Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Chipped ❆ Sullivan Logarius

Aller en bas 
AuteurMessage
Thadja
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 8
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 18

MessageSujet: Chipped ❆ Sullivan Logarius    Dim 9 Sep 2018 - 14:18



Chipped
.

ft. Sullivan Logarius


Un bâillement fatigué échappa à Thadja qui laissait sa queue traînait au sol. Les journées étaient longues et il était fort difficile de s’ennuyer. L’automne approchait à grand pas, après ça l’hiver. Les temps à venir s’annonçaient forts agréables pour l’espionne qui aurait de moins en moins besoin de faire appel à son pouvoir pour conserver son corps à une température froide. Une pensée réjouissante, les cristaux seraient ainsi moins imposants sur son corps et peut-être que son corps pourrait grandir un peu, de sorte qu’elle ne conserve pas éternellement ce corps de louveteau. Ce dernier était certes un avantage lors des missions d’espionnage ou pour se faufiler dans des espaces étroits, mais rapidement il devenait gênant, difficile de se battre convenablement avec un corps de ce type, même si sa famille paternel lui avait beaucoup appris. Néanmoins, Thadja ne pouvait s’empêcher d’envier son frère et sa sœur, au corps si adulte, la prestance se ressentant dans chacun de leurs mouvements. Au moins, si le physique n’était pas son plus grand atout, l’hivernale avait appris à bien faire usage de la parole, ce qui montrait son côté adulte de sorte que les nourrices ne soient pas tentées de vouloir la mettre avec les autres louveteaux. Situation des plus gênante, surtout qu’elle avait dû attendre que Rhadja vienne la chercher parmi toute la marmaille hivernale, boudant dans son coin, capuchon rabaissé sur sa tête.

Au moins, la louve pouvait compter sur sa fratrie pour ne faire nulle remarque sur sa taille. Encore une chance... Une légère douleur au cœur obligea Thadja à se stopper dans sa marche. Les sourcils froncés, un soupir s’échappa de sa sa gueule. Déjà ? Traînant son petit corps contre un arbre, la louve inspira, se concentrant sur la température de son corps. Progressivement, la température descendit, tandis qu’elle s’allongeait sur la neige. -18°C. -50°C. Le sol devint encore plus froid sous ses pattes. -100°C. Un léger volute de brume s’échappa de sa gueule tandis qu’elle expirait. -273,15°C. Le zéro absolu. Immobile, Thadja ferma les yeux, laissant son corps se régénérer. Le plus dur après cela serait probablement de retrouver une température normale sans pour autant occasionner des fissures, chose qui jusque-là ne lui était pas encore arrivé, mais il y avait une première fois à tout ? Son odorat quelque peu handicapé par le froid, la femelle ne sentit pas le nouvel arrivant, ni le vue, mais au moins elle put l’entendre. Pourvu que ce ne soit pas un prédateur... Auquel cas, elle était perdu, quelques instants étaient encore nécessaires pour permettre à son corps de régénérer pleinement. Peut-être que son apparence de cadavre la sauverait d’une potentielle attaque… ou peut-être pas...

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu, Kannubis
Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 19
Ta localisation réelle : Où ça ?

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: With the Lord.

MessageSujet: Re: Chipped ❆ Sullivan Logarius    Mar 11 Sep 2018 - 21:48

Chipped

Sullivan & Thadja

La truffe haute vers le ciel, la gueule entre-ouverte et les oreilles pivotant d'avant en arrière pour capter le moindre son. Ainsi se déplaçait le grand mâle aux bois de cerfs, ces derniers touchant presque sa nuque tant il avait rabattu la tête en arrière. Il ne connaissait pas encore parfaitement son nouvel environnement et faisant attention aux branches qu'il aurait pu cogner et aux obstacles qui auraient pu entraver son chemin. Un instant, il se demanda si il avait l'air stupide, semblant scruter frénétiquement les horizons, mais il se figura rapidement que cela lui importait très peu. Après tout, il n'aurait pu voir leurs regards moqueurs, il n'aurait pu voir leurs sourires railleurs. Car après tout, il ne pouvait rien voir du tout. Cela était une nouvelle difficulté pour le prince boiteux, mais il ne se sentait animé d'aucune sorte de pessimisme. Certes, enfant, il n'avait rapidement plus eut besoin de se repérer, car connaissant parfaitement et en détail les moindres recoins du palais, de sa cage dorée. Il ne pouvait se laisser faillir à la moindre épreuve.

Il déambulait entre les pins, sans destination réelle, simplement parti en reconnaissance. Ne souhaitant pas accrocher ses bois contre les branches basses, Sullivan avait baissé la tête sans que cela ne reflète son humeur en rien. Le mâle à la chevelure bleue sentait le poids rassurant de sa croix qui traînait dans la neige. Neige qui rendait ses pas plus légers et silencieux. Il supposa que cela était malgré lui, l'enfant qui ne connaît pas le monde recherche d'abord ce qu'il connaît afin d'y trouver un certain réconfort, une certaine assurance. Il l'ignorait, mais la lumière du soleil se reflétant sur la neige faisait briller chacune des marques dorées de son corps comme s'il fut orné de joyaux. Il l'était peut-être, après tout ? Ne voit-on pas ainsi tous les princes couverts d'or et de pierres précieuses ? De telles péchés étaient inconnus aux yeux de Sullivan. Il ne connaissait pas la beauté; ainsi ne connaissait-il pas non plus la jalousie, l'avarice ni la vanité. On aurait pu le targuer d'être vertueux et sans vices. Cependant, de la même manière qu'il ne voyait pas ce que les autres admiraient et contemplaient avec envie, il n'était pas possible de voir ce qui rongeait son esprit et entachait sa piété. Pour lui, l'or n'était qu'une des seules couleurs qu'il connaissait. Elle n'avait rien de véritablement spécial. Il n'en connaissait pas assez pour distinguer sa beauté des autres.

Parfois, il se rapprochait d'un arbre contre le tronc duquel il faisait racler ses bois de cerfs, en détachant des copeaux qui tombaient dans la neige immaculée. Sullivan se délectait des odeurs de la forêt, claudiquant avec une certaine forme de gaieté que son visage n'exprimait pas. Soigneusement fixé sur son visage, le casque qui entravait sa vue cachait assez son visage pour rendre difficile l'expression de la moindre émotion. Les dessins qui recouvraient le casque doré témoignaient d'un ésotérisme que le prince lui-même n'aurait su expliquer.
Sullivan avançait toujours avec attention, à l'affût du moindre phénomène qui aurait pu agiter ses sens. Pourtant, le mâle boiteux ne sentit pas l'odeur de la louve qui gisait au sol juste sous ses pattes. Il sentit sa présence à l'instant même où sa mauvaise patte, celle sur laquelle il boitait, se heurta et se tordit contre le corps de la louve.

Sullivan chuta et roula au sol sans manifester sa surprise ou son embarras. Il n'était pas rare qu'il chute, de sorte qu'il n'y trouvait plus aucune humiliation. S'il fallait qu'il se remette en question chaque fois qu'un obstacle le faisait chuter ou que sa patte endommagée se dérobait sous lui, il n'était guère sorti d'affaire. Néanmoins, ce qui le surprit fut de sentir, maintenant qu'il était lui aussi au niveau du sol, l'odeur caractéristique d'une louve de son clan. Pourtant, si le froid masquait parfois les odeurs, Sullivan aurait au moins dû sentir sa chaleur corporelle avant de lui rentrer dedans. Mettant de côté cet aspect intriguant, le prince aveugle se redressa doucement, veillant à ne pas s'appuyer sur la patte qui l'avait déjà trahie. Avant même qu'il ait pu enquêter sur la raison pour laquelle la louve était étendue au sol, il s'excusa avec courtoisie, mais sans émotion particulière dans sa voix grave :

Croyez en nos excuses les plus véritables, gente Dame. Nous nous sommes montrés bien impoli et en sommes responsables.



Il laissa le silence retomber, n'étant pas particulièrement doué pour faire la conversation. S'il était aussi doué pour se faire des amis qu'il l'était pour parler avec amabilité, ce ne serait pas seul qu'il arborerait ainsi la forêt. Mais il était nouveau, et cela ne l'avait jamais dérangé, d'être seul. N'ayant jamais eu d'amis, il ne connaissait pas la douleur de se retrouver sans. Ce n'est que lorsque le silence s'éternisa que Sullivan réalisa l'étrangeté de la position de la louve, étendue ainsi dans la neige et sans aucune chaleur corporelle...Pourtant, son odeur était encore présente et il ne sentait pas de sang nulle part...S'était-il excusé à un cadavre ? Cela ne le fit pas véritablement paniquer, la mort ne l'émouvant que peu. Cependant, cette louve étant vraisemblablement de son clan, Sullivan se baissa pour toucher plusieurs fois son corps glacé du bout de ses bois, prenant garde à ne pas être brusque. Si elle n'était pas morte, la sensation d'un petit coup de cornes dans les flancs était certain de la réveiller. Sinon, il ne resterait qu'à ramener son corps au clan.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Thadja
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 8
Date d'inscription : 09/08/2018
Age : 18

MessageSujet: Re: Chipped ❆ Sullivan Logarius    Jeu 20 Sep 2018 - 13:25



Chipped
.

ft. Sullivan Logarius
Le corps de Thadja était particulièrement tendu, la présence d’autrui ne la rassurait guère alors que son corps était dans un état second. N’osant ouvrir ses yeux de peur d’occasionner une fissure, la louve ne put guère observer les alentours, devant se fier à son ouïe pour sentir le danger. Attendre d’être au camp pour entamer le processus de congélation aurait été bien plus sage… Tentant de se concentrer le plus possible, l’espionne augmenta doucement la température de son corps, un processus long et pas forcément agréable, surtout que l’inconnu venait gentiment de trébucher sur elle. Aïe. Heureusement que son corps n’était plus à sa température la plus froide…  -100°C. C’était encore trop froid, mais bon, impossible d’aller plus vite. Thadja sera doucement ses petits crocs de louveteau, une voix parvenant jusqu’à ses oreilles. Ainsi donc, il s’agissait d’un loup ? Information rassurante, enfin du moment que cet individu demeurait pacifique, qui sait sur quel drôle d’oiseau on pouvait tomber en ces lieux…

Un léger grommellement s’échappa de sa gorge, tandis que le loup s’entêtait à la toucher avec quelque chose de dur. Pour sûr, Thadja devait actuellement avoir l’air d’un cadavre de louveteau abandonné à son sort. -50°C. Allez dépêche-toi avant qu’il ne se décide à me mordiller… Cette situation aurait probablement amusé Rhadja, c’était bien son genre de se rire des prouesses de sa sœur et de ses petits malheurs. La fille de Layla remua doucement, tentant d’évaluer le danger, avant de se dresser sur ses petites pattes d’enfants, légèrement tremblantes. Secouant doucement sa tête, son corps atteignant la température des -18°C. Son capuchon bougea en même temps, laissant s’échapper quelques mèches mauves, mais Thadja n’avait pas la volonté de les dissimuler. D’ailleurs, cela ne serait probablement pas nécessaire.

Ses prunelles vairons se posèrent sur le loup, son odeur d’hivernal parvenant jusqu’à elle. Un grand masque doré lui dissimulait la visage, rendant impossible toute possible perception du monde. Bien entendu, il la dominait en taille, chose nullement difficile compte tenu de la carrure de louveteau de l’espionne… Ses cheveux bleus pastels faisaient ressortir son pelage immaculé, parsemé de marquages noirs et dorés. Des bois se dressaient sur son crâne, c’était porbablement avec qu’il l’avait touché. Le bourreau.. Thadja l’avait déjà aperçut plusieurs fois de loin, mais n’avait pas encore eu l’occasion de l’approcher d’aussi prêt. Ses sourcils se froncèrent légèrement, tandis qu’elle prenait la parole de cette voix étrangement enfantine.

« —  Ne vous... excusez pas, ma personne n’aurait dû se trouver en ces lieux... ce n’est pas un endroit des plus sûr... »



L’hivernale respirait avec une certaine difficulté, ses organes n’étant pas encore complètement régénérés. Tout en posant son arrière train sur le sol, la louve tentait d’analyser son interlocuteur. Difficile avec ce masque qui recouvrait son visage, empêchant toute interprétation. Remuant doucement sa queue, quelque peu agacée, Thadja pencha la tête sur le côté.

« — Ce n’est pas très sûr pour vous non plus de rôder seul dans les bois, ce masque doit vous empêchez de vous défendre convenablement… non ? »


Probablement pas, étant donné que ce loup était bourreau, mais bon cela permettait à Thadja de lancer la discussion et de tenter de comprendre un peu plus l’hivernal.

 

css (c) s.remaud
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu, Kannubis
Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 19
Ta localisation réelle : Où ça ?

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: With the Lord.

MessageSujet: Re: Chipped ❆ Sullivan Logarius    Lun 8 Oct 2018 - 13:51

Chipped

Sullivan & Thadja

A la surprise certaine du bourreau de l'hiver, le corps sans vie apparente qu'il s'apprêtait déjà à ramener au camp dans un silence solennel, se mit à se mouvoir et à s'animer. Il était entendu qu'il ne parvenait en rien à voir ses gestes, cependant il percevait la bruit de ses mouvements qui déplaçaient la neige dans un bruit sourd et à peine perceptible. Sullivan était certain de son appartenance à son clan et son identité ne lui était pas inconnue en soi, mais il n'associait pas clairement de nom à son odeur. Le prince sentit le regard de la louve sur lui comme si ses yeux pouvaient le toucher et qu'il percevait véritablement leur poids sur ses épaules blanches. Il ne s'en offusqua pas, lui-même en proie à bien des réflexions quant à cette femelle. D'une part, du fait que malgré qu'elle sut fut levée et semble bel et bien vivante, Sullivan ne sentait aucune chaleur corporelle émaner d'elle. Cela aurait pu paraître étrange à certains, mais la vie hivernale avait apprit à l'aveugle que, contrastant avec la neige glaciale et éternelle, la chaleur que dégageait les loups était encore plus facilement perceptible, telles des ondes qui les entouraient et semblaient vouloir s'échapper d'eux. Néanmoins, quelque chose de plus particulier venait interroger son instinct plus que sa logique pure, une étrange impression qui ne fit que s'affirmer un peu plus lorsque la femelle prit la parole, d'une voix digne de celle d'un louveteau :


Vraisemblablement, chacun se serait laisser piéger et aurait prit la louve pour un louveteau qui se serait égaré du camp hivernal. Cela était, en soi, la solution la plus logique. Même s'il avait été doté de vue, nul doute que Sullivan se serait tout de même laissé prendre au piège, car la voix provenait plus proche du sol qu'en face de lui et l'informait sur la taille chétive de son interlocutrice.  Pourtant, Sullivan était sûr de connaître les louveteaux de l'hiver et n'y avait jamais perçu la présence de cette louve. D'autre part, son instinct, sa conscience ou Dieu, ou peut être tout à la fois, lui affirmait que quelque chose se cachait au delà de ce que ses sens limites pouvaient percevoir. Et si Sullivan n'écoutait pas volontiers son instinct, ni sa conscience, il était certain qu'il écoutait Dieu. La louve l'interrogea, le tirant de sa réflexion et le bruit sifflant de sa respiration, tandis qu'elle s'exprimait, ne fit qu'alarmer un peu plus le bourreau aveugle. Troublé, il inclina sa tête d'un côté puis de l'autre, comme s'il avait été une chouette.

La cécité est notre us et ne saurait plus nous empêcher de combattre, quoiqu'il nous paraîtrait surprenant d'être assailli au sein de nos propres terres...Sûrement est-ce naïf de notre part.

Admit-il sans se vexer un instant du fait qu'on ait insinué qu'il aurait du mal à se défendre.

Sullivan claudiqua un petit instant pour s'asseoir, sa patte mauvaise sur laquelle il avait trébuché rechignant à coopérer et rendant désagréable tout mouvement trop brusque mais si le boiteux souffrait, il n'en dévoilait rien à part la difficulté avec laquelle il parvint tant bien que mal à s'installer. Ceci fait, il se reprit à sa contemplation auditive avant de s'exprimer :

Êtes vous certaine de bien vous porter ? Nous vous avons cru bien mal en point.

Dévoila t-il avec une certaine précaution dans ses mots, ne dévoilant guère qu'il avait cru la louve morte, se doutant que cela ne plairait que peu.

Nous ne voyons guère, cependant, permettez nous de vous confier que votre respiration est assez...Inquiétante.



En dépit du soin que prenait ses mots, Sullivan parlait peu, mais avec franchise. On lui avait apprit à se soucier du bien être de pairs avec lesquels il n'avait jamais vécu, de sorte qu'il était désormais encore plus attentif auprès de ses véritables camardes de clans. Son ton était impassible : il ne jugeait pas la louve ni ne la considérait faible, cela n'était pas sa manière d'être. Il faisait ses remarques comme si elles n'étaient que faits objectifs dénués de sentiment personnel. Peut-être aurait-il tout de même besoin de ramener cette étrange enfant jusqu'au clan, finalement.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chipped ❆ Sullivan Logarius    

Revenir en haut Aller en bas
 
Chipped ❆ Sullivan Logarius
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Forêt de brume-
Sauter vers: