Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
No Angels  ♚ Amarillys
Invité
Invité
avatar
Sam 14 Juil 2018 - 18:43


No Angels  ♚
Feat Amaryllis


La chaleur était insupportable. Le pelage du jeune Ozymandias semblait être sur le point de s’enflammer tant il faisait chaud. Pourtant, ce n’était pas le plus à plaindre, possédant des teintes claires et des poils relativement légers. L’on sentait rapidement que l’été s’installait sur les terres de Four Seasons, ce qui n’était pas pour plaire à l’adolescent. La chaleur n’était pas vraiment une bonne chose, les réserves d’eaux diminuaient, le gibier se faisait plus rare et rapidement des tensions éclataient. Enfin, l’apprenti espion avait interprété ça des histoires que lui racontaient jadis les anciens. Remuant sa queue nattée, le printanier jeta un coup d’œil rapide au monument qui se dressait face à lui. Le château hanté avait tout du lieu où personne ne voulait mettre les pattes. Le monument semblait tout droit sorti d’une histoire d’horreur. Quel bande de trouillards! L’apprenti espion n’était pas plus impressionné que ça par le lieu, certes une ambiance lugubre y  régnait mais bon, la mission aurait été trop facile si il avait des petits oiseaux pour chantonner partout… Pour une fois qu’il avait une quête en plus… Pénétrant dans le lieu si craint, il étudia tout ce qui l’entourait de ses yeux vairons et constata rapidement qu’il faisait sombre, très sombre… Le peu de lumière qui passait au travers des fissures ne suffisait pas à éclairer tout l’intérieur.

Cependant, Ozymandias n’était pas là pour faire un dîner aux chandelles, ça non ! Un des supérieurs printaniers lui avait confié la mission d’enquêter sur les murmures qui proviendrait de ces lieux. Une quête de débutant, certes, mais une quête qui avait tout de même forcé le jeune loup a sortir ses fesses du camp des printaniers. Le lieu était calme, pas un son mis à part le bois qui grinçait sous les coups du vent. Néanmoins, si il était ici c’était parce qu’il y avait quelque chose n’est-ce pas ? Aussi, Oz s’approcha d’un des murs et posa l’une de ses longues oreilles contre la pierre froide. Le silence complet. Fronçant les sourcils, il se concentra d’avantage, attendant un peu. Plus facile à dire qu’à faire ! Surtout qu’il y avait pas mal de bruits non loin.

Impliqué dans sa tâche, l’espion ne put s’empêcher de sentir la présence d’une tierce personne, une printanière. Était-elle la source de tout ce boucan ? Décidément, les printaniers ne pouvaient pas se rendre utile en allant chasser ou cueillir des plantes ?!

« — Eh toi ! Arrêtes de faire autant de bruit !  »

Y’en qui travaillent... Il s’était retenu de l’ajouter, mais ce n’était pas passé loin. En espérant que cela suffise à faire tard tout ce ramdam.


anglycanne sur epicode

[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No Angels  ♚ Amarillys Left_bar_bleue5/1000No Angels  ♚ Amarillys Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Jeu 26 Juil 2018 - 17:42

Une nouvelle journée était arrivée, et avec elle le Soleil : effroyable étoile, transmettant tant de chaleur sur le bas-monde que même le loup au pelage le moins fourni de Four Seasons ne voulait qu'en finir avec l'été. Sous cette intense chaleur, Amaryllis ne souhaitait pas rester enfermée dans la tanière familiale. Dès son réveil, la première chose qu'elle fit fut partir le plus subtilement possible. Heureusement, à force de l'effectuer, ce genre de tâches n'était plus difficile pour elle.

Une des premières choses que la jeune printanière avait remarqué en arpentant les territoires de son clan fut le vide qui l'avait envahi. Plus que le silence ou le calme, ce manque d'activité ne lui semblait pas normal, peu paisible. Ce n'était même pas comme si la nature reprenait naturellement son cours ; c'était comme si tout était en pause, comme le si temps avait décidé d'arrêter de rouler, comme si le monde entier s'était endormi.

C'était... Étrange. Tout comme l'endroit où la gamine s'était retrouvée, suite à maintes longues minutes de marche. Une grand, impressionnant monument. Un château, bien qu'elle n'en sache pas le nom, aux enceintes gigantesques et sinistres, qu'Amaryllis pénétra sans même hésiter. Bien que l'ambiance des alentours soit plus que sinistre et que la noirceur y règne, la petite ne semblait pas trembler. Bien au contraire, elle était curieuse. Chacun de ses pas était sûr, la portaient vers l'avant sans une once d'hésitation. Le sol de bois, les grands murs de pierre qui s'élevaient jusqu'à plusieurs mètres par-dessus sa tête et l'humidité ambiante, rien ne semblait réellement la déranger dans cette infrastructure de bipède. Au contraire, la petite semblait exprimer tout autre chose : une fascination, et peut-être un peu d'ennui. Tous ces problèmes de chaleur et de silence ne semblaient pas être réglés par ici, en tout cas. C'était tout aussi vide par ici que dehors.

Décidant de quitter l'endroit suite à un moment passé dedans, simplement à passer à travers les corridors à la recherche de quoi que ce soit pour se distraire, elle rebroussa chemin, bien qu'elle ne sache pas du tout où se trouvait la sortie. Je vais finir par trouver, se dit-elle, peu inquiète quant à cela.

C'est ainsi que la jeune printanière se retourna et commença à marcher, faisant exactement la chose qu'elle faisait avant mais avec un but différent : celui de sortir au lieu de simplement flâner à l'intérieur d'un bâtiment sinistre et très certainement hanté.

Au détour d'un corridor, sans même le réaliser, quelque chose se produisit. La tête dans les nuages, Amaryllis ne réalisa même pas le fait que c'était l'heure de changer de direction et fonça tête première sur le mur. Son petit corps rebondit vers l'arrière et elle finit le derrière au sol, légèrement sonnée.

« Eh toi ! Arrêtes de faire autant de bruit !  », commença une voix qui venait apparemment de nul part, agressive.

Prenant quelques secondes pour récupérer de sa récente chute, elle ne réagit pas immédiatement. La loupiote commença par secouer sa tête pour tenter de se reconcentrer, puis força ses pattes arrières à se relever, bien qu'avec peu de grâce. Sa tête tourna ensuite, visiblement à la recherche de la source de la voix qu'elle venait d'entendre.

« Euh... Désolée de déranger ? », s'excusa-t-elle, bien que peu sincèrement, ne comprenant pas vraiment pourquoi on lui avait dit ça à la base. Sans attendre, elle se mit à marcher, recherchant celui qui lui avait dit cela. Elle tourna le corridor qu'elle avait négligé de remarquer, puis encore un. Ça ne lui prit pas longtemps pour identifier celui qui se trouvait non loin d'elle : un loup plus grand, qui n'avait cependant pas encore la carrure et la puissance d'un adulte, de couleur majoritairement beige, à la tignasse bicolore, aux grandes oreilles et aux yeux vairons. Cependant, vu son agressivité, elle ne lui dit rien et se contenta de lui sourire et de lever une de ses pattes pour le saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Lun 30 Juil 2018 - 8:19


  No Angels
Feat ♚ Amarillys


Les oreilles toujours collées contre les parois de pierre, Ozymandias tentait de percer le mystère qui régnait en ces lieux. Impossible de retourner bredouille au camp ! Que dirait Seira ?! Déjà qu’il allait devoir lui faire un rapport… comme si ils ne se croisaient pas suffisamment. La printanière qui visiblement avait décidé de continuer son raffut, prit la parole. Une courte seconde, l’apprenti hésita, devait-il répondre ? Non. Et puis soudain, la louve fut là, devant lui. Enfin, si l’on pouvait réellement parler d’une louve. Une loupiote pour être exacte. Un pelage immaculé, des marquages beiges bleus et noirs, une tignasse blanche et des ailes qui lui donnaient l’apparence d’un petit ange. Une patte levée, l’enfant lui faisait un petit coucou, visiblement c’était un de ces bisounours sur patte, toujours de bonne humeur. Oz décolla ses oreilles des murs, aussi silencieux que des tombes, et détailla quelques secondes la nouvelle venue. Amaryllis. Plusieurs fois, le printanier l’avait aperçut au clan sans jamais l’approcher, c’était une enfant. Certes, il était plus vieux qu’elle de seulement quelques mois, mais bon le mâle ne l’aurait reconnu pour rien au monde.

« — Qu’est-ce que tu viens faire ici Amaryllis ?  »

Son ton était froid. Ozymandias admettait avec difficulté qu’une loupiote ait pu échappé à la vigilance des nourrices. N’étais-ce pas leur rôle de s’occuper des plus jeunes ? Enfin, les dangers ne courraient pas non plus au beau milieu de ce château hanté… Remuant sa queue natté, l’adolescent toisa quelques instants sa camarade de clan de ses prunelles vairons. La loupiote allait peut-être lui être utile, après tout si elle était ici, c’était probablement la volonté des dieux.

« — Vu que tu es ici, tu pourrais peut-être m’aider. Certains se sont plains auprès de Seira que des chuchotement proviendraient de ces murs…  »

À moins que tu ne sois trop trouillarde ? Un sourire narquois aux babines, Oz attendit la réponse de la jeune Amaryllis. Si jamais elle refusait, hors de question qu’il abandonne sa quête pour la ramener au camp ! C’était son problème.
anglycanne sur epicode

Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No Angels  ♚ Amarillys Left_bar_bleue5/1000No Angels  ♚ Amarillys Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Mer 1 Aoû 2018 - 7:34

Ozymandias. Tel était le nom du loup beige qui se trouvait désormais à ses côtés. Amaryllis l'avait déjà aperçu quelques fois dans le camp. Elle avait entendu parler de lui par les autres louveteaux une fois, le décrivant comme étant quelqu'un de peu agréable et plus froid que le désert gelé. Cette description peu flatteuse de son nouvel interlocuteur ne semblait cependant pas affecter l'avis de la loupiote, qui était toujours aussi amicale qu'à son habitude. Juger quelqu'un selon l'avis de d'autres ? Ce n'était pas son genre.

Non, cette enfant était trop innocente et gentille pour douter de quelqu'un à cause de choses aussi futiles que l'avis d'un autre. Même si, cette fois, vu le comportement de l'adolescent, les dires des autres étaient absolument vrais. Ça faisait à peine quelques secondes qu'Amaryllis pouvait pleinement le voir qu'elle arrivait déjà à discerner du dédain et de l'ennui sur son visage. Peut-être était-elle pour lui une invitée surprise qu'il aurait préféré ne pas recevoir, mais ça ne voulait pas dire que cela avait suffit pour baisser son moral, loin de là. Un sourire benêt au visage, la jeune printanière avait définitivement l'air bien naïve - ou tout simplement stupide, à se réjouir de simplement aller parler quelqu'un à qui elle n'avait jamais adressé un mot avant.

À ce moment-là, l'adolescent demanda à la gamine ce qu'elle faisait ici. Bien sûr, mentir ne serait pas son genre, bien que sa réponse puisse finir par apporter plus de questions à l'apprenti que de réponses. « Je suis juste venue me promener, puis je me suis un peu perdue. », expliqua-t-elle vaguement.

Bien sûr, elle n'allait pas se vanter du fait qu'elle s'était encore une fois enfuie, et que, comme d'habitude, personne ne l'avait vue ni entendue partir. Ce n'était pas que Saïka était incompétente, loin de là même, arriver à gérer deux pestes comme Hékate et Titania relevait du miracle, mais le fait que son attention était dirigées vers les deux sœurs à problème permettait à la petite Amaryllis de s'éclipser ni vu ni connu.

De son côté, elle se demandait aussi pourquoi Ozymandias était ici, mais décida de ne pas en faire tout un plat. Elle avait l'impression qu'il finirait par lui dire, alors elle se contenta de le fixer de ses yeux hétérochromes, son sourire joyeux diminuant en taille avec l'attente. De la façon dont il la regardait, il avait l'air de réfléchir à quelque chose, alors elle le laissa faire.

Finalement, l'apprenti décida de lui expliquer pourquoi il était ici et lui demanda si elle voulait le joindre dans cette mission, un sourire provocateur au visage. Était-ce un défi ? Avant même de prononcer un mot, sa réponse était déjà claire. Un nouveau sourire illumina son visage et elle bomba légèrement du torse, ayant complètement oublié son but initial : sortir d'ici. Amaryllis n'était qu'une enfant, mais elle ne refusait jamais d'offrir ses services à quelqu'un dans le besoin. C'était tout simplement dans sa nature.

« Avec plaisir ! », répondit-elle, beaucoup trop enthousiaste pour une enfant qui venait d'accepter une possible chasse aux fantômes. « Je ne sais pas comment on fait, mais je vais faire de mon mieux. », affirma la jeune printanière, penchant sa tête sur le côté.

Peut-être était-elle encore frêle et inexpérimentée, mais elle n'allait pas refuser d'offrir son aide à quelqu'un de plus grand et fort qu'elle seulement parce qu'il était plus apte à résoudre ce mystère qu'elle. Elle offrirait un coup de main à tout ceux qui le voulaient bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 3 Aoû 2018 - 19:37


  No Angels  
Feat ♚ Amarillys

Le jeune printanier, leva un sourcil suite à la réponse d’Amaryllis. Bah voyons ! Les nourrices comptaient-elles faire un jour leur boulot en surveillant les enfants ? Probablement pas… peut-être que si il devait y avoir un kidnapping un jour, les choses changeraient, mais Ozymandias n’y croyait pas. Remuant sa queue nattée, l’époque où l’apprenti sortait lui-même en douce du camp pour explorer le territoire était encore toute proche. Cela avait d’ailleurs rendu fou Anubis plus d’une fois… La pauvre divinité semblait être dépassée par moment, mais c’était aussi une manière pour l’adolescent de se venger. Il savait que le chacal lui cachait quelque chose et même si il se fichait de savoir quoi, Oz appréciait peu cet état d’esprit. On ne lui mentait pas, sinon on le regrettait. Certes, la vérité était parfois décevante et déconcertante, mais cela était plus important que le mensonge. Un frisson parcourut l’échine du mâle, il ne faisait pas vraiment chaud dans cette foutu ruine !

La loupiote sembla prendre sa proposition comme un défi. Bien, en espérant qu’elle ne soit pas comme Hékate... La rencontre avec cette dernière était encore récente, et bien que Amaryllis et elle partageaient le même sang, Oz espérait que ce ne soit pas une mine Hékate numéro deux, ses nerfs allaient rapidement lâchés sinon. Néanmoins, la loupiote blanche semblait plus calme et plus paisible que ce que pouvait imaginer Oz. Ce dernier ignorait si c’était une bonne chose ou tout le contraire…

« — Il n’y a pas grand-chose à faire, du moins à mon avis.  » Il marqua une pause, penchant légèrement la tête sur le côté. «  Les murs sont silencieux, je pense que ce qui fait du bruit c’est le vent. C’est une vieille bâtisse avec beaucoup de courants d’air….  »

Enfin, une paire d’oreilles et un esprit supplémentaires pourraient être fort utile, au moins cela occuperait un peu la loupiote. Quittes à sortir du camp, autant qu’elle se rende utile non ? Posant ses prunelles vairons habitaient de cette étrange lueur d’ennui, Oz décida d’écouter l’avis d’Amaryllis sur la question.

« — Qu’es-ce que tu en penses ?  »
anglycanne sur epicode

Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
No Angels  ♚ Amarillys Left_bar_bleue5/1000No Angels  ♚ Amarillys Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Ven 23 Nov 2018 - 21:57

Honnêtement, la petite Amaryllis n'avait aucune idée de dans quoi elle venait de s'embarquer. Elle avait l'habitude de quitter sa tanière sans prévenir personne - un peu trop en fait. La printanière ne savait souvent pas dans quoi elle s'embarquait, encore trop jeune et inconsciente pour voir que le monde autour d'elle était dangereux et sauvage par endroit. Encore trop petite, encore trop innocente, son esprit n'avait pas encore était atteint par la noirceur de ce monde. Sa confiance était encore accordée à tous et à chacun, peu importe qui ils étaient, peu importe à quel point ils étaient désagréables avec elle ; c'était sa nature, après tout. Un petit ange, du plus profond de son cœur jusque dans ses petites ailes blanches.

Sauf qu'il n'y a pas d'ange, en ce monde. Comme en témoignaient son œil et les petites bosses sur le dessus de sa tête. Il n'y a pas d'anges, il n'y en a jamais eu ; seulement des faux, des copies qui y ressemblent, mais rien ni personne n'était assez pur et bon pour oser prétendre venir du ciel. La perfection n'avait jamais existé et ne serait jamais sur ce monde, corrompu par la tristesse, les mensonges et les secrets malveillants.

Entre les murs du château hanté, la petite loupiote blanche colla sa petite oreille au mur et la laissa en place quelques secondes, avant de soudainement bouger et de se mettre à regarder partout aux alentours, visiblement à la recherche de... Quelque chose. Après un petit moment, elle sembla se perdre et se contenta plutôt de regarder le vide avec insistance. Trop tourné... Argh ! Ça l'avait étourdie, tout ça !

Elle se tourna à nouveau quelques temps plus tard et adressa un regard à son aîné, qui, contrairement à elle, semblait déjà savoir quelque chose quant à... Cet endroit. Et pourquoi est-ce qu'il était comme ça. En tout cas, Amaryllis n'en savait pas grand chose ! Mis à part le fait qu'il faisait très froid par ici et qu'il y avait plusieurs sifflements inquiétants qui venaient de... L'autre côté des murs, selon ce qu'elle avait entendu avec son ouïe fine.

La jeune printanière écouta attentivement les conclusions d'Ozymandias lorsqu'il les lui partagea, peu de temps après. Honnêtement, elle était un peu trop... Inexpérimentée pour croire à quoi que ce soit d'autre. Contrairement à lui, personne ne lui avait jamais appris quoi que ce soit quant à l'écoute, à la recherche ou quelque chose dans le genre... Alors, ne sachant pas trop quoi ajouter à ses idées, elle répondit : « Hum... J'entend rien ici sauf les bruits qui ont l'air d'être du vent. Et je vois rien de spécial non plus ! On devrait chercher ailleurs, alors, non ? », demanda-t-elle innocemment, les yeux brillants.

Décidément, la petite Amaryllis ne savait pas quoi faire, mais cela ne l'empêchait pas d'essayer. Elle marcha donc, contournant Ozymandias, et se retourna une fois qu'il fut quelques pas derrière elle.

« En avant toutes ! On a un mystère à élucider ! », affirma la jeune printanière avec entrain, un sourire étirant ses babines, avant de continuer à marcher dans ce long corridor frisquet, sombre et poussiéreux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: