Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Le vieil Aveugle, le fier Avy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Aveugle
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Masculin Messages : 365
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 19
Ta localisation réelle : Aux environs de Paris

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: Le vieil Aveugle, le fier Avy   Ven 14 Juil 2017 - 8:28

Les éléments modifiés sont en bleu !


L'Aveugle

Eté


☼ Nom : L'Aveugle
☼ Prononciation : A votre avis x)
Nom de cœur : Créveug
☼ Âge : Adulte Âgé
☼ Clan : Eté
☼ Rang : Reclus Bourreau
☼ Sexe : Mâle
☼ Orientation sexuelle : hétéro



☼ Pouvoirs : L'Aveugle est un voleur de pouvoir : il peut s'approprier le pouvoir d'un autre (pas celui en rapport avec son clan) en dupliquant son ADN. Cependant, certains pouvoirs lui sont difficiles à contrôler, et d'autres très fatigants du fait de sa cécité.
De fait, bien que ce ne soit pas un pouvoir à proprement parler, l'Aveugle est particulièrement fort en combat rapproché par sa grande expérience et son utilisation de ses sens (compensant le sens manquant).
Son pouvoir lié à l'Eté n'a jamais été utilisé, il ne le connaît pas et ne s'en préoccupe pas.

☼ Physique : L'Aveugle est grand et possède un pelage fourni. Ses yeux sont d'un gris laiteux glacial, zébrés verticalement par des cicatrices anciennes et profondes.
Ses muscles sont visibles à travers sa peau fine et sa maigreur apparente, détaillant ainsi de vieilles plaies mal refermées. Néanmoins, il n'est en rien négligé, et son pelage gris cendré est toujours impeccable, ce qui frôle parfois l'obsession de la propreté.
Par rapport aux chiens, il possède une tête plus large, une poitrine plus étroite, des pattes plus longues avec de larges pieds ainsi qu'une queue droite, caractéristiques liées aux loups. Cependant ses oreilles sont plus grandes que la normale, de même que son museau, et on retrouve dans ses énormes griffes et ses dents acérées des traces de dogue allemand.
En guise de rappel de son passé, il possède le nombre 634 tatoué en rouge sur ses poils derrière l'épaule. Le tatouage est sur sa peau, mais ses poils repoussent toujours à l'identique avec cette marque.
Désormais plus âgé, les marques du temps s'inscrivent sur son museau, où les rides du lion sont prononcées, et de nombreux poils blancs viennent pimenter le tout. Mais l'Aveugle conserve une expression moqueuse, et n'a rien perdu de son regard froid et narquois d'antan. De nouvelles cicatrices pimentent son pelage, notamment au ventre et aux flancs, mais il conserve sa fine musculature.
Image :
 


☼ Caractère : L'Aveugle est impénétrable, dur et glacial. Il peut tantôt être bienveillant, tantôt être cruel. Il prend plaisir dans la souffrance et la domination, mais cela l'attriste autant que cela le galvanise. En vérité, l'Aveugle est un être tiraillé par sa propre nature.
L'Aveugle n'est pas social et a tendance à vouloir se débrouiller seul. Il n'est pas "mauvais" à proprement parler, car il lutte sans cesse contre ses pulsions. Cependant, en combat, il se maitrise rarement.
Le tiraillement continuel en lui frôle parfois le dédoublement de la personnalité, et il n'est pas rare de l'entendre hurler contre lui-même lorsqu'il est confronté à un choix douloureux.
En vieillissant, l'Aveugle s'est assagi et témoigne de moins de hargne qu'auparavant. Restant toutefois belliqueux, mauvais, froid et hostile, il est toujours aussi grande gueule et moqueur, bien qu'il ait tendance à désormais ignorer davantage les autres pour privilégier sa tranquillité.
Ses crimes le hantent moins, ayant appris à vivre avec, mais il connaît davantage le remord qu'auparavant et il se méprise pour cela. Il regrette sa fougue d'antan, et s'entraîne régulièrement pour conserver son corps de combattant et ses réflexes guerriers. L'Aveugle reste fier et dangereux.
La petite voix au fond de lui est plus forte, et on peut réellement parler de dédoublement de la personnalité, mais l'Aveugle a fini par ne plus se battre avec elle et à s'en faire une alliée. Il se sait à moitié fou, mais il conserve un bon sens qui lui permet de ne pas se perdre dans la démence.
Grâce à Arwen, sa vision des humains change peu à peu, mais il reste un être envahi jusqu'au plus profond de son cœur par la haine, qui cache une peur très ancienne que le démon Peur avait révélé.


☼ Histoire : La mère de l'Aveugle était une louve, et son père un croisement entre plusieurs races de chiens. Il ne connut ni l'un ni l'autre, car il fut élevé par un humain, un scientifique de génie qui avait été renvoyé par ses pairs pour fautes professionnelles.
L'humain, passionné par la génétique, s'était donné comme mission de créer la race de chien parfaite, croisement entre différentes races canines. Ses expériences étaient originellement financées par l'Etat, intéressé par une race de combat pouvant être utilisée en temps de guerre, mais devant les résultats peu probants, le financement fut abandonné et le scientifique dut se débrouiller seul. Ce n'est qu'au cours de ses nombreuses expérimentations qu'il créa l'Aveugle, seul sujet viable de sa portée qui présentait un organisme solide et durable. Il était parfait : ses dents, ses pattes, son corps, tout était une arme à tuer. Mais il n'était pas d'un naturel violent, alors le scientifique dut le dresser.
Toute sa jeunesse, l'Aveugle affronta à mort des chiens de combat, et il apprit à apprécier le goût du sang. Il développa même une capacité :celle de copier l'ADN de son adversaire afin d'imiter ses pouvoirs durant un temps limité.
L'Aveugle était très fidèle à son maitre, qu'il voyait comme son Alpha. Mais le scientifique commit une erreur, une très grosse erreur : voyant que le principal défaut de combat de l'Aveugle était de se trop se fier à sa vue, il lui en priva en lui appliquant un métal brûlant sur les yeux. A partir de ce jour-là, l'Aveugle combattit mieux que n'importe quel autre animal et développa une intelligence hors du commun, compensant ainsi son sens manquant et profitant de ses prodigieuses capacités génétiques. Mais du même coup, il apprit la haine, la cruauté, et la folie commença à ravager son esprit déjà malade de sang-mêlé.
Avide de liberté, il tua son maitre en l'éventrant, puis massacra tous les chiens présents dans le laboratoire. Il s'enfuit alors et rejoignit les contrées sauvages où s'épanouissaient les différents clans à travers une faille entre les différents mondes. Il resta neutre longtemps, s'amusant dans la mort et le sang, et acquit même un surnom, laissé dans son sillage de massacres : l'Aveugle.
Un jour, il rencontra une louve du clan de l'Eté qui se battait contre un solitaire. D'autres du clan vinrent l'aider, et bien que le solitaire soit terriblement fort, ils le vainquirent.
L'Aveugle comprit alors que rester solitaire ne lui servait à rien, mais le goût du sang ne le quitta pas, et même aujourd'hui dans le clan de l'Eté, un rien peut réveiller l'instinct sadique demeurant dans son âme torturée.
L'Aveugle a bien évolué au fil du temps et de ses rencontres. Sa première rencontre marquante fut Plague qui lui montra la vraie folie et lui fit affronter ses démons, mais c'est Aydahven le premier qui permit à l'Aveugle de s'adoucir. Pour la première fois, il connut le goût de l'amitié, il put revoir à travers les yeux du petit printanier, et cela le changea, si bien qu'il révéla même ce qu'il considérait comme son nom au petit : Créveug, qui était un surnom donné par un de ses camarades au laboratoire, une contraction de "Crétin" et "Aveugle".
Son coeur n'étant désormais plus de pierre, s'il l'avait vraiment un jour été, le chien-loup fit la connaissance d'Arwen et de sa vision lumineuse du monde, et il devint le protecteur de l'enfant, se trouvant un véritable but dans sa noire existence. Entièrement dévoué à la solitaire, il avait désormais une raison de se battre.
D'autres rencontres se succédèrent, comme Lukhe qui devint son premier ami adulte, liés ensemble dans une pseudo-folie. Mais des ennemis croisèrent aussi sa route, comme le printanier Bigby, le solitaire Mercury qu'il tua presque, ou la tueuse estivale Hurricane dont il avait tué les parents en arrivant à Four Seasons dans un élan de folie, les ayant poussé du haut d'une falaise. Ce crime par ailleurs reste encore à ce jour secret, lui évitant une sentence estivale.
Même en tant qu'estival, l'Aveugle commit quelques crimes mais peu, ses combats étant souvent achevés dans le sang mais pas la mort. Diamonds, guerisseuse automnale, est la dernière à avoir été tué par l'Aveugle en date, accidentellement poussé le haut d'une pente après avoir voulu apporter des soins au chien-loup suite à son combat avec Bigby.
Désormais bourreau car ayant été gracié par la jeune alpha Sahondra, l'Aveugle continue d'écumer les terres de Four Seasons sous la casquette de bourreau, son caractère impitoyable servant enfin à quelque chose autre qu'à être la parfaite création d'un humain fou.



☼ RP d'exemple (pour connaître ton niveau) : Il faisait nuit, une de ces nuits froides et sans lune dans lesquelles les chimères de la nuit s'éveillent et murmurent. En cette nuit, l'Aveugle observait au loin le loup qui quittait doucement sa tanière. Allait-il chasser ? Il n'en savait rien. Il ignorait même à quoi ressemblait ce loup, mais son ouïe et son odorat lui donnaient toutes les informations nécessaires. Il sentit l'odeur de la détermination et de la colère, et un sourire canin releva ses babines. Cela promettait d'être intéressant. Silencieusement, il se dressa et suivit le loup.
Sa marche le mena à un coin obscur de la forêt. Il entendit le loup gronder et hurler des choses à un autre qui répliquait d'un air terrifié. Il sentit l'odeur du sang. Alerté par cette flagrance, un instinct violent se réveilla en l'Aveugle qui s'approcha davantage et dressa l'oreille.
-Tu es à moi ! grondait le loup. Je suis ton Alpha ! Tu dois m'obéir ! Tu n'es pas lui !
La femelle - d'après son odeur - bredouilla quelque chose, mais le loup la mordit violemment au flanc et elle couina. L'Aveugle entra alors en scène :
-Eh bien...susurra-t-il. Il n'est pas très poli de faire autant de bruits en pleine nuit. Certains chassent, d'autres dorment.
-Va-t-en hybride ! répliqua l'autre en montrant les dents.
Il vit alors les cicatrices dévisageant l'Aveugle et gloussa.
-Que trouves-tu amusant ? murmura calmement son interlocuteur.
-Tes cicatrices. Tu oses venir me déranger alors que tu n'es même pas capable de me voir ?
L'Aveugle ricana.
-L'envie me manque de toute façon. Je n'ai jamais vu un Alpha avec aussi peu de prestance.
Humilié, le loup gronda à nouveau, puis sans crier garde, il se jeta sur lui, crocs en avant. Mais avant même d'être touché, l'Aveugle glissa sur le côté pour éviter l'attaque et attrapa l'alpha par la nuque en plein vol. Le loup glapit et tenta d'échapper à la prise de l'Aveugle, mais celui-ci s'assura du contraire : ses crocs pénétrèrent la chair, tranchèrent le muscle et glissèrent jusqu'à l'os qui commença à craquer. Le loup gémit et soudain l'Alpha sentit ses poils roussir sous l'assaut d'un feu invisible.
"Un loup contrôlant le feu ?" s'amusa-t-il. " Peu original comme pouvoir."
Sans même forcer il renforça sa prise et la nuque claqua dans un bruit sec. Le loup fut secoué d'un spasme, une gerbe de flamme jaillit vers l'Aveugle mais s'éteignit tandis que la vie quittait le corps de l'animal.
Le goût métallique du sang emplissait à présent la gueule de l'Aveugle, qui s'en délecta tout d'abord, avant de se rendre compte de ce qu'il faisait et de lâcher le cadavre avec dégoût. Il se lécha les babines et commença à se nettoyer le poil d'un geste mécanique. Il avisa alors la louve, qui restait tremblante dans le coin.
-Tu comptes rester là longtemps ? soupira l'Aveugle. Tu peux partir tu sais, je n'ai pas envie de te faire du mal.
"Pas pour le moment du moins..." songea-t-il honteusement.
En lui se disputèrent regrets et dégoût tandis que la louve se relevait.
-Je...Merci...souffla-t-elle.
Elle s'éloigna à grande vitesse. L'Aveugle inspira son odeur à la volée et il s'étonna de découvrir en lui une sorte de fierté et de satisfaction devant la gratitude de la louve.
"Tu reste un monstre l'Aveugle..." susurra une voix mauvaise en lui. "Et un monstre ne change jamais."
Tiraillé, l'odeur du sang éveilla la faim en l'Aveugle, qui s'approcha du cadavre, et dans l'obscurité de la nuit, il laissa ses pulsions monstrueuses prendre le dessus.
Seuls les bruits de mastication troublèrent la nuit sans lune.

☼ Codes du règlement : Partis se promener parmi les esprits ♠️



☼ T'as un nom toi ? oui
☼ Ou peut-être un PUF ? non
☼ Âge : 16 ans18 ans, déjà O_O
☼ Comment nous as-tu trouvé ? Grâce à Bigby
☼ Tu te plais ici ? On verra bien.SI JE ME PLAIS ? HA ! Bientôt 3 ans ici, 3 ans déjà ! J'ai tellement évolué, rencontré des gens tellement géniaux ! Ce forum c'est mon chéri et je vous aime :love:
☼ Autre(s) : J'ai tendance à ne pas épargner les détails sanglants, donc si ça dérange n'hésitez pas à me le faire remarquer.

*PUF : pseudo utilisé sur les autres forums

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vieil Aveugle, le fier Avy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Votre personnage :: Croissances-
Sauter vers: