Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Frost memories [PV Saoirse]

Aller en bas 
AuteurMessage
Valkyon
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 102
Date d'inscription : 14/02/2015
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Il préfère batifoler pour le moment

MessageSujet: Frost memories [PV Saoirse]   Dim 10 Déc 2017 - 18:14

Frost memories
Feat Maelia
C’est le froid qui avait réveillé le grand mâle brun ou, plutôt, l’avait tenu éveillé toute la nuit. Le nouveau territoire des estivaux n’était pas encore complètement influencé par les pouvoirs du clan, et l’hiver, bien que moins mordant que chez les hivernaux, n’était pas aussi doux que d’ordinaire. Avec cette saison et les sensations glacées qu’elle apportait rappelait à Valkyon de vifs souvenirs, qu’il se surprenait à regretter. Un pelage blanc sur les hauteurs du Pic du Soleil, un sourire rieur, une sensation de pouvoir parler sans envoyer de pique…
Il souffla, soupira… il ne pouvait que fermer les yeux à son image, clore ses paupières au point de s’en faire mal. Il ne voulait plus la voir, il ne voulait plus se rappeler son souvenir. Il ne la reverrait pas. Depuis le temps qui s’étaient écoulé, il en était à présent certain. Les deux loups pâles qu’il avait rencontré récemment n’avaient que pansé un instant les multiples plaies qui commençaient à s’accumuler sur le cœur du brun depuis que son territoire avait été détruit, le laissant plus seul que jamais. Lui qui se vantait de ne s’attacher aux gens s’était retrouvé anéanti pour la perte d’un territoire… il paraissait bien pitoyable à présent.

N’y tenant plus, l’estival se leva sans bruit, étendant ses longues pattes, et quitta le clan. Après tout, il était Valkyon, le fier espion de l’été. Personne ne se plaindrait de ses allers et venues intempestives. Une fois certain qu’on ne le voyait plus et qu’il ne pourrait déranger quiconque, il étendit donc ses larges ailes et se propulsa dans les airs, soulevant un nuage de poussière au passage.
Il ne savait où il allait, ne savait même pas s’il comptait réellement se poser quelque part. Aussi laissa-t-il donc paresseusement le vent le porter, se laissant ballotter par les courant violent du vent d’hiver. Il il fallut un long moment avant de se rendre compte de sa trajectoire, de sentir sous son pelage la morsure de plus en plus violente du froid. Il entrait en plein territoire hivernal, où tout lui rappellerait cette amie qu’il pensait avoir trouvé et dont il n’avait qu’un vague souvenir.

Las et épuisé, le grand mâle fini par se poser, la neige lui brûlant les pattes alors qu’il cherchait un peu de réconfort avant de repartir. Il resta là longuement, soufflant de longs nuages de fumée blanche qui s’enroulaient autour de lui, cordes cruelles, avant de disparaître dans les profondeurs du ciel.
Un instant, il cru qu’elles finiraient par avoir raison de lui, par l’étrangler et lui tordre le cou. Mais un bruit mat, suivit d’une odeur familière, vint le tirer de ses pensées. Il redressa les oreilles, leva la truffe. Était-elle donc là ? Si c’était bien le cas, il devait lui être arrivé quelque chose pour qu’un tel bruit ne lui parvienne. La seule avec qui il s’était jamais senti vraiment bien était revenue, et elle avait un problème. Le cœur bondissant dans sa poitrine, le mâle s’élança vers la source du bruit, s’époumonant à crier son nom.
- NEITH !


La poudreuse volait sous ses pattes, éclaboussant de tous côtés, pareille à l’écume de ses chers océans. Il pataugeait cependant maladroitement dedans, faisant de grands sauts pour tenter de s’en sortir. Il finit par utiliser ses ailes, bien que l’envol fut difficile, cherchant désespérément où elle pouvait bien se trouver. Lorsqu’il trouva enfin un signe de vie, il écarquilla les yeux, découvrant tout autre chose. Un pelage d’un bleu glacé au lieu de l’élégante féline, une chevelure aux éclats dorés, des atrophies d’ailes gelées.
Il resta un moment sans rien dire, décontenancé et déçu, avant d’ouvrir la gueule.
- Vous...


N’êtes pas Neith. C’est ce qu’il aurait voulu dire, ce que son cœur criait, quitte à paraître idiot, mais il se retint, étudiant la situation de la louve pour se tirer de son mauvais pas.
- … me semblez dans de beaux draps.


Et effectivement, l’étrangère semblait s’être bien empêtrée, blessée peut-être, bien que l’estival ne put en conclure si rapidement. Serviable, il effaça son regard écarquillé et offrir un sourire charmeur à la jeune louve.
- Vous avez besoin d’aide très chère ?
Code by Eressëa


Dernière édition par Valkyon le Ven 5 Jan 2018 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Sam 30 Déc 2017 - 17:00

Frost Memories

Valkyon & Saoirse


En cette saison froide, le clan avait besoin de nourriture. L'hiver avait beau être leur saison de prédilection, il fallait tout de même nourrir les plus jeunes et les plus vieux. C'est pour cela que la husky s'était rendu tôt en chasse. Elle s'était fixé un certain nombre de proies à attraper avant de rentrer.

Elle voulait ramener deux lapins et une biche. Elle attrapa les deux premiers animaux sans trop de difficulté. Le premier fut attrapé au détour d'un arbre et le suivant put être attrapé grâce à une petite projection de pic de glace avec une de ses ailes. Pour la dernière bête à attraper, cela allait être plus difficile. Elle posa les deux lapins dans un arbre creux et se mit en tête de chercher une biche. Au bout d'une heure de recherche, elle entendit le bruit de la démarche significative de la belle biche. Ni une, ni deux, la husky se jeta à sa poursuite. Elle courrait vite. Cependant, quelques semaines plus tôt, elle s'était tordue une patte et cette dernière la piquait encore un petit peu. Alors qu'elle s'engagea dans une descente, sa patte arrêta d'obéir et elle se prit un tronc d'arbre dans les pattes. S'en suivit une dégringolade le long des murs du canyon. On ne va pas se mentir. Elle avait connu moment plus agréable. Elle finit par tomber au fond du canyon dans un bruit sourd. Quand elle commença à émerger de l'état de léthargie dans lequel la chute l'avait mise, elle entendit une voix masculine appeler un prénom qu'elle ne connaissait pas. Elle pensa alors qu'elle était en train de rêver.
NEITH !

Cependant, des bruits de pas se rapprochèrent. Elle n'était donc pas en train de rêver et il était possible qu'elle soit en danger. Difficilement, elle essaya de se redresser, mais ce fut un échec. Elle avait beaucoup trop mal à la patte. Elle retomba donc lourdement sur le sol en grognant.
Vous...

Elle regarda en direction du loup qui parlait et fronça les yeux pour le voir un peu mieux. Elle savait que ce n'était pas un loup de son clan. Il avait dû s'égarer pendant une balade... La louve soupira, son manteau de fourrure la couvrait quasi intégralement. Juste sa tête et ses pattes avant dépassaient. Quand a ses longs cheveux blonds, ils tombaient d'un coté de sa tête et finissaient leur chute dans la neige. Ses grands yeux de biche dorés détaillaient la silhouette qui se dessinait devant elle. C'était donc un mâle. De quel clan.. ? Cela, elle ne le savait pas. Une chose était sûre... Il avait l'air déçu.
… me semblez dans de beaux draps.

Vous avez eu l'air bien déçu en me découvrant. Le spectacle est donc aussi affligeant que cela...

Elle redressa légèrement la tête. Elle était vulnérable, elle le savait. Et cela l'embêtait grandement. Aussi, elle redressa sa tête du mieux qu'elle put pour paraitre moins abimée. Cependant, les égratigures qu'elle avait sur à peu de choses près tout le corps et sa patte tordue trahissaient bien facilement son état.
Vous avez besoin d’aide très chère ?

Bon... Au moins, il ne semblait pas là pour lui faire du mal.
J'aimerai ne pas avoir besoin d'aide...

Elle soupira avant de reprendre la parole. Sa patte avant saignait et tachait la neige de rouge. Elle ne pouvait vraiment pas cacher le fait qu'elle n'allait pas très bien. Cependant, elle se méfiait toujours du loup en face d'elle. Donc elle ne savait pas trop comment agir. Une partie d'elle lui disait d'être froide comme à son habitude pour se protéger d'une possible attaque, mais l'autre partie d'elle ne désirait qu'une chose: discuter et être aidée.
Je...
Je ne sais pas


Dernière édition par Saoirse le Ven 5 Jan 2018 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valkyon
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 102
Date d'inscription : 14/02/2015
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Il préfère batifoler pour le moment

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Ven 5 Jan 2018 - 18:15

Frost memories
Feat Maelia
L’estival esquissa pendant un court instant un vrai sourire à la première réplique de la louve au pelage glacé, observant avec un certain amusement sa tentative de paraître moins faible et vulnérable en relevant la tête. Il n’était cependant pas dupe et commença à s’approcher d’elle pour l’examiner avant même qu’elle n’ai répondu à sa question, affichant un air calme et détaché tout en prenant garde à ses réactions. Après tout, il n’était pas chez lui, et un coup de crocs, même asséné par une aussi jolie créature, était loin de faire partie de ses plans. Afin de rendre sa position plus confortable, mais aussi dans le but de rassurer la louve, il pris de nouveau la parole, sa voix calme et assurée comblant le silence pesant qui s’était installé.
- Je ne vous ferais aucun mal, je n’ai pas la prétention de pouvoir vous faire quoi que ce soit sur votre propre territoire et ça ne m’aurait même jamais traversé l’esprit. Mais il me faut examiner votre état avant de pouvoir vous aider de quelque façon que ce soit. Aussi, si vous pouviez rester tranquille et ne pas bouger, ça me faciliterait la tâche.


Levant son regard océan vers l’inconnue en quête d’approbation, Valkyon se remit rapidement à la tâche, frôlant de son museau certains endroits qui semblaient plus abîmés que d’autres, guettant une réaction de la part de son infortunée rencontre du jour.
Il lui apparu rapidement que la blessure la plus problématique de l’hivernale constituait une lésion sur sa patte avant, l’empêchant de se relever et de marcher correctement. Il s’attarda dessus un moment, cherchant une solution pour réduire la douleur et pouvoir déplacer la louve sans aggraver son état ou la faire souffrir d’avantage lorsqu’il reprit conscience du terrain qui l’entourait, par la présence de neige écarlate autour de ses pattes.
- Je sais que vous, hivernaux, n’êtes pas très sensibles au froid, mais la neige endormira un peu la douleur avant que quelqu’un ne puisse vous prodiguer des soins.


Ne voulant pas toucher l’inconnue sans son autorisation sous peine de recevoir un quelconque coup, le grand mâle inclina le coup dans sa direction et lui offrit un sourire rassurant.
- Vous permettez ? Nous laisserons agir quelques minutes puis essaierons de vous relever afin de vous ramener en sécurité. Vous ne craignez absolument rien, je vous assure.
Code by Eressëa
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Ven 5 Jan 2018 - 22:43

Frost Memories

Valkyon & Saoirse


Elle l'amusait. Du moins, c'était certainement le fait qu'elle veuille paraître forte et fière malgré sa position de faiblesse qui l'amusait. Elle fut tout d'abord un peu vexée, mais elle vit bien vite que ce n'était pas méchant de sa part, alors, elle laissa sa fierté de coté et fit un léger sourire au loup qui se trouvait en face d'elle. Il s'approcha alors d'elle, comme pour l'examiner et voir ce qu'elle pouvait avoir. La husky décida de le laisser faire sans rien dire. Si le silence pouvait gêner certaines personnes, ce n'était pas le cas pour la husky. Elle se fichait un petit peu qu'un silence se mette en place, là, il n'y avait pas besoin de parler. Cela aurait été parfaitement inutile.

Je ne vous ferais aucun mal, je n’ai pas la prétention de pouvoir vous faire quoi que ce soit sur votre propre territoire et ça ne m’aurait même jamais traversé l’esprit. Mais il me faut examiner votre état avant de pouvoir vous aider de quelque façon que ce soit. Aussi, si vous pouviez rester tranquille et ne pas bouger, ça me faciliterait la tâche.


La husky haussa les sourcils et ne put se retenir de pouffer. C'était plutôt fou et inhabituel pour elle mais, ce que venez de lui dire le loup l'avait mit franchement à l'aise. Pour peu, elle aurait put lui répondre "Oui papa" mais elle se retint en se pinçant les lèvres pour ne pas ajouter de bêtises. Il l'avait regardé avec un beau regard bleu comme pour demander son approbation. Ce regard perdit la husky quelques instants mais elle se reprit rapidement. Dis donc, elle avait du se cogner la tête pour se perdre dans ses pensées à cause d'un regard. Elle hocha la tête pour montrer qu'elle était d'accord et d'un coup de dents, elle dégagea sa  cape en cuir qui cachait la quasi totalité de son corps fin et musclé. Il serait peut être plus simple pour lui de l'examiner ainsi.

Cela devrait être plus simple comme cela...


Elle hésita un instant avant de reprendre la parole. Elle n'avait pas l'habitude d'avoir une conversation avec un congénère et avait donc peur de dire quelque chose qui couperait court à l'échange. Elle se contenta alors de quelque chose de plus sobre que ce qu'elle voulait dire initialement.

Merci de votre aide


Elle savait déjà que son corps allait bien. Elle était cependant pas mal préoccupée par sa patte qui ne cessait pas de saigner et qui, pour faire un jeu de mot vaseux, lui faisait un mal de chien. Mais elle ne dit rien et le laissa l'examiner. Même si elle ne le connaissait absolument pas et qu'elle savait exactement les blessures qu'elle avait, elle le laissait l'examiner tout simplement parce que cela faisait un moment que personne ne s'était soucié d'elle. Elle se trouvait stupide de penser comme ça, mais elle finit par se dire "tant pis" et ne bougea pas.

Je sais que vous, hivernaux, n’êtes pas très sensibles au froid, mais la neige endormira un peu la douleur avant que quelqu’un ne puisse vous prodiguer des soins.


Il tourna alors la tête vers elle et lui sourit. Peut être pour la rassurer ? Elle n'avait pas besoin d'être rassurée dans l'immédiat à vrai dire... Si au début il lui avait fait peur, sa gentillesse (apparemment naturelle), l'avait rassurée.

Vous permettez ? Nous laisserons agir quelques minutes puis essaierons de vous relever afin de vous ramener en sécurité. Vous ne craignez absolument rien, je vous assure.


La husky lui sourit et hocha doucement la tête avant de prendre la parole.

Vous pouvez oui... Je crois que.. Je sais que je ne crains absolument rien. S'il m'est déjà arrivé d'avoir peur, ce n'est bizarrement pas le cas en votre présence. Malgré le fait que je ne vous connaisse pas. Vous m'avez l'air de quelqu'un de gentil


Elle avança légèrement sa patte en faisant une grimace. Elle avait peur de s'être fracturé la patte en plus de l'avoir ouverte. Son inquiétude était très certainement facile à voir sur son visage. Normalement, ses traits étaient doux. Mais là, elle avait les sourcils froncés et regardait sa patte comme si elle était en train de l'insulter mentalement.

J'ai un peu peur que la neige me brule au niveau de la coupure...


Alors qu'elle était en train de réfléchir à ce fait, quelque chose la frappa. Le fait de s'être blessé n'excusait en rien le fait d'être impolie. Elle prit alors rapidement la parole.

Excusez moi, j'ai été parfaitement impolie. Je m'appelle Saoirse.. Et vous ? Comment vous nommez vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Valkyon
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 102
Date d'inscription : 14/02/2015
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Il préfère batifoler pour le moment

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Ven 19 Jan 2018 - 23:19

Frost memories
Feat Saoirse
La jeune hivernale souriait à présent, ce qui arracha un petit sourire satisfait au loup brun qui l’observait avec attention. Il rit un instant lorsqu’elle lui confia qu’il lui semblait gentil, lui répondant avec un entrain et une douceur certaine.
- J’ai tendance à souvent dériver vers des territoires qui ne sont pas les miens. A défaut d’avoir le droit d’y poser les pattes, je m’arrange pour que les maîtres des lieux m’apprécient un minimum. Et puis, j’ai la violence en horreur, alors autant être aimable à ceux qui me croisent, histoire de donner à tout le monde.


Il aimait à savoir qu’il n’avait pas l’air dangereux. C’était aussi rassurant pour lui que ça l’était pour les autres. Il ne risquait pas de se faire attaquer, verbalement ou physiquement, et eux ne risquaient pas de prendre peur à son contact, tout le monde était gagnant. Il élargit son sourire, repenchant la tête vers sa blessure alors que l’inconnue lui faisait part de sa crainte, observant sa plaie avec une appréhension certaines, le visage tendu.
- Ne vous en faites pas, je n’en mettrais que sur les alentours de la plaie, par sur la plaie en elle-même.


Il écouta la louve se présenter et se recula légèrement pour lui décrire une révérence ironique lorsqu’elle le questionna sur sa propre identité, se rendant plus pompeux et impérieux qu’il ne l’était en réalité.
- Vous avez affaire à Valkyon chère demoiselle, simple chasseur venu tout droit des terres du soleil. Mais occupons nous plutôt de votre patte.


Le brun pris un air sérieux et soucieux. Pourrait-elle vraiment faire le trajet jusqu’à son clan en toute sécurité et, surtout, sans trop souffrir ? Il n’en était pas certain du tout, mais il camoufla bien vite son inquiétude derrière un masque de concentration qu’il revêti à la perfection. Il rassembla un tas de neige des deux côtés de la patte de l’hivernale au pelage de glace, relevant la tête par moment alors qu’il les rapprochait de sa fourrure pour guetter une réaction de sa part. Il finit par appliquer la neige sur les bords de la plaie, prenant soin de ne pas en mettre sur la plaie elle-même.
Une fois son travail achevé, il vint s’allonger aux côtés de la louve des glaces, frissonnant légèrement. Il prenait soin de ne pas trop s’approcher, restant à distance raisonnable pour que leur fourrure ne se touchent pas. Affichant un large sourire alors qu’il posait sa tête sur ses pattes, il demanda, autant pour entretenir la conversation que pour forcer la belle Saoirse à penser à autre chose que sa patte blessée et ses douleur le temps que la neige agisse.
- Mais dites moi plutôt, comment avez-vous donc fait pour vous retrouver dans une telle situation ?


Un après midi dans les terres de l'hiver ne pouvait, à part peut-être une mort par congélation, certainement pas lui coûter grand chose, et il avait très envie de parler un peu avec cette louve dont il découvrait la beauté après s'en être occupé comme il devait. Pour une fois cependant, il mit de côté toute envie de séduction, gardant en tête son but bien plus louable.
Code by Eressëa


Dernière édition par Valkyon le Mar 3 Avr 2018 - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Lun 5 Fév 2018 - 22:24

Frost Memories

Valkyon & Saoirse



J’ai tendance à souvent dériver vers des territoires qui ne sont pas les miens. A défaut d’avoir le droit d’y poser les pattes, je m’arrange pour que les maîtres des lieux m’apprécient un minimum. Et puis, j’ai la violence en horreur, alors autant être aimable à ceux qui me croisent, histoire de donner à tout le monde.


Elle l’aimait bien en fait ce loup brun. Il était gentil avec elle et son sourire la rassurait très franchement. Elle qui avait l’habitude d’être toute seule, cela lui faisait bizarre d’être rassurée par le sourire d’un de ses congénères. Elle l’écouta parler en souriant. Elle aussi avait tendance à se balader un peu partout en espérant ne pas croiser d’ennemie. Elle n’aimait pas se battre. Bon, par contre, quant à son amabilité, ce n’était pas toujours ça. En général, elle était plutôt froide au premier abord.

Je comprend… Je n’aime pas non plus la violence… Je fuis les conflits d’une manière générale.


Des confidences vraiment ? Elle devait vraiment avoir mal pour commencer à parler comme cela. Après cet instant confidence (du moins de son coté), le loup avança sa tête vers la blessure pour l’examiner. Et il n’y avait pas besoin d’être physionomiste pour se rendre compte, pour comprendre, qu’il était un peu inquiet. Elle hocha la tête à sa phrase mais ne dit rien. Qu’aurait-elle pu ajouter ? Alors qu’il commençait à prendre soin d’elle, elle prit la parole.

Vous savez… A l’heure actuelle, je n’ai rien d’autre à faire que regarder et observer vos expressions… Et je n’ai pas eu trop de mal à voir votre inquiétude qui a bien vite été remplacée par la concentration… Je sais que la blessure n’est pas belle… La douleur que je ressens est beaucoup trop forte pour que ce soit anodin


Pour qu’elle mentionne qu’elle avait mal, c’était que la douleur était vraiment intense. Elle sourit en le voyant reculer pour se présenter. Elle n’avait pas trop fait attention jusque là, mais il s’avérait que le jeune loup était beau. 


Vous avez affaire à Valkyon chère demoiselle, simple chasseur venu tout droit des terres du soleil. Mais occupons nous plutôt de votre patte.


Je suis également chasseuse… Mais des terres de la neige comme vous vous en doutez


Elle le regarda rassembler de la neige autour de sa patte pour apaiser la douleur. Cependant, elle avait quelques doutes concernant l’efficacité de cette technique. Habituée au froid, elle n’y était pas plus sensible que ça. Elle espérait donc que cela allait tout de même calmer la douleur. La husky doutait un peu, mais elle ne le montra pas une seconde. 
Elle le regarda ensuite s’allonger près d’elle, mais néanmoins à une distance raisonnable. Elle vit alors son frisson.

Je suppose que vous n’êtes pas habitué aux grands froids…


D’un coup de dent, elle enleva sa cape de cuir et de peau de mouton. En se redressant légèrement, elle poussa un couinement de douleur. Sa patte avait bougé et la douleur était remonté jusque dans son dos. Néanmoins, d’un mouvement de tête, elle donna la cape à son nouvel ami. Si elle était encore sur une partie de sa cape, cette dernière était assez grande pour qu’une fois étalée sur le sol, deux loups se couchent dessus sans pour autant que leurs fourrures ne se touchent.

Couchez vous sur ma cape. Elle vous protégera du froid de la neige. Je ne voudrai pas que vous tombiez malade par ma faute


Mais dites moi plutôt, comment avez-vous donc fait pour vous retrouver dans une telle situation ?


Elle sourit à sa question. Elle était légitime puisqu’il l’aidait à se soigner.

J’étais en train de chasser… Et j’ai vu une biche. Une proie de cette taille n’aurai pas fait de mal au clan… Je me suis donc lancé à sa poursuite et… Je n’ai pas fait attention. Ma patte était déjà fragilisée. Je ne sais pas comment je me suis débrouillée… J’ai dû me prendre la patte dans quelque choses et j’ai fait des roulés/boulés sur toute cette descente.


Elle lui désigna la pente du museau et reporta son regard sur le loup.

Et vous ? Que faites vous sur les terres hivernales ? Peut-être est-ce une partie de chasse qui vous a mené jusque ici. A part me porter secours comme un preux chevalier.


Elle rigola toute seule en disant ça. La comparaison la faisait rire parce qu’elle ne croyait pas vraiment au prince charmant. Ce qui était sûr concernant le jeune loup, c’est que c’était au moins un bon samaritain. Et cela pour la plus grande chance de la jeune husky.
Revenir en haut Aller en bas
Valkyon
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 102
Date d'inscription : 14/02/2015
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Il préfère batifoler pour le moment

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Mar 3 Avr 2018 - 19:21

Frost memories
Feat Saoirse
La neige et le soleil… quelle étrange association cela pouvait paraître. Une froide chasseuse des glaces rencontrant par quelques circonstances hasardeuses un rayonnant membre de la saison du soleil, le fier espion de l’été manquant de mourir d’hypothermie sur les terres de sa protégée du givre… quelle mort noble ce serait, de se laisser emporter par le froid dans le but de sauver héroïquement une pauvre demoiselle blessée…
Le couinement de douleur de cette dernière le fit se redresser vivement, surplombant de toute sa hauteur sa congénère blessée. Non, il n’était pas habitué, mais il pouvait très bien supporter quelques flocons gelés si ça lui empêchait de souffrir, il n’était pas en sucre malgré ses frissonnements sûrement exagéré. Oui… Ils étaient forcément exagérés… Un nouveau tremblement venu ébouriffer son pelage chocolat balaya son expression inquiète, lui faisant baisser la tête dans une mimique légèrement honteuse. Ouais, en fait elle avait raison. Il avait carrément froid.
Penaud, il s’allongea sur la cape de l’hivernale au pelage bleuté, prenant garde que leurs pelages ne se touchent pas. C’est qu’il ne voulait pas l’importuner et, même sa queue draconienne, qui pourtant s’agitait paisiblement, évitait sagement le corps de son amie du jour.
Le dragon de l’été l’écouta tranquillement expliquer les raisons de sa blessure, s’abstenant de rajouter qu’avec toute cette neige, il était en effet compliqué de savoir où l’on mettait les pattes. En été, ce ne serait sûrement pas arrivé, tout étant parfaitement visible malgré la complexité d’accès de certains lieux.
Alors qu’il avait posé la tête sur ses longues pattes, observant ainsi son interlocutrice, il se redressa lorsqu’elle lui retourna la question quant à sa présence en ces lieux. Il leva les yeux, réfléchissant intensément.
- Eh bien… il s’avère que je ne sais pas trop. Je crois que je me suis un peu perdu, j’ai tendance à vagabonder un peu trop pour ma propre sécurité. Je ne sais même pas pourquoi mes ailes m’ont mené ici. Peut-être est-ce effectivement un coup du destin qui m’a mené jusqu’à vous afin que je puisse vous venir en aide.


Il se pencha vers elle, comme s’il lui faisait une confidence.
- Qui sait, peut-être que je suis effectivement un prince charmant dont la mission aujourd’hui était de vous sauver des griffes de cette affreuse blessure.


Il s’écarta lentement, posant son regard océan sur le paysage enneigé en riant doucement, écho atténué du rire de l’hivernale. Il resta un moment ainsi, silencieux, à juste observer le paysage qui s’offrait à lui. Il n’était vraiment pas habitué à toute cette neige, toute cette blancheur, et, du peu qu’il la voyait, elle lui rappelait Neith ou l’agaçait terriblement.
Pas aujourd’hui.
Elle était juste immaculée, pleine d’une pureté qu’il ne lui avait jamais vue derrière son aspect collant et terriblement froid. Et, pour lui, elle était alors magnifique.
- Si je ne supporte pas le froid de vos terres de gel, je dois bien avouer qu’elles ont cet avantage de présenter un spectacle merveilleux à quiconque sait l’observer.


Il s’était presque perdu dans sa contemplation lorsqu’il se releva enfin, observant un court instant la patte de sa protégée. Il ne pourrait rien faire de plus, il n’était pas guérisseur et ne connaissait rien en la matière malgré son goût pour l’apprentissage de nouvelles choses. Il se mit en tête de se trouver un jour un guérisseur capable de lui apprendre quelques rudiments du métier tout en s’approchant doucement de Saoirse, lui présentant galamment son épaule.
- Je ne pourrais certainement pas vous conduire jusqu’au bout, mais il me semble qu’il serait mieux pour vous de rejoindre votre clan au plus vite. Non pas que je veuille me débarrasser de votre agréable présence, mais qu’il me plairait de pouvoir en profiter à nouveau à l’occasion.
Code by Eressëa


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Saoirse
Animatrice
avatar

Race : Chien/chienne
Féminin Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?:

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Ven 27 Avr 2018 - 21:20

Frost Memories

Valkyon & Saoirse


Pour dire vrai, la louve était rassurée que le loup brun reste avec elle et s'occupe aussi bien d'elle. Il faisait vraiment tout pour l'aider et pour cela, elle lui était reconnaissante.
Lorsqu'elle couina, elle le vit se redresser vivement. Il semblait vraiment avoir froid. Elle fut donc contente quand il accepta de se coucher un moment sur sa cape. Cela allait le protéger quelques instants du froid, ce qui ne lui ferait certainement pas de mal. Après lui avoir répondu, elle le regarda, de ses grands yeux de biche, attendant sa réponse.

Eh bien… il s’avère que je ne sais pas trop. Je crois que je me suis un peu perdu, j’ai tendance à vagabonder un peu trop pour ma propre sécurité. Je ne sais même pas pourquoi mes ailes m’ont mené ici. Peut-être est-ce effectivement un coup du destin qui m’a mené jusqu’à vous afin que je puisse vous venir en aide.


Elle comprenait le fait que Valkyon se balade comme ça. Si ses ailes le lui avaient permis, elle se serait certainement baladé un long moment dans les airs. Quitte à se perdre. Le fait qu'il mentionne le destin pour leur rencontre l'amusa. Oui pourquoi pas après tout ? Si c'était vraiment le destin qui l'avait mené à elle pour l'aider et faire qu'ils se rencontrent.

Hé bien, j'aime a croire que c'est le destin qui vous a mené jusque ici... Peut être que ca signifie que nous nous reverrons par le futur


Peut être que c'était ce qu'elle voulait. Qu'ils se revoient. Cette discussion lui avait vraiment plût et son interlocuteur aussi.

Qui sait, peut-être que je suis effectivement un prince charmant dont la mission aujourd’hui était de vous sauver des griffes de cette affreuse blessure.


La husky rigola en l'entendant. Elle qui était d'ordinaire très combattante, aimant se débrouiller par elle même. Elle avait vraiment apprécié se faire secourir par ce chevalier/Prince d'un jour.

Il est vrai que vous tirez certainement plus du prince que du chevalier


Tout comme son interlocuteur, son regard se perdit sur les montagnes enneigées. Elle trouvait vraiment ce paysage magnifique. D'un coté, c'était pour cela qu'elle aimait la neige. Pare qu'elle avait le don de tout rendre magnifique. Elle trouvait même que cela donné un aspect assez "mystique".

Si je ne supporte pas le froid de vos terres de gel, je dois bien avouer qu’elles ont cet avantage de présenter un spectacle merveilleux à quiconque sait l’observer.


La husky hocha la tête.

Je trouve également... La neige a le don de rendre tous les lieux qu'elle recouvre magnifiques. Un peu féérique je dirais même


Son coté romantique se ressentait un petit peu dans sa phrase. Alors que son regard était encore perdu sur le paysage, elle vit son "Prince Charmant" (elle le trouvait vraiment charmant en plus) regarder sa patte. Elle savait très bien qu'il ne pourrait rien faire de plus. Elle sentait que leur entrevue allait certainement s'arrêter là.


Je ne pourrais certainement pas vous conduire jusqu’au bout, mais il me semble qu’il serait mieux pour vous de rejoindre votre clan au plus vite. Non pas que je veuille me débarrasser de votre agréable présence, mais qu’il me plairait de pouvoir en profiter à nouveau à l’occasion.


La louve sourit en l'écoutant. Elle aussi espérait pouvoir le revoir un jour. Elle finit par se redresser légèrement, tenant sa patte relevée contre elle pour éviter de se faire mal. Elle fit un sourire à son interlocuteur.

Vous avez raison... Retourner dans le clan serait plus sûr. Je vous remercie pour votre aide. J'espère réellement que nous nous reverrons, sans blessure au rendez-vous. Je vous dis à très vite Prince Charmant


Elle lui fit un clin d'oeil en rigolant doucement et s'éloigna, se déplacant sur trois pattes. Malgré la blessure, elle était contente de cette journée et de sa rencontre avec le loup brun.

Revenir en haut Aller en bas
Plague
Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Atamagahen
Féminin Messages : 352
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 20
Ta localisation réelle : behind you ~♥

Identité du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: ╰(✧∇✧╰)

MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   Ven 7 Sep 2018 - 4:22

up
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frost memories [PV Saoirse]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frost memories [PV Saoirse]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Canyon de Neige Orangée-
Sauter vers: