Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 "Chers Alphas, permettrez-moi de me présenter" ft. Akasan et Glycenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuma
Modératrice
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Michouille
Féminin Messages : 428
Date d'inscription : 31/10/2013
Age : 20

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: /

MessageSujet: "Chers Alphas, permettrez-moi de me présenter" ft. Akasan et Glycenne   Mar 11 Juil 2017 - 14:25

Chers Alphas, permettez-moi de me présenter
Avec Akasan et Glycenne
Encore une journée que Kuma passait dans les terres hivernales. Il se trouvait, une fois de plus, dans la forêt de brume. C'était là que tout avait commencé pour lui, alors quel meilleur endroit que celui-ci pour faire part de son expérience à d'autres loups ? En effet, le blanc avait convoqué les deux nouveaux Alphas hivernaux afin de les informer de l'existence de sa guilde. C'était la toute première fois qu'il devait s'occuper d'une telle mission. Il était donc arrivé aux aurores afin de se préparer et de préparer les mots qu'il allait utiliser.

Le soleil était à présent bien haut dans le ciel, bien de le LibreLune ne pouvait le distinguer que très vaguement à cause de la brume qui l'entourait. Le loup s'était installé dans un coin qu'il avait tout spécialement choisi. Il était entouré d'arbres, au milieu desquels se trouvaient quelques grosses roches idéales pour s'assoir et parler tranquillement. Le blanc prit donc place sur un rocher tout proche de lui, attendant patiemment que ses invités arrivent.

Quelques instants plus tard, Kuma finit par entendre des pas s'approcher. Sa queue se mit à remuer d'impatience, mais aussi d'excitation à l'idée d'accomplir sa mission. Lorsqu'il aperçut les deux silhouettes canines, il lança gaiement :

-Bien le bonjour, chers Alphas !
© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
http://johannadrawing.deviantart.com
Glycenne
Tige
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Glycenne
Féminin Messages : 155
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 17
Ta localisation réelle : Sur le dos d'une baleine à bosses volante à pois roses au pays des bisounours

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Akasan

MessageSujet: Re: "Chers Alphas, permettrez-moi de me présenter" ft. Akasan et Glycenne   Sam 29 Juil 2017 - 21:14

Apprentissage Magique
La noireaude n'avait pas fermé l'oeil de la nuit. Tout juste devenue Alpha, cette journée, première qui lui rappelait véritablement son rôle, n'avait eu de cesse de la tourmenter. Et si Layla s'était trompée en les choisissant, son compagnon et elle, pour prendre sa suite ? Son regard coula vers la toison d'azur en guise de réconfort, mais celle-ci restait inlassablement immobile, ses flancs se soulevant tout juste au rythme de sa respiration. Déçu sans pour autant être surprise, l'ombre se blotti un peu plus contre la boule de poils mouvante, tentant de se laisser bercer par sa douce respiration.
Bien que ce geste fut vain en ce qui concernait le sommeil, il eut pour effet d'apaiser le coeur troublé de Glycenne qui, bien qu'encore quelque peu inquiète, se trouva tout à fait opérationnelle lors du réveil d'Akasan. Après un réveil en douceur pour ce dernier, et de longues explications sur le pourquoi du comment ils ne pouvaient pas les emmener, les tous jeunes Alphas dirent au revoir à leurs enfants et s'en furent pour la forêt de brume.

Leurs pas se mêlant dans l'obscurité mystique du lieu, les deux amoureux marchaient côte à côte et, un bref instant, il vint au corbeau une idée des plus saugrenues. Elle voulait partir, maintenant, abandonner tout ce dont elle avait si soudainement hérité pour s'enfuir aux côtés d'Akasan. Son compagnon finirait-il par déteindre sur elle ? Sûrement, mais cette pensée ne fit que l'effleurer, tout au plus, avant de s'enfuir à jamais de son esprit. Elle tenait bien trop à ce clan, à ses membres, pour les abandonner ainsi.
Elle décida donc de se concentrer sur ce qui l'entourait. Malgré son appartenance à l'hiver, jamais elle n'avait posé les pattes dans la forêt de brume. Il lui sembla cependant que le lieux, plus que tout autre, méritait qu'on l'ait vu au moins une fois dans sa vie. Leur pattes soulevaient, à chaque pas qu'il effectuaient, un voile léger et opaque, tout en grâce, qui ondulait quelques instant dans les airs avant de se figer, comme touché d'un sortilège quelconque. On eu dit qu'un magicien avait élu résidence en ce lieu, l'imprégnant de son essence mystérieuse et envoûtante.

Leur rencontre du jour fini par se profiler à l'horizon, tâche blanche marbré de noir qui se fondait parfaitement dans le décors. Elle se déplaça vers lui en finesse et c'est avec un entrain certain qu'il les accueillit.
- Bien le bonjour, chers Alphas !

Elle lui répondit à voix basse sans pour autant murmurer, et sans réellement savoir pourquoi -certainement pour ne pas déranger les âmes qui vivaient en ces lieux :
- Et bonjour à vous Kuma, nous sommes vraiment ravis d'être ici aujourd'hui.

Elle ne parvenait vraiment à contenir sa curiosité quant à la nature de leur rencontre mais se retint de faire aucun commentaire là-dessus, attendant que le solitaire ne leur explique de lui même. Elle tourna donc la tête vers son compagnon, attendant qu'il se présente à son tour.
Code by Eressëa
Revenir en haut Aller en bas
Akasan
Modératrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Soleilou, Klya
Masculin Messages : 250
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 13
Ta localisation réelle : Quelque part... Voire même derrière toi

Identitée du loup/chien
Rang: Alpha
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Lorsque la Colombe s'éprend d'un Ange ~

MessageSujet: Re: "Chers Alphas, permettrez-moi de me présenter" ft. Akasan et Glycenne   Mar 8 Aoû 2017 - 23:35

img_rp
Le temps des secrets
feat. Kuma & Glycenne
La clé du savoir

Nul cauchemar affamé de ses peurs les plus obscures n’était, en ce jour, venu le hanter.
Le vent seul avait su mener ses sens, et ainsi apaiser les assauts courroucés de ses tourments sur son être. C’était une torpeur tranquille qui avait saisi ses membres, lui assurant qu’une seconde à peine, la nuit serait claire. Qu’aucun nuage, qu’aucune effluve de brume ne viendrait troubler ses songes déboussolés. Il avait été seul dans l’obscurité qui dévorait ses rêves, mais jamais la perspective d’une telle isolation ne l’avait tant réjoui. C’était avec lui-même qu’il se battait aujourd’hui, étouffant cet insaisissable tournant de son âme qui persistait à relever ses tourments en chaque instant. C’était avec lui-même qu’il avait vagabondé en ses rêves, acceptant, pour la première fois, ces démons soulignant ses empreintes.
Et pourtant, il le savait, cette brève éclaircie dans le noir orage de ses pensées s’estomperait bientôt, rappelant la pluie dans son sillage. La futile utopie qu’un jour, il tolérerait les immondes monstres de sa silhouette, les odieuses créatures qui rampaient sous ses pas, n’osait véritablement s’afficher à son esprit, tandis qu’il errait vainement dans les abysses de ses songes. Mais peu importerait. S’il ne devait éradiquer ses démons, il apprendrait à vivre à leurs côtés, s’avantageant de leur sillage. Ce qui avait été un horrible voyage deviendrait la plus douce des aventures; ce qui avait été terrifiante obscurité serait alors chatoyante lumière.
Si jamais la chandelle devait s’éteindre, il apprendrait à jouer de ses allumettes. Si jamais la nuit dévorait ses pas, il apprendrait le sentier des étoiles. Rien ne l’arrêterait, si un temps soit peu, quoi que ce soit était supposé le stopper.
Attentif aux murmures de la brise dans sa toison, le lupin indigo n’avait daigné s’abandonner à la douce étreinte du sommeil. Même dans les abysses de la nuit, il lui semblait que la couronne qui lui avait brutalement été imposée pesait terriblement sur son crâne, l’oppressant de sa fastidieuse beauté. Peut-être aurait-il du s’amuser de cet inattendu retournement de situation, alors que c’étaient les démons de sa vie qui lui avait présenté la baguette de leur commandement. Peut-être aurait-il du s’amuser de voir le damné, le diable de ce paradis, s’élever aux côtés des anges. Peut-être aurait-il du rire de ce que la société avait fait de lui.
Mais c’était ces mêmes constatations qui l’avaient hanté, lui ressassant en chaque instant ce qu’il avait abandonné derrière lui pour la terne lueur d’une couronne. C’était avec regret qu’il avait vu s’effondrer ce qu’il s’était acharné à bâtir pour l’immonde rôle qu’il assumait à présent. De son nom d’Enfant des Fjords, ne subsistait plus que l’inacceptable titre de Seigneur des glaces. Ce qui l’avait jusque lors, constamment répugné, le transperçait désormais, lui imposant l’insupportable fardeau d’un trône qui n’avait à être sien. Il était désormais Roi des Neiges, lui, le damné, le vagabond, l’exilé. Celui que tous avaient toujours détesté, celui que tous avaient toujours renié. Il avait osé se présenter à eux sous le nom de leur souverain, alors que son coeur même se déchirait sous l’atrocité de ses paroles. Nombre étaient ceux qui avaient jusque lors toujours nourri l’insoutenable utopie de pouvoir un jour maintenir le contrôle d’un Clan tout entier entre leurs pattes. Beaucoup avaient un jour souhaité contrôler leur destiné avec aisance, mener la famille qui les avait vu naître à la gloire, et laisser régner leur saison bien aimé en tant que maîtresse de cet instable équilibre.
Qu’avait-il eu de ces innommables personnages ? Toute sa vie durant, Akasan avait lutté pour la frêle perspective d’une paix fragile. Toute sa vie durant, il s’était battu pour que les frontières stupidement imposées par l’esprit claniques s’estompent sous l’attrait de ces inébranlables liens qui les unissait tous, de par leur nature, de par leur nom. De par cette même appartenance qui les avaient toujours lié. Alors qu’il s’était toujours moqué de ces rôles, de ces tribus qui avaient déchiré leur titre d’enfants nocturnes, d’éternels héritiers de mère Lune et mère Nature, il occupait en ce jour le trône d’un de ces ignobles souverains qui oseraient mener sa famille à la mort pour le simple plaisir du sang.
Etait-ce sa nature, ou ce que la nature avait osé faire de lui, qui le terrifiait aujourd’hui ?
Ce fut, presque sans surprise, que ses prunelles de givre osèrent se darder sur l’univers qui se dévoilait lentement à lui. Désireux de chasser ces tourments qui l’avaient finalement retrouvé, l’Alpha hivernal ne tarda pas à s’éveiller pleinement, et ainsi saluer son Ange et ses Etoiles.
Après maints événements désormais coutumier à son nouveau mode de vie, ce fut avec impatience qu’Akasan attendit sa compagne, tandis que celle-ci s’acharnait à décourager Liam et Eirlys de les accompagner de leur périple actuel. Bien vite résigné à répondre aux ordres de leur mère, Shorkan et Aranwë avaient regagné la caverne hivernale, se plaisant de ce que l’aube leur avait déjà offerte.
Une infime seconde, le lupin indigo osa nourrir l’inconcevable utopie que cette famille serait un jour celle qu’il avait toujours désiré. Qu’un jour, un jour seulement, il mènerait ses étoiles dans les songes de son être tourmenté, et leur dévoilerait la beauté du domaine qui l’avait formé. Qu’un jour, la liberté serait à nouveau sienne, et qu’il saurait se montrer apte à leur révéler la véritable valeur de ce monde.
Ce fut avec regret que le précédent solitaire délaissa ses songes, s’abandonnant désespérément à la réalité. D’un pas tranquille, il se plaça aux côtés de son Ange, et, tandis qu’ils cheminaient côte à côte, le silence s’imposa en digne seigneur de leurs pensées.
C’était son ignoble rôle qui l’avait, une fois de plus, mené à rencontrer cette famille dont il ignorait tout et qui, malgré sa précédente répugnance, le fascinait secrètement. Leur tâche de ce jour avait été nommée par Kuma, un hivernal dont Akasan avait toujours ignoré la présence. Comme pour la majorité de ses comparses, d’ailleurs.
Désireux d’échapper à ses insatiables pensées, le lupin indigo avait daigné se concentrer sur son environnement, savourant les effluves de brume valsant sur sa toison azurée tandis que les maigres squelettes des arbres noircis accueillaient leur passage. Ces silhouettes, dressées malgré leur fragilité, dans les spectres des sous-bois, avaient su attiser la sympathie de l’hivernale, tandis que ses gants de neige osaient à peine effleurer le sol tapissé de feuilles teintées de givre.
Ce fut l’indistincte ombre de celui qu’ils cherchaient tout deux qui brisa ce tableau de mystères et secrets inébranlables. Laissant Glycenne le devancer, Akasan la suivit dans un ballet respectueux de pas légers et calculés. Ce fut à ses côtés qu’il s’arrêta à son tour, pour ainsi détailler son opposant dans un silence parfait. Si le ton enthousiaste de leur hôte ne manqua pas de surprendre le lupin azuré, nul stupeur ne vint le frapper quant aux parfums prétendument inconnus qui provenaient de Kuma.
Akasan aurait souhaité esquisser un sourire lorsque l’image esquissée par ces senteurs s’imposa finalement à son esprit, mais sa secrète incompréhension l’en défia. Un être avait su porter cette odeur de la nuit, ces effluves des étoiles même. Elle partageait désormais son sang et son coeur, alors que c’était sur leurs propres vies qu’ils avaient osé sceller leurs destins.
Lui se nommait Kuma, mais peu de détails semblaient susceptibles de le séparer de Maelia.
Aucun mot ne lui fut utile pour deviner quel dessein avait poussé le Librelune à quémander leur présence. Le temps était venu qu’ils sachent. Mais que restait-t’il à percer quand lui-même savait déjà tout ?
Lorsque Glycenne eut tâché de répondre aux humbles salutations de leur hôte dans un murmure respectueux, le lupin indigo s’avança à son tour, inclinant légèrement la nuque pour souligner ses paroles.
-Salutations, fils de la Lune.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Chers Alphas, permettrez-moi de me présenter" ft. Akasan et Glycenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Chers Alphas, permettrez-moi de me présenter" ft. Akasan et Glycenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Forêt de brume-
Sauter vers: