Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Territoire de l'Hiver :: Forêt de brume Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
You Love me on the Moon [ft Kuma ♥]
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF* : Philly
Masculin
Messages : 88
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: héhéhé é_é
Sam 3 Nov 2018 - 14:51




You Love me on the Moon

ft. Kuma ♥️

Hjalmar n’était que rarement venu dans cette forêt obscure. C’est ici où l’ancienne Antre des Librelunes se trouvait, cachée derrière les troncs et branches noirs contrastant avec les légères taches blanches des quelques flocons qui avaient réussit à se libérer de l’emprise des bras des arbres.  Un épais coton blanchâtre aux allures spectrales assombrissait la vision de chaque loup qui venait s’aventurer dans le coin. L’odeur de la forêt terreuse chatouillait les narines du lion bleu, qui avait l’impression d’avoir la tête lourde à cause de la brume environnante. Il n’y avait aucun bruit, à part de rares piaillements d’oiseaux et les craquements indiscrets du sol sous les pattes du Librelune.

Le lieu choisit pour le rendez-vous avec Kuma avait une symbolique. Il ne savait pas très bien si cela était forcément lié au fait que l’ancienne Guilde séjournait ici. Si c’était le cas, Hjalmar espéra que les évènements, encore récents, n’attristent pas son compagnon. Mais, ce dont il était sûr, c’est de la présence du Puits de la Lune. Un monument primordial pour la Guilde puisque c’est ici où la Greffe est reçue à la fin de l’intensif apprentissage des Librelunes. Hjalmar s’en rappelait comme si c’était hier, cette greffe si spéciale et importante à ses yeux.

Il réussit à atteindre enfin le lieu-dit. Les pierres luisantes sous la lumière blanchâtre du soleil de nuit. La lune les accueillait à bras ouverts, prête à entendre leurs paroles désirées. Si les deux compagnons se rejoignaient cette nuit, c’était pour une nouvelle page à tourner dans leurs vies. Depuis la fameuse journée en haut du phare et de cette marquante conversation, ils se revoyaient encore plus souvent et leur relation était devenue très forte. Hjalmar comprenait maintenant, ce que c’était que de vouloir vivre sa vie avec une personne aimée et aimante. Il ne croyait pas en l’âme sœur, et pourtant c’était comme s’ils étaient destinés à l’un l’autre depuis la naissance.

C’était dans ces moments paisibles partagés avec le blanc que Hjalmar se sentait le mieux. Evidemment, il appréciait énormément chaque instant avec ses proches, mais l’aura entre les deux amoureux étaient plus que spéciale. C’était une toute nouvelle sorte d’amour, que le bleu n’avait jamais expérimenté ou vécu. Ce lien fort les laissait se sentir fort, indestructibles, immortels, mais aussi vulnérables. Ils ne faisaient plus qu’un, et cela ne les rendait que plus puissants.

Après plusieurs discutions et réflexions, ils avaient convenu de fonder une famille. Bien sûr, une famille différente de celle qu’ils avaient l’air d’avoir fondé avec les autres Librelunes. Cette fois-ci, c’était une famille de sang. Oui, c’était génétiquement impossible sous plusieurs points. Le peuple de Hjalmar ne se reproduisaient pas de la même manière, ignorants de toute sexualité. Mais aussi second point, il s’agissait de deux mâles et Mère Nature n’avait pas pensé à ce genre d’amour. Ainsi, après des échanges de pensées intenses, le couple comptait se diriger vers leur Dieu Outa-Ranos. Ce-dernier veillait sur la Guilde et ils avaient pensé que leur Dieu pourrait leur admettre ce cadeau si spécial. Mais rien ne dit que cela marcherait.

Une fois sur place, il vit son compagnon tant aimé et vint le saluer en frottant sa tête contre son cou de manière affective. Il lui sourit tendrement, le cœur quelque peu pincé par l’anxiété et le stress que cette épreuve demandait.

-Alors ça y est, c’est le grand jour…
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
Kuma
Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin
Messages : 561
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: /
Dim 4 Nov 2018 - 23:37

http://johannadrawing.deviantart.com





 
 
 

You Love me on the Moon

ft. Hjalmar ♥️

Ce soir-là, la Lune était pleine et éclairait de sa belle lumière blanche la surface des pierres lisses du puits. Son fond n'était pas visible, mais il était asséché depuis bien longtemps et contenait à présent une magie mystique dont nul ne connaissait la provenance. Celle-là même qui donnait naissance aux greffes des LibresLunes. Kuma et Hjalmar allaient tenter une expérience nouvelle, qu'aucun autre n'avait encore eu l'occasion d'essayer. Le temps était idéal et toutes les conditions étaient réunies  pour adresser une prière directe au père fondateur de la guilde de la Lune : Outa-Ranos.

Le LibreLune avait donc convié son compagnon à le rejoindre au pieds du puits de la guilde, en plein soir de pleine Lune. Le lieu de rendez-vous se trouvant au cœur de la forêt de brume, une multitude de souvenirs avaient refait surface. Sa toute première rencontre avec Requiem, ses entraînements, sa première visite de l'antre, sa propre cérémonie de la greffe... et tant d'autres. Bien sûr, il eu un pincement au cœur en passant à côté de son ancienne demeure, mais il ne s'arrêta pas. Sa présence ici avait pour but un projet commun avec Hjalmar, qui devait leur permettre de vivre quelque chose d'inédit.

L'ours était le premier arrivé sur les lieux, il se pencha au dessus du monument de pierre cherchant à y distinguer quelque chose, mais n'aperçut rien de plus que du vide. Il se retourna et s'assit à côté des pierres froides, perplexe. Et si cette idée ne fonctionnait pas ? Comment feraient-ils pour mener leur projet à bien ? Un long soupir s'échappa de sa gueule sans vraiment qu'il ne s'en aperçoive. Peu de temps après, l'être qui faisait battre son cœur fit son apparition et vint le saluer affectueusement. Kuma lui rendit son salue en faisant de même et lui sourit à son tour.

« Et oui, enfin ! » souffla-t-il tout aussi anxieux que ne pouvait l'être le bleu. « J'espère sincèrement que l'on entendra nos prières, tu es prêt ? »

Le blanc n'était pas venu sans avoir pris connaissance de quelques détails auprès de ses collègues les plus anciens. Oropher ne lui a pas caché qu'aucun couple de LibreLune n'avait jamais vu le jour jusque là, et encore moins un couple tel que le sien. Cependant, le vieux sage voulait croire que l'amour sincère pouvait être récompensé et avait conseillé à l'ours d'aller adresser une prière au puits de Lune. Le gris lui avait dit de faire sa demande à Outa-Ranos, le créateur de la guilde dont tout le monde ignorait si l'existence était réelle ou non. « Tu n'as rien à perdre à essayer. » lui avait-il déclaré.

L'ours espérait sincèrement de le vieux loup avait raison. Il se tourna en direction du puits et s'inclina, avant de lancer un regard en direction de Hjalmar, l'invitant à s'incliner à ses côtés. La prière n'avait pas besoin d'être dite à haute voix, il fallait juste qu'ils pensent la même chose. Seul leur deux cœurs à l'unisson pourraient donner des résultats.

« Allez c'est parti. » marmonna-t-il plus pour lui que pour son compagnon, essayant de se donner du courage.


◊ Codé par Jo' ◊

Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF* : Philly
Masculin
Messages : 88
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: héhéhé é_é
Lun 5 Nov 2018 - 19:00




You Love me on the Moon

ft. Kuma ♥️

Le lion regarda son amant faire. Après tout, c'était lui qui avait contacter Oropher à propos de ce projet insensé. Et puis, il avait peur. Il était effrayé même. L'idée que cela ne fonctionne pas ne lui quittait pas l'esprit et, en toute honnêteté, il s'y préparait. Cependant, devenir père le rendait encore plus anxieux. Hjalmar doutait rarement de lui-même...avant son arrivé sur Four Seasons. Bien sûr, il n'avait jamais été aussi épanoui mais toutes ces décisions et nouvelles responsabilités à prendre étaient nouvelles pour lui. Au départ, il avait même peur de ne pas être à la hauteur. Mais le voilà maintenant, à s'incliner face à de froides pierres au milieu d'une forêt fantôme, lourd de vécu en si peu de temps. Il avait mûri grâce à ces nouvelles aventures, et il sentait que ce nouveau chapitre de la vie ne devait pas l'effrayer.

Il reprit alors son calme, prit une profonde respiration et ferma les yeux, la truffe presque au niveau du tapis champêtre. Tout d'abord, il fit un grand vide dans ses pensées et enfin, il pensa. Il pensa si fort, si fort, qu'il croyait que le monde entendait les tambourins frapper dans son crâne. Il pensa si fort qu'il croyait que quelqu'un lui murmurait dans ses oreilles. Il pensa, si fort, qu'il eut peine à se rendre compte qu'il pensa.

Mon Dieu, si tu nous entends, fais nous grâce de ta bonté divine pour laquelle je m'incline. Je te demande un don, un cadeau, un présent digne de ta reconnaissance envers ta Guilde protégée. Si les légendes disent vraies, alors réponds nous, aide nous. Je suis Hjalmar, fils forgé de la Montagne de mes Ancêtres, Croyant assidu à tes contes et récits. Je viens d'un monde à part, d'un monde où les gens ne m'écoutent pas. Je ne suis pas le fruit d'un amour ou d'un désir, je suis le fruit de penseurs qui croyaient faire bien. Je les ai rencontré, mes Ancêtres. Ils m'ont raconté que tu étais présent, tout là haut, mais aussi en nous. Tu es notre foi, notre guide, notre chemin. Sois la lumière qui nous montre les pas à suivre, sois la lumière qui brille dans les yeux de ceux à qui tu vas offrir la vie.

Il prit une profonde inspiration, une larme coulait le long de sa joue sans qu'il ne s'en rende même compte.

Mes enfants, mes fils et mes filles. Vous serez ma fierté, vous serez ma bataille. Vous serez ces sourires que je n'ai jamais eu. Vous serez les prunelles qui me regarderont avec l'amour que je n'ai jamais vécu. Mes enfants, mes fils et mes filles. Vous serez la raison pour laquelle j'aurais vécu. Vous serez ce qui fait de moi un cœur, un penseur, un loup. C'est moi, votre père, qui vous parle et vous entend, qui vous guide et vous aime de toute son âme. Et vous ne serez jamais seul dans ce périple qu'est la vie. Ma pensée est accompagnée, mon âme danse avec une autre et est enfin complétée. Moi se change en Nous. Et nous sommes ceux qui vous chériront d'un amour si éternel et étincelant qu'il éclairera votre avenir. Nous sommes ici, et nous ne sommes pas seulement des Librelunes, des gardiens de la paix. Nous sommes des loups comme tant d'autres mais qui feront tout pour vous. Nos enfants, nos fils et nos filles. Nous vous aimons.

Le grand lion avait fondu en larmes et à peine avait-il terminé sa profonde prière qu'il s'allongea de tout son être sur le sol, museau à terre, comme vidé de son énergie. Sans rouvrir les yeux, les gouttes se déversaient en silence le long de son visage.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Arbre honorable
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 491
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 29
Lun 5 Nov 2018 - 20:19

Le membre 'Kuma' a effectué l'action suivante : Lancé de dés


'Naissances' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Kuma
Adminounours ♥
Kuma
Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin
Messages : 561
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: /
Ven 4 Jan 2019 - 13:29

http://johannadrawing.deviantart.com





 
 
 

You Love me on the Moon

ft. Hjalmar ♥️

Kuma récitait sa prière intérieurement, silencieux, yeux fermés, il se concentrait le plus possible. Au fond de lui les questions étaient bien trop nombreuses : ses actions méritaient-elles réellement une telle "récompense" ? Si ce vœux se réalisait, serait-il seulement un bon père ? Adagio était le meilleur père que l'on puisse espérer, mais si la paternité était dans les gènes, comment pourrait-il se débrouiller alors que son géniteur avait pris la fuite ? Que diraient les autres sur cette famille improbable ? Plus encore que l'échec, il redoutait le rejet qu'une telle naissance pourrait engendrer. Si ses propres enfants venaient à être rejetés, il ne s'en remettrait sans doute pas.

L'ours n'en était pas bien sûr, mais il pensait avoir terminé sa prière en même temps que son bien aimé. Lorsqu'il ouvrit des yeux humides, il se tourna en direction du bleu qui semblait encore plus désespéré que lui. Lâchant une larme qui se refusait de tomber jusqu'alors, il s'approcha de son compagnon et vint doucement coller sa tête contre la sienne, souhaitant une fois de plus lui transmettre tout son amour et son soutien.

« Ca va bien se passer. » lui murmura-t-il tout en fermant les yeux, effrayé à l'idée que ça ne soit pas le cas.

Aucun des deux loups ne regardaient encore, lorsque le puits de Lune s'activa. La magie mystique et mystérieuse qui y dormait sembla prendre vie tout au fond du monument de pierres et remonter progressivement le long des parois froides. Un son sourd se fit entendre et le LibreLune blanc se redressa afin de comprendre d'où venait ce bruit, il n'eut le temps de rien voir qu'aussitôt une forte lumière vint l'aveugler ! Par instinct, sa tête repris sa place auprès de Hjalmar et ses yeux se fermèrent. Kuma n'avait aucune idée de ce qui se passait, il espérait que c'était la réponse tant attendue, mais imaginait aussi que cela pouvait être une punition à cette demande jugée trop ambitieuse...

Finalement, la lumière aveuglante et le bruit sourd qui l'accompagnait se dissipèrent sans que l'ours ne sente de changement. Il rouvrit les yeux et observa ses pattes ainsi que le corps de son bien aimé. Si leurs corps n'avaient subit aucun dégât, il ne s'agissait pas d'une punition, n'est-ce pas ? Que s'était-il produit alors ? Le blanc n'osait pas bouger, il n'osa même pas détourner son regard du lion bleu comme s'il avait pu disparaître s'il sortait de son champ de vision. Il resta donc planté là, jusqu'à ce qu'un petit couinement se fasse entendre.

Ses oreilles se dressèrent et l'espoir qu'il avait au fond de son cœur grandit d'un coup. Il prit son courage à deux mains et détourna les yeux de son amour afin de découvrir ce qui se trouvait derrière eux. Lorsqu'il découvrit quatre minuscules boules de poils, il écarquilla de grands yeux avant de fondre en larmes.

« H-Hjalmar... re-regardes ! » sanglota-t-il en tapotant l'épaule du LibreLune bleu.



◊ Codé par Jo' ◊

Revenir en haut Aller en bas
Hjalmar
Animatrice
Hjalmar
Race : Loup/louve
PUF* : Philly
Masculin
Messages : 88
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 17
Ta localisation réelle : Les bas tréfonds de l'humour

Identité du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: héhéhé é_é
Sam 19 Jan 2019 - 15:39




You Love me on the Moon

ft. Kuma ♥️

« H-Hjalmar...re-regarde ! »

Un éclat de sanglot venait tirer l’appelé de son espoir mélancolique, provoqué par son bien-aimé qui s’était relevé. La chaleur du corps blottit contre lui lui manquait déjà, incapable de retrouver ses pensées organisées. Hjalmar ne s’était pas relevé depuis la fin de sa prière, comme épuise par l’épreuve mentale que leur envoyait Outa-Ranos.

Au départ, il cru à un terrible châtiment, qu’il finit par accepter. S’il était son sort de finir ainsi, alors soit, qu’il accompagne son amour dans cette chute périlleuse. Rien n’aurait donné raison au Dieu pour pareille offrande, et pourtant l’espoir avait persévéré à faire battre son cœur. Même si tout n’était que bonne utopie, il avait continué de croire. Il avait continué de croire même quand l’aveuglante lumière avait frappé ses lourdes paupières closes.

Et pourtant, en un éclair de seconde qui semblait l’éternité, tout avait cessé. Comme paralysé, le Librelune aurait été incapable de se lever et sentait le monde tourner tout autour de lui, paradoxalement à la sensation que le temps s’était arrêté. La tête de Kuma était blotti contre lui, leurs joues humides d’un espoir trop ambitieux. Mais le blanc avait donc relevé la tête à ce moment là, scrutant là où un bruit que Hjalmar avait cru entendre dans son imagination la plus folle.

Un petit cri peiné, puis deux, puis trois, et enfin quatre se mirent à chanter tous ensemble. Les topazes célestes se ravivèrent d’une lumière nouvelle, les cils encore trempés des perles salées. Hjalmar peina à relever sa tête engourdit, mais les sons que ses oreilles percevaient fit rebattre son cœur qu’il croyait alors gelé jusque là. Le lion bleu se redressa et vint s’avancer vers la source des sons, accompagnant avec lui son bien-aimé.

Quatre petites choses, collées les unes aux autres, dont le rose de la peau se laissait encore voir sous les poils fins et légers qui recouvraient leurs corps fragiles. Ils avaient tous les yeux clos et gigotaient tranquillement pour espérer trouver de la chaleur. Hjalmar sentit un trop-plein de sentiments le submerger, et il ne sut que s’allonger auprès des petits pour les coller contre sa fourrure abondante, pour ne plus qu’ils aient froid.

Le bleu leva enfin son visage couvert de larme vers son amour, un doux sourire dessiné sur sa babines. Sa vision était brouillé par le flot des larmes noyant ses prunelles.

-On l’a fait, ensemble, et ils sont merveilleux.

Merveilleux, c’était là le mot juste que Hjalmar pu posé à ce moment précis. Leurs enfants étaient des merveilles de la nature, de vrais miracles, et le bleu n’en avait que faire de ce qui pourrait bousculer leur famille. Il ferait tout, il se battrait jusqu’au bout, pour qu’ils vivent tous une vie normale sans se soucier de la vie que mène leurs parents.
CSS (c) S.Remaud
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: