Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)

Aller en bas 
AuteurMessage
Rocky
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 25
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24

MessageSujet: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Mar 6 Fév 2018 - 21:58

Aller gambader sur les terres automnales

La demoiselle avait besoin de se bouger. Depuis que l'hiver était arrivé, elle était beaucoup resté au clan et elle trouvait qu'elle avait grossie. Bien sûr, cela n'était vrai que selon sa perception puisqu'en réalité, elle avait du prendre 500 grammes. Oui mais voila, pour une louve sportive, hé bien c'était nul. Ce jour là, malgré le froid, elle se décida à sortir du clan pour aller se balader et courir un peu sur les terres du clan dont elle faisait partit. Elle courut entre une heure et une heure et demi. Finalement, elle n'avait pas perdu autant d'endurance que ce qu'elle pensait. Elle n'avait pas vraiment fait attention à l'endroit où elle se rendait,
mais en faisant un peu gaffe, elle ne fut pas déçue. Elle était sur une partie du territoire qui était sa préférée. Elle se dirigea doucement vers le petit ruisseau qui malgré l'hiver continuait de couler. Elle but un peu et alla se caler dans un coin de la vallée. De là où elle était, elle avait une vue imprenable sur le lieu.
Elle resta au calme un moment avant d'apercevoir une louve de son clan. Elle se leva alors pour aller à sa rencontre. Pourquoi ne pas parler un peu ?

- Salut ! Faïryna c'est ça ?

Elle l'avait déjà croisé dans le clan, mais elle ne lui avait jamais parlé.

ft. Faïryna


Lien du site du créateur du code
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 304
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
15/100  (15/100)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Mar 6 Fév 2018 - 23:39

J'étais plongée dans mes pensées tandis que je vagabondais sur les terres de mon Clan adoré. Je réfléchissais. A quoi est-ce que je réfléchissais? A ma dernière rencontre là, avec le solitaire blanc comme le nacre des coquillages. Qui ça? Ben Lathraios, c'est évidemment non? Je rougis compulsivement. NON! TU ARRÊTES CA TOUT DE SUITE. STOP. DEGAGE SALETE DE ROUGEUR A LA CON QUI RESSORT TROP SUR MON FACIES BLEU. ZOU. DU VENT. CASSE-TOI.
Je réussis tout de même à la virer, et à dés-hérisser les poils de ma nuque qui s'étaient redressés. Je calmai le rythme de mon coeur qui s'était soudainement un peu accéléré.
Je soupirai. Bon sang. Je pense deviner qu'est-ce qui est en train de s'installer en moi, dans ma tête, dans mes pensées, dans mes rêves, dans mes songes, dans mon pelage, dans mon corps.... dans... mon coeur. BON SANG. POURQUOI. JE VEUX PAS. JE VEUX PAAAAAAAAAAAAAAAAAAS. Dégage sale sentiment de merde à la con qui sert à rien. Une légère boule se formait au niveau de ma gorge. Et en plus, pourquoi sur lui?
Attend. Si ça se trouve tu te goures hein. OUI C'EST CA TU TE GOURES. C'est pas possible que tu te laisses tomber comme ça, aussi bêtement. Et de toute façon tu lui as foutu un putain de râteau dans la figure quand lui s'est déclaré avec passion à toi. Et pas un petit, hein, de râteau. Il faisait au moins trois fois la taille des falaises, dans les terres neutres. Soit la taille de mon angoisse sur le fait qu'il se fasse tuer par Dari Saya à cause de ce qu'il ressent..... ait. Car pour sûr qu'il ne veut plus se risquer à quoi que ce soit au niveau déclaration d'amour heh.
Bon. Vire-toi tout ça de ta petite caboche ma vieille. C'est pas encore le moment de consacrer du temps à ça je pense. Ramène d'abord une proie au camp et on en reparlera.
Avec l'hiver, les réserves doivent être impérativement maintenues à niveau, au cas où. Chaque loup n'étant pas chasseur doit essayer de rapporter une à deux proies par jour.
Tout d'un coup, une voix résonna pas très loin de moi, provenant d'une silhouette que je n'avais auparavant pas remarquée.

-Salut ! Faïryna c'est ça ?

J'attendis que la louve arrive assez près pour que je constate de son identité, crispée. Peut-être était-ce une ennemie, même si elle m'avait abordée avec un ton plus qu'aimable, comme si on se connaissait déjà. Et puis, je reconnus le visage de mon interlocutrice. Rocky! Une automnale! Ouf, c'est bon, pas de danger. Je la rejoignis avec un peu d'entrain, souriant amicalement.

-Salut.... hmmm... Rocky, c'est bien ça aussi? Comment ça va? , répondis-je avec naturel.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Rocky
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 25
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Mer 7 Fév 2018 - 20:22

Aller gambader sur les terres automnales

Sa collègue automnale semblait être en plein réflexion au moment où elle la contacta. La louve espéra qu'elle ne la dérangeait pas. De toutes façons, si c'était le cas, le mal était fait. En s'approchant d'elle, elle vit que son interlocutrice se méfiait. Peut être que de loin, elle ne l'avait pas reconnue. Ah ! Cela devait être ça puisque le visage de la louve changea du tout au tout quand elle sembla la reconnaitre. Rocky la gratifia d'un sourire, se montrant amicale.

- Salut.... hmmm... Rocky, c'est bien ça aussi? Comment ça va? , répondis-je avec naturel.

Rocky s'assit non loin de sa collègue et hocha doucement la tête. Elle avait envie de parler et elle espérait que la louve qui se trouvait en face d'elle en aurait envie aussi.

- Oui c'est bien ça. Je suis Rocky. Ca va très bien merci. Et toi ? Tu profites également de cette journée d'hiver ensoleillée ?

Son regard se porta sur le lieux qui les accueillait. Elle trouvait vraiment que c'était un lieu magnifique. Sans contexte son lieu préféré sur toutes les terres automnales. Après avoir baladé son regard un moment sur le lieu, elle le reporta sur la louve qui se trouvait à coté d'elle.

- J'espère que je ne t'ai pas dérangé d'abordant de la sorte

La louve avait envie et besoin de parler. Et se faire des amis aussi. Oui. Ca pouvait être bien d'enfin développer des relations amicales avec certains de ses congénères. Le froid commençait néanmoins à l'attaquer légèrement et elle éternua, ce qui mêla ses cheveux à ses cornes. Très bien. Elle allait devoir les démêler à nouveau dans la journée.

ft. Faïryna


Lien du site du créateur du code
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 304
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
15/100  (15/100)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Mer 21 Fév 2018 - 16:41

HRP:
 
- Oui c'est bien ça. Je suis Rocky. Ca va très bien merci. Et toi ? Tu profites également de cette journée d'hiver ensoleillée ?

Je m'étirai et baillai à m'en décrocher la mâchoire, bandant mes muscles et respirant profondément. Je me redressai, quelques petites larmes aux yeux provoquées par le bâillement. Je posai mon regard sur le faciès couleur feuilles d'Automne qui lui s'était tourné vers le paysage alentour. Je me fis la réflexion sincère qu'elle était fichtrement jolie avec ses bois.


- J'espère que je ne t'ai pas dérangée d'abordant de la sorte

Les nuages de rêveries venus rendre vitreux mes yeux partirent au loin, les laissant redevenir lumineux de conscience. Je répondis, tranquillement et tout aussi amicalement, car je n'avais pas tellement de raisons de changer d'attitude pour l'instant:

- T'inquiètes.

Je déportai aussi mon regard ailleurs, repartant un peu dans mes songes. Je soupirai un très court instant, et fermai les yeux, laissant le soleil se déposer sur mon pelage avec délice. Mais immédiatement une image de pelage blanc s'imposa à ma vision et je dus rouvrir les paupières pour y échapper, le coeur bondissant.
Je suis ridicule. Et je le sais pertinemment. C'est ça le pire je crois. Être pittoresque et en avoir conscience.
Cette agaçante constatation m'arracha un soupir en mon for intérieur alors que mes yeux glissaient sur la surface dorée des arbres couverts de neige. Brr. Je me secouai les pattes qui, je m'en rendis compte sur l'instant, étaient en plein dans une motte de neige un peu isolée du reste, et qui m'engourdissait petit à petit. Faut dire qu'avec mon épais pelage, on sent pas tout de suite le froid.
Je crispai la mâchoire, me concentrant sur la morsure glaciale de la saison qui m'avait été infligée sur le bout de mon membre par un de ses viles sbires floconneux, tandis que ma camarade éternuait, elle aussi agressée par le froid.
Je lui jetai un coup d'oeil. Elle a les cheveux tout emmêlés.
J'hésitai un instant, les yeux en l'air dans une posture d'intense réflexion, puis me lançai.

- Hum... Tu veux que je t'aide à te démêler les cheveux?   , fis-je avec un petit sourire gêné.  Enfin, simple proposition hein. Mais ça pourrait te faire un petit gain de temps.

En vrai j'avais toujours aimé observer de près les cheveux des gens. Surtout les longs! Ca m'intriguait cette diversité de couleurs et de formes. Et cela m'intrigue toujours autant. C'est une sorte de petite manie que j'ai à toujours regarder les personnes que je ne connais pas vraiment, les analysant, les différenciant ou les rapprochant dans ma tête des autres personnages déjà connus. Les yeux aussi attirent pas mal mon intention. Pour moi c'est le miroir de l'âme, celui qui avec le reste du visage témoignent de parties de la personne en face de qui on se trouve.
Bien que j'ai les yeux ouverts, la vision d'yeux gris orageux se plaqua sur mes rétines. Je secouai la tête, la chassant du mieux que je pouvais. Ridicule. Oui. Vraiment ridicule.
Je me léchai les babines, savourant les effluves du territoire s'y déposant, tout en tentant de ne pas me détester. Le ridicule ne colle pas avec la fonction de tueur. Donc j'arriverai à m'en débarrasser. Je plissai les yeux un quart de seconde et me recomposai une face normale. Je tournai la tête, fixant le sol. Je n'aime pas me sentir idiote. Oh et puis zut!! Je dois me concentrer sur le dialogue avec Rocky. Après tout je lui ai proposé de l'aide. Si jamais elle accepte faut que je sois présente mentalement pour ne pas paraître pour une attardée.

yeux gris



CHUT DÉGAGE



ailes d'ange  



MAIS CASSE-TOI JE T'AI DIT



âme vaillante



...



bonté sincère  



je te tu t...



sentiment imposant



je j...... stop. J'en peux plus.



Lathraios.




D'un coup de patte je balayai tout cela, avec force. Tant et si bien que cela se produisit physiquement aussi, et que je projetai de la neige tout autour et sur la tête de Rocky.
Je reculai un peu, d'un air choqué et d'une franche lueur de surprise dans le regard.

- Je je j... pardon je ne voulais pas   , balbutiai-je.

Bravo Faïryna. Vraiment, bra-vo. T'es vraiment la meilleure. Surtout quand il s'agit de bousiller les relations avec les loups que tu croises.
Je me confondis en excuses, une face complètement confuse et une voix vraiment désolée. Et pourtant ce n'était que de la neige. Mais je me sentais coupable que Rocky ait eu à encaisser un peu de mes tourments aussi injustement même si ce n'était pas fait exprès. Diverses émotions me traversaient de toutes parts. Chaud, glace, honte, fièvre, peur, volcan se mélangeaient avec un beau capharnaüm dans mon esprit bouillant.
Soit comment être encore plus ridicule. Et voilà. Je me hais. A cet instant précis, oui, je me hais. Je me hais pour les sentiments que je ressens de plus en plus fort en moi. Je me hais pour les conneries que je fais. J'étais censée éventuellement aider Rocky à se dépatouiller avec ses cheveux; j'ai aggravé son cas. J'étais censée m'éloigner de Lathraios sous peine qu'il se fasse tuer par Dari Saya; je suis en train de tomber amoureuse de lui. Et notons que dès notre première rencontre je lui avais mis un râteau vraiment sale. Comment ne pas se détester? Se sentir aussi faible et incompétente? Des fois je me demande ce que je fiche ici.
J'avais la face complètement décomposée par ce mauvais emboîtement d'évènements, de pensées et de sentiments. Joli tourbillon faut dire.
Attend...! Je dois réparer ma bêtise au moins. Je peux pas tout régler, mais au moins tenter.
Je m'approchai de ma camarade automnale, et commençai à tenter de déloger les quelques mottes de neige.

- D-désolée, vraiment. J'ai fait ça sans penser que ça t'atteindrait. Tu me permets que je t'aide?    , lançai-je en sentant déjà les jugements venir en pleine face.


Dernière édition par Faïryna le Lun 25 Juin 2018 - 11:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Rocky
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 25
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Lun 16 Avr 2018 - 22:35

Aller gambader sur les terres automnales


La jeune louve regarda son interlocutrice s'étirer. Elle avait vraiment l'air très songeuse. Elle ne disait vraiment rien, ce qui mit la jeune Rocky un peu mal à l'aise. Elle s'assit calmement et attendit tout simplement que sa comparse lui réponde. Elle regarda un moment le paysage sans rien dire. Elle ne voulait pas déranger la louve dans sa réflexion. Trouvant quand même le temps long, elle finit par prendre la parole pour briser ce silence.

- T'inquiètes.

Bon c'était une réponse courte, mais au moins, il y avait une réponse. Elle lui sourit, elle était tout de même contente d'être avec un des membres de son clan. Lorsqu'elle mêla ses cheveux en éternuant, elle se maudit réellement. C'était vraiment embêtant de devoir l'enlever de ses bois. D'autant plus que toute seule ce n'est pas simple.

- Hum... Tu veux que je t'aide à te démêler les cheveux? Enfin, simple proposition hein. Mais ça pourrait te faire un petit gain de temps.

Elle avait eu un sourire gené en lui posant la question. Mais bien vite, sa congénère sembla repartir dans ses pensées. Elle avait l'air d'être vite happée par ses pensées. Mais cela ne dérangeait pas Rocky. Pourquoi est-ce que ca l'aurait dérangée ? Elle était bien trop contente d'avoir une discussion.

- Hé bien, je t'avoue que je ne suis pas contre l'idée ! Sinon, je vais mettre 40 plombes à le faire toute seule. C'est gentil de me proposer ça

Lorsque la louve passa vivement sa patte devant son visage, envoyant de la neige sur Rocky, cette dernière sursauta, un peu surprise. Mais elle finit par pouffer doucement. Elle secoua un peu sa tête pour se débarrasser des flocons.

- Je je j... pardon je ne voulais pas

Balbutia la louve qui se trouvait en face d'elle.

- Ne t'inquiète pas

Rocky lui souriait, vraiment gentille. Cela ne l'embêtait pas du tout. Elle avait l'impression que la Faïryna avait besoin d'aide plus que de jugements, ou de remarque. Elle avait vraiment l'air de s'en vouloir.

- D-désolée, vraiment. J'ai fait ça sans penser que ça t'atteindrait. Tu me permets que je t'aide?


Rocky secoua doucement la tête.

- Non mais vraiment ne t'excuse pas ! Ce n'est vraiment pas grave, c'est juste de la neige. Cependant je t'avoue que je ne suis pas contre un peu d'aide

ft. Faïryna


Lien du site du créateur du code

Hr
Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 304
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
15/100  (15/100)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Mar 17 Avr 2018 - 20:19

- Ne t'inquiète pas. , me souriait-elle tandis que je m'activais et demandais pardon. Non mais vraiment ne t'excuse pas ! Ce n'est vraiment pas grave, c'est juste de la neige. Cependant je t'avoue que je ne suis pas contre un peu d'aide insista-t-elle en secouant la tête face à mes excuses.

Je la zieutai, scrutant le fond de ses yeux remplis de bonté et de douceur. Je m'arrêtai quelques petites secondes dans mes mouvements,  essayant d'analyser si ce qu'elle disait était sincère ou non.
Tout d'un coup, je rougis face à la gentillesse innée de la louve, irrésistible charisme bien propre à elle. Je baissai les oreilles, honteuse d'avoir pu penser ne serait-ce qu'un instant qu'elle ne soit pas franche dans ses pensées et dans ses dires. Mais que m'arrive-t-il à douter de tout enfin? Je me secouai vivement les idées, et je me forçai à sourire face à la patience de Rocky, bien que ma mine fut encore remplie de culpabilité. Je ne dis rien car je ne trouvais rien à dire sur le moment, mon sourire et l'expression de mon visage disant assez clairement ce que je ressentais. Peut-être de la reconnaissance?
Délicatement, du bout de la patte, je fis tomber quelques petits amas de neige de la longue chevelure marron de l'automnale, évitant de toucher ses bois car j'avais peur de lui faire mal par quelques maladresses. J'avais l'impression que la femelle était la délicatesse incarnée.
Je m'attelais à dégager ses mèches de ses cornes, quand je me décidai à lancer la discussion. Mais par quoi commencer? J'ouvris la gueule, incertaine, prenant une inspiration en aspirant à recevoir l'idée de la meilleure conversation du siècle.

- Euh    , fis-je.

J'étais étonnée. D'habitude les mots me viennent facilement. Est-ce que mes sentiments me troublent tellement que je ne suis plus capable d'une éloquence correcte? Allez reprend toi Faïryna.
Un sourire franc étira mes babines, et je lançai, un peu plus sûre de moi:

- De quoi voudrais-tu qu'on parle? Je t'avoue que je suis comme qui dirait à court d'idée, ce qui est assez inhabituel haha.

Au moins j'avais réussi à articuler quelques mots sans faire de gaffe. Je remarquai que j'avais réussi à éjecter quelques secondes Lathraios de mon esprit. Qu'est-ce qu'il est collé! Pire que du miel aux pattes.
J'étais parvenue à faire partir un peu de la gêne quant à ma maladresse d'un peu plus tôt, celle qui était restée sur ma face comme un masque de culpabilité. A la place, une lueur amicale et enjouée luisait doucement au fond de mes prunelles confuses, miroir de ces émotions que je découvrais. Le soleil brillait doucement, toujours aussi agréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Rocky
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 25
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Jeu 19 Avr 2018 - 22:20

Aller gambader sur les terres automnales


Lorsque Rocky lui dit que ce n'était vraiment rien, elle vit la louve en face d'elle la fixer, comme perdue. Elle n'insista pas, attendant que cette dernière "revienne à elle". Elle se contentait de lui sourire, toujours aussi sereine. La louve en face d'elle ne dit rien, elle semblait juste... Reconnaissante qu'elle ne lui en veuille pas. Puis, doucement et vraiment avec une grande précaution, elle commença à faire tomber un peu de neige qu'elle avait sur les cheveux. Elle semblait vraiment faire attention à ne pas toucher ses bois. Puis, doucement, elle commença à démêler ses cheveux. La brune lui en était vraiment reconnaissante. Toute seule, elle aurait vraiment mit un moment.

- euh..

De toutes évidences, elle voulait parler mais elle ne savait pas quoi dire. Et cela se confirma quand elle reprit la parole.

- De quoi voudrais-tu qu'on parle? Je t'avoue que je suis comme qui dirait à court d'idée, ce qui est assez inhabituel haha.

La jeune louve rigola doucement en l'entendant. Elle connaissait ça, ca lui arrivait parfois de ne pas savoir quoi dire. La louve réfléchit quelques instants, il fallait qu'elle trouve un sujet de conversation.

- Hm... Déjà, merci de démêler mes cheveux ! Sinon... Je t'avoue qu'en général, je ne suis pas très bonne non plus pour trouver des sujets de conversation...

La louve rigola doucement.

- Ah si ! Présentons nous ! On ne se connait quasiment pas. Tu as quel age ?

ft. Faïryna


Lien du site du créateur du code
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 304
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
15/100  (15/100)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Ven 20 Avr 2018 - 13:55

Rocky rit doucement à mes propos, ce qui me détendit et me mit plus à l'aise. Elle prit la mine de quelqu'un qui réfléchissait, cherchant sans doute elle aussi un sujet de conversation.

- Hm... Déjà, merci de démêler mes cheveux ! Sinon... Je t'avoue qu'en général, je ne suis pas très bonne non plus pour trouver des sujets de conversation...

Je ris moi aussi, amicale.

- De rien, c'est la moindre des choses.

Elle rigola de nouveau de son rire doux et délicat, puis dit:

- Ah si ! Présentons nous ! On ne se connait quasiment pas. Tu as quel age ?

Je la fixai quelques instants, oreilles dressées, réfléchissant. Sa question me prend un peu au dépourvu à vrai dire. Ceci est en partie causé par le fait que d'avoir "oublié" une partie de ma vie rend le tout très flou. Mon regard s'assombrit une fraction de seconde à l'évocation de ces souvenirs, mais un sourire engageant éclaira mon visage, les faisant partir loin, en arrière-plan de mes pensées. Je soufflai, gênée:

- Hmm il me semble qu'on a à peu près le même âge

Réponse vague mais vraie, et je ne pouvais pas faire mieux. Environ 3 années de vie. J'ai beau avoir récupéré mes souvenirs, ce n'est pas très clair pour le nombre exact de jours; je pense que c'est un peu le cas pour tout le monde? Enfin, je ne me suis pas amusée à compter tous les jours, donc, voilà.
Je fis tomber une nouvelle motte de neige, la dernière car les flocons restants avaient fondu. Il ne restait qu'à remettre bien en place les cheveux, soit la partie qui me semblait être la plus compliquée et la plus chronophage. Mais bon, je me suis proposée, et puis faut bien rattraper mes bêtises, alors il faut aller jusqu'au bout de ce que je dois faire. Délicatement, je saisis du bout de mes crocs une mèche qui était allée se balader sur un des bois, se posant entre deux recourbures comme si c'était un hamac. Mais ho, c'est pas les vacances dis! En tout cas, remettre à leur place les cheveux rebelles n'est pas de tout repos. Je me rendis compte que c'était une chance que je n'ai pas de cornes ou autre vu la touffe indépendante qui orne mon crâne. Heureusement elle ne m'embête pas vraiment. Mais j'eus l'image de l'enfer que ça aurait été si j'avais eu des bois comme Rocky. Elle devait s'estimer heureuse j'imagine, d'avoir des cheveux sages.
Je fis passer la mèche dissidente du bon côté, où elle se mit à sa digne place, et soufflai un coup. J'eus une pensée à Lathraios... attend, encore?! Lui ne doit pas avoir de gros problèmes capillaires comme ils sont très courts, à la limite de se fondre dans son pelage. Je baissai les oreilles, désapprouvant sèchement les sursauts de mon coeur. Mais pourquoi bon sang? C'est encore pire qu'avant. Car avant, j'arrivais à refouler tout ça, à camoufler. Maintenant, rien à faire, ça explose, ça fait n'importe quoi. A croire qu'à force d'être retenues, mes émotions ont pris en ampleur, atteignant une puissance que je ne doutais pas. Et le pire, c'est que ça ne cessait pas d'augmenter.
Je parvins à refouler le frisson qui parcourut brièvement mon pelage, me gainant au niveau de l'estomac pour le cesser net. Je m'obligeai à respirer plus profondément pour devenir plus calme. Et là, je trouvai le sujet de discussion qui pourrait être abordé.
Si une partie de moi redoutait d'en parler, mon impulsivité et ma spontanéité l'écrasèrent à plate couture. Je pris une courte inspiration, me lançant.

- Dis...

Je n'osai pas la regarder face à face, me concentrant sur ma tâche capillaire, les joues rosissant légèrement et le souffle plus amoindri bien que silencieux. Je laissai quelques secondes s'écouler pour formuler ma phrase, et repris, timidement.

- ...Tu es déjà tombée amoureuse?

Ma face devint rouge face à mon audace loin d'être fugace. Je me crispai légèrement, mais me forçai à me détendre malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Rocky
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 25
Date d'inscription : 31/12/2015
Age : 24

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Lun 30 Avr 2018 - 23:09

Aller gambader sur les terres automnales


La louve était contente de partager un moment de complicité simple. Ce moment avait un peu l'air d'être une parenthèse. Puis, elle était plutot contente que la louve ai accepté de lui démêler les cheveux. Alors qu'elle lui avait demandé son age, elle la vit réfléchir. Est-ce qu'elle connaissait son age ? Rocky savait que certains loups ne connaissaient pas leur age. Peut être que la louve était de ceux là.

- Hmm il me semble qu'on a à peu près le même âge


La réponse lui convenait parfaitement. Elle s'en doutait un peu. Elles avaient l'air d'être à peu de choses prêt du même age.

- Je pense également

Tout en continuant de lui démêler les cheveux, la louve sembla se perdre dans ses réflexions. Elle se demandait à quoi pouvait bien penser la louve. Elle n'osa cependant pas poser la question et resta tout sagement à se faire coiffer. Elle aimait qu'on remette ses cheveux en place. Après avoir eu un frisson, la louve prit la parole. Elle avait, semble t-il, trouvé un sujet de conversation.


- Dis...


La louve tourna doucement la tête vers elle et la questionna du regard. Elle se demanda alors ce qu'elle pouvait bien vouloir lui demander. C'est avec une voix timide qu'elle reprit la parole.


- ...Tu es déjà tombée amoureuse?


La louve sourit doucement, amusée. La louve semblait vraiment gênée.

- Hé bien... Je dois avouer que non. Mais j'espère bien pouvoir l'être un jour. Et toi ? Tu as déjà été amoureuse ?

Elle la regardait en souriant. Aller vers des confidences comme ça, ça lui faisait vraiment plaisir. Peut être allaient-elles se lier d'amitié ? Du moins, c'est ce qu'elle espérait.

ft. Faïryna


Lien du site du créateur du code
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 304
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
15/100  (15/100)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants

MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   Lun 25 Juin 2018 - 10:41

Rocky sourit, ce qui sur l'instant augmenta légèrement ma gêne; si ça se trouve, ce sourire était un sourire désappointé. Mais les paroles qui suivirent, portées par sa mélodieuse voix me rassurèrent:

-Hé bien... Je dois avouer que non. Mais j'espère bien pouvoir l'être un jour. Et toi ? Tu as déjà été amoureuse ?

Mes yeux s'arrondirent un peu, la rougeur revint de nouveau à l'attaque sur mes pommettes, et mes babines s'étirèrent en un sourire timide; tout comme mes prunelles eurent moins d'assurance. C'est étrange, d'habitude je suis plus tranquille que ça avec les autres, à croire que Rocky avait le don de me faire perdre de ma contenance. J'espérais qu'elle ne me jugeait pas à cet instant précis, car je l'apprécie. C'est peut-être sa gentillesse ou sa douceur spontanées qui m'empêchent d'être ouverte comme d'habitude? Ou alors une cumulation avec le tourbillon nommé Lathraios qui tempête dans mon esprit? Je ne saurais le dire.
Je baissai un court instant le regard, toujours rouge de gêne et répondis, tout en démêlant précautionneusement une de ses mèches enroulée sur un de ses bois:

-Si... si l'on veut, oui.

Après on peut pas franchement dire que je ne l'ai pas cherché là, avec ce sujet. Je me demande ce qu'il m'a pris. Peut-être que j'avais besoin d'extérioriser? Oh bon sang dans ce cas c'est vraiment égoïste de ma part.
Une part de moi me susurra des reproches. C'est nul d'embêter les autres avec ses soucis personnels! Ils ont tellement d'autres choses à faire! En plus c'est pas tellement des soucis sous certains aspects. Heureusement que ça n'a pas eu l'air d'avoir gêné Rocky que j'aborde ce sujet, sinon ma culpabilité aurait été totale. J'ai l'impression d'être tellement égocentrique des fois, ça me rend dingue. J'ai du mal à parler complètement de moi aux autres car j'ai peur que ça les soule, d'où le fait que je garde mes pensées les plus secrètes au plus profond de mon être. Enfin, en même temps, pour me défendre, c'est normal de vouloir garder une certaine zone d'intimité avec les autres. On a tous des choses qu'on n'a pas forcément envie de partager, pour diverses raisons. Moi, mon souci principal c'est d'ennuyer les autres avec mes blablas, et je n'aimerais pas que ça fasse ça à mon interlocutrice, qui a certes l'air d'être extrêmement patiente. Mais est-ce suffisant pour considérer que je ne l'embêterai pas à me confier?
J'hésitais, je n'osais pas m'ouvrir sur l'instant. A qui faire confiance?
Mon visage se décomposa légèrement, pris par le doute. Dans un froncement de sourcils, je décidai de me reprendre rapidement en main. Je secouai la tête, et parlai, relevant le regard pour le plonger dans le sien:

-Je suis désolée.... Désolée si je t'ennuie avec tout ça. En temps normal je ne t'embêterais pas avec, mais je suis tellement perdue, j'ai l'impression d'accumuler les gaffes c'est magique.

Dans ces mots, on pouvait sentir la question silencieuse du "Est-ce que tu veux qu'on en parle plus en profondeur?".
Et bien oui, autant être sûre de ne pas gaver cette pauvre Rocky. Je n'aime pas l'injustice, et si Rocky préfère que je me taise, alors le silence ne me dérange pas. Tout ceci est tellement étrange et me paraît tellement nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aller gambader sur les terres automnales (pv Faïryna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Automne :: Vallée d'orient-
Sauter vers: