Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Hiver Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Unaware - [ft. Asmodia]
Fjörd
Animatrice
Fjörd
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 41
Date d'inscription : 05/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Dans la stratosphère

Identité du loup/chien
Rang: Sous-Chef
Notoriété:
Unaware - [ft. Asmodia] Left_bar_bleue0/1000Unaware - [ft. Asmodia] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Saint jésus
Mar 6 Nov 2018 - 18:17




fjörd | asmodia
unaware


Ses papas ne voulaient pas qu'il s'éloigne trop, pour ne pas qu'il ne sorte de leur champs de vision. Mais Fjörd voulait prouver qu'il était grand et n'avait pas besoin de surveillance. Sauf que son pelage immaculé se fondait si bien dans la neige que ses parents ne tarderaient pas à s'inquiéter, eux qui n'étaient pas très loin. Mais le petit blanc n'en avait que faire et avait voulu jouer tout seul à plusieurs dizaines de mètres d'eux.

Il n'était pas bête et n'osait pas trop approcher de la crevasse orange qui n'avait pas l'air d'avoir de fond. Les pics roux donnaient l'impression d'être dévoré par un néant vide. Fjörd refusait d'admettre qu'il avait le vertige, il prétendait ne rien n'avoir à voir de ce côté là et préférait admirer l'immense et imposante arche de pierres chaleureuses qui surplombait tout le territoire hivernal. Cette couleur si spéciale et chatoyante émerveillait Fjörd qui voyait si rarement ce genre de couleur contraster avec le manteau nuageux de son chez lui. Les seules autres couleurs chaudes qui le faisait rêver se dressaient sur le visage de son papa Hjalmar.

Le louveteau savait que ses papas n'étaient pas hivernaux, pourtant vu leurs têtes ils pourraient très bien passer... Papa Kuma l'était, avant. Avant de devenir les super espions super spéciaux qu'ils étaient ! Maintenant ils sauvaient le monde et Fjörd voulait faire comme eux ! Il commença alors à sauter tout seul dans la neige, enfonçant ses pattes bleues de plus en plus profondément dans le sol cotonneux, avant de s'y rouler, parsèment son épais pelage nuageux de flocons tout aussi blancs.

Se relevant, il s'ébroua du mieux qu'il put, même si quelques particules le chatouillaient encore sur sa petite truffe rose. Il passa un rapide coup de langue avant de rouvrir ses yeux si spéciaux, déjà perçant malgré son jeune âge. Balayant la vue immense en face de lui, il vit une silhouette qui n'était pas normal. Un intrus ? Un méchant ?! Vite vite, petit Fjörd devait aller l'espionner...

Se sentant comme un petit chef, il se déplaça vite et au ras du sol, sans faire aucun bruit grâce à la particularité de ses coussinets sur le sol Hivernal. Il était à moitié enfoncé dans l'épais duvet quand il arrivait à quelques mètres de l'étranger. Ou plutôt, de l'étrangère. La première chose qu'il aperçu, c'était d'abord son odeur bien particulière. Il n'arrivait pas encore à les différencier, n'ayant pas encore croiser d'autre loups que des Hivernaux. Mais cette senteur là, rien ne pouvait tromper son odorat sculpté à l'odeur de son clan et de ses papas.

Écarquillant ses yeux limpides de plus en plus grands, il passa en revue la louve arborant le même faciès toujours aussi neutre. Elle n'était pas aussi grande que son Papa Hjalmar, mais elle faisait peur avec son pelage bizarre... Des motifs et des couleurs qu'il n'avait jamais vu dansaient sur la robe de l'étrangère, et Fjörd ne savait pas comment se sentir par rapport à cela. De sa petite voix tout faible, il essaya d'imiter l'imposant ton et la manière de parler de son père, en vain, et dévoilant sa présence :

-Halte ! Vous êtes qui ? C'est quoi les machins sur votre tête ? Pourquoi vous avez les yeux bizarres ? Pourquoi vous puez ?


CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Asmodia
Adminounours ♥
Asmodia
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 80
Date d'inscription : 17/09/2017
Âge : 22
Mar 6 Nov 2018 - 19:47






 
 
 

Unaware

ft. Fjörd

La soudaine baisse des températures avait donné envie à Asmodia d'aller enfin jeter un œil aux terres hivernales. Quoi de mieux lorsqu'il fait froid que d'aller profiter de la neige se trouvant dans ces terres ? Comme partout où ses pattes la menaient, elle ne s'attendait pas vraiment à faire de bonne rencontre, ni même à en faire tout court. De toute manière, son unique but à ce moment là était d'explorer, pas de copiner avec les autres loups.

En suivant simplement les frontières, la jeune adulte s'était finalement trouvée face à un immense canyon d'une couleur étonnante pour le clan auquel il appartenait. Qui s'attendrait à trouver un sol orange sous toute cette neige ? Pas la solitaire en tout cas. Son regard se perdait dans le vide, bien que son corps en soit suffisamment loin pour ne pas risquer de chuter. Il était sans doute impossible d'évaluer la profondeur des crevasses qui se trouvaient là, et la louve ne tenait vraiment pas à tomber dans l'une d'elle.

Sans qu'elle n'ait pu l'entendre approcher, une petite créature blanche sortie de la neige. La petite chose se voulait visiblement menaçante, mais en vain tant sa curiosité effaça rapidement la menace proférée plus tôt. De toute façon, vu sa petite taille, ce louveteau n'avait vraiment rien d'effrayant. Par contre, il avait réussi à vexer la demoiselle !

« COMMENT CA JE PUE ?! » gronda-t-elle toutes flammes dehors.

Asmodia, puer ?! Non mais quelle vaste blague ! On ne la lui avait encore jamais faite celle-là ! Même Viehrs qui trouvait toujours quelque chose à lui reprocher n'avait rien trouvé à dire sur son odeur. Alors oui, elle était solitaire, son odeur était un mélange des différentes fleurs qu'on pouvait trouver un peu partout sur les terres de Four Seasons, mais cela ne puait en rien ! Le regard de la louve aurait clairement pu assassiner quelqu'un s'il avait été pourvu de balles. Heureusement pour le louveteau, ses "yeux bizarres" n'étaient pas dangereux.

Reprenant son calme et fixant le petit avec un regard sévère, elle finit par lui répondre.

« Bon. J'imagine que tu es d'ici. Saches que je ne pue pas, je suis une solitaire alors je ne sens pas comme toi, c'est tout. » Son oreille tiqua, laissant transparaître son agacement. « Les "machins" sur ma tête sont des cornes. Tu croiseras des loups cornus ou ailés plus tard, ça ne manque pas par ici. » Elle marqua une courte pause, vérifiant que l'enfant écoutait bien ses explications. « Quant à mes yeux... » Elle se pencha vers le petit, leurs deux museaux se faisant face, les yeux dans les yeux. « ...ils ressemblent un peu aux tiens ! Toi aussi tu as la sclérotique noire. C'est pas commun ! Tes parents les ont aussi ? »


◊ Codé par Jo' ◊

Revenir en haut Aller en bas
Fjörd
Animatrice
Fjörd
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 41
Date d'inscription : 05/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Dans la stratosphère

Identité du loup/chien
Rang: Sous-Chef
Notoriété:
Unaware - [ft. Asmodia] Left_bar_bleue0/1000Unaware - [ft. Asmodia] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Saint jésus
Mar 6 Nov 2018 - 21:08




fjörd | asmodia
unaware


L'étrangère s'était énervée toute seule, sous l'incompréhension de Fjörd, toujours blasé face à elle. Il ne savait pas ce qui lui prenait de crier comme ça, à souiller les douces oreilles de l'Hivernal. Il n'aimait pas ça et fut maintenant dérangé par sa présence. De plus que de petites flammes avaient jaillit de la louve sans crier gare, avant de disparaître tout aussi subitement qu'elles étaient apparues. Fjörd la regardait de ses yeux non impressionnés, mais il avait eu très peur que ses poils eut été brûlés dans la rage de la folle. Ses parents lui disaient souvent qu'il avait une sublime fourrure et une crinière encore plus majestueuse que celle de Papa Hjalmar. Alors il y croyait, pour une fois quand ça l'arrange.

La louve se mit à déverser un flot de paroles si vite que Fjörd ne comprit pas au début pourquoi elle lui disait tout ça. C'était qui d'abord, pour dire ça comme ça ? L'Hivernal lui, il s'en fichait c'était un enfant il avait une excuse. Mais elle, être impolie comme ça, rien ne va plus. Il apprit enfin qu'elle était une Solitaire, un de ces loups qui n'appartenaient à aucun Clan. Pas de hiérarchie, pas de but, pas de soutien, rien. Certes pas de gens inutiles dans les pattes mais tristement, une vie vouée à n'être rien durant toute son existence. Le petit blanc aurait pu avoir de la pitié pour elle si il savait déjà ce que c'était, mais encore une fois, il ne la connaissait pas.

Des cornes...D'accord, ce sont des cornes, mais pour quoi faire. Fjörd, lui, il avait un épais manteau de fourrure très utile pour affronter la rigoureuse météo de son clan. Et puis, cette crinière merveilleuse ne saura que plus affiner sa beauté durant sa croissance. Il remarqua que la Solitaire tentait de marquer un point commun avec ses yeux si spéciaux, et elle n'avait pas tort. Lui aussi avec les globes oculaires noirs, mais lui au moins il avait de magnifiques prunelles aussi claires que celle de son père. Et de plus, il avait des pupilles, alors que elle ce n'étaient que des globes vides comme si énucléés de toute âme.  Et puis non, ses papas avaient de très beaux yeux aussi. D'ailleurs, Papa Kuma aussi avait des iris de couleurs différentes mais c'est parce qu'il ne voyait pas d'un œil.

Il la fixa de haut en bas, il se recula un peu fronçant les sourcils, de peur d'être touché par cette inconnu. Ses petites pattes s'enfonçaient dans la neige, le donnant encore plus l'impression d'être minuscule face à la Solitaire.

-Non, moi j'ai des très beaux yeux, comme mes papas. Et puis je crois que je tiens de la famille d'un de mes papas, et pas de lui directement. Et puis vous faites quoi ici ? C'est pas chez vous. Je vais voir mes papas si c'est comme ça.

CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Asmodia
Adminounours ♥
Asmodia
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 80
Date d'inscription : 17/09/2017
Âge : 22
Mer 7 Nov 2018 - 15:01






 
 
 

Unaware

ft. Fjörd

Le petit animal blanc semblait plutôt blasé par ce que venait de lui raconter la louve. N'ayant déjà pas grande patience pour les petits êtres qu'étaient les louveteaux, elle décida cependant de prendre sur elle car il l'intriguait. Les paroles de l'enfant résonnèrent dans sa tête "ses papas", comment une chose pareille était-elle possible ? L'union de deux mâles ne pouvaient pas donner la vie, pas plus que celle de deux femelles ensembles. Cela ne s'était encore jamais vu enfin !

Concentrée sur cette brève réflexion, la demoiselle aurait presque pu ne pas faire attention au fait que le petit blanc s'était reculé. Elle se redressa sur ses pattes afin de réaligner sa tête au reste de son corps, ne le fixant plus d'aussi près. Lui faisait-elle peur d'une quelconque manière que ce soit ? Sans doute, sinon il n'aurait pas émis l'idée d'aller rejoindre ses parents pour la "dénoncer". Cette deuxième menace ne l'impressionnait pas plus que la première, elle n'aurait qu'à détaler comme un lapin. Des adultes hivernaux n'auraient sans doute que faire d'une simple solitaire et ne la poursuivraient pas en laissant un louveteau seul.

« Bien. J'admets que tu as de jolis yeux. » lui dit-elle pour le brosser dans le sens du poil. « Les miens sont un mélange de ceux de mes deux parents. C'est quoi qui te dérange ? Que je n'ai pas de pupilles ? Imagines que je suis aveugle dans ces cas là ! » sourit-elle. C'était une phrase que son propre père n'avait eu de cesse de lui répéter, quand elle était petite elle n'aimait pas non plus ses yeux. Ce n'est qu'en grandissant qu'elle avait appris à les accepter.

La solitaire se recula encore d'un pas avant de s'assoir. Si elle voulait que cet enfant ne soit pas trop traumatisé, il fallait qu'elle arrête de se comporter si férocement. Prendre une posture plus décontractée et se faire plus petite devrait y aider, non ? Rahhh... elle ne savait vraiment pas comment se conduire avec les enfants, cela l'agaçait encore plus que les louveteaux eux-mêmes...

« Ce que je fais ici hein ? » souffla-t-elle. « Figures toi que je n'en sais rien ! Tes parents ont sans doute des obligations, ce n'est pas mon cas. Alors j'en profite pour visiter un peu chaque endroit, ce qui ne signifie pas pour autant que je vienne pour semer le trouble. Du coup tu n'as pas vraiment à t'inquiéter. » Ajouta-t-elle pour essayer de le rassurer, bien qu'elle se sache nulle à cette tâche.

Asmodia toisa un instant le louveteau blanc, ce qu'elle n'avait pas vraiment fait jusque-là. Son pelage était d'un beau blanc se mélangeant parfaitement avec celui de la neige, parfait pour se camoufler. Sa fourrure semblait excessivement épaisse autour de son encolure, un peu comme si elle formait une sorte de crinière, mais rien de bien étonnant pour un hivernal sans doute !

« Et toi alors, que fais-tu loin de tes papas ? » lui lança-t-elle, la tête légèrement penchée tout en arquant un sourcil.


◊ Codé par Jo' ◊

Revenir en haut Aller en bas
Fjörd
Animatrice
Fjörd
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 41
Date d'inscription : 05/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Dans la stratosphère

Identité du loup/chien
Rang: Sous-Chef
Notoriété:
Unaware - [ft. Asmodia] Left_bar_bleue0/1000Unaware - [ft. Asmodia] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Saint jésus
Mer 7 Nov 2018 - 21:47




fjörd | asmodia
unaware


Le compliment flatta Fjörd, qui gonfla son petit poitrail de fierté, de la manière la plus ridicule qui soit du à sa petitesse. Il ne pensait pas une seconde que la louve pouvait lui dire ça juste pour son plaisir, c'était trop beau pour qu'il laisse échapper ce moment de gloire. Bien, la Solitaire gagnait et il n'irait pas dire à ses papas qu'elle s'était intruse dans ces lieux. Évidemment, ce qu'elle ne savait pas c'est qu'ils étaient Librelunes, et pour le petit blanc, rien ni personne n'est plus fort qu'un membre de cette Guilde.

Elle s'était mise à sourire face à Fjörd. Qui la trouvait bizarre de se comporter ainsi. La prenait-il pour un gamin ? Il en serait presque outré s'il n'avait pas mieux à faire dans sa petite vie d'enfant.

-Pourquoi je me dirais que vous êtes aveugle alors que je sais que vous pouvez tout voir ? Demanda-t-il d'un ton agaçant, tournant un peu la tête sur le côté.

Enfin, elle finit par s'asseoir et l'Hivernal se sentit mieux car son petit cou commençait à lui faire mal à force de lever la tête. La louve se mit à conter son court récit à Fjörd, qui l'écoutait tout en regardant son corps entier sauf ses yeux. Le blanc comprit qu'elle se baladait de territoires en territoires, comme bon lui semblait. Pour être honnête, Fjörd en tirait des rêves, imaginant la liberté de pouvoir sortir des neiges afin de découvrir toutes les fleurs du monde.

Mais pour l'instant, il se plaisait bien ici. Resté à l'abri avec sa famille c'est ce qu'il préférait. Sachant que plus tard, il voudrait devenir grand et fort au clan de l'Hiver, enfin s'il ne réussit pas à devenir comme ses papas. Ces-derniers voyageaient beaucoup inter-clans, ramenant des contes et récits à broder le lit le soir. Et leur fils en raffolait, voulant lui aussi devenir tout aussi nomade et libre de choix de ses directions.

-Et toi, que fais tu loin de tes papas ? La louve finit par lancer au petit.

L'interlocuteur la fixa longuement, pesant ses mots pour savoir si elle méritait qu'il lui dise ce genre de choses. Il aimait bien sa petite vie privée, même si non trépidante à son âge. Mais bien sûr, Fjörd aimait quand il rendait sa vie plus intéressante qu'elle ne l'était. Il voulut faire le fière face à la Solitaire, mais qu'il y-a-t-il à impressionner ?

Fjörd la considéra pour une seconde encore. Réfléchissant si il devrait parler d'elle à ses papas plus tard. Sauf qu'évidemment, les géniteurs ne seraient pas très aptes à accepter que leur fils s'était aventuré loin d'eux. Par ailleurs, ils devraient arriver d'une minute à l'autre s'il ne revenait pas en leur champs de vision.

Jetant un rapide coup d’œil derrière lui, il n'apercevait que vaguement ses papas derrière des éléments colorés du paysage. Puis, se retournant vers la rouge, il jugea bon de lui répondre.

-Parce que j'ai envie et que je suis grand et fort. D'ailleurs tu devrais avoir un nom ou les hors clans restent personne ?

CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Asmodia
Adminounours ♥
Asmodia
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 80
Date d'inscription : 17/09/2017
Âge : 22
Mer 30 Jan 2019 - 17:10






 
 
 

Unaware

ft. Fjörd

Se faire dévisager par un enfant était encore plus gênant que si ça avait été un adulte. Une sorte de malaise d'instaura dans le corps de la louve tandis que ce petit truc blanc lui répondait de façon sèche. "La vérité sort de la bouche des enfants" lui sembla être une citation bien trop peu adaptée à celui-ci, dans son cas, c'était sans doute la "méchanceté sort de la bouche des enfants" qui aurait fait l'affaire.

Comment un louveteau pouvait paraître si irrespectueux tout en donnant cette impression d'être complètement sérieux dans chacun de ses propos ? Il ne devrait pas plutôt être en train de jouer avec les autres louveteaux de son clan ? La solitaire n'avait pas eu la chance de connaître d'autres petits lorsqu'elle l'était, mais elle était presque sûre que les loupiots normaux jouaient entre eux et évitaient de parler aux adultes qu'ils ne connaissaient pas.

La dernière phrase - ou plutôt question - qu'il lui lança lui parvint comme une pique violente. La rouge estimait qu'à son âge, il ne devait sans doute pas se rendre compte de la violence de ses mots, ou plutôt elle l'espérait. Même son compagnon de discussion préféré n'était pas aussi piquant quand il s'agissait d'être désagréable. Et ce n'était pourtant pas le dernier à envoyer des mots qui font mal !

« Bien sûr que j'ai un nom. Il faudrait que je n'ai pas eu de parents pour ne pas avoir de nom. » Elle posa un regard sombre sur le petit animal blanc. « Ceci dit, je n'ai aucune raison de te le dire puisque je ne connais pas le tien. »

Elle ne savait pas elle-même si c'était une manière détournée de lui demander son petit nom, ou si elle n'avait vraiment pas envie de lui répondre. Il fallait dire que ce gamin commençait à sérieusement la vexer !

« Je dois dire que j'avais prévu une journée tranquille et j'espérai ne croiser personne. Je suis un peu déçue d'être tombée sur un enfant. » dit-elle dans un soupir.

Et c'était vrai, elle n'était pas venue dans l'espoir de voir qui que se soit. Ce louveteau était venu perturber la tranquillité qu'elle était venue chercher. En plus, il était désagréable au possible alors elle espérait bien qu'il s'en retourne vite aux pattes de ses parents...


◊ Codé par Jo' ◊



HRPG : non je ne veux pas forcément qu'on termine ce rp de suite, elle espère qu'il parte, mais t'as le droit de rester la faire chier Cool
Revenir en haut Aller en bas
Fjörd
Animatrice
Fjörd
Race : Loup/louve
PUF * : Philly
Masculin
Messages : 41
Date d'inscription : 05/11/2018
Âge : 17
Ta localisation réelle : Dans la stratosphère

Identité du loup/chien
Rang: Sous-Chef
Notoriété:
Unaware - [ft. Asmodia] Left_bar_bleue0/1000Unaware - [ft. Asmodia] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Saint jésus
Jeu 21 Fév 2019 - 20:49



Unaware

w. Asmodia
L’hivernal percevait bien l’agacement de la louve, sans mécontentement. Bombant fièrement le torse, il la toisa du regard une dernière fois avant de jeter un œil autour de lui. Il ne pouvait pas se laisser faire voir avec une individue de ce genre, une étrangère, voir même une espionne. Il se pourrait même que ses parents aient eu des malentendus avec elle, mais son physique ne correspondait à aucune description des contes de ses pères.

L’interlocutrice ne désirait donc pas donner son nom, ce qui embêta de peu Fjörd, curieux de savoir si cette certaine personne était connue sur les babines des autres loups. Il prit sa réponse comme un désir réciproque indirect, mais il n’était pas intéressé pour donner son nom. Certes, il fallait qu’il soit reconnu le plus tôt possible, désirant être une personne importante dans le futur. Mais cette louve, elle, n’avait pas l’air d’être quelconque utile outil. Ainsi, il ne broncha pas et resta silencieux sans son visage enfantin sans émotions.

« Je suis un peu déçue d’être tombée sur un enfant », ces paroles retentirent de nombreuses fois contre les parois de la petite tête de Fjörd. Se considérant comme un adulte mâture, malgré sa petitesse et son âge, il prit très mal les dires de la beige. Elle l’avait touché à son tour, comme si elle savait directement où le blesser. Le petit jeu que jouait l’immaculé prit un tournant qui lui déplu, sans se rendre compte de ce qu’il avait pu cracher au visage de la solitaire.

Il ne lui accorda absolument aucune réponse, ni même considération de sa personne en retour. Il était certes tentant de rester dans ses pattes pour avoir le dernier mot et de gâcher définitivement sa journée, le fils de la Lune ne souhaitait même plus accorder un intérêt spécifique envers cette personne. Levant ses yeux limpides au ciel, il tourna les talons sans même regarder une dernière fois cette peste vexante. La queue haute et d’un pas assuré, il ne se donna la peine de presser son pas. Qu’elle ose venir lui parler encore une fois et ses parents en entendront parler !


css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: