Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le coup d'état [PV Printanier ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seira
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : LayLucifer
Féminin Messages : 198
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Le coup d'état [PV Printanier ]   Mer 19 Juil 2017 - 13:58


    Le temps de l’absence était révolu. Seira tremblait de rage devant une tanière vide qui, malgré tout, embaumait les fleurs sauvages. Elle avait les larmes aux yeux de voir que même l’explosion d’un volcan et la destruction d’un territoire entier n’avait pas su faire revenir Jayden et cette maudite famille qu’il protégeait. Pour la louve coloré les jeux était fait : Myosotis et sa famille irait pourrir en enfer, plus jamais ils ne reviendraient sur ses terres qui jadis étaient les leurs.
    Son cœur battait à tout rompre car, malgré sa décision irrévocable, elle se sentait blesser de devoir bafoué ainsi le serment qu’elle avait fait de protéger le printemps et ses alphas au péril de sa vie, mais maintenant que les dominants les avaient abandonné elle devait se faire une raison. Finalement, les idées tordues de Dandelion avaient fait leur petit bonhomme de chemin et, maintenant, le printemps était prêt à un grand bouleversement.

    La petite louve sortie de la tanière et bondit sur un promontoire rocheux, elle voulait attirer l’attention de tous et ceux malgré la foudre qui vibrait dans ses pattes ou un titre qui n’avait plus aucune importance. Elle hurla au soleil, exigeant le rapatriement de tous les printaniers, mâles, femelles et louveteaux. Son message fut transmis à travers le territoire. Certains arrivèrent plus vite que d’autre, laissant le temps à la bêta printanière de se calmer. Faire un discours empli de haine et de fureur n’était pas une bonne idée, même si c’était là le sentiment qui accompagnait celui de l’abandon dont elle souffrait depuis plusieurs mois. Quand tous furent arrivés, que les regards colorés se poseraient sur elle, la petite femelle déclara d’une voix forte.

    - Printaniers ! – Son cœur battait à la chamade, mais malgré ce trouble secret elle ne perdit pas pieds à la réalité. – Le temps du changement est venu. Le volcan de Nestariel à exploser provoquant un cataclysme dont l’Eté ne se relèvera jamais !

    Malheureusement, ses incapables avaient été si incompétent que Seira se demanderait dans combien de temps les retomber volcanique atteindrait sa douce saison et si, cette fois-ci, les fleurs pourraient se relever assez rapidement. C’était là, une raison de plus à sa colère et pourquoi elle avait décidé de prendre les devants.

    - Et malgré le tumulte du volcan et vos cris de détresse, vos alphas ont refusé de répondre à votre appel ! Ils nous ont abandonné ! Jayden lui-même à préférer prendre les pattes à son cou pour suivre, la queue entre les jambes, cette famille de traitre ! – Sa voix semblait déraillé tant la rancœur était forte. Elle ne pouvait pas se permettre une telle faiblesse, c’est pourquoi elle déglutie et inspira profondément avant de reprendre. – C’en est assez ! Le printemps à assez souffert ! Depuis l’ère d’Oxymore, nous sommes les perdants ! Les ingrats ! Les lâches ! N’en avez-vous pas assez de cette étiquette qu’on vous colle à la peau ? C’est à peine si nous ne sommes pas les méchants à chaque fois qu’un problème débarque sur FourSeason. Pas une seule de nos actions ne peuvent être faite sans qu’elle soit critiqué.

    Tout l’insurgeait, mais de peur que son discours ne traine en longueur elle se dressa aussi haut que ses pattes courtes et, cédait à la rage sourde qui faisait battre son cœur, se mis à charger l’électricité qui lui donnait la force de la foudre. Son poil noir se mit à s’hérisser sur son échine et ses cheveux blondes à ondulés malgré l’absence de vent.

    - C’en est assez ! Pour que le printemps prospère désormais, je déclare, moi, Seira, bêta printanière, que les alphas actuels seront désormais considérés comme des traites aux yeux du Printemps et que je serais désormais celle qui dirigera notre saison !!

    Elle était ferme et formel, désormais elle se considérait comme l’alpha printanier malgré l’avis des membres de son clan. Pour Seira, personne n’avait réellement son mot à dire en fin de compte, car il n’y avait qu’elle qui c’était battu pour leurs saison. Ce titre ultime était don sa juste récompense.


Revenir en haut Aller en bas
Seph
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 17
Ta localisation réelle : Quelque part dans les tréfonds de mon imagination

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: He's aloooooone...

MessageSujet: Re: Le coup d'état [PV Printanier ]   Jeu 20 Juil 2017 - 1:08

L'Enfant des Arbres
Le Coup d'État
Feat Printaniers
ft. ...
Seph

Seph avait fait une pause dans sa ronde pour écouter ce que les arbres avaient à lui dire. Il était seul, ce qui leur permettait de lui conter mille et une histoires en plus des rumeurs et des faits qui couraient sur les territoires. Le vent soufflait, ce qui apaisait les fortes chaleurs provoquées par l'explosion du volcan, et dissipait les nuages crachés par celui-ci. Le loup était paisible. Il avait foi en les autres loups de Four Seasons, il était persuadé que tout finirait par s'arranger.

Soudain, les arbres se turent. Il crut un instant qu'un autre loup était proche, et se mit sur ses gardes. Mais il perçut très vite le murmure léger d'un autre gardien de la forêt. Il se concentra pour mieux l'écouter, et il comprit pour les autres s'étaient inclinés devant ces paroles.
Une jeune louve était montée sur le piédestal des Alphas, et demandait l'attention de tous les Printaniers.

Autrement dit, un coup d'état était en train d'avoir lieu.

Il hésita à quitter son poste. En tant que Soldat, il se devait de protéger ceux de son clan. Si quelqu'un entrait durant ce rassemblement, ils étaient fichus. Mais il décida de faire confiance à son pouvoir. En cas d'urgence, il saurait détecter l'appel de ceux qui l'avaient toujours guidé après la mort de son paternel.

Ainsi, l'imposant loup prit la direction du centre du territoire, là où les tanières se trouvaient. Il vit un grand nombre des siens rassemblés autour du Promontoire. Mâles, femelles, louveteaux, vieillards ; tous, sans exception, avaient répondu à cet appel. Il salua d'un signe de tête ceux dont il croisa le regard, et s'installa un peu à l'écart, de manière à encadrer la foule en cas de problème tout en ayant une bonne vue sur l'ensemble de l'évènement. Au sommet du grand rocher, face à tous les Printaniers, se trouvait Seira, une jeune louve Bêta. Dans son regard dansait une détermination sans faille, et son air sérieux illustrait la situation. Le vent qui soufflait dans sa fourrure n'ajoutait qu'un air plus dramatique à la scène.

Tous les yeux étaient rivés sur elle. Des murmures curieux s'élevaient par-ci, par-là. Certains ne pouvaient tenir en place. D'autres, plus calmes, attendaient patiemment que le discours commence. Il en faisait partie. Quelques louveteaux virent sautiller dans ses pattes, et il leur donna un coup de langue affectueux sur la tête avant de les renvoyer doucement vers leurs mères ou leurs nourrices. Puis il releva les yeux vers le piédestal de pierre. La jeune louve ouvrit la bouche, et le brouhaha se tut.

- Printaniers ! Commença-t-elle d'une voix sûre. Le temps du changement est venu. Le volcan de Nestariel a explosé, provoquant un cataclysme dont l’Eté ne se relèvera jamais !

Le silence était complet. Même la forêt semblait s'être tue pour l'écouter. Le sujet du volcan était sérieux, même les plus jeunes l'avaient compris. Il était vrai que les Estivaux auraient du mal à se relever. Mais Seph savait qu'ils y arriveraient. Contrairement à la louve, il était persuadé que leur situation s'améliorerait et qu'ils retrouveraient un territoire digne de leur saison. La Nature était faite pour toujours se renouveler.

- Et malgré le tumulte du volcan et vos cris de détresse, vos Alphas ont refusé de répondre à votre appel ! Ils nous ont abandonnés ! Jayden lui-même à préféré prendre ses pattes à son cou pour suivre, la queue entre les jambes, cette famille de traîtres ! Sa voix dérailla un instant, preuve de son immense rancoeur, plutôt justifiée aux yeux du Soldat. Elle fit une pause, comme pour se reprendre. C’en est assez ! Le Printemps a assez souffert ! Depuis l’ère d’Oxymore, nous sommes les perdants ! Les ingrats ! Les lâches ! N’en avez-vous pas assez de cette étiquette qu’on vous colle à la peau ? C’est à peine si nous ne sommes pas les méchants à chaque fois qu’un problème débarque sur FourSeasons. Pas une seule de nos actions ne peut être faite sans qu’elle soit critiquée.

Elle n'avait pas forcément tort, mais il trouvait qu'elle exagérait un peu. Pas tous les autres loups de Four Seasons les voyaient comme les mauvais de chaque histoire. Mais il fallait bien l'avouer : leur clan était négligé depuis quelques temps, et beaucoup se montraient hostiles envers eux. Les relations entre le Printemps et les autres saisons semblaient être bien plus tendues qu'auparavant et, de nombreuses fois, le loup s'était demandé si les faibles liens n'allaient pas finir par craquer.

- C’en est assez ! Pour que le Printemps prospère désormais, je déclare, moi, Seira, Bêta printanière, que les Alphas actuels seront désormais considérés comme des traîtres aux yeux du Printemps et que je serais désormais celle qui dirigera notre saison !

Le silence se fit plus dur suite à cette déclaration. Même le vent s'était tut, laissant place à la réflexion. Tous semblaient accuser les coup de cette annonce, peser le pour et le contre. Seph ne faisait pas exception. En acceptant cette déclaration, tous brisaient le serment qu'ils avaient fait à leur Alpha. Mais il était vrai que celui-ci avait disparu sans laisser de trace, et ce quasiment après sa montée au sommet de la saison. Finalement, le Soldat s'avança et brisa le silence, devenu trop pesant à son goût.

- Myosotis nous a quittés pour des raisons qu'elle a pleinement justifiées, et personnellement, je suis loin de la blâmer. Elle a pris le temps de s'assurer que sa suite serait bien assurée avant de partir. Mais il est vrai que Jayden a disparu du jour au lendemain sans laisser de trace, laissant le clan se relever seul avec énormément de difficultés, sans personne à sa tête, même pas de régent provisoire. Je veux bien qu'il ait des raisons à ce départ soudain, mais il est parti depuis un bon moment déjà sans laisser de nouvelles, et ce malgré les nombreuses chances que nous lui avons données.

Il fit une pause, comme pour remettre ses idées en place, avant de poursuivre.

- Je pense qu'elle a raison. Il est temps pour notre clan de se relever et de choisir un nouvel Alpha. Personne ne semble avoir entendu notre appel à l'aide, alors nous devons nous serrer les pattes et nous en sortir seuls. L'initiative de cette jeune louve est loin d'être mauvaise.

Il avança tranquillement jusqu'au pied Promontoire, planta son regard aux teintes forestières dans celui de la jeune louve, et lui tourna le dos pour faire face à l'assemblée.

- L'Été est doucement en train de se redresser. Je suis persuadé que nous pouvons faire de même. Seira est une jeune louve pleine de promesses. Elle est, aussi souvent qu'elle le peut, présente pour le clan. Malgré quelques aspects... durs de sa personnalité, elle reste une louve sérieuse qui prend son rôle à coeur. Je ne suis ni totalement pour, ni contre le fait qu'elle devienne Alpha, car je pense qu'elle saura relever notre saison et l'élever dans l'estime des autres, du moins je l'espère.

Seph se tourna tranquillement vers la Bêta, et planta ses yeux dans les siens

- Je parle bien évidemment de manière générale, et il est évident que d'autres peuvent ne pas être de mon avis. Mais je pense que les autres loups, comme par  exemple les Soldats, sauront venir en aide personnellement à ceux qui en ont besoin, tandis que Seira s'occupera surtout du redressement, difficile, de notre saison. Je l'estime apte à nous guider en tant qu'Alpha. C'est pour cela que, personnellement, je penche tout de même plus vers le fait de te soutenir plutôt que de me dresser contre toi.

Il radoucit légèrement ses traits pour lui offrir un hochement de tête accompagné d'un léger sourire.

- Si tu te montres, à mes yeux, capable du bon développement de notre clan, je n'hésiterai pas à te soutenir en cas de besoin. Tu peux compter sur ma parole, Seira.


Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres,
D'épargner les sables, les mers, les cieux,
Je vous offre ce sacrifice silencieux.



Dernière édition par Seph le Sam 22 Juil 2017 - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Viehrs
Ministre Saladique
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Carnival, Cicou0, un.kanny, Kanu
Masculin Messages : 163
Date d'inscription : 11/07/2017
Age : 18
Ta localisation réelle : Dans le Saladier Saint. ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
20/100  (20/100)
En couple ?: Libertin.♥

MessageSujet: Re: Le coup d'état [PV Printanier ]   Jeu 20 Juil 2017 - 2:40


PRINTEMPS

Coup d'état





Une atmosphère de tension régnait sur le Printemps depuis quelque temps déjà. Le printemps n'était pas le clan qui avait été touché par une catastrophe naturelle, il n'était pas celui qui avait perdu son territoire...Pourtant, en ce moment, il semblait pour Viehrs être le plus affaibli de tous. Cette catastrophe avait amené du changement dans chacun des clans des terres de Four Seasons. De fait, en Hiver comme en Eté, ça bougeait et les alphas faisaient entendre leur voix afin de souder plus encore les rangs de leurs clans respectifs dans ces moments difficiles. Impossible pour l'Ambassadeur printanier de ne pas être admiratif face à cette recrudescence de solidarité entre les membres d'un même clan, de cette volonté des alphas à rassembler leurs rangs sous une même volonté, afin de d'augmenter leur force. Rien que d'y penser, cela faisait frissonner le printanier. Cependant, en parallèle avec son admiration, grandissait une crainte sous-jacente pour son propre clan. En effet, tandis que les autres clans renforçaient leurs rangs, le Printemps lui stagnait et piétinais. Du côté des plus hauts rangs, silence radio. Depuis le départ de l'Alpha printanière, Myosotis, Viehrs n'avait qu'aperçut vaguement le Régent, Jayden, et ne s'était jamais entretenu avec lui. Depuis un moment déjà, le clan du printemps semblait se gérer tout seul. Ceux dont le rôle était d'appliquer les ordres venus d'en haut ne recevaient plus d'ordres. L'apparence de stabilité du clan du Printemps n'était en réalité que la couverture d'une ambiance de confusion totale où chacun vaquait à son quotidien en s'appliquant à ignorer l'affaire qui finirait par leur exploser à la figure lorsque tous ouvriraient enfin les yeux : le Printemps n'avait plus d'Alpha.

Viehrs ne se trouvait pas très loin, lorsqu'un hurlement déchira le silence, appelant les printaniers à se rassembler. Le ton de cet appel ne laissa pas le temps à l'Ambassadeur d'hésiter, il rejoint avec d'autres le Promontoire où se dressait une louve qui n'était autre que l'une des Bêta du Printemps. Ne souhaitant pas se perdre au milieu des rangs, l'hermaphrodite choisit une place un tout petit peu surélevée, sur le côté, afin d'assister à l'Assemblée. Il aimait la foule, mais préférait ne pas se trouver au milieu d'elle. Il salua sur son passage chacun des loups dont il croisa le regard avec sympathie. Quand le Clan fut enfin au grand complet, un frisson d'excitement parcourut l'échine du printanier. Son rythme cardiaque s'accéléra, ainsi qu'il venait à comprendre ce qui allait se dire ici. Il se tourna vers Seira, lorsque celle-ci s'adressa à tous.  

« Printaniers ! Le temps du changement est venu. Le volcan de Nestariel à exploser provoquant un cataclysme dont l’Eté ne se relèvera jamais ! »

Il ne pouvait que plussoyer à cela. Désormais sans territoire fixe, l'Eté se trouvait dans une position qui semblait être plus faible que jamais auparavant, ce qui leur apportait un désavantage particulier. Il ne pensait pas qu'ils disparaîtraient, ils étaient tout de même un des 4 piliers de Four Seasons. Cependant, ils n'étaient absolument pas en position de force, de cela il était absolument persuadé. Sans pour autant faire entendre son avis, l'Ambassadeur hocha la tête en signe d'approbation.

« Et malgré le tumulte du volcan et vos cris de détresse, vos alphas ont refusé de répondre à votre appel ! Ils nous ont abandonné ! Jayden lui-même à préférer prendre les pattes à son cou pour suivre, la queue entre les jambes, cette famille de traitre ! C’en est assez ! Le printemps à assez souffert ! Depuis l’ère d’Oxymore, nous sommes les perdants ! Les ingrats ! Les lâches ! N’en avez-vous pas assez de cette étiquette qu’on vous colle à la peau ? C’est à peine si nous ne sommes pas les méchants à chaque fois qu’un problème débarque sur FourSeason. Pas une seule de nos actions ne peuvent être faite sans qu’elle soit critiqué.  »

A cela encore, Viehrs hocha la tête malgré un désespoir non masqué. Il aurait aimé qu'elle eut tort, mais il était vrai qu'il n'était plus permis au Printemps de triompher depuis un moment et qu'en abandonnant leurs postes, les deux derniers gouverneurs du clan Printanier avaient affaibli encore plus la structure du clan. Rien n'était plus horrible pour l'Ambassadeur que de voir son clan, désormais sa famille, affaibli et susceptible de se déchirer. Seira, par ses paroles, venait amplifier sa colère et malgré l'encens sensé apaiser ses sens, il retroussa instinctivement ses babines pour dévoiler ses crocs et laisser entendre un grondement de fureur. Les prochaines paroles de la noiraude aux longs cheveux blonds ne surprirent pas l'Ambassadeur, au contraire, elles tombaient sous le sens.

« C’en est assez ! Pour que le printemps prospère désormais, je déclare, moi, Seira, bêta printanière, que les alphas actuels seront désormais considérés comme des traites aux yeux du Printemps et que je serais désormais celle qui dirigera notre saison !! »

La gravité de ces paroles firent à nouveau frissonner Viehrs. En clamant cela, elle venait non seulement s'approprier le rôle d'Alpha mais aussi demander à chacun des membres du Printemps de se détourner de Jayden, à qui ils avaient jurer loyauté, pour à présent suivre ses ordres à elle. Bien qu'il se sentit galvanisé, Viehrs prit le temps de se défaire de sa colère, pour considérer la "proposition" de Seira. D'un côté, elle n'était pas n'importe qui et si des ordres étaient donnés dernièrement, c'était principalement par elle. D'un autre côté, une fois cet instant de révolution inévitable passé, saurait-elle réellement se montrer meilleure que celle qu'elle blâmait sans retenue de traîtres et lâches de la pire espèce ? Il détourna son regard de l'assemblée pour se perdre lui aussi en réflexions, quand une voix masculine brisa à nouveau le silence pesant qui s'était installé parmi l'assemblée réunie au pied du promontoire. La tête de l'hermaphrodite pivota vers l'imposant soldat qui venait de s'exprimer. Une longue tirade s'ensuivit, que Viehrs écouta sans broncher, et qui se conclut ainsi.

« Si tu te montres, à mes yeux, capable du bon développement de notre clan, je n'hésiterai pas à te soutenir en cas de besoin. Tu peux compter sur ma parole, Seira. »

Malgré son avis mitigé, il fut soulagé que le premier des printanier à s'exprimer pour réagir l'ait fait pour soutenir, même un tout petit peu, le coup d'état entamé par la Bêta du Printemps. Quelles qu'en soient les conséquences, Viehrs favorisait toujours un débat pacifique à une révolte. Une fois que le silence fut retombé, le loup blanc déposa à ses pattes le bâton d'encens qu'il tenait encore dans la gueule, se redressa et s'avança à son tour pour s'exprimer. Par son rôle de diplomate, il était habitué aux discours et aux belles paroles, ainsi il n'eut aucun mal à faire entendre clairement sa voix.

« J'entends ta colère et je la partage, Seira. Cependant, tu dois comprendre notre scepticisme, chère Bêta: aucun d'entre nous ici ne peut avoir l'assurance que tu saura faire mieux que ceux qui nous ont abandonnés et ont laissé notre clan affaibli. Seul le temps saura nous le dire, si nous décidons de te laisser ta chance. »

Il fit une pause pour croiser le regard de ses camarades, avant de reprendre, avec son aisance naturelle.

« D'un autre côté, le Printemps se trouve dans une situation où il ne peut pas se permettre d'entrer en révolution, donc en guerre contre lui même, afin de décider duquel d'entre nous tous ici mérite le plus de prendre la place de Jayden. Si nous venions à rester plus longtemps sans personne au pouvoir, notre clan pourrait courir à sa perte du fait de son affaiblissement par rapport aux autres. Un clan dont la base vient à ne plus tenir ne saurait empêcher le reste de sa structure d'éclater. Voilà ma plus grande crainte, je vous en fait part et je la crois justifiée. »

Le regard vif de Viehrs se porta cette fois-ci sur Seira, il décida de parler uniquement en son nom, conscient que son avis ne serait peut être pas celui des autres.

« Si tu penses réellement pouvoir faire triompher le Printemps et nous en faire tous bénéficier, je saurai te prêter allégeance et te prêter autant de moyens que je possède pour t'aider à parvenir à tes fins, peu importe la morale de ceux-ci. Pour la gloire du Printemps! »

Son avis exprimé, il laissa le silence retomber et se tint fièrement dans l'assemblée, attentif à la suite des événements. Son coeur se gonflait d'espoir pour son clan. Peu lui importait finalement ce qu'il pouvait bien penser de Seira, elle prenait les devants et aux yeux du printanier albinos, elle ne faisait que faire ce qui devait être fait.

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Seira
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : LayLucifer
Féminin Messages : 198
Date d'inscription : 21/12/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Attend le prince charmant

MessageSujet: Re: Le coup d'état [PV Printanier ]   Jeu 20 Juil 2017 - 11:09


    Brulant de colère et de détermination, Seira c’était attendu à avoir quelques contestataires, mais pas des loups qui réfléchissaient ouvertement pour savoir si « oui » ou « non » il l’acceptait. Elle ne leurs faisait pas de proposition, elle était ferme dans sa décision. Après tout, si aucun alpha ne prenait sa place, elle était encore la seule en liste pour diriger le printemps. Autant avoir tous les droits, se disait-elle, quand elle cherchait un argument final à ses réflexions tumultueuses.

    Cependant, quand le massif soldat déclara que Myosotis avait eu ses raisons d’agir ainsi, la noire fut rouge et ne put accepter le fait qu’on prenne sa défense. Un Alpha n’avait pas à quitter son poste, particulièrement quand ses enfants venait à naitre. Elle voyait d’un très mauvais œil le fait d’élever sa progéniture loin des regards de son peuple, cela le bercerai surement dans l’idée qu’il était important, unique et différent. Moyen idéal pour en faire un tyran.

    Malgré tout – malgré cette fureur qui ne pouvait l’empêcher de faire charger son pouvoir et faire monter son corps en pression – Seira resta silencieux et à l’écoute de ceux qui venait étaler leurs arguments en sa faveur. Quand l’albinos eut finit elle était rassuré, mais elle comprenait aussi que, devant ce talent innée pour s’exprimer, qu’elle ne pourrait affirmer ouvertement que les printaniers n’avait le choix d’accepter sa direction.

    - Je suis née pour diriger. – Affirma-t-elle du haut du promontoire.

    « Montre-nous », c’était ce que ses petits ingrats ne cessaient de lui de lui demander alors qu’elle avait passé son existence à les servir. Elle griffa la pierre plate sur laquelle elle se tenait, puis bondit parmi les siens imposant une distance respectueuse avec ceux qui ne voulait pas se prendre une décharge électrique.

    - Depuis que j’ai ouvert les yeux, mes parents m’ont préparé à occuper un poste important. Dès que je suis devenu adulte, on m’a confié le poste de bêta que j’ai toujours occupé de mon mieux, outre passant parfois mes responsabilités quand le loup qui devait s’occuper d’affaire divergente des miennes était absent. Je n’ai jamais cessé de vivre pour le printemps et pourtant cela ne m’a pas empêché de vivre parmi vous et d’apprendre à vous connaitre. – Elle se tourna vers Seph et d’un petit mouvement de museau le désigna. – Je sais que Seph connait toutes les histoires de la forêt, car les arbres l’aime et lui font confiance, mais ne n’ont-ils jamais partagé avec toi la douleur des pluies de cendres qui les empêche de respirer ?

    Ses pluies diluviennes avait été sa pire crainte, si l’Eté était le plus à blâmer elle était convaincu que les arbres et les plantes n’arriverait pas à se relever des retomber volcanique. Tournant ses regards azurés vers le clan qui l’entourait, Seira repris d’un ton ferme.

    - En quoi élever le futur Alpha loin des siens est-il bon ? Cet enfant ne connaitra même pas son clan, ni les siens ! Pourquoi donner une légitimité à ceux qui vous ont abandonné ? Vous en voudriez à vos pères s’il agissait ainsi, alors Myosotis et Jayden n’ont pas besoin de votre pardon, mais juste d’assumer leurs responsabilités. Ce que, contrairement à eux, j’ai toujours fait. Alors que la pluie s’abattait sur le printemps et que la cendre grisait nos prairie idyllique je me suis toujours battu pour vous. – Elle fit une courte pause pour retrouver son souffle. – Des soldats, je suis l’une des plus forte, et des bêta je suis la plus actives. Nombres de membres de la nuit vienne me voir dès qu’un problème se présente, tout me reviens systématiquement. Et, depuis que vos dirigeants disparaisse un à un, est-ce que j’ai déjà mis en faute le printemps ?

    Evidement que non, elle avait toujours été très prudente dans sa manière de faire.

    - Vous voulez que je vous montre que je serai capable de diriger le printemps mieux que ceux de jadis, mais toutes mes actions jusqu’à aujourd’hui sont la preuve concrète que je sais ce que je fais. J’ai conscience que je vous demande de blasphémer ceux que vous avez appris à aimer, mais je ne vous demande pas votre amour, mais votre loyauté pour permettre à notre clan de briller éternellement.


[HRP: Ouai, le tour est court. Mais on va essayer de partir du principe qu'il n'y a pas trop d'ordre, car Seph m'a lancer dans une conversation argumentative et je pense que cela fera avancer le RP plus facilement si l'on procède ainsi Smile Merci de vos réponses ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 28
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 17
Ta localisation réelle : Quelque part dans les tréfonds de mon imagination

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: He's aloooooone...

MessageSujet: Re: Le coup d'état [PV Printanier ]   Jeu 20 Juil 2017 - 13:41

L'Enfant des Arbres
Le Coup d'État
Feat Printaniers
ft. ...
Seph

Suite à son son discours, un autre loup prit la parole. Seph le reconnut comme étant Viehrs. Il était un grand diplomate du clan, et la sagesse qu'il avait un jour vue dans ses yeux lui avait fait gagner un grand respect envers le blanc. Aussi l'écouta-t-il avec attention lorsqu'il prit le temps d'argumenter.

Sa tirade fut longue mais sage, réfléchie. Seira était, certes, en colère, comme tous à cet instant. Mais rien ne leur assurait qu'elle ne suivrait pas les pas des autres Alphas. Mais leur clan était en crise, et elle n'avait pas tort : elle était à présent le seul espoir, plus ou moins stable, qui se présentait à eux. La jeune louve griffa la pierre du Promontoire dans un élan de colère mal contrôlé, et sauta dans la foule. Il ne bougea pas.

- Je sais que Seph connait toutes les histoires de la forêt, car les arbres l’aiment et lui font confiance, mais ne n’ont-ils jamais partagé avec toi la douleur des pluies de cendres qui les empêchent de respirer ? Dit-elle en se tournant vers lui.

Le Soldat fronça les sourcils, mais la laissa continuer. Elle ne possédait pas son pouvoir, et n'était donc pas en mesure de juger ce qu'il savait.
Son discours fut long, lui aussi, et rempli d'une colère sourde. Elle ne pouvait prendre le contrôle de leur clan ainsi. Il l'en savait capable, mais pas dans cet état d'esprit. "Des Soldats, je suis l'une des plus fortes." Il ne pouvait pas affirmer qu'elle n'avait pas un bon niveau de combat. Mais elle exagérait un peu, lorsqu'elle se dressait au-dessus de tous. Il s'autorisa à reprendre la parole.

- N'oublie pas que je te soutiens, Seira. Mais cela ne m'empêche pas de te contredire sur certains points. Certes, tu es notre seul espoir. Je le conçois très bien, et j'ai confiance en toi car je sais qui tu es et ce que tu vaux. Qui ne le sait pas, ne serait-ce qu'un peu, ici ?

Il s'avança doucement vers elle, sans aucune hostilité dans ses gestes ni son regard, et s'assit à une distance raisonnable pour éviter les éclairs qui sortaient de ses pattes.

- Mais tu es en colère. Tu dis être le meilleur Soldat. Je suis loin de douter de tes capacités, mais chacun est doué dans son domaine. Tu maîtrises la foudre et tes techniques de combat son excellentes, mais saurais-tu avoir la discrétion d'un Espion ? La patience d'un Veilleur ? Tu donnes l'impression de sous-estimer ton clan, même si, au fond, je doute que ce soit le cas, sinon tu ne chercherais pas à le redresser. Mais, du moins, personnellement, je pense qu'un Alpha doit savoir se mettre à la place de ses loups.

Il fit une pause, son regard planté dans celui de la louve.

- Tu me demandes si les arbres ne m'ont pas fait part de leur souffrances. Encore une fois, tu juges un pouvoir qui n'est pas le tien. Oui, ils ont souffert et je le sais, beaucoup ont péri. Mais un grand nombre se relève, lentement, mais sûrement. Ils me le disent, et je le ressens.

Il embrassa la foule silencieuse du regard. Puis il reprit en inclinant la tête.

- Mais tout s'apprend, et je sais parfaitement que tu es capable de nous redresser. Alors je le redis, j'ai confiance en toi et tes capacités. Je t'estime bien placée pour devenir une Alpha, même si nous n'avons que tes mots pour nous assurer que tu tiendras parole. Mais je te crois et je t'offre sans hésiter la chance que tu souhaites. Et j'espère que si les autres t'offrent leur confiance, nous réussirons, ensemble, à redonner vie au clan du Printemps.

Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres,
D'épargner les sables, les mers, les cieux,
Je vous offre ce sacrifice silencieux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coup d'état [PV Printanier ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coup d'état [PV Printanier ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire du Printemps :: Plaine aux cerisiers-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: