Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]

Aller en bas 
AuteurMessage
Thorin
Guérisseur Légendaire
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Sam 14 Juil 2018 - 12:10


Thorin

C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire
Après être resté toute une nuit auprès de Seira sur le lieu de sa tentative d’assassinat, Thorin put, avec l’aide d’autres qui étaient venus protéger l’Alpha et le guérisseur de toute attaque, la transporter avec moult précautions jusqu’à l’antre des guérisseurs. Il ne fallait surtout pas que la plaie du torse de la louve noire se rouvrit, alors il fallu procéder lentement.
Une fois Seira installé sur un nid des plus confortables qui avait été fait pour elle pendant qu’elle était déplacée jusqu’à l’antre des guérisseurs, les gardes partirent et laissèrent les occupants de l’antre soigner l’Alpha du Printemps. Thorin ne lâchait pas prise, veillant constamment à ce que la louve noire ne s’affaiblisse pas. Il changeait fréquemment les onguents et pansements dés que c’était nécessaire. Il veillait, encore et toujours, les autres ayant besoin de lui ordonner d’aller dormir en prenant sa place une nuit.
Après trois jours de soins importants et de veille constante, Seira était stabilisée. Thorin espérait seulement qu’elle n’allait pas s’agiter dés son réveil. Si la blessure de son flanc commençait à cicatriser correctement, la plaie, bien plus profonde, de son torse aurait besoin de quelques jours de plus pour ne pas risquer de s’ouvrir de nouveau. Si ça arrivait, elle pourrait mourir dans l’heure qui suivait.
Seira était encore couverte d’onguent sur le flanc et un pansement solide avait été placé sur son torse pour maintenir en application le mélange d’herbes qui lui permettait de ne pas saigner et de cicatriser efficacement. Ce pansement était maintenu par un morceau d’écorce qui avait été lié à des fibres solides, eux-mêmes passés autour du poitrail de l’Alpha du Printemps pour éviter qu’il tombe.
Le nid où se trouvait Seira était loin des autres pour être à la fois plus au calme et avec des remèdes proches en cas de besoin. C’était aussi pour pouvoir parler tranquille car Thorin avait le pressentiment qu’elle aurait besoin de parler à son réveil. Le guérisseur était assis en face du nid, attendant un signe de conscience. Il ne fallait pas tenter de réveiller un patient qui était tombé inconscient, cela risquant de provoquer une réaction de panique, voir d’agressivité. Il était mieux d’attendre que le patient se réveilla de lui-même. Le loup beige attendit donc des signes de réveil, que ça soit des mouvements de queues, d’oreilles, un frisson ou une agitation musculaire.
code réalisé par fracture46
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : LayLucifer
Féminin Messages : 211
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 23

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Sam 14 Juil 2018 - 14:26


    Les pansements froids permirent de désinfecter et de soigner la plaie béante qui brillait sur le torse de la noiraude comme la première étoile du soir. Ses portes de la mort elle se disparaitrait jamais, mais Seira s’en moquait au fond, c’était un soldat, une guerrière, une meneuse imbrisable qui ne se laissait pas aller aux fioritures banale de l’esthétique. Au fond de son cœur, elle eut envie de pousser un long soupir de lassitude en songeant à cette époque où elle s’inquiétait de ce que les mâles diraient de sa petite taille, si ses cheveux électriser plairait à quelqu’un ou donnerai un aspect souillon.

    Dans l’inconscience, Seira poussa un long soupir fatiguer, alors qu’à son chevait Thorin veillait inlassablement sur sa vie.

    Un oiseau se mis à piailler, un jeune moineau trop heureux de gouter la liberté de son premier vol, et sa douce mélodie vint agiter les oreilles de la meneuse qui eurent un petit mouvement en sa direction. Ses yeux retrouvèrent leurs fonctions, mais ses paupières se contractèrent pour les protéger de la faible lumière du soleil qui colorait les portes de la tanière d’un rideau dorée. Seira poussa quelques gémissements, essaya de bouger, mais abandonna très vite l’idée de bouger ce nid douillet dans laquelle elle reposait.

    Quand enfin elle réussit à ouvrir les yeux, son regard bleuté se posa d’abord sur l’accumulation effarante de bol, de feuille et de fleur médicinal qui lui arrachèrent un sourire, puis elle tourna son regard vers le loup fatiguer qui guettait impatiemment son réveil.

    - Combien de temps cela fait que tu n’as pas bouger de là ? – fit-elle dans un mince sourire.

    Thorin, c’était le loup avec qui elle pouvait se permettre ce genre de familiarité. Ce n’était pas un ami, elle dirait un guérisseur attitré, mais son savoir, son calme, toutes ses confidences qu’elle lui avait faites le rendait proche d’elle sans qu’elle eut l’impression que cela changeait grand-chose pour elle. La présence de Thorin à ses côtés était devenue naturel, son visage compatissant au réveil un signe de bon augure.

    - Tu devrais penser à te reposer, tu dois avoir une tête aussi affreuse que la mienne.

Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Guérisseur Légendaire
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Sam 14 Juil 2018 - 15:31


Thorin

C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire
Seira émit un soupir, semblant toujours inconsciente. C’était assez fréquent qu’un patient passa de l’inconscience au sommeil. La transition n’était pas perceptible car, en général, le patient ne s’agitait pas dans ce genre de sommeil. Thorin avait bon espoir que l’Alpha allait remuer bientôt. Il entendit un oiseau se mettre à piailler et remarqua que les oreilles de la louve noire venaient de bouger. Elle était donc réveillée, mais il n’allait pas la brusquer. Elle tenta de bouger avant d’abandonner rapidement. C’était mieux pour sa santé qu’elle se tint tranquille, et sans que le guérisseur ait besoin de le lui dire.
Après un temps d’adaptation, les yeux bleus électrique de l’Alpha du Printemps s’ouvrirent et un sourire sembla apparaître sur son visage, sans doute à la vue de tout ce qui était préparé autour d’elle afin de la soigner efficacement. Thorin avait eu besoin de s’occuper un peu les pattes, l’attente étant parfois longue. Seira tourna finalement la tête vers lui avant de lui adresser.

« Combien de temps cela fait que tu n’as pas bouger de là ? »

Thorin eut un demi-sourire, c’était son rôle de se tenir près des blessés graves, même si il avait fait plus que sa fonction lui demandait avec elle. Mais c’était dû à son importance. Sans elle, le Printemps aurait de nouveau sombré dans une aire de doute et d’incertitude. Le clan avait besoin d’un chef et il aurait donné sa vie pour la sauver.
Le guérisseur se leva et s’étira un instant avant de répondre.

« Depuis un moment déjà. Mais c’est sans importance. »

Thorin ne se plaignait jamais. Le rôle de guérisseur n’était pas simple et ce n’était pas fait pour tout le monde. Mais il s’employait à protéger le clan du Printemps des blessures et des maladies. Seira était sauvée, du moins si elle acceptait de rester encore cinq ou six jours dans ce nid. Sa blessure au torse était sérieuse et avait besoin d’être surveillée de près pour éviter toute complications. L’Alpha lui parla de nouveau.

« Tu devrais penser à te reposer, tu dois avoir une tête aussi affreuse que la mienne. »

Cette fois, Thorin sourit franchement. C’est la nuit dernière qu’on l’avait remplacé, aussi il était loin de manquer de sommeil. Il répondit sur un ton léger.

« A être prévenante à ce point, vous pourriez devenir guérisseuse vous aussi. »

Le guérisseur s’écarta un peu pour préparer une tisane à Seira. Cela devrait la maintenir relativement détendue tout en prévenant les risques d’infection en activant son organisme. Il approcha le morceau d’écorce remplit d’eau et contenant quelques feuilles assez près de Seira pour qu’elle puisse le boire sans avoir besoin de se lever. Thorin, ayant reprit son air sérieux, s’adressa de nouveau à la louve noire.

« Votre blessure au torse a bien failli vous ôter la vie. Vous allez devoir rester ici quelques jours pour récupérer et faire en sorte que la blessure ne se rouvre pas. »

Le guérisseur observa un instant la mine de l’Alpha. Une mèche de cheveux blonds lui tombait sur le museau, lui cachant à moitié un œil, et elle ne pouvait pas trop bouger avec le bandage qu’elle avait sur le torse. D’un geste lent de la patte, il replaça la mèche pour qu’elle ne gêne plus la vision de la louve. De son point de vue, elle avait meilleure mine ainsi. Il se rassit avant de dire cette phrase que les guérisseurs disaient tous des tas de fois par jour.

« Comment vous sentez-vous ? »

Thorin avait l’air attentif du guérisseur, emprunt d’un calme imperturbable. Cependant il questionna à lui-même la pertinence de son geste. De façon général, il évitait d’avoir un contact physique avec les patients, autre que pour les soigner. Peut-être que Seira elle-même le prendrait mal, mais peu importait la chose était faite.
code réalisé par fracture46
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : LayLucifer
Féminin Messages : 211
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 23

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Dim 15 Juil 2018 - 13:59


    Un faible rictus s’étira sur le visage fatiguer de l’alpha quand Thorin lui répondit avec humour. Elle l’écouta ensuite lui faire un rapport de son état et lui prodiguer des conseils bien avisé, comme lui exigeait sa fonction, mais étrangement cette fois Seira était prête à suivre à la lettre toute ce que le guérisseur lui intimera. Elle se savait entre de bonnes mains, c’est pourquoi elle se détendit et laissa échapper un faible bâillement qui amena quelques larmes aux coins de ses yeux.

    Le guérisseur tendit la patte et retira la mèche blonde qui lui collait à la joue. Surprise par son geste, Seira jeta vers Thorin regard contrits. Elle avait beau accepter sa présence, l’apprécier même, il n’en était pas proche d’elle pour autant et, ce petit geste de tendresse, elle le ressentait comme une invasion. La femelle ne lui dit cependant rien, cela faisait des jours que le guérisseur veillait à son chevet, il avait dû se faire un sang d’encre et la fatigue devait avoir eu raison de son professionnalisme.

    Il se rattrapa rapidement en lui posant de nombreuses questions sur sa santé.

    - J’ai l’impression de ne plus sentir mon torse, j’ai mal quand je respire et j’ai la langue pâteuse, mais à part cela je ne me sens mieux.

    Elle avait frôlé la mort et elle se réveillait après plusieurs jours de convalescence, il lui était difficile de se sentir pire qu’aujourd’hui, mais elle constatait d’elle-même que son corps couvert de paumes et de branchages odorantes faciliterait sa guérison prochaine. Ce n’était qu’un mauvais moment à passer.

    - Et vous ? Qu’est-ce qu’il s’est passé après que vous m’aillez trouver ? - Elle eut un bref moment de silence pendant lequel elle tenta de retrouver son souffle. - Je me souviens d'Herrade... de son visage paniquer. Et de ta voix qui raisonnait à mes oreilles.

Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Guérisseur Légendaire
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Lun 16 Juil 2018 - 1:09


Thorin

C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire
Thorin vit clairement le regard que Seira lui avait lancé après son geste osé qu’il avait lui-même remis en question après-coup. Ce regard signifiait qu’il n’avait pas intérêt à recommencer, ce que le guérisseur n’avait pas l’intention de faire. Heureusement la légère gêne du loup beige ne put se rendre visible car il demanda à savoir l’état de l’Alpha. Cette dernière lui répondit.

« J’ai l’impression de ne plus sentir mon torse, j’ai mal quand je respire et j’ai la langue pâteuse, mais à part cela je ne me sens mieux. »

Au moins, elle n’avait pas cherché à lui cacher la vérité, contrairement à l’autre fois où la louve noire avait fait des histoires pour qu’on ne connaisse pas sa faiblesse du moment. Le fait qu’elle ne sentait plus son torse était normal vu la quantité de mélanges qui avait été appliqué, certains pour la cicatrisation, d’autres pour limiter la douleur physique en créant une impression de froid importante. Cette impression menait à une insensibilité de la région concernée. La douleur à la respiration s’expliquait tout simplement par la région du corps touchée. Quelques centimètres de plus et les poumons de Seira aurait été percés. Dans ce cas, nul guérisseur n’aurait pu la sauver d’une agonie douloureuse à suffoquer. La sensation de la langue de l’Alpha du Printemps était dû à une faible hydratation. Même si Thorin avait veillé à fréquemment faire passer un peu d’eau dans la gueule de la louve noire, ce n’était pas assez pour satisfaire le corps, une fois réveillé. Avant que le guérisseur ait le temps d’expliquer tout ça de façon plus simple, Seira reprit la parole.

« Et vous ? Qu’est-ce qu’il s’est passé après que vous m’aillez trouver ? Je me souviens d'Herrade... de son visage paniquer. Et de ta voix qui raisonnait à mes oreilles. »

Elle avait eu du mal au milieu de ses paroles. Il fallait qu’elle évite de trop parler. Il devait terminer ce qu’il avait entreprit en lui expliquant le pourquoi de son état avant de répondre à ses questions. Thorin s’exprima à son tour.

« Vous avez été gravement touchée au poitrail, un peu plus et vos poumons auraient pu être endommagés. L’absence de ressenti est dû au traitement appliqué qui vous permet de moins souffrir de cette blessure. Vous allez aussi manquer de souffle le temps que la plaie se résorbe au niveau interne. Aussi, je vous recommande de parler le moins possible pour ne pas trop vous fatiguer. Pour ce qui est de votre langue... »

Le guérisseur désigna la tisane qu’il avait approché plus tôt et ajouta d’un ton plus léger.

« … Buvez, c’est le meilleur remède. »

Il lui adressa un bref sourire avant de se rasseoir face au nid pour poursuivre.

« Quand je vous ai trouvé, et c’est grâce au hurlement d’Herrade, elle avait peur, peur de vous perdre sans doute. Vous, vous étiez presque inconsciente et la mort vous guettait. Heureusement, Herrade a su suivre mes instructions et j’ai pu vous appliquer le premier soin qui vous a évité la mort. C’est à ce moment que je vous ai parlé. Vous m’aviez donc entendu. Après ça, Herrade a voulu partir à la poursuite de l’assassin, après avoir appelé des soldats pour nous protéger. Je ne pouvais pas vous bouger, aussi j’ai fais comme je pouvais jusqu’au lendemain matin. Avec l’aide de ceux qui étaient présents, j’ai pu vous déplacer jusqu’à l’antre des guérisseurs. C’est là qu’Herrade est revenue de sa traque sans avoir retrouvé celui qui a tenté de vous tuer. J’ai veillé sur vous par la suite, pendant plusieurs jours. C’est hier que mes confrères m’ont imposé d’aller dormir. Vous vous réveillez d’un coma de quatre jours Seira. »

Thorin avait décrit les événements sans filtres, préférant énoncer franchement les faits à Seira. Il n’était pas utile de lui cacher la vérité de toute façon. Il avait bien deviné qu’une amitié ancienne liait l’Alpha et le bourreau du Printemps car cette dernière avait demandé des nouvelles sur un ton qui était plus préoccupé que celui d’un simple soldat. Le guérisseur savait lire ce genre de choses, surtout qu’Herrade était fatiguée après sa nuit de traque et n’avait pas dissimulé son émotion. Il savait reconnaître les inconnus des amis, les connaissances des parents, car tous avaient leur propre façon d’exprimer leur inquiétude.
Même si elle devait se ménager, Thorin devait en apprendre davantage sur ce qu’il s’était passé avant l’arrivée d’Herrade. C’est dans ce but qu’il hasarda.

« Vous souvenez-vous de votre ennemi ? Savez-vous qui il était ? »

Ces deux questions n’étaient pas simples à répondre en peu de mots, mais le guérisseur ne voyait pas bien comment les poser autrement et il était sûr que Seira chercherait à parler de toute façon. Inutile de chercher à mettre en place un système de oui/non qui lasserait bien vite la louve noire. Thorin attendit ainsi la réponse de l’Alpha du Printemps qui permettrait de faire la lumière sur l’assassin et, éventuellement, celui qui avait commandité celui-ci.
code réalisé par fracture46
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : LayLucifer
Féminin Messages : 211
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 23

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Lun 16 Juil 2018 - 11:39


    Thorin lui fit un rapport détail et précis de son état ainsi que de la situation qui avait eu lieu après sa perte de conscience. S’il y avait bien quelque chose qu’elle appréciait particulièrement chez le guérisseur, c’était sa capacité à résumé de façon concise et précise les faits. Qualité qu’elle ne retrouvait pas toujours chez ses subalternes et qui rendait ses entretiens avec le loup beige très agréable.
    Se pliant à ses conseils, Seira se redressa un peu pour pouvoir boire la tisane amère qu’il lui avait apporté. Le gout persistant des plantes lui recouvrit la langue, la faisant grimacer, mais l’alpha se refusa de faire sa difficile devant tous les efforts mis en place par Thorin.

    - Dans un sens, je suis contente qu’elle ne l’ait pas trouvé. – fit-elle quand le guérisseur eut fini de lui raconter la traque du bourreau.

    La petite louve blonde soupira, même si dans un sens cela ne l’étonnait pas au vue de l’état de ses blessures, mais l’idée d’avoir été inconsciente pendant près d’une semaine la déstabilisa. Comment le clan c’était-il débrouillé sans elle ?

    - Vous souvenez-vous de votre ennemi ? Savez-vous qui il était ?

    Seira leva les yeux vers Thorin dont la question la surprenait quelque peu. C’était bien le dernier loup duquel elle aurait attendu ce genre de question, mais elle ne chercha pas à lui gâcher ce genre d’information pour autant.

    - Elle disait s’appeler Daenerys, d’être une mercenaire, et d’avoir été embauché par Daeron pour m’assassiné.

    Un silence tomba soudain sur la tanière du guérisseur, même le moineau avait arrêté de chanter pour fuir cet endroit comme la peste en voyant les nuages s’accumuler au loin dans le ciel. Seira dégluti, poussa l’écorce du bout de la patte et repris.

    - Je peux ravoir de l’eau, s’il te plait ? – Elle attendit que Thorin lui remplisse le récipient – Elle n’est pas très grande, à peu près ma taille, mais elle est rapide et tous ses gestes sont réfléchit. C’est une tueuse à n’en pas douté. Elle portait à sa patte une dague étrange.

    Une arme qui ignorait l’électricité, Seira se demandait bien en quoi elle pouvait être faite.

    - Elle a failli m’avoir Thorin, ce n’est pas une simple louve. Elle est forte. Très forte.

Revenir en haut Aller en bas
Thorin
Guérisseur Légendaire
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 20
Ta localisation réelle : Basse-Normandie, France

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Sam 1 Sep 2018 - 14:10


Thorin

C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire
Quand Thorin eut terminé son récit, la première réaction de Seira fut de dire qu’elle était contente qu’Herrade n’ait pas retrouvé son agresseur. La déduction rapide du guérisseur le poussa à croire que l’Alpha voulait cette assassin vivant, c’est sûr qu’il serait bien moins utile une fois réduit à un cadavre éventré. Elle cherchait des réponses probablement, il devrait faire preuve d’un peu de patience pour entendre le questionnement de la louve noire.
Quand Thorin posa des questions sur l’identité de l’agresseur et si elle s’en souvenait, Seira leva un regard légèrement surpris vers lui. Ce n’était probablement pas une question attendue venant d’un guérisseur, mais cela le questionnait trop pour qu’il s’abstint de demander quelques informations. L’Alpha du Printemps sembla ne pas s’y opposer car elle prit la parole.

« Elle disait s’appeler Daenerys, d’être une mercenaire, et d’avoir été embauché par Daeron pour m’assassiné. »

Thorin leva un sourcil à la mention de l’Alpha de l’Automne. C’était curieux. Pourquoi voudrait-il la mort de Seira ? Il garda cette question dans un coin de sa tête pour plus tard. Le silence s’était soudainement abattu sur les alentours, en dépit du mal que le guérisseur s’était donné pour isoler l’endroit, il semblerait que la nature elle-même fut choquée de l’entendre. La louve noire déglutit et repoussa l’écorce où se trouvait précédemment une tisane.

« Je peux ravoir de l’eau, s’il te plait ? »

Thorin hocha simplement la tête et prit l’écorce pour y placer, cette fois-ci, de l’eau claire. Il avait remarqué sa grimace quand elle avait goûté la tisane amère. Cela l’apaiserait un peu, inutile de lui en donner davantage, surtout qu’elle ne s’était pas plaint. Il reposa l’écorche, où se trouvait maintenant une eau transparente, près de Seira et se rassit, la laissant poursuivre.

« Elle n’est pas très grande, à peu près ma taille, mais elle est rapide et tous ses gestes sont réfléchit. C’est une tueuse à n’en pas douté. Elle portait à sa patte une dague étrange. Elle a failli m’avoir Thorin, ce n’est pas une simple louve. Elle est forte. Très forte. »

Le loup beige opina légèrement. Les armes n’étaient pas si courantes que ça. Ce détail pourrait rendre cette mercenaire moins difficile à dénicher. Mais ça ne serait pas son rôle de toute façon. Il trouvait tout de même la situation curieuse. Comme Seira semblait ne rien avoir de plus à dire, il répondit en affichant un léger sourire.

« Aussi forte qu’elle puisse l’être, elle ne vous a pas tué. »

Son sourire s’effaça quand il repensa à la réflexion qu’il s’était fait, il continua donc, préférant ne pas laisser son hypothèse disparaître.

« C’est tout de même curieux qu’un mercenaire envoyé pour vous tuer vous ai laissé agonisante. Il ne faudrait pas tirer de conclusions hâtives, cette solitaire a très bien pu vous mentir. Dans ce cas, vous laissez en vie aurait peut-être été intentionnel. »

Il se leva et vérifia rapidement que le nid où se trouvait l’Alpha était confortable avant d’ajouter.

« Inutile de répondre, vous devez vous reposer. Il faudra plusieurs jours pour que cette plaie ne soit plus un danger immédiat et peut-être deux autres pour s’assurer qu’elle est assez cicatrisée pour ne pas se rouvrir. Je dois aller chercher quelques plantes. Herrade passera peut-être vous voir entre-temps, je lui dirai que vous êtes réveillée si je la croise. »

Il adressa un signe de tête respectueux à son Alpha avant de s’éloigner vers la sortie. Il pourrait se retourner et sortir plus tard si Seira avait encore besoin de lui.
code réalisé par fracture46
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : LayLucifer
Féminin Messages : 211
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 23

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   Jeu 20 Sep 2018 - 18:28


    - Aussi forte qu’elle puisse l’être, elle ne vous a pas tué.

    Seira se pinça les lèvres, elle n’était pas convaincue que Daenerys ne l’ait pas tué parce qu’elle était forte, mais parce qu’elle voulait qu’elle survive. Ses dernières paroles lui revenaient en mémoire, si son employeur l’avait mieux payé elle n’aurait même pas survécu. Plusieurs questions l’assassin alors que Thorin reprenait la parole, s’efforçant de rassuré son alpha avec cette pommade mentale qui imprégnait sa voix.

    - C’est tout de même curieux qu’un mercenaire envoyé pour vous tuer vous ai laissé agonisante. Il ne faudrait pas tirer de conclusions hâtives, cette solitaire a très bien pu vous mentir. Dans ce cas, vous laissez en vie aurait peut-être été intentionnel.
    - C’est ce à quoi j’étais en train de pensé, mais il me semblait que … enfin, qu’elle est dit ne pas avoir été assez bien payé, dans ce cas…
    - Inutile de répondre, vous devez vous reposer. – la coupa le guérisseur. - Il faudra plusieurs jours pour que cette plaie ne soit plus un danger immédiat et peut-être deux autres pour s’assurer qu’elle est assez cicatrisée pour ne pas se rouvrir. Je dois aller chercher quelques plantes. Herrade passera peut-être vous voir entre-temps, je lui dirai que vous êtes réveillée si je la croise.

    Seira opina du chef et regarda Thorin sortir de sa tanière en silence. Malgré l’ardeur qu’elle avait à parcourir son territoire et à veillez sur les siens, la blonde avoua dans un soupir que, cette fois-ci, Thorin avait raison sur toute la ligne. Elle devait se reposer, remettre à plus tard ses sombres pensés concernant son assassin et réfléchir à ce qu’elle allait faire une fois que sa plaie au torse ne sera plus un danger. Elle s’étendit sur le nid de feuille et ferma les yeux pour laisser son esprit glisser vers un rêve agité.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la deuxième fois que je vous tire d'affaire [PV. Seira]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire du Printemps :: Plaine aux cerisiers-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: