Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Automne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Contrôler ses émotions, une quête bien difficile... [LIBRE]
Invité
Invité
avatar
Mar 21 Aoû 2018 - 22:58

Voyage, voyage, voyage, voyage, voyage… Les seuls mots qui se trouvaient dans sa tête étaient ceux-là. Les souvenirs de sa mère et de son père hantaient son esprit sans qu’elle puisse y faire abstraction. Pourtant c’était sa seule envie, les oubliés, les faire disparaître, enfin être tranquille. Mais l’horreur de son passé, elle ne pouvait y réchapper. Ainsi, quand elle y repensait, elle se mettait à utiliser un seul et même mot qu’elle se répéter en boucle. Une idée fixe qui lui permet d’évacuer ses idées. Elle se mettait donc en route vers une destination sans but prédéfinis, juste une envie de marcher, une constante et même envie de marcher.

Elle finit par revenir à elle. Et une fois de plus elle se trouvait à la frontière. Un peu plus et elle dépassait les limites de son clan. Avec les tensions actuelles, mieux valait rester, bien au chaud, chez soi. Oreline s’aventurait peu en dehors des limites des territoires de son clan. Avec ses pouvoirs et son faible niveau de combat (elle n’avait jamais été entraîné pour ça), si elle s’aventurait à l’extérieur, qui sait ce qui pourrait lui arriver. Face aux responsabilités que lui impose son clan, si en tant que guérisseuse elle doit se faire soigner, ce serait un comble. La menace est grande à l’heure actuelle, il se peut que des blessés arrivent en masse d’ici peu de temps, alors ce n’est pas le moment de prendre des risques.

À peine avait-elle repris ses esprits, elle se décida à faire un tour. Régulièrement, elle devait refaire son stock de plantes. En effet, elles sèchent très vites et bien souvent perdent leurs propriétés de cette manière. Elle y trouva toutes sortes de plantes et mêmes quelques champignons qui avaient réussi à se montrer avec une légère avance sur la saison. Ils étaient encore petits et faibles mais c’était mieux que rien, quelques préparations pourront être préparé. Elle trouva aussi des mousses pour panser les plaies et des herbes et fleurs avec des propriétés médicinales.

Mais, elle se rendit bien vite compte que le temps avait passé. Cela devait bien faire plusieurs heures qu’elle marchait et la faim commençait à lui tirer sur l’estomac. Avec le peu d’appétit qu’elle avait, elle se contentait de quelques baies pour assouvir sa faim. Elle avait une autre idée en tête…

Depuis quelques temps, elle cherchait à s’entrainer pour augmenter son pouvoir de destruction. Elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça mais elle en avait envie. Alors, elle s’entreprit à la tâche. Elle se concentra, cibla la zone sous ses pattes et s’imagina la vie s’en allait du sol. Au début, cela ne fonctionna pas immédiatement. Elle le faisait plutôt intuitivement jusqu’à maintenant, alors le contrôler était une chose bien différente. Après moultes essais, elle n’y parvenait toujours pas. Se décidant à réfléchir un instant, elle réalisa très vite que son pouvoir se déclenchait surtout quand elle était énervée. Il fallait donc qu’elle se mette en colère. Mais comment faire ?
Soudain un souvenir lui revint à l’esprit. Celui de ses parents la maltraitant et d’un seul coup toute vie s’en alla. Ainsi, tout devint clair et limpide. Ses souvenirs qu’elle tentait de chasser depuis tant d’années étaient en fait, la clé de son pouvoir, la solution à ses heures d’entrainement. Encore fallait-il pouvoir contrôler ses émotions car elle pleurait. Après la remontée de ses durs souvenirs, elle se rendit compte qu’elle pleurait énormément. Elle était incapable de continuer et pourtant, elle en avait envie.

Au bout d’un moment, elle se calma et se décida à retenter l’expérience. À force elle devrait bien finir par contrôler ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Valkyon
Pousse
Valkyon
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 115
Date d'inscription : 14/02/2015
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
Contrôler ses émotions, une quête bien difficile... [LIBRE] Left_bar_bleue0/1000Contrôler ses émotions, une quête bien difficile... [LIBRE] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Il préfère batifoler pour le moment
Jeu 23 Aoû 2018 - 19:09

Keep Calm
Featuring Oreline

Chaleur. C’était le maître mot en cette saison, et l’estival adorait ça. Quoi de mieux qu’une journée chaude et ensoleillée pour se réfugier dans la fraîcheur de la mer ou du ciel ? Si seulement il n’avait pas cette petite peste à chercher… Kileen, encore et toujours Kileen… D'abord énervé de ne parvenir à la trouver, le grand mâle s’était finalement trouvé une lassitude profonde à chaque nouvelle journée de recherche. Quoi de plus barbant que de répéter jour après jour la même chose, ne s’aventurant que dans des endroits différents pour tromper son ennui.
Aujourd’hui, c’était le territoire automnal qui passait sous son regard attentif. Orange à perte de vue et trouvant ses arbres comme dénués de vie, une zone particulière lui sembla cependant plus singulière que les autres. Plus sombre, plus décharnée encore que le reste du territoire des feuilles mortes. Son regard bleu se plissa alors qu’il commençait à voler en cercles au-dessus de la zone. Une tâche rousse l’avait accroché. Que faisait donc ici une jeune louve et, qui plus est, en plein cœur de la zone touchée ? Était-elle la cause de ce désastre étonnant ?
Plongeant rapidement vers le sol, il pris soin de prendre sa descente dans le dos de la louve, aussi silencieux qu’une ombre pour ne pas attirer son attention. Il se percha sur une branche assez haute dans son dos, de façon à pouvoir l’observer à loisir. Une rouquine aux reflets beiges. Sans aucun doute une automnale. Mais pourquoi alors un tel déferlement de… Colère ?
Valkyon se trouvait perplexe, incapable d’expliquer ce qu’il avait sous les yeux. Mais, une louve avec un tel pouvoir, s’il ne s’étendait pas qu’à la flore… Brrr, il en frissonnait d’avance. L’été avait tout intérêt à ne pas se retrouver confronté à l’automne tant qu’elle serait dans ses rangs.
Mais bon. Peut-être tromperait-elle au moins son ennui. Aussi, toujours fièrement perché sur sa branche, le mâle brun se para d’un grand sourire qu’il présenta à l’inconnue.
Eh bien ! Vous deviez être drôlement énervée pour faire tant de mal à cette pauvre végétation ! La méditation et le pacifisme ce n’est pas mal non plus vous savez ?


Il s’étala sur la branche, laissant pendre ses ailes et ses postérieurs de chaque côté sans lâcher son interlocutrice du regard, une patte posé sous sa tête. Un pacha qui se moquait parfaitement de la façon dont on allait le voir. Ou un dragueur prenant une pose étonnante. Le connaissant, il s’agissait sûrement du deuxième cas, mais nous passerons là-dessus.

Code by Valkyon


HRP : Bienvenue à nouveau ! Je ne me souviens pas te l'avoir déjà dit donc j'en profite x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 24 Aoû 2018 - 15:13

Oreline se concentrait du mieux qu’elle le pouvait. Elle prenait de grandes respirations avant de plonger dans ses souvenirs les plus douloureux et les plus cruels. Le tout était de ne pas fondre en larmes comme au premier essai. Pour cela, il fallait qu’elle essaye de garder un grand calme intérieur et qu’elle arrive à se concentrer uniquement sur sa colère, elle devait donc devenir plus forte. Encore une épreuve de plus que lui imposer la vie pour arriver à changer, à changer son passé, qu’il passe de faiblesse à force.

En pleine concentration, elle entendit une voix de son dos, quelqu’un venait la déranger au bout milieu de son entrainement.

« Eh bien ! Vous deviez être drôlement énervée pour faire tant de mal à cette pauvre végétation ! La méditation et le pacifisme ce n’est pas mal non plus vous savez ? »

Avant de se retourner, elle sécha les dernières larmes accrochées à son pelage.

Mais là ! Que ne fut pas sa surprise ! Elle écarquilla les yeux et une peur l’envahit soudain. Un loup qu’elle ne connaissait guère venait de faire son apparition. Il était grand, imposant et avait de grandes ailes. Le tout donnait un cocktail assez massif. Oreline se mit à reculer de quelques pas. Elle ne connaissait pas ce loup, il faisait sans aucun doute parti d’un autre clan. Elle n’avait jamais rencontré des canidés d’autres meutes à part lors de rencontres officielles mais ça s’arrêtait là. Elle ne savait comment réagir ni que faire. Fallait-il qu’elle prévienne les veilleurs ? Impossible, il avait l’avantage de la vitesse grâce à ses ailes, il pouvait l‘arrêter à n’importe quel moment. Hurler ? Et s’il n’y avait personne aux alentours ? Ça ne servirait à rien. Se battre ? Il ne fallait montrer aucune faiblesse à l’adversaire avant le combat et pour ça, on repassera, c’était déjà trop tard.
Et s’il était un printanier ?! Rien qu’à l’idée, elle en fut tétanisée. Elle ne savait pas se battre et même si elle le faisait, elle risquait de déclencher une guerre qu’elle ne souhaitait pas.  

Oreline n’avait pas le choix, il fallait qu’elle entame la conversation à son tour avec le loup, il fallait qu’elle découvre d’où il venait. Dans ses esprits, elle croisait des griffes afin qu’il soit d’un tout autre clan, auquel cas, elle pourrait souffler. D’autant que, malgré l’aspect costaud du canidé, il ne semblait aucunement agressif, simplement une nonchalance s’entendait dans sa voix mais ça, elle en avait l’habitude, bien d’autres loups, y compris ses parents, avaient le même comportement et tous n’étaient pas forcément mauvais.

« En effet, la prochaine fois je penserai à me faire une petite séance avant. »

Elle essayait de paraitre la plus détendue possible mais son sourire crispée en disait long sur l’état de stresse dans lequel elle se trouvait.

« Puis-je vous demander qui vous êtes et d’où vous venez ? »

Diplomatie était le mot d’ordre. Il fallait être polie mais directe. Oreline avait besoin de savoir si oui ou non elle avait un ennemi en face d’elle sinon elle allait exploser sous la pression (qu’elle se mettait toute seule).

HRP : Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Sage des Saisons
avatar
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 835
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Mer 27 Fév 2019 - 11:39

» up Valkyon !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: