Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}

Aller en bas 
AuteurMessage
Galadriel
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Mayux
Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 15
Ta localisation réelle : Qui ne met pas une blague ici ?

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: //

MessageSujet: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Mer 31 Jan 2018 - 20:36

Le saule pleureur.

Ce grand, grand arbre à l'allure infinie. Galadriel l'avait découvert il y a peu de temps, lors d'une de ses précédentes escapades en territoire neutre. Elle avait tout de suite décidé d'y aller ce matin-là ; elle avait fait un cauchemar la nuit précédente. Elle ne voulait pas réveiller Hariken, son frère, ou n'importe qui d'autre même; les déranger pour si peu serait grandement malpoli. Non, elle avait décidé de s'aventurer loin de son territoire, loin des angoisses de l'automne.

La nuit précédente, elle avait rêvé. Rêvé de la seconde chose qu'elle craignait le plus. La première était la séparation avec son frère fraîchement retrouvé ; La seconde, c'était l'avenir.

L'avenir. La plupart des louveteaux savaient ce qu'ils voulaient faire de leur vie très jeunes et poursuivaient leurs rêves jusqu'au bout, faisant de leur mieux pour devenir qui ils voulaient être à chaque jour. Mais Galadriel n'avait aucune idée de ce qu'elle souhaitait devenir; et cela la tracassait de plus en plus à chaque jour. Lorsque ce n'était qu'une loupiote, elle ne s'en souciait pas. Tout cela lui paraissait tellement, tellement lointain. Pourtant, maintenant qu'elle était devenue adolescente, c'était comme si chaque jour était compté. Si elle ne se décidait pas, qu'adviendrait-il d'elle ? Serait-elle obligée de faire quelque chose qu'elle n'aimait pas, ou deviendrait-elle un de ces loups effacés et oubliés de l'automne, les reclus et les omégas ?

Elle secoua sa tête, essayant de sortir de ses songes maussades. Elle n'était pas là pour se remémorer ses soucis, mais pour les oublier. Et pour cela, il n'y avait pas mieux que la grandeur et la paix que lui offrait le saule pleureur et ses environs. Malgré l'hiver qui battait son plein, les flocons glacés ne tombaient actuellement pas du ciel. Au contraire, ce dernier était dégagé. Le sol était, lui, par contre, jonché de nombreux flocons blancs. Les iris vairons de la louve monochrome se posèrent sur le majestueux paysage. Elle soupira. Même si elle faisait de son mieux pour ne pas se morfondre, l'automnale restait de mauvaise humeur. Elle s'assit sur la neige, les oreilles basses. Ses pensées ne semblaient pas vouloir la lâcher, donc autant accepter son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 216
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Bientôt et avec un beau gosse de première B)

MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Dim 4 Fév 2018 - 23:00

Il neigeait. Les flocons de neige tombaient du ciel gris clair et se déposaient sans aucun bruit sur le sol, les feuillages et les pelages.
Je m'ébrouai avec volonté afin de me débarrasser de ce dépôt glacé qui m'alourdissait dès qu'il s'accumulait trop sur moi. Grâce à mon épais pelage, je ne sentais pas réellement le froid, mais il est vrai que celui-ci m'engourdissait un peu, surtout au niveau des coussinets et donc du bout des pattes. Mon souffle envoyait de la buée dans l'air frais, et mes yeux se perdaient sur les paysages du territoire neutre qui défilaient devant eux.
J'accélérai le pas.
Pourquoi suis-je ici? Loin de mon Clan et de son camp?
Je ne sais pas. Peut-être pour obtenir ici ce que je n'ai que peu de chances d'obtenir ailleurs. De la solitude et du calme entre outre.
Je me mis à trotter doucement pour me dés-ankyloser les pattes et car une soudaine envie me prenait de le faire.
Bientôt, sans vraiment décider où mes pas me dirigeaient, j'arrivai au saule pleureur, immense et imposant. A coup sûr que je serai tranquille là.
Et ben pas du tout. Quelqu'un m'a déjà doublée on dirait bien.
En effet, la masse grise que j'avais vue il y a peu et que j'avais prise pour un rocher, se définissait de plus en plus en silhouette canine au fur et à mesure que je me rapprochais. Mes pattes s'enfonçaient doucement dans les empreintes de pas qui m'avaient récemment précédée, et appartenant sans aucun doute au loup que j'aperçois là-bas, près de l'arbre.
Je bondis une petite bosse de neige, ce qui en projeta un peu partout, ainsi que sur moi, et en quelques bonds, j'atterris près du loup qiu était en fait une louve, t qui plus est dont le visage ne m'était pas inconnu. Je m'avançai calmement vers elle et me positionnai à sa droite; d'où j'étais arrivée. Elle ne semblait pas être en bien grande forme. Je la touchai du bout de la patte et murmurai comme si ç'eut été un sacrilège de parler à voix haute dans ce lieu, et de disturber par la même voie le silence qui y plane:

-Hé, Galadriel, ça va? Que fais-tu ici dans ce froid?

Je m'allongeai à côté d'elle, collant nos pelages pour lui transmettre un peu de ma chaleur corporelle. J'avais souvent croisé cette jeune adolescente au camp. Enfin, quoi de plus normal, nous sommes du même Clan, des automnales. Ce serait plutôt inquiétant de ne pas se connaître au moins de visage. Il me semble aussi... qu'elle a un frère non? Un ancien hivernal je crois ou un truc du genre. A moins que je ne confonde. Peut-être. Je ne sais pas.
Je clignai des yeux et émis un long et grand bâillement. Une fois ceci fait, je grattai la neige du bout de la griffe, traçant des suites de traits et de formes sans queue ni tête.
Le vent soufflait tranquillement, entraînant à sa suite de la poudreuse vers d'autres horizons. Peut-être du côté de Lathraios. Je soupirai.J'ouvris grand les yeux. ATTEND. QUOI. NON. NON. ON S'EN FICHE DE LATHRAIOS. C'EST JUSTE UN SOLITAIRE QUI DIT JAMAIS RIEN ET QUI SEMBLE AUSSI PLAT QU'UN ROCHER. Euh. Je m'embrouille là je crois.
Je rougis légèrement malgré moi, confuse, et me repris. Comment expliquer ceci à Galadriel si elle remarquait cette rougeur inhabituelle sur mon visage? Je ne pense pas vouloir parler de mes pensées comme ça, même pour me justifier aux yeux des autres... hum. Mon regard se posa ailleurs, sur un nuage aussi gris que les ailes de... euh des oiseaux. Pas de Lathraios bien sûr haha. Je vais pas bien moi. Oh oui ma fille. C'est pas bon tout se qu'il se passe dans ta tête, c'est moi qui te le dis.
Je mis moi aussi ma tête sur mes pattes, mes yeux verts cette fois dirigés vers la jeune louve. Elle aussi doit avoir ses tracas et soucis divers et variés.Sûrement même. C'est peut-être pour ça que comme moi elle a cherché la solitude dans les terres neutres. Hmm.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Galadriel
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Mayux
Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 15
Ta localisation réelle : Qui ne met pas une blague ici ?

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: //

MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Lun 5 Fév 2018 - 0:49

Depuis son endroit confortable en plein milieu de la poudreuse et de la glace hivernale, Galadriel n'avait pas entendu des pas ni senti l'odeur d'un autre loup s'approcher d'elle. Elle ne s'en rendit compte que trop tard, trop perdue dans les abysses les plus profondes de ses pensées pour que cela ne la fasse réagir. Que lorsque la personne qu'elle n'avait pas vue venir lui adressa la parole - non, lui murmura quelque chose d'à peine audible, d'à peine plus fort que le vent qui fouettait la neige blanche.

« Hé, Galadriel, ça va ? Que fais-tu ici dans ce froid ? »

La tête de l'automnale se leva soudainement. Elle manque de se lever en panique lorsqu'elle sentit l'autre louve s'allonger à ses côtés et elle se contenta de respirer fortement lorsqu'elle reconnut celle qui l'avait dérangée lors de ses réflexions pessimistes. C'était une autre des louves de l'automne. Elle l'avait déjà vue plusieurs fois, mais ne lui avait jamais adressé la parole - comme pour la plupart des loups de son clan, en fait. Elle les voyait, savait qui ils étaient, pour certains savait associer un nom à leur visage, ou même un rang - mais n'en savait pas tellement plus. Et celle qui s'était collée contre elle - possiblement parce qu'il faisait si froid, c'était horrible, elle venait de s'en rendre compte -, cette louve noire, bleue, violette et jaune, c'était Faïryna. Elle avait entendu son nom d'un des autres loupiots du clan qui lui avait pointée. Apparemment, les gamins voulaient vraiment qu'elle s'intègre parmi le clan. Ça lui faisait bizarre de s'être autant rapprochée d'eux, mais elle ne le regrettait pas. C'était une des plus belles expériences possibles, d'attacher une importance à quelqu'un qui te la rattachait en retour.

La jeune adolescente soupira. Elle ne savait pas trop si elle voulait expliquer ses soucis à une inconnue, mais avait-elle vraiment le choix ? Elle était bien partie parce qu'elle n'avait aucune oreille pour l'écouter. Sa délibération silencieuse dura quelques secondes avant que ses yeux vairons ne se dirigent vers ceux de son interlocutrice, toujours aussi mélancoliques que lors de son arrivée au saule pleureur.

« C'est plutôt, comment dire... Compliqué. », annonça-t-elle avant de continuer son discours. « Déjà, je ne pense pas que ça va. J'ai quelque chose qui me tourmente en ce moment et je suis ici pour... Penser, je crois. Pour me vider l'esprit. Ça n'a pas très bien fonctionné. », se contenta-t-elle de dire sans élaborer. Elle ne savait pas si elle pourrait s'en sortir sans tout lui dire, mais elle en avait déjà marre de déranger les autres au camp - elle pourrait bien garder ses soucis pour elle-même, là où personne n'aurait à s'inquiéter ou ne pourrait se moquer de la stupidité de ce qui la tracassait autant, qui retenait ses pensées au point de rendre ses rêves terrifiants. Au point de lui faire peur. En fait, même ses propres craintes lui semblaient bien enfantines, mais non pas infondées.
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 216
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Bientôt et avec un beau gosse de première B)

MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Lun 5 Fév 2018 - 14:05

Galadriel soupira. Tiens, on dirait moi il y a peu. Je ne cessais de soupirer. Parfois d'ailleurs cela me prend de nouveau. Mais ça va mieux.
Je fermai les yeux, profitant de la quiétude de l'arbre majestueux et à l'aura pacifiste. Je sentis un mouvement du côté de ma camarade de Clan, ce qui me fis rouvrir un peu les yeux pour les tourner de nouveau vers elle.

-C'est plutôt, comment dire... Compliqué.    , commença-t-elle, peu sûre de ce qu'elle devait dire peut-être. Déjà, je ne pense pas que ça va. J'ai quelque chose qui me tourmente en ce moment et je suis ici pour... Penser, je crois. Pour me vider l'esprit. Ça n'a pas très bien fonctionné.  , continua-t-elle, entrant plus profondément dans le sujet.

Je la scrutai, tentant d'entrer dans ses pensées plus précisément, en lisant son visage. Elle semblait un peu perdue, comme le signifiaient déjà le sens, le ton et la voix de ses paroles. J'ouvris un court instant des yeux et une gueule un peu surpris, et me recomposai. Purée ce qu'elle me ressemble cette loupiote. Elle semble seule. Elle paraît perdue. Elle est tourmentée. Et pour finir elle vient ici comme moi pour tenter de se libérer. Si ce n'est pas être des alter-egos, qu'est-ce donc?
Je suis curieuse tout de même. Quels soucis peut-elle bien avoir? J'espère que ce n'est pas trop grave. Je la sondai. Hmm. Si c'était grave elle serait plus paniquée que ça j'imagine. Hmm.
Le silence s'installa de nouveau entre nous deux pour un petit moment; son seul perturbateur était le vent sifflant et la neige volante dans l'espace dégagé. L'herbe était plus que givrée et étaient immobilisée comme une immense sculpture; la mare était tellement gelée que l'on aurait dit un bloc de glace. Nos souffles étaient toujours plus épais en buée, blancs comme les flocons qui descendaient du ciel un temps tranquillement, l'autre hâtivement, virevoltant, tournoyant, tourbillonnant, recouvrant et ensevelissant tout, et ce, même le cercle d'eau de la mare.

Enfin, je répondis, compréhensive et d'une voix qui se voulait rassurante:

-Si tu veux m'en parler pour t'en débarrasser, je suis là pour t'écouter et te conseiller. Si tu ne le souhaites pas, je peux aussi rester là à me taire, et ainsi à nous complaire dans le silence. Mais je ne me sentirais pas très glorieuse de te laisser dans ce froid avec peut-être une tempête qui se prépare. Je te raccompagnerai quand tu en auras envie.   , lui dis-je en relevant un peu la tête et en lui souriant. Alors, dis-moi, que décides-tu?   , lui demandai-je d'une voix chaleureuse.

Le vent se calma un instant, semblant attendre lui aussi la réponse de la jeune louve, paraissant immobiliser la neige dans son mouvement tumultueux dans les airs. Les arbres proches prêtaient eux aussi une oreille attentive à notre discussion, en comptant tout d'abord le saule pleureur. Ses branches avaient l'air de se pencher vers nous, dans une attitude curieuse. C'était gênant de s'imaginer qu'il existe peut-être réellement autant de spectateurs dans ce paysage censé être inactif. J'inspirai profondément, totalement zen, car je savais comment réagir selon l'option que choisirait Galadriel. Enfin, sauf si elle décide de faire autre chose que ce que je lui ai proposé, ce qui ne me dérange en aucun cas. Bizarrement je me sens vraiment calme à côté d'elle. Pourtant généralement on a tendance à stresser quand on est à côté de quelqu'un en train de le faire. Je sais pas. C'est étrange. Mais c'est agréable aussi.
C'est aussi peut-être car je ne me souviens pas de mon enfance, et avec qui j'ai bien pu la passer. Si ça se trouve, être à côté d'une adolescente apaise cette partie de ma conscience qui demande à se souvenir et qui se contracte, se crispe de ne rien savoir à son sujet. C'est triste quand même. Je soupirai discrètement et reposai ma tête sur mes pattes, mes mèches camouflant mes yeux posés sur le sol, mes traits tout d'un coup assez marqués. Mais je me repris. Il n'est pas question de moi là, mais de Galadriel. Et même. Je n'ai pas envie d'embêter les autres ou même quelqu'un tout seul avec mes états d'âme, et puis ils ne doivent peut-être pas vraiment intéresser les autres, qui n'y sont pas concernés, de près ou de loin.
Je pourrais peut-être avoir une discussion avec Dari Saya. Qu'il me révèle tout.
Je me mis une baffe intérieure. N'importe quoi! Parler? Avec Dari Saya? CE TARE? Jamais de la vie! Tout est de sa faute d'abord.
[Qu'est-ce qui est tout?]
Chut.
[Pourquoi serait-ce de sa faute?]
CHUT J'AI DIT.
[Il pourrait bien au contraire te donner ces informations tant désirées et tant soupirées.]
...
[...]

Je ne sais quoi penser. J'inspirai une nouvelle bouffée d'air frais, jugeant bon de me re-concentrer sur le monde extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Galadriel
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Mayux
Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 15
Ta localisation réelle : Qui ne met pas une blague ici ?

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: //

MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Mar 6 Fév 2018 - 1:29

Un silence long mais confortable s'installa bien rapidement, remplaçant les paroles lourdes de la jeune adolescente. Dans ce paysage froid et blanc, seules elles ressortaient. Comme si le monde s'était métamorphosé pour allier son apparence à leur état d'âme - là où personne ne faisait complètement attention à l'autre mais ne semblait pas l'ignorer. Là où deux âmes égarées se joignaient et profitaient de la paix que le saule pleureur et ses environs semblait enclin à leur fournir après si longtemps passé à être tracassée seule, à laisser leurs craintes les dominer. Finalement, après un moment qui était passé comme une éternité aux yeux de la plus petite automnale, son interlocutrice reprit enfin parole.

« Si tu veux m'en parler pour t'en débarrasser, je suis là pour t'écouter et te conseiller. Si tu ne le souhaites pas, je peux aussi rester là à me taire, et ainsi à nous complaire dans le silence. Mais je ne me sentirais pas très glorieuse de te laisser dans ce froid avec peut-être une tempête qui se prépare. Je te raccompagnerai quand tu en auras envie. »

Elle y réfléchit, quelques secondes. Après tout, n'était-ce pas une occasion parfaite pour enfin laisser ses soucis partir, libérer son cœur d'une partie de ses tourments ? Sa décision fut assez rapide, mais pas irréfléchie. Après tout, ça ne faisait que suivre son train de pensée précédent. Décharger ses problèmes. Même si elle n'aurait sûrement pas d'aide, une oreille pour l'écouter serait la bienvenue.

« Alors, dis-moi, que décides-tu? »

La jeune automnale lui fit un oui de la tête, prête à lui dire ce qui l'empêchait de bien dormir depuis quelques jours déjà - mais qui l'avait prise d'assaut rien qu'hier. Elle n'avait pas le choix à ce point : c'était lui parler ou se renfermer. Après tous les efforts d'Hariken et des jeunes du clan pour la faire sortir de sa coquille, ce ne serait qu'être polie avec eux que d'essayer. Si ça ne fonctionnait pas, elle ne le referait plus, mais au moins elle aurait le mérite d'avoir tenté la chose.

« Je vais t'en parler, si tu es prêtes à m'écouter. », annonça-t-elle finalement. Elle se racla la gorge un peu et admira une dernière fois les environs. Le gel qui créait une couche solide par-dessus une belle mare, la neige qui tourbillonnait du ciel pour s'écraser sur le sol, sur les milliards d'autres flocons qui le jonchaient. Son courage un peu repris, ses yeux bleu et nacre se dirigèrent vers Faïryna. « C'est à propos du futur. Du monde des adultes. », annonça-t-elle pour commencer. Elle prit une légère pause avant de continuer, prenant une grande respiration. Inspire, expire. Elle voyait la buée blanche passer de ses narines jusqu'au loin avant de s'évaporer dans l'air gelé. « Tous les enfants savent déjà ce qu'ils veulent devenir avant même d'entrer dans l'adolescence. Mais moi ? Je suis en automne depuis aussi longtemps que je me souvienne ou presque. Mais peu importe, je ne sais toujours pas où aller. Nourrice, chasseuse, veilleuse ? Ce ne sont pas des choses faites pour moi. Mais alors, si je ne trouve rien, que va-t-il se passer ? Je vais finir parmi les omégas ou les reclus ? », demanda-t-elle, stressée et déçue de sa propre incapacité à se décider de son futur. Ses yeux vairons s'arquèrent vers le sol, relatant la mélancolie de leur porteuse.

Après tout, Galadriel était capable de beaucoup. Elle explorait les territoires automnaux et neutres en étant rien qu'une petite loupiote frêle, qui n'avait aucun contrôle sur son pouvoir indomptable. Aujourd'hui, c'était une adolescente forte et exploratrice, curieuse comme jamais et prête à tout pour obtenir ce qu'elle voulait. Mais elle ne savait toujours pas. Elle n'arrivait pas à se décider sur ce qu'elle voulait devenir, sur la vocation qu'elle souhaitait suivre jusqu'à la fin de sa vie. C'était un de ces mystères qu'elle n'arrivait pas à élucider - rien ne correspondait à l'automnale froide et recluse.
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Bourgeon
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Faïryna
Féminin Messages : 216
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Bientôt et avec un beau gosse de première B)

MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Mar 13 Fév 2018 - 23:06

- Je vais t'en parler, si tu es prête à m'écouter. , reprit-elle en aquiescant de la tête.

J'attendis patiemment qu'elle terminât ses derniers préparatifs pour le trajet amenant à le déballage de ses soucis, les yeux fixés sur elle, tentant de l'encourager à se lancer par le regard. Et elle tourna sa tête grise vers moi, ses mèches brunes voletant un peu dans ce geste.

- C'est à propos du futur. Du monde des adultes. , entonna-t-elle.

Je levai une oreille intriguée. Tiens. C'est pas très courant que des louveteaux de son âge s'inquiètent si tôt du monde qui les attend plus tard. J'en déduis une grande maturité derrière ce regard bleu clair. Elle m'a l'air un peu en-dehors de son temps à vrai dire. Un peu comme si elle avait une âge plus âgée et adulte que les autres de son âge. Je soupirai intérieurement. Tiens, cela me fait encore penser à quelqu'un.
Le blanc de nos souffles se confondait avec l'environnement brumeux et pourtant éclatant d'ivoire. Je plissai les yeux à travers le flou de l'horizon. Des fois, quand il me prend d'être d'humeur philosophe, il m'arrive d'imaginer que cette ligne au bout du monde est en réalité notre destin; il est proche mais on ne peut l'atteindre, bien qu'on l'entraperçoive lorsque nous sommes bien postés.

- Tous les enfants savent déjà ce qu'ils veulent devenir avant même d'entrer dans l'adolescence. Mais moi ? Je suis en automne depuis aussi longtemps que je me souvienne ou presque. Mais peu importe, je ne sais toujours pas où aller. Nourrice, chasseuse, veilleuse ? Ce ne sont pas des choses faites pour moi. Mais alors, si je ne trouve rien, que va-t-il se passer ? Je vais finir parmi les omégas ou les reclus ?

J'essayais de percer de mon regard cette ligne si invisible en ce lieu qu'on en était presque obligé de l'oublier. "Peut-être est-il bon parfois de ne pas y penser" , commentai-je intérieurement pour moi-même. "Et des fois est-il souvent bénéfique de se trouver un endroit calme loin de tout." Enfin. Peut-être que je vais devoir quand même donner un coup de main à Galadriel. Et ça ne me dérange nullement. Je me sens si... semblable à elle. Et puis même si ça ne l'était pas. J'ai comme développé une sorte de hargne contre les tourments depuis mon épisode cauchemars. Alors je ferai de mon mieux pour le combattre, et même en dehors de moi-même. Bon, sauf pour mes ennemis/pires ennemis non plus, je suis pas philanthrope à ce point non plus.
Après un rapide coup d'oeil sur la jeune louve, je reportai mes yeux sur le brouillard neigeux, pensive.

- Tu ne seras pas une recluse ou un oméga. Pour la simple et bonne raison que tu auras trouvé ce que tu veux faire.
"Hmm tu sais, le rôle que l'on remplit dans un Clan jusqu'à généralement la mort ne se choisit pas toujours comme ça par intuition ou autre. Tu dois avant tout te poser deux questions: la première est celle de tes capacités. Es-tu douée à la chasse? Au combat? Aimes-tu guérir les gens ou t'occuper des petits? La deuxième concerne comment tu peux rendre service au Clan en faisant le tri dans tes envies et tes pensées. Dis-toi qu'un rôle dans un Clan, en plus de définir ce que l'on fera certainement toute notre vie quasiment, est un rôle nécessaire à celui-ci. Quel que soit ton choix, il sera parmi les besoins du Clan, soit tous les postes proposés. Et si ça se trouve, tu es faite pour diriger.

Je fis une pause, levai les yeux au ciel pour réfléchir un court instant, et repris:

- Enfin, je ne fais que te donner des pistes. Ce n'est pas certainement pas à moi de te dire quel choix faire. Mais je peux t'assurer que tu le feras.
"En un sens tu as raison de t'inquiéter de cela aussi tôt, ça te fait gagner du temps. J'avoue avoir rarement vu des individus de ton âge se posant déjà ces questions pourtant élémentaires.

Je m'arrêtai de nouveau, réfléchissant à ce que je pouvais dire d'autre. En réalité, même si je suis sûre de mes paroles quand elles sortent, j'ai peur de faire une erreur qui mettrait à mal Galadriel. Bien qu'il n'y ait pas vraiment de risques. Mais on sait jamais.

- Je peux t'aider à te questionner si tu y peines toute seule. Je sais que ce n'est pas facile. Mais je peux peut-être t'apporter des informations qui te dirigeront vers ton choix. Comme tu veux. En tout cas, tant que tu bouges pas, je reste là, et je ne me connais pas le don de me téléporter. , blaguai-je un peu.

Je me rendis compte après compte que j'avais beaucoup parlé.Pourtant... Pourtant.
Pourtant, bien que je suis tueuse, je ne me souviens pas ce qui m'a poussée à ce choix. Il y a juste un bout de phrase qui m'est revenue en tête lors de ma confrontation avec le printanier Vice; je suis persuadée que ce sont des mots que j'ai prononcés, et je devinais ma voix d'enfant à travers ces paroles.
Nouveau soupir intérieur. J'espère que je pourrai aider Galadriel à savoir exactement pourquoi elle veut ou pas tel ou tel rôle. Même si tuer d'autres loups est horrible en soi - et ce même si ce sont de véritables scélérats généralement, il doit bien y avoir une raison qui explique pourquoi je ne change pas de métier. Je pourrais bien être nourrive, au chaud, à m'occuper des petits chous. Et pourtant. Pourtant. Toujours pourtant.
Une partie en moi se rebelle contre ça. Plus qu'une raison, c'est une conviction personnelle qui est secrète, et même à moi. Je dois être tueuse. "Puisque je ne sais faire que ça". Ce qui est faux. Mais qu(est-ce qui a entraîné cette phrase dans mon passé? Pourquoi avoir prononcé ces mots? Que s'est-il passé?
Ces questions commençaient à me faire mal au crâne. Je devrai peut-être me charger d'enquêter pour y répondre, calmement, posément. J'ai le sentiment que ce n'est pas le genre de choses que l'on brusque. Y aller tranquillement. Voilà ce que je dois faire. Voilà ce qu'il faut toujours faire avec les grands questionnements,quels qu'ils soient.
Le vent est calme et l'endroit de nouveau silencieux. Quel drôle de lieu. Quel beau lieu aussi. En un sens, heureusement que ces terres n'appartiennent pas aux Clans car ça empêcherait beaucoup de loups cherchant la solitude d'y aller. Et les Solitaires aussi n'aurait nulle part où aller.
Lathraios.
QUOI. POURQUOI JE PENSE A LUI LA D'ABORD. DEGAGE DE MA TÊTE SALE AVEUGLE AUX YEUX GRIS DE MES DEUX. GRUMPF. Laisse-moi faire ma psychologue et ma philosophe en paix. Voilà. Là c'est mieux. Zou le pelage blanc, zou, zou les ailes grises, zou, ZOU LATHRAIOS ET TON BANDEAU NOIR.
Je me secouai la tête intérieurement et reposai le regard sur Galadriel, guettant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
http://astrala.forumactif.org
Galadriel
Germe
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Mayux
Féminin Messages : 77
Date d'inscription : 23/04/2016
Age : 15
Ta localisation réelle : Qui ne met pas une blague ici ?

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: //

MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   Jeu 15 Fév 2018 - 2:31

Heureusement, Faïryna ne sembla pas penser que les questionnements et les tourments de Galadriel étaient inutiles ; sans fond ni but. Elle sembla comprendre, comprendre ses problèmes et tout le stress qui la rongeait de jour en jour - même la nuit, qui s'acharnaient à l'harceler jusque dans ses rêves qu'ils transformaient par leur simple présence en cauchemar. La jeune automnale ne venait que de se rendre compte de l'ampleur de ses soucis et cela lui pendait sous le nez, lui donnait envie de tout enterrer et de tout oublier - mais c'était impossible de tourner dos à chacun des obstacles qui se dressaient sur son passage. Si elle se mettait à agir comme ça, elle n'irait jamais loin dans la vie - elle ne serait jamais fière d'être qui elle était et elle finirait bien comme ce qu'elle pensait, seule et pliée de honte dans les recoins les plus sombres de l'automne. Elle écouta donc les questionnements de son interlocutrice, qui ne semblait pas être elle-même passée par là ; mais ses questions n'étaient pas pour autant stupides.

« Je ne suis pas douée. Je... Je sais à peine maîtriser mes pouvoirs depuis peu, enfin un d'entre eux, parce que sinon je ne pouvais pas vivre sans constamment être prise de vertiges. Enfin, j'aime m'occuper des enfants, mais... Mais je ne peux pas rester en place. Je n'ai jamais passé une journée sans m'enfuir de la tanière de ma nourrice - jusqu'à temps qu'on m'émancipe de tout ça.
»
, affirma-t-elle sans peur.

Elle en était plus sûre maintenant. Elle n'était pas faite pour ça, peu importe à quel point elle aimait ces petites boules de poil. Galadriel n'était pas une louve faite pour les travaux mondains, pour surveiller et rester sur place. Elle n'en serait jamais capable. Non, elle devait bouger, explorer, interagir malgré sa maladresse sociale. Son esprit d'exploration était trop grand pour l'ignorer. Ses deux prunelles vairons se baissèrent à nouveau vers les infinis flocons, plus blancs qu'un esprit éthéré. Ses babines se retroussèrent un peu, exprimant l'avancement de ses problèmes émotionnels - même si elle ne trouverait sûrement aucune conclusion à son problème aujourd'hui, elle avait maintenant une voie. Un chemin à suivre, des outils pour forger son futur.

À présent, la jeune automnale en était absolument certaine. Peu importe à quel point elle pouvait le croire, peu importe comment elle le ressentait, elle n'était plus seule et elle ne le serait jamais plus. Elle avait trouvé sa famille ; l'automne serait à ses côtés, peu importe sa forme. Même si pas tous ses membres étaient aussi accueillants les uns que les autres, ils ne la laisseraient pas tomber. C'était tout ce qu'il lui avait pris pour le réaliser - une âme gentille, prête à l'aider lorsqu'elle était dans le besoin. Tout cela la fit se remémorer de ses bons moments en automne. Son frère qui jouait avec elle, les loupiots qui la forçaient à se faire un ami de son âge, la fois où elle avait vu Daeron monter sur son trône pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Every sturdy tree hides its own weaknesses ~ {RP Libre}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Le saule pleureur-
Sauter vers: