Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 
Top friends

8831


Partagez | 
 

 La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)

Aller en bas 
AuteurMessage
Haënymae
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 67
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 17

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non...

MessageSujet: La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)   Mar 25 Oct 2016 - 18:12



La première excursion d'une printanière


C'était une belle journée d'automne. Le soleil était en train de se coucher et une lueur orangée inondait le ciel azur de sa splendeur. Un vent puissant balayait les feuilles mortes et secouait les arbres. Il se dégageait de cette forêt une ambiance mystérieuse et pesante, comme si quelqu'un était en train d'observer la jeune louve.

Elle était impressionnée mais aussi apeurée par ce qu'elle était en train de voir. Des hêtres, des frênes et de gigantesques chênes se dressaient autour d'elle tel un carcan qui se resserrait de plus en plus. Plus elle avançait vers la frontière de l'automne, plus elle se sentait prise au piège. Elle entendit de légers sons provenir des cimes des arbres. Elle leva donc la tête et remarqua qu'une douzaine d'écureuils courraient à toute allure dans son sens inverse. Puis elle fut ébahie en voyant une horde de chevreuils faire de même, sans avoir une once de peur envers elle. Il y avait définitivement quelque chose d'étrange dans cette forêt bordant le territoire automnal. Cela ne plaisait pas à Haënymae et elle se hâta donc d'arriver à la frontière de l'automne.

Quand elle fut arrivée à la frontière de l'automne, elle se demanda comment elle avait réussie à passer la frontière. En effet, le veilleur printanier qui l'avait envoyée en mission ici pour récupérer une amulette magique l'avait avertie du danger et de la surveillance que constituait cette frontière. Pourtant elle avait passé celle-ci sans problèmes. Elle conclut donc hâtivement que les veilleurs automnaux ne surveillaient pas la frontière au coucher du soleil.

Le soleil était presque totalement couché ce qui inquiéta Haënymae. Elle se dépêcha donc de commencer à chercher cette amulette. Normalement celle-ci brillait pendant la nuit, la louve n'aurait donc pas de peine à la trouver. Mais la recherche fut veine. Elle chercha dans tous les recoins : sous les buissons, près des arbres, sous les champignons. Rien, où avait-elle pu aller ? La nuit était déjà tombée et les paupières d'Haënymae étaient lourdes. Même si l'angoisse et la peur s'étaient emparées de son esprit, la jeune louve au pelage émeraude se laissa tomber sur un tapis de feuilles rouge vif.

Elle observait le ciel pour se laisser aller à des pensées plus apaisantes. Des étoiles illuminaient le ciel d'une lumière pure. Les rayons de la lune pénétraient dans la forêt et se reflétaient sur le pelage émeraude de la louve. Tout était propice à ce que la louve tombe paisiblement dans les bras de Morphée. Un long baillement suivit et la louve ferma les yeux. Elle n'était pas encore endormie mais allait bientôt accéder au pays des rêves.

Cette forêt était splendide. Ses arbres aux feuilles rouges ne donnaient pas l'impression d'une prison mais offraient une totale liberté. Ces chênes, ces érables, ces hêtres ou encore ces frênes étaient immenses et certains d'après, le père de la louve, étaient millénaires. Elle comportait également de belles fleurs automnales et des arbres fruitiers : des pommiers, des poiriers, des abricotiers,... Tout était parfait, elle avait oublié tous ses problèmes et était en train de s'endormir doucement.

Quand tout à coup, elle entendit remuer dans les broussailles. Elle se leva, abasourdie et se dirigea, les pattes tremblantes, vers le buisson duquel venait ces bruits. Elle dégagea les branches et quelle ne fut pas sa surprise quand elle découvrit une loupiotte automnale et train de dévorer son repas. Au premier abord, elle fut effrayée et poussa même un cri strident mais ensuite son côté apprentie nourrice ressortit tout de suite :
"Comme tu es mignonne, tu es perdue ? Je peux t'aider à retrouver ton chemin si tu veux ?"


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)   Mer 26 Oct 2016 - 23:37



       
Tachons de ne pas lui faire regretter.


       
Un doux soleil automnal brillait au-dessus des loups qui en cette journée peu venteuse vagabondaient à leurs occupations. Les nourrices avaient même permis aux louveteaux de sortie de la tanière pour qu'il aille se défouler un peu. Le sol était encore humide et moelleux à cause de la pluie qui n'avait cessé de tomber ces derniers joues mais cela ne dérangeait point Daenerys qui fut la première à sortir de la tanière laissant Sansa qui ne souhaitait pas se salir. La petite poussa un petit cri de joie en voyant les feuilles volaient autour d'elle tandis que ses coussinets touchaient avec plaisir la terre molle. Elle passa toute sa matinée à l'extérieur en s'amusant à attraper des feuilles qui volaient autour d'elle jusqu'à que son estomac pousse un grblbllblblbb. La petite cessa ses jeux et observa autour d'elle. Elle n'avait aucune envie de retourner à la tanière des nourrices qui lui donneraient surement quelque chose de sucré, aujourd'hui elle voulait manger un vrai repas, du gibier.  

La question était comment maintenant car la pile de gibier était surveillée de loin afin que les petits n'y touchent pas sauf en compagnie de leurs parents ou des nourrices hors ces dernières n'allait surement pas laisser les louveteaux comme Daenerys encore trop jeunes pour manger de la viande s'approcher des proies. Il allait donc falloir ruser et ça la ruse, c'était sa spécialité. Elle devait d'abord trouver le loup parfait pour la cacher, et le loup parfait allait approcher dans quelques secondes. Parfait tête en l'air, le loup aux côtés du quel la loupiote sa cacha ne remarquait jamais rien. La petite avançait donc doucement à ses côtés de sorte à ce qu'il ne la remarque pas. Le mâle mordit dans un morceau de cerf tandis que l'orpheline opta pour un lapin qui trainait sur la pile. Quelqu'un héla alors le nom de la loupiote qui sursauta et marmonna quelques injures avant de détaler dans la forêt. Elle n'avait même pas pris la peine de voir qui était celui qui l'avait appelé mais voilà qu'elle se retrouvait toute seule dans la forêt avec son pauvre lapin dans la gueule.

Elle commençait à regretter son idée même si maintenant qu'elle y était elle n'avait plus le choix, elle devait continuer. Elle marcha longtemps si longtemps que l'heure du déjeuner était plus que passé et qu'elle n'avait toujours pas mangé son lapin. Elle finit par s'écrouler de fatigue dans un buisson dans lequel elle s'endormit aux côtés de son lapin. Quand Daenerys se réveilla, la nuit était déjà tombée et elle se trouvait loin de sa tanière et surtout seule. Elle observa son petit lapin toujours inerte à ses côtés et mordit dedans sans grande conviction. La chair était froide malgré la saveur et elle ne voulait pas vraiment manger son seul compagnon dans la nuit noire. Enfin seul compagnon, maintenant qu'elle repensait elle avait Ashlor aussi ! Elle leva sa patte où était placé le petit serpent et la fixa de ses petites prunelles mauves.

« -Il n'y a vvvvvraiment que toi pour te perdre dans la ffffforêt Daeneryssss. Cccc'est ffffou comment on peut-être ssssi maladroite. »

L'intéressée fit la moue et reposa sa patte. Elle n'était pas vraiment d'humeur à prendre en compte les remarques du petit serpent qui n'avait même pas de crochets. C'est alors que la loupiote sentit l'odeur d'un loup non loin de là. Elle essaya de voir à travers les feuilles du buisson mais ne voyait qu'une silhouette à l'apparence foncée. Le problème c'était que le nouveau venu s'approchait du buisson où était cachée Daenerys et elle n'était pas prête à partager son repaire ni son repas d'ailleurs qui était toujours entre ses pattes. L'inconnu écarta les branches du buisson et découvrit la petite automnale qui fronça les sourcils. C'était une louve toute verte qui possédait des cheveux blonds enfin c'est ce crut voir l'orpheline car à peine la louve avait posée son regard sur l'automnale qu'elle poussa un cri strident. La protégée de Daeron sursauta tandis que la louve reposait alors ses yeux sur elle.

-Comme tu es mignonne, tu es perdue ? Je peux t'aider à retrouver ton chemin si tu veux ?

Daenerys n'avait jamais vu cette louve avant aujourd'hui ce qui voulait dire qu'elle n'était pas automnale. De plus elle sentait les fleurs ce qui éliminait tout les clans, sauf un. Le printemps. Que venait donc faire une printanière aussi loin de chez elle ?! La louvette remua l'une de ses oreilles. Il se pouvait qu'il s'agisse d'une envoyée printanière pour espionner le clan ! Dans tout les cas, Daenerys finirait bien par le découvrir.

« -Non je ne suis pas perdue ! Je suis juste....j'essayais de dormir c'est tout.   » Il était hors de question qu'elle avoue qu'elle était perdue ! « Je retrouverais mon chemin demain matin si les nourrices ne me retrouvent pas avant ! Eh toi tu t'es perdu ? »





       
- Adrenalean 2016
       
Revenir en haut Aller en bas
Haënymae
Germe
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 67
Date d'inscription : 15/09/2016
Age : 17

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: Non...

MessageSujet: La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)   Dim 30 Oct 2016 - 11:41



La première excursion d'une printanière


La loupiotte automnale avait vraiment l'air perdue. Elle babilla :
-"Non je ne suis pas perdue ! Je suis juste....j'essayais de dormir c'est tout."
Cette façon hésitante de parler était une preuve suffisante qu'elle était complètement perdue. Deux choix se posaient maintenant pour la louve au pelage émeraude. Celui de la raison : remettre la loupiotte aux nourrices en charge d'elle mais en risquant de se faire prendre pour une espionne printanière. Ou alors celui du coeur : rester avec elle en attendant le lever du soleil pour discuter et peut-être sympathiser et surtout pour la mettre sous sa protection. Cette loupiotte avait sûrement désobéi à ses nourrices ou avait peut-être fugué. Mais la louve se souvint aussi qu'à une époque pas si lointaine, elle faisait les mêmes choses. Elle eut donc de l'empathie pour cette petite et également de la sympathie. Elle se voyait un peu à travers elle à son âge.

Haënymae était confrontée à un dilemne cornélien et ne savait pas quoi faire. Elle écouta donc la fin de la phrase de l'automnale :
- "Je retrouverais mon chemin demain matin si les nourrices ne me retrouvent pas avant ! Eh toi tu t'es perdu ?"
Cette question la prit au dépourvu. En effet, elle aussi était perdue. Mais elle ne voulait pas perdre toute la crédibilité que lui conférait son âge supérieur à celui de la loupiotte. De plus, elle avait vraiment envie d'apprendre à la connaître. Elle décida donc de rester avec elle pour la nuit. La ciel était très sombre, et cette nuit-là, aucune étoile ne brillait dans le ciel. La lumière de la Lune était occultée par de lourds nuages. Un brise légère venait caresser avec délicatesse le pelage des deux louves. Les animaux nocturnes étaient déjà sortis de leurs cachettes depuis longtemps et la louve entendait quelques bruits autour d'elle. Le hululement des hiboux berçaient les deux louves mais elles ne somnolaient pas pour autant. Le lendemain, elle espérait qu'elle trouverait l'amulette qui était la raison pour laquelle elle se retrouvait ici. Après mûre réflexion, elle décida de dire la vérité à cette loupiotte. Après tout, elle ne voyait pas le problème de partager ça avec elle.  Elle lui répondit donc très gentiment :
-"Oui, j'ai un peu honte de le dire, mais moi aussi je suis perdue. Mais parlons de ça plus tard, veux-tu ? Je m'appelle Haënymae, et toi, quel est ton nom ?"


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)   Ven 11 Nov 2016 - 9:14



Perdue moi ?! Eh puis quoi encore !!


La loupiote voyait bien qu'elle n'avait pas été crédible du tout, la printanière l'avait tout de suite comprit elle aussi. Agacée la louvette remua sa queue nattée et regarda ailleurs, ça lui apprendra à être trop gentille avec les gens. Enfin la louve verte ne semblait pas très méchante et ne faisait même pas attention au fait que Daenerys soit une automnale. Cette dernière aussi s'en moquait bien d'ailleurs, les clans et les alliances et tout le tralala ça rentrait dans une oreille et sortait par l'autre ! Dire qu'il y avait des gens qui s'intéressait vraiment à tout ça.... Les alphas notamment, il passait plus de temps à jacasser et à élaborer des plans que dormir. Il suffisait de voir Daeron pour le comprendre ! Eh puis le père Daeron fallait pas le déranger quand il roupillait parce qu'on s'en sortait pas intact !

Bon en tout cas la printanière semblait vraiment paumée ! C'était beau l'âge adulte hein, de nouvelles responsabilités et un petit pois en guise de sens de l'orientation ! Enfin niveau sens de l'orientation, la loupiote ne ferait mieux de ne pas évoquer le sujet... Un silence se fit entre les deux louves si bien que l'automnale entendit un hiboux. Tssss ! Y'a vraiment tout pour déranger quelqu'un en plein somme dans ce lieu paumé !

-"Oui, j'ai un peu honte de le dire, mais moi aussi je suis perdue. Mais parlons de ça plus tard, veux-tu ? Je m'appelle Haënymae, et toi, quel est ton nom ?"

Comment ça moi aussi ?! Non mais oh ! Daenerys n'était pas perdue. Enfin du mois c'était l'idée qu'elle voulait absolument se rentrer dans le crâne. Haënymae. Un nom peu commun pour un physique également peu commun, pour tout dire la louve n'avait jamais vraiment vu de loups normaux, elle avait pu apercevoir des renards de loin -ouais parce que les nourrices elle lui aurait jamais permis de s'approcher-. La louvette poussa un soupir, la nuit se promettait longue et vu qu'elle avait passé une bonne partie de sa journée à dormir elle n'était pas prête de se coucher.

« -Je m'appelle Daenerys. ».


- Adrenalean 2016

Revenir en haut Aller en bas
Daenerys
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : Lay', Dany
Féminin Messages : 124
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: ♛

MessageSujet: Re: La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)   Dim 11 Déc 2016 - 15:23

» Up !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La première excursion d'une printanière (Feat Daenerys)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire de l'Automne :: Frontière de l'automne-
Sauter vers: