Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas :petitcoeuur: ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La jungle remplie de secrets [Pv Seph]
Invité
Invité
Mer 2 Nov 2016 - 22:42



La jungle remplie de secrets


Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsque la louve au pelage émeraude se réveilla. Elle venait tout juste de sortir d'un rêve délicieux ce qui la mit de bonne humeur dès son réveil. Elle sortit de sa tanière et peigna sa crinière blonde à l'aide de ses griffes. Elle aimait beaucoup répéter ce geste quotidiennement car ça lui faisait imaginer qu'elle était une belle princesse lupine.

Mais les rêveries de la louve furent interrompues par une odeur inhabituelle. C'était une mauvaise odeur, presque fétide. Elle renifla un peu partout autour d'elle pour identifier l'origine de cette puanteur. Très étonnée, elle comprit que c'était d'elle que se dégageait cette si peu délicate senteur. Elle prit donc immédiatement la décision d'aller se laver. Elle supposa que cette odeur provenait du jeu boueux auquel elle avait participé. Il fallait donc maintenant choisir le lieu de la baignade. La louve pensa d'abord aux rivières de la forêt sans fin mais elle voulait changer de l'ordinaire. Sa soif insatiable de curiosité et d'exploration la poussa à choisir le lac de Sherkaan.

Le père d'Haënymae lui avait indiqué que le lac de Sherkaan se trouvait entre la clairière d'azur et la forêt sans fin. Après avoir tourné plusieurs fois en rond, elle aperçut le magnifique lac de Sherkaan. Son eau était d'un splendide bleu saphir et était si transparente qu'on voyait le fond du lac. Les rayons chatoyants du soleil traversaient le lac et illuminaient tout autour. Des poissons de mille couleurs nageaient dans l'immense étendue d'eau. Toute cette beauté dégageait une atmosphère calme et apaisante. Les arbres, les rochers et les fleurs tout autour faisaient penser à une jungle tropicale, tout autour du lac. La louve n'avait qu'une envie : sauter dans cette sublime onde :
"Geronimooooo !!!"
La louve avait quelque peu troublé le calme de ce lieu mais peu lui importait. Elle fit de grandes longueurs à travers le lac, s'amusait à bondir dans le lac depuis des rochers de plus en plus hauts si bien que les poissons se réfugiaient au fond du lac dans leurs refuges aquatiques. Elle éprouvait une grande joie de se baigner ici sans qu'aucun canidé ne vienne l'embêter. A vrai dire, la présence d'un canidé sympathique ne lui aurait pas déplu mais elle se divertissait très bien toute seule. Quand tout à coup, elle entendit remuer dans un buisson près de la rive. Elle fronça les sourcils pour distinguer avec précision ce qui se passait. Elle fut terrifiée quand elle aperçut une paire d'yeux bruns brillants parmi les feuilles. Si apeurée, qu'elle poussa un strident cri de terreur :
"Aaaaaaaaaah !!!"


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Petite Graine
Seph
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 28
Date d'inscription : 31/10/2016
Âge : 18
Ta localisation réelle : Quelque part dans les tréfonds de mon imagination

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Left_bar_bleue0/1000La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: He's aloooooone...
Ven 4 Nov 2016 - 17:56

L'Enfant des Arbres
La Jungle Remplie de Secrets
Feat Haënymae
ft. ...
Seph

Seph s'était réveillé tôt, ce matin. Alors que le soleil venait à peine de se lever, il sortit de sa tanière, dans laquelle sa mère et sa sœur dormaient encore, et s'étira. Une brise fraîche vint se perdre dans son pelage, et il se dit avec un léger sourire que c'était son père, qui, de là-haut, le saluait avec douceur.
Il observa les alentours, apercevant au loin quelques veilleurs qui terminaient leur ronde nocturne, remplacé par certains de ses compagnons Soldats. En fin de journée, ce serait à son tour de prendre la relève. Il décida donc de profiter de ce rare temps libre, et d'aller écouter ce que les géants sylvestres avaient à raconter.

C'est donc tout naturellement qu'il se dirigea vers le Lac de Sherkaan. Oh, il aurait pu aller saluer les gardiens de la Forêt sans Fin, mais s'y étant souvent rendu depuis quelques temps, il avait préféré changer. La monotonie du quotidien n'était pas quelque chose dont il raffolait.
En arrivant au bord de l'étendue d'eau, il huma avec bonheur la fraîcheur de la brise matinale. Un léger parfum de nymphéas flottait dans l'air. Son père aimait beaucoup ces fleurs, pour leur beauté, notamment, mais aussi pour la grâce avec laquelle elle dansaient à la surface du lac, créant avec les roseaux et les nénuphars un ballet rare que peu savaient apprécier.

Le jeune Soldat se coucha au pied d'un saule pleureur, le saluant silencieusement. Tandis que l'arbre lui contait quelque aventure qu'il était le seul à connaître, le loup observa ses branches plonger vers l'eau cristalline, comme pour lui raconter quelque secret. Les rayons du soleil qui parvenaient à se créer un passage à travers elles venaient le réchauffer, le plongeant dans un moment de calme dont il profita avec délice.

Soudain, l'arbre se tut, signe qu'un autre loup venait de pénétrer sur les terres du Lac de Sherkaan. Déçu de ne pas pouvoir profiter de la fin de son récit, le jeune loup se leva, et s'étira, se demandant qui venait troubler la confiance du saule. Il n'eut pas le temps de faire un pas qu'une exclamation de joie lui parvint, manquant de le faire sursauter.
"Geronimooooo !!!"
Curieux, il regarda au travers du rideau de feuilles. Son regard, d'un brun semblable à l'écorce des arbres et aux reflets se confondant avec la chevelure du saule, se posa sur une louve qui se baignait joyeusement dans l'eau. Il se souvenait l'avoir déjà entre-aperçue sur le territoire, mais ne connaissait son nom. Perdu dans ses pensées, il ne se rendit pas compte qu'il venait de faire craquer une branche morte tombée au sol, et ce n'est que lorsqu'un cri strident retentit qu'il croisa le regard terrifié de la louve.
"Aaaaaaaaaah !!!"
Il sortit calmement de sa cachette involontaire, un air désolé dans le regard, et inclina lentement la tête.

- Je suis navré, dit-il d'un ton apaisant, sa voix grave semblant ricocher sur l'eau, je ne voulais pas vous effrayer.

Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres,
Épargne les sables, les mers, les cieux,
Je vous offre ce sacrifice silencieux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 17 Nov 2016 - 21:31



La jungle remplie de secrets


Le cri que poussa la louve retentit dans toute la forêt. Elle vit même s'envoler une nuée d'étourneaux qui en s'élevant au-dessus de la canopée provoquèrent une vigoureuse brise qui balaya plusieurs feuilles d'arbres avoisinant le lac. Ce courant d'air ébouriffa également les poils ruisselants de la printanière qui ne cessait pas de fixer le buisson où se cachait le mystérieux canidé d'un regard appréhensif. Quelques secondes passèrent et enfin le loup sortit de sa cachette. Il inclina lentement la tête et dit à la louve d'un ton apaisant :
- "Je suis navré, je ne voulais pas vous effrayer."

La louve fut flattée par la courtoisie dont ce loup fit preuve. Il avait l'air d'être très bien élevé et de plus elle vit dans ses belles iris brunes toute la sincérité de ses paroles. Néanmoins, elle trouva étrange le vouvoiement que le loup utilisa pour s'adresser à elle. Après tout, ce n'était que des loups et ils n'avaient pas un grand écart d'âge. La louve avait vouvoyé une seule personne dans sa vie et c'était sa grand-mère qui était encore en vie. Mais elle ne resta pas butée sur cette singulière façon de s'adresser à ses semblables. Elle prit le temps d'analyser de haut en bas le loup à qui elle avait affaire.

Ce qui la marqua en premier lieu fut sa carrure impressionnante. En effet, sa grande taille, ses muscles saillants et son regard perçant imposaient le respect immédiatement et lui donnait un grand charisme. La fourrure de sa tête, de son dos et de sa queue était vert sapin. Sa patte avant droite, ainsi que le bas de ses membres postérieurs étaient de la même couleur.  Les poils de son poitrail ainsi que ceux de son ventre et du contour de ses yeux étaient d'un lumineux brun clair qui ressemblait à la couleur de l'écorce de certains arbres très particuliers. Le reste de son pelage était d'un blanc immaculé qui laissait à penser qu'il était très soigné. Quelques petites touches de noir constellaient la fourrure de ce dernier.

La louve au pelage émeraude trouva ce loup assez charmant et eut grandement envie d'apprendre à le connaître. Même si il l'avait effrayée, la simple phrase qu'il avait prononcée suffit à l'apaiser. De plus, ce loup semblait lui être familier, elle l'avait sûrement aperçue pendant une chasse ou autre chose. Elle était donc sûre de trouver un printanier en face d'elle ce qui lui donna une nouvelle raison de lui faire confiance. En confiance, mais tout de même impressionnée, elle murmura doucement au loup en s'approchant de lui :
- Tu n'es pas obligé de t'excuser, tu sais... Je pense que je n'aurais pas dû crier comme ça, j'ai sûrement réveillé toute la forêt, dit-elle en esquissant un petit sourire gêné. Et sinon toi, comment t'appelles-tu ? Moi, c'est Haënymae.



© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Petite Graine
Seph
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 28
Date d'inscription : 31/10/2016
Âge : 18
Ta localisation réelle : Quelque part dans les tréfonds de mon imagination

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Left_bar_bleue0/1000La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: He's aloooooone...
Ven 18 Nov 2016 - 19:02

L'Enfant des Arbres
La Jungle Remplie de Secrets
Feat Haënymae
ft. ...
Seph

Le loup sourit, quelque peu soulagé de voir qu'il ne l'avait pas rendue farouche. IL s'assit paisiblement, gardant un regard calme pose sur son vis-à-vis. Il se souvenait d'elle : ils s'étaient deja croisés alors qu'il partait faire sa ronde journalière. Mais sans doute ne s'en souvenait-elle pas : c'était il y avait quelques temps déjà.
Il laissa son regard détailler la louve qui se trouvait en face de lui. Son pelage était d'une éclatante couleur émeraude qui avait dans l'eau un doux reflet se fondant presque avec celui des arbres. Sur son dos couraient des arabesques roses, et de longues mèches blondes descendaient en cascade sur ses petites épaules. Oui, décidément, il se souvenait très bien de l'avoir vue.

- Tu n'es pas obligé de t'excuser, tu sais... Je pense que je n'aurais pas dû crier comme ça, j'ai sûrement réveillé toute la forêt, dit-elle en esquissant un petit sourire gêné. Et sinon toi, comment t'appelles-tu ? Moi, c'est Haënymae.

Il lui rendit un sourire doux qui ne pouvait que lui appartenir. Il savait bien quel impression il donnait au premier regard : celle d'un loup imposant, sans pitié, peut-être grossier. Mais il était tout l'inverse de cela, et c'était ce qui surprenait le plus lorsqu'on le rencontrait pour la première fois. Les étourneaux qui s'étaient envolés revinrent se percher sur leurs branches, comme s'ils étaient les spectateurs d'une quelconque pièce de théâtre.

- Je pense plutôt que ta réaction est toute naturelle. Et tant pis si la forêt a été réveillée : le soleil est déjà haut.

Il avait abandonné le vouvoiement, puisqu'elle ne l'utilisait pas. Elle avait raison : ils étaient tous deux printaniers, et donc, d'une certaine manière, frère et sœur. Il leva la tête vers le ciel pour appuyer ses dires, admirant quelques secondes la vive teinte que prenait le ciel matinal, avant de reporter son regard brun sur elle.

- En tout cas, je suis ravi de te connaître, Haënymae. Je m'appelle Seph.

Le soleil venait, de ses rayons, réchauffer son pelage, et il se dit, l'espace d'un instant, que cette journée commençait plutôt bien.

Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres,
D'épargner les sables, les mers, les cieux,
Je vous offre ce sacrifice silencieux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 28 Nov 2016 - 22:42



La jungle remplie de secrets


La louve au pelage émeraude était tout excitée à l'idée d'apprendre à connaître un nouveau canidé. La rencontre s'était amorcée de manière assez maladroite. Même si elle avait sûrement réagi comme la plupart de ses pairs l'auraient fait, elle se sentit coupable d'avoir effrayé et embarrassé ce pauvre loup. Elle lui avait tout de même infligé le pire supplice possible : entendre son cri strident. La louve était effrayée par de nombreuses choses. En faire la liste ici serait trop longue. Elle poussait ce cri suraigu à chaque fois qu'elle était confrontée à ses peurs, c'est-à-dire souvent. Sûrement pour l'apaiser, le mystérieux loup arbora son plus chaleureux sourire avant de lui répondre d'un ton serein :
- "Je pense plutôt que ta réaction est toute naturelle. Et tant pis si la forêt a été réveillée : le soleil est déjà haut."

En entendant cela, elle repensa aux étourneaux qu'elle avait perturbés à cause de son cri aigu. Elle releva légèrement la tête et distingua les volatiles perchés sur la branche d'un chêne non loin de là. Ils paraissaient captivés par la scène qui se déroulait sous leurs yeux obscurs. Ensuite, elle refit un tour sur elle-même pour contempler de nouveau la splendeur de ces lieux. Les arbres, les rochers et la terre n'avaient pas changé. Le ciel était teinté d'un bleu azur parfait et les éclatants rayons du soleil illuminaient l'eau turquoise du lac de Sherkaan.

Cependant, à présent, ces lieux étaient épris d'une énergie vivifiante, une énergie propice au jeu et à l'amusement. Une atmosphère indéfinissable mais qui provoquait une telle euphorie chez la louve qu'elle interpréta ce phénomène comme une invitation de la nature elle-même à s'adonner à des activités ludiques. Elle était sur le point de proposer à son pair printanier d'être son compagnon de jeu quand il répondit à une question qu'elle avait posé depuis si longtemps qu'elle ne s'en souvenait même plus :
- "En tout cas, je suis ravi de te connaître, Haënymae. Je m'appelle Seph."

Seph... Quel joli prénom. C'était un prénom très simple par rapport à celui de la louve : Haënymae. Rare sont ceux qui parviennent à le prononcer. Oui, c'était un prénom simple et humble mais très joli. Cet imposant printanier l'intriguait au plus haut point. Elle réfléchissait à une manière de lui poser des questions personnelles sans paraître intrusive quand une douce brise vint caresser son pelage. Ce petit vent la ramena à la réalité et à son envie de jouer. Elle proposa donc d'un ton enjoué, le sourire aux babines :
- Tu as un très joli prénom Seph. Dis-moi, ça te dit qu'on aille se baigner dans le lac ? On pourra jouer et se détendre comme ça.

© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Petite Graine
Seph
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 28
Date d'inscription : 31/10/2016
Âge : 18
Ta localisation réelle : Quelque part dans les tréfonds de mon imagination

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Left_bar_bleue0/1000La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: He's aloooooone...
Dim 4 Déc 2016 - 14:06

L'Enfant des Arbres
La Jungle Remplie de Secrets
Feat Haënymae
ft. ...
Seph

Seph la regarda tourner sur elle-même, sautiller dans tous les sens, avec un doux sourire. Son attitude lui rappelait celle des jeunes louveteaux impatients de jouer avec lui. Il suivit son regard, et croisa ceux curieux des étourneaux. Le cri de la jeune louve les avaient surpris autant que lui, mais cela leur aura au moins permis d'observer le vol gracieux des volatiles.

Les rayons du soleil venaient caresser le pelage de son vis-à-vis, tandis que lui était recouvert par les ombres. Elle semblait envelopper d'une soudaine joie de vivre qui aurait pu sembler singulière s'ils ne s'étaient pas trouvés au bord du Lac de Sherkaan. L'eau et ses reflets qui dansaient au rythme du vent, la faune qui venait parfois s'y abreuver, le vol des oiseaux, leurs ombres qui se fondaient dans celles des arbres, et la douceur constante de l'air donnaient envie de se laisser aller à une douce euphorie bienfaitrice.

- Tu as un très joli prénom Seph. Dis-moi, ça te dit qu'on aille se baigner dans le Lac ? On pourra jouer et se détendre comme ça.

Oui, elle lui faisait bien penser à une louve tout juste sortie de l'enfance. Il se leva, et s'approcha d'elle calmement, bien tenté par une petite baignade. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas fait trempette pour s'amuser. De plus, le soleil leur souriait, aujourd'hui, et cela ne le mettait pas d'humeur à refuser.

- Pourquoi pas ?

Il lui sourit, et marcha jusqu'au rebord. Il trempa une patte pour tâter la température, et entra dans les bras de quelque naïade invisible qui nageait autour de lui. Aucun obstacle ne venait perturber la course de l'onde qu'il avait créée. Bien évidemment, il touchait le fond. De petites algues venaient chatouiller ses coussinets, algues qui faisaient toujours hurler les enfants de rire. Le niveau de l'eau montait jusqu'à la base de la large cicatrice qui courait le long de son épaule.
Il se retourna vers Haënymae, et l'invita poliment d'un signe de tête. Pas besoin de lui dire que l'eau était bonne, elle le savait sans aucun doute déjà, puisque sa fourrure était encore humide du plongeon qui avait précédé leur rencontre.

Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres,
D'épargner les sables, les mers, les cieux,
Je vous offre ce sacrifice silencieux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 17 Déc 2016 - 17:02



La jungle remplie de secrets


Haënymae était décidément bien une adolescente tout juste sortie de l'enfance. Ce n'était plus une enfant car elle était devenue beaucoup plus mature et portait un regard critique sur les choses qui l'entouraient. Cependant, elle avait encore un esprit juvénile et enfantin car elle adorait s'amuser et s'adonner à des jeux puérils. Le soleil étant au beau fixe et l'enthousiasme de la louve débordant, le mystérieux Seph n'eut d'autre choix que d'accepter l'invitation de la louve au pelage émeraude :
- "Pourquoi pas ?"

Après cette réponse, le loup sourit à la louve et et marcha jusqu'au rebord. Haënymae lui rendit son sourire d'un doux battement de cils accompagné d'un sourire rayonnant.  Seph trempa une patte tremblotante pour tâter la température de l'eau, et entra tranquillement dans le lac redevenu placide. La louve vit le loup s'y engouffrer et commencer à nager sans difficulté dans l'onde cristalline. Vu la grandeur du canidé, elle supposa qu'il devait frôler le fond de l'étendue d'eau. Le soleil illuminait toujours de sa lumière éclatante ces lieux et les étourneaux se mirent à chantonner leur plus jolie mélodie comme pour introduire avec dynamisme les jeux aquatiques auxquels les deux canidés s'apprêtaient à s'adonner.

Haënymae aperçut le loup revenir vers elle et l'inviter poliment d'un signe de tête. Sans perdre un instant, la louve courut et plongea gracieusement telle une sirène dans le lac placide. Elle émergea, puis, elle redescendit sous la surface pour reparaître devant le mystérieux loup. Sans crier garde, elle arrosa d'un jet la tête de son compère grâce à une réserve d'eau qu'elle avait préparée dans sa gueule. Elle n'attendit pas sa réaction et se propulsa dans l'onde. Elle atteignit le fond du lac et y aperçut des poissons aux couleurs extraordinaires. Là elle tenta d'en attraper un mais n'y parvint pas. Têtue, elle engagea une course poursuite qui la mena dans une forêt d'algues gluantes et où elle perdit la créature.

Dépitée, elle retourna à la surface. Tout de suite après, elle alla voir le loup pour lui proposer de jouer en premier lieu à un concours de respiration. Le jeu était simple et ludique pour commencer. Il consistait simplement à plonger le corps entier sous l'eau et à y rester le plus longtemps possible sans remonter ne serait-ce qu'un poil à la surface.
- Ca te dit de faire un concours de respiration ? , demanda-t-elle d'une douce voix.

© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Petite Graine
Seph
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 28
Date d'inscription : 31/10/2016
Âge : 18
Ta localisation réelle : Quelque part dans les tréfonds de mon imagination

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Left_bar_bleue0/1000La jungle remplie de secrets [Pv Seph] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: He's aloooooone...
Dim 2 Avr 2017 - 11:05


L'Enfant des Arbres
La Jungle Remplie de Secrets
Feat Haënymae
ft. ...
Seph

S'il fut quelque peu surpris de se recevoir une rafale d'eau sur la truffe, Seph ne montra aucun signe de colère. Au contraire, il rit avec plaisir, et observa la jeune louve faire son numéro. Il la vit partir à la poursuite d'un poisson aux écailles de toutes les couleurs avant de le perdre dans une forêt aquatique. Il leva les yeux vers le ciel désormais bien bleu, profitant du fait qu'il touchait le fond pour apprécier la fraicheur de petites pierres rondes polies par l'eau contre ses coussinets. Une libellule bleue vit se poser sur sa cicatrice, renvoyant un léger reflet violacé sur son pelage de neige. Il sourit en pensant à la première fois que son père et sa mère l'avaient emmené ici. Il s'était amusé à poursuivre les papillons, et avait observé avec minutie une libellule rouge qui s'était posée sur la patte de son paternel.

Les oiseaux s'étaient remis à chanter, comme en accord avec l'énergie de l'adolescente, qui revint à la surface, l'air quelque peu dépité. Seph pensa que si les loups étaient forts et rapides sur la terre, il était impossible de gagner un quelconque défi de vitesse contre un poisson, aussi petit soit-il. Chacun son élément, se dit-il.

- Ça te dit de faire un concours de respiration ? Demanda-t-elle d'une douce voix.

Il sourit à nouveau. Cette petite louve ne sortait pas de l'enfance pour rien. Il enleva une algue qui s'était posée sur son oreille avec la douceur d'un frère, puis acquiesça. Il avait l'habitude de ce genre de jeux, les louveteaux adoraient se mesurer à lui. Il aimait bien les voir sans cesse vouloir recommencer, grandissant, et gagnant en force et en sagesse à chaque seconde qui passait. L'innocence de l'enfance était bien éphémère comparée à la vie d'adulte.

- Cela ne me semble pas être une mauvaise idée.

Il s'éloigna quelque peu pour lui laisser la place de plonger à nouveau, et attendit son signal. La brise soufflait avec douceur au-dessus du lac, faisant onduler l'eau autour d'eux. La forêt était paisible, et lui aussi.


Afin de devenir la rosée qui baigne ces terres,
D'épargner les sables, les mers, les cieux,
Je vous offre ce sacrifice silencieux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: