soient libérés des conventions sociales de la conversation.

Alors qu'il se tournait vers le solstien pour le saluer, celui-ci osa une nouvelle intervention, en lien avec ses intentions, qui laissa quelque peu pantois l'estival.

« V...vousvoulez que...jevous r-ramène ? »

Ce fut son tour d'ouvrir et fermer bêtement la gueule, pris de court. Toute la physionomie de Ro'o semblait contre cette idée qu'il venait d'émettre, et le blond ne pouvait pas vraiment lui en vouloir ; il était tout aussi tenté de refuser poliment d'être raccompagné, mais ignorait si l'autre recevrait bien son refus. Diable, comme c'était dur de se comporter correctement avec autrui !!

« Heu... je ne voudrais pas abuser de votre temps. Je vais reprendre le même chemin. »

Natsu tenta un sourire convaincant, se voulant rassurant. Il ignorait si Ro'o lui ferait confiance malgré tout, ou si son sens du devoir l'obligerait à suivre le rouquin pour vérifier qu'il soit bien parti. Auquel cas, il décida de ne pas se retourner sur le trajet du retour, histoire de ne pas distiller un nouveau malaise entre eux.

« Ce fut un... un plaisir. La rencontre et la vue. Merci. »

Plaisir était peut-être un grand mot concernant la rencontre, mais cette escapade se révélait très positive au final pour l'expérience et l'humeur du jeune soldat. Son sourire solaire refit surface quelques instants, accompagné d'un bref mouvement de tête, puis il se détourna. Autant mettre rapidement fin aux civilités avant que les deux ne soient encore mal à l'aise.

Le blond retrouva le sentier qu'ils avaient gravi ensemble, et entreprit de descendre d'un bon pas, ne souhaitant pas s'éterniser pour n'attirer d'ennuis à personne. Ses oreilles se tournaient inconsciemment vers l'arrière, en quête d'un éventuel indice sonore de la présence du soigneur, mais le jeune loup s'évertua à garder la tête vers la vallée, vers les terres estivales qu'il rejoignait, son pas et ses muscles se décrispant petit à petit.

Eh bien, voilà une promenade qui lui assurerait de beaux souvenirs !

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: