Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sahondra
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : GoldenSorrow, Sheyla, cadence12
Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 26
Ta localisation réelle : Québec

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Il est ma moitié - Elijah

MessageSujet: Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]   Jeu 20 Juil 2017 - 16:05


Le sol était spongieux sous ses pattes, l'humidité ambiante se transmettant au sol rouge. La couleur de la terre avait d'abord étonnée la louve qui incertaine avait pris un bon moment pour observer les alentours avant de s'enfoncer sous le couvert des arbres immenses. Si immenses et fournis qu'elle pouvait à peine voir le ciel. L'endroit était par le fait même plongée dans une semi-pénombre avec des rayons de lumière par secteur. L'air lourd était difficile à respirer et elle devait marcher lentement pour ne pas essouffler inutilement. La chaleur était étouffante et le pelage de l'Alpha lui collait au corps malgré sa courte épaisseur, elle n'osait pas imaginer un hivernal ici. Il mourrait de chaud avec son lourd pelage adapté à l'hiver.

Elle progressait lentement, devenant de plus en plus énervée par les nombreux moustiques qui lui tournaient autour sans relâche. Heureusement, elle n'avait pas rencontrer trop d'insectes piqueurs bien qu'elle sentait encore les démangeaisons de ceux qui avaient voulu goûter son sang. Sahondra finit par atteindre ce qui ressemblait à une clairière minuscule, les arbres étant plus éloignés les uns des autres laissant passer la lumière du soleil. Elle put voir que l'astre était à son zénith. Des bruits de toute sorte lui venait aux oreilles et elle sentait tout ses sens mis en action, elle se devait d'être très attentive en ce territoire hostile. Continuant sa route, elle aboutit près d'une rivière large de plusieurs mètres dont l'eau était rougit comme la terre.

Heureusement, un agréable courant d'air passait par ici et cela eut pour effet de la rafraîchir quelque peu. Elle s'arrêta quelques instants, profitant de la brise. Tout les sens en alerte en fit soudain un écart pour se tourner en direction d'un bosquet épais de fougères de tout genre. Un bruit de pas sourd lui venait aux oreilles, quelque chose venait vers elle et elle espérait que ce soit un visage connu. Courir dans la jungle ou plonger dans la rivière pour fuir ne lui semblait pas être de très bonnes options pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Hurricane
Blonde Naine & les 7 Canins
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
24/100  (24/100)
En couple ?: Jamais sans Akiro.

MessageSujet: Re: Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]   Sam 22 Juil 2017 - 14:25

Hors Rp:
 

Maudits moustiques !

D’un geste indolent, elle chassa d’une patte la petite créature gonflée de sang avant de laisser tomber son regard sur la partie fraîchement enflée. Elle laissa échapper un long soupir exaspéré. Ce n’était qu’une question de minutes, avant que la sensation de picotement ne fasse son apparition. Elle sentait déjà monter en elle cette furieuse envie de démangeaison et dû se faire violence pour ne pas y céder. La jeune Tueuse se mordit la lèvre inférieure en signe de résistance, avant d’adopter une démarche de plus en plus précipitée. Les moustiques, en prédateurs terribles qu’ils étaient la suivaient à la trace depuis une bonne quinzaine de minutes et leur présence, qu’Hurricane avait au départ acceptée, lui devenait de plus en plus intolérable.  Ces misérables vautours bourdonnants émettaient un tumulte insupportable, une mélodie dérangeante dans ses oreilles qu’elle aurait volontiers bouchées. Mais elle ne pouvait se permettre de céder à des tels enfantillages, ce vieux réflexe puéril n’avait pas lieu d’être et Hurricane eut honte d’y avoir songé.

Son enfance avait été  enterrée sous de grandes coulées de lave et résidait désormais 6 pieds sous terre. Le réveil de cette masse rocailleuse aux crachats acides avait détruit le peu de joie qu’il lui restait à l’idée d’aller visiter ceux qui lui avaient offerts la vie. La tombe de ses parents et les vestiges qu’elle contenait, preuve autrefois irréfutable de leur passage, - aussi court soit-il- dans ce monde n’existait plus. L’odeur infâme du souffre avait remplacé les fragrances fruitées de la Cascade de Nienor, la terre, jadis fertile, n’était plus qu’un réceptacle desséché des immondices qu’avait relâché Nestariel. La sépulture avait disparue sous un tas de cendres, emportant avec elle le cœur d’une orpheline à qui l’on avait forcé le deuil pour la deuxième fois.  Peut-être que ce détachement définitif était nécessaire pour aller de l’avant ? Elle planta un peu plus profondément ses griffes dans la terre molle. N’était-elle pas déjà allée de l’avant ? Elle serra les crocs, désespérée, tandis qu’une colère sourde se frayait lentement un passage entre les méandres de ses pensées. Elle avait passé sa vie à se battre contre cette peur viscérale surgissait face à leur jugement à son égard. Elle avait imaginé le pire, elle avait accordé tellement d’importance à ces êtres qu’elle ne vivait plus pour elle, mais pour eux. Malgré cela, elle avait réussi à briser cette spirale infernale, elle était devenue indépendante, elle avait réussi à se faire aimer, elle avait fondé sa famille, elle avait eu tout ce dont elle avait rêvé et ne pensait jamais avoir !

Son territoire avait disparu, ses camarades étaient tristes, mais motivés à retrouver de nouvelles terres. Pourquoi n’arrivait-elle pas à partager leur enthousiasme ? Ces êtres chers, enfouis sous terre, qu’elle avait lâchement abandonnée, pesaient encore sur sa conscience, mais jamais elle ne pourrait retourner en arrière … C’était fini, n’est-ce pas ? Elle sentait que sa vue devenait trouble. Hurricane était persuadée d’avoir coupé le cordon depuis longtemps, mais au final, toute l’attention qu’elle avait concentrée sur les autres, elle ne s’en était jamais débarrassée, elle l’avait juste dédiée à des cadavres. Et ce n’était que maintenant qu’elle s’en rendait compte. La brûlure au niveau de ses yeux était de plus en plus forte. Cela faisait plus de mal que prévu. Elle était frustrée, terriblement en colère contre elle-même et encore plus  contre cette boule qui se formait dans sa gorge à mesure que les secondes passaient.

Elle n’aurait pas du être triste, car tout lupin censé aurait fait son deuil depuis longtemps et aurait accepté la disparition définitive de ses géniteurs dans sa vie.  La jeune louve laissa échapper un rire amer. C’était pathétique. Elle était mère de famille et se comportait comme un louveteau. Décidément, elle ne faisait rien comme tout le monde.

Hurricane ravala ses larmes du mieux qu’elle pu, ce n’était pas le moment de se laisser embarquer dans des constats qui ne feront rien d’autre que de la conforter un peu plus dans sa peine. Elle était partie seule pour explorer, si elle n’était pas capable de gérer sa vie personnelle ce n’était pas pour autant qu’il fallait faire défaut à ses Alphas, qui, contrairement à elle, savaient exactement comment ils devaient procéder.  Il fallait partir à la découverte de ces nouvelles terres et en conquérir le plus possible. Pas bien compliqué pour le moment, étant donné qu’elle semblait être la première –pour l'instant- à fouler cette terre écarlate.  

Tâchant de s’empêcher de penser, Hurricane effectuait son travail mécaniquement, en se frottant à quelques arbres tous les quelques mètres parcourus pour indiquer aux futurs visiteurs que cette jungle ne leur appartenait pas.  Elle trottinait, regardant droit devant elle et chassait les moustiques d’un mouvement d’oreille ou en remuant sa queue brune et bleue. Sa démangeaison à la patte ne s’était pas calmée et elle fut forcée de s’arrêter pour soulager ce picotement. Elle frotta la partie enflée de sa deuxième patte avant de reprendre son exploration.

Elle se figea lorsqu’elle entendit le son caractéristique d’une rivière. Intéressée, la Tueuse se remit en marche, cheminant à travers les nombreux arbres qui peuplaient la jungle. Un bon nombre de fois elle fut tentée d’emprunter une autre direction, ses sens lui jouaient des tours et plusieurs fragrances inconnues attiraient son attention. Mais elle avait définitivement besoin de voir à quoi ressemblait cette rivière, d’autant plus qu’elle commençait à avoir soif. Après quelques minutes passées à se concentrer sur ce qu’elle entendait, les clapotis familiers se firent de plus en plus rapprochés. Hurricane discernait déjà  à travers les épaisses fougères qui bordaient le lieu le liquide  rouille qui se mouvait à travers les terres. Hurricane se félicita de sa vue qui lui permettait de voir aussi bien de loin. Un des seuls avantages que la presbytie ne lui avait pas volé… Son pouvoir de brûlure avait vraiment fait des ravages sur sa vision. La femelle taupe n’en avait jamais parlé à personne, de peur qu’on lui retire ses fonctions. C’était certes, dérangeant de se retrouver face à une victime floue mais jusqu’à présent cela ne l’avait pas empêché de mener à bien son travail. Elle espérait pouvoir encore garder longtemps se secret.

Alors qu’elle avançait dans les fougères, une odeur familière vint soudainement lui titiller les narines. Surprise, elle eut un mouvement de recul. Sans même la voir, la louve aux papillons sentit toute l’attention de son Alpha se poser sur elle. Lentement, Hurricane tâcha de se reconstruire un visage normal. Elle ne pouvait pas faire face à son Alpha avec une tête pareille. Elle inspira profondément en essayant de se donner contenance, puis elle fit quelques pas hors de la végétation.  Sa prunelle bleue croisa le regard bordeaux de son Alpha et la Tueuse lui fit un sourire. Elle espérait de tout cœur qu’il ne sonnerait pas trop faux. Ce n’était vraiment pas facile, après cette conversation mentale qu’elle avait tenue de faire comme si de rien était.  

«  Je ne pensais pas vous trouvez ici, Sahondra ! Pardonnez-moi de vous avoir alarmée,  j’étais curieuse de voir à quoi ressemblait cette rivière. » elle avait dit ça timidement, comme à chaque fois qu’elle s’adressait à son Alpha. Toutefois, depuis qu’Elijah était devenu son compagnon, elle se sentait un peu plus à l’aise, c’est pourquoi elle continua :

«  Pensez-vous que cette terre nous sera bénéfique ? A part mettre en place un élevage de moustiques, je ne vois pas vraiment ce que l’on pourrait en faire pour le moment » dit-elle en essayant de plaisanter. La présence de Sahondra, la rendait aussi bien nerveuse que soulagée. Discuter allait lui permettre de penser à autre chose.  

ft. Sahondra et plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Sahondra
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : GoldenSorrow, Sheyla, cadence12
Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 22/12/2015
Age : 26
Ta localisation réelle : Québec

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Il est ma moitié - Elijah

MessageSujet: Re: Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]   Sam 22 Juil 2017 - 22:39

https://www.youtube.com/watch?v=ySSMl7LL-cY


La louve marron qui sortit des buissons n'était pas étrangère à Sahondra. Avec ses mèches blondes et son marquage de papillons, il était impossible de ne pas reconnaître la tueuse. Ce qui l'étonna était l'air triste d'Hurricane. Elle n'aurait pas pensé que la destruction du territoire pourrait à ce point affecter la louve. Il était vrai que comme elle, Hurricane était issu d'une longue lignée qui trouvait sa sépulture dans les terres estivales et il avait fallu leur dire un dernier au revoir de manière brutale, mais les parents de la tueuse étaient morts depuis longtemps. Sans dire un mot, son regard croisa celui de la louve et elle lui offrit un sourire amical.

- Je ne pensais pas vous trouvez ici, Sahondra! Pardonnez-moi de vous avoir alarmée,  j’étais curieuse de voir à quoi ressemblait cette rivière. Pensez-vous que cette terre nous sera bénéfique ? À part mettre en place un élevage de moustiques, je ne vois pas vraiment ce que l’on pourrait en faire pour le moment.

La voix d'Hurricane trahissait sa nervosité et l'Alpha fit semblant de ne rien voir. Après tout, elle comprenait bien l'attitude plus distante des loups envers elle même si cela la dérangeait de mettre un espace entre elle et les autres. Elle se revoyait jeune, quand elle jouait avec les louveteaux qui étaient désormais devenus des subordonnés. À l'époque, tout le monde savait ce qu'elle deviendrait, mais nul ne la traitait différemment pourtant. Chassant un millième, minimum, moustique avec sa queue touffue elle laissa échapper un léger rire cristallin.

- Nous trouverons bien quoi en faire, mais j'imagine que l'éducation et l'élevage des moustiques ne sera pas notre priorité. À moins que l'on puisse dresser ces derniers à attaquer uniquement nos ennemis.

Elle disait cela en rigolant. Elle s'était posé la même question en arpentant la jungle, bien que l'endroit semblait regorger de ressources il était hostile aux loups. En regardant tout autour, uniquement de la végétation et des moustiques. Il y avait bien ça et là des rayons de lumière et cette rivière brunâtre, mais cela n'en faisait pas plus un endroit propice pour le clan. La louve espérait trouver en s'enfonçant dans la jungle un endroit mieux adapté pour y établir un quelconque bout de territoire estival. Il lui sembla entendre un bruit de glissement provenant de la rivière, mais nul mouvement ne lui était visible. Osant un sourcil interrogateur elle se tourna vers Hurricane.

- L'as-tu aussi entendu? Ou bien c'est les moustiques qui font me rendre dingues?

Ces derniers continuaient de les harceler et le faible vent de bord de rivière n'en chassait que quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
Eos
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : fracture46
Masculin Messages : 30
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 20
Ta localisation réelle : Normandie

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nope

MessageSujet: Re: Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]   Mar 25 Juil 2017 - 15:51


Eos

Maudits moustiques !
Eos était parti en exploration suite à sa rencontre avec Sahondra sur une plage qui lui avait évoqué les anciennes terres de l’Été. Il s’aventura sur les terres, un peu au hasard, finissant par arriver à la lisière de ce qui ressemblait fort à une jungle. Le soldat fut rapidement assailli par un ennemi qui n’était pas très commun pour lui : des moustiques. Il  y en avait un nombre important, il les entendait bourdonner autour de lui, cherchant à se poser pour le piquer et lui provoquer des démangeaisons fort désagréables. Le loup orange avisa alors un coin de terre et s’y roula longuement. Sa fourrure orangée vira à un marron peu gracieux, mais bon c’était le prix à payer pour se débarrasser de ces nuisibles.

Eos s’engagea ensuite dans la jungle. Le sol était instable, moue, voir spongieux par endroit. Il fallait progresser avec précautions pour ne pas se retrouver prit au piège. Comme il n’avait pas à se préoccuper des moustiques qui lui fichaient la paix maintenant qu’il s’était couvert de terre, le soldat put avancer en faisant attention à où il mettait les pattes. La terre était rougeâtre, les arbres étaient immenses et formaient une voûte qui cachait presque complètement le soleil. L’environnement était assez étouffant, l’air lui-même était difficilement respirable, rendant la progression lente. Un hivernal ne résisterait jamais à un climat pareil. Un estival comme Eos peinait déjà à progresser dans cette atmosphère.

Quelque chose changea, le bourdonnement léger des moustiques laissa place à un bruit d’écoulement d’eau. Il y avait une rivière non loin ! Peut-être que l’air y serait moins désagréable ? Le loup au pelage plein de terre s’avança dans la direction du bruit. Il arriva au bord d’une rivière bordée de fougères. A en voir la couleur, ça semblait être une mauvaise idée d’en boire l’eau comme de s’y baigner. L’eau devait véhiculer des particules provenant de la terre mole qu’il avait foulé jusqu’à présent. Toujours sur ses gardes, le soldat observait les alentours. Après un instant, il perçut un bruit étrange, un genre de glissement qui ne provenait pas de la terre, mais de l’eau. Quelque chose se trouvait dans cette rivière. Ce devait être gros pour faire un bruit si perceptible. L’estival décida de prendre un écart avec le bord de ce court d’eau trouble. Il entendit alors quelqu’un dont il reconnu aussitôt la voix.

« L'as-tu aussi entendu? Ou bien c'est les moustiques qui font me rendre dingues? »

C’était Sahondra, elle n’était pas seule visiblement. Mais ce bord de rivière était dangereux pour une raison qui échappait encore à Eos. Il devait l’avertir, ce qu’il entreprit de faire en traversant les broussailles pour arriver en vu de son alpha ainsi que d’éventuels autres individus. Le soldat découvrit que la louve dominante était accompagnée par Hurricane, la compagne de son frère, Akiro. Sans vraiment prendre le temps de les saluer, il leur lança sur un ton emprunt d’une certaine crainte.

« Ne restez pas près du lit de la rivière ! Il y a quelque chose de gros qui se déplace là-dedans ! »

Il marqua un arrêt pour saluer son alpha comme il se doit et fit un signe de tête amical à Hurricane avant de poursuivre sur un ton plus calme.

« Je ne l’ai pas vu, mais je l’ai bien entendu. Cette eau est trop trouble pour qu’on sache ce qui peut s’y trouver. »

Eos recula du bord et observa un instant les deux louves le regarder, il baissa la tête et se rappela que sa fourrure était couverte de boue. Il releva la tête et lança aussitôt.

« C’est pour éviter que les moustiques viennent m’ennuyer. »

Eos ne dit rien de plus, remuant une oreille alors qu’il restait attentif à son environnement.
code réalisé par fracture46


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Solstice
Petite Graine


Race : Loup/louve
Masculin Messages : 30
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 28

MessageSujet: Re: Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]   Mar 25 Juil 2017 - 22:46

HRP EVENT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maudits moustiques [LIBRE estival ou neutre (qui veut bien donner ses points à l'été)]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Eté-
Sauter vers: