Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Automne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La toilette des princesses ❧ Andracée
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 24
Lun 17 Sep 2018 - 19:44



La toilette des princesses

ft. Andracée

Le soleil brillait haut et fort, baignant les terres d'Automne de ses rayons chauds ; avec minutie, Keridwen démêlait les longues mèches de ses cheveux, chassant le moindre grain de poussière, lissant les boucles flottantes, remettant un peu d'ordre dans le tout. La lumière se reflétait dans ses cheveux clairs, pour sa plus grande fierté ; il faut dire qu'elle y passait un sacré bout de temps pour qu'ils soient impeccables...

Bientôt, elle relâcha les dernières mèches, qui vinrent se positionner avec le reste de la chevelure, en un halo de brillance et de propreté autour de la petite tête de l'automnale. La matinée avait été consacrée aux soins, entre la baignade et le peignage ; à présent, elle pouvait envisager une nouvelle occupation sous ce beau soleil ! Et pas question d'aller barouder seule, il lui fallait bien évidemment une complice...

En quelques bonds, la malicieuse enfant s'éloigna de la berge de l'étang et se dissimula dans les buissons alentours. Non loin d'elle, occupée à la même tâche, se trouvait Andracée. Keri la contourna, travaillant son approche silencieuse, et toujours dissimulée dans les fourrés, s'approcha le plus près possible. Elle tendit alors une mèche de cheveux, et tapota l'épaule droite de sa comparse en se retenant de rire. Elle attendit la réaction de la louvette blanche avant de bondir du côté gauche, criant de sa voix claire.

« Andraaaaaaa ! » Avec un éclat de rire, elle s'assit non loin, satisfaite de son entrée en scène ; en réalité, elle tenait à peine en place, et elle posa deux grands yeux brillants sur sa vis-à-vis tandis qu'elle trépignait. « Tu viens, on va trouver un jeu ? On va jouer ? »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Andracée
Cellule
Andracée
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 13
Date d'inscription : 09/09/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
La toilette des princesses ❧ Andracée Left_bar_bleue0/1000La toilette des princesses ❧ Andracée Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: I want to die
Jeu 20 Sep 2018 - 19:58



ft. Kerichou <3


For man, as for flower and beast and bird, the supreme triumph is to be most vividly, most perfectly alive.


La petite princesse attitrée de l’Automne venait de faire ses premiers pas dans le monde des adultes. En quelques sortes : il fallait dire qu’elle grandissait vite, cette enfant ! Haute comme trois pommes, et déjà pleine de vitalité, il était rare que l’étincelle malicieuse quittât ses mirettes dorées. De l’or coulant et vif, comme celui de son père adoré, et qui faisait toute sa fierté. Andracée, car c’était bien sûr d’elle dont on parlait, avait passé une grande partie de la matinée à dormir contre le flanc de son frère favoris, Lysandre, qui malgré ses agitations nocturnes incessantes, ne saurait se défaire de l’étreinte de sa jeune sœur. Alors elle avait bien dormi, c’était évident, jusqu’à ce que les lueurs du soleil ne la tirent du sommeil et de ses rêves loufoques de louveteau.

Toute petite qu’elle était, elle possédait déjà un grand besoin d’aventures et d’exploration, mais il s’avérait en revanche plus vrai encore qu’elle était coquette. Maman était belle, et élégante, et sa fille se devait d’en faire de même, quand bien même elle fut encore frêle et couverte d’un duvet ébouriffé et doux comme les plumes d’un moineau. Ce n’était pas pour autant qu’elle se décourageait, oh non, et elle mettait tout en œuvre pour porter fièrement le flambeau de sa famille dans toute son allure et son attitude ! Menton haut, petite tâche noire en évidence sur le menton, avec son feu-follet encore minuscule qui la précédait, Andracée arborait toujours un air digne qui se fendait si souvent, et plus souvent encore lorsqu’elle ouvrait la bouche.

Elle avait décidé, en toute indépendance, de quitter sa famille pour l’instant -Ils étaient à bien… Deux minutes d’elle ! C’était immense !- ; afin de découvrir un peu plus ce territoire à elle, à eux, et pourtant si mystérieux. Ou plutôt, et elle aurait bien de la peine à l’avouer -en réalité, elle l’avouerait au premier venu-, elle avait avisé Keridwen filer en direction de l’étang. En bonne princesse, et en personne posée et réfléchie, elle attendit bien dix secondes -DIX, vous imaginez ?- avant de lui emboîter le pas d’une foulée qui se voulait mesurée, mais qui avait en réalité toute la maladresse d’un louveteau pas même encore pleinement sevré.

Et puisque l’autre loupiote s’était installée pour sa toilette, Andracée décida, encore une fois de son plein gré et non pour l’imiter, de s’assoir elle aussi pour lisser son pelage blanc et soyeux. Son poitrail touffu se rebiffa un peu, mais pas bien longtemps. Elle coulait en revanche des regards appuyés et envieux à la crinière brillante de sa camarade. Sur sa tête à elle, des touffes de cheveux bouclés, aux dégradés dorés, mais qui peinaient à se faire longues. Flammèche, dans toute la beauté de son pouvoir encore faible, crachota quelques bribes de jalousie avant que la princesse ne se décidât à tourner le dos pour continuer son œuvre.

Un toucher sur son épaule lui fit relever la tête, une patte encore coincée dans ses mèches courtes, mais elle n’avisa personne jusqu’à l’apparition subite de Keri’, impatiente, qui semblait trépigner sur place. Andracée ne put que lâcher un petit son surpris, bouche grande ouverte et yeux ronds, Flammèche échappant une minuscule onde d’étonnement, et finalement ce fut un beau rire qu’elle peina à retenir qui résonna dans sa gorge. Toute jalousie oubliée, la louvette blanche bondit sur ses pattes encore faibles, les yeux brillants, presque autant que ceux de cette amie évidente.

-T’es drôle, toi,
et dans la bouche de la vérité cela pouvait sonner comme un « C’était pas drôle, ta blague ! » de mauvaise foi, mais elle était incapable de le prononcer : Oh oui ! On va jouer ! T’as déjà une idée ? De toute manière c’est pas grave, parce que j’en ai déjà une ! Si on cherchait un trésor, pour nous deux ?

Sa petite voix aigüe d’enfant était rutilante d’excitation. Ses paroles pouvaient sembler bien autoritaires, mais elle ne pouvait en faire autrement. Avec un petit bond en avant, elle entreprit de donner la dynamique de leur recherche, puis sembla se rappeler que l’élégance existait, et afficha une moue légère.

-A moins que… Tu veuilles faire autre chose. Bien sûr… Keri’ ?  Tu en penses quoi ?



css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 24
Lun 8 Oct 2018 - 18:19



La toilette des princesses

ft. Andracée

Keridwen ne l'aurait admis devant personne, mais elle se trouva plutôt contente de sa petite farce ; Andracée et sa drôle de petite flammèche qui la suivait partout avaient été tous deux surpris, et pas qu'un peu !! Heureusement, la petite louve blanche n'en semblait pas outrée, et elles rirent de concert un moment, avant que la discussion du jeu ne se relance avec animation. Chic, un trésor, ça c'était une bonne idée !! La jeune automnale pouffa dans sa patte en voyant Andra démarrer en trombe, puis finalement lui demander son avis ; en un bond elle la rejoignit, affichant autant d'enthousiasme qu'elle.

« Je suis d'accord, allons chercher un trésor ! Quelque chose de très beau et très rare ! »

Ses yeux roses brillaient déjà à l'idée de posséder un pareil objet, et elle se demanda un court instant si elle accepterait de le partager avec sa nouvelle copine si elle le trouvait en premier... Puis elle décida que oui, parce que ce serait leur trésor et qu'ainsi, il serait encore plus précieux. Se lançant à son tour aux côtés de la blanche, la gamine se prit à rêver à ce qu'elles pourraient recueillir.

« Qu'est-ce qu'on cherche ?? Une jolie feuille, un caillou bien rond ? Ou bien, heu... » Elle chercha ses mots un instant, tout en continuant à trottiner. « Ou alors on en prend plusieurs, on se fait une collection de trésors, et après on va les cacher !! »

Une collection secrète pour elles deux, voilà une idée qui l'enchantait bien ! Mais il fallait déjà trouver un trésor pour la débuter, et pour le moment elle ne voyait pas trop ce qu'elles pourraient utiliser... Ralentissant l'allure pour regarder autour d'elles, Keri se mit à réfléchir à voix haute à la recherche d'une solution brillante.

« Faudrait qu'on trouve un bel objet, comme les pierres que porte Caesar autour du cou... » Oui, malgré son jeune âge, elle tâchait d'apprendre le nom de tous les adultes du clan ; c'était important pour son éducation de jeune dame ! Avec un air plus malicieux, elle se retourna vers Andracée. « A moins qu'on lui emprunte une des siennes, hi hi hi ! »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Andracée
Cellule
Andracée
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 13
Date d'inscription : 09/09/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
La toilette des princesses ❧ Andracée Left_bar_bleue0/1000La toilette des princesses ❧ Andracée Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: I want to die
Sam 13 Oct 2018 - 12:33



ft. Kerichou <3


For man, as for flower and beast and bird, the supreme triumph is to be most vividly, most perfectly alive.


La belle bande qu’elles formaient, car après tout à deux, elles étaient déjà une bande, avançait avec une détermination sans faille. Du moins, toutes deux étaient portées par un enthousiasme débordant qu’Andracée ne pouvait qu’adorer de toute son âme de louveteau, et l’excitation de l’aventure achevait de faire s’étirer un grand sourire sur ses lèvres, tandis qu’elle trottinait sur ses pattes courtes avec toute la vigueur dont elle pouvait faire preuve.

-Oh oui ! Si on le cache, le trésor sera encore mieux, parce que tout le monde voudra le trouver !
Piailla-t-elle d’une voix claire, et ses yeux brillaient tandis qu’elle s’enhardissait à mettre sa tête sous certains buissons dans l’espoir de trouver quelque chose de rare comme le disait si bien sa Keri.

Qui irait chercher une collection de gravillons et de feuilles mortes, c’était là toute la question, mais elle lui passait bien au-dessus. Tant pis, ce serait leur trésor, et elle protégerait leur secret ! Comme elle le pourrait, évidemment, car la demoiselle était bien handicapée pour cela. Mais l’omission pourrait fonctionner, après tout ! Pour peu qu’elle parvienne à se retenir de tout raconter à son frère, pour encore une fois lui démontrer combien sa vie à elle était passionnante, loin des enseignements des adultes que Lysandre appréciait tant. La blanchette releva la tête avec vivacité, émergeant du buisson où elle avait trouvé malin de presque se plonger, et une feuille trônait sur ses mèches ébouriffées alors qu’elle gloussait doucement.

-De toute façon, si on le trouve, le trésor, on le saura tout de suite ! Pas besoin de réfléchir,
lança-t-elle à la volée, avant d’ajouter à la volée avec un naturel déconcertant : C’est qui ça, Caesar ? C’est un oiseau ? Comme le Carbo ?

Elle retourna caler son pas près de celui de son amie, pensive. Les carbos, d’après papa, étaient des oiseaux noirs et méchants, avec un grand bec moche. Elle n’en avait jamais vu. Mais elle se doutait bien que ça devait être terrifiant ! Alors, comme elle était grande et forte, un jour elle irait en attraper un pour lui apprendre à ne pas être méchant ! Elle affichait une moue boudeuse et pensive, et retint un éternuement lorsque les cheveux soyeux de la seconde petite princesse chatouillèrent son museau. La feuille trônant toujours sur les siens, elle avait un petit air comique, il fallait l’admettre. Mais peut-être avait-elle trouvé leur premier trésor, pour ne pas dire que le trésor les avait trouvées lui-même. Dorée et brune, cela ne restait qu’une feuille d’automne, mais à des yeux d’enfant cela pouvait devenir tellement plus.

-Mais… ! Keri, tu fais quoi avec tes cheveux, là, ils vont partout !


Elle tentait bien d’avoir l’air outré d’une reine, mais n’affichait qu’un prodigieux sourire idiot, avec sa truffe froncée et sa flammèche qui illuminait leurs visages.




css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 24
Mer 17 Oct 2018 - 14:18



La toilette des princesses

ft. Andracée

Oui, les deux amies étaient d'accord, il faudrait cacher leurs trésors, ils seraient encore plus précieux ! Ravie de cette idée, Keridwen papillonnait distraitement, la tête pleine de possibles joyaux ou d'endroits pour les cacher. Il y avait tant de possibilités ! Elle en avait presque le tournis, et l'envie de danser en tournant sur elle-même pour parachever le tableau. De son côté, Andracée s'appliquait à fouiller les buissons qu'elles croisaient, et en sortait chaque fois plus échevelée et décorée de feuilles. Lorsqu'elle revint auprès de la petite blonde, celle-ci ne put s'empêcher de pouffer.

« C'est l'ambassadeur de l'Automne ! Le roux cornu, avec plein de bijoux ! » Elle fit une petite moue comme si elle parlait à une nounouille, puis reprit gentiment. « Et c'est corbeau qu'on dit ! »

Trottinant à côté d'Andra, elle réfléchissait sans prendre garde à sa chevelure, qui s'en donnait à cœur joie pour fourmiller tout autour de sa tête. Ce n'est qu'en entendant la protestation de la blanche qu'elle réalisa la place qu'ils prenaient, et surtout leur dispersion vers son amie. Se plaçant face à elle, Keri s'arrêta pour remédier à la situation.

« Oups, pardon, ils sont un peu rebelles ! »

Concentrée, elle tâcha de les ramener vers une forme plus conventionnelle, sa petite langue rose pointant hors de sa gueule pour contribuer à l'effort. C'est alors qu'elle remarqua la jolie feuille qui ornait le front de la princesse, et son sourire se fit aussi large que le sien.

« Ah, mais ça doit être ça qui les attire ! » Ressortant sa langue pour ce nouvel exercice, la gamine dirigea ses pointes brunes vers la feuille, qu'elle enveloppa précieusement avant de la regarder avec de grands yeux brillants. « Ouah, le premier trésor de notre collection, bravo Andra ! En avant pour le prochain trésooooor !! »

Ce serait à elle de trouver le prochain, il lui faudrait avoir l’œil ! La petite feuille toujours glissées dans ses mèches blondes, Keridwen fit volte-face, s'approchant d'une flaque limpide dans laquelle brillaient quelques cailloux. Plusieurs spécimens ronds et réguliers pourraient faire l'affaire ! Le nez au-dessus de l'eau, elle les observait avec un grand sourire avide. L'eau, préservée de tout mouvement, laissait parfaitement entrevoir le moindre gravillon, et l'enfant ne se lassait pas de tous les observer.

« Comme c'est beau... »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Andracée
Cellule
Andracée
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 13
Date d'inscription : 09/09/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
La toilette des princesses ❧ Andracée Left_bar_bleue0/1000La toilette des princesses ❧ Andracée Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: I want to die
Mer 31 Oct 2018 - 21:04



ft. Kerichou <3


For man, as for flower and beast and bird, the supreme triumph is to be most vividly, most perfectly alive.


Carbo, corbeau, c’était du pareil au même pour la jeune princesse qui à cette remarque ne fit que bomber son petit poitrail de louveteau en affichant l’air le plus digne qu’elle possédait dans son répertoire. Caesar… Caesar, ambassadeur. Elle pencha la tête avec une moue pensive et, yeux plissés, demanda avec un semblant de détachement dans l’espoir de ne pas paraître trop peu cultivée :

-Un Ambassadeur ? C’est bien ça, un Ambassadeur ? A quoi ça sert ?


Andracée observait sa camarade avec un immense intérêt alors que ses cheveux s’agitaient de plus belle autour de son joli visage d’enfant, et elle se retrouva à elle aussi tirer la langue par pure mimique alors que Flammèche s’entêtait à flotter autour d’elles deux comme un petit halo de lumière. Elle eut un instant peur de brûler son amie, mais cela n’arriva fort heureusement pas. De toute manière, elle doutait pouvoir enflammer quoi que ce fut avec cette minuscule flamme, si différente de celle de son père. Elle se retrouva bien vite à loucher, surprise, lorsque les mèches soyeuses de sa camarade se faufilèrent près d’elle, et une onde d’amusement échappa à cet orbe de feu lorsqu’elle réalisa que cette feuille trônait sur sa tête depuis des siècles.

-J’ai trouvé le premier, donc c’est moi la meilleure !
Gloussa-t-elle avec un franc sourire, et le menton relevé de fierté.

Avec malice, elle vint doucement bousculer sa camarade, ce qui s’apparentait plus à enfoncer son museau dans son pelage doux qu’autre chose, et elle lui emboîta le pas en bondissant comme un cabri. Ou du moins, avec autant d’élégance qu’elle le pouvait, et ce n’était pour le moment pas très fameux ! La blanchette manqua néanmoins de percuter sa camarade lorsqu’elle s’arrêta, et elle dût la contourner avec soin pour comprendre ce qui l’avait captivée à ce point. Sourcils tout d’abord froncés, elle laissa l’émerveillement se peindre sur son minois lorsqu’elle réalisa combien c’était joli, là, à ses pattes. A contre-cœur, moue au visage en prime, elle avoua à demi-mot :

-D’accord, t’as gagné, là t’es devenue meilleure. Mais de… Juste un peu. Petit peu !

Mais la louvette ne pouvait guère faire semblant de bouder bien longtemps face à l’ampleur de la découverte de son amie. C’était un trésor, après tout, et l’eau limpide faisait reluire des galets ronds et qui lui semblaient si charmants ! Un trésor d’enfant, encore une fois, car sorties de l’eau, cela ne restait que des pierres. Avec prudence et application, elle plongea sa patte dans l’eau, gloussant lorsqu’elle en sentit la fraicheur, et elle laissa ses coussinets effleurer les pierres avec soin pour pouvoir choisir LE caillou qui ferait toute la différence. Elle ne parvint pas non plus à garder son sérieux très longtemps. Elle releva de grands yeux brillants, d’or et de taquinerie, vers sa Keri, et releva brusquement la patte pour l’asperger dans un grand éclat de rire, le poil ébouriffé.

-Prend ça, je reprends mon rang de meilleuuuure !
Piailla-t-elle avec joie alors même qu’elle n’était qu’en équilibre instable au bord de la flaque jonchée de leurs trésors encore en attente d’être pêchés : Le trésor est à nous, mais le titre est à moiii !


Elle avait mis tant de culot dans sa voix que cela ne pouvait qu’être comique, surtout au moment ou elle lui tira une langue rose et appliquée, la queue en panache derrière elle. L’élégance ne pouvait pas tenir deux minutes face au jeu après tout.


css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 24
Ven 2 Nov 2018 - 13:52



La toilette des princesses

ft. Andracée

Eh bien, pour une princesse, Andra manquait encore de culture par rapport à la vie du clan ! C'est ce que se disait Keri, qui ne se rendait pas trop compte de leur différence d'âge, qui si elle était minime, lui donnait tout de même un avantage sur la connaissance du fonctionnement de l'Automne.

« L'ambassadeur, c'est celui qui rend visite aux autres clans et qui gère les relations extérieures ! » Elle le récita comme une leçon bien apprise, bien qu'au final, elle aurait été incapable de décrire ce que faisait Caesar de ses journées.

L'allure triomphante de son amie lui arracha un rire cristallin, mais elle n'allait pas se pavaner longtemps ainsi ! La blondinette avait bien l'intention de se battre pour le titre et remporter la course aux trésors. Elle eut un grand sourire fier quand la princesse lui concéda l'excellence à son tour, reconnaissant sa supériorité. Relevant le museau de la flaque, elle bomba à son tour le torse, sa chevelure flamboyant tout autour d'elle.

C'était du plus bel effet ! Du moins, jusqu'à ce qu'Andracée l'éclabousse, prenant par surprise la beige qui poussa un petit cri de surprise amusée. La saleté, elle allait le regretter !! S'essuyant d'un revers de patte, Keri darda sur elle des yeux plein de défi.

« Ah tu crois ça !! » Elle essayait d'être menaçante et terrible, mais la fanfaronnade de son amie la fit tellement rire qu'elle perdit toute crédibilité. « Bouuuuh la meilleure des tricheuses oui ! »

Ramassée sur elle-même, Keri prit de l'élan, puis sauta à pattes jointes dans la flaque. Les jolis trésors étaient très loin de ses préoccupations maintenant ! Seule comptait toute l'eau qu'elle pourrait envoyer sur la blanche, saccageant sans pitié leurs efforts de toilettes antérieurs.

« C'est moi la meilleure dans les flaqu-euuuuh !! »

Elle sautillait, barbotant toujours dans son petit fond d'eau, ravie et chantonnant. Dans son remue-ménage, elle remarqua un caillou, éjecté hors de son habitat précédent par ses mouvements désordonnés, et s'immobilisa pour le regarder de plus près. Même à l'air libre, il était toujours aussi joli ! Le noir se mêlait à un ocre clair, et quelques éclats brillaient comme de l'or.

« Waouh regarde, on dirait tes yeux ! » Puis le prenant dans sa petite patte, elle le serra fort contre elle, toisant Andra avec fierté. « Maintenant on est meilleures ex-æquo ! Et on a deux trésors ! »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Andracée
Cellule
Andracée
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 13
Date d'inscription : 09/09/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
La toilette des princesses ❧ Andracée Left_bar_bleue0/1000La toilette des princesses ❧ Andracée Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: I want to die
Dim 4 Nov 2018 - 16:16



ft. Kerichou <3


For man, as for flower and beast and bird, the supreme triumph is to be most vividly, most perfectly alive.


Au cri de la plus âgée répondit celui de la blanchette qui, aspergée ainsi, retrouvait toute la beauté d’un véritable Pissenlit. Les mèches en bataille sur la tête, dégoulinante d’eau, et les pattes bientôt pleines de boue, elle avait une fière allure que jamais personne ne pourrait égaler. Elle entrouvrit la gueule pour lancer une nouvelle pique, mais se prit une belle vague en pleine poire, ce qui la fit autant rire que tousser alors qu’elle tapait aveuglement sur la surface de leur champ de bataille pour renvoyer toute l’eau qu’elle pouvait sur sa camarade.

-Je suis pas une tricheuse, j’arrange juste les règles comme je veux, parce que c’est moi qui déciiiide !
Couina-t-elle entre deux tentatives de survie désespérée en ce milieu hostile.

Il était incontestable que la victoire de cette bataille revenait à Princesse Keri, car Andracée se retrouvait incapable de répliquer efficacement tant elle riait. Flammèche, horrifiée sans doute, carburait tout ce qu’elle pouvait pour demeurer à distance des éclaboussures qui menaçaient son intégrité, mais revint vers elles sitôt que Keri eut fini de bondir dans tous les sens comme un lapin trop excité. Cul au sol, l’air ahurie mais des plus heureuses, Andracée couva son amie d’un œil curieux lorsqu’elle cessa de s’agiter. Elle avait trouvé quelque chose ! Un trésor, sans doute, et cela fit se relever la louvette à une vitesse qui faillit la faire basculer de nouveau. Elle se pencha allégrement sur ce caillou que tenait l’autre entre ses pattes, et ses yeux s’illuminèrent d’admiration, alors qu’elle relevait un franc et éclatant sourire sur elle :

-Il est super joli ! On va si bien le cacher qu’il restera toujours joli comme ça, tu verras ! S’enchanta-t-elle, trépignant sur place alors qu’elle gratifiait sa camarade de ce qui pouvait ressembler à un bisou joyeux, mais ne fut en réalité qu’une truffe très affectueusement écrasée contre sa joue : Mais si on dirait mes yeux, ça veut dire que je suis un trésor ! Donc on a trois trésors ! Et tes cheveux aussi ils brillent, donc on a… On a au moins douze trésors !

Fallait-il préciser que, puisqu’elle ne comptait alors que jusqu’à douze, c’était là le plus grand nombre existant à ses yeux ? Elle semblait véritablement en joie, ses quenottes visibles dans son sourire alors qu’elle s’éloignait en deux cabrioles pour récupérer leur feuille, premier trésor de leur si immense collection. Après tout, se dit-elle alors qu’elle contemplait leur trouvaille, leur amitié pouvait aussi être un trésor ! Mais ça, elle ne le dirait pas. Comme ça, il ne serait pas caché, mais personne ne pourrait le trouver ! Elle tourna son joli minois vers Keri, gloussant doucement :

-Bouuuh on ressemble à deux écureuils pas frais ! C’est pas beau,
annonça-t-elle sans paraître pourtant vouloir y remédier : Surtout toi !

Et elle repartit dans un joli éclat de rire, se dandinant avec fierté, Flammèche tentant de toute sa force de flamme inutile de les réchauffer et les sécher l’une comme l’autre.


css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 24
Mer 21 Nov 2018 - 16:30



La toilette des princesses

ft. Andracée

Dans sa mauvaise foi, Andra faisait parfois éclater la vérité de son petit caractère de chef, mais en l'occurrence sa tirade amusait plus Keri qu'autre chose. D'autant que dans les faits, c'était elle la reine des batailles de boue, et il n'était pas né celui qui allait la détrôner ! La gamine se sentit fière de recevoir l'admiration de son amie par rapport au caillou, et le brandit sous son museau en bombant le torse. Elle accueillit la truffe humide d'Andracée avec un rire gazouillant, ravie de son effet, puis hocha la tête avec sérieux.

« Hi hi c'est vrai, en fait on a déjà plein de trésors ! »

Tandis que la blanche s'en retournait récupérer leur première trouvaille, Keridwen posa ses orbes roses sur le caillou au creux de sa patte, le caressant doucement de l'autre. Oui, elles les cacheraient bien, leurs trésors, ce serait leur secret éternel rien qu'à elles deux ! Cette idée la ravissait au plus haut point, et elle rit à nouveau en serrant le caillou contre elle, lorsqu'elle entendit la remarque de sa comparse.

Ouvrant de grands yeux surpris - et un peu contrariés par le commentaire final d'Andra - l'automnale réalisa alors l'ampleur des dégâts, lorsqu'elle prit le temps de détailler sa vis-à-vis. Effectivement, c'était pas beau à voir, et elle éclata de rire à son tour, sa fierté malmenée oubliée.

« Eh ben, c'est que tu t'es pas bien regardée ! La reine des marcassins ! » Elle mima le cri du sanglier, puis plissa les yeux avec malice, une nouvelle idée ayant germé dans sa jeune cervelle. « Chuis sûre qu'on peut arranger ça... »

Se rapprochant de sa peluche d'amie, elle déposa soigneusement le caillou au sol, puis regarda Andracée d'un air entendu, assise devant elle. Usant de ses pattes, elle entreprit d'ébouriffer les joues et bébés cheveux de la blanche, qui restaient dressés et figés par l'eau et la boue.

« C'est du plus bel effet chère madame ! »

A peine eut-elle le temps de finir sa phrase qu'elle partir en fou rire devant son œuvre ; le résultat était catastrophiquement comique, et totalement irrésistible. Keri doutait de pouvoir se remettre de cette vision un jour, et elle tombait à la renverse à revoir Andracée dans cet état, s'amusant de voir son petit feu voler dans tous les sens autour d'elles.

« On dirait un hérisson !! »


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Andracée
Cellule
Andracée
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 13
Date d'inscription : 09/09/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
La toilette des princesses ❧ Andracée Left_bar_bleue0/1000La toilette des princesses ❧ Andracée Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: I want to die
Mer 20 Fév 2019 - 19:06



ft. Kerichou <3


For man, as for flower and beast and bird, the supreme triumph is to be most vividly, most perfectly alive.


Ça pour en avoir, des trésors, elles en avaient, et ils étaient mieux que tous ceux que pourraient trouver Lysandre et tous les autres louveteaux de l’Automne ! Même qu’elles auraient tout le loisir de les admirer encore et encore, en aillant le plaisir que personne d’autre n’en ait connaissance, et ça, ça c’était peut-être même encore mieux que tout le reste. Entendre rire sa camarade l’enchantait grandement, et la petite princesse blanche ne put que gazouiller tout autant, les yeux luisants de bonheur malgré leur état lamentable. Maman n’allait pas la laisser entrer dans la tanière avant un bon nettoyage, et son côté qui se voulait élégant et distingué en prenait un gros coup. Mais cela importait peu, parce que cela valait la peine de se salir les pattes, et qu’au fond, toute enfant qu’elle était, elle adorait se rouler dans les flaques à n’en plus pouvoir. Elle n’en pouvait plus de rire, à grands éclats sans retenue, de sa petite voix claire et aigue, et il suffisait pour cela que sa Keri rît plus encore pour faire repartir le vicieux cercle de l’hilarité.

-Je suis peut-être un marcassin, mais t’as quand même dit que j’étais une reine, peuh,
gloussa-t-elle avec joie : Qu’est ce que tu veux arranger ? Tu vas pas m’arranger ! M’approche paaaas… !

En la voyant déposer le galet et s’avancer ainsi, elle-même recula de quelques pas minutieux sans jamais cesser de rire, et son large sourire ne quittait pas son visage, même lorsqu’elle cessa de bouger pour laisser opérer les méfaits de son amie. Elle avait raison, de se méfier ! Elle avait raison ! Elle laissa échapper un petit cri, consternée et moqueuse, alors qu’elle sentait les coussinets de sa camarade mettre à mal le peu de dignité qu’il pouvait lui rester. Elle se mit à glapir comme un renard lorsque ses cheveux courts et déjà ébouriffés lui retombèrent sur le minois, et qu’elle n’y vit plus rien l’espace d’un instant. Elle manqua de tomber à la renverse, secoua la tête pour renvoyer les mèches en arrière, et il lui sembla voir trouble l’espace d’un instant lors duquel elle cligna mollement des yeux. Flammèche avait entrepris une folle course en orbite des deux demoiselles, crachotait à n’en plus pouvoir.

La plus petite fronça le museau, retint un éternuement, et à en juger la princesse brune qui se bidonnait, elle devait avoir une sacrée allure. Elle s’en sentit rougir d’embarras, avant d’elle-même céder de nouveau à la joie, et elle lui offrit un merveilleux sourire malgré ses poils hérissés. D’une patte, elle la poussa avec vivacité, gloussa un bon coup avant de se relever.

-Bah bravo ! Maman va me tu-er ! Maintenant tu vas devoir me sauver et m’aider à réparer ton carnage !
Fanfaronna-t-elle à demi, tout en lui tirant une jolie langue rose et malicieuse : Viens ! On rentre, en plus comme ça on pourra mettre nos trésors à l’abri du monde entier !

Et sur ces mots, elle commençait déjà à trottiner, repassant dans la flaque sans sourciller puisqu’elle était déjà plus boueuse que blanche. Mais cela n’empêcha pas, en revanche, que sa queue fut en panache derrière elle, comme un fier étendard. Même sale, une princesse restait une princesse !


css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Keridwen
Modératrice
Keridwen
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/09/2018
Âge : 24
Mer 20 Fév 2019 - 19:31



La toilette des princesses

ft. Andracée

Rien n'aurait pu arrêter Keridwen dans son élan créatif et boueux, surtout pas les faibles et hilares protestations de son amie ! Et le résultat en valait vraiment la peine, aucun regret... D'ailleurs, il ne fallut pas longtemps avant qu'Andra se mette elle-même à rire, et repousse la blondinette qui tentait vainement de se relever entre deux éclats de rire. C'était trop, elle allait sûrement mourir à force de rire autant !! Il lui fallut quelques instants pour calmer son hilarité, parvenir à rétablir sa verticalité puis écouter la petite blanche - et marron. S'essuyant les yeux, elle hocha machinalement la tête, étouffant dans sa gorge une crise qui menaçait de l'emporter à nouveau dans un fou rire.

« Tu parles d'un sacré chantier... bien sûr que je vais t'aider ! »

Avec une fraîche inspiration, elle bondit sur ses pattes, requinquée. La proposition de la princesse automnale étant une très bonne idée, un grand sourire illumina le visage malicieux de Keri, qui acquiesça énergiquement.

« Oh oui, on va leur trouver une super cachette !! Là où personne ne les trouvera jamais... »

Peut-être que même elles finiraient par oublier où elles les avaient planqués s'ils étaient trop bien cachés, mais ça pourrait toujours leur faire de belles surprises lors de leurs explorations d'archéologues... Enthousiaste, la jeunette emboîta le pas de son amie, sans oublier de récupérer son caillou pour le mettre en lieu sûr ! A l'abri des ses mèches sombres, elle sentait son poids et son grain lisse, et sourit un peu plus. Un vrai trésor, rien que pour elles !

Maintenant il s'agissait de ne plus trop tarder à rentrer pour le fameux bain, Keri n'ayant pas non plus envie de voir la réaction des Alphas en voyant leur fille et son amie si crottée... Et puis, elles avaient une réputation à tenir !!


( c )  R U N Y
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: