Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Nine in the afternoon [ft. Haënymae]

Aller en bas 
AuteurMessage
Axl
Admine Rockstar Dépravée
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 115
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?:

MessageSujet: Nine in the afternoon [ft. Haënymae]   Lun 19 Déc 2016 - 12:39

“ Nine in the afternoon „

Le soleil se couchait doucement sur les terres printanières, laissant la plaine aux cerisier briller de pâles couleurs pastels. Le givre faisait scintiller l'herbe et les branches nues des arbres autrefois fleuris. L'hiver n'allait pas tarder à arriver et le fragile territoire du Printemps se teintait déjà de ses couleurs. Plus une touche de couleur vive, juste des pastels et le soleil froid de la fin d'automne. Pourtant, dans ce silence cristallin un cliquetis retentit soudain. De petites clochettes, un bruit métallique un peu dissonant. Et une voix, une voix un peu déraillée, puissante, vibrante. Qu'était ce donc ?

C'était Axl. Jeune estival à la démarche chaloupée, au poitrail sorti et la tête bien relevée. Ses cheveux dans tous les sens, le sourire aux babines, il avançait dans les plaines aux cerisiers avec l'allure princière qui était la sienne. Bien loin de chez lui, il s'était un peu égaré en voulant rendre visite à un ami de son père pour s'entretenir avec lui. Aïe. C'était assez fâcheux. Mais pour autant, il ne se laissait pas abattre, profitant au contraire de cet égarement pour visiter le Printemps. Son oiseau volait autour de lui, portant son pendentif citrouille pour qu'il ne fasse pas tout exploser. La petite licorne en guimauve le suivait aussi, galopant au rythme de la foulée du jeune mâle. Il se sentait bien, il avait envie de chantonner, mais quoi. Il se stoppa, réfléchissant et sourit en regardant Slash se poser sur une branche. Il sentit l'odeur d'une femelle non loin, une jolie odeur fleurie très agréable. Il ferma les yeux et imagina un instant cette louve, peut être un peu farouche... Avec son sourire aux babines il entama une musique qui lui venait comme ça.

Back to the streets where we began
Feeling as good as lovers can, you know
Well, now we're feeling so good

Pickin' up things we shouldn't read
It looks like the end of history as we know
It's just the end of the world

Back to the street where we began
Feeling as good as love, you could, you can


Il sentit son pouvoir imprégner sa voix et laissa sa voix donner sa puissance. Il se mit à trotter, balançant ses hanches au son de la musique que lui seul pouvait entendre. Sa voix commençait à résonner aux alentours et il sentit son pouvoir imprégner tout autour de lui.

Into a place, where thoughts can bloom
Into a room where it's nine in the afternoon
And we know that it could be
And we know that it should
And you know that you feel it too

'Cause it's nine in the afternoon
Your eyes are the size of the moon
You could 'cause you can so you do
We're feeling so good
Just the way that we do
When it's nine in the afternoon

Your eyes are the size of the moon
You could 'cause you can so you do
We're feeling so good


Le givre se décolla et, rendu doré par la lumière captée, il tournoya autour d'Axl. Le jeune loup dansait un peu, bougeant ses épaules, son bassin, pliant les pattes, sautant, balançant la tête. Son étrange ballet se mariait avec le givre pour former une danse faite d'éclat d'or, dans la pénombre du coucher de soleil. Il s'amusait, il était bien là. Il retomba sur ses pattes et bondit dans une autre direction, se fichant d'avoir des spectateurs. Il espérait secrètement en avoir. Il se mit à chanter plus fort, le givre ayant un éclat soudainement flamboyant comme les flammes estivales qui consumaient le coeur du chanteur.

Back to the street
Down to our feet
Losing the feeling of feeling unique
Do you know what I mean?

Back to the place, hey
Where we used to say
Man it feels good to feel this way
Now I know what I mean

Back to the street, back to the place,
Back to the room where it all began
Back to the street, back to the place,
Back to the room where it all began
'Cause it's nine in the afternoon


Les cerisiers répondaient à son appel, ils fleurissaient de fleurs d'or, répandant leurs pétales factices dans la danse déjà argentée. Il était là, entouré de poudre d'étoile et de tessons de joie. Il chantait, il se sentant vivant, il se sentait libre, il se sentait lui même. Il bondit dans les derniers rayons du soleil et retomba légèrement sur le sol en ouvrant ses yeux bicolores. Et là il la vit. La louve mystérieuse pour laquelle il chantait depuis le début. Il leva les oreilles et, plaçant son regard dans celui azur de sa charmante inconnue, finit sa chanson. Le givre et les pétales retombaient petit à petit autour d'eux tandis qu'il s'approchait, son regard agissant malgré lui. Sa voix était plus douce, plus modulée, permettant à son pouvoir de se calmer graduellement.

Your eyes are the size of the moon
You could 'cause you can so you do
We're feeling so good
Just the way that we do
When it's nine in the afternoon


Il était désormais à quelques centimètres d'elle et souriait, le bandana un peu de travers, la respiration plus courte, les volutes de vapeur sortant de sa gueule. La scène était éclairée par les pétales et le givre qui brillaient encore un peu de cette danse improbable. L'aléatoire une fois maîtrisé faisait des merveilles... La chaleur se répandait dans leurs corps et Axl cligna des yeux à regret. Elle avait des yeux magnifiques. Il les rouvrit, ses yeux vairons cerclés de noir et il pencha la tête sur le côté.

Bonsoir Demoiselle. Puis je oser demander le prénom de ma charmante rencontre ?

Ah... Séducteur Axl...
Revenir en haut Aller en bas
Haënymae
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 67
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 17

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non...

MessageSujet: Re: Nine in the afternoon [ft. Haënymae]   Mar 20 Déc 2016 - 23:18



Nine in the afternoon


Le rayonnant astre solaire retournait tranquillement dans sa demeure. Le ciel bleu azur se teintait peu à peu de toutes les nuances du rose et du orange. L'horizon était dégagé de tout nuage et illuminé par les doux rayons faiblissants du soleil.  Cependant, la froideur de fin d'automne venait aspirait la chaleur de ces couleurs. Sans s'en rendre compte, la louve au pelage émeraude vit les teintes orangées et rosées disparaître pour être remplacées par des couleurs bleuâtres dégagées par un triste soleil glacé.

Haënymae sentait la nostalgie du printemps et de l'été s'emparer d'elle. Même l'automne allait lui manquer. Toutes les belles feuilles mortes s'envolant au gré de la brise automnale était un spectacle grandiose, ainsi que les teintes brunes et orangées que prenaient les arbres de toutes les forêts. Mais l'hiver était, pour la louve, la mort. La mort des belles fleurs dont les effluves venaient lui chatouiller les narines, la mort des arbres feuillus dont elle appréciait l'ombre les jours de grande chaleur et l'abri les jours de pluie, la mort des lacs et des ruisseaux qui se pétrifiaient et dont l'onde ravissait la louve de plaisirs.

En pensant à tout cela, elle regardait devant elle et imaginait avec envie et hâte la vie durant le printemps. Quelle heureuse saison ! C'était la renaissance de toutes les victimes de l'hiver. Les plantes et les fleurs repoussaient et refleurissaient. On voyait sur les branches des arbres les bourgeons d'un avenir plus vert. Les forêts redevenaient luxuriantes et abondantes. Les lacs et toutes les étendues d'eau se liquéfiaient. La vie des animaux reprenait également. Ils sortaient de leurs abris hivernaux et réanimaient de chants et de bruits les forêts et les plaines. C'est tout ce que la louve avait connu pendant toute sa vie.

Elle marchait sans direction précise, son regard se perdant dans l'horizon. Elle s'arrêta un moment et observa les alentours. Des arbres roses se dressaient autour d'elle dans une plaine fleurie. Leurs doux pétales virevoletaient autour de la louve pendant qu'elle admirait des étoiles plein les yeux le lieu où elle se trouvait. Elle se rendit rapidement compte qu'elle était dans la plaine aux cerisiers, l'endroit où ses parents se sont rencontrés. Elle se souvint de l'histoire qu'ils lui avaient racontée. Ils s'étaient rencontrés dans cette plaine un soir d'automne et sont tout de suite tombés amoureux. Un frisson chaleureux leur avait traversé le corps et ils ont su. Ils ont su qu'ils finiraient leurs vies ensemble. La louve commençait à rêvasser d'amour et se demandait quand est-ce qu'elle allait trouver son âme soeur.

Ses songes furent dissipés lorsqu'elle entendit un chant. Un chant romantique entonné par une voix masculine étrangement très attirante. Elle ne parvenait pas à distinguer la silhouette du loup mais commençait déjà à l'imaginer. Sa voix l'hypnotisait et la remplissait de bonheur. Il s'approchait et elle arriva finalement à distinguer la silhouette et même précisément le corps du canidé. Il dansait et chantait en même temps. Ce loup dégageait une immense joie et était très beau. Il n'était plus qu'à quelques centimètres d'elle quand elle rougit et que son coeur commença à palpiter. Sa voix était réellement magnifique et très enjôleuse. Le séduisant loup était à présent devant elle. Ses yeux vairons cerclés de noir étaient d'une sublime brillance. En arborant un sourire charmeur, il demanda à la louve :
"Bonsoir Demoiselle. Puis je oser demander le prénom de ma charmante rencontre ?"

Il la regarda dans ses yeux azur ce qui la fit rougir encore plus. Elle respira un bon coup puis répondit d'un ton calme et candide :
- Je ne nomme Haënymae. Et vous, quel est votre prénom ?

© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
 
Nine in the afternoon [ft. Haënymae]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Printemps-
Sauter vers: