Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]

Aller en bas 
AuteurMessage
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mer 2 Nov 2016 - 12:25




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

Blue avait pris la tête de leur petite expédition, une lueur triomphante dans le regard. Elle était très contente de la tournure qu’avait pris cette rencontre. Premièrement elle n’était pas tombée sur un rabat-joie et deuxièmement Shura avait accepté de l’accompagner chercher son collier. Mieux que ça il n’avait pas l’air de détester sa compagnie. Cette journée promettait d’être un grand bol d’air frais pour l’ancienne solitaire. Elle attendait avec hâte de revoir les terres si familières qui avaient été siennes pendant de longues années. Un léger sourire s’étirait même sur ses babines tandis qu’elle avançait, fait suffisamment rare pour être cité ici. Elle avait l’impression de ne pas avoir autant souris en une seule et même journée depuis qu’elle s’était réincarnée. Elle ne pouvait pas nier que c’était assez agréable. Néanmoins le chemin promettait d’être un peu long jusqu’au Lac des Murmures. La loupiote espérait aussi qu’ils ne tomberaient pas sur quelque prédateur un peu audacieux ou sur un Veilleur un peu trop zélé. Ça aurait fait désordre qu’on la ramène à Layla par la peau des fesses. Et puis bon, officiellement elle était hivernale et il s’agissait de ne pas créer d’incident diplomatique avec les autres Clans. Mais bon, au moins en Automne ils n’auraient pas de soucis. Enfin, elle l’espérait. Parce que Shura n’avait pas l’air d’être hyper plébiscité par les siens d’après ses propos. Autant miser sur la discrétion.

Tous les sens de l’enfant étaient en alerte. Elle ne savait pas trop ce qu’elle guettait mais elle guettait. Deux loups avertis en valaient mieux qu’un et ils avaient quitté les limites des terres hivernales alors autant se méfier de ce qui pouvait arriver. Dame Paranoïa avait de nouveau fait son entrée dans son cerveau et semblait bien décidée à ne pas lui lâcher la grappe. Blue s’était faite à cette méfiance excessive qui était la sienne depuis si longtemps. D’un côté ça la rassurait de voir que certaines choses ne changeaient pas. Elle n’avait pas perdu ses bonnes habitudes. La louve couleur nuit avançait prudemment entre les broussailles. Mais elle sentait que la fatigue gagnait ses jeunes membres. Elle aurait bien lapé un peu d’eau mais ça ne semblait pas être le moment. Elle entendit soudainement des voix. Immédiatement elle se jeta au sol, s’aplatissant au maximum tout en faisant signe à Shura d’en faire autant. Elle darda ses prunelles azurs en direction du bruit. Si c’était juste des loups en goguette ils allaient très certainement passer leur chemin sans faire attention à eux. S’ils étaient en pleine patrouille et bien il ne restait plus qu’à prier pour que, si leur présence était découverte, ils ne s’en prennent pas aux deux comparses.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Dim 13 Nov 2016 - 16:55


    Quand Blue lui avait demandé de l’accompagner chercher ce qui lui appartenait, Shura n’avait pas songé un seul instant que cette « chose » se situerai en dehors du territoire hivernal et encore plus aussi loin de leurs tanière. Bien qu’il croyait en ses dires, que le corps de cette petite loupiote abritait l’esprit d’une ancienne louve de FourSeason, la logique que cet objet se trouvait autre part que dans son clan actuelle ne l’avait pas heurté instantanément. C’est pourquoi il c’était montré très surpris en passant les frontières hivernal et d’autant plus inquiet lorsque Blue l’entraina sur les terres inoccupés qu’il n’avait jamais exploré jusque-là.

    Tout pour lui n’était que découverte. Si l’on omettait la rencontre avec l’enfant bleu au début de l’après-midi, il avait fait plus ample connaissance avec le territoire glacé avant que ses narines sensibles se heurtent aux multiples effluvent du territoire neutre de son monde. L’herbe sentaient la fraicheur de la brume qu’émettait le lac silencieux, autant que les buissons d’aubépines émettait les dernières senteurs estivale qui les avaient animé des mois durant. Et ce monde, jadis inconnu, qui se dessinait devant ses yeux comme un tableau imitant à la perfection cette terre qu’il l’avait vu naitre et qu’il chérissait, se gravait dans sa mémoire, car malgré l’inquiétude de cet inconnu qui les mettaient dans un danger indicible ses merveilleuses senteurs caressait sa truffe avant tant de délicatesse qu’il ne put en rester insensible.

    Sur le chemin de l’inconscience qu’ils arpentaient, Shura c’était d’abord attendu à rencontrer des patrouilleurs qui se jetteraient à son cou pour avoir kidnappé une enfant de l’hiver, mais une fois qu’ils furent bien avancer dans les territoires inoccupées il n’avait pas cherché à craindre pour sa vie, ni celle de Blue qui – à contrario de son compagnon automnal – n’avait jamais baissé sa garde. C’est à l’oreille qu’elle remarqua la venue de patrouille trop zélé et, quand elle se jeta dans sous les épais buissons qu’ils étaient en train de traverser, Shura ne compris d’abord pas ce qu’elle faisait, car le nez dans les buissons mourant et son odorat accaparé par toutes les multiples odeurs nouvelles qui lui arrivaient, il n’avait pas remarqué la venue de nouveaux êtres. Quand, enfin alerté par un mouvement en périphérie de sa vision, il comprit la raison de cette mise à couvert il était trop tard.

    Shura se mordit la lèvre en remarquant les deux loups mâles brun et vert et se maudit de ne pas les avoir sentie avant. Que ses mâles émettait des relents de jeunes pousses, pouvant excuser le reclus de ne pas avoir réussi à les détectés de suite, ne le consola nullement. Ils étaient deux, plus jeune que lui certes, mais ils avaient l’avantage du nombre et possédait cette assurance aveugle qui brillait dans leurs yeux qui avait le don de faire paniquer le grand loup brun.

    - Hey, Ash ! Regarde que voilà. – Fit le vert à son camarade brun. – On dirait qu’un petit automnal c’est perdu.

    Malgré que le jeune sourd mesurait bien une tête de plus que ses opposants, que ses pattes plus longues et plus grosses que les leurs pouvaient constituer une menace, il adopta une attitude de méfiante et de soumission de prime abord. Son échine avait beau être hérisser et ses crocs se dévoilait doucement sous ses babines, sa tête et ses oreilles étaient basse et sa queue rentré entre ses pattes.

    - Foutez-moi la paix.
    - Roooh, toute suite les grands mots. Soit un peu plus polis avec nous.

    Il souriant, heureux de pouvoir exercer son pouvoir sur un autre canidé moins dominant, venant d’autant plus d’un clan adverse. Plus il se vantant, plus Shura lisait ses paroles sur ses babines souriante, plus il dévoilait ses grandes épées blanches qui ornait sa gueule. Il ne l’aimait pas, ses fanfaronnades lui faisait oublier l’autre lupin qui l’accompagnait, mais Shura ne dérogea pas à son idée première qui lui faisait tenir ferme sa position malgré le malaise qu’il ressentait et son infériorité : Protéger la petite Blue cacher dans les fourrés.
Revenir en haut Aller en bas
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Lun 14 Nov 2016 - 10:23




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

L’ancienne solitaire ne savait que faire. Shura n’avait de toute évidence pas entendu les autres approcher et le voilà qui les regardait maintenant béatement. Les deux jeunes loups qui s’approchaient sentaient le printemps. Blue retint un grondement sourd. Elle détestait les printaniers. Ils avaient détruit la seule famille qu’elle eut jamais eue sur ces terres. Elle resta cependant tapie sous les buissons qui l’abritaient. Elle ne comptait pas mettre Shura davantage en danger en se révélant. Néanmoins elle détestait cette impression d’impuissance. Elle ne savait pas quoi faire pour aider l’automnal. Parce qu’elle ne pouvait pas nier son implication dans cette situation. Ils étaient ici seulement parce qu’elle l’avait voulu. Elle devait donc trouver une solution. Elle aurait bien tenté de jouer au fantôme en se dissociant du jeune corps qu’elle occupait mais elle craignait de ne jamais pouvoir le rejoindre si elle le quittait. Une petite voix lui disait que c’était trop tôt, beaucoup trop tôt. Elle ne pouvait pas non plus sortir de sa cachette et provoquer les deux débiles. Elle aurait eu sa carcasse originelle elle n’aurait pas hésité une seule seconde mais, pour l’instant, elle ne ressemblait qu’à un casse-croûte pour grand loup alors bon. Elle ne pouvait pas trop se permettre de la ramener.
De là où elle était, elle ne pouvait pas voir grand-chose de ce qu’il se passait mais elle entendit les deux printaniers qui se rapprochaient de Shura. L’instinct de Blue lui soufflait que le brun, malgré toute sa bonne volonté, n’était pas encore un grand combattant. Il fallait trouver une solution alternative.

- Roooh, toute suite les grands mots. Soit un peu plus polis avec nous.

Blue leva les yeux au ciel. Tant d’arrogance lui hérissait proprement et simple le poil. Elle détestait ce genre d’être crâneur qui pensait être le centre du monde mais aussi bien meilleur que tout le monde. Elle lui aurait bien rabattu son caquet si elle n’avait eu peur de mettre Shura en danger. Elle voyait une patte de ce dernier et pouvait donc deviner qu’il se tenait entre elle et les deux débiles. Ces derniers se rapprochaient dangereusement et amorçaient même un mouvement afin d’encercler celui qu’ils avaient pris pour cible. Les oreilles de la jeune hivernale étaient plaquées contre son crâne et ses babines retroussées.

- Hé, Ash, regarde comme il est mignon à essayer de nous faire peur avec ses petites quenottes, railla de nouveau le vert.

La loupiote bouillonnait de l’intérieur. S’ils s’en prenaient à Shura elle leur sauterait à la gorge sans la moindre hésitation. Elle était petite mais, chose qui pourrait jouer à son avantage, elle avait certainement vu bien plus de combats que les deux neuneus. Elle avait pour elle l’expérience ce dont ils ne pouvaient certainement pas se targuer. Très lentement et veillant à ne pas se faire remarquer elle rampa pour réduire la distance qui la séparait de l’Automnal. Ils seraient plus à même de faire front commun s’ils étaient très proches l’un de l’autre. Restait plus qu’à espérer qu’ils n’auraient pas à se battre contre les deux autres parce que bon, entre Shura qui n’avait pas l’air d’être un as de la bagarre et elle ils n’étaient tout de même pas bien avancés.


Code par xLittleRainbow pour Epicode


[H.RP : Ce sont des PNJs ces printaniers ? ö Si oui j'vois pas lesquels désolée :') ]
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shaman
Administratrice
avatar

Race : Hybride loup/chien
Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
50/100  (50/100)
En couple ?: Pas encore mais réservé ^^

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Dim 11 Déc 2016 - 18:01

Up !!!

La poussière monte sur ce rp

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mar 20 Déc 2016 - 12:52

[DESOLE POUR LE RETARD >w<]


    Shura ne savait pas où donner de la tête. Le loup vert semblait ouvertement hostile, mais le loup brun ne disait rien et se contentait de le détaillé du regard, s’il se concentrait sur l’un alors l’autre pourrait l’attaquer sans qu’il ne puisse le prévoir. Il maudit sa surdité qui, si elle n’était pas présente, aurait put lui permettre de détecter les mouvements du brun.

    - Hé, Ash, regarde comme il est mignon à essayer de nous faire peur avec ses petites quenotte. Se moqua le jeune lupin.
    - Foutez-moi la paix !
    - Hey, parle-moi autrement, Ok ? – fit-il, railleur, en lui posant une patte sur le crâne.

    Le grand loup brun ne réagit pas à cet humiliation, se contentant de baisser les yeux un bref instant pour exprimer sa soumission. Le vert eut un sourire satisfait, puis il appuya sur la tête du reclus qui, surprit, eut la truffe qui toucha le sol. Il ne fallut qu’un instant au verdâtre pour faire un croche-patte au lupin et le faire tomber au sol. Le printanier dominait entièrement le jeune automnal qui se laissa entièrement faire, que pouvait-il faire après tout ? Ne pouvait entendre, le combat s’annonçait déjà perdu d’avance et s’il se retrouvait mortellement blesser plus personne ne sera là pour protéger la petite Blue. Le vert lui marcha sur la tête et l’échine, narguant la faiblesse de l’automne contre la toute-puissance du printemps, s’essuyant les pattes sur le loup qui ne faisait rien malgré toutes les insultes qu’il forcerait. Shura, les yeux au niveau du sol remarqua la tête louveteau bleu qui, les babines retrousser, prenait à retenir sa colère.

    Le reclus détourna les yeux, il y avait toute les raisons du monde de se mettre en colère, mais les reclus n’avaient pas obtenu ce titre sans raison. Ils étaient inutiles, quoi qu’il face, incapable de se débrouiller seul dans ce monde emplie de danger qui les entouraient, tout juste de bon à subir les moqueries qu’on chuchotait assez bas pour ne pas qu’on ne les entend. Tous ses non-dits relevait pourtant être une évidence dans les clans dans lesquels ils se trouvaient, il ne fallait pas les blâmes, encore moins en faire des bouc-émissaire, mais ce que les alphas et bêta ne savaient pas c’était que la plèbe ne mettaient que rarement en applications leurs dire. Ils n’étaient rien …

    Le loup vert se mit à sauter sur le dos de Shura, le sommant de répondre aux insultes qu’ils n’avaient pas entendu. Pourtant, le loup brun ne réagit qu’à peine en tournant vers lui et son compagnon ses prunelles écarlates résigné. Le vert, au-dessus de lui, se pencha vers son visage avec sa mine colérique, mais il ne le remarqua qu’à peine ses ordres, ses réclamations et ses exigences, seul le regard doré du brun l’intéressant. Il regardait fixement quelques chose derrière le dos du jeune reclus automnal, ne le quittant pas un seul instant du regard. Lorsque qu’il en vain à esquisser un mouvement, Shura compris ce qu’il avait vu. La petite Blue caché dans le buisson derrière lui. Ni une, ni deux, il se dressa d’un coup, déstabilisant et faisant chuter de toute sa hauteur le loup sapin qui se mit à couiné sous la surprise. Le mâle brun s’arrêta, levant vers lui un regard menaçant et déterminé, bien qu’il ne montre aucun autre signe de menace.

    - Écarte-toi.
    - Hors de question.

    Shura, jusque-là soumis au use et désirs de ses agresseurs, rebroussa les babines autant qu’il le put et les poils de son échines se hérissèrent tant que même sa mèche bicolore se souleva de son visage. Le reclus, bien que déjà grand, gagna soudain en volume et paru bien plus menaçant qu’il ne l’était en réalité. Le vert resta indécis, le brun se mis en position d’attaque en face de l’automnal, bien déterminé à faire couler son propre sang pour protéger la sage qui lui avait confié sa vie.

    - Ash…
    - Bouche-toi les oreilles, Yärdan.


    Le printanier inspira profondément et expira un long cri strident à en déchiré les tympans, que Shura n’entendit pas, ne compris pas, mais avant de découvrir la source de son pouvoir il se jeta sur le dénommer Ash crocs en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Lun 2 Jan 2017 - 11:16




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

Blue plaqua ses oreilles contre son crâne lorsqu'elle vit l'un des printaniers sauter sur le dos de Shura. Un grognement s'échappa de sa gorge mais le brun ne le remarqua nullement pas plus que son comparse verdâtre qui regardait la scène sans intervenir. Le lupin qui se trouvait perché au-dessus de Shura ne cessait de hurler dans des oreilles qui, Blue l'avait finalement compris, n'entendaient pas. Elle piétinait, ne sachant toujours que faire. Elle ne pouvait décemment pas attaquer. Mais elle ne pouvait pas non plus laisser l'automnal qui avait accepté de l'aider se faire traiter de la sorte. Ce n'était pas parce qu'il ne connaissait pas le bonheur du son du vent dans les feuilles qu'on devait le traiter ainsi. Blue claqua des dents en grondant. Cette fois-ci les bruits qu'elle avait émis attirèrent l'attention de leurs opposants. Si elle possédait de nombreux défauts la couardise n'en faisait pas partie et il n'était pas dit qu'elle laisserait ainsi être perpétré une injustice.

Le grand brun se détâcha de Shura, faisant deux pas dans sa direction. La colère bouillonnant dans ses veines Blue sortie de sa cachette tandis que son ami grondait à l'autre de s'écarter. Blue se dit fugacement qu'elle ne devait nullement avoir l'air menaçant dans ce petit corps chétif néanmoins les poils de son échine étaient dressés et ses petits crocs blancs découverts. Il était absolument hors de question qu'elle se rende sans résister. D'autant plus que, malgré le jeune âge de son corps, son esprit avait, lui, vu de nombreuses batailles. Elle avait l'avantage de la connaissance et c'était une chose que le grand vert ne pouvait anticiper. Il n'était pas noté sur son front qu'elle était en fait la réincarnation d'une vieille louve ayant déjà vécu trop de printemps.

- Bouche-toi les oreilles, Yärdan.

Blue plaque les siennes en arrière, sentant que quelque chose de fort déplaisant allait survenir. Alors que l'autre prenait une grande inspiration Blue se ratatina sur elle-même. Elle avait dans l'idée que tout ce qui allait suivre lui déplairait fortement. Alors l'autre émis un cri. Un cri si strident qu'elle sentit ses tympans grincer et qu'elle eut l'impression que son cerveau allait exploser. Son cri se mêla à celui de son adversaire. Elle hurlait de douleur sans pouvoir trouver d'échappatoire face à ce son. Elle finit par se coucher au sol les pattes sur les oreilles et les yeux fermés. Elle savait qu'ainsi elle était à la totale merci du printanier mais rien à faire. Elle ne pouvait faire autrement face à cette attaque que rien ne pouvait contrer. Rien ou presque. Elle eut le temps d'entrouvrir les paupières pour voir Shura qui fonçait sur l'auteur d'une telle horreur. Un demi-sourire étira ses babines. Finalement le handicap de Shura allait leur être d'un grand secours. Alors que l'automnal arrivait sur son adversaire ce dernier dut cesser son cri.

La loupiote se redressa tant bien que mal, la tête raisonnant encore du mauvais traitement qu'elle venait de subir. Elle tenta de se secouer pour se reconnecter à la réalité. Elle reprenait doucement l'usage de ses sens lorsqu'elle vit que le vert qui répondait apparemment au nom d'Yärdan se jeter sur elle. Des années de combats lui donnèrent un avantage suffisant pour qu'elle bondisse en arrière. Cette esquive n'avait rien de réfléchit, ce n'était qu'un réflexe de survie. Si ce gros idiot pensait qu'il était le premier à tenter de la prendre en traître de la sorte il se foutait la griffe dans l'oeil. Les yeux azurs étaient dorénavant pleinement focalisés sur cet adversaire bien trop fort pour elle. Peut-être parviendrait-elle à faire illusion sur quelques attaques encore mais un loupiot ne pouvait rien contre un loup adulte cela semblait parfaitement logique. Elle se mit bien face à son adversaire, lui offrant le moins de surface d'attaque possible. Toute cette expédition était vraiment en train de tourner en eau de boudin.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Lun 2 Jan 2017 - 12:33


    L’attaque stridente n’eut aucun effet sur Shura, privé de tympans depuis sa naissance il était insensible à toutes les attaques auditives imaginable. Pourtant s’il aurait pu se réjouir de l’avantage que lui donnait son pire défaut, il n’y pensa pas une seule seconde. Profitant de l’effet de surprise, il bondit sur Ash et planta ses crocs dans son échines, le loup brun grogna sous la douleur et interrompit son attaque sonore. Dès lors, il entreprit de mordre les flancs du reclus qui, malgré que sa grande taille lui donne un avantage de force, n’avait aucune notion de combat. La douleur que provoqua la morsure lui fit soudain réaliser la position dans laquelle il se trouvait et, de toutes ses forces, il se mit à secouer. Malgré le stoïcisme du brun, les mouvements rapide et le cisellement des dents de son adversaire lui firent si mal qu’il ne put retenir des couinements dont il eut honte, Shura finit par le jeter à bas du buisson d’aubépine sous lequel été caché Blue encore quelques minutes auparavant. Il ne s’en rendit compte que trop tard, mais malgré le sang qui recouvrait son palais d’un gout ferreux, l’automnal retrouva rapidement l’odeur de la petite louve qui avait dut bouger pendant l’altercation.

    S’avançant la tête basse, les babines retroussées et le regard menaçant, Shura s’apprêtait à attaquer son adversaire une seconde fois quand un mouvement rapide des yeux dorés d’Ash lui fit tourner la tête à sa droite. Blue se tenait en position de combat contre le loup vert. Le reclus eut des sueurs froide et son cœur manqua un battement, il prit le choix de la femelle pour de la folie et, au lieu d’attaquer Ash comme il l’avait initialement prévu, se rua vers elle. Cependant, ce manque d’attention permis au printanier de contrattaquer en plantant ses épées nacrées dans la cuisse de l’automnal. Shura hurla de douleur puis, les yeux injecter de sang sous le coup de la fureur, il se retourna et frappa le loup brun d’un revers de la patte. Sa griffe lui égratigna l’œil et son adversaire lâcha prise.

    Sitot que cela fut fait, le grand brun accourut vers Blue, mais au lieu de s’arrêter et de faire face au dénommer Yärdan, il choppa la loupiotte bleue par la peau du dos et détala aussi vite qu’un lapin poursuivit. Il ne savait si ses grandes pattes lui donnaient un avantage pour la fuite, mais jamais il ne courut aussi vite de sa vie. Quand une branche basse apparaissait devant lui, il baissait la tête pour accueillir sa gifle avec moins de douleur, quand le cadavre d’un arbre se dressait en travers de sa route il le sautait sans d’autre forme de procès, Blue pouvait lui crier ce qu’elle voulait, le reclus étaient si affoler et son cœur avait reçu tant d’adrénaline en quelques minutes qu’il n’aurait pas pu comprendre ce qu’elle disait même s’il l’avait entendu.

    Shura ne daigna ralentir jusqu’à s’arrêter que quand, après avoir escaladé une petite saillit rocheuse, il posa les pattes sur les rives du Lac des Murmures. Tremblant encore de cette course folle qu’il venait de réaliser pour fuir ses assassinant, il regarde autour de lui fébrilement et huma l’air avec autant de précision qu’il le put alors que le sang, le froid du vent contre sa truffe et l’odeur de Blue le lui permirent. Quand il fut certains que personne ne les suivait, il se détendit sensiblement et reposa l’enfant-sage à ses pattes. A ce moment, Shura se mit à ressentir les brulures que provoquait ses plaies sur son flanc droit et sa cuisse, regardant en arrière le reclus remarqua qu’il avait laissé une mince trainé de sang…

    - Allons-nous-en. Ils pourraient revenir. Où se trouve l’objet que tu veux récupérer ? – Dit-il, en tournant les yeux vers l’hivernal, d’une voix tremblante.
Revenir en haut Aller en bas
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Dim 8 Jan 2017 - 23:32




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

La loupiote sentit l'odeur du sang carmin qui montait à son museau. Ses yeux lâchèrent quelques secondes son adversaire, se portant sur la source de cette odeur qui affolait son coeur. C'était bel et bien le sang de Shura qui gouttait maintenant au sol. Le printanier l'avait blessé à la cuisse mais cela n'arrêtait pas le sourd qui fonçait droit sur elle. L'ancienne solitaire se demandait bien pour quelle raison il faisait ça et elle ne tarda pas à avoir la réponse. Réponse qu'elle aurait du reste préféré ignorer quand elle sentit ses pattes décoller du sol. Elle émit un pitoyable petit couinement tandis que l'automnal la soulevait du sol par la peau du cou. La forêt se mit à défiler à toute allure autour d'elle tandis que Shura les éloignait du combat à longues foulées. L'hivernale hurla à s'en déchirer les cordes vocales. Le priant de cesser cette course folle. Leurs printaniers n'avaient apparemment pas cherché à les poursuivre plus que sur quelques centaines de mètres. Ils ne comptaient donc pas plus que ça faire payer à Shura l'insolence avec laquelle il avait blessé le dénommé Ash.

La bleue manqua être assomée au moins dix fois entre les branches basses et les troncs par dessus lesquels s'envolait l'automnal mais elle avait fini par cesser de s'époumonner. Il était vrai que Shura ne risquait pas de l'entendre. Elle avait donc décidé de prendre son mal en patience. Elle fermait les yeux, luttant contre le mal de mer que lui donnait ce transport à demi aérien. Elle s'en serait voulu de rendre son déjeuner sur les pattes de celui qui était présentemment son sauveur. Alors qu'elle tentait de retenir ce qui se trouvait dans son estomac elle tentait de se repérer. Ils avaient quitté les terres printanières et se trouvaient maintenant en terres neutres. Elle se serait presque sentie chez elle si elle n'avait été soumise à ce terrible balancement imposé par la course folle de Shura. Blue en venait même à se demander si l'automnal comptait s'arrêter un jour.

Parvenant aux abords du Lac des Murmures l'ancienne solitaire se permis un léger sourire. Elle était de nouveau chez elle. Pour combien de temps elle n'aurait su le dire mais ce constat avait quelque chose de réconfortant. L'automnal tremblait de tous ses membres mais il s'était enfin arrêté. Blue lui posa une question qu'il n'entendit bien évidemment pas mais, pour quelle que raison que ce soit, il finit par la reposer au sol. Il la gratifia même de quelques paroles.

- Allons-nous-en. Ils pourraient revenir. Où se trouve l’objet que tu veux récupérer ?

Blue se permit de hausser un sourcil. Être suivis ? Ca l'aurait beaucoup étonnée. Il n'avait pas été aisé pour elle de garder les idées claires pendant cette folle course néanmoins elle n'avait pas entendu le bruit de poursuivants quelconque ni même n'avait senti leur odeur lorsque le vent tournait ou qu'ils étaient contraints de changer de sens à cause d'un arbre ou de tout autre obstacle se mettant sur la route de son protecteur. Elle avoua d'ailleurs tout cela à Shura qu'elle sentait plus que tendu.

- Je n'ai pas noté la moindre trace de nos poursuivants depuis un moment. Ni odeur ni le moindre bruit. Deux lourdaux pareil en train de courir dans la forêt ça se serait entendu, glissa-t-elle avec cynisme.

Shura l'avait déposée sur les fesses aussi emprit-elle de se relever avec précaution. Elle avait quelques égratignures causées par les branches basses et autres obstacles mais clairement rien d'aussi grave que les estafilades qui couraient le long de la cuisse et du flanc de Shura. Elle poussa un léger soupir. Ils se mettraient en quête de son collier une fois qu'elle aurait prodigué les premiers soins à l'automnal. Elle n'était pas guérisseuse mais quand on vivait seul pendant aussi longtemps qu'elle l'avait fait on apprenait à se soigner. Elle lécha rapidement les quelques gouttes de sang qui perlaient sur le blanc de sa patte avant droite. Rien de grave, vraiment. Elle s'en remettrait rapidement à n'en pas douter mais l'état de la cuisse de son campagnon l'inquiétait davantage. C'était assez profond et la course n'avait pas aidé.

- Déjà on va aller dans un endroit que je considérais comme mon chez moi. Je pourrais te donner de quoi calmer la douleur et éviter l'infection. Faut pas laisser des blessures ouvertes de ce genre.

Elle se mit en marche sans attendre de réponse de la part de Shura. De toute manière elle ne lui laissait pas plus le choix qu'il ne le lui avait laissé lorsqu'il l'avait saisie par la peau du cou. Il avait sauvé sa vie le soigner c'était la moindre des choses qu'elle puisse faire. En descendant du piton rocheux sur lequel l'automnal les avait perché elle croisa un saule doit elle préleva comme elle put une partie de l'écorce. Elle savait d'une guérisseuse qu'elle avait croisé en esprit que ça aidait à calmer la douleur. Elle se retourna vers le grand brun et déposa les fragments blancs sur le sol.

- Mâche et avale ça, c'est pas bon et ça donne un peu mal au ventre mais ça calmera bien la douleur. Si tu sens que ça ne fait plus effet tu pourras en reprendre mais pas avant plusieurs heures. Je ne sais pas vraiment ce qu'il se passe si on en prend trop mais autant éviter de tester.

Concentrée Blue se comportait comme si elle était toujours adulte et qu'elle pouvait imposer sa volonté à un être réellement grand comme bon lui semblait. La seule chance que cela fonctionne était que Shura se rende compte qu'elle cherchait réellement à l'aider. Dans tous les cas ils se dirigeaient dores et déjà en direction de l'ancienne tanière de la solitaire.


Code par xLittleRainbow pour Epicode


[H.RP : On continue sur ce sujet ou on ouvre à la tanière de Blue ? ö Sachant que son corps est pas très loin de ce lieu. Et, minute info de Blue, l'écorce de saule est ce qui a permis de synthétiser l'aspirine que nous connaissons maintenant o/ ]
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mar 28 Fév 2017 - 17:10


    Malgré le fait que Shura croyait les dires de la petite louve, son sang-froid face un grand stress comme celui qu’il venait lui-même de subir ne cessait de l’étonné. Son esprit affuté avait analysé le déroulement des évènements de façon clair et l’impide, ainsi argumenta-t-elle contre la futilité de ses inquiétudes. Penaud, Shura dut hocher la tête, après tout il ne pouvait qu’approuver les dires de la jeune sage. Il se sentait tellement idiot de ne pas prendre garder aux dérives des vents, la seule chose qui aurait pu lui indiquer que ses poursuivant n’étaient plus, Blue y avait pensé elle et elle n’avait pas le moindre souci à utiliser tous ses sens.

    - Déjà on va aller dans un endroit que je considérais comme mon chez moi. Je pourrais te donner de quoi calmer la douleur et éviter l'infection. Faut pas laisser des blessures ouvertes de ce genre.

    Shura baissa les yeux vers la plaie à sa cuisse, il était vrai que maintenant que la pression redescendant elle commencer à le bruler, mais ce n’est qu’au moment où il se mit à suivre la loupiote qu’une douleur déchirante lui parcouru le postérieur. La blessure semblait un peu plus profonde que prévue, pourtant le brun serra les dents et malgré de nombreuses grimaces qui parcouraient son doux minois, il réussit à n’émettre que quelques plaines siffler entre ses crocs. Il la suivait docilement, souffrant de la patte, certes, mais bien plus du cœur, car le jeune loup c’était tout le long du chemin enorgueillit d’être le protecteur d’une entité ancienne et voilà qu’il devenait son protéger.

    Un doux rictus douloureux et un hochement de tête eurent du mal à masquer la peine qui le submergeait quand l’enfant jeta à ses pattes une racine amère qu’elle lui sommait d’avaler sur le champ pour atténuer la douleur. Shura mastiqua longtemps les plantes malgré le goût affreux qui restait sur sa langue, mais il préférait ça que de subir le regards inquisiteur de la sage qui chercherait surement à lui donner une leçon. Blue n’avait pas besoin de son enveloppe adulte pour rappeler à Shura des louves plus têtues que des mules ailant, en vain, chercher à le convaincre du bienfait de leurs potions. Bien que la louve bleu à ses côtés auraient surement bien plus d’argument que les potiches qui passaient leurs journées à se réchauffé sous les rares rayons automnaux, ce n’est pas pour autant qu’il souhait l’entendre rouspéter.

    Il finit par déglutir, quand les végétaux ne se résumaient plus qu’à une vulgaire bouillie enduite de salive, et releva ses prunelles écarlates vers la petite louve qui l’attendait pour reprendre la route. Son ombre s’étendait derrière elle en une forme majestueuse de ce qu’elle deviendrait surement dans les années à venir, mais son corps minuscule et frêle rappela soudain à Shura l’absurdité de sa situation. Il se soumettait aux use et désirs d’une enfant dont l’allure, les dires et même l’esprit n’était aussi grand et noble que celui d’un adulte. Il avait bêtement crus à tout ce qu’elle avait dit, sans chercher à obtenir des preuves, pourtant alors qu’ils se trouvaient tous deux à des heures de marches des frontières hivernal il avait devant lui cette dite preuve dont il avait tant désiré en quittant les terres de glaces. Elle n’était pas une enfant, elle ne l’avait jamais été…

    - Blue … excuse-moi. – Finit-il par dire après une longue contemplation silencieuse. – Je suis censé d’aider, te protéger, et c’est toi qui fait tout cela pour moi.

    Une boule naquis au fond de sa gorge rendant sa respiration difficile, il n’aurait su dire si cela était dut aux remords qui lui dévorait les entrailles ou aux racines qu’il avait ingérer et que son estomacs avaient visiblement peine à digérer.

    - Je ne pense pas que cette excursion fut une bonne idée finalement. Si nous somme prêt de ton ancien cher toi, allons y faire un tour, mais plus vite nous seront rentré et plus vite tu seras en sécurité.
[HRP: As you want ! Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mer 1 Mar 2017 - 9:24




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

Blue resta assise face à Shura tandis qu'il mâchait avec application le remède qu'elle venait de lui donner. Il faisait preuve de bonne volonté et cela n'était pas pour déplaire à l'ancienne solitaire. Elle préférait qu'il ne chercha pas à savoir le pourquoi du comment des effets de cette écorce. Elle aurait été bien incapable de lui répondre et elle détestait ne pas avoir le dernier mot. Elle se rendit compte que, depuis qu'ils s'étaient arrêtés, elle ne cessait de conserver son regard azur braqué sur l'automnal. Elle cilla, regardant autour d'eux pour tenter d'atténuer le malaise palpable du son compagnon. Elle devait tenter de trouver des toiles d'araignée. Ca permettrait de stopper l'hémoragie et ça laisserait le temps à Shura de rentrer chez lui chercher les soins de soigneurs aguerris. Le problème était que le froid ne convenait guère à ces insectes et elle craignait d'être en quête de quelque chose de bien rare en cette saison. Sa seule chance était que celles qui vivaient au niveau de l'entrée de son ancienne tanière soient toujours là. Là-bas il y aurait de la mousse c'était certain et...

- Blue … excuse-moi. Je suis censé d’aider, te protéger, et c’est toi qui fait tout cela pour moi.

Ces paroles sortirent subitement l'ancienne solitaire de ses pensées. Elle fronça les sourcils, un peu perplexe. Elle secoua doucement la tête tout en se relevant et en faisant quelques pas en direction de Shura. Ces fissures qui apparaissaient à la surface de cette armure qu'il présentait à tout un chacun le rendrait attachant. Il lui faisait un peu pensé à ce qu'elle avait été lorsqu'elle préférait encore rester seule plutôt que de devoir affronter le regard d'autrui. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas repensé à sa vie chez les humains. Cette vie pendant laquelle elle n'était qu'une paria pour les autres loups. Elle vint se planter juste devant l'automnal. Elle voulait être certaine qu'il ne manquerait pas la moindre de ses paroles. Elle avait fait mine de ne pas entendre ce qu'il racontait par rapport aux dangers et au fait que cette excursion ait été une mauvaise inspiration.

- Tu m'as protégé Shura. Sans toi ils m'auraient certainement mis en pièces. Les blessures qui courent sur ton corps son la preuve que tu as été là. Tu m'as aidé alors maintenant c'est mon tour. Ce n'est qu'un juste retour des choses. Être aidé ne signifie en aucun cas qu'il y a échec tu sais.

Tandis qu'elle parlait d'une voix calme et posée un sourire naquît sur ses babines. Ce sourire était franc et d'une douceur rarement affichée. Elle avait un air presque maternel qui jurait avec force avec le corps juvénile qu'elle occupait. Elle n'avait jamais été mère et s'était occupée de bien peur d'être dans son existence mais elle se sentait proche de l'automnal. Elle n'aurait su dire si c'était parce qu'il avait décidé de l'aider malgré son histoire ou simplement parce qu'il l'avait protégée. Dans tous les cas elle l'aimait bien et il n'avait pas à se sentir mal à l'aise par rapport à ce qui venait de leur arriver.

- C'est malheureux que nous soyons tombés sur ces deux idiots mais rien ne nous force à rentrer ce soir. S'il le faut nous nous reposerons dans mon ancienne tanière. Il y a une source chaude là-bas, nous y serons bien.

Blue ne précisa pas que cela était conditionné par le fait que ladite tanière soit toujours vide. Avant qu'elle ne récupéra son corps c'était le cas mais, depuis, elle n'aurait su dire. Elle y avait joué le fantôme pendant un temps, éloignant les potentiels curieux, mais sans cette sécurité nul ne pouvait dire s'il n'y avait pas un nouvel habitant.


Code par xLittleRainbow pour Epicode


[H.RP : J'avais fait une réponse mieux hier soir mais mon pc a crashé T^T]
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Sam 25 Mar 2017 - 14:10


    L’amertume était un sentiment coutumier pour Shura. Il regrettait beaucoup sa vie, son existence, cette solitude qui lui collai aux poils malgré ses efforts. Il craignait de décevoir, tant et si bien qu’il démarrait avec un épine dans la patte dans tout ce qu’il entreprenait. Le manque de confiance en soi était son plus gros défaut, mais la thébaïde dans lequel il s’efforçait de vivre le faisait reculer chaque jour de l’annihilation de la grâce de l’amour de soi. Le brun baissa les yeux, ne souhaitant plus affronté le regard bleu de la petite louve, cependant Blue se glissa entre ses pattes, passant entre ses longues mèches bicolores qui formaient un rideau entre elle et lui, leva la tête et prononça de douce parole que Shura aurait aimé entendre.

    - Tu m'as protégé Shura. Sans toi ils m'auraient certainement mis en pièces. Les blessures qui courent sur ton corps son la preuve que tu as été là. Tu m'as aidé alors maintenant c'est mon tour. Ce n'est qu'un juste retour des choses. Être aidé ne signifie en aucun cas qu'il y a échec tu sais.

    Elle lui arracha un sourire. Sa grande sagesse n’avait d’égale de la grandeur de son cœur qui, malgré sa petite taille, était aussi gros que son corps et palpitait si fort que le mâle semblait l’entendre à chaque fois qu’elle essayait de le réconforté. Shura fut touché par la tendresse dont la femelle faisait preuve à son égards aucune autre dame ne c’était montré aussi altruiste à son égards. Il y avait bien sa mère, Raven, mais ce n’était pas pareil. Raven était l’image d’une main de fer dans un gant de velours, se montrant aussi ferme que délicate, alors que Blue ne partageait pas ce lien spéciale d’une mère à son fils et que sa clémence ne dissimulait pas une pointe de témérité, mais à contraire l’accompagnait à chacun de ses pas comme une ombre étincelante.

    Son sourire avait beau être aussi luisant que celui d’un enfant, l’idée qu’elle n’était pas aussi jeune ne quittait jamais l’esprit tourmenté de Shura et voir ce petit rictus décoré son joli minois lui mit du baume au cœur. De plus, elle ne perdait jamais le nord, rajoutant d’un ton léger qu’elle pourrait bien attendre le lendemain pour rentrer chez elle en hiver et qu’un peu de repos dans son ancien cher elle leurs ferait le plus grand bien. Shura eut un petit ricanement qui fit sursauter ses massives épaules, c’était loin d’être ironique, plutôt léger comme un souffle vaporeux qui s’envolait vers les hauteurs avec ses remords.

    - Mais, si je ne te ramène pas ce soir, on risque de s’inquiété en hiver. Tu es une enfant pour eux et ils rechercheront ta trace quand le soleil commencera à se coucher.

    Si la situation présente le plongeait dans une complaisance dont il ne souhaite pas se détaché, Shura pensait souvent au pire et se retrouver face à des soldats hivernaux étaient loin d’être l’idée la plus agréable qu’il est eu. De plus, il n’avait pas la moindre envie d’apporté des ennuis à Daeron qui, en plus d’être son chef, était un proche ami dont il ne souhaitait pas perdre l’amitié.

    - Se reposé me semble cependant une excellente idée. Je crois que j’ai besoin d’un peu de repos.

    Le grand mâle releva la tête, portant son regard écarlate vers les arbres et les profondeurs des bois il se rappela que Blue lui avait dit que sa tanière n’était plus loin, il espérait que l’objet qu’elle souhait récupéré le serait également. Ils avaient encore un peu de temps avant que le soleil ne commence à se coucher, dans le pire des cas Shura pourrait porter Blue jusqu’à l’hiver pour éviter qu’elle se fatigue trop ou pour accélérer le pas. Tout n’était plus qu’une question de temps, il fallait qu’il se remette en marche sinon les ennuis reviendraient.

    - Allons s’y. – Fit-il en se relevant, mais avant de se mettre en marche, le mâle baissa la tête et la tourna vers l’enfant-sage entre ses pattes – Blue … Merci …
Revenir en haut Aller en bas
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Lun 2 Oct 2017 - 14:53




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

La petite chose repoussa d'un signe de tête les doutes de Shura face à un petit somme dans sa tanière. Layla était au courant qu'elle était plus grande qu'elle n'en avait l'air et ne s'inquièterait pas pour si peu. Enfin, peut-être.

- Certains sont au courant. Pas beaucoup ceci dit mais ceux qui ne sont pas mis au parfum ne m'aiment pas. Aucune raison pour qu'on se mette à ma recherche avant demain matin.

Elle avait prononcé ces mots avec un parfait aplomb qu'elle ne ressentait que partiellement. Meneldil ne voudrait pas envoyer qui que ce soit à sa recherche mais ce que ferait Layla face à sa disparition était une inconnue. Peut-être que l'automnal avait raison et qu'ils feraient mieux de s'activer un peu. Pas qu'elle eut craint quoi que ce soit pour elle-même mais elle ne voulait pas que son nompagnon du jour se fasse tirer les oreilles par sa faute. Parce que sans le contexte n'importe qui pourrait penser qu'un automnal avait enlevé une pauvre petite hivernale sans défense. Ca ferait un peu désordre de son côté comme du sien. Hors de question qu'on puisse penser qu'on pouvait l'enlever aussi aisément. Elle fut néanmoins ravie d'entendre le mâle dire qu'il acceptait de faire une petite pause lorsqu'ils auraient trouvé sa tanière. Elle lui sourit de nouveau, se demandant bien d'où elle sortait toute cette jovialité. Elle allait avoir épuisé sa réserve de sourires du mois. Elle baissa les yeux, presque gênée qu'il la remercia. Elle se dégagea de ses pattes, recommençant à mener la marche. L'avantage d'avoir des pattes aussi petites c'était que, même blessé, l'automnal ne devrait pas avoir trop de mal à suivre son rythme.

Ils ne tardèrent pas à arriver en vue des berges du lac. Les oreilles de Blue se dressèrent et sa queue battit de droite à gauche, ancien réflexe canin qu'elle ne parvenait pas à contrôler lorsqu'elle ressentait de fortes émotions positives. Oubliant Shura pendant quelques secondes elle se précipita vers l'entrée de ce qui avait été son chez elle. Le lierre et les buissons dissimulant l'entrée avaient bien grandis et, à l'odorat, elle aurait bien dit que personne ne s'était aventuré ici depuis longtemps. Il y avait bien une légère odeur étrangère mais elle était ancienne et cela ne l'inquiéta donc pas plus que ça. Par acquis de conscience elle se tourna malgré tout vers Shura.

- Toi qui a un meilleur odorat que moi, est-ce que tu répères des traces fraîches ? Je dirais qu'il n'y en a pas mais je préfère être sûre avant de rentrer à l'intérieur.

Elle avait hâte de la réponse de Shura. Tant et si bien qu'elle fit en fait volte face avant qu'il n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit et fila ventre à terre en direction de l'endroit où elle avait laissé son ancien corps. Un comportement aussi impulsif ne lui ressemblait pas mais aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres. Elle s'arrêta net lorsqu'elle vit ce qui lui avait auparavant servi de corps. Elle déglutit avec difficulté. Elle ne s'était pas attendue à cette vision ni à la nausé qui venait de la prendre. Ses os étaient blanchis par le soleil et les éléments. Quelques-uns étaient même manquants, certainement emportés par des charognards. Elle resta là, sans bouger, pendant une longue minute. Elle entendit vaguement des bruits autour d'elle. Peut-être l'automnal s'était-il rapproché en ne la voyant pas revenir. Ou peut-être était-ce l'un de ceux qui avait grignotté un morceau de sa carcasse qui revenait pour un petit bonus. Son coeur battait la chamade tandis qu'elle se battait contre la nausée.


Code par xLittleRainbow pour Epicode


[H.RP : La caca ultime que je suis daigne enfin répondre... Je suis absolument navrée Opi-chou ;; Si tu souhaites qu'on archive ce RP n'hésite pas à le dire je peux comprendre que tu sois passée à autre chose depuis le temps.]
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mar 10 Oct 2017 - 12:02


    Lisant sur ses petites lèvres de la loupiote, Shura exécuta sa demande en tendant le museau vers les boyaux sombres de sa tanière. Elle avait raison, une puissante odeur de poussière et d’humidité recouvrait l’ancienne odeur d’une louve qui avait laissé trainer sur les parois sinueuse une trainée fleuri.

    - Tu as raison Blue, il n’y a personne. Blue ?

    Il ne l’avait pas entendu partir, ni vu que la petite boule de poil s’était faufiler entre les buissons qui couvrait l’entrée de la grotte. Suivant sa trace, Shura essaya de se glisser sous le buisson épineux avant que ce dernier ne lui arrache de longues mèches bicolore, puis contournant l’arbuste avant empressement il rejoint la petite femelle qui c’était stopper et contemplait dans une sordide contemplation un squelette blanchit par le temps.

    Le grand brun voulu lui dire quelques mots, le corps sans vie de ce qui ressemblait jadis à un loup lui provoquait quelques hauts de cœur, mais il s’efforçait de ne pas le regarder et gardait son attention braqué sur la loupiote. Pourtant, muré dans le silence, ses yeux azuré contemplait avec une profonde mélancolie ses ossements qui, malgré les aléas de la nature, n’avait pas bouger depuis des années. Même l’épais collier clouté qui ornait le cou de la louve qu’elle était n’avait pas bougé d’un poil. Shura finit par posé son regard écarlate sur le squelette et, après une longue analyse silencieuse, finit par en déduire que Blue se contemplait elle-même.

    Il dégluti difficilement, la mâle avait devant les yeux la preuve que l’enfant disait la vérité depuis le début.

    - C’était toi ? – Ses mots, une fois prononcer, lui donnèrent l’impression que ses joues s’effritait jusqu’à devenir des lambeaux de chair douloureux. – On dirait que cela fait une éternité qu’il est là.

    S’il donnait foi à ses paroles, il n’imaginait pas qu’une âme pouvait errer sur cette terre pendant très longue. Peut-être un ou deux ans, tout au plus, car le temps aurait un coup d’éternité que le fantôme aurait du mal à digérer, mais là encore il était novice et ses croyances se heurtait à la dure réalité de son ignorance.

    Rien ne semblait avoir poussé autour de la pierre plate sur laquelle s’était coucher, pour la dernière fois, l’ancienne Blue. Comme si la nature avait répugné à toucher ce corps vieux de plusieurs siècles que les morts protégeaient avec leurs reconnaissances éternelles. Comme si, tout ce que la louve avait connu désirait veiller sur elle après un trépas tant attendu. Shura, qui n’osait s’approcher plus près du corps par respect pour l’enfant-sage à ses côtés, s’était assis en silence en enroulant sa longue queue touffu autour de ses pattes.

    - Blue… a quoi ressemblais-tu à cette époque ?

Revenir en haut Aller en bas
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2004
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 23
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mar 10 Oct 2017 - 23:11




Je vais enfin récupérer mon bien

Featuring Shura

C'était bien Shura qui était maintenant à ses côtés. Blue ne parvenait pas à bouger, ses souvenirs l'envelopant comme une camisole, l'obligeant à regarder fixement ce corps qui avait été le sien. Jamais elle n'aurait imaginé le choc de voir ansi ce qu'il restait d'elle. La voix de l'automnal sonna à ses oreilles comme le carillon d'une église. Elle tourna son regarde azur, embué par quelques larmes, dans sa direction afin qu'il puisse comprendre sa réponse. Elle ouvrit la gueule et aucun son n'en sortit. Elle déglutit avec difficulté, tentant de remettre son esprit en ordre.

- Oui, c'était mon corps. Ou du moins ce qu'il en reste. J'ai erré pendant longtemps, trop longtemps. J'ai failli devenir folle et c'est pour ça que j'ai récupéré ce corps qui ne m'appartenait pas. Je n'avais pas le droit mais... je ne pouvais plus. Cet isolement sans fin et sans issue me faisait perdre l'esprit.

Tandis qu'elle parlait des larmes roulèrent le long de ses joues. Elle ne parvenait pas à se souvenir à quand remontaient ses dernières larmes. Elle pouvait seulement affirmer que cela remontait à de très nombreuses années. Cela faisait bien longtemps qu'elle avait cessé de s'apitoyer sur son sort. Elle se laissa tomber sur son postérieur plus qu'elle ne s'assit. Ses pattes tremblaient et elle avait besoin de faire le point. Elle ferma les yeux quelques instants, inspirant et expirant profondément. Il fallait qu'elle cesse de se donner ainsi en spectacle. Et puis, c'était elle qui avait forcé Shura à la suivre, elle n'avait pas à lui imposer une telle vision de sa personne. Son poul redevint plus régulier et elle souleva ses paupières, révélant son regard bleu toujours brillant.

- Blue… a quoi ressemblais-tu à cette époque ?

La question prit un peu l'hivernale de court. Elle se tourna de nouveau vers Shura qui s'était assis à ses côtés et était resté silencieux, lui laissant le temps de se remettre. Elle prit une profonde inspiration, réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien avoir à raconter. Elle n'était pas si différente dans son ancien corps par rapport à ce qu'elle était dans le nouveau. Elle se lança, sachant que parler tiendrait son esprit occupé. Elle répugnait à aller toucher ses propres ossements pour récupérer le collier qu'elle était venue récupérer.

- Mon pelage était assez semblable à celui que j'ai maintenant. A la différence près que je n'avais aucune marque de blanc et que j'étais bien plus maigrichonne. Vivre au sein d'un Clan a quelques avantages et notamment celui d'avoir presque toujours le vendre plein. Elle esquissa un demi-sourire qui se voulait être le dessin de son ironie habituelle, ce fut sans grand succès. Je n'ai jamais été très grande, certainement parce que dans mes veines coulait du sang de chien. Mi-louve mi-chienne j'étais assez mal vue par ici. Mais j'ai vécu à la dure et n'était pas aussi mauvaise au combat que j'en avais l'air. J'avais la hargne de mon côté à défaut d'avoir la force physique. Je ne pense pas que beaucoup m'aient vu sourire et encore moins pleurer.

Elle ne savait pas vraiment pourquoi est-ce qu'elle disait cela au brun. Certainement parce que tout cela les avait rapprochés d'une étrange manière. Elle avait été mise à nue sous le regard carmin. Elle ne parvenait pas même à s'en vouloir, Dame Paranoïa ayant le bon goût de ne pas se présenter aujourd'hui.

- Merci de m'avoir accompagné Shura. Je... je n'aurais pas pu venir seule ici.

Lentement Blue entreprit de se lever, les yeux rivés sur le morceau de cuir élimé bardé de métal. Elle conservait ses yeux braqués sur cet objet, refusant de regarder ses restes plus avant. Elle saisit entre ses dents le morceau de cuir excédentaire dépassant de la boucle et appuya avec une patte sur le collier à l'opposé de la boucle. Elle tira et parvint à défaire l'attache. Elle tira ensuite délicatement l'objet à elle, tentant de faire abstraction du son que produisaient les pics lorsqu'ils rencontraient des os et le bruit de ces derniers qui se déplaçaient en même temps que ce qu'elle tentait de récupérer. L'hivernale termina son oeuvre le corps recouvert de sueur et les yeux écarquillés. Elle recula lentement jusqu'à venir heurter Shura. Elle avait omis de regarder où elle allait. Elle s'excusa à demi-mots avant de tourner les talons. Elle ne voulait plus jamais revenir ici. Elle ne voulait plus jamais avoir à contempler ses propres restes.

La louve s'en fut et s'engoufra dans ce qui avait jadis était sa tanière. Cet endroit l'apaisa légèrement. Elle n'y avait pas de mauvais souvenirs. Jamais personne de mal-intentionné n'était entré ici. C'était son sanctuaire. Elle se tourna, vérifiant que l'automnal la suivait toujours. Elle lui adressa un pâle sourire, le collier pendant toujours entre ses dents. Elle le déposa au sol avec délicatesse avant de tenter de se justifier.

- Je suis désolée de t'avoir fait venir ici pour récupérer ça. Beaucoup voient ce collier comme un objet dégradant mais... j'aimais l'homme qui me l'a donné, je ne voulais pas le laisser aux éléments. Et puis, c'est très pratique pour contrer ceux qui tentent de t'attraper au niveau de la gorge.

Elle avait dit ces derniers mots avec un peu plus d'entrain. Elle tentait de se reprendre un tant soit peu. Ce n'était pas le moment d'avoir l'air de la dépressive de service. Elle voulait profiter un peu de son chez elle et ne voulait pas que Shura, inquiet pour sa santé, ne la ramène immédiatemment en hiver. Et puis, en étant ici elle pourrait l'aider à nettoyer un peu mieux ses blessures. Il y avait de la mousse et de l'eau chaude, ce serait parfait pour enlever le sang coaguler et vérifier que la plaie n'était pas trop vilaine.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Shura
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 23

Identitée du loup/chien
Rang: Reclus
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Nop

MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   Mer 25 Oct 2017 - 11:15


    Shura ne pouvait pas comprendre les larmes qui coulaient le long des joues de la loupiote, car il ne connaissait pas ce que pouvait signifier la vision de son squelette originel. Cependant, il pouvait comprendre la douleur de cette solitude qui mène sur le chemin de la folie. Comment lui en vouloir, d’avoir pris le corps d’une enfant de l’hiver pour échapper à l’errance et à sa souffrance ? Un tiers aurait eu de l’empathie pour cette petite vie qui n’avait jamais vu le jour, mais l’automnal n’en avait aucune. Après tout il ne l’avait jamais connu.

    Bien au contraire, il comprenait, d’une certaine manière, la décision de Blue dont la détresse le doucha bien plus que l’enfant-sage ne l’eut remarqué. Il essaya de détourner son attention de son corps délabré, de lui redonner cette force mentale qui l’avait épaté, mais il ne réussit qu’à faire muter les larmes de ses yeux azuré dans sa gorge où chacune de ses paroles devint lourde.

    - Merci de m'avoir accompagné Shura. Je... je n'aurais pas pu venir seule ici.
    - C’est moi qui te remercie, Blue. Sans toi, je ne serai jamais aller aussi loin.

    La petite louve se leva et se dirigea d’un pas hésitant, vers le tas d’ossement auquel elle retira précautionnèrent le collier de cuir qui ornait le cou décharné du cadavre, puis le traina en direction de la tanière, mais le temps que le grand sourd ne comprenne quel chemin elle prenait elle se heurta à ses pattes. Aussitôt, il bondit ses larges pattes et s’écarta pour que la petite puisse passer le plus rapidement possible entre les épais buissons qu’il contourna pour la rejoindre dans sa tanière poussiéreuse.

    Après un dernier regard au squelette blanchit, Shura suivit Blue dans les entrailles de la terre. Au cœur de sa tanière, qui était beaucoup moins profonde que les pouponnières qu’il avait toujours connues, il vit la petite femelle assise aux cotés de cet épais collier à pic. Un instant, Shura se demanda si elle comptait vraiment le porté, car sa petitesse ne lui permettrait surement pas de le faire. L’enfant bleue se justifia, s’excusa encore, alors que derrière le maigre sourire qu’elle portait l’automnal pouvait y voir une peine profonde qu’il eut du mal à soutenir. Sa douleur à la cuisse n’était rien comparé à celle qui lui picotait les côtes en voyant la femelle ainsi.

    Il détourna les yeux, alors qu’elle semblait s’afférer à autre chose, cherchant quelque chose à lui dire. Que son collier n’eût rien de dégradant, maintenant que beaucoup s’amusait à portée des chaines et des colliers absurdes, un peu comme lui, lui dire qu’il compatissait, sans comprendre réellement la peine qu’elle pouvait ressentir, puis il se senti idiot en comparant son innocence et sa profonde sagesse qui avait vu mille bonheurs et des milliards de souffrance. Il serra les dents, relevant son regard écarlate sur une louve dont il se faisait des centaines d’idée sans réellement savoir tous les recoins de la vérité qui s’était à peine révéler à lui.

    Peut-être est-ce que cela fut idiot de sa part, mais pour étouffer la détresse qui émanait de la loupiote, ou la sienne, il enroula sa longue queue autour d’elle et la ramena contre lui. Bien qu’étreindre l’enfant fut agréable, il ne sut déterminer si son geste fut déplacer ou non, mais pour une fois qu’il eut l’occasion de faire les choses par lui-même, il assuma la gêne que pourrait entrainé cette excès de tendresse.

    - Ça … ça m’a fait plaisir de t’accompagner Blue. Je … je suis … tu sais, en automne je suis un reclus. Je n’ai rien fait de mal et … ma mère non plus d’ailleurs mais … mon père, lui … - Il ne savait pas par où commencer, il y avait tant de raison qui faisait qu’il était inutile au clan. – Je suis sourd.

    Avoué une telle faiblesse, juste pour redonner un peu de bonheur, lui tirailla les entrailles.

    - C’est … pour ça que … je ne serai jamais aller aussi loin sans toi. Ce qui vois ce collier comme quelque chose d’idiot sont stupide, des crétins, c’est quelque chose que tu aimes et … c’est tout ce qui importe.

    A l’aide de ses grosses pattes, et aussi maladroitement soit-il, il enroula le collier autour du cou de la petite femelle. Bien qu’il eût toute les peines du monde à le refermer.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vais enfin récupérer mon bien [PV Shura]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Lac des murmures-
Sauter vers: