Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: RPG :: Territoire de l'Automne :: Forêt orientale :: Champ orangé Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Une promenade de plus [LIBRE]
Oreline
Cellule
Oreline
Race : Loup/louve
PUF * : Oreline
Féminin
Messages : 16
Date d'inscription : 04/12/2017
Âge : 20

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Une promenade de plus [LIBRE] Left_bar_bleue0/1000Une promenade de plus [LIBRE] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nope
Jeu 7 Déc 2017 - 16:05

*Marche, marche, marche, …*

Encore une fois, encore ces pensées, ces souvenirs, … Les mêmes idées qui tournaient en boucle dans sa tête. Il fallait qu’elle sorte, qu’elle prenne l’air, qu’elle puisse passer à autre chose. Elle s’était donc éloignée de la tanière commune afin de marcher sans réfléchir.

Oreline avait les yeux vides, elle semblait ne plus être dans son corps, comme si elle avançait de façon mécanique. La partie rousse de son pelage reflétait avec les faisceaux de lumière automnale qui passaient entre les feuilles et tous ses poils étaient soulevés par une légère brise, faisant crisser et chuter les feuilles, fin du moins ce qu’ils en restaient. Sous ses coussinets, les feuilles collaient à cause de l’humidité ambiante mais cela ne la dérangeait en aucun cas. Elle s’y était habituée au fur et à mesure des années. En même temps, avec son rôle de guérisseuse au sein du clan, elle y venait régulièrement afin de recueillir tout ce qui lui était nécessaire.

Cela faisait à peine cinq minutes qu’elle était arrivée dans ce champs quand une odeur parvint jusqu’à son museau. C’était une odeur qu’elle connaissait bien. Il s’agissait de l’odeur âcre de l’herbe et des feuilles séchant et mourant sous ses pattes. Aussitôt, elle revint à elle, réalisant où elle était arrivée et ce qu’elle était entrain de faire sans s’en rendre compte. Son pouvoir ne cessait de se déclencher quand elle repensait à ses parents, c’est pour cela qu’elle partait marcher, pour se calmer et éviter de l’actionner inutilement mais jusqu’ici cela n’avait pas très bien fonctionner. M’enfin, c’était le seul moyen qu’elle avait trouvé pour le moment, le temps qu’elle arrive à évacuer cette rage en elle, cette colère et cette haine qu’elle gardait enfermée depuis des années.

Cet endroit parvenait à la calmer et l’apaiser. Chaque fois qu’une de ses crises arrivait, elle finissait par atterrir ici, comme attirer par ce lieu. Elle se mit à chercher champignons, mousses et autres plantes permettant d’aider ses congénères en cas de blessures, tant qu’à être là autant en profiter pour refaire les stocks. Ainsi, elle se mit donc à renifler et à inspecter minutieusement le sol afin de trouver ce qu’elle cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
Faïryna
Race : Loup/louve
PUF * : Faïryna
Féminin
Messages : 321
Date d'inscription : 08/05/2015
Âge : 16
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identité du loup/chien
Rang: Tueur
Notoriété:
Une promenade de plus [LIBRE] Left_bar_bleue20/1000Une promenade de plus [LIBRE] Empty_bar_bleue  (20/1000)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants
Jeu 7 Déc 2017 - 17:51

http://astrala.forumactif.org
Le vent se souleva doucement dans le champ, faisant danser l'herbe orangée du lieu. Le soleil étincelait, faisant éclater dans milles éclats dorés les moults reflets cuivrés des longs végétaux qui arrivaient à mi-patte.
Je me promenais tranquillement, profitant de ce temps de détente au calme absolu et à la quiétude incroyable. Je fermai un instant les yeux, inspirant l'air parfumé par les odeurs de l'automne, marchant doucement. Je me sentais bien. Sereine. Reposée. Cool la vie quoi. Ce qu'il faisait bon en automne... la saison parfaite quoi. Je ne regrette pas du tout d'appartenir au Clan qui vit sur ces terres. J'en suis même très satisfaite.
C'est bon de se sentir chez soi.

Une autre odeur monta à mes narines qui frémirent en l'analysant. Par habitude, je fronçai légèrement les sourcils comme quand quelque chose qui attire mon attention survient, et ralentis au début le pas pour ensuite l'accélérer afin de m'approcher de la source du léger fumet. Plus je m'approchais, et plus j'éliminais les Clans à qui pourrait appartenir cette odeur. Hiver, non..... Printemps, non plus.... Ete encore moins.... pas Solitaire ni Librelune..... Ah, voilà, Automne. Bien. Pas de bagarre. Au contraire une discussion sûrement agréable dans ce lieu sympathique.
Ainsi aperçus-je notre guérisseuse un peu plus loin mais pas trop non plus. Je m'approchai doucement d'elle, et quand je fus à portée de voix, je lui lançai:

- Hé, Oreline? Ouhouuuu!

Puis, lorsque j'arrivai à sa hauteur, le sourire aux babines et les yeux pétillant d'amicalité, je la saluai simplement:

- Salut!   , fis-je.

Oreline fait partie des canidés que j'apprécie assez bien dans mon Clan, enfin, elle m'a l'air sympathique. Et elle fait bien son boulot d'après ce que j'ai pu voir. Deux bons points pour l'instant. Reste à voir les autres.
Puis, avisant qu'elle s'attelait justement à une tâche dont la consigne m'était pour l'instant inconnue, les yeux et le ton teintés de curiosité, la tête penchée dans une position interrogative je lui demandai:

- Tu fais quoi?

Elle semblait renifler et chercher quelque chose. Des plantes? Sûrement que je pourrais lui passer un coup de main si elle en a besoin, bien que je suis loin d'avoir autant de connaissance qu'elle dans le domaine médicinal et curatif. Ce sera l'occasion peut-être d'en apprendre un peu. Là je n'ai pas de mission à accomplir aujourd'hui, d'ailleurs ce n'est pas si souvent que cela, mais bref, en tout cas je suis libre. Tiens, ça m'occupera, et puis quoi, faire un brin de causette ne fait pas de mal parfois.
Je m'ébrouai un petit instant pour me débarrasser de la poussière qui s'était accumulée lors de ma balade à travers le territoire, et m'étirai longuement, puis baillai un coup pour m'aérer le cerveau et maintenir mes muscles en action et chauffés légèrement par ma petite marche précédente. Faudrait pas mollir quand même.
Une poussière atterrit malencontreusement dans mon oeil. Je clignai plusieurs fois les paupières en tentant de jerter l'inconnu qui ose gratter mon globe oculaire. Rah mais ça fait mal cette saleté!
Je pris soin de m'empêcher de me foutre la patte dans l'oeil, ce qui aurait été con venu de ma part franchement. Je ne pense pas que ce soit le moment de devenir borgne ou légume à cause d'une infection globulaire qui aurait remonté jusqu'au cerveau. Ca, pas question.
Les larmes commencent à monter à l'oeil agressé en renfort face à cet ennemi tenace dans cette situation fort cocasse.

- Ouille ouille ouille fichue poussière de mes deux... , dis-je pour signifier à Orine la raison d'un tel comportement que l'on pourrait porter à une folle.
Ou peut-être que je le suis vraiment. Non. Je ne pense pas. Depuis que je dors en tout cas, c'est nickel chrome la santé, au poil et à la bête, à l'aise Blaise, cool Raoul, bref, vous m'avez comprise.
Tout ça grâce à Lathraios. Enfin. Euh. Je n'en sais rien. Je ne comprends pas pourquoi j'ai été guérie après cette énième rencontre. Bizarre. M'enfin je ne m'en plains pas.
Je frissonne encore lorsque je repense dans quel état de décrépitude j'étais lors de ces trois jours d'enfer. Brr. Plus jamais. Les cauchemars c'est fini. Zou. Dégagés. Maintenant, la santé et le présent.
Revenir en haut Aller en bas
Oreline
Cellule
Oreline
Race : Loup/louve
PUF * : Oreline
Féminin
Messages : 16
Date d'inscription : 04/12/2017
Âge : 20

Identité du loup/chien
Rang: Guérisseur
Notoriété:
Une promenade de plus [LIBRE] Left_bar_bleue0/1000Une promenade de plus [LIBRE] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nope
Sam 9 Déc 2017 - 16:01

- Hé, Oreline ? Ouhouuuu !

Concentrée dans ses recherches, elle ne fît même pas attention à la louve qui venait d’arriver à ses côtés. Elle continua son chemin, se déplaçant lentement afin de ne surtout pas louper quoi que ce soit, certaines plantes sont vraiment dures à déceler. Et avec cette épaisse couche de feuilles, les mousses, lichens et champignons ainsi que les petites herbes sont bien camouflées.

- Salut ! fit-elle. Tu fais quoi ?

Encore une fois, la louve essaya d’attirer son attention mais rien n’y fit. Oreline ne remarqua toujours rien, elle préférait rester fixer sur son idée car si elle en décrochait, elle risquait fortement d’avoir des pensées qu’elle fuyait tant. Elle passait ses journées à éviter de penser, elle cherchait toujours une occupation pour ne pas avoir à le faire. Ainsi, c’était quelqu’un de très assidue dans toutes les taches qu’elle effectuait, ne pouvant en décrocher tant qu’elle n’avait pas fini.

La louve à ses côtés s’ébroua, ce qui attira légèrement son attention. Elle remarqua alors qu’il s’agissait de Faïryna. C’était une louve plutôt sympathique, du moins, sa présence ne la dérangeait aucunement. Elle faisait partie des tueurs du clan. Malgré qu’elle n’aimât pas beaucoup l’idée de tuer d’autres loups, même s’ils avaient une faute grave ce n’était en aucun cas une raison il y avait d’autres moyens de les punir, la louve était toujours prête à aider ses congénères et à apprendre de nouvelles choses, qualités qu’appréciait grandement Oreline.

- Ouille ouille ouille fichue poussière de mes deux...

La louve commençait à s’agiter à côté d’elle, de plus en plus mais Oreline ne comprenait pas bien ce qui lui arrivait. Elle semblait avoir quelque chose qui la dérangeait mais sans signalisation précise des symptômes ou même de l’endroit de la douleur, elle ne pouvait rien faire. Elle se mit quand même en tête de l’aider. Après tout, elle était guérisseuse, elle n’allait pas la laisser comme ça.

- Hey, que t’arrive-t-il ? Qu’est ce qui ne va pas ?

Oreline finit ainsi par relâcher son attention pour la porter sur Faïryna et tenter de l’aider du mieux qu’elle pouvait, du moins si elle pouvait faire quoi se ce soit. Elle brula légèrement les feuilles sous ses pattes ainsi que l’herbes pour se dégager un espace où elle entreprit de creuser un petit trou dans le sol, s’était plutôt une tâche facile à la vue de la saison car grâce à l’humidité ambiante la terre était meuble et facilement travaillable. Une fois cela fait, elle y mit toutes ses trouvailles -plutôt maigre pour l’instant, nous n’allons pas nous le cacher, puisqu’elle venait de commencer.

A la suite, elle se retourna et fit face à la louve espérant déceler ce qui n’allait pas. Elle remarqua ainsi son pelage aux couleurs vives, malgré la présence de noir. C’était un détail qu’elle n’avait pas mémorisé depuis tout ce temps. Cela l’étonnait toujours.

Elle regarda les gesticulations de l’animal avant de s’apercevoir qu’elle clignait abondamment des yeux, au point que quelques larmes commençaient à apparaître. Le problème venait donc de là. Cela tombait bien, elle avait réussi à trouver quelques feuilles qui pourraient limiter les irritations oculaires.

- C’est ton œil, c’est ça ? Je peux t’aider si tu veux mais il faudrait que tu puisses me laisser approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Plague
Arbre
Plague
Race : Loup/louve
PUF * : Atamagahen
Féminin
Messages : 352
Date d'inscription : 05/10/2014
Âge : 20
Ta localisation réelle : behind you ~♥

Identité du loup/chien
Rang: Reclus
Notoriété:
Une promenade de plus [LIBRE] Left_bar_bleue0/0Une promenade de plus [LIBRE] Empty_bar_bleue  (0/0)
En couple ?: ╰(✧∇✧╰)
Ven 7 Sep 2018 - 6:36

up
Revenir en haut Aller en bas
Outa-Ranos
Ami des Saisons
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 745
Date d'inscription : 17/01/2015
Âge : 29
Mer 27 Fév 2019 - 11:36

» up Faïryna !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: