Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Baignade improvisée | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jenn
Fonda' à l'esprit tordu ♥
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Baignade improvisée | Libre   Jeu 20 Juil 2017 - 13:13







Baignade improviséeJenn




De superbes montagnes pointent le bout de leur nez à l'horizon, et la plaine s'étend sur quelques kilomètres.
Non loin de là, on peut apercevoir un grand arbre, dont les branches dansent au rythme des coups de vent. La brise entraine avec elle l'odeur de l'herbe, ainsi que celle de l'eau stagnante.

A allure calme, je me rapproche petit à petit de ce qu'y est un majestueux saule pleureur. Son tronc est énorme, autant en épaisseur qu'en hauteur. On devine qu'il était là bien avant tout les loups ayant foulé ces terres.


Le soleil cogne énormément, je ne tarde donc pas à m'allonger à l'ombre des feuillages, juste à côté de l'étendue d'eau. L'air est plus frais par ici, et je sens le sommeil me guetter.
J'ouvre grand la gueule afin de laisser un bâillement s'échapper. Je dois dire que ces derniers jours n'ont pas été propices à de longs repos. Quelques siestes par ci par là ne sont malheureusement pas suffisantes pour récupérer la fatigue qui s'est accumulée.

En fait, la seule chose qui m'a réellement tenu éveillée est cette tenace curiosité.

Depuis toute petite, j'ai toujours voulu venir découvrir ces territoires. Rencontrer ces loups aux étranges pouvoirs en rapport avec les saisons. Apprendre leurs coutumes, leurs manières de vivre.
Je ne dis pas vouloir en faire partie, loin de là, mais seulement les rencontrer, et connaitre davantage de choses. Toujours plus de connaissances.

Mon ventre gargouille, et bientôt, le sentiment de faim devient plus important que le besoin de dormir.
Je me lève, m'étire, et m'approche à pas feutrés de la mare. Devant moi, l'eau est trouble, et presque entièrement recouverte d'algues. Je contourne donc celle-ci afin de trouver un endroit un peu plus limpide.

Devant moi, j'entrevois quelques poissons plus ou moins gros effectuer des allers et retours. Je suis meilleure à la chasse qu'à la pêche, mais je sais cependant nager. Et puis au moins, ça me rafraichira.
Je saute tête la première, et tente d'une manière ou d'une autre d'attraper quelque chose.

Malheureusement, c'est bredouille que je remonte à la surface. Le poisson, ça ne sera pas pour aujourd'hui...
J'en profite cependant pour nager et me défouler un peu.

Je plonge, admirant la beauté des "fonds marins". Il y a toutes sortes d'espèces ici, de magnifiques poissons aux écailles multicolores, mais aussi des grenouilles ou encore des choses dont je ne connais même pas le nom.

En remontant prendre ma respiration, je me retrouve nez à nez avec un inconnu. Il ne semble pas méchant, mais mieux vaut être prudente.
Je me propulse de quelques mètres.

-Bonjour?




© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Vice
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Avec son ego.

MessageSujet: Re: Baignade improvisée | Libre   Dim 23 Juil 2017 - 14:44






Baignade improvisée


Libre




Le jeune mâle ne s’éloigna pas pour la première fois de ses terres printanières, il aimait d’ailleurs s’aventurer le plus loin possible en quête de nouveaux lieux. La dernière fois ses explorations lui avait permis de rencontrer une automnal plutôt érudite dont il ne connaissait toujours pas le nom. Vice ne l’avait d’ailleurs plus jamais revu, puis de toute manière qu’en avait-il à faire de cette pimbêche à la chevelure dégoulinant au sol ? Découvrir un lieu restait bien plus intéressant pour lui que devoir converser avec des idiots.

Vice était persuadé qu’en allant dans le territoire neutre, il ne rencontrerait que très peu de monde. Avançant et se laissant emmener par les chemins les plus sympathiques à ses yeux, le printanier traversa la plaine immense en but de s’approcher le plus possible de l’imposant arbre qu’on pouvait voir au loin. Il paraissait danser dans la plus grande des sagesses, action crée par la légère brise qui glissa également dans le pelage du mâle, rafraichissant celui-ci. Il décida alors de se mettre à courir afin d’accentuer ce bien, et c’est en prenant une grosse bouffée d’air qu’il s’exécuta, sourire aux babines.

Il avait appris ce qu’il s’était passé au territoire de l’été. C’est dingue comme en un moment, n’importe qui peut tout perdre. Tout ce qu’ils avaient toujours connu, disparu. Cette petite leçon raisonna depuis quelques jours dans le crâne du beau printanier. Et si ça arrivait chez lui ? Demain ? Aujourd’hui ? C’est pourquoi il s’inventa une philosophie tout à fait débile, tout comme à son habitude ; profiter au maximum de la vie. Philosophe et poète en plus ce beau gosse.  

Arrivé au tronc du grand et majestueux saule pleureur, Vice reprit son souffle. Inutile de vous dire à quel point il était sportif n’est-il pas ?… Hum. Bon sang, qu’est-ce qu’il venait de lui passer par la tête pour se mettre à faire un marathon par une chaleur estivale pareille ? Bien qu’il y avait eu un vent doux, faire l’idiot était trop dangereux sous un tel soleil. Et c’était en tournant autour du tronc qu’il vit un point d’eau juste là. Mirage ou réalité ? Peu importe. La question n’avait même pas eu le temps d’adopter sa réponse que Vice était déjà dans l’eau.

Lorsqu’il remonta à la surface, quelques algues écœurantes emmêlées dans son toupet, il se retrouva nez à nez avec une inconnue. La première chose qu’il vit, ce fut ses yeux de feu. Très perturbateurs. N’avait-il pas fait vœux d’être seul aujourd’hui ?!!! … Pourvu qu’elle n’avait pas vu son ridicule plongeon…
Elle se recula et lança une brève salutation. Vice fonça les yeux, déçu de voir que sa sortie venait d’être gâché. Il s’empressa de riposter.

- « J’étais là avant. »



© Fiche by Gloomi
Revenir en haut Aller en bas
Jenn
Fonda' à l'esprit tordu ♥
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Baignade improvisée | Libre   Jeu 27 Juil 2017 - 21:46








Baignade improviséeJenn




Un grand loup sombre me dévisage, ses yeux sont étrangement envoûtants. Il ne semble pas être bien méchant, cependant, je reste sur mes gardes...

- J’étais là avant.

Mais pour qu'il se prend celui là ? Avec ses allures de jeune adolescent, et ses algues au bout du nez ?!

Je ne sais pas trop comment le prendre, mais décide de rester assez neutre, on sait jamais, qu'il serait un soldat ou bien qu'il ai emmené de la compagnie…


Je regarde tout de même discrètement les environs, et hume l'air, mais le vent souffle à contre sens.


« Je ne savais pas que ce lieu t'appartenais... »


Un peu ironique et méprisante, je continue d'observer tranquillement mon visiteur. Majoritairement noir, il possède tout de même quelques tâches et rayures claires, et se cache derrière une grande mèche aux teintes vertes. Un sourire en quoi, il semble surpris de ma réponse.

Souvent, mes rencontres sont étonnés du caractère que je peux avoir, en raison de ma petite taille.

Petite, j'ai beaucoup souffert de mon physique ridicule, et je pense avoir été souvent trop gentille… Mais après tout, je n'ai jamais eu besoin de me faire des amis…


Soudain, je me rend compte à quel point j'ai dû être ridicule à essayer d'attraper ces petits poissons, et j'espère qu'il n'est pas là depuis suffisamment longtemps. Faisant mine de rien, je le contourne afin de retourner sur la berge, toujours sur mes gardes.


Une fois à même le sol, je me secoue afin d'expédier l'eau sur les brins d'herbes. Mon poil étant plutôt court, je n'ai aucun mal à me sécher. De plus, le vent souffle de plus en plus fort, amenant avec lui de gros nuages de pluie.

Heureusement, nous sommes relativement à l’abri ici.




© Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Vice
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 32
Date d'inscription : 02/11/2016
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang: Tueur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Avec son ego.

MessageSujet: Re: Baignade improvisée | Libre   Ven 4 Aoû 2017 - 13:23






Baignade improvisée.


Libre




La petite inconnue le scruta un instant, mais Vice dressa le museau légèrement vers le haut afin de maintenir ses propos. En effet, s’ils devaient se battre pour rester seul ici, le mâle avait déjà pris de l’avance. En revanche, la p’tite n’avait pas l’air de vouloir combattre elle. Pff. Les filles c’est inutile.

- « Je ne savais pas que ce lieu t’appartenait... »    

Le printanier avait bien sentit la goutte d’ironie dans cette phrase, il arqua un sourcil. Et c’est en entendant le verbe « appartenir » qu’il se demanda enfin d’où venait sa coéquipière. Réflexion très vite interrompu car il s’en foutait pas mal. De toute manière, il était le plus fort de Four Seasons, alors si elle venait à s’attaquer à lui, il était prêt. Hum. Et puis, c’est une femelle.

Une petite femelle en plus, se dit-il en l’observant se secouer une fois sur l’herbe. Vice pu alors l’examiner. Elle était entièrement violette avec des touches turquoises. Des plumes. Et.. Une queue étrange.

- « T’es un fantôme ? » S’écria-t-il, sans gêne.    

Lui-même s’empressa d’atteindre la côte et s’ébroua, retirant ses algues ridicules qu’il avait sur la tronche. Tellement s’était-il secoué qu’il en avait tous les poils redressés, ainsi que sa mèche complètement décoiffée. Il n’avait pas peur d’elle, fantôme ou pas, du moins pas pour le moment. Il l’admira une énième fois, notamment sa queue étrange. Il voulut la toucher… Il approcha alors doucement sa patte de la fumée comme un idiot curieux.

Il était vrai qu’il n’avait jamais rencontrer quelqu’un aussi étrange. Et finalement, ce n’était pas plus mal. Ca changeait de ses espèces de clones qui peuplaient le printemps. Tous les mêmes. [Big Up à Stromae. Bref.] Pour le coup, nous voici avec un Vice pas mal fasciné par le physique de mademoiselle.



© Fiche by Gloomi
Revenir en haut Aller en bas
Jenn
Fonda' à l'esprit tordu ♥
avatar

Race : Hybride loup/chien
Féminin Messages : 14
Date d'inscription : 17/07/2017
Age : 21

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Baignade improvisée | Libre   Sam 18 Nov 2017 - 15:36







Baignade improviséeJenn




Le jeune loup se rapproche de la rive puis sort de l'eau avant de s'ébrouer à son tour. Par précaution, je me recule de quelques mètres encore. Non pas qu'il ai l'air extrêmement effrayant mais ne sait on jamais.

- T’es un fantôme ?


Question à la fois drôle mais aussi étrange. Ai-je vraiment l'air d'un fantôme...? Je me rend bien compte de l'étrangeté de ma morphologie, m'enfin quand même, il ne faut pas exagérer.


Je regarde l'inconnu dans les yeux, ne sachant pas s'il s'agit d'une réelle question, ou bien d'ironie ou même de moquerie.

Cependant, il me fixe aussi avec insistance, en attente certainement d'une réponse.
J'hésite entre lui rire au nez ou bien lui répondre sérieusement. Décidément, les gens sont bien étranges ici.


"Sérieusement...? Enfin je veux dire, je ne te prends pas pour un idiot, mais quand même, ai-je vraiment l'air d'être morte...?"

Je ne pense pas l'avoir braqué, mais j'esquisse tout de même un sourire pour lui montrer que je ne suis pas ici en tant qu'ennemie.

Aussi, j'espère ne pas être trop naïve. Là d'où je viens, il faut se méfier de tout, et il est fort probable que ce soit la même chose ici. Je reste donc sur mes gardes, prête à m'enfuir au moindre signe ou mouvement suspect.

Une légère brise vient faire danser la massive chevelure du canidé inconnu. Ses yeux sont hypnotisant. Toute sa personne me rends davantage curieuse, et j'ai envie d'en apprendre plus sur lui et sur ces terres qui s'étendent à l'infinie.


"En fait, pour tout te dire, je ne viens pas du tout d'ici. Je suis venue pour en apprendre plus sur ces terres dont on m'a tant parlé..."

Le soleil est à peine au milieu de sa course, et nous avons largement le temps de parler avant que la nuit ne tombe.





©️ Jawilsia sur Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baignade improvisée | Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baignade improvisée | Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Le saule pleureur-
Sauter vers: