Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arcknologuïa
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 19
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 23

MessageSujet: Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]   Ven 14 Oct 2016 - 19:52

Je cours dans une obscurité totale, une obscurité qui n’est pas celle de la grotte ; je tombe ensuite et cesse de bouger. Les sons me semble assourdi, tous ou presque car je perçois sa présence à lui, je ressens sa respiration et je sens presque son sourire cruel lorsqu’il trouve ma cachette. Alors ma course reprend, mon corps si petit et pataud me ralentit, je trébuche et tombe à nouveau et je sais. Je sais qu’il est là, juste derrière. Je veux me lever mais je n’y parviens pas, mes pattes sont trop faible, ma peur trop grande. Et soudain, le silence revient à nouveau. Alors, je le vois, ou du moins je vois ces ailes qui m’entourent, qui me tirent vers la lumière. Sa voix me provient alors.

« Souviens-toi, un jour tu en auras besoin. Ici tu ne crains rien. »

La lumière s’estompe soudain et il me semble apercevoir quelque chose d’étrange, un être à six pattes, étrange et intriguant. La peur s’estompe aussi et soudain le rêve s’efface.

J’ouvre les yeux trop vite et la douleur cuisante infligé à mes pupilles par l’éclat d’une chose qui n’était pas là hier. J’ai l’impression que je vais perdre la vue et je me sers de mes ailes pour me protéger de cet étrange phénomène. Je n’ai jamais rien vue briller de tel avant alors, prudemment, j’ouvre à nouveau les yeux sous la protection d’une aile. Durant quelques instants, l’éclat de mes plumes m’intrigue, elles semblent plus chatoyantes, comme si cette lumière les rendait plus vive. Lentement et prudemment, j’abaisse mon aile, plissant mes yeux face à tant de lumière. Il me faut quelques longues minutes pour m’habitué à la lueur de l’aube et pour me rendre compte avec étonnement qu’elle me réchauffe en plus d’être aveuglante. J’observe ensuite le paysage très étrange et qui n’est plus aussi terrifiant que celui de la veille, et qui semble s’être parait de couleurs à son tour. Je chasse quelques larmes de douleur d’un mouvement de pattes avant de commencer à m’étirer, pour m’arrêter en sentant l’une de mes ailes frôler un corps chaud. Je tourne alors la tête vers le corps blanc de l’adulte endormi et me souviens. La Dame Blanche avait dit qu’elle resterait avec moi et qu’elle me montrerait les papillons. A cette perspective ma queue s’agita avec impatience mais je n’osais pas la réveiller, en générale les grands n’aimaient pas ça.

En me levant, je vacillais un peu sur mes pattes, les sensations étaient toujours aussi étrange sous mes pattes. Je pris encore conscience que j’avais faim, énormément faim même. Une idée me vint, de peut-être pouvoir trouver tout seul de quoi manger sans réveiller la jolie Dame. Alors, je partis en gambadant dans l’espace sans les grandes tiges dur en regardant partout pour et en m’arrêtant ici pour observer de drôles de choses colorés, là pour m’amuser à courir après de drôles de petites bêtes jaune et noir. J’avais pensais que ce serait simple d’attraper des petites bêtes comme le faisait Madame Asha mais je m’étais trompé, elles allaient trop vite pour moi et je ne savais pas vraiment comment m’y prendre pour les déloger. Finalement, je grimpais sur un rocher plat pour regarder les environs et profiter de la chaleur de l’étrange astre, ensuite, je repérais l’endroit où la Dame Blanche dormait toujours et m’y rendis en sautillant. Arrivé là-bas, je me perchais sur un rocher en face d’elle et attendit, les yeux brillant d’impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Asha
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 18
Ta localisation réelle : Loin

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: La dame est réservée !

MessageSujet: Re: Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]   Sam 26 Nov 2016 - 23:54



Fleurs et papillons, voilà le monde du dehors !
Avec Arcknologuia

Asha fit un rêve des plus étranges. Elle était au milieu d'une forêt brûlée où ses pas soulevaient une fine pellicule de cendre. Des échos de voix lui parvenaient. Curieuse, la dame blanche tentait de trouver l'origine des voix, jusqu'à ce qu'une silhouette noire n'apparaisse.

"Je suis désolé..." murmura l'être. "...Je suis tellement désolé...Mais je fais ce qui doit être fait."

Asha écarquilla les yeux avec stupéfaction et ouvrit la gueule pour répondre mais aucun son n'en sortit.

"Et moi..." voulut-elle répondre "Que dois-je faire ?"

Un nuage de cendre s'éleva et absorba l'ombre avant qu'elle ne puisse ajouter quoique ce soit. La lumière de la lune brilla encore et encore jusqu'à ce que sa lueur en soit douloureuse. Asha ferma les yeux et détourna la tête mais la lumière l'éblouit tellement qu'elle commença à lui brûler non seulement les yeux, mais aussi le corps.

Et tandis que la douleur devenait insoutenable, Asha se réveilla.

Elle ouvrit les yeux en sursaut, la respiration haletante. Une lumière douce caressait son pelage immaculé à travers les épais feuillages des arbres. La dame blanche cligna des yeux quelques secondes, observant les éclats de lumières sur le sol face à elle, contrastant avec la lumière ardente de son rêve. Un petit bruit au dessus d'elle lui fit lever la tête, et elle sursauta en apercevant Arcknologuia qui l'observait avec impatience. De justesse elle s'empêcha de croiser son regard et se releva précipitamment pour se vêtir de son rouge couvre-chef.

-Il n'est pas très courtois de me faire peur de si bon matin, Arcknologuia...déclara-t-elle d'un ton reproche.

Quand le voile vint recouvrir ses yeux, la LibreLune se tourna vers l'enfant et l'observa. Elle s'étira discrètement puis chassa les dernières bribes de sommeil de son esprit avant de soupirer.

-Excuse-moi mon éclat, quelques cauchemars ont troublé mon sommeil. Recommençons : Bonjour, Arcknologuia. As-tu bien dormi ?

Elle eut un sourire doux qui ne lui était pas coutumier.

-Tu m'as l'air bien impatient, ajouta-t-elle . Dis-moi, ne serait-ce pas l'envie de voir les papillons qui t'as tiré de ton sommeil ?


HRP:
 


© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Arcknologuïa
Cellule
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 19
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]   Jeu 22 Déc 2016 - 11:32

La Dame n'avait pas l'air de faire de jolis rêves, elle s'agitait dans son sommeil comme si elle voyait de mauvaises images. J'allais me lever pour revenir me coller conte son flanc quand elle se réveilla en sursaut, me faisant faire un bond de mon poste d'observation. Mais ailes battirent follement sans pouvoir toutefois m'empêcher de tomber ; heureusement pour moi, la chute ne fut pas bien rude. Je lâchais un éternuement des plus sonore alors que des tiges vertes venaient me chatouiller les narines. Je n'avais donc pas remarqué qu'Asha avait essayé de ne pas croiser mon regard. Tout ce que je savais c'est que je n'aurais sans doute pas dû quêter son réveil comme je venait de le faire. Me remettant sur mes pattes avec toute l'énergie dont faisait preuve les jeunes de mon age, je m'approchais de Dame Asha, penaud et attendant la réprimande de cette dernière.

« Il n'est pas très courtois de me faire peur de si bon matin, Arcknologuia... »

-Je suis désolé... dis-je avec sincérité, les oreilles un peu basse. Je sais que je devrais pas faire ça, c'est pas bien et ça fais toujours peur aux autres quand je les observe dormir.

Mon regard était resté baissé durant tout ce temps, je ne savais pas top si la Dame m'en voulait de l'avoir ainsi observé et je me fis la promesse de ne pas recommencer. J'osais lentement lever mon regard vers elle, plein d'incertitudes, avant d'être soulagé de voir qu'elle m'observait simplement, sans avoir l'air énervée ou ennuyée de mon attitude.

« Excuse-moi mon éclat, quelques cauchemars ont troublé mon sommeil. Recommençons : Bonjour, Arcknologuia. As-tu bien dormi ? »

Mon petit corps, tassé sur lui même jusqu'alors dans l'attente d'une punition, se détendit d'un coups tandis que je me redressais, soulagé qu'elle ne me fâcha pas d'avantage. Malgré tout, le mot cauchemars me fit frissonner et repenser à mon étrange songe. J'avais mal dormi moi aussi et rien que de repenser à la silhouette sombre, des frissons me parcouraient tout le corps. Je me suis donc approché d'elle, sans vraiment me demander si c'était la chose à faire et me suis blottit contre son flanc.

-J'ai aussi fais de mauvais rêves, mais ça va mieux maintenant. Et puis, il y a eu trop de lumière mais c'est mieux aussi maintenant, la lumière fait moins mal. A la maison, il faut tout noir, et il y a pas autant de couleurs. C'est joli.

Mon regard s'était fais un peu plus brillant au fur et à mesure que je parlais et que je regardais autour de moi. C'était mieux maintenant que dans le noir, bien qu'il manqua quelque chose pour rendre cela encore plus beau. Un instant, la mélancolie me gagna, mais la Dame blanche sut distraire mes pensées.

« Tu m'as l'air bien impatient. Dis-moi, ne serait-ce pas l'envie de voir les papillons qui t'as tiré de ton sommeil ? »

Mon regard se fit éclatant alors que je me remettais sur mes pattes d'un bond, m'éloignant un peu de la louve. J'étais heureux qu'elle n'ait pas oublié sa promesse de m'emmener les voir. Les adultes ne tenaient parfois pas leur promesses, je le savais bien, parfois ils ne le faisaient même pas exprès. Alors, savoir qu'aujourd'hui ce n'était pas le cas me ravissait.

-Les papillons ? On peut y aller tout de suite dis ?! Puis d'un seul coups mon excitation retomba alors qu'une pensées me vint. Ils... Ils sont pas méchant hein ?

Je repensais encore à cet horrible cauchemars, à cette menace terrifiante, plus dangereuse que la nuit. Je cessais de sauter partout et m'obligeais à respirer profondément, tentant de faire disparaître une peur que je ne comprenais pas. Car après tout, j'étais en sécurité avec la jolie Dame blanche, non ? Je tentais donc un sourire pas bien rassuré mais je n'arrivais pas vraiment à faire mieux en pareil moment.

HRP :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Asha
Administratrice
avatar

Race : Loup/louve
Féminin Messages : 330
Date d'inscription : 08/02/2016
Age : 18
Ta localisation réelle : Loin

Identitée du loup/chien
Rang:
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: La dame est réservée !

MessageSujet: Re: Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]   Ven 14 Juil 2017 - 16:37



Fleurs et papillons, voilà le monde du dehors !
Avec Arcknologuia

Arcknologuïa semblait désolé, les oreilles basses et l'air penaud. Il était tombé de son rocher dans son sursaut et s'était relevé misérablement, murmurant quelques excuses sincères envers Asha. Il avait conservé les yeux baissé, mais quand la dame blanche s'était reprise, il avait relevé la tête, cillant au mot "cauchemars", puis s'était approché d'Asha et s'était blotti contre elle. Asha écarquilla les yeux derrière son voile, stupéfaite, mais si elle se raidit légèrement, elle ne le repoussa pas. Elle s'était habitué au contacts physiques grâce à Neith, et son bon sens lui disait que le petit avait besoin de réconfort.

-J'ai aussi fais de mauvais rêves, dit-il de sa voix enfantine. Mais ça va mieux maintenant. Et puis, il y a eu trop de lumière mais c'est mieux aussi maintenant, la lumière fait moins mal. A la maison, il faut tout noir, et il y a pas autant de couleurs. C'est joli.

Asha ne parvint pas à s'imaginer une maison sans lumière, mais elle ne dit rien, se satisfaisant de l'enthousiasme de l'enfant. Elle eut même un petit sourire, qui s'éteignit quand elle sentit l'enfant s'attrister. Heureusement, sa tirade suivant eut l'effet de rasséréner Arcknologuïa, qui se releva et s'écarta, laissant une sensation de froid sur le pelage blanc de la LibreLune. Il avait un regard tellement heureux que c'en était étrange pour la dame blanche, tant celle-ci n'était pas commune à de telles expressions.

-Les papillons ? On peut y aller tout de suite dis ?! s'exclama-t-il avant de se reprendre d'un ton plus inquiet. Ils... Ils sont pas méchant hein ?

Asha eut un petit rire, son habituel sourire flottant sur son museau, quoique plus doux que d'ordinaire. Elle se releva.

-Allons, pourquoi te prometterais-je d'aller voir un animal s'il était dangereux ? Non, les papillons sont des créatures pacifiques et innocentes, Arcknologuia. Ils portent plein de couleurs sur eux, que tu aimeras, j'en suis certaine. Suis-moi, je vais te mener à eux. Sur le chemin, nous trouverons peut-être de quoi te sustenter ?

Elle lui sourit un peu plus largement, pour le rassurer, puis commença à s'avancer dans la forêt, devinant le jeune loup sur ses talons. Asha  ne connaissait pas ces lieux par cœur, mais elle pouvait sentir l'effluve puissante des fleurs, et elle se doutait que cela attirait de même les papillons.

Marchant d'un pas calme pour ne pas perdre l'enfant, la dame blanche virevoltait entre les arbres, sa longue chevelure s'accrochant parfois à des branches à son grand daim, mais son voile restant sauf. Asha était soulagé qu'Arcknologuia n'eût pas croisé son regard, les conséquences auraient été dramatiques. Elle songea alors à son rêve et à sa signification, mais comme en réonse un spectre du Monde Rouge croisa son regard voilé, et lui sourit horriblement, dévoilant une gueule trop grande pour son fin museau. Asha détourna les yeux et soupira discrètement.

"Les rêves ne sont que des rêves..." se dit-elle. "Mais tout comme le Monde Rouge, ils peuvent avoir des significations."

Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps, car le terrain se dégagea sur une immense plaine colorée, où des centaines de fleurs profitaient des fins rayons du soleil. Des coquelicots, des pensées, elles étaient de toutes sortes.

Et de petits papillons jaunes ou rouges s'élançaient des unes aux autres.

Asha se tourna vers Arcknologuïa et déclara doucement :

-Bienvenue au Paradis de Miluiel, aussi appelé le paradis des papillons !

HRP:
 


© codé par Michouille
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fleurs et papillons, est-ce là le monde du dehors ? [Pv Asha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Territoire inoccupé :: Plaine d'idromède :: Le Paradis de Miluiel-
Sauter vers: