Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 
Top friends

8831


Partagez | 
 

 It has begun ♛ — Nachtgewalt

Aller en bas 
AuteurMessage
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Dim 6 Mai 2018 - 16:13



       
IT HAS BEGUN ♛


       
La vie n’était qu’un éternel recommencement.

L’on naissait dans la douleur pour ensuite s’éteindre de la même manière. L’existence même n‘était qu’un combat pour survivre. Chacun voulait être reconnu, pour sa bravoure lors d’un combat, sa perspicacité lors d’entrevues diplomatiques ou encore pour le simple fait d’exister. Cependant, nul ne comprenait l’enjeu de ce désir de reconnaissance purement absurde. Quiconque accédait à un tant soit peu d’attention en voudrait toujours plus, ainsi allait la nature canine. Il était stupide et vain de prétendre le contraire.

Le croissant de lune était camouflé par de fins nuages, bien que sombre, cela restait une nuit assez agréable qui risquait de s’avérer riche en rebondissements. Les pattes de Daenerys foulaient le sol avec souplesse et agilité. Une certaine excitation lui nouait l’estomac. Quelques heures plus tôt, la louve avait reçu la visite d’un étrange émissaire qui souhaitait organiser une rencontre avec une tierce-personne. Intriguée, elle avait immédiatement accepté, ce n’était pas tous les jours qu’elle recevait une telle offre, ses clients venaient habituellement en personne. Compte-tenu des derniers événements et de sa perspicacité, l’ancienne automnale n’avait pas mis longtemps à découvrir l’identité de son mystérieux client. La question qui lui brûlait les lèvres, étais de savoir ce que voulait ce cher Nachtgewalt ? Revenue il y a peu, Daenerys n’avait pas assisté au combat qui avait opposé le solitaire face aux LibreLunes, ralliés par les clans. La mercenaire se doutait bien que l’ennemi numéro un pour les clans était pleins de ressources, aussi elle était impatiente d’entendre ce qu’il avait à lui dire. En espérant bien sûr, qu’elle ne se soit pas déplacée pour rien…

La femelle leva une patte, jetant un regard perplexe à un débris de roche. L’éruption volcanique avait révélé bien des richesses, sans parler des nouveaux lieux et territoires. C’était d’ailleurs aux Ruines de Nestarias que l’on avait donné rendez-vous à la solitaire. Les multiples ruines étaient enfouies sous la végétation. Daenerys apprécia aussi tôt l’endroit. Il était clair qu’il devait y avoir de bonnes planques et du gibier non loin. Elle mémorisa le lieu dans un coin de son esprit. Sa longue chevelure traînant au sol, la louve resta quelques minutes immobiles tandis que sa queue nattée remuait, parfaitement décontractée. En revanche, ce n’était pas le cas d’Ashlor qui resserrait son emprise autour de la patte de sa propriétaire. Cette dernière lui lança un regard mi-amusé, mi-agacé. Cela avait été une véritable surprise pour elle de retrouver son compagnon d’arme après toute cette absence, c’était à la fois intriguant et déconcertant de vois  à quel point il s’était lié à elle.

Se sentant observée, Daenerys releva la tête, observant droit devant elle, un sourire amusé étirant ses babines. La mercenaire leva le museau. Les choses allaient réellement devenir intéressantes, du moins elle l’espérait pour ce cher Nachtgewalt.

« — Si ce n’est pas Sir Corbeau en personne… Approchez donc que je puisse constater si votre plumage a subi quelques ravages »


       
- Adrenalean 2016
       
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 217
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 19
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
-3/100  (-3/100)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Lun 7 Mai 2018 - 10:59

HRP : Traductions dans l'encoche Hors-Sujet de la fiche ewe

détails
And it will soon be ending
Marchande de chaos et vendeur de cauchemars
ft. Daenarys
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Nachtgewalt avait passé beaucoup de temps - certains diraient trop - à tout planifier. Sa vengeance, bien sûr, et son accomplissement, mais également chacun de ses pactes, chacun de ses actes. Le temps où il vivait au jour le jour lui semblait si lointain qu'il ne s'en rappelait que comme un conte murmuré dans la nuit, un rêve en train de s'effacer. Mais désormais, avec son échec cuisant d'attaque sur les Libres-Lunes, toutes ces planifications s'étaient avérées vaines et imbéciles. Oh, bien sûr, Nacht avait toujours un plan derrière la tête, il avait toujours quelques cartes à jouer : il n'était pas l'Exauceur de Souhaits pour rien. Il avait des meurtres à planifier, des vengeances à terminer, des récompenses à donner. Mais avec ses blessures actuelles, il n'était guère en état de faire quoique ce soit d'autre que d'attendre que son énergie revienne, et que ses pouvoirs retrouvent leur gloire d'autrefois. Alors, il restait souvent à observer la mer, le long de l'Horizon Lointain, planifiant en silence ses sombres desseins, silhouette noire au bec de corbeau, perdu dans l'infinité de l'horizon.

Encore et encore.

Nachtgewalt détestait l'immobilité. Il aimait que tout suive son cours et qu'il suive ce dernier comme il l'avait décidé. C'est pourquoi, même traqué, il avait déjà posé les premiers engrenages de son premier plan. Ce n'était pas les plus gros, mais d'une certaine manière, c'était les plus jouissifs à voir tourner. Il avait ainsi retrouvé Kileen - ou plutôt cette dernière était revenue à lui - et l'avait envoyée en émissaire cherché une certaine "Daenarys", dont la réputation meurtrière et manipulatrice la précédait. Certes, pour des missions de meurtre, il pouvait faire appel à Kileen directement, sa plus fidèle et convaincue des NuitsTernes, mais cette dernière étant presque autant recherchée que lui, le noiraud préférait jouer la carte de la discrétion. Et quoi de mieux qu'une mercenaire pour cela ?

La nuit du rendez-vous, Nacht avait ainsi échappé à la vigilance de Viehrs, qui s'était endormi, et s'était silencieusement éloigné vers les Ruines de Nestarias, claudiquant sans un mot ou un regard en arrière. Il aurait pu prévenir Viehrs, mais quel intérêt ? L'albinos avait ses secrets, et le noiraud avait les siens. C'est aussi cela qui faisait qu'ils s'entendaient si bien : leur confiance était limitée, mais leurs intérêts restaient communs.

Le démon noir marcha jusqu'à atteindre la Baie du Squelette, puis, conscient de sa vulnérabilité, poussa un profond soupir accompagné d'un rictus irrité. Il leva les yeux vers la Lune, son éclat froid se reflétant dans ses yeux sans âmes.

"Nie ohne meine Magie, oder?"  murmura-t-il, son habituel sourire cauchemardesque apparaissant sur ses babines.

Puis d'un souhait qui provoqua une douleur abominable dans chacune de ses plaies, il réapparut dans la Jungle Rouge.

Il tituba légèrement en jurant en allemand, et remarqua que sa plaie au visage s'était rouverte devant la magie effectuée, laissant de minces filets de sang couler le long de ses joues. Cette cicatrice immonde, coupant presque son visage en deux, était un cadeau de l'ours Kuma, et avait le mérite de le rendre encore plus laid qu'il ne l'était. Pas vraiment le genre de chose auxquelles s'intéressait Nachtgewalt, cela dit, mais il n'aimait pas sentir ce liquide rouge le long de son visage. Il leva les yeux au ciel, et essuya vivement le sang de sa patte.

Il n'avait pas besoin de voir plus rouge que la jungle ne l'était déjà.

Dans la moiteur et les bruits inquiétants de cette jungle humide et boueuse, Nacht s'avança jusqu'aux ruines de Nestarias, dans lesquelles il s'était déjà aventuré par le passé. Ces dernières, dissimulées sous la végétation, semblait murmurer quelques secrets auxquels Nacht ne prêtait aucune attention. En effet, se tenant à côté d'un débris de roche, le noiraud aperçut la belle Daenarys, dont l'apparence lui était familière : une belle louve au pelage immaculé et à la longue chevelure, portant divers armements sur elle. En un sens, elle lui rappelait Viehrs, et ce n'était pas pour rien que certains l'avaient accusée d'être Gauner. Ce souvenir fit ricaner Nachtgewalt, mais il n'attendit pas et s'approcha de la belle en boitant, souriant grandement.

-Si ce n’est pas Sir Corbeau en personne… Approchez donc que je puisse constater si votre plumage a subi quelques ravages…

Nacht ne s'était pas fait prier pour s'approcher, de toute façon. Il gloussa, sans témoigner d'émotions particulières.

-Allons, allons...Ne serait-ce pas une frimousse familière ? s'écria-t-il en contournant la mercenaire pour aller se positionner au sommet d'un amas de ruines. Je n'oublie jamais un visage, et toi, Schlangenjägerin, n'a pas changé depuis notre dernière rencontre au Volcan. Cela fait si longtemps déjà...

A vrai dire, du point de vue de Nacht, cela n'était pas si vieux, mais il n'allait pas s'attarder sur les détails.

-Au contraire, comme tu as dû en entendre parler, j'ai subi quelques...Attaques, dirons nous...poursuivit-t-il de son habituelle voix mielleuse et grinçante.

Il eut un petit rire et contempla sa cicatrice au jarret, un autre des cadeaux de ses ennemis, cette fois de Bushig. Penser à cette dernière le fit légèrement ciller et il referma son poing, seul témoignage de sa fureur intérieure puisque son sourire restait le même.

-Enfin peu importe...reprit-il en reportant à nouveau son regard sur Daenarys. J'ai entendu parler de toi, petit mercenaire. On dit que tu n'as ni loyauté ni pitié, et c'est ce que je recherche. On dit également que le prix de marchandage avec toi peut être élevé, mais soyons sérieux quelques minutes... (Il gloussa à nouveau.) JE suis l'Exauceur de Souhaits, il n'y a aucun prix trop élevé pour moi.

C'était un beau mensonge, mais ça, personne n'avait à le savoir, surtout pas dans la situation actuelle. Nacht s'assit plus confortablement, et avec un sourire infiniment mauvais, il demanda :

-Alors dis moi, Schlangenjägerin...Quel est ton prix pour un pacte meurtrier ?



"Nie ohne meine Magie, oder?" = Jamais sans ma magie, n'est-ce pas ? ; "Schlangejägerin" = Chasseuse de/au serpent

Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Lun 7 Mai 2018 - 12:16



It has begun


Ashlor resserra un peu plus son étreinte, s’attirant un regard désapprobateur de la louve. Cette sensation d’avoir un garrot autour de la patte ne lui plaisait guère, comprenant son ordre silencieux, le petit reptile se relâcha un peu. Après tout ce temps, il ose encore douter de moi ? Daenerys pouvait bien lui pardonner cela, il faut dire que son départ dans l’autre monde n’avait pas été des plus doux… Anubis n’était pas réputé pour sa délicatesse, pour le plus grand malheur des mortels. Cependant, ce n’était rien comparé à l’année qu’elle avait dû passer à ses côtés, la divinité était clairement la plus sadique de toutes, s’attirant ainsi une grande admiration de la part de la louve. Cette dernière n’aurait jamais soupçonné qu’il puisse être un tel monstre, faisant souffrir les défunts… Mettant ses pensées de côté, la mercenaire observa son interlocuteur. Sir pseudo-Corbeau n’avait pas changé d’un poil. C’était comme si les ravages de la bataille récente ne lui avaient coûté aucun dommages, hormis peut-être la balafre qu’il baladait sur son visage, mais même cela était minime. Le solitaire s’approcha bien avant qu’elle ne l’invite.

« — Allons, allons...Ne serait-ce pas une frimousse familière ? » Il marqua une pause avant de reprendre. « Je n'oublie jamais un visage, et toi, Schlangenjägerin, n'a pas changé depuis notre dernière rencontre au Volcan. Cela fait si longtemps déjà… »

La dit propriétaire de la frimousse remua une oreille, ses babines toujours étirées en un sourire moqueur. Ainsi donc, il se rappelait lui aussi de leur rencontre. Daenerys avait eu beaucoup de mal à l’époque pour se contenir d’invoquer une divinité, peut-être aurait-elle dû, afin d’épargner des vies innocentes… mais où aurait été le plaisir ? Nachtgewalt alla se placer tout en parlant, au sommet d’un amas de ruines. Il ne pouvait résister au désir de se sentir supérieur visiblement… c’était amusant et blessant à la fois pour l’orgueil de la solitaire qui en prenait un certain coup. Elle choisit de rebondir sur ses paroles, histoire de ne pas laisser au solitaire l’occasion de monopoliser la parole.

« — Vraiment ? Pourtant je me souviens de notre rencontre comme si c’était hier.  » Elle perdit son sourire. «  Et nous revoilà aujourd’hui, après votre défaite… J’avoue avoir été attristée et déçue d’apprendre que vous n’étiez parvenu à botter les fesses d’une bande d’enfants de la lune…  »

C’était vrai. Daenerys avait développé une certaine haine envers ce regroupement de pseudo « élus ». Probablement parce que son père en avait fait partie. Rien que de repenser à lui, elle ressentit de nouveau cette satisfaction qui l’avait habité lorsqu’elle avait plongé ses crocs dans la chair de son géniteur. Lâche qu’il avait été de croire qu’il pourrait fuir éternellement ses responsabilités. La solitaire espérait de tout cœur que Legolas pourrissait dans les marais avec Smaug. Ce fichu dragon qui avait osé lui faire la morale, à elle. Cela avait été tellement pitoyable… La louve remua sa queue nattée tandis que Nachtgewalt reprenait la parole, évoquant les attaques. Quel dommage que les clans aient montré le bout de leur nez, ainsi il aurait peut-être triomphé. Les pensées de Daenerys dérivèrent vers son oncle. Elle ne l’avait pas vu depuis son retour, la pensait-il morte ? C’était peut-être le mieux pour lui, qu’il garde en tête l’image de l’enfant qui a grandi en automne.

« — Enfin peu importe... J'ai entendu parler de toi, petit mercenaire. On dit que tu n'as ni loyauté ni pitié, et c'est ce que je recherche. On dit également que le prix de marchandage avec toi peut être élevé, mais soyons sérieux quelques minutes... JE suis l'Exauceur de Souhaits, il n'y a aucun prix trop élevé pour moi. »

L’intéressée eut un sourire quelque peu carnassier. Il n’avait pas changé depuis leur dernière rencontre, toujours aussi fier et fanfaronnant des paroles diverses. Si cela l’avait autrefois irrité, aujourd’hui étrangement Daenerys appréciait cela. L’assurance qui habitait ce loup avait quelque chose de rassurant et d’attirant pour la solitaire. Elle était las de ces loups trop peureux ou en grande manque de confiance, cela constituait une majeur partie de sa clientèle pour son plus grand malheur… Elle leva un sourcil en entendant le solitaire évoquer son surnom. L’Exauceur de Souhaits, rien que ça ? Cependant, c’était exactement ce qu’il lui fallait, peut-être que Nachtgewalt pourrait lui accorder quelque chose d’intéressant, une chose qu’elle ne pouvait trouver dans la Nature ou voler à quelqu’un.

« — Alors dis moi, Schlangenjägerin...Quel est ton prix pour un pacte meurtrier ? »

L’intéressée plongea ses prunelles mauves dans celle de son interlocuteur.

« — Assassiner quelqu’un pour vous va me demander beaucoup de prudence… Dites-moi Sir Corbeau, serais-ce dans vos compétences de m’accorder un accessoire me permettant de modifier mon apparence ? Une illusion aux yeux des autres, qui me permettrait de me fondre dans la masse, plus important encore, dans les clans.  » Elle marqua une pause, prenant une expression plus machiavélique. « Quelle joie ce sera alors pour moi de voir qu’ils se méfieront les uns des autres et se détruiront mutuellement… Cela vous convient-il ?  »

La louve maqua une pause, la scène flottant dans son esprit. Si Nachtgewalt était bel et bien ce qu’il prétendait, alors elle jouait gros. Ce serait sûrement son client le plus précieux depuis des lunes. Daenerys se redressa, levant le museau vers son interlocuteur, elle avait déjà une idée derrière la tête.

« — Alors Nachtgewalt dites-moi qui souhaitez-vous que j’assassine ? J’avoue être curieuse de savoir qui est votre plus grand ennemi…  »


- Adrenalean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 217
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 19
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
-3/100  (-3/100)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Mar 8 Mai 2018 - 17:36

détails
And it will soon be ending
Marchande de chaos et vendeur de cauchemars
ft. Daenarys
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Daenarys n'était guère impressionnée par Nachtgewalt, conservant un sourire moqueur et une attitude posée malgré l'arrogance et la moquerie naturelle du corbeau. Tant mieux : il aurait été stupide d'engager une mercenaire qui aurait été affectée par la simple attitude de Nachtgewalt. Mais si cette mercenaire était à la hauteur de sa réputation, elle valait bien plus que ça - du moins, Nacht l'espérait, son sourire trop grand pour ses babines s'élargissant.

La pique qu'avait lancée la jeune louve quant à la défaite de Nacht le refroidit légèrement, fanant légèrement son sourire, mais il se reprit bien vite et lâcha avec un gloussement.

-Je suis absolument navré de te décevoir, ma chère ! (c'était évidemment un mensonge, mais Nacht s'était exprimé d'un ton faussement contrit) Ces Libres-Lunes ne perdent rien pour attendre...Sans les clans, ils n'auraient eu aucune chance.

Son ton s'était durci sur ses derniers mots, témoignant de l'amertume qu'il ressentait encore, et de la haine qui n'avait cessé de croitre. Heureusement, il n'eut pas le temps de laisser ces sentiments l'irriter davantage, car Daenarys répondait déjà à sa demande :

-Assassiner quelqu’un pour vous va me demander beaucoup de prudence… Dites-moi Sir Corbeau, serais-ce dans vos compétences de m’accorder un accessoire me permettant de modifier mon apparence ? Une illusion aux yeux des autres, qui me permettrait de me fondre dans la masse, plus important encore, dans les clans.   Quelle joie ce sera alors pour moi de voir qu’ils se méfieront les uns des autres et se détruiront mutuellement… Cela vous convient-il ?  

Nacht cilla légèrement, réellement surpris de la demande, mais son sourire se renforça tandis qu'un rire crissant lui échappait. Cette demande n'était pas vraiment attendue - il pensait qu'elle souhaitait une vie en retour ou un quelconque artefact démoniaque - mais elle l'enchantait outre mesure.

-La chère Schlangenjägerin serait donc une illusionniste dans l'âme ? Comme c'est amusant.

Il gloussa à nouveau, puis pencha la tête sur le côté à la manière d'un oiseau, observant son interlocutrice de son regard lunaire, ses trop nombreuses dents acérées toujours dévoilées en un sourire abominable.

-Je te rappelle que tu t'adresses au maitre des NuitsTernes, qui se dissimulaient sous un masque et une cape voilant leur odeur et leur apparence aux yeux de tous ! L'illusion, c'est facile, quand on connait l'esprit imbécile de la plupart des Four Seasonniens. Ton vœu est donc exaucé, très chère...

Le noiraud mentait allégrement. Il pouvait certes créer des illusions, mais son pouvoir était trop amoindri pour les rendre belles ou durable. Mais il n'allait certes pas l'avouer à la mercenaire.

Un simple vœu lui permit de faire apparaitre dans une de ses pattes un bracelet, semblable à un serpent d'argent enroulé sur lui même. Immédiatement, l'immonde cicatrice à l'épaule de Nacht se rouvrit et il eut un rictus de douleur, tandis qu'une gerbe de sang coulait le long de son membre, en un liquide sombre et poisseux. La douleur enflamma l'articulation entière, mais Nacht fit mine de l'ignorer, désignant le bijou à Daenarys.

-Voilà ce que ton âme réclame, belle mercenaire, déclara-t-il de son habituel ton doucereux. L'objet a quelques conditions et contraintes, bien sûr...Mais je préfère d'abord passer à la partie importante de notre pacte : la victime.

Nachtgewalt se mit à jouer avec le bracelet, comme s'il ne s'agissait que d'une bagatelle et pas d'un objet au futur plein de promesses destructrices.

-Ce n'est pas n'importe qui. J'espère que tu seras à la hauteur, car si tu ne l'es pas, elle te détruira, toi, et tout ce qui est cher à tes yeux. Enfin, si quelque chose t'importe encore...

"...Car ce n'est plus mon cas." songea Nacht en écho, sans savoir s'il mentait ou pas.

Le noiraud saisit l'objet entre ses serres et l'envoya à Daenarys, plongeant son regard lunaire dans le sien glacial.

-Seira. Je veux que tu tues l'alpha printanière. Voilà ta cible.

Et son sourire s'agrandit brusquement, dévoilant une malfaisance et une haine sans faille, bercée par des années d'entretien. Ce meurtre planait depuis quelques temps déjà dans l'esprit de Nacht. Si Kérès et Damoclès méritaient de mourir de ses propres pattes, ou du moins en sa présence puisqu'il ne pouvait tuer, il n'accordait à Seira que juste assez de valeur pour la souhaiter hors d'état de nuire.

-Enfin...Si tu en as le cran, bien sûr, acheva-t-il d'un ton sarcastique. Nous ne voudrions pas que notre entretien se finisse mal...N'est-ce pas ?

"Schlangejägerin" = Chasseuse de/au serpent

Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Mar 8 Mai 2018 - 20:18



       
It has begun


       
Levant un sourcil, Daenerys se retenu de commenter les paroles du mâle. Elle espérait bien que la prochaine fois serrait la bonne, auquel cas, la menace qu’était censée représenter Nachtgewalt n’était pas très impressionnante… Il avait beau fanfaronner et manipuler les autres à sa guise, ce solitaire semblait bien moins impressionnant que la menace qu’avait pu représenter jadis Oxymore. Il faut dire que tous deux n’étaient pas réellement comparables, l’un ayant souhaité dominer les clans tandis que Nachtgewalt lui, voulait tout simplement en exterminer un. Si tant est que l’on considérait les LibresLunes comme un clan. De simples brebis égarées qui espèrent trouver un chemin vers la rédemption. Après tout durant son année d’absence, n’avait-elle pas appris aux côtés d’Anubis que quiconque se vantait de faire le bien n’était qu’en vérité le pire des monstres ? Le solitaire en face d’elle voulait faire le bien à sa manière, éliminer le fardeau que représentait cette maudite guilde et Daenerys comptait bien  suivre ses actions. Après tout, son père n’avait-il pas choisi ce regroupement de solitaires plutôt que sa propre famille ? Ce qui était tout aussi bien cependant, ainsi la louve n’avait pas eu à devenir un de ces loups prêts à tout pour protéger les siens. Les siens n’existaient plus depuis longtemps.

Impassible, la mercenaire attendit qu’il prenne en compte sa demande. La louve aurait certes pu demander un objet d’une valeur inestimable ou souhaiter la mort de quelqu’un. Malheureusement, personne n’avait assez de valeur à ses yeux pour demander de sacrifier une telle occasion. Et puis, à quoi bon demander à autrui de faire quelque chose que l’on était parfaitement capable de réaliser soi-même ? Viendrait probablement un jour où Daenerys parviendrait à mettre la patte sur Myosotis et à en tirer une certaine satisfaction, mais pour le moment il lui fallait remettre de l’ordre dans ses affaires.

« — Je te rappelle que tu t'adresses au maître des NuitsTernes, qui se dissimulaient sous un masque et une cape voilant leur odeur et leur apparence aux yeux de tous ! L'illusion, c'est facile, quand on connaît l'esprit imbécile de la plupart des Four Seasonniens. Ton vœu est donc exaucé, très chère… » Il marqua une pause. « Voilà ce que ton âme réclame, belle mercenaire, déclara-t-il de son habituel ton doucereux. L'objet a quelques conditions et contraintes, bien sûr...Mais je préfère d'abord passer à la partie importante de notre pacte : la victime. »

Pendant que son interlocuteur parlait, Daenerys avait observé le nouveau bracelet qu’il tenait entre ses pattes. Ashlor sembla peu apprécier la concurrence et poussa un sifflotement aigu. Sa propriétaire n’en tenu pas rigueur, il pouvait jalouser l’apparence de ce bracelet cela la rendait indifférente. Cet outil, lui permettrait de réaliser ses actions plus facilement, celle du solitaire probablement en premier. Néanmoins, elle fronça les sourcils en l’entendant évoquer les « quelques conditions et contraintes ». Nachtgewalt faisait durer le suspense, tentant visiblement de provoquer quelque peu la mercenaire. Ce n’était que des paroles en l’air. Daenerys n’avait jamais tenu à quoique ce soit, nul être vivant n’avait de valeur à ses yeux. Qu’importe qui serait son adversaire, elle l’anéantirait et si jamais elle échouait, ce que bien sûr la mercenaire ne pouvait permettre, sa victime ne resterait qu’une victime.

« — Seira. Je veux que tu tues l'alpha printanière. Voilà ta cible. »

Seira. Le nom raisonna un instant dans l’esprit de la louve. Ainsi, l’alpha printanière représentait une menace pour ce cher Nachtgewalt ? Depuis son retour, Daenerys avait entendu quelques informations sur sa prochaine victime. Celle qui avait fait un coup d’état au printemps. La mercenaire ignoraitsi elle devait admirer l’audace de son adversaire ou au contraire la condamner. Après tout, son frère n’était-il pas l’héritier légitime ? Il serra faible, comme notre père, jamais il n’aura le cran de se dresser contre sa nouvelle alpha. Vu le sang commun qu’ils partageaient, la fille de Legolas n’espérait rien des membres de sa fratrie, ils se révéleraient tous aussi doux et innocents que des agneaux se contentant de se faire dévorer par les loups.

« — Enfin...Si tu en as le cran, bien sûr. »

Un rire s’échappa de la gueule de Daenerys qui finit par poser ses  prunelles mauves, glaciales, sur le solitaire avant de prendre la parole d’une voix suave.

« —  Sir Corbeau, vous êtes bien amusant de dire cela. Alpha ou non, Seira n’est rien de plus qu’une mortelle et désormais son nom est marqué sur la liste noire. Du moins, quand vous m’en auriez dit plus sur ce bracelet... »
« — Nous ne voudrions pas que notre entretien se finisse mal...N'est-ce pas ? »

La louve dévoila les crocs, ses muscles se raidissant.

« — Attention Nachtgewalt, ne me confondez pas avec vos petits chienchiens que vous promenez en laisse. Il serait regrettable que vous vous en sortiez avec quelques balafres supplémentaires de cet entretien. Je ne crains rien, vous encore moins, alors gardez les menaces pour vos sbires, vous en aurez besoin.  »

Terminant ses paroles, elle se décontracta tout en posant son arrière train sur le sol. Les rumeurs circulaient vite. L’on disait que certains de ses soldats avaient fuis pendant l’affrontement. Trop couards pour se battre, tu ne sais point choisir tes alliés Corbeau. Si il avait éé mieux entouré, peut-être qu’alors ce jour-là aurait signé sa victoire sur les LibreLunes. Ces derniers étaient tellement pitoyables, incapables de se défendre seuls, incapable de se maintenir dans l’ombre. C’était attristant… Ils se disaient protecteurs de la paix, mais que pouvaient-ils réellement protéger en étant aussi faible ? Reposant ses prunelles mauves sur le bracelet, Daenerys désigna de ses longues griffes noires le’accessoire que Nachtgewalt tenait toujours dans sa patte. C’était à son tour de poser les questions.

« — Ce bracelet, vous avez parlé de contraintes, à quoi dois-je m’attendre ?  » Elle marqua une pause, un sourire venant de nouveau étirer ses babines. « Combien de temps le bracelet durera-t-il ? Tout pouvoir possède des contraintes plus ou moins importantes. J’imagine que le votre n’est pas de permettre à cet accessoire de vivre dans le temps ? Ne vous en faites pas, ce n’est pas pour autant que je renoncerais à notre… arrangement.  »



       
- Adrenalean 2016
       
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 217
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 19
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
-3/100  (-3/100)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.

MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Jeu 10 Mai 2018 - 15:24

détails
And it will soon be ending
Marchande de chaos et vendeur de cauchemars
ft. Daenarys
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Daenarys restait décontractée, malgré les menaces peu implicites de Nachtgewalt, qui appréciait peu son rire presque aussi sournois que le sien. Presque. En revanche, il aimait la fougue meurtrière de ses paroles et son regard implacable. Pas d'hésitation, juste une confiance en soi illimitée baignée dans une lueur de cruauté : un tueur parfait, selon Nacht. Il espérait que cela suffirait pour ne pas lui faire regretter son marché - il avait déjà trop de personne à châtier.

Néanmoins, la mercenaire perdit sa contenance aux derniers mots du démon noir, et grogna sourdement en sa direction.

-Attention Nachtgewalt ! asséna-t-elle froidement. Ne me confondez pas avec vos petits chienchiens que vous promenez en laisse. Il serait regrettable que vous vous en sortiez avec quelques balafres supplémentaires de cet entretien. Je ne crains rien, vous encore moins, alors gardez les menaces pour vos sbires, vous en aurez besoin.

Ce fut au tour de Nacht de se raidir, dardant vers elle son regard lunaire où la glace d'un cœur de pierre scintillait discrètement. S'il souriait toujours, c'était un sourire plus sombre, moins moqueur.

-C'est toi qui devrais te méfier, mon enfant...lui susurra-t-il d'un murmure mielleux. J'ai quelques décennies de cruauté et de batailles de plus que toi. Je sais pertinemment comment briser quelqu'un sans s'en prendre à son intégrité physique. Alors, révise tes menaces : les cicatrices, ce ne sont que des artefacts physiques. Certains préféreraient encore la laisse à mon courroux.

Ces paroles lui avaient échappés d'une traite, comme une promesse lointaine, un murmure que Daenarys ne semblait pas être la seule à avoir déjà entendu - et à vrai dire, cette promesse ne lui semblait même pas destinée. Mais s'il y avait bien une chose sur laquelle Nacht ne mentait jamais, c'était bien sur ses menaces, surtout celles liées à ses pactes. Il était certes un fieffé menteur, mais il n'était pas un parjure.

Et il avait un ego à toute épreuve.

La mercenaire sembla faire un effort sur elle même et se reprit, s'asseyant nonchalamment au sol. Après quelques instants où les deux protagonistes se toisèrent en silence, elle finit par enfin s'intéresser à son bijou et déclara posément, souriant légèrement :

- Ce bracelet, vous avez parlé de contraintes, à quoi dois-je m’attendre ?   Combien de temps le bracelet durera-t-il ? Tout pouvoir possède des contraintes plus ou moins importantes. J’imagine que le votre n’est pas de permettre à cet accessoire de vivre dans le temps ? Ne vous en faites pas, ce n’est pas pour autant que je renoncerais à notre… arrangement.

Nachtgewalt gloussa, tout grief semblant s'être envolé dans son sourire. Sans lui répondre tout de suite, il passa sa langue sur le sang qui coulait encore le long de son épaule. Le goût métallique lui rappela quelques souvenirs, mais il avala sa salive sans y prêter attention. Ce n'était que son sang, après tout, et il devait lui faire honneur, puisque tant de loups souhaitaient le goûter à leur tour.

-On passe enfin aux choses sérieuses, nicht wahr ? s'amusa-t-il en réponse, glissant un regard en coin à son interlocutrice. C'est compréhensible, certains tueraient pour un tel bijou !

Son orgueil transparaissait sans aucune discrétion dans ses paroles. En gloussant à nouveau, il se laissa tomber du haut de son perchoir et vint claudiquer jusqu'à sa mercenaire, attrapant l'artefact du même coup. Il s'approcha très près de la louve, respirant son odeur où quelques flagrances de fleurs semblaient persister, puis approcha le bracelet d'un de ses antérieurs, ignorant prodigieusement le serpent qui l'accompagnait.

-Puis-je ? demanda-t-il d'un ton sarcastique, comme d'ordinaire.

Le démon noir n'attendit pas de réponse, et referma le fermoir du bracelet sur la patte de Daenarys, en un geste peu agressif, quoique manquant de douceur. Pour une fois, il fit attention à ne pas voir son geste confondu avec une attaque, n'étant pas provocateur au point de manquer de discernement.

Une fois le bracelet installé, il recula de quelques pas, admirant son œuvre.

-Merveilleusement ciselé...murmura-t-il. Je l'avais conçu pour mes NuitsTernes, à l'origine, mais j'ai changé d'avis. C'est la LibreLune Nyre qui me l'a forgé, comme les masques - quelle ironie, n'est-ce pas ? Was für ein Trottel !

Le noiraud s'assit, souriant toujours, puis reporta son regard dans les yeux de la mercenaire.

-Utilisable une heure par jour. Il fonctionne mieux la nuit, vu qu'il repose sur mon pouvoir - ce qui signifie également que je peux le rendre inutilisable à volonté, évidemment. Il n'est utilisable que par le porteur auquel il est assigné, et donc toi. Il permet de prendre l'apparence de ton choix, mais tes yeux garderont toujours leur couleur et ta voix demeurera inchangée. En revanche, ton odeur et ta taille seront modifiés.

Nacht battit de la queue, amusé.

-"Vas-y. Essaye !" termina-t-il avec amusement.

Le damné noir taisait une particularité du bracelet : plus la porteuse l'utilisait, moins il devenait efficace, et cela était irréversible. Mais bon : où serait l'amusement si Nacht avouait tout ?

"Nicht wahr ?" = Pas vrai ? ; "Was für ein Trottel !" = Quelle imbécile !

Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    Jeu 10 Mai 2018 - 17:13



It has begun


Sir Corbeau semblait avoir peu apprécié les paroles de la louve. Nachtgewalt vanta les affronts auxquels il avait assisté, mais cela rendait indifférente la mercenaire. Son âge on peut plus avancé ne signifiait rien, mis à part peut-être le fait qu’il n’avait point retenu de ses erreurs. Sans les autres il n’était rien, sa puissance dépendait du nombre de partisans qu’il possédait. Cela fonctionnait comme pour une religion. Le solitaire avait besoin de se sentir puissant et quoi de mieux pour cela que des chienchiens qui craignaient le bâton ? Quel dommage cher Corbeau, que tu ne puises pas ta force ailleurs... Un léger rire cristallin, semblable à celui d’un enfant s’échappa de la gorge de la mercenaire. La laisse n’appartient qu’aux faibles, nul n’est digne de servir si il n’est point capable de subir la colère de son dit « supérieur ». Auquel cela fait de lui qu’un vulgaire mouton, et Daenerys haïssait ces derniers. Ce trait de caractère lui avait d’ailleurs valu plusieurs sanctions de la part de Rê, ô par les dieux, que cette divinité était détestable. Par chance, la louve n’avait pas eu à demeurer longtemps à ses côtés… Cependant les paroles de son « contractant » était tout bonnement vide d’une quelconque menace. L’esprit de Daenerys avait toujours été brisé, difficile d’imaginer ce qu’il pourrait faire de plus.

L’intéressée sourit de plus belle en entendant la remarque du canidé. Oui en effet, elle allait devoir tuer pour pouvoir garder cet accessoire. Sir Corbeau descendit de son petit promontoire et s’approcha de l’ancienne automnale qui l’observa de ses prunelles froides. Cette proximité avec un être tel que le solitaire en aurait probablement gêné plus d’un, cependant Daenerys demeurait indifférente. Tout son corps était parfaitement détendu, si Nachtgewalt aurait voulu l’agresser, il n’aurait pas attendu tout ce temps.

« — Puis-je ? »

Avant même que Daenerys ne puisse approuver, le bracelet entourait sa patte. Ashlor resserra sa prise. Petit être jaloux et perfide! Cependant cette fois, la louve le laissa faire, si cela pouvait calmer le reptile, que grand bien lui fasse ! Les prunelles violettes n’avaient pas lâché une seule fois son interlocuteur.

« — Merveilleusement ciselé… Je l'avais conçu pour mes NuitsTernes, à l'origine, mais j'ai changé d'avis. C'est la LibreLune Nyre qui me l'a forgé, comme les masques - quelle ironie, n'est-ce pas ? Was für ein Trottel ! »
« — Quelle dommage de voir que même l’un de notre plus précieux allié, peut-être en vérité notre pire ennemi de part sa nature…  »

Le nom de Nyre évoqua rapidement quelques souvenirs à Daenerys qui remua une oreille. Elle se remémorait sa rencontre avec la belle louve, lors de cette journée pluvieuse. Contrairement à la plupart des adultes de l’époque, Nyre l’avait laissé librement se reposer. Ainsi, la femelle avait elle-même contribué à la destruction de sa guilde… Si elle n’avait pas été l’apprentie de son père, la mercenaire aurait probablement éprouvé un tant soit peu de compassion envers la louve qui s’était montrée fort charitable en son égard. Mais les choses étaient tout autrement. Quiconque ayant fréquenté son félon de père n’était qu’un parjure, Daeron y compris d’ailleurs. La louve étendit sa patte avant, désormais ornée du bracelet avant de lever un peu le museau. Ses sourcils se froncèrent légèrement, les conditions qu’exposait Nachtgewalt n’étaient pas pour la séduire, mais cela était mieux que rien. Cependant, elle avait l’impression que quelque chose lui était caché, comme si son client ne dévoilait pas toute la vérité. Le recoin de ses babines frémissant légèrement, Daenerys se retint d’exposer une quelconque émotion.

« — Je préfère attendre le moment opportun, avec un temps d’utilisation aussi restreint il serait futile de ne pas savoir fixer ses priorités.  » Elle marqua une pause, la voix chargé de sarcasme. «  Et puis j’imagine que vous n’êtes pas stupide au point d’essayer de me duper, auquel votre réputation vous ferez défaut…  »

Il était clair que Nachtgewalt ne la duperait pas concernant la nature de l’objet, en revanche il en était clairement autrement dans ses paroles. Quel curieux personnage. Se redressant sur ses pattes, la mercenaire marcha d’un pas lent autour du mâle, nul trace d’hostilité dans ses actes. Il fallait mettre les choses définitivement au clair… et lui laissé une opportunité de tout dire.

« — Avons-nous un marché ? À moins que vous ne souhaitiez soulever d’autres points. »


- Adrenalean 2016


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It has begun ♛ — Nachtgewalt    

Revenir en haut Aller en bas
 
It has begun ♛ — Nachtgewalt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoires Estivaux :: Jungle Rouge :: Ruines de Nestarias-
Sauter vers: