Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Mer 26 Oct 2016 - 10:27

L'art d'être une peluche.
Lorsque Lukhe posa les pattes dans la plaine, ce fut avec une mine qui se rapprochait de la lassitude la plus totale qui pouvait exister sur cette belle terre. S'il avait décidé, après un long moment passé à cogiter dans son coin, de venir par ici, c'était bel et bien pour échapper aux rencontres imprévues. Ces derniers temps, ses escapades extra-territoriales lui avaient réservé un beau lot de surprises, essentiellement à base d'hivernaux, et il devait admettre que discuter, se disputer, et parlementer avec des loups qui avaient une mentalité bien à eux commençait à le fatiguer. Mauvaise foi pure, ou simple trop plein de sociabilité, le jeunot savait que malgré ce qu'il pouvait penser, il retournerait fureter à droite à gauche dès qu'il aurait pris cinq minutes de calme, à l'écart des frontières.

Il ne pouvait y avoir meilleur endroit que la plaine aux cerisiers pour être certain de ne croiser aucun adversaire. Pour peu que l'un d'eux ait l'audace de parvenir jusqu'en ce lieu, il aurait été renvoyé en deux coups de crocs, trois coups de pattes, et plus personne n'en aurait entendu parler pendant un bon moment. Le mâle s'y aventura donc en toute quiétude, et son attitude relâchée ne pouvait que montrer combien il se souciait peu de ses fonctions, à ce moment précis. L'échine souple, la queue au ras de l'herbe, les oreilles mobiles, il n'était pas prêt de reprendre le travail avant un petit moment.

Ses yeux d'argent balayèrent le lieu, pensivement, alors qu'il profitait d'une courte pause pour s'étirer. La fraîcheur le fit frissonner. L'Automne battait son plein, et la température commençait à devenir vraiment désagréable. C'était dans ces moments qu'il bénissait le poil touffu de son poitrail, et appréciait de pouvoir au moins protéger son cou du froid. Bientôt, l'Hiver viendrait, et son Clan tout entier se retrouverait la goutte à la truffe, les coussinets gercés par le froid, et le rhume facile jusqu'au tant béni Printemps qui les libérerait bien des mois plus tard.
Alors que les cerisiers étaient si beau, parés de rose pendant la saison qui dominait ce territoire, ils étaient désormais tristes et ternes, dans leurs chatoyantes couleurs. Lukhe avait toujours trouvé déprimantes ces teintes orangées, annonciatrices des grands froids.

Avec l'impression qu'il allait finir par être vieux avant l'heure, à force de râler, et penser aux saisons à venir, il reprit sa petite marche jusqu'à trouver un endroit confortable ou s'installer. Une sieste? Non, il n'était pas fatigué. Pourtant, il replia ses pattes avant contre son poitrail, et celles arrières tout contre ses flancs. Enfouissant sa truffe dans sa fourrure soyeuse, le brun lâcha un profond soupir, son regard vif allant d'un coin à l'autre, d'un tronc à son voisin, d'une feuille tombée à sa comparse qui se détachait un peu plus loin.

Alors, installé ainsi, il se souvint soudainement pourquoi il partait si souvent en quête d'action, plus loin dans le territoire. Ce cruel ennemi, cette affreuse sensation, qui une fois installée, ne lâchait plus pendant des heures: L'ennui. Voilà qu'il s'ennuyait, à peine couché, à peine avait-il décidé de s'octroyer quelques minutes -voir heures- de calme. Si ce n'était pas malheureux. Voilà ce qu'était sa jeunesse, une éternelle succession d'envies contraires.

Il entreprit donc de s'occuper comme il le pouvait, à jouer sans conviction avec un bâton qu'il broyait élégamment entre ses crocs -ne fallait pas oublier qu'il restait un canidé, et que ce bâton paraissait délicieusement solide. Lukhe aurait pu continuer ainsi, si un son atroce ne lui avait pas fait relever tête et oreilles, toute pensées de massacre végétal oubliées. Une voix. Ou plutôt un hurlement des plus gracieux, poussé par une quelconque créature non identifiée.

-C'te paire de poumons qu'elle a... Marmonna-t-il, à sa propre adresse.

Ah, voilà qu'il la voyait, désormais! Il ne prit pas la peine de se lever, puisqu'il reconnaissait désormais une petite silhouette du Clan. Il devait l'avoir aperçu, un jour, peut être, allez savoir. Il ne prenait pas vraiment la peine de s'intéresser aux petiots, ces même petiots qui lui rappelaient qu'il était condamné à voir sa lignée s'arrêter avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Dim 30 Oct 2016 - 12:11

L'art d'être une emmerdeuse
ft. Lukhe

Pour Herrade,chaque nouvelle journée constituait un défi à relever. Voilà pourquoi chaque jour, elle redoublait d'ingéniosité afin de se trouver un challenge, et on peut dire que de ce côté-là elle ne manquait pas d'imagination. La taille de son épreuve dépendait en général de son programme d'entraînement, puisque certains n'étaient pas conciliables avec son état de fatigue... Mais le facteur qui ne faisait jamais défaut, c'était sa motivation.

Aujourd'hui, c'était jour de fête. Rage était occupé ailleurs par quelque nouvelle tâche louche et Vice semblait vouloir passer la journée à larver dans la tanière commune, donc elle avait le champ libre pour ses escapades et autres activités. Parfait, autant rentabiliser tout ce temps !

Bien sûr, elle s'était acquittée de son entraînement quotidien, qu'elle suivait avec rigueur jour après jour selon les instructions de son père. Elle pouvait même constater ses progrès, ce qui la motivait d'autant plus à continuer !! Mais elle n'avait pas envie d'y passer sa journée, ce qu'elle voulait, là, c'était s'amuser. Et de préférence s'amuser en ruinant la tranquillité de quelqu'un d'autre.

Manque de chance ou destin ? Depuis qu'elle s'était mis en quête d'une victime, elle n'avait croisé personne. Pas un loup en vue pour qu'elle expérimente l'une ou l'autre de ses nouvelles farces ! Quelle déception... Au moins fit-elle la rencontre d'une superbe araignée des champs, au corps luisant et aux pattes fines, qui accepta bien volontiers de l'accompagner dans sa balade, faisant office de charmante décoration dans ses cheveux, là où on aurait pu trouver une fleur. Elle en faisait presque la taille, d'ailleurs, ses jolies pattes déployées dans les mèches blanches pour ne pas être éjectée par l'enthousiasme animé d'Herrade !

Ce n'est qu'à la plaine aux cerisiers qu'elles trouvèrent un semblant de bonheur - et encore. Juste un bête gros lézard qui traînassait dans les hautes herbes, engourdi par la fraîche température automnale. La printanière commença à lui adresser la parole pour se changer les idées, mais le reptile y restait complètement indifférent, clignant lentement des yeux toutes les trois minutes pour marquer son ennui. Agacée d'un tel manque d'entrain face à son discours, la gamine se rapprocha, haussant le ton. Elle était en train de l'enguirlander lorsque d'un mouvement de langue rapide comme l'éclair, il lui happa... son amie araignée !!

- KEWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ???

Un pur SCANDALE venait de se dérouler sous ses yeux ! Et cet abruti de lézard qui engloutissait les dernières pattes qui dépassaient ! Révulsée, Herrade ne prit même pas le temps de réfléchir et colla un énorme pain au reptile, qui sous le choc vola cinq pas plus loin. A l'atterrissage, il ne put empêcher l'insecte à huit pattes d'être expulsé de sa gorge, et l'amie de la printanière en profita pour claudiquer rapidement à l'abri entre les herbes. Mais ça, sa protectrice ne l'avait pas vu. Pour elle, la bestiole à écailles venait de bouffer une sœur, et il allait le payer cher ! Avec un grognement de rage - qui ressemblait plus à un rugissement de guerrier enroué - elle bondit, et prit en chasse le lézard, qui pour le coup était bien sorti de sa torpeur. S'en suivit une véritable scène de course-poursuite dans toutes la plaine, entre les troncs, sous des cailloux, dans les herbes, avec un pauvre reptile épuisé et effrayé et un épouvantail printanier qui vociférait en faisant claquer ses mâchoires.

Mais c'est qu'il était usant à courir dans tous les sens c't'animal !! Aucune importance, elle l'aurait bientôt attrapé... grâce à son attaque éclair, il ne pourrait plus rien faire ! Pour cela, elle devait essayer de deviner la direction qu'emprunterait sa cible, et c'était pas une mince affaire. Il ne fallait pas le perdre des yeux mais quand même lever le nez pour voir où il pouvait filer, et en même temps se préparer à utiliser son pouvoir... Si bien qu'au final, elle réussit seulement à trébucher sur une racine, mais en étant tellement concentrée qu'un projectile de pourriture se forma avec les plantes sous son nez, et fut immédiatement envoyé vers... une toute autre victime. A savoir un loup de son clan, couché un peu plus loin. Vu tous les poils qu'ils avaient et le côté bien collant de son filet, Herrade priait avec ferveur pour qu'il réussisse à l'éviter... sinon le programme de l'après-midi serait bien moins amusant.

- Oups...

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Dim 30 Oct 2016 - 20:47

L'art d'être une peluche.


Le jeune Soldat eut tout le loisir d'admirer le geste de patte de la petite, et eut du mal à comprendre ce qui avait bien pu voler de cette manière à son impact. Qu'est ce que...? Entre son hurlement des plus élégants, et ce projectile non identifié, Lukhe était servi dans son lot de surprises. Grondant, et ce il pouvait l'entendre même de là où il était, la loupiote s'élança sans crier gare, hurlant de nouveau à la manière d'une guerrière étrange et passablement enrouée.

Lukhe, la bouche encore ouverte de surprise, la suivit des yeux avec un amusement croissant alors qu'elle cavalait. Et la voilà qui bondissait, disparaissait derrière une pierre, réapparaissait brutalement au détour d'un tronc, dessus, dessous, à gauche, à droite... Vint même un moment où il dût cligner des yeux et les détourner pour ne pas avoir le tournis. C'est que c'était une véritable furie, et le claquement de mâchoires qui ponctuait sa course attestait de sa colère soudaine dont il ne parvenait à comprendre l'origine.

Le mâle était fasciné par sa capacité à faire du bruit, courir, claquer des crocs, et apparemment réfléchir en même temps. En deux minutes elle venait de courir un véritable marathon, à la suite de ce qu'il avait finalement identifié comme un lézard qu'elle avait pris en grippe. C'est qu'elle devait finalement avoir du mal à tout faire à a fois, car il la vit trébucher violemment sur une racine traîtresse.  L'accident aurait pu, et aurait sans doute dû se terminer là, mais Lukhe vit un nouveau projectile impossible à identifier s'élever... Et filer droit vers lui. Il eut un instant de réaction, halluciné. C'est qu'il n'avait rien demandé à personne, et voilà qu'il se faisait agresser!

-Oups...

C'est la seule chose qu'il put entendre avant que son corps ait un sursaut de conscience. Ridicule. Le bond qu'il fit fut ridicule. Un bond de chèvre. Un bond de loup complètement à la ramasse, et pris par surprise. Que faire, c'était conserver sa dignité ou ses poils, et lui savait vers où penchait la balance... Il s'éjecta vivement sur le côté, et sentit la chose passer non loin, alors qu'il retombait lourdement sur le flanc, encore à moitié couché.

Son regard se fit empreint de raillerie alors qu'il le tournait vers la petite fautive, et que sa truffe se fronçait de dégoût suite à la rapide observation de la substance collante, puante, et qu'il avait été chanceux de pouvoir éviter. Elle n'avait pas du le faire exprès, et c'est la raison pour laquelle il se retint de hurler comme un veau.

"Calme, Lukhe. Elle est petite, et c'pas comme si elle avait voulu te viser à la base..." se dit-il dans un souffle profond, en essayant d'apaiser sa contrariété toute naturelle.

-Oups, hein? C'est qu'c'est pas très poli d'canarder les gens...

Le Soldat tenta de reprendre un tant soit peu de classe suite à son saut foireux et qu'il espérait oublier très vite. Il croisa ses pattes avants, et si son regard d'argent était posé sur Herrade, il évitait délibérément le sien. Un examen plus approfondi lui renvoya la couleur verdâtre de la femelle, et les étranges symboles parcourant son corps. Si on oubliait sa manière d'être -très complexe comme tâche-, elle aurait pu, peut être, paraître élégante.

-J'peux savoir ton nom? Et c'que me vaut l'honneur de c'genre d'attentat à la boulette visqueuse?

Bien qu'il se devait de lui faire un sermon -pas très crédible, ni très vigoureux, soyons honnêtes-, Lukhe était finalement plutôt satisfait. Cette beuglante petite chose arrivait à point nommé, et il fallait admettre qu'elle était sans doute bien plus intéressante que ce pauvre bâton qu'il s'acharnait à mettre en pièces.

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Dim 30 Oct 2016 - 22:42

L'art d'être une emmerdeuse
ft. Lukhe

Pendant un instant, Herrade avait été tentée de fermer les yeux, afin de ne pas assister au spectacle qui allait suivre et qu'elle avait provoqué : le filet qui tombait dans les poils, le printanier qui hurlait son mécontentement, Rage qui lui assénait la punition de sa vie... Elle s'était dit qu'il valait mieux ne pas assister à ça. Au final, elle n'avait pu décrocher son regard du filet, et s'en félicitait à présent.

Contrairement à ce qu'elle avait pu penser, le loup brun - doté d'une incroyable collerette de poils - avait plus de réflexes qu'il n'y paraissait, et avait pu esquiver son attaque surprise. Tant mieux pour elle, pas de représailles ! Il était en revanche très difficile de garder son sérieux après le superbe saut de biche réalisé par le loup, qui ruinait complètement sa crédibilité. La gamine dut coller ses pattes contre sa bouche pour retenir ses éclats de rire, mais en eut tout de même les larmes aux yeux. Le spectacle n'avait duré qu'une seconde à peine, mais le pouvoir de son imagination le reproduisait sans cesse dans sa mémoire, aussi était-il assez difficile d'écouter le sermon qui suivit avec une tête sérieuse.

Les discours sur la politesse ne l'avaient jamais vraiment intéressée, de toute façon. Mais malgré l'espèce d'air réprobateur que le poilu essayait de se donner, Herrade le trouvait plutôt cool. Elle se résolut donc à ne pas - trop - se moquer de lui et à faire bonne figure devant sa diatribe, histoire qu'il ne se sente pas trop ignoré. Se remettant sur pattes, elle s'ébroua et s'approcha de lui, posant sans aucune grâce son fessier au sol. Il eut à peine finit de poser ses questions qu'elle embraya, trop heureuse que quelqu'un lui porte de l'attention !

- J'm'appelle Herrade ! Et toi c'quoi ?

Les yeux brillants, elle regardait son compatriote avec un grand sourire. Chouette, au moins elle avait trouvé de quoi s'occuper pour une bonne partie de la journée ! Elle se permit de détailler le faciès de son vis-à-vis, puis son regard tomba sur la collerette de poils, qu'elle fixa avec envie. Si seulement elle pouvait se jeter dedans !

- Haha c'marrant comment tu parles, j'aime bien, on dirait mon papa ! Mon papa c'est Rage, l'instructeur des soldats, tu sais ?

Ne pouvant plus se contenir, la demoiselle se remit sur pattes en un bond et fit un pas vers l'autre, regardant cette masse pelucheuse sous tous les angles, se demandant par quel côté l'attaquer.

- En fait j'étais en train de me promener avec l'araignée 'taleur, et puis là t'as ce lézard de mes deux qui l'a BOUFFÉE ! L'enfoiré j'aurais dû l'bouffer moi ! C'est lui que j'voulais attraper avec mon filet mais il m'a échappé. Pas grave j'l'aurai un autre jour. Et quand j'l'aurai attrapé j'lui ouvrirai le bide pour lui faire regretter d'avoir mangé ma copine l'araignée !!

Tout ce petit monologue avait été accompagné de grimaces, cris, mimiques dans un théâtre vivant plutôt bruyant et désordonné. Ce faisant, Herrade s'était déplacé à peu près partout sous le nez du brun, très investie dans son récit, mais scrutant tout de même le printanier dès qu'elle le découvrait sous un angle nouveau. Finalement, n'y tenant plus, et fidèle à son caractère encore enfantin qui lui faisait passer du coq à l'âne sans aucune raison - à moins que ce ne soit un trait purement maternel ? - elle vint fourrer une patte dans le cou du poilu pour estimer la profondeur.

- Ouah mais c'est trop drôle t'as vraiment plein d'poils en fait !!

La loupiote insolente ne savait encore rien de son nouveau compagnon d'ennui, mais une chose était sûre, elle allait sûrement adorer se nicher dans tous ces poils !!

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Mar 15 Nov 2016 - 19:42

L'art d'être une peluche.


Lukhe afficha une mine désespérée lorsqu'elle se releva l'air de rien, pour s'approcher et laisser s'écrouler son arrière train sans élégance aucune. Apparemment, son sermon n'avait servi, comme qui dirait, à rien. Il était soit un très mauvais adulte, et pas doué avec les gosses, soit c'était cette petite qui était exceptionnelle. Sans doute un peu des deux, en fait. Et à peine avait-il fermé la bouche qu'elle enchaîna, un sourire grand comme le monde aux babines:

-"J'm'appelle Herrade ! Et toi c'quoi ?

Ses yeux brillaient, et elle avait l'air relativement joyeuse. Elle avait changé d'humeur en quelques secondes, c'était impressionnant. Le beau brun ne put que suivre son regard alors qu'il la sentait fixer son poitrail. Oh non. Qu'elle ne commence pas à le tripoter. Soigneusement, il évitait son regard, et se permit d'inspecter un peu plus les étranges motifs arachnides sur son pelage de louveteau. Étrange...

-"Haha c'marrant comment tu parles, j'aime bien, on dirait mon papa ! Mon papa c'est Rage, l'instructeur des soldats, tu sais ?"

Les yeux du Soldat s'écarquillèrent à outrance. Ow. Rage. Cette petite était celle de Rage. Non pas qu'il ait eut l'occasion de converser avec, mais de loin, il avait conscience que c'était... Rage. Il ne remarqua même pas que la petite chipie s'était levée en un bond, et rapprochée de nouveau pour inspecter sa fourrure avec un air pour le moins inquiétant. Il aurait bien répondu, et s'apprêtait à le faire, mais c'est que cette loupiote était un véritable moulin à paroles!

-"En fait j'étais en train de me promener avec l'araignée 'taleur, et puis là t'as ce lézard de mes deux qui l'a BOUFFÉE ! L'enfoiré j'aurais dû l'bouffer moi ! C'est lui que j'voulais attraper avec mon filet mais il m'a échappé. Pas grave j'l'aurai un autre jour. Et quand j'l'aurai attrapé j'lui ouvrirai le bide pour lui faire regretter d'avoir mangé ma copine l'araignée !!"

Et c'est sous l'air halluciné de l'adulte qu'elle criait, grimaçait, et manquait de se rouler par terre alors qu'elle animait son récit de manière pour le moins invasive. Elle bougeait, sans cesse, et plus d'une fois Lukhe dût relever un peu le menton pour éviter de se prendre un coup de tête. C'est qu'il n'était pas très grand, le bougre, et à se déplacer ainsi, elle ne faisait pas vraiment attention.

-"Tout ce cinéma juste pour une p'tite arai-...
-Ouah mais c'est trop drôle t'as vraiment plein d'poils en fait !!
"

Pourquoi il s'y attendait, à ça? Il sentait la petite patte de la femelle s'enfouir dans son pelage épais, et la regardait comme s'il venait de se faire charger par une vache. Le jeune lâcha un profond soupire, marmonna un bon coup, mais il ne pouvait de toute façon pas la disputer pour quelque chose d'aussi futile. De toute façon, ce n'est pas comme si, à sa place, il n'aurait pas fait exactement la même chose. Lukhe n'était pas sans savoir que son poitrail joliment garni n'était pas pour déplaire aux louveteaux.

-"J'sais pas si t'as bien regardé, mais j'suis pas un jouet à palper comme tu l'veux..."

Et c'est sans doute pour ça qu'il sentait ses coussinets se faufiler encore plus contre son buste. Il la regarda avec un visage blasé, bien qu'une lueur amusée naisse dans ses yeux d'argent.

-"C'est qu't'es butée dis donc... J'suis pas sûr d'avoir envie d'te laisser me tripoter comme tu l'souhaites, miss j'cours-après-les-bouffeurs-d'araignées."

Sur ces mots, lancés de manière railleuse, ce fut son tour de plaquer ses coussinets sur le poitrail de la petite. Il la renversa d'une poussée, ou du moins il essaya, parce qu'elle était étonnement solide. Il n'aurait même pas été étonné si elle avait commencé à lui ronger la patte. La digne fille de Rage, de ce qu'il avait entendu dire.

-" Ooooh mais c'est qu'c'est du solide tout ça... J'crois bien qu'ce lézard aurait jamais survécu à une machine d'guerre pareille..."

Allez savoir si Lukhe se moquait vraiment d'elle ou non. Cela partait d'un constat objectif, après tout, même s'il enjolivait la chose. Herrade, une machine de guerre? Pourquoi pas. Le Soldat eut un instant la vision de cette petite canardant les adversaires de pourriture, et c'était assez réjouissant.

Revenir en haut Aller en bas
Ohm
Fleur
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 297
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 15

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: On ne saurait dire

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Dim 11 Déc 2016 - 14:55

» Up «
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Mer 4 Jan 2017 - 18:20

HRP :
 

L'art d'être une emmerdeuse
ft. Lukhe

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'attention d'Herrade était bien plus portée sur la masse de poils - dans lesquels elle enfouissait à présent ses deux pattes - que sur son propriétaire. Elle n'accordait même pas un regard à l'expression du brun et entendit de loin ses quelques mots, fascinée qu'elle était par une telle toison. Elle en avait jamais vu des comme ça !! Avec de longs poils soyeux, et tellement épais quand on s'enfonçait ! Bon, l'été ça devait être la mort de se trimballer ça, mais en hiver la gamine aurait donné n'importe quoi pour un pelage comme ça... tellement confortable !

Elle était prête à plonger le museau dedans lorsqu'une patte la repoussa, sans violence mais assez fermement, l'obligeant à décrocher de cette masse pelucheuse. Le regarde bicolore des grandes prunelles d'Herrade s'attarda sur cette patte - plutôt épaisse faut bien l'dire - avant de remonter vers la tête qui gouvernait tout ça et lui avait à nouveau adressé la parole. Un sourire encore plus grand que le précédent vint fleurir sa bobine et elle redressa les oreilles, opposant une brusque résistance au mouvement que voulait lui intimer la poussée du brun pour se rapprocher.

- Une machine de guerre, c'est vrai ?? Haha mais tu verras ce lézard il perd rien pour attendre, j'en f'rai qu'une bouchée, avec mon entraînement spécial il a aucune chance !

Plissant soudain les yeux, elle baissa légèrement la tête et regarda les environs avec des airs de conspirateur, avant de se rapprocher vivement du printanier - est-ce qu'elle avait déjà oublié son nom, ou il n'avait pas eu le temps de le caser dans la conversation ?

- En vrai quand je s'rai grande, j'veux être aussi forte que mon Papa. Tous les autres y s'moquent de moi quand j'dis ça parce que j'suis p'tite, mais ils verront bien quand j'leur f'rai cracher la poussière !

Une fois encore sans transition, l'espiègle mouflette partit d'un grand rire de victoire et s'éloigna d'un bond, se mettant à terrasser quelques ennemis imaginaires pour faire l'étalage de ses connaissances en combat. Ses mâchoires claquaient gaiement et elle griffait furieusement l'air, sans pouvoir s'empêcher de commenter le tout. Du pur spectacle à la Herrade.

- Et baaaam, j'vais les attraper COMME ÇA, et BOUM ils vont tomber et là j'vais les mordre et pis j'vais les traîner et SBAAAAF j'les envoie contre le tronc et si ils m'attaquent par derrière ZLAM j'me retourne d'un coup et BAM BAM BAM dans leurs tronches !!

C'était au moins aussi spectaculaire que la scène précédente, sinon plus. En tout cas, c'était encore plus bruyant et remuant. A tel point qu'elle dut s'arrêter, essoufflée, au milieu d'un petit nuage de poussière, langue pendante. Mais le spectateur aurait tort de croire qu'il était à présent tranquille, car il ne suffit que de deux secondes de répit à la turbine avant que ça redémarre ! Et voilà la morveuse qui sautait sans gêne sur le dos de son compatriote, ravie de l'effet de sa démonstration, son éternel sourire malicieux accroché aux babines.

- Et toi tu sais t'battre aussi ?? T'as déjà combattu un loup d'un autre clan ?? Et pis c'est quoi ton nom tu m'l'as pas diiiiiit !

Non contente d'assaillir le brun de questions, elle ne cessait en outre de gesticuler en essayant de capter son regard de tous les côtés. Finalement, elle s'assit - à nouveau sans aucune grâce - et détailla un peu le dos sur lequel elle se tenait.

- Ouaaaaah mais c'est trop joli tous ces dessins oranges que t'as !

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Ven 6 Jan 2017 - 18:20

L'art d'être une peluche.


L'air qu'elle portait sur son visage aux marques captivantes le fit légèrement tiquer. Était-ce seulement possible d'avoir une mine aussi... En fait Lukhe n'avait pas d'adjectifs. Elle paraissait prête à faire le complot le plus tordu, le plus inattendu que ces terres n'aient jamais porté! Son bond en avant le fit très légèrement sursauter, et il recula la tête, intrigué par son comportement.

-En vrai quand je s'rai grande, j'veux être aussi forte que mon Papa. Tous les autres y s'moquent de moi quand j'dis ça parce que j'suis p'tite, mais ils verront bien quand j'leur f'rai cracher la poussière !

Oh il n'en doutait pas, de cela! À voir sa mine, et la manière dont elle parlait, c'était une teigneuse. Qui à sa place ne voudrait pas finir comme son père, qui plus est? Le brun manqua de ricaner en se rendant compte qu'ils partageaient tout deux une manière de parler particulière. Il s'offrit un sourire en coin léger:

-J'suis tout aussi p'tit, c'pas pour autant que j'suis pas capable de botter des derrières.

Il avait l'impression de parler dans le vent, mais pour être honnête, cela ne le dérangeait pas tant que ça. Sans même attendre qu'il s'exprime, il l'avait vu exploser de rire, s'éloigner, et frapper les airs, le tout en quelques secondes seulement. Sa capacité à faire un raffut épouvantable à elle toute seule était définitivement impressionnante. Lukhe n'était même pas certain qu'il parviendrait un jour à attendre un niveau aussi élevé.
Il la regardait sans sourciller, alors qu'elle roulait, griffait, et que sa démonstration se ponctuait de claquements de mâchoires qui auraient fait bien du dégât, et de descriptions enflammées. De ces derniers, le mâle ne retient que "BOUM", "SBAAAAF" et "ZLAM", qui, à défaut de l'aider à saisir ce qu'elle babillait sans interruption, lui laissait supposer la violence avec laquelle elle comptait faire cracher la poussière à ses ennemis. Un merveilleux "BAM" triple lui fit reprendre conscience, pendant qu'il la regardait s'agiter.

Encore une fois, sa vivacité le pris par surprise. Une seconde auparavant essoufflée, voilà qu'elle se juchait sur son dos sans permission aucune, et sous son regard qui se voulait sévère -mais qui ne l'était pas du tout. Si elle se mettait à sourire plus, à son humble avis, elle se fendrait les joues.

-Et toi tu sais t'battre aussi ?? T'as déjà combattu un loup d'un autre clan ?? Et pis c'est quoi ton nom tu m'l'as pas diiiiiit !

Sitôt avait-elle fini sa phrase qu'elle s'assit, et il ne trouva pas de raison valable de la faire tomber d'un coup de rein.

- Ouaaaaah mais c'est trop joli tous ces dessins oranges que t'as !

Flatteur. Il appréciait le compliment à sa juste valeur, et c'est en la surveillant du coin de l'œil -car il ne faisait pas confiance à sa capacité à ne plus tripoter son poitrail- qu'il put enfin ouvrir la bouche:

-J'suis Soldat. Ce s'rait un comble que j'sache pas m'battre. Oui j'ai d'jà combattu, mais c'tait pas très sérieux.

Sans la prévenir, il s'ébroua vivement, principalement pour voir si elle allait tenir. Et il était persuadé que cette adorable petite peste tiendrait. Son sourire à lui aussi était désormais malicieux, et il la regarda plus en face, bien qu'il évitait délibérément ses yeux.

-J'te l'ai pas diiiiiis, parce que tu m'as pas laissé parleeeeer.lança-t-il d'un ton railleur, imitant la loupiote sans pouvoir résister à cette tentation, J'suis Lukhe. Et j'te retourne l'compliment. Ton pelage est ma foi très sympathique...

Encore fallait-il aimer les motifs arachnides bien évidement. Mais cela avait un certain charme qui, allié au sourire sans limites de cette gamine, faisaient un cocktail explosif. Peut être redevenait-il un louveteau, mais ce fut à son tour d'enquiquiner la petite. Il ébouriffa sa crinière blanche, qu'il appréciait pour le contraste qu'elle offrait avec son pelage, du bout de la patte. C'était complexe, vu qu'elle restait juchée comme une tique sur son hôte, mais il y parvint sans se déboîter l'épaule, à son grand bonheur.

-R'gardez moi cette lionne... Et après t'oses me dire qu'j'suis trop poilu? C't'un comble.

C'était peut être un peu exagéré. Il restait bien plus touffu, mais elle possédait tout de même une sacrée... Touffe. Il aurait bien dit chevelure, mais après toutes ses escapades, roulages et galopades, la pauvre ne ressemblait plus à grand chose. Ce côté anarchique allait cependant très bien au personnage.

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Mer 25 Jan 2017 - 19:09

L'art d'être une emmerdeuse
ft. Lukhe

-J'suis Soldat. Ce s'rait un comble que j'sache pas m'battre. Oui j'ai d'jà combattu, mais c'tait pas très sérieux.

Wooooooh il était soldat, comme Rage dans sa jeunesse !! Ravie, Herrade darda ses prunelles brillantes sur le brun, entrouvrant la gueule dans un grand sourire d'extase. Était-il déjà soldat ou encore apprenti quand son paternel avait atterri au poste d'instructeur ? Elle lui poserait la question, éventuellement ! Et puis lui demanderait aussi à quel point il savait se battre, contre qui il s'était battu, combien de temps ça avait duré, s'il avait été blessé... Mais pour une fois, elle lui laissa un brin de temps de parole. Si elle avait été subjuguée par la collerette, le loup en lui-même commençait aussi à l'intéresser. Puis avant qu'elle ait pu même avoir l'idée de répondre, elle fut secouée comme un cocotier sur le dos du brun, ce qui la fit fortement rigoler tandis qu'elle s’agrippait de son mieux - en évitant d'y planter trop fort les griffes, sinon ce serait trop simple et un poil douloureux pour son nouvel ami.

-J'te l'ai pas diiiiiis, parce que tu m'as pas laissé parleeeeer. Ce à quoi elle aurait bien répliqué "gna gna gna" mais elle devait reprendre son souffle après avoir rigolé. J'suis Lukhe. Et j'te retourne l'compliment. Ton pelage est ma foi très sympathique...

Enfin elle avait son nom ! De nouveau assise de manière très élégante - les pattes arrières pendant sur les côtés, elle était en gros à califourchon sur le soldat - elle se pencha légèrement en avant pour zoomer sur la face de son compagnon. Lukhe ! Un chouette nom !

- Ça sonne bien Lukhe, c'est cool ! Ah ouais tu trouves ?? Merci !!

La printanière bomba le torse, ravie du compliment. Elle était elle-même très fière de ces motifs, elle était la seule de la famille sur Four Seasons à les porter, unique m'sieur, eh ouais ! Tandis qu'elle se tenait droite, une lourde patte vint boucher son champ visuel à l'aide de ses improbables mèches blanches, et le commentaire qui s'en suivait la fit rire derechef, de son petit rire sec qui sonnait comme un ricanement de hyène enrouée.

- Ouais mais toi c'est mieux ! Y'en a plus et c'est tout doux ! Tu peux y faire des câlins... Alors que personne irait faire des câlins à une tête ! Surtout pas la mienne, sinon j'y croque la croupe moi...

Joignant presque le geste à la parole, Herrade plongea vers l'avant, se laissant tomber dans la fameuse collerette et y fouissant le museau et les pattes. Aaaah comme c'était agréable !! Elle remua quelques instants la tête avant de la redresser, reprenant un peu d'air.

- T'as d'la chance d'avoir ça ! Mais en combat, c'est pas trop encombrant ? T'as jamais eu d'problèmes avec ?

En un bond, elle s'était de nouveau rassemblée en position assise au milieu du dos, fixant cette masse poilue, songeuse.

- Parce que si un ennemi t'attrapes par là, t'es un peu dans la mouise... Et l'entretien ? Tu fais quoi pour qu'ce soit doux ? Tu la peignes ?? Hihi si t'avais reçu mon filet de 'taleur, t'aurais pué pendant une semaine au moins en tout cas !!

En y repensant, elle n'avait toujours pas mis la patte sur ce satané lézard !! Il allait pas s'en tirer si facilement le bougre, elle allait le débusquer et elle le ramènerait en trophée à Rage... Même si elle devait passer le reste de la journée à le dénicher ! Un leste saut et la printanière était de nouveau au sol, se tournant avec un grand sourire vers le brun.

- C'pas tout mais faut pas que j'oublie mon lézard !! J'ai promis que j'y f'rai sa fête !

Comme pour ponctuer ses mots, elle exécuta deux-trois passes de ninja avant d'atterrir de nouveau sous le museau de Lukhe, un grand sourire aux lèvres et les yeux brillants.

- Dorénavant chaque fois que j'te verrai j'viendrai sauter sur ta collerette pour dire bonjour !!

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Sam 4 Mar 2017 - 22:36

L'art d'être une peluche.


Évidemment que son nom sonnait bien! Lukhe aurait été vexé du contraire, de toute façon. Elle lui plaisait bien cette gamine, avec son attitude des plus particulières. La voilà qui gonflait le poitrail, à croire qu'elle venait de collecter les plus glorieux titres de tout le Clan pour elle seul, et de gagner une guerre saisonnière sans fin. Quand à son petit rire étrange, si sec, si peu mélodieux, il eut le mérite de faire sourire en coin le jeune mâle qui, assez amusé par sa réflexion sur sa fourrure épaisse, ne vit pas venir la menace. Et boum! Le voilà qui se retrouvait avec une loupiote qui se noyait dans son pelage sans qu'il ne l'ait vu venir!

-C'est p't'être tout doux, mais évite de te vautrer dedans, hein... marmonna-t-il, encore une fois sans aucune crédibilité.

Il lâcha un théâtral soupir dramatique alors que la petite secouait sa tête dans ses poils, et il eut vraiment l'impression qu'elle aurait pu entièrement y disparaître. Elle se redressa aussi vite qu'elle avait plongé, et reparti dans une explosion de questions qui s'enchaînaient, encore et encore, sans même avoir de liens entre elles. Un bond plus tard, elle était de nouveau juchée sur lui, et il se sentit l'âme d'une montre l'espace d'un instant tant elle avait pris place naturellement.

Maintenant qu'elle l'évoquait, qui plus est, il se félicitait d'avoir d'aussi bons réflexes de survie. Il n'aurait pas survécu à l'attaque boule puante, c'était certain. Il aurait pué des jours, et se nettoyer à l'eau, dans son cas, se révélait aussi dangereux que de partir en expédition seul en territoire inconnu, avec une patte en moins. Il exagérait à peine!

-Eh, t'sais que j'préfère me faire attraper par les poils que par la gorge, mine de rien. C'est p't'être encombrant, mais sur un malentendu, l'adversaire peut p't'être s'étouffer tout seul en avalant une touffe... railla-t-il abec malice, avant de reprendre, Quand à l'entretien... C'plus simple que ta crinière à toi, à moins que tu puisses te lécher le haut de la tête!

Bon sang qu'il admirait sa capacité à bondir sans prendre une minute de tranquillité. La prochaine fois, il prendrait sûrement la peine de compter le nombre de bonds qu'elle pouvait faire en une rencontre! Le Soldat était même sur de finir par perdre le fil...

- C'pas tout mais faut pas que j'oublie mon lézard !! J'ai promis que j'y f'rai sa fête !

Ah. Oui. Ce fameux lézard qui avait faillit lui coûter une semaine de puanteur. Ce fut son tour de ricaner doucement, alors qu'elle semblait parcourue d'une énergie illimitée. Un saut, une roulade, hop, hop, voilà qu'elle exhibait sous sa truffe un sourire des plus éclatants, et deux grandes prunelles emplies d'étoiles.

- Dorénavant chaque fois que j'te verrai j'viendrai sauter sur ta collerette pour dire bonjour !!

Le brun secoua la tête, et se releva pour s'étirer un peu. Il avait servi de trampoline durant toute leur conversation, et ses pattes avaient d'ailleurs finit par s'engourdir.

-C'est ça. Et moi j'te flanquerai la pagaille dans tes cheveux. Comme ça on sera à égalité...

Sur ces mots, il la poussa encore du bout de la patte, décidément surpris de la résistance dont elle pouvait faire preuve. Celle là, ce serait un atout majeur une fois grande, c'était presque certain. Pour peu qu'elle conserve cette vivacité hors du commun et hop, elle épuiserait un champ de bataille complet à elle toute seule, et une patte dans le dos. Cela promettait...

-File croquer ton lézard, va, p'tite machine de guerre. T'façon on s'recroisera, et j'saurais qui fixer quand j'entendrai de nouveau hurler à pleins poumons dans les environs. J'te jure qu'à c'niveau là, tu m'parais juste imbattable.

Lukhe se secoua avec vigueur sur ces mots, et la quantité de poils qu'il avait n'en était que plus impressionnante. Bon sang, elle devait lui avoir fait des noeuds et déplacé tous les poils avec ses petites pattes vicieuses. Il était bon pour une toilette de plusieurs heures avec ces histoires. Il passa une patte sur son poitrail en grimaçant mais ne fit aucune réflexion. Ce n'était pas comme si elle lui avait fondamentalement ruiné quoi que ce soit.

-Qui sait, un jour j'te montrerai p't'être ce que ça fait de se battre contre une bourre de poils. Grandis bien, manges des lézards, et ça ira comme sur des roulettes, guerrière aux araignées.

Bah, passé l'agression de la boule puante, et l'attaque du fluff, il l'aimait plutôt bien cette petite dégourdie. Il se ferait un plaisir de suivre sa croissance de loin, et de voir sa crinière devenir encore plus sauvage avec le temps.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Runy
Féminin Messages : 238
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 24

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: NIET

MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   Dim 9 Sep 2018 - 17:34

On peut envoyer aux archives ! c:
Revenir en haut Aller en bas
http://runedraconis.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art d'être une peluche [Pv: Herrade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Printemps-
Sauter vers: