Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag

Aller en bas 
AuteurMessage
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Sam 8 Sep 2018 - 18:58



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Quel que soit le jour où l'heure, les abords de la bâtisse isolée semblaient toujours sombres et inhospitaliers. Keid'il'An était souvent amené à s'approcher de la sinistre construction, et jamais encore il n'avait aperçu un rayon de soleil baigner ses murs de pierre ; comme quoi, sa réputation n'était peut-être pas infondée.

Mais il en fallait bien plus pour convaincre le Juste. S'il venait par ici, c'est que les rumeurs du lieu faisaient suffisamment fuir la population des montagnes, lui permettant d'organiser des rencontres avec ses exécuteurs en toute tranquillité. Et aujourd'hui, l'entretien était d'une grande importance, aussi le brun se sentait courroucé de constater le retard de son émissaire. Voilà déjà un moment que celui-ci aurait dû venir lui faire son rapport ; où restait-il ?

Quelques minutes passèrent avant qu'une silhouette fasse son apparition, loin dans la plaine malmenée par les vents montagnards. Retenant un soupir d'exaspération, Keid se redressa, préparant un mentalement un sermon sur la ponctualité ; son exécuteur apprendrait à ses dépens que l'emploi du temps du Juste ne souffrait pas de se voir perturbé.

Or, plus le loup se rapprochait, moins il ressemblait à Del'Garan, le solstien aguerri envoyé en quête d'informations. Bientôt, le chef réalisa son erreur, et toisa le nouveau venu avec un regard glacial, contrarié de sa méprise. Dans sa vision encore floue de l'autre, l'absence de tatouages tranchait sur le pelage clair, et il comprit qu'il n'avait pas affaire à un membre de la tribu.

Encore un contretemps.

Maugréer intérieurement ne le conduirait à rien ; aussi le Juste attendit que le vagabond soit à portée de voix et lança sa question, comme un coup de tonnerre grondant dans un ciel chargé.

« Qui va là ? »


(c) Runy



Dernière édition par Keid'il'An le Lun 10 Sep 2018 - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 10 Sep 2018 - 12:43




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Un soupir. Puis un autre. Rag’valdslkag ne cessait d’en lâcher tandis qu’il errait depuis plusieurs heures dans les Hauteurs du Solstice. Il était seul et cela lui faisait plaisir. Il pouvait se laisser à l’égarement spirituel, songer aux derniers événements dans un décor rappelant là où il naquit. Parfois il relevait le regard, regardant l’étendue azure du ciel. Il fermait ensuite à demi les yeux, soupirait et reprenait sa contemplation du sol qu’il foulait. Le guerrier blanc recensait les passages de sa vie depuis son arrivée dans ce monde. Sa rencontre avec Vierhs. Celle avec Nehalena qui avait créé un lien entre les deux. Et la pire comme la meilleure, celle avec Daenerys. Cette mercenaire n’avait cessé de le mettre dans des positions délicates. Un combat avec un tigre, contre elle qui s’était fini par un abandon, contre une déesse lionne … Puis une patrouille estivale. Cette dernière altercation datait d’il y a peu. Quelques plaies en cours de cicatrisation parcouraient son corps. Rag’valdsklag expira une nouvelle fois. Que d’aventures avec cette louve beige et il sentait que ce n’était pas près de se finir.

Il chassa ses pensées qui s’orientait vers Nehalena et Daenerys qu’il avait laissé en bas de ces montagnes. Il espérait qu’elles ne s’entre déchiraient pas le temps de son absence. Il profitait d’un instant de répit, loin des deux femelles. Ici, il se sentait tout simplement bien, apaisé. Malheureusement cet état solitaire s’interrompit rapidement lorsque des mots l’extirpèrent de ses réflexions. Redressant la tête, il remarqua alors l’origine de la voix un peu plus loin. Un mâle grand et costaud. Un pelage brun parsemé d’étranges tatouages. Venait-il de tomber sur l’un de ces mystérieux loups ? Rag’valdsklag savait que ces terres étaient habitées mais jamais il n’avait croisé l’un de ces canins. A croire qu’aujourd’hui, il en avait le droit.

« Rien qu’un vagabond sans but précis.


Son ton était plus calme que les paroles chargées d’électricité de ce mâle inconnu. S’approchant, le mercenaire garda une distance respectable. Son regard ambré le détailla davantage puis il se riva dans celui aussi clair que le ciel de l’inconnu.

« Êtes-vous l’un des loups de ces terres ?

Le mâle blanc n’avait pas pour habitude de tourner autour du pot.
Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 10 Sep 2018 - 14:59



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

A mesure que l'intrus approchait, il apportait avec lui une forte odeur métallique, qui fit froncer le museau du brun. Du sang ? Sûrement, mais pas du sang neuf ; l'aigreur qui s'y ajoutait indiquait que les années avaient passé depuis qu'il avait été versé. Tandis qu'il répondait au Juste, celui-ci identifia le calme de sa voix, les oreilles pointées vers l'avant. Un vagabond... Il ne manquait plus que ça. Au moins, il ne correspondait nullement à la description de Nachtgewalt, sombre ennemi de leurs alliés claniques ; à moins qu'il ne puisse modifier son apparence ? Quoi qu'il en soit, le Solstien restait sur ses gardes, laissant l'autre s'approcher et poser sa question sans le quitter des yeux.

« Effectivement, j'en suis. »

Maintenant qu'il n'avait plus besoin de faire porter sa voix, celle-ci, toujours aussi basse, recelait moins d'agressivité. Le blanc ne semblant pas menaçant pour l'heure, Keid'il'An choisit de l'interroger avant toute manœuvre offensive - il n'était pas une des têtes brûlées du Terrible ou le chef lui-même, après tout.

« Qu'espérez-vous trouver sur ces terres, vagabond sans but ? »


(c) Runy

Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 10 Sep 2018 - 15:19




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Le loup blanc quitta un instant du regard l'inconnu. Il détailla la sombre bâtisse à l'abri du soleil, cachée dans une ombre qui semblait permanente. Sans doute était-elle le fruit d'une civilisation disparue ? Ce n'était pas la première fois que Rag'valdsklag pouvait contempler pareil décor. A croire que les Mondes qu'il avait vu possédaient bien plus de points communs que chaque habitant l'aurait pensé. Tout comme le vagabond qu'il était.

« Le réconfort d'un souvenir. 

Il reposa ses ambres sombres sur le loup du Solstice. Ce dernier demeurait sur ses gardes, ce que pouvait amplement comprendre le loup blanc. Le mercenaire poussa un soupir. Sa réponse était assez vague et il sentait qu'il ne devait pas jouer ainsi lorsqu'on était guère un habitant de ces terres.

« Vos hauteurs me rappellent celles de ma naissance. Je ne suis là que pour rechercher la quiétude par le froid et la neige. 

Sans doute que l'autre canin comprendrait cette réponse. Il leva un bref moment les yeux vers le ciel azur. Aujourd'hui, il faisait bon. La légère brise était agréable et chargée de souvenirs. L'affaire de quelques secondes, une lueur triste et nostalgique voilèrent ses yeux.

« Rag'valdsklag est mon nom.

Il ne dit alors rien de plus. Laissant le choix à son interlocuteur de se présenter ou de demeurer un sans-nom à ses yeux. Le mercenaire ne désirait pas brusquer l'autochtone. Après tout, trop de sang avait coulé ces derniers jours et il était las. Il ne rêvait en ce jour que d'un peu de repos et de souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Mar 11 Sep 2018 - 19:39



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Le nouveau venu semblait pris d'une humeur aussi méditative que mélancolique, ce que laissèrent entrevoir ses premières paroles. Keid'il'An haussa les sourcils ; il avait beau ne pas être aussi belliqueux que le Terrible, il n'appréciait guère qu'on se promène sur les terres du Solstice en prétextant des motifs énigmatiques. Il ne savait trop comment se positionner vis-à-vis du blanc, mais comme si celui-ci avait perçu le fil de ses pensées, il compléta le motif de sa venue.

Les traits du brun s'adoucirent de manière infime ; il ne voyait toujours pas cette intrusion d'un bon œil, mais le haut loup ne semblant pas présenter de menace directe, il trouva moins d'urgence à le chasser. Peut-être que celui-ci disposait en outre d'informations susceptibles de l'intéresser sur les nombreux vagabonds qui arpentaient Four Seasons... Cela ferait une bonne introduction à son futur entretien, si l'exécuteur se décidait enfin à se montrer.

« Keid'il'An est le mien. Je suis l'un des chefs de la tribu du Solstice, si cela peut vous expliquer - et excuser - mon comportement peu avenant. »

Il n'imaginait pas questionner le fameux Rag'vladsklag sans se présenter à son tour, c'était la moindre des politesses. En outre, il s'était senti le besoin de préciser son rang, non pas vantardise, mais parce que l'arrivée du loup sous ses ordres aurait pu créer un trouble sur son identité, révélant qu'il n'avait pas été franc, et le mettant ainsi dans une position indésirable. Il endossait à présent son rôle de diplomate avec aisance, détaillant le blanc sans malveillance.

« Ainsi, vous n'êtes point de ce monde ? Le parcourez-vous depuis longtemps ? »


(c) Runy

Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Mer 12 Sep 2018 - 10:30




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Cette journée méditative ne serait donc pas aussi banale que Rag'valdsklag l'aurait songé. Il haussa légèrement un sourcil en entendant le nom de l'inconnu et son appartenance. Il avait donc devant lui non pas un simple habitant de ces monts mais l'un des chefs. Le mercenaire comprenait mieux le début électrique de cet échange. Aucun dirigeant n'apprécierait de rencontrer un étranger sur ses terres.

« Vous n'avez pas à vous excuser pour votre comportement. C'est plutôt à moi de le faire pour fouler des terres qui ne sont pas miennes.

Il marqua une pause, détaillant le paysage autour d'eux. Il laissa un soupir s'échapper. La première question de Keid'Il'An le plongea dans ses souvenirs d'enfant. Il se revoyait courant dans les neiges du Pic que sa Tribu habitait. Il revoyait son père donnant des leçons de combat aux autres, sa mère assise et regardant le magnifique horizon qu'ils avaient depuis leur hauteur. La voix des autres louves chantant les milles chansons de leurs. Les fêtes à la saison la plus froide, les danses autour de l'immense statue de la déesse Likevelt.

« En effet ...

... Mais mon monde n'est plus que cendres, songea-t-il. Il se rappelait l’extinction des siens. Sa haine envers les autres et puis, la guerre qu'il avait engendré, tuant encore et encore jusqu'à être le dernier loup vivant. Dire que ce n'était que le début de son voyage macabre.

« Non, depuis trop peu de temps. J'ignorais jusqu'à présent le nom des vôtres. Il pencha la tête sur le côté, indiquant une légère réflexion puis il reprit la parole. Êtes-vous semblable aux clans saisonniers ? Ou n'avez-vous rien à voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 17 Sep 2018 - 15:28



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Un hochement de tête bref accueillit les excuses du solitaire. La courtoisie dont faisait preuve Rag'valdsklag contribuait à apaiser le chef Solstien sur son intrusion ; au final, il était plus enclin à passer l'éponge sur cet événement, surtout si le blanc se montrait un interlocuteur poli. Son apparence, différente de celles des claniques, suscitait une certaine curiosité chez Keid, qui souhaitait en apprendre davantage sur ses origines. S'il n'était pas d'ici, d'où pouvait-il bien venir ?

Le Juste laissa son vis-à-vis se perdre dans ses pensées, les yeux posés sur le paysage qui les entourait ; il ne souhaitait pas perturber ses souvenirs avec de nouvelles questions. Au loin, il aperçut alors la silhouette de son exécuteur, qui marqua un temps d'arrêt en le voyant accompagné. En réponse à son regard, le Solstien secoua une fois la tête, lui indiquant d'attendre, et l'autre s'assit, conservant une bonne distance avec son chef et l'inconnu. Quand ce dernier reprit la parole, Keid'il'An reporta son regard sur lui, attentif. Il semblait mélancolique, et le brun se douta qu'il ne valait peut-être mieux pas creuser dans son passé sans risquer de soulever quelques douleurs.

« Nous n'avons découvert Four Seasons que depuis peu, également ; auparavant, un volcan du territoire estival constituait un obstacle interdisant toute possibilité de contact. »

Face aux questions de Rag, le Juste se laissa quelques secondes de réflexion, histoire de déterminer ce qu'il accepterait de dévoiler au solitaire et ce qui ne méritait pas qu'on le relève.

« Nous sommes à la fois semblables et différents... Nous respectons les mêmes lois de la meute, mais avec des organisations différentes. Là où les claniques ont un Alpha et ses conseillers, nous avons trois chefs, qui gèrent trois aspects de la Tribu. C'est là certainement notre plus grande différence ; pour le reste, nous ne partageons pas les mêmes croyances ni les mêmes sources de pouvoir, mais il me semble que le fonctionnement général est semblable. »

Le Juste réfléchit à d'autres détails qui auraient pu lui échapper, mais soit il n'en savait pas assez sur les clans pour comparer avec les siens, soit il considérait le reste comme moins pertinent ; il lui semblait cependant avoir fait le tour, et il choisit de s'assoir avec un petit sentiment de satisfaction.

« Vos errances ne vous poussent donc pas à rejoindre l'un des clans, j'imagine ? »

Ses errances ou quelques autres prétextes, mais le brun n'était pas sûr de vouloir tout savoir à ce sujet. Au loin, son émissaire s'était couché dans les hautes herbes, et s'en apercevant, le chef fronça les sourcils. Voilà qui ne lui ressemblait pas ; était-il blessé ?

« Le Solstien que j'attendais se trouve à quelque distance de nous, ne vous formalisez pas si une nouvelle odeur vous parvient ; il va se reposer de son trajet. »


(c) Runy

Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Mar 18 Sep 2018 - 13:00




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Rag'valdsklag laissa un petit silence s'installer entre eux. Il tourna légèrement la tête vers l'autre Solstien, couché au loin. Il ne s'en formalisa pas d'être, hochant la tête comme une salutation, puis détournant le regard, il admira le panorama. Ainsi donc, un volcan cachait autrefois ces terres du regard des claniques saisonniers. Il avait fallut la destruction pour la révélation de nouvelles terres. Cela avait du susciter quelques tensions. Qui ne rêvait pas de conquête lorsqu'un paradis inconnu se dressait devant vous ?

« Vous semblez tout de même inquiet pour votre loup. Il peut venir nous rejoindre si vous le souhaitez ou inversement.  

Le blanc n'allait pas se tiquer pour cela, lui qui était de base un étranger de ses terres. Il voyait l'autre loup comme une nouvelle source de connaissance. Il demeurait tellement ignare de ce monde et notamment de cette meute vivant dans les hauteurs inspirant nostalgie à son coeur.

« C'est la première fois que je vois un tel fonctionnement. Si je peux me permettre, quel aspect distinguez-vous ? Je suppose déjà qu'il y a celui du combat. Sans doute soins mais après ? Il marqua une pause. Si je suis trop curieux, n'hésitez pas à me le dire.

Dire qu'à son arrivée, il crachait des ordres pour qu'on lui donne réponse. Il semblait s'être assagi, comprenant que dans ce monde les paroles calmes et la politesse permettaient d'avoir plus d'informations que le ton cinglant d'une requête impatiente. De plus, il se mettait au niveau de Keid'Il'An. Ce loup inspirait la courtoisie, chose que le mercenaire n'était pas habitué mais se prêtait dedans avec surprise.

« Rejoindre un clan ? Je ne m'étais jamais posé la question. Il regarda la bâtisse. Mais je dois avouer que je me sens lié à aucun de leur principe.

Il était là pour tuer, se racheter et se défaire de la malédiction de ses Dieux. Copiner avec les clans l'empêcherait à coup sûr de mener à bien cette mission qu'il exerce dans de nombreux mondes. Peut être que s'il y parvenait, il prendrait la retraite en rentrant dans les rangs, attendant sa mort prochaine. A moins que dès le sort levé, il se consume en fumée, rattrapé par le Temps. Il lâcha un soupir, chassant ces images de son esprit. Il reporta son attention sur son interlocuteur.

« La découverte de vos terres a du engendrer des conquêtes.

Il pencha légèrement la tête sur le côté. Il se doutait de la réponse comme il se demandait quel lien entretenait le Solstice avec les Saisons.
Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Mer 19 Sep 2018 - 16:50



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Le Juste chassa de la patte la proposition du blanc, secouant la tête de concert ; son geste ne recelait aucune impatience, mais indiquait la fermeté de sa décision. Del'Garan avait pu marcher jusqu'ici, il pouvait donc rester à l'écart encore quelques instants. En outre, le chef souhaitait se consacrer entièrement à cet entretien délicat, aussi il estima préférable de le reporter un peu plus tard.

Il lui fallait déjà répondre à la curiosité de Rag'valdsklag ; le solitaire avait l'air intrigué par le fonctionnement de la Tribu, et malgré l'aversion du Solstice pour les intrus, Keid'il'An ne voyait pas grand mal à l'instruire de leurs quelques principes. Après tout, ils avaient choisi de s'ouvrir à certains clans, aussi ces informations ne seraient pas secrètes éternellement ; pourquoi devraient-elles le rester, d'ailleurs ?

« Vous avez raison, nous avons effectivement un chef prenant en charge les guerriers, appelé Le Terrible. L'Honorable s'occupe des soins, de l'intendance et des travailleurs, et moi-même m'occupe de la religion, de la justice et de la diplomatie. Mon rang est celui du Juste. »

Jamais encore il n'avait réfléchi à ce que c'était que de vivre en solitaire, mais ce n'était pas une vie qui le tentait ; pourtant, il pouvait comprendre que le guerrier blanc ne se retrouve pas dans une organisation ou une hiérarchie très codées. Après tout, l'autonomie et la liberté d'agir et d'aller devaient avoir de très bons côtés pour qui savait se débrouiller. Le caractère de Rag semblait indiquer qu'il n'avait besoin de personne.

« Les débuts ont été... pour le moins houleux. » Keid haussa légèrement les épaules, regardant le ciel pour fouiller dans ses souvenirs. « Nous ignorions parfaitement l'existence des clans derrière le volcan, et nous étions satisfait de nos territoires des montagnes ; l'arrivée de quelques intrus curieux nous a beaucoup surpris, et les réactions n'ont pas toujours été tendres, d'un côté comme de l'autre. »

Il avait fallu quelques temps avant que les tensions retombent et que les rencontres soient plus naturelles, et encore la situation n'était pas idéale avec tous les clans. Mais déjà, l'histoire avait pris un cours bien différent depuis l'irruption.

« Notre Tribu est protectrice et tient à sa tranquillité ; nous sommes également fiers de nos guerriers et assez peu prêteurs. Tous les clans n'ont pas forcément eu notre aval pour circuler sur nos terres, mais certains se sont montrés désireux de nous connaître et d'échanger avec nous. Malgré les différences et les apports de chacun, je pense que ces rapprochements peuvent être intéressants. »

Le Juste ne se connaissait pas si bavard, et fronça brièvement sourcils et babines, peu satisfait de lui-même ; le regard qu'il reporta sur le blanc était pourtant dénué d'animosité.

« Avez-vous connaissance de chaque clan ? Au final, nous n'avons rencontré que peu de claniques par-ici. »


(c) Runy

Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Ven 21 Sep 2018 - 11:49




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Ainsi malgré l'inquiétude que le loup blanc avait vu sur le brun, ce dernier ne désirait pas prendre nouvelles de son camarade posté plus loin. Soit, Rag'valdsklag n'insista pas. Il esquiva un sourire en entendant les informations sur cette Tribu et les débuts qu'elle avait eu avec les claniques. Ainsi il ne s'était pas trompé. Les tensions s'étaient atténuées et certaines semblaient demeurer. Quel clan assez idiot pourrait garder de tels liens avec une nouvelle apparition ? Aux yeux ambrés du solitaire, cela était idiot mais qui était-il pour jugé les choix de chefs ?

« Votre hiérarchie me semble équilibrée et soudée, lâcha-t-il dans une murmure, plus pour lui que pour le Solstien.

Il avait vu tellement de clan, meute et Tribu s'effriter avec le temps, délaissant leur hiérarchie. C'était une erreur. L'ordre devait régner, non par la tyrannie mais avoir des têtes pensantes au-dessus de soi aidait. De plus, avoir trois chefs permettaient des prises de décision plus éclairées. Trois avis valaient mieux que deux.

Il hocha simplement la tête en guise de réponse pour les débuts des relations. Il ne désirait pas plus s'épancher sur le sujet. Keid'Il'An l'avait déjà bien éclairé et puis, il ne voyait pas quelles autres informations il pourrait récupérer.

« Je connais leur nom, certains de leurs alphas et de leurs sujets. J'ai pu me faire une idée de chacun d'eux. Par exemple, l'Hiver est silencieux. J'y ai passé de longs moments avant de découvrir vos hauteurs, et pourtant, je n'ai jamais rencontré l'un des leurs. Ils sont en quelque sorte des fantômes à mes yeux. Il marqua une pause. Je n'ai jamais vadrouillé sur les terres printanières. Je ne connais que le nom de leur Alpha, Seira et d'une louve dangereuse, Herrade. L'Automne, je n'ai rencontré qu'un drôle de loup pâle. Il est celui qui m'a le plus éclairé sur ce monde, bien qu'il ne parla guère de vous.

Il soupira, laissant un petit silence s'installer.

« Quant à l'été ... Il s'arrêta net. Devait-il parler de l'altercation avec la patrouille estivale qui s'était conclue par un bain de sang ? Il hésita puis dans un soupir, il lâcha la vérité à son interlocuteur : je n'ai rencontré qu'une patrouille que j'ai du affronté avec ... hmm ... Une amie je suppose. Deux des trois estivaux sont morts.

Il commençait amèrement à regretter cette bataille. Il avait fallut qu'il soit en colère pour qu'il se remette à tuer. Etait-il qu'une bête assoiffée de sang ? Certes il en avait besoin pour se libérer de ses Dieux, mais était-ce une raison ? De ce combat, il avait au moins réussi à faire fuir le plus jeune, évitant de devoir l'abattre.

Il avait trop parlé. Rag'valdsklag posa son postérieur sur le sol meuble. Sans doute que le Juste le mettrait dehors après avoir révélé qu'il avait tué ... De plus, il ignorait les relations entre le Solstice et l'Eté. S'ils étaient alliés, il venait de signer sa condamnation. Il ne pourrait se défaire de Kei'Il'An et de son éclaireur plus loin. Enfin, il n'aurait pas l'envie de se lancer dans un nouveau combat et se laisserait attraper sans bouger le moindre coussinet.

Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 24 Sep 2018 - 16:29



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Le compliment du guerrier amena un hochement de tête appréciateur de la part du Juste ; ce n'était nullement de la vanité, mais il était content de voir que certains étaient capables d'estimer un fonctionnement différent de ce qu'ils connaissaient. A son tour, il écouta silencieusement les informations délivrées par Rag'valdsklag, ne le quittant pas de son regard perçant. Une légère grimace dévoila ses dents à la mention du clan hivernal, que le Solstice ne portait pas en son cœur. Des fantômes sur leurs propres terres, et des outrecuidants chez les autres ; décidément, ce peuple restait un mystère pour lui, mais un mystère dont il n'avait guère envie de se préoccuper pour le moment.

Bien entendu, le nom de Seira ne lui était pas inconnu, mais il ne pouvait en dire autant de la deuxième louve citée par le blanc ; il espérait cependant que cette dernière était seulement dangereuse pour les ennemis et non pour les alliés. Pour le reste, il ne connaissait pas assez d'automnaux pour deviner l'identité du fameux loup pâle, aussi laissa-t-il passer le sujet.

L'hésitation de son interlocuteur attira l'attention de Keid'il'An, et une once de méfiance traversa ses prunelles tandis qu'il attendait les nouvelles de l'été que portait le blanc. Quel lourd secret portait-il pour pousser un tel soupir à l'idée de le révéler ?

Il ne s'attendait pas à pareille annonce, et ses yeux de glace s'écarquillèrent tandis qu'il reculait inconsciemment la tête sous la surprise ; des morts, en été ? Avaient-ils attaqué une patrouille ? Pour quels motifs ? Les loups des montagnes n'étaient pas en entente cordiale avec leurs voisins estivaux, mais entendre que le sang avait coulé chez eux déplaisait tout de même au Juste ; ce n'était jamais une bonne nouvelle, pour personne.

En face de lui, le guerrier maintenant silencieux s'assit, lui laissant tout loisir de décider de la suite de leur entrevue. La désapprobation luisait à présent dans le regard rétréci du chef Solstien, qui ne put dissimuler le mécontentement qui tordait ses babines. Avec raideur, le brun se releva, toisant sévèrement son interlocuteur.

« Malgré les habitudes de notre Tribu, je me suis accordé le bénéfice du doute à votre sujet, et j'ai préféré vous écouter plutôt que vous chasser ; à présent, je m'interroge sur le bien fondé de ma démarche. Nous ne sommes pas liés au clan de l'été, et les raisons qui vous ont poussé à vous en prendre à eux ne me concernent pas, mais je ne tolèrerai pas sur nos terres la présence d'un individu trop prompt à faire couler le sang. »

Il n'était personne pour faire la leçon à un solitaire, sûrement devenu mercenaire au fil de ses pérégrinations ; cependant, il se devait de prévenir l'autre de son changement de statut aux yeux de la Tribu. Il était seul juge de ses propres actes, et s'il les assumait, c'était une bonne chose pour lui. Cependant, jamais le Juste n'accepterait d'abriter un criminel sur leur territoire ; la mort était un choix définitif, la punition ultime et irréversible, et il était hors de question de la prendre à la légère.

« Je dois vous demander de partir, à présent ; il n'y a rien pour vous ici. »


(c) Runy

Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 24 Sep 2018 - 21:06




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Le blanc lâcha un soupir en voyant l'expression changée de son interlocuteur. Il le comprenait. Il n'était plus qu'un être abject qui avait si souvent fait couler le sang. Rag'valdsklag s'était perdu il y a bien des décennies. Il n'était plus le loup heureux qu'il avait été au début de son existence. A quand remontait son dernier sourire ? Sa dernière joie ? Ou encore le sentiment d'être aimé et aimer en retour ? Ses Dieux l'avaient tant maudit qu'il ne pouvait voir aboutir l'idée de fonder une famille dans l'avenir. Au final, il était destiné à recevoir le regard que portait le Juste partout où il allait.

« Je viens d'un monde que j'ai mis à feu et à sang. Je tue depuis plus de cent ans et je ne peux m'arrêter. 

Il posa un regard calme mais rempli de souffrance sur le Solstien. Il ne demandait aucune pitié, ni compassion. Il avait simplement besoin d'être écouté, un petit peu. Ce n'était ni en Nehalena ou en Daenerys qu'il allait trouvé la rédemption qu'il désirait depuis un moment. Elles étaient toutes deux entachées par le sang. Elles ne comprendraient pas ce qu'il ressentait.

« Je partirai, je vous le promets et je ne reviendrai plus mais ... J'aimerai vous confier quelque chose.

Le mercenaire riva son regard sur l'horizon. Ces lieux le rendaient trop sensibles. Y être chassé l'aiderait à retrouver l'impitoyable meurtrier qu'il était.

« Je suis maudit. Je suis destiné à tuer pour retrouver ma mortalité. Pour retrouver un semblant de vie. Actuellement, je ne suis qu'un pantin de dieux abjects. Je ne suis plus rien qu'un meurtrier. J'ai décimé des clans, des familles. Je me souviens de chaque visage que j'ai entraîné dans la Mort. J'ai tenté de mettre fin à mes jours de nombreuses fois mais mes Dieux m'ont toujours soigné. Je pense aujourd'hui approcher des deux cents ans ... Je ... Je n'en peux plus de tuer. Je suis pris dans un cercle vicieux. Si je ne tue pas, je suis bloqué dans le Temps à errer sans doute des millénaires. Si je tue et accompli cette mission cruelle, je perds mon âme pour être libéré.

Il soupira et se releva.

« Keid'Il'An, je tente de ne pas tuer. J'ai échoué avec les estivaux. Au prochain meurtre, pourriez-vous me tuer ?

Son regard ambre était sincère. S'il ne pouvait se tuer, s'il ne pouvait tuer, il ne lui restait qu'à périr sous les griffes d'un autre. Il avait tenté bien souvent mais il s'était pris dans le combat, laissant son âme guerrière prendre le dessus et la bête sanguinaire être heureuse. Aujourd'hui, il se fit la promesse que s'il tuait de nouveau, il n'était plus destiné lui-même à vivre. Il arrivait au bout de son acceptation ... Il aurait du prendre cette décision il y a plus d'un siècle.

« Votre âme est noble. Vous me faites penser à moi quand j'étais jeune et dénudé de sang sur les pattes. J'aimerai que vous me délivrez de ce fléau.

Dans son esprit, il entendait ses Dieux hurler, l'insulter de tous les noms. Il osait se dresser contre eux, il allait le sentir à chaque fois qu'il fermerait les yeux. Ils n'allaient pas manquer de le torturer, de lui envoyer des images cauchemardesques. Rag'valdsklag savait que s'il mourrait, ses Dieux l’entraîneraient dans l'enfer où il serait condamné à milles fléaux. Comme il savait qu'ici, ces misérables déités n'avaient aucun pouvoir. Outa-Ranos les empêcherait de le ressusciter et ils leur seraient impossible de transvaser son âme dans un autre corps. Ils seraient démunis de pantin et bloqués dans un monde qui n'accorderait jamais la moindre religion à eux. Ils étaient condamnés à mourir avec lui.

Se reconcentrant sur le Juste, il attendait sa réponse avant de s'en aller et laisser ces hauteurs derrière lui ... Si Keid'Il'An n'acceptait guère, il lui faudrait trouver un autre bourreau rédempteur.
Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Lun 8 Oct 2018 - 17:25



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Visiblement prêt à la réaction du Juste, Rag poussa un nouveau soupir, las. Le brun le toisait avec colère, s'étonnant de son attitude apathique, et se sentait prêt à réitérer son ordre en faisant un pas vers lui lorsqu'il reprit la parole. La révélation l'emplit d'effroi et il eut un nouveau mouvement de recul. Plus que les mots, ce fut le ton désespéré et le regard en proie à la souffrance du guerrier qui le stoppèrent. Quel genre d'histoire tragique portait-il sur ses épaules ? Depuis combien de temps ? Lui qui semblait être un roc invincible quelques instants auparavant semblait soudainement vulnérable, et ce revirement empêchait le Solstien de le forcer à partir. Une part de lui-même souhaitait entendre sa confession, son passé.

Le récit du blanc le pétrifia sur place ; comment des divinités pouvaient-elles autant abuser de leur pouvoir sur un simple mortel, le harceler deux siècles durant ? De quel monde cruel provenait-il pour être pris dans un piège aussi abject qu'indestructible ? Pourquoi demander un prix si lourd ? Il restait de grandes parts de mystères dans ce conte morbide, mais  à présent Keid était certain de ne pas vouloir en savoir plus. Tandis que Rag'valdsklag se relevait, il le regardait, impuissant à trouver des mots pour réagir, lui qui en faisait pourtant une force dans son quotidien. Il ne savait plus comment voir le loup en face de lui : était-il bourreau ou victime ?

S'il pensait être déjà surpris de l'évolution de leur discussion, la question du blanc le secoua encore plus, et le choc se lut sur son visage et dans ses yeux. Pourquoi cet étranger mercenaire s'en remettait à lui pour décider de son sort ? Qui était-il pour s'interposer dans un situation si compliquée, où des forces bien supérieures à lui se livraient bataille ? Pragmatiquement parlant, comment pourrait-il seulement connaître le prochain meurtre du blanc... devait-il se fier à sa possible honnêteté ? A moins qu'un exécuteur...

Le Juste fronçait à présent les sourcils. Il s'était rarement trouvé en proie à un doute aussi profond, aussi tiraillé entre ses convictions et son honneur, auquel faisait écho la demande du blanc. Il ne releva aucune flatterie dans les mots du guerrier, seulement cette demande, pressante et obsédante...

Keid'il'An soupira, fermant un instant les yeux. Il savait que la réponse à la requête de Rag était déterminée depuis longtemps au fond de lui, que ses réflexions n'avaient fait que la contourner sans jamais la faire faiblir. Il ne savait si elle était prise par lui-même ou par le Juste, mais il ne s'en détournerait pas.

« Je le ferai. » Sa voix était sombre, et son regard orageux lorsqu'il le posa à nouveau sur son vis-à-vis, à présent plus calme. « Je le ferai pour éviter à d'autres futures victimes d'échapper à votre malédiction ; je le ferai pour le bien de tous, et non pour vous délivrer. Je le ferai, parce que la mort est le seul châtiment possible pour vos crimes. »

Il n'y avait pas de pitié dans son regard azuré, seulement une grande sévérité. Le guerrier avait trop vécu et trop fait couler le sang pour mériter la compassion, mais il avait effectivement le droit à ce que ses maux cessent ; la sentence était irrévocable pour lui, et s'il la demandait de lui-même, le Juste se ferait un plaisir de lui apporter. C'était son rôle, après tout, et bien que Rag ne soit pas de la tribu, il l'appliquerait quoi qu'il arrive.

« Je ne pourrai garder un œil sans arrêt sur vous, mais je suppose que je dois me fier à votre sens de l'honneur si jamais vous pliez. Auquel cas, je viendrai mettre fin à votre trop longue existence. »

Combien de sang, combien de crimes, combien de vies perdues au cours de cette existence ? Au nom de qui, pour quoi ? Une telle cruauté envers la paix et la vie rendait le Solstien amer et furieux, impuissant parfois. Pour une fois, il avait l'occasion d'y remédier ; il n'y manquerait pas.

« Gardez à l'esprit que la vie est précieuse ; c'est un cadeau des dieux, et ils ne devraient jamais demander à la reprendre. »


(c) Runy

Revenir en haut Aller en bas
Rag'valdsklag
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 91
Date d'inscription : 05/07/2018
Age : 22

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
30/100  (30/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Ven 12 Oct 2018 - 9:13




Au détour de la Montagne


Feat Keid'il'An


Son passé sembla désarçonner le mâle brun. Il y avait de quoi. Rien que son âge savait figer l’effroi mais ainsi se mettre à nu ne faisait qu’accentuer la haine et la peur de se retrouver face au loup blanc. Il connaissait tant ces émotions, ces regards et ces mots brûlants. Il avait été haï, maudit de nombreuses années. On lui avait craché dessus, lancé des pierres mais il restait froid, impénétrable. Il devait faire avec. La Mort n’arrivait pas à le prendre pour le guider dans son royaume. FourSeasons semblait être l’unique monde capable de l’aider à y parvenir … Oh il aurait accepté de mourir là et maintenant, dans ces hauteurs, des griffes de Keid’Il’An mais il avait à faire. Il était un cas désespéré mais il avait une mission : éviter à Daenerys de finir comme lui. Il ignorait la portée des dons de ses Déités et sans doute trouveraient-elles un stratagème pour changer de Pantin ? Ce n’était pas impossible et même sans l’histoire de déités, il ne désirait pas que la beige s’engage davantage dans le chemin de la Mort. Elle semblait s’y amuser pour l’instant mais elle ne comprenait pas ses actes. Elle ne comprenait pas ce que tuer signifiait. Elle était encore bien immature malgré ses grands airs. Rag’valdsklag espérait lui faire comprendre, courbant pour le moment l’échine à ses caprices avant de lui mettre une raclée et les points sur les i.

« La Mort m’attend depuis bien longtemps. Je me donnerai à elle avec plaisir. Cependant … Elle devra m’attendre encore un peu.

Un grand sourire étira les babines du mercenaire. Bientôt, tout serait fini. Il devait tenir, encore un peu, le temps de réussir à arrêter Daenerys … Cela ne serait pas aisé mais il le devait. Il songea à Nehalena. Il allait aussi devoir trouver un moyen pour que la carnassière ne répande pas un carnage. Elle dévorait les âmes et leurs dons, comment faire pour y remédier ?

« Malheureusement tous les Dieux ne sont pas aussi bons que ceux que vous dépeignez. Les miens donnent la Vie pour tuer et massacrer. Les sacrifices n’étaient pas rares dans mon monde. Ma Tribu était pointée du doigt pour s’en soustraire et aujourd’hui, les Dieux se sont réaffirmés dessus. La Vie est bien ironique.

S’ébrouant, il tourna enfin les talons, s’éloignant du Juste. Comme promis et demandé, il s’en allait. Il avait à faire. Se confier allait deux minutes. Il ne pouvait en dire davantage, des secrets devaient rester entre lui et les trois monstres dans sa tête.

« Merci, Keid’Il’An. La prochaine fois que nous nous verrons, ce sera pour ma Mort.

Rag’valdsklag souriait. Il était heureux d’avoir trouvé un loup qui acceptait de mettre fin à ses jours. Même si ce n’était pour lui, le blanc approuvait les paroles du Solstien. Tuer pour ne plus être un fléau. Il salua l’éclaireur au loin puis il emprunta le chemin le menant hors de ces terres. Il n’y remettrait pas les pattes avant un bon moment … Cela l’évitera de se perdre dans les méandres de la nostalgie et de la confidence. Il avait des cartes à jouer et plus le temps de palabrer.
Revenir en haut Aller en bas
Keid'il'An
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 31/07/2018
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
5/100  (5/100)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   Mer 17 Oct 2018 - 12:41



Au detour de la Montagne

Ft. Rag'valdsklag

Le sourire de Rag'valdsklag fit parcourir un frisson sur l'échine du Juste, et ses sourcils se froncèrent un peu plus ; son attitude presque désinvolte face à la mort n'était pas pour lui plaire, mais il serra fort les mâchoires pour s'abstenir de tout commentaire. Il était temps que cette discussion s'achève et que le blanc parte loin d'ici.

Keid'il'An resta de marbre face au discours sur les Dieux que tint le mercenaire ; intérieurement, il s'étonnait et s'insurgeait presque de l'existence de pareilles créatures, si loin de l'idée qu'il se faisait d'une divinité, si loin de ceux que louait la tribu. Il se promit d'en toucher un mot à l'un de ses prêtres, sensible à l'existence de dieux autres ; cette idée d'une telle cruauté sur les mortels ne cesserait pas de le hanter de si tôt.

Enfin, le guerrier se détourna du brun, lui donnant rendez-vous pour sa mort et partant avec le sourire. Quelle étrange situation que celle-ci... dans quoi le solstien s'était-il engagé, exactement ? Il préféra ne pas y penser, pas immédiatement, remisant ce sujet épineux dans un coin de sa mémoire. Ses yeux glacés ne quittèrent pas la haute silhouette jusqu'à ce que celle-ci soit hors de vue, et enfin, il poussa un profond soupir. Del'Garan le rejoignit alors qu'il secouait la tête avec lassitude, et après avoir salué son chef, ne manqua pas d'exprimer son interrogation.

« Qui était ce loup, Juste ?
- Un fléau, dont le temps est heureusement compté. N'en parlons plus. »


Malgré sa déception, l'exécuteur n'insista pas, et attendit l'ordre de son supérieur pour lui dresser son rapport. Ce dernier laissa son regard dévier sur le ciel et les lourds nuages gris qui l'encombraient, et après un court silence, tourna enfin le dos à la direction prise par Rag'valdsklag. Il y reviendrait plus tard ; pour l'heure, un autre nuisible requérait toute son attention.


(c) Runy




» RP terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au détour de la Montagne ft. Rag'vladsklag
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Solstice-
Sauter vers: