Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 ~Tell everybody I'm on my way~ [Ultime révérence de Lath]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lathraíos
Ministre Saladique
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Askelwyss de manière générale, sinon on m'appelle aussi Déliadès, Étoile Ardente, Mheeïlisthaé, Prestow33, Hayden/Nyx...
Féminin Messages : 258
Date d'inscription : 22/08/2015
Age : 16
Ta localisation réelle : Sur le dos ma licorne :3

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Faïryna

MessageSujet: ~Tell everybody I'm on my way~ [Ultime révérence de Lath]   Sam 21 Juil 2018 - 0:29


❧ La brise et le silence


Et Il esquissa un pas.
Il, le renégat, le paria. Celui dont on ne mentionne pas le nom.
Der Heldspieler.
Etrange appellation, celui qui joue au héros. Autrefois apprécié et admiré -si acclamé est un terme trop fort pour certains-, le medjaÿ avait raccroché son insigne de bronze pour un masque plus léger, celui du délateur. Et quand les spectateurs quittaient la salle, quand les masques -qui à l’accoutumée tombent- étaient chaussés, il avait appris à saccager les décors, déchiqueter les costumes, troubler un ordre paisible et instauré.
Seigneur félon des terres indisputées, Comte révolutionnaire paré d’argent, celui qui joue au héros désertait son royaume ; et sa couronne, diamant d’innocence et de vertu, parure délaissée qu’il trainait dans son sillage comme une flèche fichée dans sa poitrine ceignait désormais sa patte comme un forçat plus que son front en un simple morceau de tissu. Ses promesses et ses principes rompaient ses reins comme les chaines d’un bagnard, des pactes brisés, blasphémés qui sous l’injure torturaient sa conscience. Les acquis passés embourbaient sa carcasse, des mots d’enfant tournés vers la lune que la lune sans l’écouter avait épinglé sur sa poitrine comme une étiquette. Et si avec le recul et la sagesse de l’âge adulte il avait sût en affiner le sens puéril, il ne pouvait s’empêcher de se haïr pour ses maigres serments -eux aussi- bafoués.
Et le déchainement de haine, des mères sans fils et des fils sans pères -et cela il pouvait le concevoir- avait nécessité un réceptacle pour se déverser. Des amants séparés, qui désormais n’avaient d’amants que le nom, des familles déchiquetées, fragilisées, blasphémées par l’outrage et des pactes rompus, qui n’avaient jamais reçu les honneurs qui leurs étaient promis. Et cette colère, ce dédain tous ces carreaux d’arbalète avaient tout naturellement pris pour cible l’échine des révoltés, de ces vulgaires trublions qui un jour daignèrent se lever de leur torpeur pour arracher leurs chaines et crier en levant les poings. L’aveugle eut un rictus cynique. Peut-être un jour l’histoire leur décernerait ces lauriers mais il ne voulait pas de cette couronne bafouée. Il savait ce qu’il était, et probablement un peu de ce que les autres incarnaient. Des scélérats, des fauteurs de trouble. Si un jour il avait cru au bien fondé de son engagement, le lendemain il avait déjà accepté le fait qu’il s’était fourvoyé. Et pourtant cette étrange conviction, cette haine ? Ce désir enfoui de vengeance avait pris le dessus. L’enfant était redevenu poussière, libérant le pelage d’un adulte nouveau, loin de l’idéaliste, de l’innocent prince blanc.
Ses babines sèches découvrirent une rangée sage de crocs ivoire, alors qu’il jetait en arrière un bref regard, probablement hésitant, mais sa décision était prise, tranchante comme un couperet de guillotine. Il partait, sans un mot ni un regard, laissant tout à l’amante, ne gardant que sa vulgaire carcasse et sa peau, et encore, son cœur restait avec elle lui aussi. L’unique étoile de sa nuit persistante s’éloignait, alors que -il le sentait- l’enclume qu’il avait fait peser sur elle s’effritait peu à peu.
Et à mesure que ses pas s’égrenaient, martelant la poussière comme un roulement lent et sentencieux de tambour, quelque chose en lui s’apaisait, ce poids quittait son cœur meurtri. Comme un oiseau quitterait son nid, l’aigle qui avait nidifié dans sa poitrine déployait enfin ses ailes putréfiées et il se sentait enfin vif et libre, comme le jour où il avait posé les pattes sur Four seasons la première fois. Il se sentait prêt à courir comme dans ses jours de superbe qui n’étaient pas -il sembla le découvrir- révolus. Et pour la première fois depuis longtemps, alors que le vent ébouriffait une ultime fois sa fourrure, il osa lâcher prise, enterrer le passé.
Finalement, il osait enfin admettre qu’il était heureux.




Voilà qui conclut une belle aventure avec Lath, je crois que le laisser partir nous fera le plus grand bien à tous les deux, j'avais grandement besoin d'air frais et de renouveau. Je pense qu'il peut libérer une place chez les solitaires, même si j'aimerais le garder en disparu parce que je tiens énormément à mon gros et le vois disparaître me ferait énormément de mal :')
C'est un au revoir  un peu déchirant pour moi, mais il était temps de conclure notre histoire, de fermer ce livre et d'en ouvrir un nouveau. Sur ce, longue vie à Fesse et j'espère que le futur nous réservera de belles aventures...
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 19
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
-3/100  (-3/100)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Re: ~Tell everybody I'm on my way~ [Ultime révérence de Lath]   Sam 21 Juil 2018 - 10:44

Pas de soucis je le passe en disparus !
Archives ?
Revenir en haut Aller en bas
Lathraíos
Ministre Saladique
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Askelwyss de manière générale, sinon on m'appelle aussi Déliadès, Étoile Ardente, Mheeïlisthaé, Prestow33, Hayden/Nyx...
Féminin Messages : 258
Date d'inscription : 22/08/2015
Age : 16
Ta localisation réelle : Sur le dos ma licorne :3

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Faïryna

MessageSujet: Re: ~Tell everybody I'm on my way~ [Ultime révérence de Lath]   Sam 21 Juil 2018 - 21:53

Oui s'il te plait, merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Tell everybody I'm on my way~ [Ultime révérence de Lath]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~Tell everybody I'm on my way~ [Ultime révérence de Lath]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Le fjord d'Arandur-
Sauter vers: