Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 La pureté de l'hiver et des rencontres... [PV Chyver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ombredragon
Petite Graine
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Yamishin - Garion - Cheshire
Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 20
Ta localisation réelle : Sur le territoire ^^

Identitée du loup/chien
Rang: Instructeur
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non

MessageSujet: La pureté de l'hiver et des rencontres... [PV Chyver]   Lun 17 Avr 2017 - 22:04

Ombredragon
La forêt de brume… un territoire de l’hiver que Ombredragon trouvait aussi agréable que mystérieux. Il aimait cet endroit qui de nuit semblait lugubre, et qui de jour l’apaisait si facilement. Les pattes dans quinze centimètres de poudreuse le mâle ailé avançait avec douceur. La neige avait absorbée tous les bruits des bois et il appréciait la mélodie silencieuse de la forêt. Tout était paisible et sur ce terrain le mâle avec presque l’impression que le temps s’était arrêté. Ce n’était pas pour lui déplaire, des fois il rêvait de pouvoir l’arrêter. Ombre savait bien que jamais rien ne se passait, et c’était ce qui le dérangeait, il avait beau avoir un regard incroyable il ratait énormément de chose. Aujourd’hui il avait envoyé son regard autour de son corps et se voyait avancer dans la neige, observant également le paysage sur un rayon de cinq bon mètres autour de lui. Quelques heures plus tôt il avait aperçu la silhouette fugace d’un renard. Sans doute la bête partait-elle à la chasse.

Ombre aimait la nature, c’était une chose qu’il ne cachait pas et que tout les LibreLunes savaient. Celui qui ignorait son amour pour la nature était soit atteint d’amnésie soit il ne l’avait jamais écouté. Car le jeune Librelune possédait une fascination et un amour sans faille pour la nature. Il détestait d’ailleurs les loups qui tuaient pour le plaisir ou chassaient plus que de raisons. Il ne supportait pas non plus les quelques loups qui arrachaient des plantes pour les mettre dans des pots de terre et les jeter car finalement ils n’en auront pas eus besoin pour soigner un individu. La pratique de faire des réserves n’était pas dans ses coutumes, d’ailleurs s’il venait à faire des réserves il se sentirait également un peu idiot car il ne dormait jamais dans la même tanière. Donc faire des provisions à un endroit était totalement dénué de sens. De plus son sens moral lui interdisait de faire des réserves, conclusion il vivait au jour le jour, et parfois se retrouvait sans manger pendant plusieurs jours…

Aujourd’hui son amour de la nature l’avait ramené dans le lieu qu’il appréciait plus qu’aucun autre. Ici il ressentait clairement le côté mystérieux de la nature. Mais il captait également son côté sauvage et indomptable. Il ressentait également le côté dangereux de sa créatrice. Et voyait parfois même son côté hostile et agressif lorsque la nuit tomber et que les horreurs des chasses des rapaces se perpétraient. Il aimait regarder le vole silencieux des chouettes, et voir les grands yeux jaunes des hiboux se découpaient dans la nuit. Aujourd’hui il savait qu’en plein jour il ne croiserait ni l’un ni l’autre, mais il pourrait croiser de nombreuses autres espèces, et peut être même un membre de sa race. D’ailleurs, la brume et la brise légère lui donnèrent raison, car bientôt il sentit les effluves fragiles d’un autre individu.

Il étendit alors son cercle de vision et l’aperçu rapidement. C’était une femelle, et il la reconnaissait comme appartenant au clan de l’hiver qu’il avait déjà observé. Il eut alors un fin sourire. Espérant que la femelle ne serait pas trop déranger par sa présence, ou qu’elle ne serait pas hostile. Après tout il ne fait pas parti des loup de l’hiver, alors il savait qu’il pouvait faire de mauvaises rencontres. Mais il ne venait pas en ennemi, au contraire la plus part de ses intentions étaient pacifistes sauf quand un conflit éclaté.


Revenir en haut Aller en bas
 
La pureté de l'hiver et des rencontres... [PV Chyver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Hiver :: Forêt de brume-
Sauter vers: