Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Cette terrible amie (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kare
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Luona ; Sheona Fayls
Féminin Messages : 49
Date d'inscription : 21/01/2017
Age : 26

MessageSujet: Cette terrible amie (Libre)   Mar 11 Sep 2018 - 8:17

Cette terrible amie
Libre

L’air était frais en cette fin d’été. L’atmosphère humide et le ciel gris annonçaient la venue de l’automne. Morne et terne s’annonçaient les prochains jours, tout comme le loup au pelage crasseux qui avançait inlassablement le ventre grondant.

La faim cette terrible amie qui n’en démordait pas. Elle était toujours là et jamais elle ne l’abandonnerait. C’était une chose que le loup blanc savait. Depuis tout ce temps il s’était fait à l’idée, et résigné, il continuait de lutter. Pourtant quelques fois l’entité qui lui rongeait les entrailles se montrait plus forte et prenait le dessus sur sa volonté. Un voile rouge venait recouvrir le mur de sa raison et il perdait le contrôle.

Il déambulait en ce jour gris, dans cette forêt brumeuse et encore enneigée chez les hivernaux. La faim approchait dangereusement du voile rouge. Heureusement pour notre mangeur de chair obligé, laisser la folie l’emporter cette fois-ci ne serait fatale pour personne.

Une carcasse de loup ayant choisit cet endroit pour mourir gisait plus loin. L’odeur du corps en décomposition avait d’ailleurs fini de faire tomber le voile du solitaire malgré le masque qui recouvrait son museau. Il ne retenait maintenant plus le grondement de sa poitrine et encore moins celui de son estomac.

Ouvrant prestement la fermeture éclair de son masque le loup décharné s’agita et se mit à haleter. Sans attendre il se dirigea vers le fruit que ses entrailles réclamaient. Mais arrivant devant son premier repas depuis bien des jours il s’arrêta.

La faim était bien ancrée en lui, mais le dégout qu’il éprouvait lorsque la faim s’emparait de lui l’était encore bien plus. L’affamé se mit alors à hoqueter et déglutir laissant un filet de bave dégouliner jusque sur le sol immaculé. Incapable de laisser s’échapper la moindre bile puisque son ventre était vide.

Il grimaça laissant la résistance lui donner quelques bribes de raison, mais il fallait bien survivre… Il s’approcha alors du cadavre, le pria de l’excuser intérieurement et y plongea les crocs dans un mélange d’envie mêlée de regrets.

Les oreilles baissées par la honte, il déchira la chaire et s’en nourrit avec une certaine avidité qu’il ne contrôlait pas. S’affairant fiévreusement il oublia un instant qu’il n’était pas en territoire neutre et potentiellement pas seul.

Un bruit se fit entendre derrière lui. Le blanc aux prunelles orageuses et au museau sanglant se figea mettant fin à son festin.

Il prit cependant le temps de refermer son masque avant d’observer les alentours.

©️️️ codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Shadja
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : A-Lucian, SeoSy
Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Cette terrible amie (Libre)   Mar 18 Sep 2018 - 14:29



Cette terrible amie

ft. Kare & Libre

Piégée dans les terres de l'Hiver, Shadja commençait à y tourner en rond. Le post-NuiTernes avait ramené le calme. Bien que des tensions semblaient naître parmi le Printemps et l'Automne, son propre clan acceptait le calme avec joie, ignorant pour le moment la possible guerre qui pouvait éclore. La louve lâcha un soupir. Sa meute prenait tout à la légère. Il y avait des intrusions ? Aucune réaction. Un possible conflit ? Aucune réaction. A croire que l'Hiver ne savait que faire destituer son héritier pour l'avoir trahi et le placer en reclus. Hors-mis cela, la saison froide déclinait, perdait en puissance ... Il fallait redresser le navire. Le souhait de pouvoir de la demoiselle à la patte de glace semblait aller dans ce sens-là. Mais avant, il fallait faire ses preuves. Être digne.

Elle marchait depuis un moment, ruminant plusieurs plans pour se hisser dans la haute-hiérarchie de l'Hiver. Elle optait pour la prise en douceur mais pour cela, il faudrait un plan infaillible. S'assurant que personne ne se trouvait autour d'elle, elle lâcha un juron. Seuls les arbres seraient témoins de ces mots peu douceâtres aux oreilles. Elle devrait se reposer sur la force stratège de son aîné, Rhadja.
Shadja avisa ce qui se trouvait autour d'elle. Hors mis les hautes cimes couvertes de neige, le silence régnait. La brume s'était levée, devenant épaisse à certains points de la forêt. Ignorant son instinct amenant à la prudence, elle s'enfonça bien davantage dans les mystères de ce lieu. Elle avait besoin de réfléchir, c'était le lieu idéal.

Malheureusement, rien ne se passa dans la sérénité de l'endroit. De drôles de bruits vinrent chatouiller ses oreilles. Cela était étrange dans une forêt où le silence était maître. Aucun son rappelant un dialogue lui vint. Sans doute un loup malade ? Elle bifurqua, longea les arbres prête à découvrir ce qui brisait le charme de l'endroit. Elle était prête à aider un loup perdu mais Shadja ne fut que surprise et dégoûtée en voyant la scène devant elle. Un loup était penché sur un cadavre canin.  Elle écarquilla les yeux. Venait-elle d'arriver sur la scène d'un crime ? Le sang sur les flancs du mort témoignait qu'il avait péri il y a peu.

— Que ...

Elle toussa un instant, essayant de se donner de la contenance et de retrouver ses esprits. Elle adopta une position défensive, montrant les crocs. Elle connaissait tous les hivernaux et lui, ce loup gris étrange n'en était clairement pas un.

— Qui êtes-vous ?! Vous n'avez rien à faire sur ces terres !


css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Thadja
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 8
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 18

MessageSujet: Re: Cette terrible amie (Libre)   Jeu 20 Sep 2018 - 13:48



Cette terrible amie
.

ft. Kare & Shadja
Un souffle de brume s’échappa de la gueule de Thadja. Étais-ce dû à son corps refroidi ou tout simplement à la température qui chutait progressivement ? Voir peut-être même les deux. Remuant doucement sa petite queue de louveteau, d’un geste agacé, l’espionne observa le sol, les oreilles plaquées sur son crâne. Quant-on avait une taille aussi petite, mieux valait bien observer sur quoi on marchait… Comme d’habitude ces derniers temps, la fille de Lu Shan se rendit à la forêt de Brume, le seule endroit où il lui était possible de réfléchir sans craindre d’être interrompu ou kidnappé par une nourrice qui n’aurait pas encore compris qu’elle était une adulte. Cette pensée lui arracha une grimace. Sa petite taille ne jouait clairement pas en son avantage lorsqu’il lui était nécessaire de s’adresser à ses confrères, beaucoup ayant du mal à la prendre au sérieux malgré ses propos d’adultes. Cette situation était fortement agaçante et se résoudrait difficilement avec le temps compte tenu de son pouvoir…

Se faufilant entre les arbres aux feuilles de plus en plus démunies – sauf les pins qui ne semblaient visiblement jamais se dénuder -, un mouvement capta l’attention de l’hivernale. Silencieux comme une ombre, se mouvant avec autant de discrétion que le lui avait accordé ses entraînement d’espionne, elle s’approcha doucement, se dissimulant à moitié derrière un arbre. Un solitaire se tenait près d’un cadavre, un masque étrange sur sa gueule. L’odeur du sang était encore fraîche et pourtant, Thadja avait cette étrange intuition qu’il n’était pas coupable du crime, son état faiblard ne faisait que confirmer ses doutes, mais elle avait appris au fil du temps qu’il ne fallait sous-estimer un adversaire, encore moins lorsque ce dernier était désespéré.

La louve aurait voulu interroger plus en profondeur cet inconnu, mais une silhouette plus que familière entra dans son champ de vision, adoptant rapidement une position menaçante, crocs dévoilés. Sortant de sa cachette, non loin du mâle et du cadavre, Thadja se dressa sur ses pattes.

« —  Shadja, attends ! J’aimerais savoir ce qui s’est passé. »


Ses prunelles vairons supplièrent silencieusement à sa sœur de garder son calme au moins le temps qu’ils puissent mettre cette situation étrange au clair. Contournant le solitaire, l’espionne s’approcha du cadavre en le reniflant, ses oreilles dressaient prêtes à entendre la justification de cet étranger.

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Kare
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Luona ; Sheona Fayls
Féminin Messages : 49
Date d'inscription : 21/01/2017
Age : 26

MessageSujet: Re: Cette terrible amie (Libre)   Dim 23 Sep 2018 - 0:32

Cette terrible amie.
Avec Shadja & Thadja


Il avait bien fait de refermer son masque. Cela lui avait évité une situation encore bien plus compliquée que celle qui se présentait maintenant. Les oreilles encore abaissées de honte et par la présence de deux nouvelles têtes le solitaire ce hâta de lécher ses babines encore sanglantes derrière son masque. Il fallait éviter de laisser trop de traces même si elles étaient déjà cachées enfin partiellement…

Ce n’était pas forcément la meilleure idée qu’il ait eut cependant. Cela lui redonna des nausées. Par reflexe, il porta une patte devant son museau comme pour retenir la bile qui remontait le long de son œsophage. Régurgiter dans son masque aurait était assez malvenu encore plus devant deux dames. Sans compter que ce maigre repas avais réussi à calmer au moins un peu cette faim meurtrière qui le rongeait. Rendre son repas aurait été dégoutant mais l'aurait peut-être rendu plus instable également. Heureusement qu'il avait pu se nourir un peu.

Ces demoiselles étaient chanceuses de ne pas être arrivée plus tôt en fait. Dans sa perte de contrôle il aurait pu s’en prendre à elles. Qui sait.

La première arrivée était assez grande et Kare n’eut aucun mal à comprendre son air horrifié et son attitude méfiante et défensive qu’elle adopta. Il n’était effectivement pas en terre neutre, mais qui pouvait il sa faim l’avait conduite jusqu’à ce corps sans vie. Il lui répondit d’abord par un regard fatiguée mais compréhensif. C’est là que la deuxième débarqua bien plus petite mais l’air de famille entre les deux était indéniable. Leur parole ne faisait que renforcer cette impression.

Soupirant intérieurement, il laissa chacun prendre sa place et les regarda un instant sans bouger. Maigre et fatigué. Il était fatigué de luter mais encore plus d’avoir céder. Fatigué de devoir se justifier. Immobile il passa son regard orageux de l’une à l’autre. Puis se raclant enfin la gorge avant de répondre d’un ton tout à fait neutre.

«Mon nom est Kare. »

Il n’avait rien à  gagner à cacher son nom de toute façon pourquoi tergiverser ? Il ne fallait pas se focaliser sur ses actes récents ni sur sa faim au contraire.  Tout ce qui pouvait se dire autour était bien plus intéressant.

Il continua s’adressant à la grande, sa voix éraillée s’éleva de nouveau.

« Vous avez surement raison je ne devrait pas être ici, simplement mon corps malade et le hasard de mes pas m’ont mené jusqu’ici.»

Il fit une courte pause reposant son regard sur les restes canins non loin. Il désigna la carcasse de la tête et continua.

« Il était déjà là quand je suis arrivé. Je me demandais pourquoi on viendrait mourir seul dans un endroit tel que celui ci  avant que vous n’arriviez. La mort est toujours assez intrigante voire fascinante ne trouvez vous pas ? »

Drôle de façon d’entamer une conversation mais les circonstances de cette rencontre n’avaient rien de communs. Le gris se demanda vaguement comment il arriverait à se sortir de se pétrin. Il préféra voir comment se déroulerait la suite en appelant à sa patience légendaire.

©️️️ codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Shadja
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : A-Lucian, SeoSy
Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 22

MessageSujet: Re: Cette terrible amie (Libre)   Mar 25 Sep 2018 - 10:41



Cette terrible amie

ft. Kare & Libre

Elle resta sur la défensive malgré l'attitude calme de son aînée. A quoi jouait Thadja ?! Savoir ou non ce qui s'était passé ne changerait ni la mort du malheureux, ni l'intrusion du solitaire. La compréhension n'éclaircirait aucun point hors mis celui que les deux n'étaient pas liés, mais cela importait peu à la guérisseuse. Elle lâcha un soupir de frustration, se relevant de toute sa hauteur. Elle était une géante pour bien des loups, dépassant bien des mâles.

Le solitaire riva son regard sur elle. Il était étrange, une part d'elle le craignait tandis qu'une autre débordait de curiosité. Son drôle de masque ne faisait que renforcer le mystère planant au-dessus de lui, de plus que l'odeur du sang cachait toute possibilité de sentir s'il la portait sur lui. Kare semblait bien mal au point et ses paroles sur une possible maladie donnèrent raison à Shadja. De quoi pouvait-il souffrir ?

— De quoi souffrez-vous ?

L'hivernale devait comprendre le maux qui l'habitait. S'il était dangereux, susceptible de provoquer une épidémie voire une pandémie, ce n'était plus de le mettre à la porte de ses terres mais de le tuer qui devenait une nécessité.

— La Mort est bien plus fascinante et belle qu'un manant de votre espèce ne peut comprendre.

Décidément, le solitaire ne recevrait qu'un ton aussi froid que la glace pour réponse et question. Elle ne songea même pas à se présenter dans les formes, sa soeur ayant déjà crié son nom avant qu'elle ne commette l'irréparable. Sauf que Shadja n'était pas une guerrière. Elle avait quasiment aucune connaissance en combat et elle savait qu'elle aurait eu du mal à mettre dehors Kare s'il lui opposait résistance.

Elle s'avança, se positionnant près du corps. Elle jeta un coup d'oeil au défunt. Force était d'admettre que l'intrus avait raison. La mort avait frappé depuis deux voire trois jours. L'état des tissus et des organes visibles faites par l'immense plaie au ventre, témoignaient de la décomposition de l'intestin, répandant ses sucs pour détruire l'intérieur. L'autolyse était finie de puis longtemps, laissant place à la décomposition. Le cerveau et le foie devaient déjà être portés disparus depuis un moment, ou n'être qu'un petit lambeau de souvenir.

— Il est bel et bien mort depuis quelques jours.

Elle admettait cela avec un certain dédain dans la voix. Il ne restait donc plus qu'à comprendre que faisait réellement un solitaire ici, et plus tard les circonstances de décès du cadavre.

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette terrible amie (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette terrible amie (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Forêt de brume-
Sauter vers: