Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Le conseil des grands [PV ALPHA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seira
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 22

Identitée du loup/chien
Rang: Beta
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Le conseil des grands [PV ALPHA]   Jeu 27 Juil 2017 - 12:03


    Les mésanges s’étaient envolées dans la matinée, emportant avec elles la promesse d’un avenir houleux.

    Cela faisait longtemps, une éternité même, que les Alphas ne s’étaient pas tous réunit, cependant à l’approche d’une guerre de conquête il n’avait fallu que peu de temps à tout ce petit monde pour se mettre d’accord. Il fallait en discuter rapidement.

    Seira soupira, supposant déjà de ce qu’on allait parler et décrétant cet échange comme une manière de se rassuré. Les clans avaient peur de la guerre qui, depuis Oxymore, faisant trembler les plus féroces guerriers. La blonde, elle, ne la craignait pas, mais ne la jugeait pas pour autant bonne. Son clan était en sous-effectif, les naissances absentes malgré une saison des chaleurs qui battait son plein, et ta terre affaiblit par les retomber de cendre du volcan. Elle se demanda si elle pourrait parler de cela à la réunion, mais elle doutait que les estivaux qui avaient vu leur territoire disparaitre prête une oreille attentive à quelqu’un d’autre que leurs propres personnes.

    Au petit matin, l’alpha printanier avait choisi deux soldats qui l’escorteraient, comme il était de coutume, et s’en alla à vive allure vers l’immense saule pleureur où les élites de chaque clan s’étaient donné rendez-vous. Le chemin fut long et arasant, mais la difficulté et les douleurs qui parcourait ses pattes la petite femelle ne faiblit pas. Pour détournez son attention de la peine qu’elle avait, elle se concentra sur ce qui l’attendait, sur ce qu’elle allait dire, l’impression qu’elle devrait donner. Cela l’aida beaucoup…

    Quand les printaniers arrivèrent à proximité de l’arbre gigantesque, les guerriers s’arrêtèrent et restèrent à l’écart du lieu de réunion. Leur mission était d’escorté et de protéger leurs alphas, non de faire partie intégrante de ce qui allait se dérouler non loin d’eux. Ainsi, ils restèrent à portée d’olfactive de la jeune meneuse et se concentrèrent sur ce qui les entouraient. Une fois seule, Seira s’avança jusqu’au pied de l’arbre dont les racines formaient d’immense bras qui parut l’étreindre. Il était beau, malgré les troubles de la terre, et sous le soleil estival il brillait d’une douce lueur verdâtre qui apaisa l’esprit agité de la jeune louve. Elle s’approcha, posa sa truffe contre son tronc pour le saluer et le remercier de garder leurs secrets, puis s’assit à ses pieds en attendant que les autres alphas arrivent à leurs tours.

Revenir en haut Aller en bas
Sahondra
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : GoldenSorrow, Sheyla, cadence12
Féminin Messages : 141
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 25
Ta localisation réelle : Québec

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Il est ma moitié - Elijah

MessageSujet: Re: Le conseil des grands [PV ALPHA]   Jeu 27 Juil 2017 - 14:42


Le jour était arrivé, celui où les Alphas allaient se réunir pour une première fois depuis plusieurs générations. Jadis, sa mère lui avait parlé du temps de la grande guerre contre les démons élémentaires puis de celle provoqué par Oxymore. L'Estivale ne souhaitait pas impliquer son clan déjà affaiblit par les récents événements dans une guerre qu'elle jugeait inutile. Tous pourrait trouver leur compte dans les nouvelles terres, il suffisait de trouver un terrain d'entente.

Sahondra marchait lentement, profitant du vent sur son visage qui lui rapportait les odeurs de cet ancien monde où elle avait vagabondé longtemps. Maintenant que les Estivaux avaient plus ou moins établit un nouveau territoire, peut-être temporaire, sur la plage de l'autre côté du volcan, il lui avait fallu traverser le territoire déchu. Chacun de ses pas avaient fait lever la cendre qui s'était collée sur son pelage, lui rappelant la chute des siens. De l'autre côté de ce qui jadis avait été sa demeure, elle avait parcouru un territoire affaiblit par l'éruption. Partout, la cendre s'était accumulée, en moindre quantité, mais on pouvait voir ses traces à chaque endroit où l'on posait le regard. Elle aurait tant voulu que ses louveteaux à naître puisse connaître ce monde, connaître là d'où elle venait. Elle se sentait arraché à sa terre mère, laisser à elle-même face à l'inconnu. Mais le peuple Estival serait fort seulement si elle l'était, elle ne pouvait se laisser aller à la tristesse bien que celle-ci berçait son âme. La louve se devait d'être le phare qui guide les siens, celle qui leur montrerait la voie à suivre bien qu'elle ne savait elle-même où aller. Les anciens la guidaient et elle trouvait son réconfort dans les étoiles quand la nuit tombait.

Il lui fallut un moment pour arriver au lieu de rencontre. Elle était venue seule, ne respectant pas les coutumes. Elle n'avait pas besoin de guerriers pour l'accompagner, elle s'avait sa moitié viendrait et qu'il serait là en cas de besoin. Sahondra s'avança vers l'arbre centenaire, posant sa patte sur une des racines en signe de remerciement. Les clans devaient beaucoup à cet arbre qui avait traversé le temps. Elle s'assit en face de la nouvelle Alpha printanière, Seira. Celle qui avait prit le pouvoir par un coup d'état, la louve ne savait pas trop quoi penser de cette nouvelle venue. Elle se contenta donc de se positionner pour éviter de trop dévoiler son état, son ventre ayant commencer à s'arrondir elle ne désirait pas que tous découvrent trop tôt la naissance à venir. Les Estivaux renaissaient de leur cendre et la nouvelle génération aurait besoin d'une terre où grandir. Sahondra porta son regard vers celui de la Printanière.

- Seira

Elle ponctua sa simple présentation en baissant la tête une fraction de seconde en signe de respect. Ils avaient beau être chacun maître d'une saison, il n'en restait pas moins que pour l'Estival tous se devaient du respect malgré tout. Les conflits de saison étaient une chose, mais les loups devaient venir ici sous le saule pour parlementer, pas se battre.

- Tu portes sur toi l'odeur des fleurs qui font depuis toujours la gloire de ta saison, j'ose espérer que vous n'avez pas trop souffert de la catastrophe.

Elle ignorait à quel point les autres territoires avaient été touché, mais elle espérait qu'aucun n'avait souffert comme les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Elijah
Petit Arbre
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Okana
Masculin Messages : 302
Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 17
Ta localisation réelle : Dans une grotte avec Sahondra 8)

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Sahondra ♥

MessageSujet: Re: Le conseil des grands [PV ALPHA]   Jeu 27 Juil 2017 - 17:43


Le conseil des grands
Feat Les Alpha

Si un jour, on lui avait dit qu’il serait Alpha, Elijah aurait fui immédiatement. Le grand mâle n’a jamais voulu être alpha enfin, il ne se voyait pas alpha, qui voudrait un bâtard mi-hivernal et mi-estival comme alpha et pourtant, il a cette âme de leader, mais il refuse de l’admettre.

Quelque temps plutôt c’est sahondra qui lui annonça qu’elle devait partir à cette réunion, de base celle-ci devait partir seule, mais Elijah refusa de la laissée partir vu dans l’état qu’elle se trouvait. Même pas encore né qu’ils vivent déjà leur première réunion qui sait peut-être que l’un de ces petits monstres sera le futur Alpha Estival.
Avant qu’elle ne parte, il lui a fait promettre qu’il la rejoindrait, qu’il serait là pour la soutenir. Dans ces moments-là, l’ancien tueur prenait son rôle d’alpha très au sérieux.

Il avait franchi ses anciennes terres, plus aucune verdure était présente, le volcan n’avait laissé aucun êtres vivant. Il marchait sur les cendres la faisant voler au passage.

Il avait marché un certain temps se remémorant ses souvenirs passé sur les anciennes terres estivale qu’on appelait maintenant le territoire déchu, Elijah se refusait d’appeler les terres qui l’on vu grandir ainsi.

Il franchit un les terres inoccupés qu’il reconnut grâce à son odorat, celle-ci lui rappelait les neutres qu’il avait assassinés, il connaît cette odeur par cœur.
Le lieu de rendez-vous enfin devant lui. Le mâle marcha d’un pas déterminé et rassuré vers l’arbre millénaire. En humant l’air, il sentit sa belle et une odeur de fleur sûrement celle de l’alpha printanière. L’odeur de la nouvelle Alpha lui fit penser à sa sœur, il espérait qu’une chose qu’elle soit morte lors de la catastrophe du volcan.

Il se glissa au cœur de l’arbre son regard se dirigea vers sa douce, il lui donna un clin et se dirigea vers l’arbre, posa sa pattes sur le tronc en signe de respect.
Il se plaça au côté de sahondra et fixa son regard sur l’alpha printanier. Depuis qu’il était arrivé pas une seule fois, il l’avait fixé de peur de voir sa sœur en face de lui, mais heureusement, ce n’était pas elle.
Il la salua d’un signe de tête.

« -seira… »

Il s’asseya en regardant sa louve qui dans sa posture avait pris soin de cacher son ventre rond, le mâle compris ce que cela signifiait.

« -… j’espère que votre clan n’a pas trop souffert suite au catastrophe»

Dit-il sans dévoiler aucun sentiment, le mâle était neutre, il savait ce que les autres pensaient de lui au premier regard : un être froid, distant, sévère, certain le trouverons un sentiment de puissance et seront impressionné cette description la souvent fait rire, lui un être puissant ?! S’il était seul, il aurait explosé de rire.
Sa belle sahondra n’avait jamais eu l’occasion de le voir dans cet état de sérieux très élevé.

© PRIDE SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Akasan
Modératrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Soleilou, Klya
Masculin Messages : 258
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 14
Ta localisation réelle : Quelque part... Voire même derrière toi

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Lorsque la Colombe s'éprend d'un Ange ~

MessageSujet: Re: Le conseil des grands [PV ALPHA]   Jeu 27 Juil 2017 - 22:34

img_rp
Le Conseil des Grands
feat. Alphas de tout horizon
L'âge du renouveau

Peut-être était-ce le vent qui avait apporté à l’ancien solitaire les murmures des terres voisines.
Sans qu’il ne sache véritablement qui lui avait dicté, qui lui avait véritablement annoncé cette nouvelle imprévue, le lupin azuré avait fui son domaine pour un royaume qui demeurait plus que cher à son coeur. Devançant sa compagne de quelques foulées seulement, il avait, une énième seconde, savouré la caresse des ouragans hivernaux sur sa toison constellée de cristaux de givre. Si la perspective d’échanger quelques mots avec ses humbles égaux ne l’avait guère enchanté, la simple pensée de retrouver les environs de son Fjord l’avait plus que ravi. Son coeur lui semblait s’embraser, à mesure qu’il rejoignait ce domaine qu’il avait tant chéri, et où ses racines mêmes s’étaient ancrées, en dépit de ses véritables origines.
Glycenne le rejoindrait probablement dans les heures à venir. L’hivernal n’ignorait pas les desseins que nourrissait son Ange, et savait pertinemment qu’elle ne délaisserait l’occasion d’apprendre à connaître ceux qui constituaient de potentiels adversaires. Lui s’était simplement contenté de répondre à cet appel, par pur respect pour ses semblables. Profondément rebuté par les frontières imposées entre les diverses Tribus; ou du moins par les batailles qui s’organisaient si quiconque s’avisait de blasphémer les limites que les saisons s’étaient efforcées de défendre, l’Alpha savait que cette rencontre l’affligerait plus qu’elle ne lui profiterait. Mais si ses acolytes avaient jugé profitable de le convier à cette réunion, il en serait ainsi.
Apaisant le rythme saccadé qu’il avait imposé à son corps, Akasan stoppa un instant l’allure effrénée de sa course pour savourer l’étrange beauté de ce lieu qu’il avait si peu appris à connaître. Côtoyant son refuge de toujours, la plaine s’étendait, enserrant de ses bras alors fertiles de fleurs en tout genre le domaine qu’elle avait fait sien. Le loup indigo perçut nettement le miroitement de la mare qui découpait, sur quelques mètres à peine, la parfaite courbe d’herbe que dessinait la prairie sur l’horizon. Le vent qui soulevait les multiples pétales des enfants de la prairie le surprit cependant. Chargé de senteurs et parfums inconnus, il semblait à peine effleurer celui qu’il avait désigné comme enfant. Cette attitude de la brise qu’Akasan n’avait su connaître le déstabilisa profondément. Ainsi donc, ce n’était pas les bourrasques du nord qui dominaient ces lieux.
Son regard se darda, par pur instinct, sur le puissant squelette qui s’élevait aux côtés de la mince étendue d’eau. Fendant le ciel de ses branches épaisses, ce colosse des champs surpassait tout être de ce royaume, défiant quiconque de le détrôner. Sa chevelure étincelante de reflets estivaux retraçait sans peine les murmures du vent, osant effleurer dans un ultime souffle ce royaume qu’elle embrassait d’un mouvement. Captivé par une telle beauté, il parut au lupin azuré que son but s’achevait en cet instant, pour quelques secondes seulement. Que sa quête ne saurait aller plus loin, et que sa place était à nouveau en ces lieux, le liant indéniablement à ce domaine qu’il avait du délaisser pour le terrible poids d’une couronne. Campant ses membres teintés des couleurs de la nuit dans cette terre qu’il lui semblait l’avoir vu naître, Akasan étouffa finalement le mince espoir que ses racines le rattachent à jamais à ce domaine, faisant de lui un impassible gardien de ce royaume incontesté.
Ce fut avec regret que l’Alpha se redressa finalement, renonçant à la folle utopie d’un jour laisser choir son titre de souverain, et de recouvrer à nouveau son masque de vagabond des Fjords. Son rang d’enfant des neiges l’obsédait, ressassant en lui, et en chaque instant, l’affreuse constatation qu’il avait perdu sa liberté par le biais d’un simple mot. Il avait accepté cette couronne qui l’écrasait, et qu’il n’avait su désirer. C’était, dans un ultime regret, qu’il avait observé s’égarer dans les tréfonds de l’oubli, la silhouette vagabonde qu’il avait jadis été.
Reprenant un pas léger, Akasan ne daigna accélérer le mouvement, peu désireux de se confronter à ses nouvelles responsabilités. Son âme lui semblait s’affliger, à chaque nouveau geste, d’une énième blessure. Son esprit s’égarait, retombant à chaque recherche sur la même impasse que lui imposait le destin. Son titre, son trône, ne lui permettrait plus cette insouciance qu’il nourrissait autrefois. Tentant, en vain, d’apaiser cet ardent désir de liberté qui le hantait sans cesse, il concentra ses sens sur les murmures légers de la prairie.
Et, une énième fois, il lui parut que ce royaume même lui ressassait son choix, l’assurant de ses regrets. La terre même le tourmentait, le piégeant dans son propre désarroi. Echappant un instant à cette effroyable constatation, l’ancien solitaire s’élança, laissant l’herbe brûler ses coussinets endurcis tant ses mouvements se faisaient vifs. Il désirait oublier, délaisser cette affreuse image de seigneur qui lui apparaissait à chaque fois qu’il évoquait en son esprit sa propre personne. Et peu importe par quel biais. La douleur lui parut estomper un instant le souvenir de sa condition actuelle, l’abandonnant au seul désir de s’affliger encore de blessures physiques pour compenser la douleur de son âme.
Ce fut lorsque l’immense colosse d’écorce lui apparut, qu’il put esquisser un souffle. Dardant ses sens et pensées sur les alentours de l’arbre, ses tourments furent rapidement effacés par la constatation des silhouettes qui s’agitaient sur les branches entrelacés du Seigneur de la plaine. Se tenant à une raisonnable distance, Akasan patienta un instant avant d’oser se dévoiler à l’aveugle regard du Saule. Ses pas se firent légers, tandis qu’il délaissait inconsciemment le fardeau des pensées qui l’obsédait. Sa silhouette se mut tranquillement jusqu’au rideau de branchages défendant ce domaine qui contemplerait la première rencontre de cette nouvelle génération de meneurs.
Franchissant la frontière naturelle d’un mouvement léger, respectueux, l’hivernal se dévoila finalement aux regards qu’il avait appris à affronter sans l’ombre d’une hésitation. Son premier réflexe, qu’il contint maladroitement, fut de s’approcher du tronc noueux et de s’incliner face à la puissance de ce roi des âges, lui signifiant son plus ardent respect. Retenant ce geste, Akasan salua d’abord ses comparses, avant de s’exécuter. Ses gestes se firent plus significatifs encore que ceux des précédents. S’abaissant jusqu’à terre pour saluer le Saule, ses prunelles se turent un instant tandis qu’il dévoilait à l’arbre ses pensées les plus secrètes, et son adoration profonde. Le domaine de cet antique Seigneur l’avait bercé, et le lupin indigo tachait de saluer son Roi comme il se le devait.
Il se releva finalement, avant de se diriger vers un léger espace dessiné par les racines noueuses du colosse. Osant abandonner là son corps ébranlé par sa course précédente, l’ancien solitaire s’assit finalement. Ses yeux vagabondèrent longuement sur les individus présents à ses côtés, tandis que ces derniers échangeaient quelques mots. Il ne les reconnut pas véritablement, se contentant de deviner leur identité par le biais des rumeurs qui lui étaient parvenues et de ses propres connaissances. Ce fut avec soulagement qu’il sut désigner Sahondra, Alpha estivale, et son nouveau compagnon, Elijah. A l’image du lupin d’ardoise, Akasan se contentait d’accompagner sa belle, malgré son poste tout aussi significatif au sein de son Clan. Ses prunelles de givre se plongèrent finalement dans les saphirs qu’affichait sereinement la dernière présente. D’un noir de jais, sa chevelure d’or cascadait sur ses épaules, la couronnant d’un énième diadème plus certain que celui du poste qu’elle avait conquis.
Seira, la meneuse printanière. La louve qui avait bravé les commandements de son propre Alpha pour afficher sa puissance à ses compagnons.
Le lupin indigo la toisa un instant, avant d’écouter leur précédent échange. Ce fut, lorsque leurs derniers mots se noyèrent dans le silence qu’il osa prétendre à la parole.
« Salutations. »
Il les observa un instant, conscient de la pesante atmosphère qui s’était finalement installée.
« Je ne puis véritablement oser prétendre à mon titre d’Alpha, mais je me permets cependant de vous saluer avec tout le respect que vous méritez. Sahondra, Elijah, Alphas Estivaux, mes plus humbles saluts. Seira, Alpha Printanière, mon respect est votre. »
Ses prunelles se reportèrent finalement à la carrure colossale du Saule.
« Osons espérer que la fureur du Volcan ne s’étendra pas à ce domaine… »
Le lupin des glaces avait exprimé ses pensées les plus secrètes sans véritablement le désirer. Se ressaisissant dans un nouveau murmure, il reprit.
« Peut-être avez vous eu vent des dernières nouvelles, mais se tient aujourd’hui à vos côtés ce que certains s’obstinent à nommer Alpha Hivernal. Nommez moi comme vous le désirez, tolérez ma présence si vous la jugez acceptable, mais sachez que mon nom est Akasan. »
Il avait espéré se révéler habile des mots, et que son respect le plus profond s’était parfaitement dévoilé à ses comparses. Mais la véhémence quand à son rôle avait probablement transparu dans ses paroles, et le l’hivernal ne s’en tiendrait néanmoins par rigueur.


Revenir en haut Aller en bas
Glycenne
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Glycenne
Féminin Messages : 155
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 17
Ta localisation réelle : Sur le dos d'une baleine à bosses volante à pois roses au pays des bisounours

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Akasan

MessageSujet: Re: Le conseil des grands [PV ALPHA]   Ven 28 Juil 2017 - 0:13

Le conseil des grands

Premiers pas
C'est seule que le corbeau se réveilla ce matin là. Les louveteaux étaient sûrement fourrés dans un recoin de la grotte de glace, rien de bien étonnant en somme. En revanche, l'absence de son compagnon à ses côtés l'alarma quelque peu. Ainsi, il ne l'avait pas attendue. Elle qui comptais sur sa compagnie durant le trajet, c'était raté. Pressée de le rejoindre, elle se leva rapidement, passant juste un petit coup de langue sur son poitrail avant de prendre la route. Son frère, fidèle soldat hivernal, avait insisté pour l'accompagner ou, du moins, qu'elle s'accompagne de soldats, mais la toute jeune Alpha avait catégoriquement refuser, préférant montrer un aspect pacifique -et elle se défendrait bien mieux seule qu'avec deux empotés à ses côtés de toute manière.
Contenant son empressement, c'est d'un pas léger qu'elle suivit les traces de son compagnon en direction du lieu de rendez-vous. Les terres neutres... La belle ne pouvait que s'angoisser de la réaction du lupin azuré, qu'elle savait détester son nouveau rôle et les chaînes qui s'étaient accrochées à ses pattes à son obtention. Et s'il décidait, devant tous les souvenirs que ces lieux lui apportait, de reconquérir sa liberté, de laisser tomber ce trône qu'il haïssait ? Elle ne pourrait le supporter. Le coeur de la noireaude se serra, et c'est renfrognée qu'elle continua le trajet. Elle se détestait de pouvoir penser ainsi, de pouvoir ne serait-ce qu'imaginer qu'il pourrait l'abandonner pour de telles raisons, mais cette pensée futile tournait à présent en boucle dans son esprit.

Glycenne remarqua à peine le trajet, occupée qu'elle était à démêler le fil de ses pensées. Des silhouettes se dessinaient déjà sous l'arbre plus que centenaire, et elle pu deviner aux odeurs chaudes et boisées, ainsi qu'à la note, plus froide mais familière, de l'hiver, qui était déjà présent sur les lieux. Elle se stoppa alors, observant de loin les corps qu'elle pouvait voir. L'Alpha estivale semblait accompagnée, sans doute par son tout récent compagnon, et la jeune louve représentante du printemps lui était inconnue. Nombre rumeurs quand au coup d'état éclatant qu'elle avait réalisé pouvait cependant lui indiquer qu'il s'agissait de Seira, nouvelle Alpha des pâquerettes.
Il fallut un certain temps à l'Alpha hivernale avant qu'elle ne se décide à les rejoindre. D'un pas mesuré, elle tenta de faire taire sa timidité et se dirigea en silence vers le tronc noueux du saule. Posant délicatement son front contre son écorce, elle le remercia silencieusement d'être aujourd'hui le témoin et protecteur de leur réunion, avant de rejoindre les autres, se tenant légèrement à l'écart de son compagnon.
- Bonjour à tous

Un sourire chaleureux mais discret se dessina sur ses babines. Il fallait qu'elle fasse attention à son parler, elle n'était plus une simple nourrice et ne pouvait certainement pas se permettre de parler aussi familièrement à ces Alphas qu'à d'autres loups. Elle ferait donc attention à ses mots. Se tournant vers les dirigeants de l'été, elle leur déclara, sincère de ses propos :
- Je suis véritablement désolée du sort de vos terres et j'espère sincèrement que vous en trouverez de nouvelles pour prospérer. L'hiver n'oubliera pas l'aide que vous lui avez apporté et, si l'occasion se présentait qu'il vous rende la pareille, il ne manquera pas de le faire.
Code by Eressëa
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 65
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 22

Identitée du loup/chien
Rang: Beta
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Re: Le conseil des grands [PV ALPHA]   Dim 17 Sep 2017 - 17:51


    La blonde n’eut pas à attendre bien longtemps avant que la première Dame ne fasse son apparition. Sahondra, Alpha de l’Eté, approcha tranquillement au centre de l’alcôve verdoyante que créaient les longues branches du saule et vint saluer l’arbre centenaire avant de venir s’assoir à la place qui lui était réservé en face d’elle.

    - Seira. – dit-elle en inclinant légèrement la tête.
    - Sahondra. – répondit la jeune louve en faisant de même.

    Seira vouait pour tout être non-printaniers une amertume innée, pourtant la louve qui se tenait devant elle était bien plus qu’un simple solitaire errant et quémandant sa clémence, mais son égale en tout point. La politesse qu’elle lui fit preuve la toucha, bien qu’elle ne le montra pas, et ce fut avec une grande surprise qu’elle l’entendit s’inquiété de son propre peuple.

    - Tu portes sur toi l'odeur des fleurs qui font depuis toujours la gloire de ta saison, j'ose espérer que vous n'avez pas trop souffert de la catastrophe.

    Un mince sourire ce dessina sur son visage, tout dans cette femelle n’était que délicatesse et malgré les terres et les saisons qui les séparait elle était certaine qu’elle aurait pu l’apprécier. Cependant, il y avait tant de facteurs qui la rendait naturellement détestable à ses yeux que la blonde se demanda si cet amitié aurait réellement put avoir lieu.

    - Je te remercie du soucis que tu te fais pour le printemps, alors que ta propre terre a beaucoup souffert. Hélas, je crains que mes prairies se meurent moins rapidement que tes plages.

    Les retomber de cendres tuait les arbres en les empêchant de respiré et il ne serait plus qu’une question de temps avant que le champ de coquelicots ne perd ses couleurs. Cette pensé assombrit les pensées de Seira qui perdit son petit rictus affectueux pour la brune. Ce n’était peut-être pas le moment de parler de cela maintenant, après tout la réunion avait plusieurs buts et plusieurs sujets à aborder : La destruction de l’Eté, les nouvelles terres, et … le Solstice. Son cœur se serra en pensant à ses fiers guerriers qu’elle avait rencontrés au prix de sérieuse égratignure. Elle souhaitait de tout cœur les revoir et de leurs parler, de les comprendront et de s’en faire des amis. Le coup d’état avait joué en leurs défaveurs dans la course à la conquête.

    Elijah, Alpha estival, apparu à son tour avec une discrétion qui troubla la noiraude. Elle ne remarqua sa présence qu’à l’instant où il passant devant elle. Rare était ceux qui arrivait à la surprendre, mais en général ils appartenaient tous à la même caste. Des tueurs ou des espions, loups dont la discrétion était le mot d’ordre sous peine de mourir à la place de leur cible dans d’affreuses souffrance. Ce loup gris était meneur, mais pour Seira il n’avait aucun doute qu’avant d’obtenir cette place il devait être l’un des leurs. Il la salua à son tour, tout comme sa compagne avant lui et elle lui répondit de la même façon, mais quand il s’enquit de la santé de son territoire elle ne put réprimer un petit pouffement de rire.

    - Ma foi, vous êtes fait pour vous entendre. Sahondra m’a posé exactement la même question il y a quelques instants.

    Elle ne se moquait pas, mais souriait amusé de la situation. En les voyants côte-à-côte, elle se surprit à les envier secrètement en remarquant les regards tendres qu’ils s’échangeaient, cette attirance qu’ils avaient l’un pour l’autre, cette amour palpable aussi fort que brulait les passions de l’Eté.

    Le vent glacial de l’hiver se faufila entre les longues branches du saule, fouetté les narines sensibles des saisonniers, annonçant avec rudesse la venue de l’alpha du froid. Akasan portait sur lui les couleurs de l’eau glacer et des nuits sombres, sont épais pelage ne pouvait pas dissimuler la musculature que les voyages lui avaient donné, ni l’énorme épée qu’il portait sur son dos. Cependant, contrairement aux légendes de louveteau qu’on avait véhiculé au sujet des Alphas hivernaux il ne parue pas à Seira aussi froid et solitaire qu’elle ne l’eut pensé. Ses paroles furent emplies d’une humilité qui laissa la noire dubitative à son sujet, tout comme les autres Alphas présent à cette réunion il était un jeune meneur qui devrait, suite à la catastrophe, faire ses preuves, mais faire preuve d’autant d’honnête devant de potentiels rivaux étaient si risquer qu’elle se demanda s’il savait ce qu’il faisait. Cependant, elle pria avec lui pour que la cendre qui emplissait les territoires désolés n’atteigne pas ce bosquet féerique où la vie perturbait.

    - Peut-être avez-vous eu vent des dernières nouvelles, mais se tient aujourd’hui à vos côtés ce que certains s’obstinent à nommer Alpha Hivernal. Nommez moi comme vous le désirez, tolérez ma présence si vous la jugez acceptable, mais sachez que mon nom est Akasan.

    Seira eut un bref mouvement d’épaule. Ne pas se nommer par leur propre nom aurait été absurde et elle ne comptait pas faire preuve de plus de respect qu’il ne se doit pour ses égaux. Le loup bleuté fut bientôt rejoint par sa compagne, une louve noire qui apporta ses respects au saule et aux meneurs estivaux. L’alpha des fleurs eut la désagréable impression qu’une alliance se dessinait déjà devant ses grands yeux clairs et elle en fut très contrarier, le printemps étant le premier clan à mériter de l’aide. Après tout, même si Sahondra et Elijah lui avaient été sympathique ils avaient été incapables de gérer la folie de leur volcan.
    Tournant son regard azuré à la place où aurait dut se trouver l’alpha de l’automne, Seira n’y vit qu’une large place vide et fut agacer de constater, qu’en plus de se trouver à ses côtés, elle restait désespérément vide. Daeron se fit désiré un petit moment et son retard exacerba la louve.

    - Je crois que Daeron se fait désiré. Il est bien en retard.

    Les alphas attendirent encore de longues minutes que le loup à la crinière ardoise apparaisse ou que son odeur viennent leurs chatouillés les narines, mais rien ne se produisit.

    - Peut-être vaudrait-il mieux de commencer sans lui ?
[HRP: Je poste après deux mois d'attente, Hurri nous à transmis qu'elle ne répondrait pas ( de suite) en tout cas]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le conseil des grands [PV ALPHA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le conseil des grands [PV ALPHA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Le saule pleureur-
Sauter vers: