Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Automne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
No man's land ❧ Kare
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 86
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 25
Mer 17 Oct 2018 - 15:54



No Man's Land

In the Cursed Labyrinth



ft. Kare
Elle le savait ; c'était couru d'avance. Mais elle était têtue, et donc elle y était allée quand même. A présent égarée dans les recoins tortueux du labyrinthe, Keridwen ne faisait plus trop la maligne. Tout ça pour un bête pari de bébé !! Elle l'avait en partie remporté, puisqu'elle avait osé entrer dans le labyrinthe, seulement... si elle n'en sortait pas vivante, la victoire n'était pas complète. Et cette idée lui donnait une vilaine chair de poule.

Au début bravache, la petite automnale avait défié tout bon sens et avait trottiné totalement au hasard entre les haies, persuadées qu'elle pourrait retrouver son chemin, et que de toute façon toutes ces histoires comme quoi il existait un monstre ici... pfff, rien que des mensonges pour faire peur aux petits !

Elle avait rapidement déchanté au moment de faire demi-tour ; très vite, elle réalisa qu'il n'était pas si simple de se repérer dans un sens puis dans l'autre, et de reconstruire son trajet à l'inverse. Et puis, quand elle était persuadée de devoir tourner et qu'elle était bien venue de là, elle se heurtait à un mur végétal... Oui, mais si les haies bougeaient aussi, c'était pas du jeu ! Mais si elles bougeaient... est-ce qu'elles pouvaient la manger, aussi ? Est-ce que cet immonde rebut de végétation hirsute n'était pas en lui-même le monstre vivant du labyrinthe ??

La petite Keri regrettait son audace à présent, oh oui elle regrettait très fort ! Elle avait envie d'appeler au secours, Andracée, Quetzou, n'importe qui, mais qu'on la sorte d'ici... Un craquement subit la fit sursauter et elle se mit à courir comme une forcenée, des larmes embuant ses jolis yeux roses. Elle dévala les allées au hasard, et lorsqu'elle arriva dans un cul-de-sac, hoquetant d'horreur, elle finit par se mettre en boule au milieu du chemin, tremblant comme une feuille la tête sous ses pattes avant. Lorsque de bruits de pas parvinrent à ses oreilles, elle n'écouta même pas son instinct et se livra toute seule au monstre en s'époumonant dans la panique.

« Maamaaaaaaan, je suis PERDUUUUUUUUUUUE !!! »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 26

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No man's land ❧ Kare Left_bar_bleue10/1000No man's land ❧ Kare Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Jeu 25 Oct 2018 - 21:26




No man's land

Kare s’était à nouveau égaré en territoire automnal.  L’égarement était de mise d’ailleurs. Déambulant sur les terre sans vraiment ce soucier d’où il allait. Il était tombé alors sur cet espace labyrinthique et s’était mis en tête de l’explorer quelques peu. Il essayait de ne pas trop se perdre  dans se dédale de haie mais c’était plus facile qu’à faire visiblement. Son corps famélique continuait pourtant d’avancer assez souplement entre le buis. Il ne cherchait pas spécialement la sortie alors se perdant dans cette errance agréable sous la fraicheur du vent d’automne.

Cet état de perte lui allait à merveille. Le calme était présent. Il n’était pas vraiment au courant de la rumeur concernant le monstre qui hantait soit disant les lieux. Le seul monstre qui le suivait à sa connaissance pourtant était cette faim redondante qui agrémentait sa ballade de grondements réguliers en provenance de son ventre affamé.

Continuant doucement, la quiétude du moment que vivait le blanc fut brutalement interrompue. Un cris strident lui parvint aux oreille suivit d’une boule de poils venant s’écrasé sur son poitrail brusquement. Sursautant légèrement de surprise le solitaire recula d’un pas  pour voir ce qui lui était rentré dedans de la sorte.

C’est là qu’il découvrit une petite loupiote larmoyante qui criait son désespoir d’être perdue. Derrière son masque le mal se mordit les babine inférieures. Il avait peur de ne pas être bien doué avec les enfants… et surtout, il espérait ne pas encore plus l’effrayer avec son apparence si mince et son masque. L’adulte se gratta la tête d’une patte puis prit enfin la parole en se baissant à hauteur de l’enfant pour tenter de rassurer la petite.

« Ohhh pardon petite princesse, je ne t’avais pas vu ? Tu es perdue c’est ça ? »

Il s’arrêta un court instant soupirant derrière son masque. Puis il s’empressa d’ajouter.

« N’est pas peur, je ne suis pas méchant ! »

Il regarda autour de lui un instant. Avant d’adresser un clin d’oeil à la fillette et reprit d’un ton aussi doux que possible

« Tu sais quoi ? Je crois que je suis perdu aussi. Ça te dit qu’on cherche la sortie ensemble ? »

ft.Keridwen ?

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 86
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 25
Mer 31 Oct 2018 - 14:34



No Man's Land

In the Cursed Labyrinth



ft. Kare
Sa dernière heure était venue, elle le savait, maintenant elle allait être mangée et personne ne le saurait avant un moment ! Elle allait mourir seule et dans la panique à cause de ce bête pari !! Recroquevillée sur elle-même, des larmes plein les yeux sous ses petites pattes, elle attendait que quelque chose se passe, tremblante comme une feuille. Mais rien ne se passait.

Keridwen commença à se poser des questions sur sa situation, intriguée de ne pas avoir encore trépassé, lorsqu'elle entendit une voix douce, gênée et un peu comme étouffée, à côté d'elle. Un secours ? Ou un piège..? Bah, elle préférait mourir en sachant ce qui se passait plutôt que de rester dans l'ignorance ; aussi la curieuse gamine souleva une patte, zieutant son interlocuteur par l'interstice.

C'est un haut loup gris qui lui avait parlé - il l'avait même appelée "princesse" ! - mais pendant un moment la petite automnale crut avoir affaire à un fantôme, tant l'adulte était maigre !! Il portait en plus un masque étrange qui lui donna un frisson le long de l'échine, et elle fut tentée de s'enfouir à nouveau sous ses pattes, mais l'inconnu usait d'une voix si douce qu'elle finit par se convaincre qu'il ne devait pas lui vouloir de mal.

Lentement, cheveux en pagaille puis tête émergèrent de l'abri de ses pattes, et Keri redressa le museau pour aviser un peu mieux son sauveteur improvisé. Il était vraiment efflanqué, et ne sentait pas l'Automne, donc il devait sûrement s'agir d'un solitaire. La jeunette savait qu'elle n'était pas censée faire confiance aux loups errants après les derniers événements, mais il lui semblait avoir déjà croisé ce visage quelque part. En plus, il disait lui-même qu'il n'était pas méchant, alors la gamine fut finalement assez rassurée pour lui répondre.

« Vous êtes perdu aussi ? Les adultes peuvent se perdre alors ? »

Voilà qui lui semblait improbable, mais elle n'avait après tout aucune raison d'en douter ; se redressant en position assise, Keri ne faisait pas la fière cette fois. Comment allaient-ils se sortir de ce labyrinthe ?

« Si on est tous les deux perdus, comment on va sortir d'ici ?? » Une bouffée de panique envahit la gorge de la louvette, qui renifla fort pour retenir un sanglot. « Je veux rentrer chez moi, ça fait peur cet endroit... »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 26

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No man's land ❧ Kare Left_bar_bleue10/1000No man's land ❧ Kare Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Dim 4 Nov 2018 - 15:17



No man's land

La petite boule de poil resta recroquevillée encore un bon moment. Kare ne voulait pas la brusquer, aussi préféra-t-il attendre et laisser la petite se rassurer en prenant tout le temps dont elle avait besoin. Faisant appel à sa patience légendaire il resta assit tranquillement observant les différent mouvement du petit corps. La petite devait être parcourue par plein d’emotion en même temps. Mais la peur avait imanquablement pris le dessus sur le reste.

De longues minutes passèrent et il vit enfin un œil humide mais curieux se poser sur lui. La petite princesses avais de jolis yeux rosé. C'était une couleur peu commune mais pas désagréable à regarder. Il ne loupa pas l’éclair effrayé dans ces yeux lorsqu’elle le vit la première fois. Mais ça il s’y attendait il savait bien qu’il n’avait pas l’apparence la plus avenante du monde. Un sourire contrit apparut d’ailleurs derrière le masque mais il resta calme et immobile.

Finalement la fillette sembla surmonter sa peur. Son visage finit par apparaitre. Kare posa sur elle un regard doux et bienveillant. Et elle ne pouvait pas le voir sous son masque mais il lui souriait doucement également. Il écouta ses question et s’en attendrit avec amusement. Ah les enfant comme elle était si charmant. C’était touchant et tellement logique. Oui comment allait-ils faire lui aussi était perdu.

Le solitaire était perdu mais ne l’était il pas en permenance il avait toujours fini par retrouver un chemin en tout cas. Reprenant sa voix la plus douce il répondit à l’enfant en souhaitant la rassurer

“Et oui même les adultes peuvent se perdre! Mais ne t’en fais pas à force de chercher on va bien trouver! Je fini toujours par me retrouver.Et si tu veux mon avis on est pas si loin de la sortie. Et puis regarde au moins tu n’est plus toute seule et puis je te protégerai jusqu’à ce qu’on soit resorti c’est promis”

Le blanc passa la patte sur la tête de la petite dans une caresse après son dernier mot plein de détresse.

“Ne t’en fait pas je vais t’aider! Même si ça va prendre un peu de temps je te sortirai d'ici.”


Il fait une pause laissant un instant à l’automnale de se remettre avant de lui demander.

“Alors ça te va ? On y va tous les deux?”


ft. Keridwen

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 86
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 25
Mer 21 Nov 2018 - 16:10



No Man's Land

In the Cursed Labyrinth



ft. Kare
Malgré l'apparence effrayante du grand loup gris, et malgré son début de panique, Keridwen remarqua les efforts qu'il faisait pour la rassurer et se montrer gentil avec elle. La petite en fut touchée, et un peu peinée pour lui ; elle regrettait d'avoir montré sa peur par rapport à son physique. La douceur ne devait pas être son quotidien, pourtant il faisait tout son possible pour qu'elle soit réconfortée, et elle hocha vigoureusement la tête en reniflant suite à ses paroles. C'est vrai, elle ne devait pas perdre espoir, à deux ils s'en sortiraient !

La patte sur sa tête la surprit, mais elle fut reconnaissante au solitaire de son geste affectueux, et lui adressa un petit sourire. Après tout, les loups qui vivaient en autarcie devaient bien savoir se débrouiller, et lui avait l'air d'avoir de l'expérience dans ce domaine ! Remotivée, elle affermit son sourire, hochant à nouveau la tête.

« Merci... merci pour tout ! »

Lorsqu'il posa sa question, elle se remit sur ses petites pattes d'un bond, se montrant prête à en découdre avec le labyrinthe.

« Oui, on y va ! Tous les deux ! »

Finalement, elle avait été bête d'avoir peur de lui, alors qu'il était si gentil ! Ça lui apprendrait à juger sur les apparences et à s'effrayer d'un rien... La prochaine fois, elle devrait se forcer à garder la tête froide !

Histoire de commencer sur de bonnes bases, la petite automnale regarda autour d'elle, cherchant la direction empruntée pour arriver ici ; elle fit quelques pas et regarda les choix qui s'offraient à elle, avant de tendre une patte dans l'allée qui l'inspirait le plus.

« Je suis arrivée par là ! Enfin je crois, mais ça y ressemblait beaucoup. » C'était moins stressant d'agir que de rester prostrée dans son coin, aussi se mit-elle en route, histoire de tirer l'histoire au clair. Se faisant, elle eut un temps d'arrêt et se tourna soudainement vers le gris. « AH, et c'est quoi ton nom au fait ?? »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 745
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Mer 27 Fév 2019 - 11:41

» up Kare !
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 26

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No man's land ❧ Kare Left_bar_bleue10/1000No man's land ❧ Kare Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Mer 6 Mar 2019 - 21:34



No man's land

Kare patienta encore un peu mais vit bien vite ses efforts porter leurs fruits. Peu à peu la loupiote sembla se calmer et reprendre confiance elle lui offrit même un joli sourire. La petite était tellement plus mignonne comme ça : le sourire aux babines. Il se rassura alors lui aussi et étira un large sourire tranquille sous son masque.

Il ne pouvait pas lui en vouloir d’avoir été effrayée. Un loup squelettique n’avait jamais rien de rassurant de prime abord. Et puis il avait l’habitude. Mais cette petiote était forte cela ne faisait aucun doute. Et la voir reprendre courage ainsi fit chaud au cœur à notre squelette ambulant. Content sa queue remua doucement. Les remerciement de la petite lui arrachèrent un nouveau sourire le gris se leva alors et lui répondit d’un ton chaleureux.

« Mais de rien c’est normal ma grande ! Je n’aurai pas laisser une si jolie princesse dans la détresse. »

Ajouta-t-il avec amusement.

Il suivit alors la petite du regard et écoutât ses paroles avec attention. La queue remuant doucement. Il y avait quelque chose d’amusant pour lui dans la situation et clairement ce n’était pas déplaisant. Elle lui indiqua une direction et il flaira un instant les effluves pour vérifier que c’était bien par là. Son observation fut écourtée par le petit être qui avait déjà pris de l’avance. Elle semblait déjà être une toute autre personne en tout cas quand elle avait confiance.

Le solitaire dressa les oreilles, et rattrapa sa nouvelle comparse en quelques enjambées satisfait de la voir aussi enjouée. Son regard toujours bienveillant accompagné d’un rire plus léger, il lui emboita le pas tranquillement tout en répondant de sa voix douce :

« Je m’appelle Kare, et toi ? Quel est ton nom ? »

Les haies commençaient à défiler doucement sous leur pas et sans perdre de vue la petite il flairait de ci de là pour se repéré. Les deux compères tournèrent d’abord à droite et continuèrent doucement. Pour ne pas laisser trop de silence s’installer pour l’enfant.

« Alors comme ça tu étais venue jouer ici ? Ou tu cherchais autre chose dis moi ? »

Il lui faudrait trouver de quoi passer le temps en attendant d’atteindre la sortie de ce labyrinthe. La petite princesse ne devait pas s’ennuyer. Même s’il n’était pas sûr de s’avoir s’y prendre avec les enfants il ferait de son mieux. Et puis il n’avait pas si mal commencé en fait non ?  La suite de leur aventure le leur dirai bien assez tôt.

ft. Keridwen

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 86
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 25
Mer 13 Mar 2019 - 11:56



No Man's Land

In the Cursed Labyrinth



ft. Kare
Le masque du solitaire, qui effrayait de prime abord la jeunette, était à présent source de nombreuses questions intérieures de sa part. Elle se demandait ce qu'il pouvait cacher, mais en tout cas, ça lui donnait un style assez sympa ! Et puis, elle n'avait pas besoin de voir sa gueule pour deviner quand il souriait, ça montait jusqu'à ses yeux et ça se voyait dans sa posture générale. Heureuse de s'être fait un ami du gris, Keridwen trottinait, rassurée quant à son avenir. Le labyrinthe ne l'aurait pas aujourd'hui, haha !

« Je m'appelle Keridwen ! Mais tu peux m'appeler "jolie princesse" si tu veux aussi, ça me va. »

Elle gloussa innocemment, ravie d'avoir été l'objet d'un tel compliment et des timides attentions de Kare. Mais bon, c'était pas tout ça de minauder, il fallait quand même sortir d'ici, et il n'était pas question de laisser tout le boulot à son acolyte ! Observant sa manière de faire avec de grands yeux, la gamine imita ses gestes, reniflant de-ci de-là à la recherche d'une odeur familière ou d'un indice de son passage. Pour l'instant, ils semblaient sur la bonne voie, et la donzelle sentait l'espoir gonfler son petit cœur, illuminant son sourire pour de bon.

« Alors comme ça tu étais venue jouer ici ? Ou tu cherchais autre chose dis moi ?
- Eh bieeeeen... » Affairée à surveiller leur piste, la concernée se retourna à demi vers son compagnon de route, affichant un air penaud. « En fait, j'ai fait un pari... et je l'ai gagné, en quelque sorte ? Puis c'est moi qui me suis perdue, hi hi. »

La blague et l'explication de sa présence ici ne valaient pas grand-chose, mais il fallait accepter la situation telle qu'elle était, et l'assumer jusqu'au bout... Si au final Keri sortait d'ici, la victoire serait entièrement sienne ! Bon, ce serait beaucoup grâce à Kare aussi... D'ailleurs, elle se dépêcha de le rejoindre à une intersection, alors qu'elle était en train d'emprunter une mauvaise direction.

« Et toi, tu es venu faire quoi ici ?? T'es même pas de l'Automne en plus, faut être courageux pour s'enfoncer dans le labyrinthe ! »

Ses prunelles fuchsia brillant comme deux joyaux, elle regardait le gris avec admiration ; il devait être un grand aventurier pour s'enfoncer dans les territoires des clans, dans leurs recoins les plus dangereux, là où même les automnaux hésitaient avant de se lancer !

Enfin, sauf elle.


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 26

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No man's land ❧ Kare Left_bar_bleue10/1000No man's land ❧ Kare Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Jeu 14 Mar 2019 - 19:32



No man's Land

Il semblerait que notre sinistre solitaire avait réussi à se mettre la petite dans la poche et qu’il s’en soit fait une amie. Souriant, il n’était pas peu fière de voir la loupiote complètement rassurée l’accepter et lui sourire de la sorte. Elle était trop mignonne en plus avec ses yeux rosés pétillants et si expressifs. Il dressa les oreilles écoutant attentivement  les paroles de l’enfant qui se présentait en retour. La remarque qu’elle fit lui arracha d’ailleur un rire léger. C’était une petite chipie adorable, le doute n’était pas permis.

Hochant simplement la tête il prit la parole tout en glissant un clin d’oeil amusé à Keridwen :


“Très bien jolie princesse! C’est parti pour l’aventure.”

Elle lui raconta ensuite que elle était venue ici sur un paris. Kare songea à son enfance... Si la vie ne lui avait pas réservé ce destin peut être aurait-il lui jouer et fait de tel paris. La nostalgie s’attira un instant  dans ses pensées suivit de près par sa soeur  qu’il avait contraint à partir. Il ne savait toujours pas si il avait pu lui éviter un sort aussi tragique que le sien. Il ne savait pas il ne l’avait pas revue même de loin. Il savait qu’elle était passée par là, il avait entendu dire qu’elle avait rejoint le clan de l’automne mais elle semblait avoir disparue de nouveau déjà bien avant qu’il n’arrive.

Le gris retint un soupir et reporta alors plutôt son attention sur la petite automnale ébouriffée. Le regard plein de bienveillance devant la mine penaude de celle qui sait qu’elle a fait une bêtise. Enfin il était normal de braver les interdits avec la fougue de la jeunesse. Il lui adressa alors un nouveau regard complice

“Oh je vois! Mais tu n’as pas encore vraiment gagner n’est-ce pas ? Mais on va sortir d’ici et tu pourra réclamer ta récompense! Sois en sûre!”

Remuant la queue, il attendit que son acolyte le rattrappe. Flairant de nouveau à droite à gauche écoutant les différent sons. Il prit encore une fois à droite traversa un énième couloir avant de reprendre à gauche. La sortie se rapprochait, mais ils avaient encore un peu de chemin à faire avant de la trouver. Il réfléchit un court instant avant de répondre à sa jeune coéquipière.

“Courageux ou stupide je ne sais pas. En fait je suis venu ici  par curiosité ou juste pour me changer les idées. Mais aussi pour retrouver un peu ma soeur. J’avais entendu dire qu’elle aurait rejoint ton clan à un moment mais elle a dû repartir. Je ne l’ai jamais aperçue depuis que je suis ici. Mais voir où elle a pu vivre et aller m’intéresse.”

Il resta muet un court instant en pensant à elle. Si elle le revoyait il imaginait bien qu’elle l’enverrait pêtre. Ils ne s’étaient pas quittés de la meilleurs façon qui soit à bien y repenser. Puis après un bref soupir, il reprit la parole.

“J’espère qu’elle va bien où qu’elle soit...”


Le moment de nostalgie passé. Il reprit un fin sourire  envers Keridwen en s’engageant dans un nouveau tournant. Il reporta la conversation sur la petite, s’inquiètant enfin comme un adulte responsable du fait qu’elle soit seule ici. Enfin responsable était un bien grand mot mais il faisait son possible. Lui n’avait jamais eu d’enfant.

“Mais dis moi tu as des frères ou des soeurs toi ? Et ne risque tu pas d’avoir des problèmes en sortant d’ici? Tes parents ou tes nourrices doivent s'inquiéter.”

Il espérait qu’il ne serait pas trop lourd à poser ces questions. Les enfants ça n’aimait pas toutes ces contraintes mais plutôt la liberté. Il reprit alors une dernière fois la paroles pour lui dire de nouveau avec un brin de complicité.

“Ne t’en fais pas, ça peut tout à fait rester notre secret. Et ils seront bien content de te retrouver. J’en suis sûr.”

ft. Keridwen

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 86
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 25
Lun 18 Mar 2019 - 10:45



No Man's Land

In the Cursed Labyrinth



ft. Kare
Officiellement nommée "jolie princesse", Keridwen trottinait aux côtés de Kare, menton fièrement redressé et sourire mutin sur les babines. Elle n'avait plus peur de rien, ce labyrinthe n'avait plus rien de l'obstacle insurmontable et terrifiant qui l'avait pétrifiée sur place quelques instants plus tôt ! Il faut dire qu'elle était une sacrée princesse guerrière, et accompagnée de son courageux chevalier, plus rien ne pourrait se dresser entre elle et la victoire, comme le gris le dit si bien.

« Merci de ton optimisme, je suis sûre qu'on va sortir de là très rapidement moi aussi !! »

C'était quand même bon d'avoir l'avis de quelqu'un d'autre, surtout celui d'un adulte expérimenté. Toute seule, la jeunette ne serait pas allée bien loin, mais elle semblait l'avoir déjà oublié... Suivant les décisions de son acolyte pour leur trajet, elle s'entraînait malgré tout à renifler un peu partout afin d'exercer son flair et son orientation, lorsque Kare parla de ses motivations à venir ici. Les yeux brillants, la petite automnale se retourna vers la lui, la gueule entrouverte en un "o" de surprise polie. Sa curiosité venait d'être piquée et le gris ne s'en tirerait pas si facilement...

« Comment s'appelle-t-elle ?? » Réalisant que sa question avait été un peu vive, elle se rapprocha de son interlocuteur avec un sourire concerné, et reprit avec plus de douceur. « J'ai beau être jeune, » - elle préférait définitivement dire "jeune" plutôt que "petite" - « je m'intéresse beaucoup à l'histoire et l'organisation de notre clan, et je connais ses membres par cœur ! Peut-être que j'ai entendu parler d'elle ! »

Outre sa curiosité de petite fouine, Keri espérait pouvoir donner quelques éléments de réponses à Kare sur sa famille, ça lui semblait la moindre des choses pour remercier sa gentillesse et son dévouement... Elle était touchée de l'intérêt qu'il portait à retrouver ses liens de sang, et voulait de tout cœur l'aider dans sa propre quête. Il lui souriait de nouveau, mais elle était bien placée pour savoir que les blessures ou les manques concernant la famille étaient souvent les plus profonds.

« Mais dis moi tu as des frères ou des sœurs toi ? Et ne risque tu pas d’avoir des problèmes en sortant d’ici? Tes parents ou tes nourrices doivent s'inquiéter. »

Emboîtant toujours le pas de son guide à travers les méandres du labyrinthe, la donzelle fronça légèrement le nez, déportant ses yeux fuchsia vers le ciel. Le sujet "famille" n'était pas gai pour elle non plus, mais elle ne voulait afficher aucune peine devant son ami. Seul son regard parut quelque peu affecté lorsqu'elle le dépassa pour deviner la prochaine direction à emprunter, mais sa voix ne trahissait qu'un léger agacement sous-jacent.

« Oh, pas de problèmes pour ça, ils savent qu'ils peuvent compter sur moi pour être raisonnable et rentrer en temps et en heure. »

Voilà, question éludée, problèmes évités. Elle s'en voulait de ne pas fouiller le sujet avec le gris, mais elle détestait parler de sa famille, ou du moins de ce qui en restait. Elle préférait faire comme si tout allait bien, et qu'elle n'avait besoin de personne - ce qui était en grande partie le cas ! Heu, sauf situation exceptionnelle comme aujourd'hui. Alors qu'elle se dirigeait vers le passage de gauche, après une courte hésitation et l'évaluation du terrain, elle entendit les dernières paroles de son ami et sentit son cœur fondre. Ses multiples et délicates attentions la touchaient bien plus que ce qu'il ne faudrait, et elle sentit sa bête sensibilité de gamine sur le point de la faire fondre en larmes. Avec un petit rire, elle continua d'avancer, et se tourna à demi vers Kare, pour qu'il ne vit pas à quel point ses yeux brillaient.

« Merci, pour tout. Je n'aurais pas pu rêver meilleur compagnon d'exploration. »

Trêve de sentimentalisme, ils avaient une mission à mener à bien ! La petite renifla un bon coup et se remit en route la tête haute, désireuse de venir à bout de son épreuve. A un embranchement donnant sur trois voies, elle dut s'arrêter pour réfléchir un moment en silence, puis remarqua une fleur qui poussait au pied d'une haie. Ravie, elle alla droit dessus, sautillant à côté pour faire signe au gris de s'approcher.

« Je me rappelle avoir remarqué cette fleur !! On est sur la bonne route, et plus très loin de la sortie !! »

À toute vitesse, elle se précipita dans le tunnel végétal, puis ralentit quelque peu le pas, avant de s'arrêter et de se retourner vers le solitaire. Maintenant qu'ils arrivaient au terme de leur aventure, elle n'avait plus envie de le quitter... C'était trop rapide, elle n'avait pas tant profité, même si retrouver l'air libre hors de ces murs de piquants serait une bénédiction... Mais elle avait appris à apprécier la présence et la gentillesse du gris. Ne souhaitant pas se laisser aller à une pleurnicherie d'enfant, la donzelle fit machine arrière et vint sautiller autour de son ami, un grand sourire aux babines.

« Dis, dis, tu voudras que je te fasse visiter d'autres coins de notre territoire ?? On en a plein des dangereux, c'est trop cool ! »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Squelette Ambulant
Kare
Race : Loup/louve
PUF * : Luona ; Sheona Fayls
Féminin
Messages : 92
Date d'inscription : 21/01/2017
Âge : 26

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No man's land ❧ Kare Left_bar_bleue10/1000No man's land ❧ Kare Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non
Dim 31 Mar 2019 - 12:51



No man's land.

La joie de vivre de sa petite camarade faisait chaud au coeur du solitaire. Il était vraiment content de la voir si pétillante. Son comportement contrastait parfaitement avec le début de leur rencontre. Lui même remuait la queue avec un certain entrain. C’était assez satisfaisant de savoir qu’il avait réussi à la rebooster. Il n’était pas peu fier en tout cas en son fort intérieur.
Suivant tranquillement la petite pile électrique qu’il avait réveillé, il la regardait avec  une certaine bienveillance.  Et tandis qu’ils progressaient vers la sortie la remarque que lui adressa la petite le surprit quelque peu.

Il porta sur elle son regard orageux mi surpris mi songeur. Jamais de la vie il n’aurait oser se prétendre optimiste. C’était même plutôt le contraire. Il ne se rendait pas compte que le fait de s’occuper des autre le rendait peut-être plus joyeux. En tout cas les rencontre le rendait plus sociable et plus joyeux. Il est vrai que la solitude pouvait être pesante parfois à bien y penser. Après un court instant sa perplexité se transforma en sourire satisfait. Acceptant enfin ce compliment pour ce qu’il était il n’en parla pas d’avantage et hocha simplement la tête.

La suite des réactions de la jeune automnale touchaient Kare. Il est vrai que malgré sa jeunesse la femelle n’était clairement pas dénuée d'intelligence ni de coeur. C’était un petit bout de louve particulièrement attachant il fallait l’avouer. Posent un regard doux sur elle il pris un petit temps avant de répondre aux interrogations de son acolyte.

“Elle s’appelle Plague. Ça doit faire par contre quelques année qu’elle a disparue déjà… mais ça fait une éternité que je ne l’ai pas vu pour ma part”

Dit-il un pincement au coeur le traversant pendant un instant en pensant à ce fameux jour où il l’avait chassée à coup de crocs, espérant surement vainement que la malédiction ne la touche elle aussi. Il reprit ensuite un fin sourire en se reconcentrant sur le moment présent. Il eut un regard compatissant devant les émotion qui passèrent dans le regard fushia de la jeunette. Comprenant parfaitement que les affaires de familles n’étaient pas toujours des plus joyeuse. Il la laissa éluder la question et n’insista pas soucieux de garder la complicité naissante entre eux intacte.

Continuant leur progression, il opina une nouvelle fois du museau sentant la sortie à porté de patte. C’était vraiment une enfant adorable. Et si il faisait fondre son coeur de jeune fille elle faisait fondre le sien en retoure devant tant de joie de vivre et de sollicitude. Elle deviendrait une belle louve forte, intelligente et généreuse ça il n’en doutait pas. Il luis sourit alors avec chaleur et lui  répondit également heureux.

“Merci à toi pour ta compagnie agréable et chaleureuse. Et je t’en prie c’est normal d’aider les jolie princesse en détresse.”

Il lui fit un nouveau clin d’oeil tout sourire et alors que la loupiote reconnaissait un détail confirmant la proximité de la sortie. Elle détala en trombe avec une joie non contenue. Le gris allongea alors le pas pour la rejoindre et la rattraper doucement.  Leur rencontre toucherait bientôt à sa fin mais Kare n’était pas mécontent d’avoir découvert ce petit bout de femme prometteur. Il la regarda sautiller tout autour de lui bienheureuse. Il redressa alors ses oreilles écoutant ses dernières paroles. Lui accordant alors  un regard attendri et avec un enthousiasme authentique il lui répondit alors en modérant quand même ses propos.

“Avec plaisir jolie princesse. Mais ce sera pour une autre fois. Il commence à faire tard.  Et ne tente pas trop le diable avec endroit dangereux.”


Il arrivait enfin à la sortie du labyrinthe tout les deux. Ralentissant enfin l’allure il s’arrêta un instant. Puis pris d’un élan de tendresse, il donna un petit coup de museau à l’enfant avant d’ajouter à son attention.

“Je suis ravi d’avoir fait ta connaissance en tout cas et j’espère qu’on se reverra très vite. Prend soin de toi d’ici là!”

Il  lui adressa un regard entendu et confiant et attendit qu’elle reparte vers sa tanière avant de reprendre lui même le chemin des terres neutres.



ft. Keridwen

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 86
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 25
Dim 31 Mar 2019 - 16:03



No Man's Land

In the Cursed Labyrinth



ft. Kare
Plague... Plague Plague Plague. Keridwen était sûre de n'avoir jamais rencontré de louve automnale portant ce nom... en revanche, il lui semblait familier. Elle devait sûrement faire partie des portés disparus du clan ! La jeunette devrait enquêter sur le sujet une fois rentrée, et se promit de raconter ce qu'elle aurait trouvé à Kare la prochaine fois qu'elle le croiserait.

Elle lui était reconnaissante de ne pas pousser plus loin le sujet de sa famille ; ils semblaient tous deux assez malchanceux sur le sujet, et en le réalisant, la petite sentit un élan de compassion naître en elle pour son acolyte de fortune, levant vers lui des yeux humides. En plus, il était tellement gentil... il méritait bien plus d'affection et d'entourage, et la gamine dut rassembler toute sa volonté pour ne pas renifler trop fort lorsqu'il la remercia à son tour.

Hochant doucement la tête, elle promit dans un sourire espiègle d'être plus raisonnable et prudente à l'avenir ; en tout cas, elle se rappellerait surtout de garder son sang-froid dans les situations de crise, et savait qu'elle s'en sortirait bien mieux en réfléchissant posément. Et puis, elle avait gagné de l'expérience en pistage grâce à Kare !

Keri avait perdu de son entrain et de sa volubilité à mesure qu'ils approchaient de la sortie, accompagnant sagement le gris jusqu'au bout, comme songeuse. Parvenus hors du labyrinthe, ils restèrent tous les deux immobiles un instant, regardant le paysage automnal. La jeunette se sentait bien plus triste que ce qu'elle aurait cru, et tâchait de rester digne et joyeuse pour faire plaisir à Kare, mais pour le moment, elle n'était pas sûre de réussir à lever les yeux vers lui sans que ses larmes coulent. C'est alors qu'il lui témoigna un petit geste de tendresse, simple et spontané, renouvelant sa gentillesse dans les propos qu'il lui tint.

« Je suis ravi d’avoir fait ta connaissance en tout cas et j’espère qu’on se reverra très vite. Prend soin de toi d’ici là! »

Babine inférieure plissée, la gamine hocha vivement la tête sans relever le museau. C'était si dur de se retenir... à contrecœur, elle fit quelques pas, commençant à envisager l'idée de rentrer... ses amis devaient l'attendre non loin, ou bien ils étaient déjà partis chercher un adulte... et puis zut, elle ne voulait pas que ça se termine comme ça !

Faisant volte-face, Keridwen courut se jeter dans les pattes de Kare, le serrant très fort contre elle, ignorant les pleurs qui avaient commencé à mouiller ses joues et venaient déposer quelques perles humides sur le poil ras du gris. Inspirant profondément, la jeunette maintint l'étreinte, puis elle se détacha et lui offrit un sourire radieux, les yeux brillants.

« Prends soin de toi aussi, Kare ! Et reviens vite en Automne ! »

Cette fois, elle pouvait filer, le cœur gonflé d'allégresse et léger. Une fois hors de vue, elle ralentit et essuya d'une patte distraite ses joues et son museau, se débarbouillant à la va-vite. Elle était consciente de sa chance de rencontrer Kare pour sortir du labyrinthe, mais au-delà de ça, elle était heureuse d'avoir trouvé un ami précieux. Elle espérait que le souvenir de leur rencontre apporterait au gris autant de chaleur que le sien amènerait le sourire sur sa jolie bouille d'ange.


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: