Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Mirthful Morning || ft. Chyver

Aller en bas 
AuteurMessage
Sullivan
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu, Kannubis
Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 19
Ta localisation réelle : Où ça ?

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: With the Lord.

MessageSujet: Mirthful Morning || ft. Chyver   Lun 5 Nov 2018 - 23:03




clumsiness is what got the stag caught by the hunters

L'aveugle peut-il, dépourvu de ce sens, contempler la beauté du paysage sous ses pattes ?  L'endroit où il se trouvait était réputé pour sa hauteur et sa beauté. On lui avait conté, dans son clan, que ce lieu là était aimé justement pour la beauté de ses pierres soit-disant orangées. Sullivan ne le découvrait pas pour la première fois, non, cependant, il était capable de s'imaginer plus ou moins ce à quoi il ressemblait, au moins assez pour presque s'imaginer ce qui se trouvait au delà du précipice. Il pouvait braver le vertige, marchant au bord du canyon, entendant sous lui les cailloux que ses pattes soulevaient et qui allaient rouler au fond du canyon. Peut-être était-il plus courageux qu'un autre, ou peut-être ne connaissait-il tout simplement pas la peur qui habitait le corps, lorsque les yeux peuvent darder le fond du canyon où l'on pourrait chuter. Il ne pouvait avoir une peur dont il ne connaissait pas l'existence. Le naturel curieux du bourreau hivernal l'avait amené à chercher par lui-même, sans trop se mettre en danger, comment descendre se balader dans le canyon, entouré par les immenses rochers. Les obstacles ne lui faisaient pas peur, au contraire, il était plus rassuré étant entouré. Le soleil hivernal, ses rayons encore plus forts car ils se réfléchissaient sur la neige immaculée, réchauffait le pelage noir, blanc et or de Sullivan.

Il ne savait pas où le canyon s'arrêtait, et ne préférait pas trop s'enfoncer dans le dédale, restant dans les alentours de l'endroit où il était descendu. Curieux, mais prudent, ainsi était le prince boiteux. Il claudiquait sans se soucier de l'apparence qu'il rendait au reste du monde, n'essayant guère de masquer à quel point son pas pouvait être irrégulier. Le canyon l'émerveillait, parce que cela faisait partie des territoires que ses terres natales ne possédaient pas. La neige, toujours, lui serait familière. Mais là où il avait vu le jour, il n'y avait aucun relief de ce genre, où les rochers s'élevaient hors de terre pour surplomber les loups. Il n'y sentait presque aucune proie, comme si elles jouaient à cache-cache entre les creux des roches et les galeries. Sullivan agitait frénétiquement la tête, tiquant chaque fois qu'une nouvelle odeur lui parvenait, le gardant parfaitement distrait. Il n'était absolument pas concentré sur ses pas, et même s'il l'était, cela ne l'aurait point protégé de la catastrophe qui se profilait derrière son masque doré.

Sullivan était grand, cela était un fait indéniable, même s'il ne se voyait pas, il savait que la plupart du temps les voix lui venait par le dessous. Et il était d'autant plus grand par les bois qui se dressaient sur son crâne. Ses bois n'étaient pas immenses, mais ils restaient imposants. Il n'avait pas tellement conscience de leur taille, de leur importance, c'étaient là des informations que ses seuls sens restant ne pouvait prendre en compte...Et c'est pour cela que, bêtement, lorsqu'il voulu se faufiler dans une galerie un peu trop étroite et un peu trop basse, Sullivan ne pu passer. Ou plutôt, il crut passer mais ses bois restèrent coincés entre des pics de glace sur la roche, qui le maintenaient en place. Il ne pouvait continuer d'avancer. Surpris, Sullivan crut d'abord, instinctivement, que quelqu'un avait saisi ses bois et il s'apprêtait déjà à faire surgir son pouvoir. Il comprit vite qu'il risquait plutôt de se faire mal, si il s’arque-boutait pour se déloger. Il devait être plus rationnel que cela. Abandonnant bien vite, il ne pouvait s'asseoir mais s'accroupit légèrement. Il fallait qu'il trouve un moyen de se déloger de là, ou qu'il attende qu'une patrouille descende dans le canyon. Sullivan risquait de rester là longtemps.

L'aveugle ne laissa pas la peur le gagner. Attendre seul ne le gênait pas. Si le temps s'éternisait, il prierait, voilà tout, voilà qui l'occuperait le temps qu'il trouve le moyen de déloger ses bois sans les casser.

Le dévot aveugle, déjà prêt à attendre jusqu'à la nuit tombée, n'eut pas le temps de supplier sa déesse, qu'il sentit une odeur familière s'approcher dans son dos. Il ne pouvait se retourner, mais il n'en avait guère besoin. La louve qui s'approchait était assez connue du clan pour que le bourreau n'ait pas à se perdre dans son esprit pour retrouver son nom. S'il haussa la voix, ce ne fut que pour attirer son attention vers lui, bien qu'il se doute qu'elle devait l'avoir aperçu, ainsi coincé contre la roche orangée. Sullivan s'exclama, tournant toujours le dos à la louve, parfaitement neutre malgré le caractère cocasse de la situation :

« Nos respectueuses salutations, Dame Chyver. Nous vous prions de pardonner notre outrecuidance, mais nous sommes bien heureux de vous croiser ainsi !»






css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
 
Mirthful Morning || ft. Chyver
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Canyon de Neige Orangée-
Sauter vers: