Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Mar 11 Sep 2018 - 20:47

Présentation des terres hivernales

Sullivan & Saoirse



Depuis quelques temps, la louve avait un petit peu la tête ailleurs. Depuis qu'un loup du clan de l'été l'avait sauvée plus exactement. Par bétise, elle s'était fait mal à la patte et elle était resté bloquée dans la neige. Heureusement que ce Valkyon lui avait tenu compagnie le temps que sa patte se repose et qu'il avait mit de la neige autour de la blessure pour atténuer la douleur. Cette action avait légèrement endormi la patte de la louve, ce qui lui avait permit de retourner jusque son clan pour se faire soigner par les guérisseurs.
Ce matin, sa patte était un peu bloquée, et malgré la gêne, cela la fit sourire car elle repensa à cette rencontre. Elle bougea un petit peu sa patte dans tous les sens pour la réveiller. Vu que de la marche l'attendait, il fallait qu'elle prépare sa patte pour ca. Elle prit donc une bande de tissus et s'entoura fermement la patte avec. Cela lui l'aiderai peut être à ne pas se tordre la patte durant la marche.
Après ces soins, la louve se releva et se mit en route vers la forêt de brume. C'était avec plaisir que la louve s'était proposée pour faire faire une visite à un nouvel arrivant. Elle voulait aider et en plus de cela, cela lui faisait une interaction donc c'était aussi un point positif pour elle. Quelques jours plus tôt, elle avait prévenu le fameux loup, Sullivan, qu'il fallait la rejoindre ce jour-ci à l'entrée de la forêt de brumes. Ainsi, elle allait pouvoir lui présenter les lieux.
Saoirse était présente en avance, comme à son habitude. En voyant le loup arriver, elle sourit et se releva pour le saluer.

Bonjour Sullivan. J'espère que tu as trouvé facilement.


Revenir en haut Aller en bas
Sullivan
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu, Kannubis
Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 19
Ta localisation réelle : Où ça ?

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: With the Lord.

MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Mer 12 Sep 2018 - 3:03

Getting better in geography

Sullivan & Saoirse

En temps habituel, c'est seul que Sullivan s'aventurait dans la forêt de l'Hiver, afin de l'explorer et de la cartographier mentalement. Ca n'était pas tant qu'il était trop timide pour demander de la compagnie dans son exploration, simplement il n'y pensait pas. Il ne lui venait jamais, ou trop tard, l'idée de proposer à quelqu'un de l'accompagner, quelqu'un qui connaissait le territoire. Quand l'esprit est piégé dans une habitude, sans d'ailleurs s'y voir piégé, il ne cherche pas à s'en dégager. L'esprit de Sullivan était simplement trop accoutumé au silence et à la solitude. Or les habitudes mauvaises comme celles-ci sont, dit-on, les plus dures à perdre. Ne troublant guère son esprit par de telles introspections, le prince aveugle aurait probablement continué de s'aventurer chaque jour un peu plus loin sans quérir d'aide. Cependant, et étonnamment pour lui, une louve de son clan lui avait proposé de l'accompagner et de lui faire visiter les terres hivernales. Sullivan n'avait d'abord pas su que faire d'une telle invitation, ne s'attendant pas à la recevoir; mais il n'aurait su nié que cela, quelque part, lui avait plu et l'avait quelque peu réconforté. Il n'avait pu qu'accepter.

En dépit de sa réticence à sortir de sa solitude, c'est avec un certain entrain que le bourreau était sorti du camp hivernal. Il était nerveux, certes, mais il savait comment se comporter et quelle démarche adopter. Il lui suffisait d'appliquer tout ce que ses nourrices avaient pu lui apprendre. Le mâle à la chevelure bleue pastel s'engagea dans la forêt brumeuse en récitant à voix basse une prière pour calmer son trac, rassuré par son appel à sa déesse. Au début des bois, Sullivan pouvait se déplacer rapidement, les connaissant déjà assez pour savoir où chaque obstacle pouvait se trouver. Il imaginait ces barrières invisibles et se faufilait entre elles sans heurter son corps. Néanmoins, s'approchant du lieu où la louve lui avait donné rendez-vous, Sullivan ralentit progressivement. Dans cette partie là de la forêt, il était déjà moins sûr des endroits où il pouvait atterrir et préférait claudiquer avec précaution que se hâter et se blesser. Il ignorait être en avance ou en retard. Sullivan ressentait certes le changement des saisons, mais le passage du temps dans une journée lui était totalement inconnu tant qu'il n'avait pas réussi à mémoriser la routine de son clan. Le seul indicateur pour le bourreau aveugle était la couleur qu'il voyait de l'intérieur de son casque. S'il ne voyait que du noir, c'était qu'il faisait nuit. S'il parvenait à voir du doré, c'est qu'il y avait du soleil pour illuminer le masque qui paraît son visage. Il était persuadé, ainsi, de ne pas être trop en retard, mais il savait qu'il n'était guère à l'heure. Le mâle boiteux ralentit en sentant la présence de la louve s'amplifier et s'arrêta, fièrement dressé sur ses longues pattes, lorsque celle-ci le salua d'un ton qui lui sonnait amical :

Bonjour Sullivan. J'espère que tu as trouvé facilement.



Le cornu huma l'air pour s'assurer que la voix qu'il identifiait correspondait à l'odeur de la louve qu'il connaissait. Cela était futile et il était en territoire ami, mais ce n'était qu'une autre de ses habitudes dures à éradiquer. Sachant parfaitement que même s'il souriait, on ne verrait probablement rien de son sourire, Sullivan conserva un visage neutre mais, manifestant sa reconnaissance et sa sympathie, il inclina doucement la tête. Malgré lui, une partie de son esprit étant inconsciemment plus enthousiaste qu'il ne le montrait, sa queue enroulée remuait sur son dos. Le mâle salua à son tour la louve, son ton stoïque mais respectueux :

Salutations, dame Saoirse.

Il demanda d'un ton plus bas, comme s'il avouait une faute.

Ainsi est votre nom, n'est-ce pas ? Nous espérons ne pas nous méprendre...



Il ne pouvait ni voir ni sentir la blessure à la patte de la louve, sinon probablement aurait-il eu la politesse de s'inquiéter. Ne souhaitant pas rester trop immobile, car sachant que sa propre patte tordue pourrait s'engourdir et faire des siennes; il osa ajouter :

Nous devons encore vous remercier de nous servir ainsi de guide. Par où souhaitez vous commencer ?




DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Dim 16 Sep 2018 - 22:32

Présentation des terres hivernales

Sullivan & Saoirse


La louve essayait de se montrer accueillante. Il était rare qu'elle partage du temps avec des membres de son clan. Elle passait la plupart de son temps dans des parties de chasse pour nourrir le clan. Elle adorait ces vadrouilles en solitaire mais il fallait bien avouer qu'elle se sentait souvent seule même si elle vivait en clan. C'était pour ca qu'elle s'était proposée pour la visite. Elle sourit légèrement lorsqu'il arriva.

Salutations, dame Saoirse.
Ainsi est votre nom, n'est-ce pas ? Nous espérons ne pas nous méprendre..


La demoiselle hocha la tête et s'approcha du loup.

Oui, Saoirse est bien mon nom, vous ne vous méprenez pas


La louve se demanda un instant par où elle allait commencer la visite. La forêt était grande et lui faire visiter le moindre recoin en une seule visite serait peut être un peu compliqué. Alors qu'elle se questionnait quant à la visite qui allait suivre, le loup prit la parole.

Nous devons encore vous remercier de nous servir ainsi de guide. Par où souhaitez vous commencer ?


Pour tout vous dire, c'est exactement la question que j'étais en train de me poser. Mais je crois que je commence à avoir une petite idée. Nous allons suivre le chemin que j'emprunte au début de mes parties de chasse. Suivez moi.


Elle avança doucement vers l'intérieur de la forêt. Au fur et à mesure de la marche, elle lui expliquait comment se repérer dans la forêt et où étaient les coins où trouver facilement de petites proies. Lors de ses nombreuses parties de chasse, elle avait en effet, trouvé des coins grouillant de petits animaux. Elle lui montrait également les endroits dont il fallait se méfier pour ne pas se faire mal.


Y a t-il des choses en particulier que tu aimerais savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu, Kannubis
Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 19
Ta localisation réelle : Où ça ?

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: With the Lord.

MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Lun 17 Sep 2018 - 21:44

Getting better in geography

Sullivan & Saoirse

La voix de Saoirse guida Sullivan qui s'approcha de la louve afin de pouvoir marcher à ses côtés sans pour autant empiéter sur son espace vital. Du fait de sa cécité, le prince avait prit l'habitude de se focaliser beaucoup sur la manière dont sonnait la voix de ses congénères. En dépit de ce qu'on aurait pu croire, Sullivan ne se servait pas de sa voix pour imaginer l'apparence de sa guide; cela l'intéressait peu. Tous les loups n'étaient dans son esprit que des sons évoquant des silhouettes lupines, sans visage ni expression. Ainsi, à ses oreilles, Saoirse était cette mélodie claire et aux teintes féminines, à la fois ferme et contrôlée, sans être sévère pour autant. Il ne s'imagina pas son sourire, ne sachant pas à quoi cela ressemblait; cependant, le bourreau hivernal était un peu moins crispé, un peu moins tendu au niveau des épaules. Il hocha poliment la tête, en signe d'accord, lorsqu'elle déclara :

Pour tout vous dire, c'est exactement la question que j'étais en train de me poser. Mais je crois que je commence à avoir une petite idée. Nous allons suivre le chemin que j'emprunte au début de mes parties de chasse. Suivez moi.



De son pas irrégulier, Sullivan se mit en route après Saoirse, prenant garde de bien écouter sa voix pour ne pas s'éloigner et ne pas se perdre. Le prince était bon élève et il buvait les paroles de Saoirse sans l'interrompre, sans douter, sans répondre, avec l'attention du disciple zélé. Sullivan faisait pivoter sa tête de droite à gauche, suivant les indications de la femelle. Par les différences des bruits de leurs pas en fonction du sol, de celles des odeurs qui changeait d'arbre en arbre et de celles des mélodies de la forêt qui se mélangeaient et se séparaient harmonieusement au fur et à mesure qu'ils progressaient; Sullivan apprenait lentement mais sûrement, les petits indices qui lui permettaient de cartographier mentalement la forêt hivernale. Il lui semblait sentir les reliefs de la forêt se clarifier dans sa tête et un sentiment de reconnaissance naissait peu à peu au fond de lui. Plus il en savait sur cette forêt; et plus il pouvait gagner en indépendance. Ce qu'il désirait ardemment.

Il observait, suite aux indications de Saoirse, une petite crevasse dans laquelle n'importe quel imprudent aurait pu aisément briser l'une de ses pattes; lorsque sa voix le tira de ses "contemplations" :

Y a t-il des choses en particulier que tu aimerais savoir ?



Sullivan se redressa, continuant de claudiquer en prenant garde de ne pas trébucher, une certaine surprise l'habitant sans que cela ne puisse se voir. Le prince aveugle n'avait pas osé interrompre la leçon de son guide et, étant par essence assez distant et trop bien élevé, il n'osait laisser sa curiosité importuner la chasseuse. Se voir ainsi proposer d'extérioriser ses interrogations était plutôt..Appréciable ? Il répondit, avec une certaine humilité qui conservait son calme :

Si vous nous le permettez aimablement, Dame Saoirse...Nous en avons quelques unes.



Le prince, chaque fois qu'il s'exprimait, était humble, sans pour autant baisser la tête ou courber l'échine. Dans un autre monde, son rang lui importait peu; cependant, il émanait de lui une dominance naturelle, pourtant dépourvue de toute arrogance déplacée. Sullivan remua doucement sa queue enroulée; et s'exprima, une certaine joie imprégnant son ton naturellement si plat :


L'hiver est-il votre clan natal, Dame Saoirse ? Voyez, nous avouons peiner encore à comprendre certains us de cette saison.

Il marqua un temps, puis continua.

Quelles sont les relations de notre clan avec les autres saisons ? Possédons nous des alliés ou sont-ils tous nos ennemis mortels ?



Il avait bien d'autres questions, mais n'aimant pas particulièrement s'ouvrir aux autres, il n'aurait su forcer la chasseuse à s'ouvrir à lui. Le patient prince se retint, déjà comblé s'il obtenait réponse à ces questions-ci.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Jeu 11 Oct 2018 - 20:24

Présentation des terres hivernales

Sullivan & Saoirse



La louve était contente de présenter la forêt à Sullivan. Cela lui changeait un peu de ses parties de chasse et au moins, ainsi, elle était utile à son clan et au loup. La louve n'était pas avare en conseil et en petites astuces pour se repérer plus facilement dans la forêt. Lorsqu'elle lui proposa de poser des questions, le loup sembla plutot content de pouvoir le faire. La louve se félicita intérieurement de lui avoir proposer de lui poser des questions. Elle n'était pas certaine qu'il aurait prit la parole sinon.

Si vous nous le permettez aimablement, Dame Saoirse...Nous en avons quelques unes.


La louve aimait bien la façon dont le loup parlait. Elle était certaine qu'elle pourrait reconnaitre cette façon de parler entre plusieurs autres. La louve lui dit alors de ne pas hésiter à prendre la parole à la moindre interrogation.

L'hiver est-il votre clan natal, Dame Saoirse ? Voyez, nous avouons peiner encore à comprendre certains us de cette saison. *pause* Quelles sont les relations de notre clan avec les autres saisons ? Possédons nous des alliés ou sont-ils tous nos ennemis mortels ?


Oui,je comprend tout à fait. Il n'est pas toujours facile de comprendre le fonctionnement et les habitudes d'un clan lorsqu'on vient à peine d'y arriver. Et je comprend parce que je l'ai vécu. Je ne suis pas native du clan de l'hive. Je suis née chez les hommes. J'ai vécu avec une humaine pendant 1 an et demi. C'est elle qui s'amusait à m'habiller avec les accessoires que je porte actuellement. Je suis venue ici lorsqu'elle est décédée. D'ailleurs, je ne suis même pas un loup. Je suis un husky


La husky secoua doucement la tête. Se remémorer ses instants passés avec son humaine lui faisait mal au coeur. Elle aimait vraiment cette dame et sa mort l'avait choquée et attristée. Elle souffla légèrement pour chasser les souvenirs et reprit la parole pour répondre aux autres interrogations du loup. Elle lui expliqua que le clan de l'hiver s'entendait bien avec celui de l'automne et que les relations avec l'été et le printemps étaient plutot neutres. Elle lui expliqua cependant qu'ils ne s'entendait pas DU TOUT avec les loups du solstice.

A vrai dire... C'est même pire que ne pas s'entendre. Nous sommes en très mauvais termes avec ces loups. N'hésite pas si tu as d'autres questions. La prise d'information est vraiment importante


Revenir en haut Aller en bas
Sullivan
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu, Kannubis
Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 19
Ta localisation réelle : Où ça ?

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: With the Lord.

MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Mar 6 Nov 2018 - 22:51




Getting better at geography - ft. Saoirse

Continuant sans s'arrêter de marcher aux côtés de la femelle, Sullivan écouta attentivement celle-ci lorsqu'elle lui révéla ne pas être native de l'hiver, mais avoir en réalité, été élevée par des humains avant d'être jetée presque de force dans la vie de clan à la disparition de ceux qui l'avaient aimée. S'il ne dit rien, d'abord, l'intérêt de Sullivan était néanmoins piqué et il vivait une sorte de surprise mêlée d'admiration autant que d'incrédulité. Il n'avait connu que des canidés toute sa vie. Là d'où il venait, les Logarius se félicitaient volontiers de la disparition des humains, des mains desquels ils s'étaient emparés de leurs terres qu'ils arpentaient encore aujourd'hui. Instinctivement, le loup à la chevelure bleue n'imaginait pas que ces êtres dont on ne lui avait parlé qu'en mal, était capable d'amour et d'affection au point d'être regrettés par les canins. Pourtant, il ne doutait pas de la véracité des sentiments de Saoirse, sentant une vent de tristesse et de nostalgie passer sur elle. Ne portant ni jugement ni doute, le bourreau assimila l'information comme une leçon et hocha lentement la tête.

A l'évidence, le fait qu'elle soit chien et pas loup ne posait aucun souci à la morale de Sullivan. D'une part, parce qu'il avait connu toute sorte de canins et lui-même avait parfois douté de ses origines, à cause de sa queue qu'il savait enroulée sur son dos, justement de manière similaire à celle des Husky. La chasseuse lui avait révélé des choses de son passé et Sullivan ne savait comment réagir à cela, mais il parvint à lui offrir un très léger sourire avant de dire :


«Nous ne pouvions imaginer cela, Dame Saoirse...Et la vie de clan vous sied-elle, désormais ? »




Il continua d'hocher la tête pendant le reste de sa leçon, notant intérieurement qu'il li serait peu avisé, aveugle qu'il était, de se balader au Solstice où l'on aurait vite fait de lui faire la peau. Il devinait, suivant le cycle des saisons, qu'il semblait logique que l'automne et l'hiver soient plus ou moins amicaux l'un envers l'autre, cependant il ne parvenait pas à intégrer la situation du Solstice dans tout cela. Sullivan supposa qu'il y avait dut se passer quelque chose, qui poussait les deux clans à ne pas s'entendre à ce point, vu l'insistance qu'y avait ajouté la chasseuse. Prenant l'habitude de la conversation, il répondit presque du tac au tac, l'interrogeant à nouveau :

« S'ils nous sont hostiles à ce point, pensez vous qu'ils représentent une menace pour le clan, ces Solstiens ? Nous devons vous dire que nous n'avons jamais connu la guerre, et ne la souhaitons pas. A la vérité, nous n'avons même jamais connu de terres où plusieurs clans cohabitent et tout continue de nous surprendre.»



Alors qu'ils marchaient, Sullivan ralentit le pas un moment. Il avait l'impression de sentir moins d'arbres autour d'eux. Pourtant, il n'avait pas le sentiment qu'ils avaient avancés tant que ça et en dépit de cela, il semblait à Sullivan qu'il y avait un peu moins d'arbres autour de lui, que les obstacles étaient moins nombreux. L'aveugle n'était pas perdu, et il continua d'avancer, mais cela l'avait troublé un instant. Rejoignant de nouveau Saoirse, il demanda, avec un air un peu déboussolé dans son ton si plat :



« Sommes nous toujours dans la forêt ?»






css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   Sam 8 Déc 2018 - 15:28

Présentation des terres hivernales

Sullivan & Saoirse


A sa révélation, la husky vit rapidement qu’elle avait piqué l’attention de Sullivan. Elle savait que son parcours n’était pas commun, aussi la surprise que créait son annonce ne l’étonnait pas du tout. Son passé n’était pas une honte ou quelque chose qu’elle cachait. L’expliquer à Sullivan n’était donc pas du tout un soucis pour Saoirse. 
Puis… Lorsqu’elle était arrivée au clan, elle avait été tellement bien accueillie qu’elle en avait conclu que son passé avec les humains n’étaient pas un soucis. Lorsque Sullivan lui sourit, elle comprit que lui aussi ne jugeait pas son passé, et cela lui fit plaisir.



«Nous ne pouvions imaginer cela, Dame Saoirse...Et la vie de clan vous sied-elle, désormais ? »


La louve rigola doucement. Ça ne l’étonnait pas que le loup ne s’attendait pas à ça. Peu de loups présents dans le clan avaient côtoyé et même aimé des humains. Pour tout dire, la husky ne savait même pas si un autre canidé du clan était dans ce cas.

« Cela ne m’étonne pas. Je pense que rares sont ceux qui s’attendent à ce genre d’histoire. Et hm… Oui, la vie de clan me convient parfaitement. Je ne connaissait pas ça du tout avant d’intégrer les rangs de l’hiver. Mais… J’aime l’entraide présente entre tous les membres. C’est très appréciable. »


Les informations qu’elle donnait à Sullivan donnaient matière à réflection. Elle avait conscience qu’il n’était pas facile d’assimiler autant d’informations. Alors qu’elle était présente dans le clan depuis un petit moment, elle aussi avait un peu de mal à suivre toutes les relations que pouvait entretenir son clan avec les autres. Elle ne voulait pas se retrouver dans une mauvaise posture lors de ses parties de chasse. Aussi, connaitre les relations de son clan avec les autres était la meilleure solution pour ne pas avoir de mauvaises surprises. 



« S'ils nous sont hostiles à ce point, pensez vous qu'ils représentent une menace pour le clan, ces Solstiens ? Nous devons vous dire que nous n'avons jamais connu la guerre, et ne la souhaitons pas. A la vérité, nous n'avons même jamais connu de terres où plusieurs clans cohabitent et tout continue de nous surprendre.»


«  Hé bien.. A vrai dire je ne sais pas trop… Je pense qu’il vaut mieux ne pas aller sur leurs terres pour ne pas augmenter les tensions…. Je dois vous avouer que je n’ai pas connu la guerre non plus et je n’ai pas envie de la connaitre. Vous ne connaissiez donc pas le système de clan ? Dans quel environnement viviez vous avant ? Ne répondez pas si la question vous dérange »




La louve continuait d’avancer lui disant à chaque fois les éléments dont il devait se méfier. Au fur et à mesure de la marche les obstacles furent un peu moins nombreux. C’est alors que Sullivan prit la parole. 



« Sommes nous toujours dans la forêt ?»


La louve acquiesca.


« Oui. Vous avez certainement du sentir qu’il y avait moins d’obstacles et d’arbres. C’est parce que nous sommes dans une parties un peu plus claire. Il y a plus de bosquets que d’arbre ici. J’aime bien cet endroit… Sans savoir trop pourquoi d’ailleurs »


La louve sourit et finit par s’asseoir.

« Que diriez vous que nous nous asseyons un moment ? »


La louve avait envie de profiter un moment de ce calme et de ce lien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation des terres hivernales (pv Sullivan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Forêt de brume-
Sauter vers: