Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Spring children ♆ [Hékate]

Aller en bas 
AuteurMessage
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Spring children ♆ [Hékate]   Mar 10 Juil 2018 - 15:01



Spring children
ft. Hékate
Un dernier filet fendit l'air chaud et immobile de la fin de journée, happant au passage la musaraigne qui s'était stoppée un instant pour frotter son petit museau fin. Plus loin, Herrade sourit de satisfaction. Elle avait passé l'après-midi à user ses forces sur son pouvoir pour améliorer sa précision ; elle avait déjà attrapé plusieurs oiseaux et rongeurs, qui lui avaient fait un goûter sympathique, mais à présent elle était repue. Elle pourrait toujours garder la musaraigne pour plus tard...

Étouffant un bâillement, la verte s'en alla quérir sa proie sans se presser. Elle avait fait en sorte de violemment refermer son lien sur la petite chose ; si son cou ne s'était pas rompu à l'impact, elle suffoquerait bien vite. L'un ou l'autre, quand elle fut finalement au-dessus de sa victime, celle-ci avait effectivement rendu l'âme, aussi le sujet était clos.

Ramassant la liane avec le précieux mets ficelé au bout, Herrade s'étira, faisant craquer ses articulations et déliant ses muscles. Elle ferma les yeux en jouissant de cet instant, puis se redressa, ne sachant trop à quoi s'attaquer ensuite. Elle avait déjà travaillé son endurance en lançant des filets en mouvement - elle bougeait et sa cible aussi, ce qui n'avait rien d'évident - puis fait de la course d'obstacles, et pratiqué la patience en traque immobile... Par quoi finir cet après-midi ensoleillé ?

La réponse lui viendrait bien en temps et en heure. S'asseyant parmi les hautes herbes, la verte attrapa la musaraigne et la fit jouer entre ses doigts, posant dessus un regard vague. Une petite pause, et en se remettant au boulot, elle saurait quoi travailler.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Hékate
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Do you want to die ?

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Mer 11 Juil 2018 - 22:35

ft. Herrade
Spring children


La petite Hékate n'avait jamais autant adoré les couleurs chatoyantes du ciel commençant à descendre très lentement. Pas qu'elle s'en préoccupe véritablement ou trouve dans leur admiration une sorte de sérénité particulière. Au fond d'elle, elle s'en contre-fichait et trouvait aurait trouvé autant d'attrait au ciel si celui-ci n'avait été teinté que de noir et de blanc. Ce cas de figure l'aurait même rendu plus intéressant, par sa seule singularité. Non; si la petite blondinette vénérait la place basse du soleil dans le ciel, c'était parce que ce phénomène annonçait le retour progressif de la nuit et avec elle celui de la brise nocturne qui rafraîchissait l'air. Justement, l'ingénieuse Hékate avait stratégiquement attendu le début de la fin de l'après-midi pour filer à l'anglaise. Ses nourrices, ne pouvant supporter la chaleur écrasante du soleil, s'étaient toutes retrouvées pour faire la sieste à l'ombre d'un grand arbre, les petiots agglutinés autour d'elles. Profitant qu'elles ronflent toutes plus fort que le tonnerre grondant, Hékate était de nouveau partie en expédition.

Elle n'aimait pas particulièrement se balader, mais cela était toujours plus intéressant que de rester immobile. Bien sûr, elle aurait pu faire comme les autres louveteaux sages et rester près des nourrices à jouer et à sa chamailler. Seulement, il semblait qu'Hékate ne maîtrisait pas parfaitement le concept de "chamaillerie". De fait, à force d'égratigner "involontairement" ses petits camarades, ces derniers n'étaient plus très enclins à "jouer" avec elle. Bah! Qu'importe ! Qu'ils restent entre abrutis. Elle avait d'autres projets plus important que de "s'amuser" avec les louveteaux de son âge.

Fièrement, la jeune printanière arpentait les hautes herbes. Depuis un moment, elle essayait de s'entraîner seule à suivre une trace, mais cela s'avérait bien plus ardu que prévu. Tous les loups du printemps semblaient avoir la même odeur pour sa truffe, à l'exception de ses soeurs. Elle était presque incapable de nommer un loup juste à son odeur, alors pour les retrouver, c'était peine perdue ! Cette fois-ci, au fur et à mesure qu'elle s'aventurait dans les hautes herbes, une odeur lui était venue. Elle était du printemps, donc impossible à identifier pour sa truffe inexpérimentée, mais elle était capable de dire qu'elle était proche. Instinctivement, la petite louve se tapit au sol, la queue haute et les oreilles aux aguets. Elle avança doucement, faisant de son mieux pour ne pas faire de bruit. Ses yeux perçants étaient illuminés par le sentiment enivrant de prédation. Sentant qu'elle se rapprochait de sa "cible", Hékate s'arrêta. Elle était trop proche du sol pour voir exactement où se tenait sa cible. Elle prit son élan, se faisant plus bruyante sans le vouloir. Et elle bondit, ses petits crocs dehors et ses griffes écartées...Pour changer brusquement d'avis en plein vol, lorsqu'elle vit qui exactement était sa "cible".

Poussant une sorte de grondement/reniflement étouffé, Hékate raccourcit son saut et freina, les griffes plantées dans le sol pour ralentir son élan, pour réussir à s'arrêter à un mètre de la louve devant elle. Hékate était peut-être une petite peste belliqueuse mais elle n'était pas inconsciente. Et si elle reconnaissait la louve au pelage gris et au regard doré tacheté de mauve qui se tenait devant elle; alors la petite peste avait bien faillit attaquer le bourreau du printemps. La maladresse était sienne. Rangeant ses crocs derrière ses babines, Hékate se redressa, levant la tête pour regarder la femelle. Ne s'excusant guère, elle se contenta de la saluer poliment, mais avec une moue bougonne et un regard glacial, pour une loupiotte aussi petite :

« Bonjour, Herrade. »

La petite princesse fit mine de reculer très discrètement. En plus d'être le bourreau du printemps, Herrade était une adulte proche de l'Alpha. Ajoutons cela au fait qu'Hékate n'avait absolument pas le droit d'être dehors toute seule, cette dernière risquait de s'attirer bien des ennuis. Haussant les épaules, elle ajouta, toujours sèche et arrogante :

« Je rentrais, justement. »


Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Ven 13 Juil 2018 - 14:17



Spring children
ft. Hékate
L'instant de sérénité se transforma rapidement en guet-apens pour le bourreau ; stoppant son jeu avec la musaraigne, la verte s'immobilisa, oreilles tendues. Quelqu'un approchait ; ce n'était pas un danger, l'assaillant semblant plutôt petit, mais mieux valait rester sur ses gardes. Tournant légèrement la tête de côté, Herrade avisa des herbes en mouvement, surtout lorsque son agresseur chargea - pour lui sauter dessus certainement ; en plein territoire printanier, les possibilités étaient limitées sur son identité, aussi la belle ne s'en formalisa pas et attendit de voir.

Elle eut droit à une sortie théâtrale et un peu catastrophique de la part d'une morveuse du clan ; pour l'avoir déjà croisée ou aperçue de loin, Herrade savait qu'il s'agissait de la sœur d'Amaryllis. Mais elle s'était toujours demandé comment deux être aussi peu semblables avaient pu sortir du même... enfin bref.

La demoiselle - Hékate, si ses souvenirs étaient bons - stoppa sa ruée à quelques pas du bourreau, qui se contenta de la fixer, stoïque. Après un salut plus glacial que les yeux de Seira de la part de la gamine, les deux se fixèrent en silence ; jamais encore la verte n'avait vu d'énergumène aussi rebutant que cette gosse. Quoi que la numéro trois de la fratrie valait le détour, aussi... Deux véritables pestes, aussi insupportables qu'Amaryllis était douceur et délicatesse. Plissant légèrement les yeux, le bourreau suivit l'effrontée du regard, celle-ci tâchant de s'esquiver comme elle était venue.

- Parce que tu traînais encore seule à cette heure-ci ?

Le ton était calme, presque badin, mais la voix froide. Herrade avait du mal à s'ouvrir face à ce genre de caractère dédaigneux - dire qu'elle était si jeune, quel monstre cette gosse allait devenir ? Elle jeta un coup d’œil vers le ciel, estimant l'heure tardive pour la jeunesse, puis reposa ses yeux vifs sur la fautive. Sa patte se referma sèchement sur la musaraigne, et elle se mit debout en un mouvement.

- Eh bien, en route. Puisque tu rentrais, je vais te raccompagner chez les nourrices.

Elle voyait déjà Saïka se confondre en excuses pour le manque de discipline de la morveuse ; la scène s'était déjà jouée plusieurs fois, le bourreau en avait eu vent. En un sens, Hékate lui rappelait sa propre jeunesse, lorsque lassée des mêmes jeux ou du manque d'entraînement de ses camarades, elle partait en exploration bien au-delà des frontières. Mais elle ne se rappelait pas avoir déjà fait preuve d'une telle... effronterie.

Ou bien, c'est qu'elle avait oublié. Sans attendre, la printanière se mit en route, jetant un coup d'oeil impérieux dans son dos ; la petite n'avait pas intérêt à lui faire à l'envers, sinon sa situation allait connaître un fâcheux rebondissement.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Hékate
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Do you want to die ?

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Lun 16 Juil 2018 - 20:58

ft. Herrade
Spring children


Hékate peinait à savoir si elle était parvenue au moins à surprendre le bourreau du printemps, ou simplement à l'offenser. A en croire la manière dont le regard de l'adulte était posé sur elle, la blondinette n'avait réussi qu'à se ridiculiser et à se décrédibiliser. La petite peste ne se dégonflait pas, restant bien campé sur ses petites pattes et faisant face à la louve grise avec cet air constant de défi sur son visage. La manière dont ses iris roses luisaient d'une insolence lasse n'était pas sans rappeler ceux de son père, bien qu'Hékate n'aurait pu le savoir. Si Hékate connaissait l'identité du bourreau, ce aussi parce que sa soeur Amaryllis lui avait bassiné les oreilles à son propos, sans véritablement rentrer dans les détails de leur rencontre. Bah ! La petite louve blonde ne pouvait comprendre l'affection de sa soeur pour l'adulte, mais cela ne la frustrait en rien. De la même manière que sa soeur semblait aimer tout ce qui bouge, Hékate semblait l'abhorrer. Ce qui était certain, c'était que l'affection qu'Herrade avait pu témoigner à sa soeur, elle ne le témoignerait guère à son égard. L'adulte la fixant toujours, se mit à lui faire la morale sans hausser le ton, mais avec une froideur autoritaire qui irrita immédiatement la petite printanière :

« Parce que tu traînais encore seule à cette heure-ci ? »

Hékate se figea un moment, prise au dépourvu. Elle leva les yeux vers le ciel pour s'assurer que le soleil y trônait encore, puis regarda à nouveau le bourreau. Il n'était pas si tard, et elle n'était pas si éloignée que cela du camps, selon elle. De sorte qu'elle voyait mal de quoi cette adulte pouvait bien se mêler. Déjà que les adultes du camp traînait toujours dans ses pattes, elle allait devenir folle si en même ceux à l'extérieur du camp lui cherchaient des noises. L'effrontée avait envie râler, mais elle se contenta de marmonner quelque chose d'inaudible entre ses crocs serrés qui n'aurait probablement pas fait plaisir à Herrade si elle l'avait dit à voix haute. D'ailleurs, elle sursauta presque et crut que l'adulte l'avait justement entendue lorsqu'elle referma violemment sa patte sur une musaraigne tout juste décédée qu'Hékate n'avait pas vu au premier abord; avant de se lever, surplombant la gamine de toute sa hauteur. Evidemment, cela aussi l'irritait. Cette fois-ci, ses petites griffes dorées se mirent à labourer le sol en signe d'agacement. Agacement qui n'allait faire que s'accentuer encore lorsque l'adulte dit :

« Eh bien, en route. Puisque tu rentrais, je vais te raccompagner chez les nourrices. »

Cette fois-ci, Hékate poussa un grondement parfaitement audible, son regard devenant encore plus froid, si cela était même possible. Les adultes l'insupportaient décidément plus que le reste. D'autant que si le bourreau la ramenait à Saika, nul doute que cette dernière attendrait d'être seule pour lui passer un mauvais savon devant ses soeurs. Et il n'y avait nul doute que Titania, devant un tel spectacle, ne manquerait pas de faire entendre son petit rire fluet, tout en prétendant compatir sincèrement pour sa petite soeur. Sans lui demander son avis sur la question, le bourreau fit mine de s'en retourner vers le camp, sommant silencieusement la gamine de la suivre.

On s'en doute, et cela n'étonnera personne; Hékate rendit à l'adulte un regard tout aussi autoritaire et plein de défi. Elle resta fermement assise au même endroit et regarda la louve s'éloigner sans la suivre, la jaugeant avec le mépris d'une adulte dans le corps puéril d'une enfant. Elle se retint de n'adopter aucune posture menaçante et se contenta de lancer, sans vraiment hausser le ton, mais avec fermeté dans son effronterie :

« Je ne vois pas en quoi cela vous dérange. Il ne fait pas nuit. Je m'excuserai. »

Puis, à son tour, elle se mit à nouveau debout et lançant un regard agacé à l'adulte; elle lui tourna le dos pour continuer son chemin. N'avait-elle pas dit qu'elle rentrait ? Evidemment, elle avait menti mais, dans tous les cas, même si cela avait été vrai, elle avait changé d'avis. Pour le seul plaisir de ne pas obéir et d'imposer sa "force", elle se mit à marcher dans le sens opposé au bourreau. Certains enfant, avec une attitude similaire, auraient ajouté à leur affront un sourire narquois des plus insupportable. Heureusement ou pas, ce n'était pas le genre de la petite louve qui lança un regard toujours aussi mauvais à Herrade, avant de s'exclamer :

« Ce ne sera pas la peine. Mais je vous remercie. »

Et elle lui tourna définitivement le dos, s'éloignant la queue haute et l'air fier. Elle était aussi impolie dans son attitude qu'elle pouvait être polie dans ses mots. De sorte que, se croyant tout à fait sortie d'affaire, elle ne considérait même plus la présence du bourreau et continuait son chemin sans faire attention à elle.


Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Ven 3 Aoû 2018 - 10:41



Spring children
ft. Hékate
Elle savait de réputation à quel genre de gamine elle avait affaire, mais jamais Herrade n'aurait cru entendre une morveuse s'adresser à elle avec tant de suffisance et d'impolitesse. Refusant tout net l'autorité de l'adulte - qui était en plus bourreau de son clan - Hékate lui envoya quelques sornettes bien senties, bien décidée à vivre sa vie comme elle l'entendait. Ah, elle était donc têtue ? Pas de problèmes, la verte l'était aussi, et elle ne laisserait pas quelqu'un d'aussi insignifiant qu'une merdeuse sortie de nulle part lui résister. Elle dut cependant inspirer longuement pour se calmer ; elle sentait son sang bouillir dans ses veines et la moutarde lui piquait furieusement la truffe. Encore une bravade de ce genre et elle exploserait, s'occupant elle-même de corriger cette petite chieuse.

- Je te laisse le choix. La printanière parvint à maîtriser la colère dans sa voix, mais le ton était glacial. Ça aussi elle pouvait le faire, et bien mieux que ces ridicules prunelles roses d'enfant gâté. Immobile, le bourreau se tourna à demi vers Hékate. Soit tu renonces maintenant à ta balade et tu me suis, soit je te ramène par la peau du cou. Réfléchis-bien.

Son regard acéré se porta sur la petite silhouette qui lui tournait effrontément le dos. Une telle désinvolture additionnée de mépris lui rappelait désagréablement l'ex-conseiller de la reine, et ce souvenir ajoutait à sa fureur. Dans un sens, elle espérait presque que la gosse la défierait à nouveau, ça lui ferait un bien fou de la remettre à sa place. Au final, elle se moquait bien que l'heure soit encore clémente pour les vadrouilles des plus jeunes ; c'est sa fierté qui était en jeu, malmenée par une louvette haute comme les herbes, et il était hors de question qu'elle se laisse piétiner ainsi.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Hékate
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Do you want to die ?

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Dim 19 Aoû 2018 - 16:56

ft. Herrade
Spring children


Bien qu'Hékate fut une vraie dure à cuire, un véritable enfer pour toutes les nourrices du printemps et pas vraiment la copine de la plupart des louveteaux; la pimbêche se trouva figée un instant par l'hésitation en entendant le ton glacial et ferme du bourreau du printemps s'élever derrière elle. Si elle avait comprit une chose, en tenant qu'enfant capricieuse, c'était que les adultes qui crient le moins étaient souvent les plus terribles. Hékate n'avait jamais eu peur de braver l'autorité de ses nourrices, car ces dernières, en cas d'incartade, ne faisaient que lui râler dessus et hausser le ton, ce qui n'effrayait guère la petite princesse au coeur de pierre. Au contraire même, elle avait plus encore envie de braver leur autorité inexistante. Cependant, Herrade n'était pas une nourrice et, pire encore, elle dégageait une véritable aura d'autorité, sûrement dû au rang particulier qu'elle avait; de sorte que braver son autorité à elle ne relevait pas de la même sorte de courage.
Hékate s'arrêta, mais ne se retourna pas vers l'adulte. Elle était encore en train de tergiverser entre continuer de braver les ordres d'Herrade et sauver son honneur, ou écouter sagement et laisser gagner l'adulte. Evidemment, elle n'avait aucune envie d'obéir; mais elle n'avait pas plus envie de se prendre une correction de la part du bourreau. Cela travaillait ses petites méninges et tandis qu'elle se décidait, le soleil continuait son avancée dans le ciel sans se soucier de son dilemme. Hékate leva ses prunelles roses vers le ciel et pesta entre ses crocs : si elle continuait ainsi, elle n'aurait véritablement plus le droit d'être dehors et serait obligée d'obéir. Réaliser ça ne fit que l'agacer plus encore. D'un geste brusque, elle se retourna fièrement vers Herrade, comme pour lui obéir. Néanmoins, elle n'avança pas et resta campée sur ses pattes, faisant face à la grande louve grise. Ses sourcils se froncèrent de colère et elle siffla, contrôlant mal ses émotions :

« Et pourquoi je devrais arrêter ma balade ? J'ai encore le droit d'être dehors, je connais le règlement !» Même si je l'enfreins souvent, se retint t-elle d'ajouter.« Je n'ai pas envie de rentrer, voilà tout. Et vous n'avez pas de raison de m'y forcer !»

Elle s'assit, bien décidée à ne pas rentrer. Cependant, la jeune blondinette était peut être une tête brûlée, mais elle n'en était pas pour le moins intelligente. Il était contre-productif de s'attirer les foudres d'un membre aussi important du clan, même si elle savait déjà n'avoir aucun moyen de la convaincre de sa "bonté". L'enfant était maline et manipulatrice, autant qu'un esprit de son âge pouvait l'être et si elle ne s'en servait pas encore pour faire du mal aux autres, elle pouvait bien l'utiliser pour se faciliter la vie. Ainsi, forçant sa fureur capricieuse à se calmer quelque peu, Hékate opta pour un regard froid et morne, presque misérable, dans lequel la colère ne brûlait que comme un feu lointain. Elle avait aussi comprit que la plupart des adultes étaient particulièrement mal à l'aise, quant à sa situation d'orpheline. De fait, ne pas avoir de parent n'est pas très réjouissant pour un enfant, et les adultes essayaient d'éviter de rappeler ce douloureux souvenir le plus possible, quitte à se rendre ridicule par leurs esquives puériles du sujet tabou. Hékate n'était pas indifférente à sa situation, mais autant qu'elle eut affecté son coeur, elle n'hésitait pas pour autant à s'en servir. Poussant un soupir, elle ajouta :

« Ce n'est pas comme s'il y avait des loups qui attendaient avec inquiétude mon retour au bercail. Il faudrait que j'ai des parents pour cela.»

Et la petite peste, faisant la moue, évitait désormais le regard d'Herrade, espérant au fond que sa petite technique avait fonctionné.


Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Ven 24 Aoû 2018 - 14:02



Spring children
ft. Hékate
Herrade s'obligeait à compter mentalement pour penser à autre chose qu'à sa colère grandissante, mais elle réalisa au final que plus les nombres augmentaient, plus elle était agacée du temps de réaction de la gamine ; elle tirait sans vergogne sur la corde de sa patience et au moment où la verte pensait qu'il lui faudrait décidément aller la chercher, Hékate fit volte-face, pleine d'une colère enfantine qui laissa le bourreau totalement indifférent. Elle remarqua d'ailleurs que l'autre ne semblait pas prête à obtempérer, et le temps qu'elle passait à se plaindre, qui n'était pas du temps qu'Herrade pouvait consacrer à elle-même ou à un peu de paix, la fit soupirer d'exaspération.

En soi - et c'était plutôt agaçant - la morveuse n'avait pas tort ; elle se trouvait sur le territoire printanier, et elle avait encore du temps pour batifoler. Mais la direction prise par l'enfant à l'origine ne devait pas se limiter aux frontières du clan, quoi qu'elle en dise, et c'était vers l'extérieur que l'adulte voulait l'empêcher d'aller. Au final, sa tirade ressemblait plus à un caprice, et la verte choisit de ne pas y répondre, se contentant de la scruter avec un œil froid et acéré. La situation n'était pas prête d'évoluer.

Comme pour confirmer cette idée, Hékate s'assit, boudeuse, sa précédente colère comme envolée. Soupçonnant une nouvelle comédie, le bourreau la fixa, commençant à s'impatienter devant tant de mauvaise volonté ; sans s'en rendre compte, elle prêtait immédiatement à la morveuse des intentions malignes, prête à douter de tout ce qu'elle dirait. Une telle méfiance était-elle due aux dures leçons apprises par Nachtgewalt ? Quand s'était-elle mise à comparer un solitaire cruel à une enfant capricieuse du clan ?

La verte n'avait guère envie de se lancer dans ce genre de réflexion, et la dernière tirade de sa vis-à-vis fut une occasion rêvée pour enfin en finir avec leur affrontement puéril. Herrade fronça le museau devant le nouveau cap pris par la gamine ; elle avait lu tant de froide détermination dans son regard qu'il lui semblait improbable qu'elle puisse à présent jouer les orphelines pleureuses, et bien qu'elle soit jeune, le bourreau se découvrit sans pitié devant son manège.

- J'ignore si c'est avec inquiétude, mais je pense que les nourrices t'attendent effectivement de patte ferme ; et ça ne doit pas être la première fois. Sûrement pas la dernière non plus, malheureusement pour leurs nerfs. On peut survivre sans parents. Ce n'est pas comme si personne ne veillait sur tes sœurs et toi.

Elle avait fait de son mieux, mais l'agacement pointait sous la froideur de son ton. Herrade se sentait insensible aux minauderies de cette louvette, qu'elle voyait déjà presque comme une adulte - elle en avait l'aplomb et la détermination. La verte en avait assez de perdre du temps avec les stratagèmes enfantins d'Hékate, et fit un pas vers cette dernière, plissant les yeux.

- Tu as fait ton choix ?

Au fond, elle se prit à penser qu'il existait peut-être quelque part deux "parents" plutôt avisés d'avoir laissé leur progéniture loin d'eux - pour deux tiers, au moins.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Hékate
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Do you want to die ?

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Mer 29 Aoû 2018 - 21:45

ft. Herrade
Spring children


Hékate avait mis de sien dans sa petite comédie, puisant dans ses maigres ressources pour apparaître aussi misérables que ses congénères louveteaux en étaient capables. Cependant, peu importe combien elle avait cru en sa technique, la louve blonde comprit rapidement et avant même qu'elle ne réponde, que le bourreau n'était pas dupe. Elle qui croyait les adultes au moins un peu sensibles au "misérabilisme" des gamins, se trouva déroutée malgré-elle de voir la louve grise parfaitement inébranlable devant son petit jeu. Elle ne se figurait probablement pas qu'elle n'avait rien de ce qui rendait les autres louveteaux adorables. Peut-être ignorait-elle même la haine que lui portaient la plupart des loups de son clan. Mais cela était plutôt improbable, en étant la raison principale. Toujours est-il que c'est avec autant de déception devant son échec, que d'agacement renouvelé, qu'elle accueillit les paroles d'Herrade :

« J'ignore si c'est avec inquiétude, mais je pense que les nourrices t'attendent effectivement de patte ferme ; et ça ne doit pas être la première fois. On peut survivre sans parents. Ce n'est pas comme si personne ne veillait sur tes sœurs et toi. »

Elle n'avait pas tort, mais Hékate n'allait pas lui accorder même cela. Bien sûr, elle et ses soeurs avaient été soigneusement abandonnées à une louve qui prenait soin d'elle sans broncher depuis qu'elles étaient nées et, bien sûr, elles ne manquaient jamais de rien et surtout pas d'attention. Mais il aurait fallu être de bonne foi et mature pour accepter cela, et l'enfant n'était aucun des deux. Quelque part, le fait qu'Herrade soit insensible à sa comédie avait quelque chose d'admirable, de différent des autres adultes qui auraient sûrement abandonné face à Hékate. Le bourreau était plus tenace que toutes les nourrices du clan et cela aurait presque pu inspirer le respect à la blondinette, si elle n'était pas aussi têtue et exécrable. Elle tourna de nouveau son sombre regard vers elle, ayant totalement abandonné le jeu de l'enfant misérable et retrouvé son air d'enfant démoniaque et manipulatrice. Sa gueule se tordit en une moue irritée et elle pesta capricieusement de manière audible. L'effrontée avait de nouveau gonflé son pelage, plus tout innocente et vulnérable dans son attitude, elle s'était redressée et dévoilait ses crocs avec affront. De sorte que, lorsque l'adulte fit un pas vers elle, l'enfant fit de même, mettant le plus d'insolence dans son geste.

« Tu as fait ton choix ? »


La gamine trépigna sur ses petites pattes, en plein caprice, et fouetta l'air de sa queue avec autant d'énergie qu'elle avait de colère. Comme tous les gamins capricieux, Hékate sentait le danger et si elle ne s'était pas prise assez de correction, elle savait sentir l'atmosphère qui en préparait une. De ce fait, elle sentait qu'une adulte aussi robuste et inébranlable qu'Herrade était capable d'insister et de la ramener de force au printemps. Mais Hékate était trop fière, et se fichait de provoquer du grabuge. Plantant fermement ses griffes de le sol et arrêtant de gigoter bêtement, l'enfant reprit son air d'adulte sérieuse et opina du chef, avec lenteur et gravité :

« Oui.»

Elle s'ancra dans le sol, l'air de signaler "si tu veux m'emmener, il va falloir réussir à me soulever", surestimant probablement un peu trop sa force de loupiotte de quelques mois. Cependant, Hékate n'était pas qu'une enfant chouineuse et capricieuse qui hurlait pour obtenir ce qu'elle désirait. Elle était aussi une enfant agressive et belliqueuse qui n'hésitait pas à blesser ses petits congénères, et avait à plusieurs reprises déjà tenté de mordre des nourrices qui voulaient la forcer à effectuer une tâche. Ainsi, en plus de rester fermement au même endroit, elle se mit de nouveau à montrer ses petits crocs, clairement prête à niaquer l'adulte avec les petites aiguilles qui lui servaient de dents. Quand elle ouvrit la gueule, cette fois-ci, trois petites étincelles firent scintiller ses babines; mais l'enfant ne les remarqua pas et, après tout, elle était trop jeune pour que son pouvoir se manifeste réellement, ce n'était qu'une réaction profonde de son corps à la colère qui l'animait, un réflexe de défense. Une fois que les étincelles eurent disparues, elles ne se manifestèrent plus du tout. Dévoilant ses gencives claires, elle siffla avec plus de sérieux et de froideur que depuis le début de leur altercation, clairement aussi exaspérée que l'adulte :

« Et je vais continuer ma balade. Même si ça vous plaît pas. »

Elle ne tourna pas le dos à l'adulte, cette fois-ci et lui fit front directement, comme si elle attendait qu'Herrade s'en aille pour continuer de marcher. A ce stade, elle insistait plus par effronterie pure et dure que par véritable envie de se balader. A croire que rendre fou les adultes était un de ses passe-temps favori.


Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Dim 9 Sep 2018 - 18:11



Spring children
ft. Hékate
Le bourreau ne fut guère étonné du changement d'attitude chez la morveuse ; c'était couru d'avance. Cette enfant cachait un démon en son sein, et l'adulte avait bien l'intention de le mater. Pas question que le clan souffre d'un caractère aussi tempétueux que celui-ci. Un air fermement désapprobateur se peignit sur les traits d'Herrade en constatant l'aplomb dont faisait preuve son adversaire miniature : elle la bravait sans crainte, exhibant des crocs ridiculement petits et blancs dans une attitude de parfait caprice provocateur. Rien que ça. Cette mascarade était sûrement la pire chose que la patience de la verte ait eu à endurer, les moqueries de Nachtgewalt faisant presque pâle figure à côté.

Enfin, Hékate se calma, et reprit son masque de dédain horripilant, et le bourreau sentit que cette froide résolution ne présageait rien de bon - surtout pour l'effrontée, mais elle ne le savait pas encore. Après sa réponse affirmative, elle s'ancra dans le sol, et montra à nouveau les crocs, sous le regard empli de reproches de la printanière. Sa décision ne faisait aucun doute, et la haute louve n'en était pas surprise, mais plus ce petit manège se poursuivait, plus elle se dit que la morveuse avait salement besoin d'une correction pour son irrespect total. Une lueur inhabituelle scintilla dans la gueule de l'enfant, attirant l'attention de sa vis-à-vis, mais lorsque celle-ci concentra son regard sur les dents brillantes, il n'y avait plus rien - rien que l'effronterie habituelle de l'insolente.

Les babines d'Herrade se plissèrent de contrariété, et son regard se rétrécit sur l'insupportable mouflette qui la toisait de sa taille ridicule. Ainsi, elle campait sur sa position ; très bien, dans ce cas, il n'y avait pas trente-six solutions. Plutôt que de céder à une colère explosive et l'écraser au sol - Herrade doutait des vertus de cette méthode, bien qu'elle soit tentante - la guerrière choisit la ruse. Se composant un masque de froide indifférence, elle s'assit, droite et solennelle.

« Très bien. Vas-y, alors. »

Immobile, elle fixait la capricieuse d'un regard impassible, attendant sa réaction. Partirait-elle la tête haute, ou se douterait-elle d'une entourloupe ?

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Hékate
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Do you want to die ?

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Lun 10 Sep 2018 - 19:09

ft. Herrade
Spring children


La sale gosse et le bourreau s'engagèrent dans un duel certain de regards qu'elle refusait de perdre malgré la claire intimidation de l'adulte. A cause de la contrariété qu'elle lisait sur son visage, la petite pimbêche crut à tort pouvoir prédire les réactions d'Herrade. Elle était probablement déjà aussi imbu de sa personne qu'elle était mauvaise. Lorsque la louve aux dreadlocks s'apprêta à parler, Hékate sentit ses petits muscles se crisper, se préparant à une joute verbale ( car elle ne se laissait pas sermonner sans répondre.) avec son aînée. Il était certain qu'une partie de son esprit d'enfant s'amusait véritablement d'importuner ainsi l'adulte. Elle était de ces affreux enfants qui se délectaient de voir les adultes démunis. Hékate s'apprêtait même à couper l'adulte avant qu'elle n'ait pu s'exprimer, prévoyant sa réponse; et se trouva muette devant l'apparent abandon du bourreau :


« Très bien. Vas-y, alors. »


Hékate ouvrit puis referma la gueule, son air impassible brisé par sa confusion. C'était comme lorsqu'elle insistait tant auprès de Saïka qu'elle se trouvait toute surprise, lorsque celle-ci finissait par céder, et continuait d'insister même après qu'on lui ait dit oui. L'enfant fronça les sourcils, continuant de fixer le regard d'Herrade comme si elle tentait d'y sonder quelque chose. Le changement d'attitude de l'adulte était tout aussi improbable et soudain que le misérabilisme qu'avait voulu jouer la petite peste plus tôt. Elle était même un peu déçu, ayant probablement volontiers continué de chercher querelle au bourreau. Il était étrange aux yeux de l'enfant qu'elle cède, alors qu'elle s'était obstinée jusque là. Restant silencieuse, la petite blonde scruta Herrade, son regard empli de suspicion.

Un adulte aurait sûrement su comprendre la ruse du ton qu'avait employé Herrade pour "donner permission" à l'enfant de s'en aller. Mais Hékate n'était pas une adulte et son petit esprit, aussi démoniaque soit-il, n'était pas encore capable de comprendre toutes les ruses. Il fallait de l'expérience dans la vie pour cela, chose qu'un louveteau encore jamais sorti de son territoire et bordé par ses nourrices ne pouvait avoir. Ainsi, la seule chose qui finit par convaincre Hékate, c'était qu'elle n'aurait plus beaucoup de temps pour se balader et qu'Herrade avait probablement dû céder grâce à l'incroyable force de sa persuasion et son opiniâtreté intarissable. L'enfant se jetait déjà des fleurs et se félicitait de sa réussite et se voyait déjà se vanter d'avoir fait craquer le bourreau du printemps. A force, se disait-elle, tous finiraient par la craindre et la laisseraient aller où elle le désirait !

Aussi perfide soit-elle, l'enfant encore naïve et "innocente" croyait en la sincérité des paroles d'Herrade. C'est qu'aucune de ses nourrices n'était encore jamais revenu sur sa décision. Arborant un air de fierté froide, la petite pimbêche déclara avec dédain :

« Merci bien.» Et elle ajouta, entre ses crocs. « C'est pas trop tôt.»

Jetant un dernier regard mauvais à l'adulte, Hékate se dressa sur ses petites pattes et lui tourna le dos pour s'en aller pour de bon cette fois-ci, d'une démarche triomphante. L'enfant se jeta la tête la première dans le piège tendu par l'adulte, persuadée d'avoir gagné la bataille.



Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Lun 17 Sep 2018 - 17:26



Spring children
ft. Hékate
Eh bien, Herrade n'aurait jamais cru éprouver de la satisfaction dans cet échange houleux avec l'insupportable mioche... Pourtant, voir son minois surpris, puis ravi du soi-disant abandon du bourreau l'avait bien amusée, et elle avait dû faire attention à ne pas se trahir par un sourire. Ce n'est qu'une fois que l'écervelée se fut retournée, après une sortie digne d'une diva, que la verte s'autorisa un rictus victorieux. Avec un léger soupir, elle secoua la tête, puis ne perdit pas plus de temps.

Les prunelles bicolores de la printanière se fixèrent sur les herbes qui bordaient la petite silhouette, et sans crier gare, des lianes surgirent des deux côtés pour s'enrouler autour de la donzelle ; ce n'était bien évidemment pas assez serré ou fin pour la faire suffoquer ou la blesser, mais le tout était suffisamment emmêlée pour la renverser - et surtout, l'empêcher de repartir. L'adulte avait bien pris garde de coincer les pattes d'Hekate contre son corps avec ses liens, histoire que ses petites griffes ne lui soient pas d'un grand secours.

Toujours calmement assise, le bourreau laissa passer un petit blanc, avant de reprendre la parole. Elle chassa la suffisance de son ton, il n'était pas question de sortir un énième sermon à la gamine, qui n'en avait sûrement que faire. Sa voix était froide, indifférente au piège qui venait de se refermer sur l'enfant.

« Eh bien, tu ne pars plus te promener ? » Un constat, simplement, presque sans raillerie. Puis l'inévitable avertissement, pour faire bonne mesure... « Si tu n'es pas capable de prévoir ou te dépêtrer de ce genre de problème, je me sentirais coupable de te laisser te promener seule alors que le soir vient. »

Voilà qui lui fournissait une bonne raison de garder la gamine coincée ici, ou de la laisser partir si elle réussissait à s'en sortir. Herrade se découvrit alors un soupçon de curiosité quant aux capacités de la gamine, et se félicita finalement de ce petit test qu'elle lui faisait passer ; en espérant qu'elle soit aussi habile que ses paroles étaient belliqueuses.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Hékate
Modo Justicière Nocturne
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carni, Vivi, Kanu
Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 19

Identité du loup/chien
Rang: Apprenti
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Do you want to die ?

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Ven 21 Sep 2018 - 2:22

ft. Herrade
Spring children


Si elle avait été plus posée et attentive, nul doute qu'Hékate, qui n'était pas peu intelligente, aurait perçu que quelque chose d'étrange se tramait dans l'attitude du bourreau. Elle aurait sentit qu'il était bien étrange que le bourreau ne s'en aille pas de son côté mais reste tranquillement assise derrière elle. Cependant, il n'en fut rien. Elle ne vit en rien le piège qui l'attendait à quelques pas seulement de son point de départ et Hékate se surprit à pousser un piaillement de surprise lorsque du sol, surgirent de solides lianes, comme des bras, qui vinrent la saisir avant même qu'elle n'ait pu faire le moindre mouvement. L'enfant fut prise totalement au dépourvu, n'ayant même pas le temps d'analyser la situation avant de se retrouver couchée au sol, ses mouvements restreints par des liens végétaux. N'ayant jamais vu pareil phénomène, il n'en fallut pas plus pour faire paniquer la gamine qui poussa volontairement un cri aigu de surprise et de peur en se mettant à gigoter contre le sol sableux pour tenter, en vain de se défaire de cette emprise qui entravait ses mouvements. Il n'y avait aucune douleur, cependant, l'humiliation de se trouver ainsi prise au piège et la peur de l'inconnu faisait grandement augmenter la panique enfantine de la petite blonde. Ses pattes étaient si bien attachées qu'elle ne pouvait se relever sans basculer immédiatement pour se retrouver de nouveau envoyée au tapis. Alors qu'elle se débattait, chacun de ses mouvements se figèrent lorsqu'elle entendit la voix impassible et presque intéressée d'Herrade s'élever dans son dos :

« Eh bien, tu ne pars plus te promener ? » Elle gigota tant bien que mal pour parvenir à regarder Herrade du coin de l'oeil, la gueule bée par la surprise de cette trahison. « Si tu n'es pas capable de prévoir ou te dépêtrer de ce genre de problème, je me sentirais coupable de te laisser te promener seule alors que le soir vient. »

Comprenant parfaitement la leçon qu'on essayait ici de lui donner, Hékate sentit le rouge lui monter au joues et ses petites dents de laits s'entrechoquèrent. Ainsi c'était l'adulte elle-même qui lui avait tendu ce piège qui, s'il n'était pas mortel physiquement, l'était sûrement d'humiliation et de honte. Et la leçon de l'adulte ne pouvait pas mieux passer : Hékate ne parvenait pas à desserrer les liens dans lesquels elle était prise. Poussant un petit grognement indigné qui s'accompagna d'un geignement plaintif, Hékate hurla presque, se fichant de l'insolence dont elle faisait preuve face à son aînée et sa supérieure :

« Libérez moi ! Maintenant ! »

Malgré l'ersatz d'autorité contenu dans sa voix, la blondinette réalisa bien vite que ses ordres ne se verraient certainement pas obéis par le bourreau qui prendrait un malin plaisir à la regarder se dépêtrer de là, tant bien que mal. Hékate détourna son attention d'Herrade, pestant dans sa barbe et entreprit de plus belle de se défaire des lianes sur son dos. Les plantes étaient plus robustes que tout ce qu'Hékate avait pu voir dans sa courte et petite vie et elle était totalement démunie face à la force dont elle devait faire preuve ( et qui l'épuisait), pour ne sentir ne serait-ce qu'un de ses membres se libérer un petit peu. Cependant, Hékate était combative, cela on aurait su lui amputer et elle se mit à pousser, tirer et ronger aussi bien qu'elle put les lianes et ce, sans s'arrêter pour reprendre son souffle. Elle était aux prises avec les lianes comme s'il avait s'agit d'un véritable assaillant. A force de se débattre comme un beau diable, Hékate finit tant bien que mal par réussir à sortir son arrière train des lianes, dans une position totalement ridicule, et continua à se débattre jusqu'à ce qu'elle réussisse à se redresser...Pour retomber au sol de plus belle. Une partie des lianes était défaite, certes, mais les pattes avant de la blonde demeuraient attachées solidement ensemble et Hékate n'avait plus assez de force pour s'en défaire. Essoufflée, la petite pimbêche ressemblait plutôt à un épouvantail, toute sa chevelure en bataille couvrant son regard perçant et son pelage ébouriffé de partout. Vraiment, on aurait dit une proie, luttant vainement pour sa survie.

Poussant un long soupir de rage et de colère, Hékate maugréa, avec beaucoup moins d'énergie mais avec toujours autant d'irrespect et de fierté, considérant qu'elle avait presque réussi le test. Presque.

« Détachez moi. » Répéta t-elle, regardant le bourreau dans les yeux. Sa demande aurait presque plus être une supplique, si elle n'avait pas été dite par l'enfant la plus désagréable du clan du printemps.

Finalement, en terme de balade, la capricieuse était aussi épuisée que si elle avait couru sur plusieurs kilomètres.


HRP DÉ EXCEPTIONNEL:
 


Dernière édition par Hékate le Ven 21 Sep 2018 - 2:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Arbre honorable


Race : Loup/louve
Masculin Messages : 474
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Ven 21 Sep 2018 - 2:22

Le membre 'Hékate' a effectué l'action suivante : Lancé de dés


'Chance' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   Lun 24 Sep 2018 - 14:36



Spring children
ft. Hékate
Le piège se referma sans mal sur l'écervelée printanière, mais Herrade dut reconnaître que sa volonté de s'en défaire - passé le petit cri de surprise - était admirable. Cette sale mioche était tenace et persévérante, on pouvait lui reconnaître ça ; par contre, elle avait encore beaucoup à apprendre du point de vue du respect des autres, surtout de ses aînés.

A la première sommation, le bourreau poussa un lent soupir et secoua la tête. La leçon mettrait du temps à s'ancrer dans cette petite tête, si jamais elle acceptait un jour d'y entrer ; pendant un instant, l'adulte se demanda jusqu'à quel point Hékate pourrait pousser l'audace avant de se retrouver dans de gros ennuis, et espérait d'un côté pour elle qu'elle saurait ravaler sa fierté avant.

La donzelle s'était tortillée tant et si bien, sous l’œil calme et inexpressif de la verte, qu'elle finit par libérer son arrière-train, au prix de grands efforts. Il ne lui restait visiblement plus assez de force pour glapir ses ordres de princesse gâtée, et en cela, Herrade se félicita de l'avoir fatiguée. Les yeux plissés, elle darda son regard acéré sur la jeune louve, agacée de voir toujours autant de rébellion brûler dans ses prunelles. Ma foi, la conquête du monde ne se fait pas en un jour, et il en faudrait certainement bien plus pour mater cette morveuse - si tant est que quelqu'un en ait la foi.

Sans un mot, le bourreau ferma les yeux, et alors les lianes lâchèrent leur emprise sur Hékate, s'effilochant en lambeaux secs jusqu'au sol. Herrade se leva, mais ne bougea pas de sa place, profitant de l'immobilité de la gamine pour lui envoyer un dernier sermon.

« Tu devrais prendre conscience de ta place, enfant. Si tu es aussi peu dégourdie hors des terres du printemps, et avec des manières aussi détestables, je ne donne pas cher de ta peau. Rares seront ceux qui te laisseront partir après tant de propos insolents ; profites-en bien cette fois. »

Il y avait encore beaucoup de choses qu'elle aurait voulu lui dire, mais au final, elle n'était ni sa mère, ni sa nourrice, et la gamine avait largement assez de temps devant elle pour se faire encore disputer. Après ses derniers mots, Herrade fit volte-face et s'éloigna tranquillement, délaissant cette rencontre pour songer à son programme de la soirée ; une session intensive d'entraînement lui serait sûrement bénéfique pour calmer ses nerfs.

(c) Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spring children ♆ [Hékate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spring children ♆ [Hékate]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire du Printemps :: Clairière d'azur-
Sauter vers: