Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
If we must suffer, let us suffer nobly ♚ Hékate
Invité
Invité
avatar
Dim 8 Juil 2018 - 22:36


If we must suffer, let us suffer nobly ♚
feat Hékate


Ozymandias traînait des pattes. Dans ses yeux vairons semblait brûler un profond ennui, mais il ne faut pas se fier aux apparences. L’adolescent relâcha sa natte bordeaux qu’il s’occupait jusque-là de mâchouiller. Un vilain tic qui s’était installé dès l’instant où sa tignasse avait poussé. Malgré les corrections des nourrices, le jeune loup n’en faisait qu’à sa tête, qu’est-ce que ça pouvait bien leur faire si il voulait baver sur ses cheveux ? L’apocalypse n’allait pas faire son apparition pour une chose aussi futile ! Oz leva les yeux au ciel. Elles en avaient perdu du temps les nourrices à lui faire des remontrances alors que derrière leur dos, certains allaient faire un tour. Est-ce que je leur ai demandé de se mêler de quoique ce soit, hein ? Surtout que niveau surveillance, elles ne valent pas un clou ! Son alpha n’avait-elle jamais remarqué  que les trois quarts des louveteaux faisaient des sorties en douce ? Bah qu’importe, c’est que Seira devait bien avoir d’autres chats à fouetter, à commencer par un certain Nachtgewalt. Ainsi que Viehrs d’après ce qu’il avait entendu. Et bien je leur souhaite bon courage... Lui-même ne comptait pas participer aux recherches, c’était vraiment pas intéressant à ses yeux et une réelle perte de temps. De plus, Anubis voulait qu’il reste assez « discret ». Pfff… il croît quoi que tous les loups deviennent des stars? Haussant les épaules, le mâle continua son avancée.

D’ailleurs, où est-ce qu’il allait comme ça ? Distrait par ses pensées, Ozymandias n’avait pas pris garde à la direction qu’il avait pris. Cependant, force était de constater que ses pas l’avaient conduit jusqu’au bassin de Milwo. Par cette chaleur, l’eau claire semblait forte attrayante, mais l’apprenti espion s’en méfiait. Qui sait ce qu’il pouvait y avoir de caché derrière deux trois rochers ? Néanmoins, le printanier désirait continuer son avancée au travers du territoire printanier, aussi il chercha un point de passage où il ne se mouillerait pas les pattes. Dénichant son bonheur juste au-dessus d’une petite cascade qui ne dépassait pas les un mètre, il posa l’une de ses pattes sur une pierre, puis sur une autre. Plus que quelques centimètres le séparait de la rive opposée, un jeu d’enfant. Enfin ça, c’était ce qu’il pensait avant qu’il ne glisse sur la roche humide et se retrouve, emporté par le courant, à tomber de la cascade. Atterrissant sur les fesses, Oz jeta un regard noir en direction de son ancienne position, maudissant ces fichus courants et sa maladresse passagère.

Quelque peu boudeur face à cet échec, le mâle resta le corps immergé dans l’eau, ne permettant que à son poitrail et à sa tête de sécher. Dire qu’il venait de faire un détour pour ne pas être mouillé, quelle ironie du sort ! Son orgueil en prenait un sacré coup. Au moins, personne n’avait vu sa dégringolade. Du moins, c’était ce qu’il pensait, jusqu’à ce qu’il aperçoive une congénère printanière. Ça y est, Ozymandias n’avait plus aucune fierté.

« Journée à la noix... »






©️ AnimaDaph
Revenir en haut Aller en bas
Hékate
Modo Justicière Nocturne
Hékate
Race : Loup/louve
PUF * : Carni, Vivi, Kanu
Féminin
Messages : 46
Date d'inscription : 02/07/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
If we must suffer, let us suffer nobly ♚ Hékate Left_bar_bleue0/1000If we must suffer, let us suffer nobly ♚ Hékate Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Do you want to die ?
Lun 9 Juil 2018 - 2:03

ft. Ozymandias
If we must suffer, let us suffer nobly


Si l'humeur d'Hékate était naturellement belliqueuse, ces derniers jours ne faisaient rien pour l'arranger; pire, elle ne faisait que devenir de plus en plus prompte à rouspéter et à attaquer quiconque s'était mis en tête de la contrarier. La chaleur commençait à devenir accablante au Printemps, bien plus que la chaleur naturelle et douce de leur saison. A cause des montées rapides de température, l'entraînement de la jeune apprentie avait été déplacé aux lueurs du jour et ne se finissait que lorsque le soleil était trop haut dans le ciel pour continuer tout apprentissage. La loupiotte était encore trop jeune pour supporter un entraînement trop intensif alors qu'elle commençait à peine son apprentissage. D'autre part, ni ses mentors, ni ses nourrices, n'avaient beaucoup de patience avec l'accablement de la chaleur qui ne leur donnait aucunement envie de tergiverser des heures avec la jeune blondinette qui n'en faisait, de toutes manières, qu'ainsi que son esprit le lui dictait. Ainsi, Hékate se heurtait de plus à l'autorité des adultes, n'obéissant que lorsqu'elle estimait elle-même que c'était pour son bien. Et malgré les températures, la jeune femelle conservait une attitude glaciale et silencieuse, se contentant souvent de répondre par un simple regard mauvais et impatient. C'est avec cette même impatience qu'elle avait attendu ce matin-là que les nourrices qui la gardaient ne la laisse déguerpir, lassées de l'attitude de la petite furie. Ce n'était que grâce à la patience infinie de Saïka qu'Hékate demeurait impeccable, son poil parfaitement lustré et sa chevelure soigneusement démêlée, pour le plus grand bonheur de l'intéressée qui, aussi brutale qu'elle fut, ne supportait guère d'avoir une seule griffe de travers.


Dès lors qu'on lui avait laissé quartier libre, la jeune femelle était sortie de la tanière des louveteaux en ne marmonnant qu'un amer "merci" et s'en était allée se balader sans plus de salutation et sans aucun sourire. Hékate avait beau être une tête brûlée, elle n'en était pas pour le moins sérieuse et éduquée, appliquant la politesse que lui avait inculquée sa mère nourricière. Au fond d'elle, elle savait qu'une attitude trop insolente lui nuirait et conduirait les adultes à tout le temps lui coller aux basques, alors que cela l'insupportait. Toute la matinée même, les rires et les voix enjouées des nourrices qui papotaient gaiement l'avait insupportée au plus haut point. La petite blonde ne comprenait ce qui pouvait bien les rendre tous si heureux et cela la rendait-elle encore plus irritée. Elle avait cru échapper au pire en sortant enfin de la tanière, mais à peine s'était elle aventurée hors du camp que la chaleur avait commencé à la faire ralentir. Malgré l'ombre des arbres, l'atmosphère était chaude et le léger vent rafraîchissait à peine l'air. C'était le premier été d'Hékate et déjà, elle détestait cela. Sa balade fut ainsi rapidement écourtée par un affreux besoin de se désaltérer. Suivant les leçons qu'elle avait reçues sur les terres printanières, l'apprentie prit la direction de l'étendue d'eau la plus proche. Sa démarche était à la fois fière et fainéante, ne traînant pas des pattes mais marchant lentement et d'un air las. Comme elle aurait apprécié qu'on lui apporte l'eau directement sur un plateau ! Alors là, peut-être, pourrait-elle être aussi joyeuse que ses bécasses de nourrices.

Ayant atteint un bassin familier à tous les louveteaux qui venaient souvent s'y rafraîchir, Hékate fit un effort inouï pour se précipiter jusqu'au bord de l'eau où elle se mit à laper l'onde claire comme si sa vie en dépendait. Pas très élégante, la petite princesse. Elle avait l'impression que la partie sombre de son pelage attirait la chaleur si fort qu'elle aurait préféré pouvoir l'enlever et être entièrement beige ! Ses iris roses étaient concentrés sur sa tâche : se désaltérer. De sorte qu'elle ne vit pas le jeune loup qui, en amont du bassin, venait de glisser sur les pierres lisses et dégringoler dans l'eau. Le bruit qu'il fit en atterrissant directement dans le bassin la fit bondir, mais pas assez loin pour ne pas être éclaboussée par la vague que provoqua le corps du loup en s'écrasant dans l'eau aussi lourdement qu'un rocher. Les pupilles étrécies et la mâchoire serrée, Hékate, trempée, regarda le jeune loup dériver jusqu'à elle grâce à la force du courant. La chute de l'autre aurait pu en faire hurler de rire une autre, mais cela ne fit qu'agacer la susceptible printanière qui ne fut que plus courroucée. Elle s'attendait à ce que l'auteur de cette chute mémorable s'exprime, mais il resta là, dans l'eau, trop sonné ou trop déçu par lui même. Qu'importe au fond. Elle l'entendit marmonner :

« Journée à la noix... »

Hékate pouvait parfaitement le reconnaître désormais. Le jeune mâle à la fourrure beige n'était autre qu'un des orphelins du clan printanier. Il était légèrement plus âgé qu'elle, mais Hékate ne le respectait pas plus pour autant. Cherchant à planter ses iris perçants dans les yeux vairons du jeune loup, elle lui répondit en grognant, pour attirer son attention :

« Oh bah ça ne va pas aller en s'arrangeant !»

Ebrouant son pelage, veillant à ne pas mettre en bataille sa chevelure, Hékate se rapprocha du bord avant de s'exclamer à nouveau, tapant dans l'eau avec sa patte pour essayer d'atteindre Ozymandias, dont elle connaissait le prénom mais pas tellement la personne :

« J'ai pas demandé à être inclue dans ta journée pourrie. » Sa voix fluette était encore plus aiguë. Impatiente et agacée par le manque de réaction d'Oz, elle ajouta avec froideur et autant de menace que pouvait en avoir une minuscule loupiotte de moins d'un an. « Tu vas sortir de là ou tu veux que je vienne te chercher, Ozymandias ?»

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Lun 9 Juil 2018 - 12:46


If we must suffer, let us suffer nobly ♚
feat Hékate


L’échec de l’adolescent, rendait ce dernier particulièrement déçu de lui-même. Surtout qu’il venait de se faire remarquer… et pas par n’importe qui de plus est ! Une printanière ! Ce n’était vraiment, mais alors vraiment pas son jour de chance aujourd’hui. D’un coup d’œil furtif, Ozymandias observa Hékate. Il l’avait aperçu quelques fois, mais cela n’allait pas au-delà. Enfin, maintenant qu’elle venait de le voir dans la flotte cela risquait probablement de changer. Un grognement s’échappa de la gueule de la femelle qui était plus jeune que lui. Les longues oreilles de l’apprenti espion partirent vers l’arrière en entendant son commentaire, tandis qu’il retroussait ses babines. Lui adressait-elle une sorte de mise en garde ? Allait-elle empirer sa journée ? Oz avait l’étrange impression que ça n’allait pas être de tout repos. Il lui répondit par un regard noir, refoulant son amertume.

La femelle était également mouillée, sûrement qu’il l’avait éclaboussé. Bah tant mieux. Le loup ne comptait pas s’excuser de cela, Hékate n’avait qu’à être ailleurs, cela aurait rendu son échec moins cuisant… Ozymandias avait revêtu un masque de profond ennui, même si il avait toutes les raisons de ne pas l’être… Il haussa les sourcils face à la question de sa congénère, elle ne manquait pas de toupet ! N’appréciant pas l’eau, le jeune espion serait normalement parti le plus vite possible, mais par défi face aux paroles de la demoiselle il resta bien ancré à sa position, prenant la parole d’une voix sarcastique.

« — Milady serait-elle dérangée par le fait que ma personne soit dans l’eau ? » Il marqua une courte pause.« Allons, ce n’est pas l’espace qui manque, je doute que ma présence te dérange pour faire trempette si c’est pour cela que tu es venue. »



Ce n’est pas les points d’eaux non plus... Mais cette remarque, Oz préféra se la garder. Il ne connaissait pas vraiment Hékate, si ça se trouve s’était une psychopathe de haut niveau… Quelque peu méfiant, l’adolescent détailla un peu plus la femelle. Sa coupe au carré lui donnait un air assez strict et légèrement intimidant. Elle possédait une silhouette fine et élancée qui donnait l’impression que l’on pouvait la briser d’un simple coup. Néanmoins, Ozymandias doutait fortement que cela soit le cas. Le plus déstabilisant n’en était pas moins ses prunelles d’un rose assez troublant qui tirait vers le rouge. Hum… Cette louve était à la fois intriguante et repoussante par cette aura menaçante qui semblait flotter autour d’elle. Oz comprit que ce n’était pas le genre de louve qu’il fallait trop titiller. Replaçant ses oreilles bien droites, l’apprenti espion fronça légèrement les sourcils.

« — Mais dit-moi Hékate, qu’est-ce qui t’amène dans le coin ? Les nourrices se montrent un peu trop étouffantes ? J’imagine que non étant donné que tu es dehors, sans surveillance… »







©️ AnimaDaph
Revenir en haut Aller en bas
Hékate
Modo Justicière Nocturne
Hékate
Race : Loup/louve
PUF * : Carni, Vivi, Kanu
Féminin
Messages : 46
Date d'inscription : 02/07/2018
Âge : 19

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
If we must suffer, let us suffer nobly ♚ Hékate Left_bar_bleue0/1000If we must suffer, let us suffer nobly ♚ Hékate Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Do you want to die ?
Lun 16 Juil 2018 - 21:32

ft. Ozymandias
If we must suffer, let us suffer nobly


« Milady serait-elle dérangée par le fait que ma personne soit dans l’eau ? Allons, ce n’est pas l’espace qui manque, je doute que ma présence te dérange pour faire trempette si c’est pour cela que tu es venue. »

Le responsable de sa fourrure détrempée ne semblait absolument pas désolé de cet "incident". Mouillés et agacés, l'un comme l'autre, les deux apprentis du Printemps se toisaient sans grande gentillesse dans leurs regards. Hékate avait redressé sa queue en signe de dominance et son pelage était hérissé par endroits. Evidemment, la petite peste n'avait qu'une seule envie : lui sauter dessus. C'était donc une heureuse coïncidence pour le loup aux longues oreilles, que la jeune blondinette n'apprécie pas l'eau. La petite louve faisait mine de rester de marbre. Pourtant, ses petites griffes crissaient sur les galets de la berge. L'impatiente s'apprêtait à véritablement trépigner sur la berge. Elle avait donné un ordre et ce dernier n'avait guère été respecté. Comme cela était un concept étrange pour l'enfant. Cela était d'autant plus étrange que, dans l'unique but de la défier, le mâle était resté solidement ancré dans la mare d'eau, la toisant avec lassitude. Elle haussa les sourcils, perplexe mais toujours aussi agacée. Le jeune mâle le faisait-il exprès ? Pire, le faisait-il dans l'unique but de l'irriter ? La gamine siffla entre ses crocs, une sorte de rictus mauvais se dessinant sur ses babines noires. Celui-là c'était sûr, il ne la connaissait pas.

Bien qu'elle soit prompte à répondre à la provocation, Hékate se retint de répondre du tac au tac à la remarque amère du mâle printanier. Au lieu de cela, elle le dévisagea de haut en bas avec un petit air supérieur et autoritaire. Le jeune loup était plus âgé qu'elle, de sorte qu'on devait l'embêter bien moins qu'elle pour le laisser sortir à sa guise. Cela rendait verte de jalousie la petite peste qui ne s'en voyait que plus embêtée par la présence d'Ozymandias. En plus d'être plus âgé, il était évidemment plus grand que la blondinette qui était aussi chétive qu'elle était mauvaise. Son pelage était beige, mais d'une nuance moins terne que celle de son propre pelage. Elle fixait son regard vairon, qui l'avait légèrement déstabilisé. Sa propre soeur possédait un tel regard et pourtant, la jeune trouvait toujours que ces yeux de couleurs différentes étaient difficiles à fixer; comme s'ils appartenaient chacun à une personne différente. Se croyant certainement malin, Oz s'enquit à son propos :

« Mais dit-moi Hékate, qu’est-ce qui t’amène dans le coin ? Les nourrices se montrent un peu trop étouffantes ? J’imagine que non étant donné que tu es dehors, sans surveillance… »

Elle aurait pu se sentir "prise au piège" par la remarque du mâle. Sauf que, pour une fois dans sa petite vie d'effrontée rebelle, la blondinette avait été autorisée à sortir. Certes, elle n'avait pas été autorisée à s'éloigner autant, mais cela n'était qu'un détail dont l'autre n'avait pas à être informé. Ravalant tout rictus ou fantôme de sourire, la petite blonde retrouva un air parfaitement impassible et s'exprima froidement et légèrement agressivement :

« Figure toi qu'elles m'ont accordé cette sortie sans surveillance, pour une fois !» Elle prit un air de petite princesse fière, avant de continuer, son regard illuminé par la menace. « Tu sais toi aussi comme elles sont vigilantes et surveillent nos allées et venues, n'est-ce pas ? Mais je te conseille de te mêler de tes affaires, si tu ne veux pas que je t'y force. »

Illustrant ses dires, la louve frappa brusquement l'eau au bord de la berge avec sa patte. Aussi intelligente qu'elle fut, la petite brute était toujours prête à se fritter avec absolument n'importe qui. Sa petite queue touffue fouettait l'air avec hostilité. Elle qui avait sommé Ozymandias de sortir de l'eau, il valait probablement mieux pour lui qu'il y reste désormais. Hékate fit mine de se calmer, passant sa langue rose dans son pelage pour étouffer quelque peu sa colère. Son geste provoqua une minuscule et presque invisible nuée d'étincelles dans son pelage, qu'elle ne sentit pas. Elle était certes toujours prête à se chamailler, mais il faisait tout de même un peu chaud pour cela. Et la chaleur la rendait encore plus flemmarde qu'à l'accoutumée. Sans plus regarder Ozymandias, elle s'exclama à nouveau :

« Et toi, qu'essayais-tu de faire pour te ramasser de la sorte ? Je sais qu'il fait chaud, mais ton plongeon n'avait pas l'air très contrôlé. » Elle s'étira tranquillement et fièrement sur la berge, l'air toujours dominant et mauvais. « Si ce n'est pas l'espace qui manque, alors rien ne t'empêche de déguerpir par où tu es venu. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: