Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas :petitcoeuur: ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Journée baignade [PV AMARYLLIS] (Terminé)
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 26 Mar 2018 - 23:50

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

Une baignade en plein hiver... Drôle d'idée ! Beaucoup riraient à cette proposition incongrue, mais pas Herrade. Elle est de ceux qui n'hésitent pas à piquer une petite tête, quelle que soit la météo. Mais aujourd'hui, ce n'est pas pour le côté social de la baignade qu'elle est se trouve au lac de Sherkaan, mais réellement pour se rafraîchir. Avec cet hiver de malheur qui s'éternise, ça tient presque du suicide, l'eau est certainement glacée... Mais c'est ce que cherche le bourreau du printemps.

Toute la matinée, elle s'est consacrée à son entraînement, courant de-ci de-là, escaladant des troncs, des rochers, ne posant qu'à peine les pattes sur le sol pour décoller à nouveau. Les heures défilent sans qu'elle y prenne garde, concentrée à travailler sa musculature et son endurance. Ce n'est que lorsque son estomac se met à gargouiller qu'elle lève le museau, et réalise, malgré le ciel gris et bas, que la mi-journée doit être là. En nage, elle décide alors de trottiner jusqu'au point d'eau le plus proche, histoire de se décrasser un peu de toute la sueur et la poussière accrochées dans son poil.

Personne en vue sur les berges, ce qui, vu le temps, ne l'étonne pas beaucoup. Herrade inspire profondément, puis entre calmement dans l'eau, sans faire de chichis. Silencieusement, elle pose une patte après l'autre, s'amusant de la vase qui se glisse entre ses orteils, puis se lance dans quelques brasses. L'eau est effectivement glacée, mais après tant d'efforts, les bienfaits sont immédiats. La demoiselle doit juste veiller à ne pas rester trop longtemps...

La voilà qui plonge, puis réapparaît un peu plus loin, barbotant tranquillement. Au bout de quelques minutes, elle se dirige à nouveau vers la terre ferme, peu désireuse de faire un malaise au milieu du lac et de couler à pic. Émergeant de l'eau sans états d'âme, dégoulinante, la voilà qui entreprend de s'ébrouer, faisant voler des gouttes d'eau en tous sens, mais elle dresse soudain l'oreille, immobile. Ses yeux bicolores scrutent les environs, mais elle n'a pas l'air trop inquiète. Aucun intrus n'irait jusqu'ici... Sur ses gardes, elle surveille tout de même les environs, avant de hausser les épaules. Elle est persuadée d'avoir entendu un bruit, comme un éternuement, mais peut-être a-t-elle rêvé ?

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Lun 2 Avr 2018 - 18:02

Si Amaryllis se trouvait aux abords du lac de Sherkaan en plein hiver, c'était dans l'espoir de s'y baigner. Oui, en hiver (du moins vers sa fin), alors que le territoire était encore frisquet et que la chaleur n'était absolument pas au rendez-vous ; tout était froid au printemps malgré les rayons du Soleil qui illuminaient les terres. Malgré tout, la fille illégitime de l'Alpha et de son conseiller souhaitait se rafraîchir - un choix étrange, mais justifié. En effet, ce matin-là, elle s'était réveillée, couchée en boule contre des sœurs, comme d'habitude. La petite fratrie s'était séparée assez tôt, car les trois sœurs se tenaient avec des personnes différentes - Hékate et Titania n'aimaient pas partager, même leurs amis. Amaryllis était la seule qui pouvait se tenir avec les deux groupes, car elle s'entendait avec environ tout le monde. Pourtant, Amaryllis était partie toute seule aujourd'hui avec quelques uns des gamins qui ne faisaient partie d'aucun des deux partis. Avec ses amis, ils avaient joué longtemps - ils faisaient semblant de se battre, la course... Ils se rendirent compte que la matinée était finie seulement lorsque les parents des autres loupiots étaient venus les chercher pour les ramener à la tanière. À ce moment-là, la jeune printanière avait commencé à se diriger vers le lac, car elle avait chaud. Son jeu avec ces enfants l'avaient rendue fatiguée...

Heureusement, la petite louve blanche réussit à ne pas se perdre en chemin. D'ici son arrivée près du lac, ses muscles avaient récupéré un peu de leur force et elle semblait beaucoup plus relaxée et énergétique qu'avant, commençant même à fredonner un peu. Voilà ! C'était derrière ces buissons-là. Alors qu'elle s'apprêtait à s'approcher du lac, la gamine éternua. Urgh, ça devait être tout ce pollen. Même si c'était encore techniquement l'hiver, la végétation avait recommencé à pousser un peu plus tôt - on était sur le territoire printanier, après tout. Elle secoua sa tête, essayant de faire partir le sentiment désagréable de sa truffe, et elle rentra finalement dans la clairière du lac. Au premiers abords, elle ne vit personne, mais elle tourna bien vite la tête et aperçut une grande louve verte et noire. Elle avait des dreads blancs sur la tête et avait l'air vachement musclée - et vraiment classe aux yeux de la petite. Curieuse, elle s'approcha d'elle.

« Bonjour ! Je t'ai jamais vue. Je m'appelle Amaryllis ! Et toi ? », demanda-t-elle, une grand sourire au visage. Ses yeux brillaient - sa trempette pourrait attendre un peu. Une nouvelle distraction était là, et elle semblait beaucoup plus urgente qu'un tour dans le lac, du moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Mar 3 Avr 2018 - 14:57

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

Assise sur une pierre sèche, Herrade est en train de se lécher une patte avec application, chassant quelques grains de sable récalcitrants, lorsqu'elle perçoit plus qu'elle n'entend la nouvelle venue. C'est un coup d’œil par-dessus son épaule qui la renseigne sur cette présence : une gamine, à la jolie bouille et aux ailes blanches. Se tournant à demi vers elle, le bourreau la regarde arriver, inexpressive. La petite porte l'odeur du printemps, elle a donc tous les droits pour être ici, et semble intriguée de surcroît, sans que la jeune comprenne vraiment pourquoi.

« Bonjour ! Je t'ai jamais vue. Je m'appelle Amaryllis ! Et toi ? »

Un fin sourire se dessine sur les babines d'Herrade, amusée par les propos directs de la dénommée Amaryllis. Joli prénom, d'ailleurs, mais qui ne lui évoque rien. Vu son âge, ce n'est guère étonnant, le bourreau fraîchement revenu en sa terre natale ne connaît pas encore très bien toutes les relations de son clan, et se trouve donc incapable de nommer les parents de cette enfant. Posant sa patte sur son torse, la jeune incline poliment la tête.

« Bonjour Amaryllis, enchantée ! Je m'appelle Herrade. » Reposant sa patte, elle poursuit en inclinant légèrement la tête de côté. « Je suis sans arrêt en déplacement pour le printemps, alors ce n'est pas étonnant que tu ne m'aies encore jamais vue. Mais n'hésite pas à venir me dire bonjour à la prochaine occasion. »

Le bourreau fait un petit clin d’œil complice à son interlocutrice. Depuis son retour à la civilisation, elle s'est découvert un certain attachement pour la jeune population printanière, et celle-ci lui rappelle vaguement sa jeunesse, s'attirant d'autant plus sa sympathie. Se relevant, la haute louve pose son regard bicolore sur les eaux du lac, avant de le replonger dans les étranges iris d'Amaryllis.

« Tu es venue piquer une tête dans le lac ? Toute seule ? »

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Mer 4 Avr 2018 - 0:00

La loupiote hocha de la tête lorsque son interlocutrice lui proposa de revenir lui parler dès que l'occasion se présentait. À vrai dire, qu'on lui ait proposé ou pas, elle l'aurait fait, car la loupiote aimait beaucoup les gens. La conversation, l'amitié, c'était son dada ! Ses deux frangines aussi étaient bonne pour lier des liens, mais elles ne savaient pas partager leurs amis, alors que la plus jeune avait une relation positive avec presque tout le monde. C'était plus difficile pour elle de se faire des ennemis que de se faire des amis ! À vrai dire, c'était compliqué de détester une telle boule d'amour si on était pas un monstre.

« Je vais le faire ! Mais tu vas où alors si ce n'est pas au printemps ? », lui demanda-t-elle, sincèrement curieuse. Elle n'était sortie de ses terres natales qu'une seule fois par accident, et elle préférait ne pas se risquer à le refaire une nouvelle fois de sitôt. C'était une expérience nouvelle, les terres automnales étaient magnifiques, mais elle ne savait pas du tout où elle était et ça lui faisait peur. Sa famille s'était inquiétée pour elle alors qu'elle s'était perdue. Non, elle préférerait ne pas recommencer. Une fois, ça allait, mais si elle se perdait une fois de plus, elle pourrait ne vraiment pas retrouver sa maison cette fois. Ce serait vraiment quelque chose de terrible que de se perdre quelque part où elle ne retrouvait pas ses repères pour ne plus jamais retourner dans son chez-soi !

La question d'Herrade, cependant, la fit hocher de la tête. Elle n'était pas grande, mais elle serait au moins capable de faire ça ! Non ? (Elle avait juste oublié le fait que ses ailes, une fois mouillées, la forceraient à transporter un poids supplémentaire sur son dos ; quelque chose qu'une loupiote aussi jeune était encore incapable de faire. Si ça ne finissait pas en noyade ça aurait au moins fini en très mauvaise expérience, et probablement une peur de l'eau.)

« Oui ! Les parents de tous mes amis sont venus les chercher pour aller manger, mais moi j'ai chaud donc je suis venue nager un peu. Seika aimerait pas que je vienne toute seule, mais je savais pas si ils me laisseraient faire. », répondit-elle avec nonchalance.

La loupiote était visiblement trop innocente pour voir les risques qu'elle aurait pu courir, aurait-elle été seule. En plus, si sa gardienne avait su qu'elle comptait aller se baigner seule, elle aurait sûrement fait une crise de panique ! Heureusement, le bourreau printanier était ici pour superviser Amaryllis - les chances qu'elle se noie étaient passées à zéro, alors que les chances qu'elle passe un bon moment avaient monté en flèche. Après tout, la baignade était une activité faite pour être partagée ! Seul, ça relaxait et ça rafraîchissait, mais ce n'était qu'à plusieurs qu'on passait un bon moment et qu'on créait des souvenirs inoubliables.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Mer 4 Avr 2018 - 10:27

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

« Je vais le faire ! Mais tu vas où alors si ce n'est pas au printemps ? »

Pensive, la haute louve regarde un instant le ciel, comme pour réfléchir à cette question enfantine. Elle n'a pas besoin de se creuser longtemps la cervelle à vrai dire, mais cette petite pause donne un effet dramatique à sa réponse, qui ne tarde guère.

« Un peu partout. Là où notre Alpha a besoin que j'aille. Là où la justice doit se faire. »

Un nouveau clin d’œil ; elle n'a pas envie de l'effrayer avec ses histoires de sentences et de châtiments, aussi elle espère que l'interrogatoire s'en tiendra là. Fort heureusement, la conversation embraye sur la présence de l'enfant ici, et de sa baignade. Circonspecte, Herrade écoute la réponse qui lui est faite.

« Oui ! Les parents de tous mes amis sont venus les chercher pour aller manger, mais moi j'ai chaud donc je suis venue nager un peu. Seika aimerait pas que je vienne toute seule, mais je savais pas si ils me laisseraient faire. »

Le bourreau plisse un instant les yeux, tiquant à cette réponse inconsciente. Elle sent un frisson la parcourir en imaginant la scène si elle ne s'était pas trouvée là... Avec la température de l'eau, un choc thermique était possible si la jeunette avait bien chaud, et elle était si jeune, les eaux si profondes... Affichant un air un poil plus sérieux, l'aînée répliqua calmement.

« Saika a raison, c'est dangereux de venir seule ici, même pour quelqu'un comme moi. » Elle réalise alors qu'elle vient de se positionner comme un très mauvais exemple et de perdre toute crédibilité au passage. Précipitamment, elle ajoute : « Enfin, pour les adultes, il est moins probable que quelque chose arrive... Mais tu es encore jeune, et bien que je veuille croire que tu ne sois pas dénuée de forces, ce n'est pas raisonnable de se baigner en solitaire. »

Saika, a-t-elle dit... Un nom très familier pour la printanière, qui avait beaucoup vu et côtoyé cette louve au cours de son enfance avec Vice et Seira. La mère de l'Alpha... et c'est elle qui s'occupe d'Amaryllis ? Herrade se promet d'y réfléchir un peu plus tard, pour l'heure elle doit gérer le bain de la gamine, qui semble avoir bien envie de barboter dans l'eau froide. Afin d'alléger la conversation, elle se permet un nouveau fin sourire.

« Heureusement pour toi je suis là... Tu es donc autorisée à te baigner. » Une éclaircie lui fait redresser la tête ; il semble que le soleil finit par avoir raison de la couche nuageuse qui plane depuis le matin, la température va sûrement monter cet après-midi. Enjouée par cette heureuse nouvelle, le bourreau se sent de plonger à nouveau pour accompagner sa protégée. Taquine, elle se place à côté d'elle. « La dernière arrivée à l'eau est une poule... sèche ! »

Avec un bref éclat de rire - cette blague était pas mal quand même - la verte démarre, tâchant de trottiner plus que de courir pour laisser toutes ses chances à la petite demoiselle. L'idée de faire un peu de baby-sitting ne la dérange pas tant que ça...

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Jeu 5 Avr 2018 - 1:13

« Un peu partout. Là où notre Alpha a besoin que j'aille. Là où la justice doit se faire. »

Wow ! De la façon dont l'adulte lui parlait de ses responsabilités, Amaryllis ne pouvait qu'être émerveillée. C'était comme si c'était une héroïne ! Heureusement, la loupiote ne se questionna pas plus - elle aurait peut-être été choquée de la nature de la justice aux yeux des printaniers. Après tout, le clan des petites fleurs n'était pas connu pour sa tendresse. Parmi tous les clans, il devait être le plus craint et le moins populaire depuis une guerre, qui semblait être il y a des lustres. Malgré tout, certains de ses participants étaient encore en vie, bien qu'ils étaient désormais des grands-parents.

« Seika a raison, c'est dangereux de venir seule ici, même pour quelqu'un comme moi. Enfin, pour les adultes, il est moins probable que quelque chose arrive... Mais tu es encore jeune, et bien que je veuille croire que tu ne sois pas dénuée de forces, ce n'est pas raisonnable de se baigner en solitaire. »

C'était dangereux ? Comment ça, c'était... Oh. Ah oui, effectivement. Si quelqu'un allait dans l'eau et n'en ressortait pas, il ne pouvait pas respirer - et ne respirer ne menait qu'à la noyade. Oups. Une chance qu'elle était là pour lui rappeler cela ! Même si...

« Si c'est dangereux même pour toi, alors pourquoi tu étais ici toute seule ? », demanda-t-elle, une expression innocente au visage. « Tu devrais pas faire ça ! », sermonna-t-elle à son aînée de la façon la plus sérieuse qui soit. À vrai dire, la petite ne savait pas trop où se trouvait sa place, elle traitait ses amis loupiots et les adultes de façon égale. Pour elle, ce qui importait n'avait jamais été l'âge du corps ni ses appartenances, mais son esprit. Elle n'était pas ce genre de loups qui refusait d'en approcher un autre pour son clan - et cela lui amènerait sûrement des problèmes, un jour.


« Heureusement pour toi je suis là... Tu es donc autorisée à te baigner. La dernière arrivée à l'eau est une poule... sèche ! », défia Herrade, un air taquin au visage.

Un peu surprise, Amaryllis commença sa course quelques secondes après son adversaire, le temps de comprendre ce qui se passait. Heureusement, le bourreau savait comment s'y prendre avec les enfants, donc elle préféra trottiner au lieu de courir. La loupiote n'était pas mauvaise perdante, c'était plutôt le genre d'enfant qui félicitait son concurrent pour sa victoire au lieu de se morfondre, mais elle aimait aussi quand les jeux étaient justes, donc elle n'allait pas se plaindre qu'on lui laisse une chance. Elle s'élança donc à la suite d'Herrade, n'allant pas très rapidement vu la taille de ses pattes. Elle n'eut cependant même pas le temps de voir qui avait remporté la victoire, car elle se jeta dans l'eau dès qu'elle fut à proximité du lac. Après quelques secondes, sa petite tête ressortit de l'eau et elle cracha celle qui s'était infiltrée dans sa gueule. Suite à cela, la gamine se mit à rire, visiblement de bonne humeur.

« Waaah ! L'eau est froide ! », s'exclama-t-elle entre deux respirations. Même si elle avait définitivement froid, la loupiote semblait s'amuser comme un folle. Elle n'était pas prête à sortir de l'eau ! C'était seulement le début de sa baignade.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Jeu 5 Avr 2018 - 10:25

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

A l'aide de ses courtes pattes, la petite demoiselle se jette bien vite à l'eau, supervisée par Herrade. Elle reste à son côté pour parer à toute éventualité, d'autant que le sol s'enfonce rapidement, laissant la place à une eau profonde. Amaryllis plonge, puis refait surface, battant frénétiquement de ses membres pour maintenir sa tête hors de l'eau. Ses ailes ne doivent pas l'aider dans cette tâche, mais peut-être qu'elle pourra s'en servir plus tard pour flotter... Appréciant également la fraîcheur de l'eau, le bourreau s'élance, plonge, puis regagnant l'air libre, elle nage rapidement autour de la petite.

« Je m'entraîne tous les jours et j'ai l'habitude de venir nager ici. Je connais mes forces autant que mes limites, voilà pourquoi c'est moins dangereux pour moi d'être seule. »

Et il est vrai que sous son pelage humide, la forme fuselée de ses muscles transparait davantage, mettant en valeur sa silhouette athlétique. Enfin, c'est plus facile d'en profiter quand elle n'est pas immergée. Passant sur le dos en nage arrière, la verte reste à proximité de sa pupille, prête à intervenir au moindre pépin.

« Alors, ça fait du bien ? Tu te sens vivifiée ? »

Elle sourit de manière plus douce et naturelle à présent, contente de profiter d'un après-midi plus tranquille et serein. Fort heureusement pour le Printemps, elle ne croule pas sous les châtiments à administrer, sinon ce serait le signe que le clan va mal... Et puis, elle a besoin de moment de relâchement comme celui-là pour rester forte. Curieuse sur la situation de cette gamine qu'elle n'a jamais vue, la jeune espère qu'il lui reste assez de souffle pour qu'elle puisse répondre à quelques questions.

« Tu m'as dit que tu avais des amis, tu as des frères et sœurs également ? »

Qui sait, si elle vient d'une fratrie nombreuse, peut-être qu'Herrade a déjà entendu parler des autres...

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Ven 6 Avr 2018 - 4:27

Les membres de la petite printanière avaient du mal à la maintenir hors de l'eau, car elle devait également transporter un poids mort ; mais ça valait grandement la peine, car, désormais, la petite loupiote se sentait beaucoup plus réveillée qu'auparavant, et son corps était à une température plus agréable, bien qu'un poil trop froide. La fourrure de la petite collait à son corps, et la mèche touffue qu'elle avait sur le haut du crâne tombait juste devant ses yeux, masquant à moitié sa vision. Ignorant cela, elle se tourna vers son interlocutrice du mieux possible, l'observant comme il le fallait.
« Je m'entraîne tous les jours et j'ai l'habitude de venir nager ici. Je connais mes forces autant que mes limites, voilà pourquoi c'est moins dangereux pour moi d'être seule. », affirma Herrade.

Amaryllis observa l'adulte - en effet, son corps semblait musclé sous toutes ces couches de poils. Cela émerveilla la petite, qui se tenait rarement avec des loups aussi forts physiquement.

« Wow ! Tu ne devrais vraiment pas avoir de danger, alors ! », conclut-elle.

Ce n'était pas nécessairement vrai, mais cela fut assez pour que l'estime de la petite envers son aînée remonte, et s'améliore, même. À vrai dire, elle trouvait vraiment sa nounou son interlocutrice intéressante. Elle avait l'air tellement forte et vaillante ! Elle espérait devenir aussi responsable et classieuse, une fois adulte. Ce n'était pas comme si elle manquait de modèles, mais elle trouvait quasiment chaque personne qu'elle rencontrait intéressante et particulière. Elle apprenait beaucoup de chacune de ses rencontres quant à la vie, ses fonctions et le monde qui l'entourait.

« Alors, ça fait du bien ? Tu te sens vivifiée ? », demanda-t-elle.

La petite Amaryllis hocha de la tête, faisant signe que oui, elle se sentait désormais bien.

« Ouiii ! », répondit-elle, sa petite voix joyeuse.

Ce n'était pas rare de voir Amaryllis sourire, car c'était une loupiote particulièrement optimiste et généreuse, qui trouvait du plaisir un peu partout où elle pouvait en trouver. Malgré tout, sa joie était quelque chose de pur, de beau à voir, car elle ne mentait pas à son propos, contrairement à ses sœurs qui étaient les deux hypocrites. Dans sa fratrie, c'était la seule enfant qui avait un aussi beau sourire - car c'était la seule qui le sentait réellement, c'était la seule qui adorait autant la vie et les expériences qu'elle lui offrait.

« Tu m'as dit que tu avais des amis, tu as des frères et sœurs également ? », questionna le bourreau.

La gamine hocha encore de la tête, lui signifiant que oui, elle n'était pas enfant unique. Elle élabora vite, ne laissant pas ses propos à cela - après tout, une réponse n'était absolument pas satisfaisante pour les adultes si elle ne comportait qu'une affirmative ou une négative.

« Oui ! J'ai deux sœurs. Elles s'appellent Titania et Hékate. », dit-elle.

Amaryllis sentit ses pattes perdre en force, alors elle changea l'angle de son corps pour se trouver à la diagonale. Comme cela, elle put utiliser ses ailes pour légèrement flotter, les battant d'un temps à l'autre pour essayer de rester à la surface malgré la résistance de l'eau - c'était une des premières fois qu'elle allait nager, elle n'avait pas encore figuré ses techniques de flotte préférées.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Ven 6 Avr 2018 - 10:53

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

« Wow ! Tu ne devrais vraiment pas avoir de danger, alors ! »

Ah, l'innocence de la jeunesse, ça fait plaisir à voir et à entendre ! Malheureusement, dans ce monde, le danger est toujours là, et le plus fort des loups peut tout aussi bien succomber à un microbe tenace ou une petite plaie infectée. Mais ce n'est sûrement pas ce que la gamine voudrait entendre, alors le bourreau s'abstient de commentaires, se contentant de sourire en attendant la réponse à ses autres questions.

Vue sa réplique enthousiaste, Herrade ne doute pas qu'Amaryllis est ravie de son bain frais, mais elle la surveille avec attention pour voir si elle ne fatigue pas trop. Elle préférerait intervenir avant que la gosse ne coule à pic, si c'est possible. Mais vu le ton joyeux, pour le moment ça a l'air d'aller !

Le sourire de cette enfant est une des plus belles choses qu'elle ait vu au Printemps, se dit le bourreau. Frais, sincère, lumineux, cette petite louve a une belle âme et Herrade prie pour qu'elle la conserve toute sa vie, ils en ont tous besoin. Elle-même se sent bien plus guillerette depuis que la gamine est venue lui parler, et c'est sûrement ce qui contribue à son appréciation du bain tandis que de timides rayons de soleil viennent les éclairer. Dressant ses hautes oreilles, elle écoute attentivement les noms des deux sœurs.

« D'accord, je vois. Vous avez toutes les trois de beaux noms ! »

Mais sûrement pas toutes le même caractère... Hékate et Titania, voilà qui lui parle davantage, mais pas en bien. Deux jeunes terreurs, d'après certaines nourrices. Un peu comme Herrade quand elle était petite, mais en plus sournois. Beau tableau ! Le bourreau se promet de surveiller ça d'un peu plus près, puis elle remarque le changement de position d'Amaryllis, qui semble fatiguer un peu.

« C'est pas rien de se maintenir à la surface, pas vrai ? » En deux coups de pattes, la verte se remet sur le ventre et s'approche de sa protégée, s'arrêtant à côté d'elle. « Tiens, grimpe sur mon dos, je vais te montrer quelque chose ; mais c'est un secret, il ne faudra le dire à personne ! »

Avec un air plein de mystères, le bourreau laisse le haut de son dos descendre sous la surface de l'eau claire, et se stabilise pour que la jeune puisse se hisser plus facilement. Elle commence à réellement apprécier sa compagnie et souhaite s'en occuper convenablement, bien que là ne soit pas son rôle. Tout en nageant doucement, elle jette des coups d’œil à gauche et à droite, regardant si quelqu'un se trouve là, mais il n'y a personne. Elles sont tranquilles pendant leur baignade, sous le regard bienveillant de Sherkaan.

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Dim 8 Avr 2018 - 20:34

Alors qu'Amaryllis commençait à légèrement se fatiguer, Herrade sembla bien vite le remarquer. Elle s'approcha donc d'elle.

« C'est pas rien de se maintenir à la surface, pas vrai ? Tiens, grimpe sur mon dos, je vais te montrer quelque chose ; mais c'est un secret, il ne faudra le dire à personne ! »

La petite printanière sourit à ses mots. Elle battit légèrement des pattes, se poussant vers l'avant dans l'eau pour s'approcher de la printanière. Une fois à proximité de son aînée, la loupiote s'agrippa à son pelage, ses petites griffes essayant de prendre un bon appui pour ne pas qu'elle ne glisse et fasse un plongeon non désiré. Heureusement, elle arriva à monter sur Herrade. Une fois arrivée en haut, Elle s'ébroua. L'eau dans son pelage s'envola, pour qu'elle finisse encore humide et avec une fourrure en sacré bordel, sans compter ses ailes qui dégoulinaient d'eau. C'était sûr, si elle savait voler elle ne pourrait même pas le faire pour au moins plusieurs heures ; ses ailes étaient trop lourdes, une fois remplies d'eau comme ça. Elle aurait du mal à seulement les lever, même, alors décoller... Ça aurait été mission impossible.

Mais, on lui avait promis de lui montrer quelque chose. La petite printanière n'était pas une pour aller dire des secrets aux autres, ce n'était pas respectueux ; alors, peu importe ce que le bourreau lui montrerait, ça ne quitterait pas sa bouche. Si c'était leur secret de filles, ça allait rester ici !

« Oui c'est difficile de flotter... Et promis, je ne vais le dire à personne ! »

Elle plaça ses pattes sur Herrade de façon à être sûre de ne pas tomber même si elle décidait de se déplacer. Comme cela, elle pourrait lui montrer cette chose sans que la petite loupiote n'ait d'accident ! Ou pas beaucoup, et c'était déjà ça. Malgré tout, elle ne pensait pas qu'elle tomberait. Sa nounou du moment semblait être stable et Amaryllis avait de l'expérience en escalade d'adultes ! Ce n'était pas la première fois qu'elle montait sur quelqu'un - en même temps, elle était encore vachement petite. Elle n'avait pas beaucoup de forces et sa carrure ne lui permettait pas de voir très bien ni très loin, ni de faire des choses extrêmement impressionnantes - comme flotter plus d'une minute dans l'eau. Elle était encore jeune, mais Amaryllis adorait déjà la vie et était émerveillée par un rien. Le monde cachait beaucoup de choses encore à la petite printanière, mais elle allait sûrement toujours en voir le côté positif ; c'était une loupiote comme ça, qui voyait le bien en tout et qui essayait de le faire ressortir du mieux possible.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 9 Avr 2018 - 12:34

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

Tâchant de rester la plus immobile possible, Herrade laisse à sa petite protégée tout le temps nécessaire pour qu'elle puisse grimper sur son dos et s'installer confortablement. Autant prendre toutes ses précautions maintenant pour éviter qu'elle tombe au bout de deux coups de pattes ! Une fois le feu vert donné, le bourreau sourit et s'élance doucement, utilisant ses puissants membres avec parcimonie pour ne pas déséquilibrer sa passagère.

« Oui c'est difficile de flotter... Et promis, je ne vais le dire à personne ! »

Le rire clair de la verte raisonne à la surface de l'eau ; la gentillesse et la sincérité d'Amaryllis lui plaisent beaucoup, et elle sait qu'elle peut lui faire confiance. Un air malicieux dans le regard, elle lui jette un petit coup d’œil avant de forcer un peu l'allure.

« Parfait, en route dans ce cas ! Je suis sûre que ça va te plaire. »

Si elle accélère, c'est surtout qu'il lui faut traverser une bonne partie du lac, qu'elle ne voudrait pas tomber de fatigue ni attraper trop froid, et elle souhaite amener la petite au sec pour qu'elle sèche tranquillement.

« Je crois que personne ne connaît cet endroit ; je l'ai découvert par hasard en faisant le tour du lac à la nage, et c'est plutôt bien caché. Mais ça vaut le coup d’œil ! »

Histoire de ménager son souffle et le suspens, le bourreau se tait et se concentre sur sa nage, régulière et rapide. En quelques minutes, elles traversent une belle part de l'étendue turquoise, visant un point sur la rive en diagonale par rapport à leur point de départ et le centre du lac. De ce côté, la berge est plus escarpée et la végétation plus dense, le terrain ne semble pas très praticable ni accueillant pour deux louves trempées, pourtant la printanière continue comme si de rien n'était, et se dirige même vers l'endroit le plus touffu, où les branches avancent jusqu'au-dessus de l'eau.

« Aplatis-toi bien sur mon dos que les branches n'accrochent pas tes ailes ou tes cheveux ! »

Sur cette dernière recommandation, le bourreau se glisse au cœur de ce labyrinthe d'eau et de plantes, n'hésitant pas un seul instant sur la voie à suivre. Les deux silhouettes immergées s'enfoncent dans cet amas de branches, déjà ornées pour certaines de petites feuilles au vert tendre, et toujours dans l'eau, franchissent une sorte d'arche de lianes et de branchages qui leur laisse tout juste la place de se glisser sans les retenir.

De l'autre côté, la végétation semble encore plus luxuriante, bien que la saison ne soit pas idéale pour vraiment en profiter ; en revanche, le plus beau spectacle se trouve sous elles. Bien que la profondeur atteigne trois mètres par endroits, l'eau est totalement transparente, et dans le lit de ce petit bras qui alimente le lac, le fond est tapissé de sable, de caillou et de quelques plantes aquatiques, dans lesquelles des poissons brillants se dissimulent à leur passage.

« Voilà mon petit coin de paradis secret... »

Sur les côtés, les demoiselles sont encadrées par de hautes berges de terre claire, qui grimpent à pic sur un ou deux mètres, impraticables. De nombreux buissons les coiffent, laissant mollement pendre leurs branches encore nues vers l'eau.

« En été, je suis certaine qu'il y aura plein de baies pour se régaler ; mûres, framboises, peut-être même quelques groseilles... Ah, nous arrivons à bon port ! »

D'épaisses branches de bois flotté, encastrées dans les parois, permettent d'évoluer de berge en berge ou se promener au sec, mais ce qui intéresse la printanière, c'est une petite crique de sable et de galets, nichée à l'abri des regards mais baignée de soleil. Herrade se laisse porter jusqu'à avoir pied, puis vient poser les pattes au sec, se baissant au passage pour permettre à Amaryllis de descendre. Elle se redresse ensuite et regarde les environs avec un sourire ravi.

« Et voilà ! Qu'est-ce que tu en dis ? Pour le moment ça manque encore un peu de feuilles, mais quand le printemps sera bien là, ce sera sûrement magnifique ! »

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Jeu 12 Avr 2018 - 1:19

Lorsque la petite printanière fut enfin bien posée sur le dos de son aînée, cette dernière commença à nager, la prévenant en avance pour éviter qu'elle ne soit prise par surprise. Elle dut tout de même s'accrocher un peu plus fort pour éviter de tomber, car Herrade nageait vite, incroyablement vite pour une loupiote aussi petite, qui ne s'était jamais déplacée aussi rapidement - ni aussi soudainement, d'ailleurs. Le mouvement des pattes de la plus grande printanière faisait que c'était assez difficile de bien se tenir pour la loupiote, mais elle y arriva tout de même, tant bien que mal. Pendant ce temps, Amaryllis profita de leur déplacement pour regarder le paysage, le décor. Le changement de perspective rendait tout nouveau, et c'était magnifique. Même si le printemps n'était pas connu pour avoir des membres pacifiques et généreux, leur territoire était véritablement magnifique, surtout lors de leur saison. Au printemps, lorsque les fleurs avaient éclos, sa beauté était à son paroxysme - mais ce n'était pas comme si la petite loupiote pouvait le savoir, elle qui venait à peine de naître.

Bien vite, elle arrivèrent à un endroit plus dense du lac. Là où la berge était apparente avant, elle s'enfoncèrent dans un chemin caché, où les arbres prenaient toute la place, accompagnés d'une végétation dense. Il serait difficile, presque impossible d'y aller à pied. C'était la nage ou rien !

« Aplatis-toi bien sur mon dos que les branches n'accrochent pas tes ailes ou tes cheveux ! », recommanda-t-elle.

Écoutant ce que la louve gris-vert et noire avait à lui dire, Amaryllis se baissa. Elle essaya de ne pas trop le faire pour ne pas complètement s'écraser non plus, mais ce fut peine perdue - les branches allaient l'atteindre si elle ne se baissait pas au maximum, donc c'est ce qu'elle fit pour éviter de se faire attraper par le bois.

Et alors, elle atteignirent le bout de ce couloir boisé. Pour y voir - pour y voir un spectacle magnifique, quelque chose qui émerveilla directement la loupiote. Les yeux brillant et la gueule grande ouverte en un sourire béat, elle observa ses alentours plus en détail. Les explications prononcées par l'adulte lui rentrèrent dans une oreille pour sortir par l'autre.

Elle débarqua d'Herrade une fois qu'elle furent arrivées à la berge, mettant enfin patte sur terre - enfin, plutôt dans le sable. Il était assez chaud, étonnant pour cette période de l'année - et il lui collait au pattes, vu que son pelage était humide. Elle n'y porte cependant pas attention et se tourna, admirant la crique dans laquelle elle était plus en détails. La façon dont la lumière pénétrait ici, la végétation qui promettait de devenir si luxuriante une fois la saison morte passée ! C'était bien assez pour faire la journée d'Amaryllis.

« C'est... C'est vraiment beau ! », commenta-t-elle, une fois son état pres que absent d'extase passé.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 16 Avr 2018 - 12:30

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

Sans prévenir, une fois sa passagère au sec sur le sable, Herrade s'ébroue longuement, chassant l'eau froide du lac et aérant son poil. Elle se sent bien mieux après, même si elle est encore humide, au moins elle ne goutte plus au sol. Les quelques rayons clairs du soleil commencent déjà à la réchauffer, et depuis son retour au Printemps, elle se sent vraiment et complètement bien. Et d'après la réaction d'Amaryllis, qui est encore en quelque sorte sous le choc, l'endroit lui plaît également.

« C'est... C'est vraiment beau ! »

Le sourire béat de la gamine fait rire le bourreau, qui fait quelques pas avant de sauter avec souplesse sur une des larges branches qui longent la berge. Branche ou racine d'ailleurs, elle ne sait pas vraiment, on dirait un mélange des deux ! Mais les troncs épais lui permettent largement de tenir dessus sans risquer de tomber, et lui promettent quelques siestes lors des beaux jours fort sympathiques, suspendue au-dessus de l'eau... S'avançant justement vers la surface limpide, la printanière regarde le décor submergé qui descend jusqu'au milieu du lit.

« Je trouve aussi. C'est beau, c'est calme, un vrai petit paradis ! Tu es libre d'y venir quand tu le souhaites, bien évidemment. » Puis se reprenant, elle jeta un regard malicieux à la douce enfant. « Enfin, quand tu seras un peu plus grande et forte pour nager toute seule, bien entendu. Remarque peut-être que tu pourras aussi arriver par la voie des airs ! »

Herrade lève le museau, observant la frondaison encore clairsemée des arbres. Pour le moment, seules de fines branches font obstacle au vol, mais avec l'arrivée des feuilles, il sera peut-être plus dur de retrouver l'endroit et de l'atteindre... Mais bon, avant que la loupiote puisse manier ses ailes, elles ont encore le temps. Avisant un buisson d'églantier équipé de quelques baies, la verte se hisse sur ses postérieurs, prenant appui sur la paroi, et sectionne une branche avec précautions, prenant garde à ne pas déchirer ses babines sur les épines. Son butin dans la gueule, elle rejoint le sable de la crique auprès d'Amaryllis, lui présentant sa trouvaille.

« Tu as déjà goûté à ça ? Ce sont des cynorhodons, les fruits des rosiers. C'est mon père qui m'a appris ça. »

Avec délicatesse, du bout de la griffe, le bourreau entaille une des petites coques rouges orangées avant de la prendre dans sa gueule et aspirer son contenu. Les graines croquent sous ses dents et diffusent leur arôme acidulé qu'elle apprécie tant, qui lui rappelle de nombreux souvenirs avec son géniteur...

« C'est bon, mais il ne faut pas trop en manger, ça irrite. »

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Sam 21 Avr 2018 - 23:15

La beauté du ciel, même lors de la saison morte, la fraîcheur de la brise, l'atmosphère relaxante... Tout cela était caractéristique au printemps, mais encore plus ici, dans ce coin caché des yeux curieux. Un endroit secret, où le monde révélait encore plus de sa magnificence. Si elle n'était pas déjà émerveillée, elle l'était définitivement maintenant. Elle ne se retourna pour regarder la seconde printanière qu'une fois qu'elle lui adressa la parole à nouveau, beaucoup trop concentrée à admirer la beauté naturelle ce ce qui l'entourait.

« Je trouve aussi. C'est beau, c'est calme, un vrai petit paradis ! Tu es libre d'y venir quand tu le souhaites, bien évidemment. Enfin, quand tu seras un peu plus grande et forte pour nager toute seule, bien entendu. Remarque peut-être que tu pourras aussi arriver par la voie des airs ! », dit Herrade, lui adressant un petit regard mesquin vers la fin.

Ah, voler ! C'était quelque chose que la petite avait hâte d'enfin pouvoir faire. Elle était encore minuscule, beaucoup trop jeune pour que ses frêles ailes arrivent à transporter son corps - mais un jour, elle pourrait voler, expérimenter le ciel par elle-même au lieu de simplement rêver d'y être. Elle était née chanceuse. Incroyablement chanceuse, même. Peu de loups naissaient avec des ailes. Surtout elle, qui avait une ascendance inconnue ; c'était impossible de savoir si ses géniteurs étaient ailés, mais, parmi sa portée, c'était la seule qui en avait et, en tant que tel, c'était déjà un cadeau de la nature que d'être celle qui pourrait un jour voler. Elle avait si hâte de pouvoir en profiter !

Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, Amaryllis ne remarqua pas que son interlocutrice était partie plus loin fouiller entre les arbres. Elle ne tourna la tête que lorsqu'on lui adressa la parole à nouveau, le bruit que son déplacement faisait complètement ignorée par la loupiote, subjuguée par le paysage et ses propres pensées.

« Tu as déjà goûté à ça ? Ce sont des cynorhodons, les fruits des rosiers. C'est mon père qui m'a appris ça. », dit-elle avant d'en manger un, l'entaillant du bout de sa griffe avant de le mettre dans sa gueule. « C'est bon, mais il ne faut pas trop en manger, ça irrite. », informa la louve verte.

« Non, je n'ai jamais goûté à des... Cyno... Cynonodrons ? Mais ça a l'air bon ! », dit-elle, hésitant sur sa prononciation. Le nom de ce petit fruit était définitivement compliqué, mais elle allait peut-être l'apprendre correctement, un jour. En tout cas, pour le moment, elle se contenta de suivre l'exemple de son aînée et tenta de faire une incision dans un des fruits. Elle y arrive après un moment, sa coupure croche et sa profondeur inégale, mais bien présente. Elle le mis ensuite dans sa gueule, comprenant vite que les saveurs n'allaient pas sortir par magie - elle compris vite comment on devait les manger. Elle n'avait jamais rien goûté de tel, et ce genre de nourriture ne plairait certainement pas à tout le monde, mais ce mélange de saveurs exceptionnel était délicieux aux yeux de la petite Amaryllis. Elle en reprit vite un second, n'oubliant cependant pas l'avertissement du bourreau. Ça se voyait sur son visage qu'elle appréciait, mais elle n'hésita pas à le faire savoir vocalement aussi dès qu'elle finit son second.

« T'as raison, c'est vraiment bon ! », fit-elle remarquer avec entrain.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 23 Avr 2018 - 11:03

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

Curieuse, et malgré son incapacité à prononcer correctement le nom des fruits, Amaryllis se laisse tenter par un, puis deux cynorhodons, sous le regard amusé du bourreau. Une fois les deux fruits avalés, la gamine laisse entendre son avis favorable sur leur goûter, tandis qu'Herrade reprend la branche en y subtilisant un fruit. C'est bon, mais comme elle l'a dit, il ne faut pas en abuser. Tandis qu'elle croque le petit met orange, la printanière se débarrasse du reste en les jetant dans les fourrés décorant le haut des berges ;  ainsi, ils donneront peut-être de nouveaux églantiers pour parer les fourrés de leurs fruits vermillons.

« J'aime bien pouvoir profiter de quelques douceurs sucrées même en hiver. » Bien que les cynorhodons soient plus acides que sucrés, mais c'est un détail. « J'ai hâte que tout soit à nouveau vert et touffu en pleine saison ! »

Un amour du Printemps légué par Rage, ou qu'elle avait construit seule, elle ne peut le dire, mais l'évidence est là. Elle aime son clan et sa saison de tout son être, et se sent encore plus de force en même temps que la nature reprend ses droits sur le froid. Pensive un instant, la verte finit par secouer la tête et se redresser ; il est temps de repartir, si elle veut ramener sa protégée au clan avant la nuit.

« Bien, trêve d'oisiveté, il faut songer à repartir. » Le bourreau fait quelques pas dans l'eau, appréciant à nouveau le contact frais, revigorée. Elle se place à côté d'une épaisse branche et se tourne vers la douce enfant. « Prête à retrouver la berge ? »

Son sourire est sincère, quoi qu'un peu mélancolique. Elle aurait aimé pouvoir partager ce genre de moments avec son père ; ils en ont vécu, bien sûr, mais pas assez à son goût. Jamais assez. Le bourreau est au moins content d'en faire profiter cette gamine adorable, et même si la journée et leur virée en duo touchent à leur fin, elle se promet de revenir la voir souvent entre ses missions. Curieusement, elle souhaite la regarder grandir, progresser, se renforcer, mais au fond d'elle-même, elle veut surtout préserver cette jolie fleur des mauvaises influences, et faire en sorte qu'elle pousse droit et dans la lumière...

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Sam 5 Mai 2018 - 17:59

Miam ! Les fruits étaient vraiment bon. Heureusement, Amaryllis avait bien retenu l'avertissement d'Herrade et s'était arrêtée après en avoir mangé deux. Elle ne voulait pas devenir irritée ! Elle ne se plaignit donc pas lorsque le bourreau attrapa la branche et la jeta dans les fourrés. C'était pour son bien. Même si c'était bon, c'était dangereux ! Heureusement, Amaryllis avait du self-contrôle. Elle n'en aurait (certainement) pas repris même s'ils étaient encore là, devant elle.

« J'aime bien pouvoir profiter de quelques douceurs sucrées même en hiver. J'ai hâte que tout soit à nouveau vert et touffu en pleine saison ! », dit-elle.

Amaryllis fut légèrement émerveillée en entendant cela. Elle était née il y a peu de temps ; ce serait son premier printemps. Déjà qu'elle trouvait sa maison magnifique en hiver, comment ce serait une fois qu'ils seraient en position de puissance, une fois que le printemps serait réellement arrivé ? Les fleurs étaient déjà si belles, la verdure déjà là, alors... Elle ne pouvait qu'avoir hâte de voir cela ! Surtout si la différence était grande. Elle ne voyait pas comment, vu qu'elle ne connaissait pas encore grand chose à la vie, mais elle essaya de s'imaginer la réelle beauté du printemps, avec peu de succès.« Ça va être trop beau ! », fit-elle remarquer. Ça allait être son premier printemps. Elle avait tant de mémoires à créer, avec ses sœurs, Saïka, les printaniers et les loups des autres clans qu'elle avait rencontrés ! L'avenir lui réservait plein de surprises, et elle avait hâte de toutes les découvrir. C'était une nouvelle aventure à chaque jour.

« Bien, trêve d'oisiveté, il faut songer à repartir. Prête à retrouver la berge ? », demanda la louve grise-verte, faisant quelques pas dans l'eau. « Oui ! », répondit Amaryllis, s'approchant d'elle à nouveau. Vu qu'elle se trouvait plus bas qu'elle, la loupiote arriva à monter sur son dos sans trop de difficulté. Cette fois, elle arriva à monter sans devoir faire de l'escalade avec ses griffes - ce qui ferait certainement moins mal que lors de la première fois qu'elle était montée. Leur journée de baignade courait à sa fin, mais ce n'était pas la fin du monde; Amaryllis avait passé une bonne journée et elle espérait pouvoir avoir de belles expériences comme cela à nouveau avec toutes sortes de nouvelles têtes sympathiques. Amaryllis aimait rencontrer des gens. Qu'ils soient de son âge ou pas, du printemps ou pas, elle aimait tout le monde, appréciait la diversité de la population et la nouveauté. Mais, pour le moment, c'était l'heure de rentrer. Sa famille devait l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 294
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue10/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 7 Mai 2018 - 12:29

http://runedraconis.deviantart.com/

Journée baignade

Herrade & Amaryllis

L'embarquement se fait plus facilement qu'au premier tour, et aussitôt le bourreau peut se mettre en route, laissant son corps s'habituer à la température fraîche de l'eau avant d'y entrer quasi entièrement. Elle est contente de voir qu'Amaryllis apprécie a priori autant qu'elle la beauté de cet endroit ; cette gamine ira sûrement loin pour son clan, et ça c'est une très bonne chose du point de vue de la verte. Le voyage se poursuit dans le silence, seulement perturbé par le doux clapotis de l'eau et quelques mouvements dans les fourrés autour d'elles.

Le trajet du retour se fait bien plus rapidement que l'aller, la printanière nageant à grands coups de pattes vers la berge pour se mettre au sec avant de raccompagner sa passagère. On peut dire que niveau entraînement, elle aura donné aujourd'hui ! Mais ses muscles sont habitués, et elle n'a même pas le temps de sentir poindre des courbatures avant d'atteindre la terre ferme. Laissant à la petite l'occasion de descendre avant de sortir de l'eau, Herrade s'ébroue avec bonheur, les pattes dans le sable. Heureusement que la météo s'est améliorée, la température extérieure est tout de même nettement plus agréable que celle de l'eau, sur la durée...

Le poil en pétard, elle se tourne vers la loupiote, retrouvant un sourire momentanément effacé par sa concentration lors de la nage.

« Prête à rentrer ? Perso, j'ai encore un p'tit creux, je me ferais bien un petit gueuleton une fois arrivée. »

C'est qu'il en faut de l'énergie pour alimenter ce corps d'athlète, à peine entré dans l'âge adulte ! Faisant quelques pas, le bourreau invite Amaryllis à marcher avec elle, se dirigeant vers les tanières du Printemps ; une agréable journée qui s'achève, en somme.

(c) Herrade
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis
Germe
Amaryllis
Race : Loup/louve
PUF * : Mayux
Féminin
Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Left_bar_bleue5/1000Journée baignade  [PV AMARYLLIS] (Terminé) Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?:
Ven 15 Juin 2018 - 22:32

Et voilà. Maintenant qu'Amaryllis avait réussi à monter sur le dos d'Herrade à nouveau, avec beaucoup moins de difficulté que la première fois, elle repartit à la nage - direction la berge ! Ce fut plutôt difficile pour la loupiote de se tenir correctement sans tomber. Ça tanguait beaucoup ! Au moins, elle réussit à ne pas tomber une seule fois. C'était rapide, très rapide aussi. Surtout pour quelqu'un d'aussi petit ! Elle n'avait jamais eu l'occasion d'expérimenter de telles vitesses. La gueule grande ouverte dans un énorme sourire, elle profitait définitivement du moment.

Puis, les deux louves arrivèrent finalement à destination. La berge du lac. Leur journée d'amusement était finie ! Déjà ! Au moins, elles s'étaient amusées. C'était la fin de leur journée baignade, mais ce n'était pas la fin du monde. Ce soir, elle dormirait bien avec ses deux soeur chéries. Demain, de nouvelles aventures excitantes l’attendraient ! Cependant, ce n'était pas parce qu'elles étaient sorties du lac que tout était déjà COMPLÈTEMENT terminé. C'est vrai, Amaryllis devait encore rentrer chez elle, dans cette petite tanière isolée de la plaine aux cerisiers.

Pour commencer, la jeune printanière descendit du dos de son moyen de transport du jour. Si elle regagnait le sol alors qu'elles étaient sur la terre ferme, elle pourrait se blesser ! Ce n'était pas ce qu'elle voulait. Une fois les quatre pattes à nouveau dans l'eau, elle regagna par elle-même la berge. Les deux femelles avaient un pelage hérissé complètement ridicule, mais elles s'en fichaient. Amaryllis n'avait même pas remarqué que le sien avaient aussi une coiffure des plus extravagantes. Ses yeux vairons se dirigèrent vers sa gardienne temporaire lorsqu'elle l'entendit lui adresser la parole et elle lui sourit. La joie de la loupiote était facile à obtenir !

« Prête à rentrer ? Perso, j'ai encore un p'tit creux, je me ferais bien un petit gueuleton une fois arrivée. »

En réponse à cela, Amaryllis lui fit un oui de la tête, pleine d'entrain. Elle avait passé une journée pleine d'action, et maintenant était l'heure au repos ! Plein d'aventures, c'était amusant, mais tout bon moment avait une fin.

« Oui ! Merci d'être restée avec moi, c'était vraiment très gentil. », remercia-t-elle, toujours aussi joviale.

C'était une journée finie, une nouvelle expérience pour Amaryllis, et ce n'était que le début de sa pour le moment courte vie. Elle avait encore beaucoup de choses à découvrir, jour après jour, et était toujours émerveillée ; profiter de la vie et de ce qu'elle lui offrait était un de ses principes, même si elle était encore trop jeune pour mettre des mots sur ses sentiments.

[HRP : J'AI FAIT UNE PETITE REP FINALE HAHAHAHA SRY ÇA A ÉTÉ VACHEMENT TRÈS LONG J'AURAIS DÛ LE FAIRE AVANT ;___;]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: