Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2002
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Jeu 27 Oct 2016 - 13:21



 

 
Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose

 
Featuring Herrade

Blue avait quelque peu grandi et avait décidé que son nouveau corps était suffisamment résistant pour qu’elle tente une expédition en dehors des limites du territoire hivernal. Non pas qu’elle eut une idée précise en tête mais elle avait envie de retourner sur des terres qui lui étaient plus familières. L’Hiver l’avait accueillie et elle en remerciait ses membres mais elle ne se sentait pas là-bas chez elle, pas comme lorsqu’elle vivait seule en terres neutres. C’est donc pour cette raison qu’elle prit instinctivement cette direction, perdue dans ses pensées. Elle ne savait pas si elle resterait indéfiniment avec les habitants de la froide saison. Non pas qu’elle ne trouvait pas en eux quelques similitudes mais, parfois, son ancienne vie lui manquait. Ses petites pattes parcouraient sagement des voies qu’elle avait déjà empruntées par le passé, esquivant ainsi les patrouilles hivernales. Elle ne voulait pas qu’un Veilleur tombe sur elle et ne la ramène par la peau du coup à Glycenne. A coup sûr elle se ferait encore enguirlander. La louve chassa cette considération fumeuse de son esprit. Elle respectait la Nourrice pour sa patience tout autant qu’elle la détestait. Enfin, elle ne faisait que son devoir et, pour ça, Blue ne pouvait pas lui en vouloir. Mais le jeu était de réussir à tromper son attention et elle n’était pas si mauvaise à cet exercice. Elle avait elle-même gardé des loupiots et ce n’était pas à un vieux singe qu’on apprenait à faire la grimace. Des images de son existence avec Melinya, Calion, Lance et Hope lui revinrent et elle les chassa avec force. Elle avait décidé d’aller se promener pas de se mettre à pleurer sur le temps qui passait et les anciennes amitiés.

La louve finit par arriver à destination. Le vent froid de l’automne planait sur le fjord d’Arandur et Blue respira à pleins poumons l’odeur de terre humide et des pierres mouillées. Elle eut un léger sourire, comme une ombre. Elle s’avança lentement vers les berges. Au centre de la grande plaine trônait, toujours aussi majestueux, ce lac d’altitude. L’ancienne solitaire lui trouvait moins de charme que le Lac des Murmures auprès duquel elle avait installé sa tanière pendant si longtemps néanmoins la beauté du lieu était indéniable. Elle s’assit sur les berges, profitant seulement du jeu du vent dans son pelage et des odeurs si familières. Les arbres se paraient déjà de couleurs automnales bien qu’encore timides. Cet écoulement des saisons était certainement ce qui manquait le plus à la louve couleur nuit. Sur les terres hivernales même s’il y avait un fort adoucissement des températures en été et qu’il ne fasse jamais si froid au cœur de l’hiver il n’y avait jamais toute la palette qui existait ici. Les yeux dans le vague Blue n’avait jamais si peu eu l’apparence d’une enfant. Dans toute sa mélancolie on voyait l’esprit ancien qui habitait ce jeune corps. Elle ferma les yeux un instant, tendant l’intégralité de ses sens aux alentours. Une fois encore elle se retint de tenter de s’écarter de son enveloppe charnelle. Elle avait vécu très longtemps sans son don mais maintenant qu’elle en était dépourvue elle se sentait comme nue. Elle poussa un profond soupir tout en soulevant ses paupières.

C’est à ce moment-là qu’elle perçut un léger bruit. A n’en pas douter quelqu’un trottinait dans sa direction. L’hivernale se releva et se tourna dans la direction de laquelle provenait le bruit, méfiante. Elle plissa les yeux, tentant de mieux voir la petite forme qui se rapprochait. Elle ne bougea cependant pas, certaine que l’autre ne pouvait l’avoir manqué alors qu’elle était le seul truc à voir à cinq cents mètres à la ronde. L’ancienne solitaire espérait juste que ce n’étaient pas des ennuis qui se profilaient à l’horizon. Son seul plaisir en cet instant été de constater à quel point un jeune corps avait des sens alerte. Jamais elle ne l’avait accepté ni admis mais il fallait bien le dire, dans ses dernières années ses sens n’étaient plus vraiment ce qu’ils avaient été.



 
Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Dim 30 Oct 2016 - 0:01

Qui a dit que les opposés s'attirent ?
ft. Blue

Herrade voyait danser trente-six chandelles. Peut-être avait-elle un peu surestimé ses capacités en termes d'endurance... Le trajet jusqu'au fjord avait déjà été assez long depuis le Printemps, et l'entraînement matinal de Rage plutôt rude... Pourtant, elle était partie motivée ; si elle voulait compenser cette petite taille qu'elle se traînait depuis sa naissance, il fallait qu'elle soit résistante ! C'est dans cette optique qu'elle était partie, d'un bon bas, en direction des terres neutres, sous l’œil vigilant et un brin gâteux de son papa.

Il se montrait de plus en plus permissif avec elle, ce qui la rendait très fière ! Au moins il réalisait enfin qu'elle n'était plus un bébé et qu'elle commençait à faire ses preuves. Il l'avait même félicitée dernièrement, parce qu'il n'avait pas entendu parler d'une seule bêtise depuis une semaine ! Comme quoi elle finirait bien par s'assagir... Fort heureusement il n'avait surtout pas encore réalisé à quel point sa fille avait fini par effrayer certains membres du clan, à un tel stade qu'ils n'osaient plus rien dire sur son comportement. Elle était tellement tranquille depuis !

Mais bon, voilà, force lui était de reconnaître aujourd'hui que malgré son entraînement régulier et intensif de courses en tous genres, elle avait poussé le bouchon un peu trop loin cet après-midi. La température était idéale pour ce genre d'exercice, mais les berges accidentées du fjord et les quelques bains froids qu'elle avait pris l'avaient exténuées rapidement. Malgré ça, elle avait voulu continuer, et c'est à ce moment-là qu'elle avait failli tourner de l’œil et s'écrouler dans l'herbe jaunie.

Aprésent, elle se sentait un peu mieux, même si sa forme était loin d'être optimale. Le retour jusqu'au printemps serait long, et elle avait tellement faim... Pas de quoi se ravitailler pour retrouver des forces, rien en vue... rien, sauf ce petit point bleu, là-bas. C'était peu être un ennemi, mais dans son état de fatigue, Herrade n'en faisait plus grand cas. Soit elle crevait sur place, soit elle irait crever plus loin sous les crocs d'un féroce ennemi. Soit il lui donnerait un coup de patte pour retrouver du poil de la bête.

Le choix était vite fait ! Traînant ses membres endoloris de courbatures, sa mèche plaquée sur le front par la sueur, la printanière chaloupa vers son objectif, ahanant comme un herbivore en surpoids. Inutile de s'approcher trop près, elle n'allait pas non plus se jeter dans la gueule du loup - ha ha... Mais suffisamment pour ne pas avoir à élever trop la voix. Herrade se trouvait donc face à un jeune énergumène de clan encore indéterminé, qui n'avait pas bougé d'un poil depuis qu'elle l'avait aperçu. Bizarre. Elle le détailla un peu mieux : a priori de genre femelle, avec un air farouche et vaguement peu avenant. Tant pis, fallait faire avec. Avait-elle seulement le choix ?

- Eh. T'as pas un truc à grignoter, par-là ? Pas vu des rongeurs ou d'la poiscaille ? J'ai une dalle monstre. J'tiens plus sur me pââââ...

L'effort de trop, peut-être, la gamine ne put terminer sa phrase qu'elle tomba bêtement en avant, trahie par ses fidèles pattes épuisées. Sa mâchoire émit un claquement lorsqu'elle heurta le sol, le reste de son corps produisant seulement un son sourd et mou. Il se passa quelques instants de gêne pour la printanière avant qu'elle ne renifle - l'air était assez froid ici.

- ... Aïe.

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2002
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Ven 25 Nov 2016 - 10:51

[H.RP : D'gio de mi amor j'implore ton pardon à genoux ;; J'avais totalement zappé que tu m'avais réponduuuuu T^T ]




Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose

Featuring Herrade

Blue regarda la silhouette grossir à l’horizon et finit par se rendre compte que ce qu’elle avait traité d’ennemi potentiel n’était en fait qu’une loupiote pas plus grande qu’elle ne l’était dans ce corps-ci. L’ancienne solitaire fronça les sourcils en remarquant que l’autre avait une démarche vraiment étrange. Plutôt que d’intervenir elle préféra continuer son examen, ses yeux azurs ne cillant pas. La bestiole avait un poil verdâtre émaillé de marques plus sombres. Une grande mèche blanche tombait ses des yeux dont la couleur n’était pas encore bien déterminée. Ces couleurs rappelaient vaguement quelques chose à l’hivernale mais impossible de remettre la patte dessus. Où avait-elle bien pu déjà voir ces couleurs ? Pas dans le monde des esprits ça c’était certain. Pas non plus dans sa vie parmi les humains. Cela ne laissait que son ancienne vie nomade. La bestiole la tira de ses pensées en se mettant à causer à tort et à travers. A manger ? Elle la prenait pour quoi ? Un garde-manger ? Une nounou ? Blue retint ses commentaires acerbes et se contenta de soupirer lorsqu’elle vit la petite tomber. Le son de sa voix laissait en tous cas à penser qu’il s’agissait d’une louvette et non d’un loupiot.

- Bouge pas, j’vais voir si je peux pas te trouver quelque chose.

Elle n’était pas particulièrement altruiste mais elle n’allait pas laisser mourir de faim la boule de poils. Avec un peu de chance elle arriverait à dégotter un rongeur quelconque venu faire trempette au bord de l’eau. Elle s’était entraînée à chasser depuis quelques temps. L’avantage qu’elle avait sur les autres louveteaux de son âge était sans conteste l’expérience acquise dans sa vie précédente. Elle n’avait plus qu’à enseigner à son corps de quelle manière réagir. Ce qui venait assez rapidement pour le plus grand plaisir de la jeune louve.
Blue ne tarda pas à renifler la piste d’un mulot. Jugeant que l’autre ne devait pas pouvoir la voir d’ici elle activa son pouvoir, faisant apparaître une fine couche de givre qu’elle se dépêcha de suivre. Elle ne maîtrisait pas encore très bien son pouvoir en lien avec l’Hiver et n’était pas certaine de pouvoir faire apparaître une nouvelle piste si celle-ci venait à fondre. Elle finit par repérer un mulot assez gros pour calmer la faim de la loupiote verdâtre. Elle s’accroupit, s’approcha très lentement et bondit. D’un coup de crocs elle brisa la nuque du petit animal. Le goût métallique du sang se répandit dans sa gueule et elle dut se retenir pour ne pas avaler sa prise tout rond. Elle fit demi-tour et déposa le mulot non loin de la verte mais pas non plus juste à côté d’elle. La méfiance naturelle de Blue n’avait pas tardé à se faire ressentir et elle recula même de deux pas pour observer une distance de sécurité qu’elle jugeait convenable.

- C’est pas Byzance mais ça devrait au moins te permettre de te remettre sur tes pattes.

Le ton était froid comme la banquise. Ce n’était pas parce qu’elle avait décidé de l’aider qu’elle pouvoir considérer qu’elle l’aimait bien. Son origine importait peu, tout ce qui avait de l’importance pour Blue c’était qu’elle ne la connaissait pas le moins du monde. Même si elle avait une persistante impression de déjà vu.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Mer 4 Jan 2017 - 19:22

Qui a dit que les opposés s'attirent ?
ft. Blue

L'air minable, Herrade n'avait d'autre choix que de regarder sa vis-à-vis au poil bleu, dans l'attente de sa réaction. Intérieurement, une petite voix émit l'hypothèse que l'autre pouvait très bien tourner les talons et la planter là, et l'idée de ce scénario fit frissonner la gamine. Certes, elle pouvait aussi bien faire une petite sieste pour récupérer un peu avant de retourner au printemps, mais qui sait ce qui pouvait lui arriver alors... A vrai dire, elle ne préférait même pas y penser. Il était cependant hors de question qu'elle supplie l'autre du regard. Elle n'était pas tombée si bas - façon de parler - et n'en avait de toute façon pas l'énergie.

Fort heureusement, en face, sa sauveuse semblait disposée à l'aider, et s'éloigna après quelques mots. On pouvait dire que c'était pas de gaieté de cœur, aussi la morveuse lui fut doublement reconnaissante de son geste généreux, et poussa un petit soupir de soulagement. Elle lui serait redevable après ça. Comment, elle n'en avait aucune idée, mais elle n'hésiterait pas à lui rendre la pareille. Si elle revient, en tout cas...

Pendant les instants qui suivirent, Herrade lutta pour ne pas fermer les yeux. Elle avait l'impression qu'une fois baissées, il lui serait impossible de soulever ses paupières, et ça ressemblait un peu trop à la mort pour qu'elle se le permette. Elle n'avait certes pas une grande expérience de ces choses-là, mais Rage lui en avait dit assez pour qu'elle soit flippée. Dans son combat contre la fatigue, elle perdit quelque peu la notion du temps, et sursauta lorsque un mulot atterrit non loin d'elle, dégageant un fumet pour le moins délicieux. Encore un peu plus loin se tenait l'ange salvateur, venu lui offrir son repas. La louvette à crête en aurait presque eu les larmes aux yeux, mais elle avait faim, donc elle se contenta de saliver à l'idée de croquer le délicieux petit rongeur. Puisant dans des réserves insoupçonnées - et motivée par le casse-croûte à venir - la gamine se hissa sur des pattes fuyantes et se hâta comme elle put vers le cadavre, mi-marchant mi-traînant. Même le ton glacial de la louve bleue sonna comme une douce mélodie à ses oreilles, c'étaient les paroles de la félicité et de la résurrection !

Conclusion : il était vraiment temps de manger.

Herrade ne se fit pas prier : en deux bouchées, le mulot à peine mâché était englouti et elle se posait sur son arrière-train, soupirant d'aise. Effectivement c'était pas Bise Danse, comme disait l'autre - c'est quoi ce charabia d'ailleurs - mais ça faisait du bien par où ça passait. Un sourire franc naquit sur les babines de la printanière, qui en gratifia son héroïne du jour.

- Ew, moral'ment ça fait d'jà du bien d'avaler quequ'chose de consistant. Merci beaucoup.

Il y eut un blanc, au cours duquel ses prunelles bicolores sondèrent le bleu glacier des yeux de la louve en face. Un regard froid, dur, assez énigmatique. Elle avait jamais vu de louveteau de son âge avec un air pareil, on aurait dit un regard d'adulte réprobateur. Autant dire qu'il douchait un peu l'enthousiasme de notre gamine, qui cherchait pourtant les mots justes pour exprimer le fond de sa pensée et l'étendue de sa gratitude.

- Heu... j'sais pas si t'étais venue ici dans un but précis... Mais si jamais j'peux te rendre un quelconque service en échange... M'enfin on s'connaît pas, mais ton geste... C'tait pas rien. Alors si j'peux... n'importe quoi...

En vérité, elle n'avait aucune idée de ce qui avait poussé l'autre à lui donner un coup de patte - elle était quand même allée lui chercher à manger... à manger ! - et ça l'intriguait beaucoup. C'est pas n'importe qui qui pouvait se targuer de faire des choses comme ça, encore moins chez les louveteaux. Est-ce que son interlocutrice allait seulement accepter l'idée de recevoir un service en échange ? Elle n'avait p'tête besoin de rien, mais ça valait toujours le coup de tenter.

- J'sais pas si c'est ton cas, mais moi j'crois au destin, et mon papa dit qu'il nous réserve toujours des surprises... P'tête que pour l'instant ça rime à rien que j'te suive partout pour te rendre la pareille, mais qui sait, on s'recroisera p'tête un jour, et si ce jour-là t'as b'soin de quequ'chose..! Ben... j'pourrai t'aider !

Convaincue de ce qu'elle disait, la morveuse n'en souriait que deux fois plus, ravie de pouvoir une fois de plus caser une référence à son paternel dans une discussion. Il lui avait lui-même raconté deux-trois tours que le destin lui avait joué et qui avaient tourné en sa faveur, alors pourquoi ça marcherait pas pour elle ! Puis elle voulait aussi signifier à cette louve au regard glacé qu'elle avait le sens de l'honneur, et qu'importe le temps qui passe, elle n'oublierait pas le geste qui avait été fait pour elle.

Puis c'est clair qu'un regard comme celui-là, elle l'oublierait pas de sitôt...

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2002
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Lun 9 Jan 2017 - 12:26




Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose

Featuring Herrade

Autant dire que la petite mourrait de faim. Le mulot disparu en bien moins de temps qu'il n'en avait fallu à Blue pour le trouver. La verte émis un petit soupir d'aise avant de s'assoir sur son postérieur. A priori elle allait déjà mieux. Ce qu'elle ne tarda pas du reste à expliquer à l'hivernale qui se contentait de la couver d'un regard impassible. La loupiote finit néanmoins par la remercier ce qui ne reçut pour toute réponse qu'un vague hochement de tête. L'autre n'avait pas à se sentir redevable. Elle avait fait ce qui lui semblait juste et ça n'allait pas plus loin. Blue ne portait clairement pas les printaniers dans son coeur. Qu'ils aient changé de dirigeant ou même changés tout court ne modifiait rien à ce qui avait été fait. Si bien peu de ceux qui avaient vécu le règne de Moune et Oxymore étaient encore de ce monde elle-même y avait été et n'était pas prête de l'oublier. L'autre baragouinait des choses que l'ancienne solitaire n'écoutait pas vraiment, toute aux images qui se succédaient dans sa tête. Elle se souvenait si précisément de l'arrivée du grand noir puis de sa prise de pouvoir au coeur même du printemps. Elle se souvenait de la mort de Hope qu'elle considérait comme sa nièce. Mort qui pesait encore et toujours sur elle accompagnée de sa chape de culpabilité.

- J'sais pas si c'est ton cas, mais moi j'crois au destin, et mon papa dit qu'il nous réserve toujours des surprises... P'tête que pour l'instant ça rime à rien que j'te suive partout pour te rendre la pareille, mais qui sait, on s'recroisera p'tête un jour, et si ce jour-là t'as b'soin de quequ'chose..! Ben... j'pourrai t'aider !

Pour la première fois depuis leur rencontre fortuite l'hivernale eut un léger sourire. C'était plus de l'amusement qu'autre chose puisqu'il ne lui viendrait jamais à l'esprit de demander de l'aide à une loupiote mais l'intention était louable. Plus que tout une chose lui avait fait dressé les oreilles, son père avait-elle dit ? Peut-être était-ce à l'un de ses parents qu'elle lui faisait penser ? Cela n'aurait pas été impossible. Elle avait rencontré bien des lupins différents de part sa qualité de Solitaire. Elle ne souhaitait pas dévoiler son secret à un être aussi jeune et incapable de comprendre mais elle se laissa malgré tout aller à une question.

- Il a un nom ton père ?

Ce n'était peut-être pas la manière la plus élégante de poser la question mais elle n'allait pas faire des efforts de synthaxe ni même de sympathie aujourd'hui. Elle avait déjà été bien aimabe en lui apportant de quoi se sustenter, fallait pas abuser. Et quelque chose lui disait que la printanière allait lui répondre. A l'intonnation de sa voix et puisqu'elle prenait le temps de le citer on sentait qu'elle était proche de son paternel. Avec un peu de chance elle serait ravie de discuter de son cas avec Blue. Bien que cette dernière soit une parfaite inconnue. Avant que l'autre ne reparte dans ses bavardages l'ancienne solitaire se permis de répondre à une question qui lui semblait avoir été posée. Elle n'en était pas certaine mais elle préférait ne pas sembler impolie ou avare en informations alors qu'elle posait des questions.

- Et je suis venue ici comme toi apparemment, sans but précis je veux dire.

Les souvenirs d'une vieille folle n'étaient pas une excuse convenable lorsque son esprit habitait un corps encore haut comme trois pommes et demi. D'autant plus qu'elle ne mentait pas vraiment. Elle n'était pas venue ici avec un réel objectif d'entraînement ou en quête d'une image particulière. Elle s'était laissée entraîner par ses pattes, tout simplement.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 242
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Jeu 12 Jan 2017 - 20:47

Qui a dit que les opposés s'attirent ?
ft. Blue

Woooow est-ce que vraiment... mais oui ! Une ombre de sourire était apparue sur le masque glacial de la louve bleue, Herrade n'aurait pas cru ça possible ! Voilà qui la rendait toute fière, mais elle n'eut guère le loisir de s'en féliciter, son interlocutrice ramenant la discussion sur un sujet trèèèès intéressant, à savoir : son père.

- Ouais bien sûr qu'il a un nom !! Il s'appelle Rage, et c'est l'plus fort des guerriers du Printemps !

Un immense sourire s'étalait à présent sur les babines de la loupiote, qui bombait le torse d'orgueil. Bon, pour être parfaitement honnête, en tant que guerrier son géniteur avait sûrement fait son temps, mais il avait regorgeait d'inépuisables connaissances en matière de combat, et c'était quand même pas rien !! Chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un qui n'avait pas encore l'immense honneur de connaître le grand loup vert, la gamine se faisait un plaisir de délivrer son matricule, insistant bien sur le "R" comme le faisait son paternel lorsqu'il déblatérait de sa voix rauque.

- Et je suis venue ici comme toi apparemment, sans but précis je veux dire.

A ces mots, Herrade dressa à nouveau l'oreille, se penchant légèrement en avant. Aaah mais que nenni mon amie, elle n'était pas ici pour simplement flâner ! C'est pas pour rien si elle s'était retrouvée aussi molle que du boudin - comme le ventre de Vice - à quémander de la nourriture... Bon, ça faisait pas d'elle une prouesse d'intelligence, mais c'était toutefois une toute autre promenade.

- Y s'trouve que d'mon côté j'avais un but précis ! C'est un chouette coin pour s'entraîner ici, y'a des rochers, un plan d'eau, quelques pentes, d'quoi faire un bon cross !!

Enflammée par le sujet, la gamine faisait de grands gestes pour s'exprimer, mais rapidement la tête se mit à lui tourner et elle se tint plus tranquille, clignant des yeux. Fallait quand même pas qu'elle oublie qu'elle était pas au top de sa forme, si elle dépensait toute son énergie en palabres, le mulot de la bleue n'aurait servi à rien... Le sourire jusqu'aux yeux, l'espiègle louvette reprit plus calmement, la voix empreinte d'amour filial - un peu niais, mais tellement sincère que c'en était presque mignon.

- J'veux devenir aussi forte que mon papa ! Et j'ai encore du boulot, pour ça. C'pour ça que je travaille dur ! Trop parfois... Maiiiis c'est lui qui m'dit qu'on apprend aussi de ses erreurs !

On serait tentés de croire, par conséquent, qu'elle avait appris beaucoup de choses au court de sa jeune vie, mais c'était pas si évident... En tout cas, elle était contente qu'une petite discussion se soit entamée avec sa vis-à-vis, ce s'rait cool de la voir se dérider un peu. La printanière se demanda si elle en serait capable avant que l'autre ne la plante là, usée de ce moulin à paroles.

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Blue
Divinité Absolue
avatar

Race : Hybride loup/chien
PUF* : Quelqu'un
Féminin Messages : 2002
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Ta localisation réelle : Quelque part entre rêve et réalité

Identité du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Rien que de la solitude

MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   Mar 28 Fév 2017 - 12:12




Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose

Featuring Herrade

Rage, Rage, Rage... Ce nom disait quelque chose à la vieille bleue mais impossible de remettre la griffe sur ce que cela signifiait. Elle était maintenant presque certaine d'avoir déjà rencontré le géniteur de la petite pile électrique. Impossible de se souvenir quand. Mentalement elle haussa les épaules. Soit cette rencontre ne l'avait pas marquée plus que ça soit ça lui reviendrait un peu plus tard. Elle laissa donc l'information mariner tranquillement dans un coin de son esprit. L'ancienne solitaire reprit la conversation où elle l'avait laissée. Elle aurait largement le temps de repenser à tout ça. Le chemin de retour vers le territoire hivernal serait bien suffisamment long pour ça.

Blue se retint fortement de ne pas fermer les yeux tout en soupirant devant le flot de paroles qui sortait de la gueule de la printanière. Les enfants étaient vraiment trop plein d'énergie. Elle savait bien qu'elle était actuellement au même niveau que la printanière mais son esprit restait bloqué des années en arrière. L'hivernale se contenta donc de regarder la jeune... Tient, elle ne connaissait même pas son nom d'ailleurs. Face aux explications de la loupiote Blue se contenta de hocher sagement la tête. Elle ne savait pas vraiment quoi répondre à tout ça. Elle-même avait conservé des connaissances de combat ce qui était bien utile mais elle n'avait pas encore le physique qui suivait. Malgré les quelques entraînements auxquels elle avait pris part avec Meneldil elle restait une petite chose assez frêle. Mauvaise pioche lorsqu'elle avait décidé de prendre ce corps. Après ce n'était pas vraiment comme si elle avait eu le choix. Elle n'avait pas été au marché des corps vides pour en récupérer un neuf. Cette idée était du reste assez sordide.

- T'as bien raison de t'entraîner aussi dur. N'oublie pas de te centrer aussi sur des mouvements précis et surtout sur leur enchaînement. La force c'est bien mais si tu ne sais pas te servir de ta tête c'est parfaitement inutile.

Bon, elle exagérait peut-être un peu. Un gros bourrin restait dangereux mais elle savait d'expérience que, lorsqu'on était suffisamment malin, on pouvait s'en sortir face à un tel ennemi. Ou on pouvait fuir. Mais ça elle n'allait pas s'en vanter. Elle savait qu'elle avait été une parfaite pleutre en de certaines occasions mais elle ne tenait pas à s'en ouvrir à la loupiote. Elle ne comprendrait certainement pas. Elle était trop jeune pour se rendre compte que la vie valait mieux que l'honneur. Et même si elle était capable de le comprendre l'ancienne solitaire n'avait pas envie d'aborder des questions aussi philosophiques aujourd'hui.

- Hum, au fait, je m'appelle Blue.

La louve couleur nuit n'avait pas nécessairement pour habitude de se présenter de la sorte alors qu'on ne lui avait rien demandé mais, a priori, elle était là pour un moment encore. Vu comme la printanière avait chancelé plus tôt alors qu'elle illustrait abondemment ses propos l'hivernale préférait la garder à l'oeil encore un petit moment. Elle ne voulait pas que la disparition de la loupiote ne lui retombe sur le museau s'il devait lui arrivait quelque chose alors que son odeur froide planait encore sur son pelage.


Code par xLittleRainbow pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
http://mytheaerin.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiver et Printemps, Vielle et Jeune, tout nous oppose [PV Herrade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Neutre-
Sauter vers: