Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

 :: Hors jeu :: Archives Printemps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt]
Kérès
Tige
Kérès
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii
Masculin
Messages : 174
Date d'inscription : 23/01/2014
Âge : 21
Ta localisation réelle : Nirn

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue10/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non.
Jeu 15 Sep 2016 - 21:19





Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] 160915075351613870
Ténèbres aux lueurs du jour
ne sont plus qu'ombres captives
L
a nuit avait fait place au jour depuis déjà quelques heures mais ce n'était visiblement pas ce qui empêchait les intrus de venir poser leurs sales pattes en territoire printanier. Peut importe l'heure, il y avait toujours un imbécile qui venait renifler les fleurs, faire une promenade ou bien juste pour importuner les soldats et les veilleurs. Hé oui que voulez vous, le monde est rempli d'enquiquineurs qui piétinent les règles avec insolence et détachement. La tâche hautement importante de Kérès était de recadrer tous ces imbéciles. Des rondes, des rondes et encore des rondes pour débusquer les voyous et leur montrer le chemin de la sortie. De gré ou de force. Le soldat veillait au grain et lui vivant, Myosotis n'aura pas de souci à se faire côté invasion barbare.

C'est donc de bon matin que le fier soldat avait découvert la piste d'un idiot d'automnal et qu'il l'avait suivie. Et une fois le malotru retrouvé, il n'a pas eu de mal à le convaincre que le meilleur pour lui était de partir loin. Il a tout de même eu le loisir de l'effrayer et de le courser à travers la forêt sans fin. De s'amuser à le voir tourner en rond. A se faufiler entre les arbres, rapidement mais de sorte qu'il l’aperçoive dans sa vision périphérique. Ce petit manège ayant fini par le lasser, il l'a mené à la frontière. Mission accomplie.

Le loup au pelage brun sombre marchait avec nonchalance dans la forêt, comptant bien reprendre sa ronde là où il en était. L'ombre des arbres était rafraichissante et il ne demandait rien de mieux. Il n'avait aucune envie de brûler sous le soleil estival, bien que la saison arriverait bientôt à son terme. Le soldat n'avait aucune envie d'accélérer. Après tout il longeait la frontière et n'avait jusqu'à présent senti personne. Et peu importe si quelqu'un traversait ladite frontière à un autre endroit, Kérès n'était pas le seul soldat à patrouiller. Le printanier avisa un gros tas de rochers face à lui et décida d'y grimper pour avoir une meilleure vision d'ensemble. Le loup bondit jusqu'en haut d'un rocher plat et jeta un coup d'oeil. Personne à l'horizon. Il fallait dire que ce n'était pas le meilleur endroit pour entrer, à moins de vouloir se perdre. Mais certains individus arrivaient toujours à passer. Une tâche sombre attira le regard de Kérès en contrebas. Il se pencha et vit une étrange queue parsemée de plumes dépassant de dessous le rocher sur le quel il était assis. Allons-bon, qui profitait de cet abri tranquille et calme en forêt ? Pas un printanier en tout cas, Kérès se serait rappelé de... cette chose. Prudemment, il se pencha d'avantage de sorte que sa tête dépasse par l'entrée et qu'il puisse voir ce qui se trouvait à l’intérieur.

- Dis donc, qu'est ce que tu fiches ici toi ? Lança-t-il avec animosité sans regarder plus en détail à qui il avait affaire. Seule certitude : c'était un intrus.


© Akaii-Tsukii

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Dim 18 Sep 2016 - 16:35

détails
Captif de la Lumière
La Cage aux Corbeaux
ft. Kérès
Ʃkaemp はは ™

Nachtgewalt était d'ordinaire d'un naturel prudent : toujours surveillant l'avancée de la nuit, toujours guettant un potentiel adversaire, sans cesse en éveil. Mais peut-être cette nuit-là avait-il été plus fatigué que les autres, peut-être au point d'en oublier sa condition. Etait-ce seulement possible pour un loup maudit depuis aussi longtemps qu'il ne l'était ? Nacht ne se rappelait plus de la douceur du soleil sur son pelage, seulement de sa morsure, et ce simple rappel suffisait d'ordinaire à effacer ses regrets sur son anciennes vie diurne.

Mais cette nuit-là, Nacht n'avait tout simplement pas vu le temps passer.

Quand le noiraud avait finalement levé les yeux vers le ciel, l'aube orangée pointait déjà le bout de son museau à l'horizon. Ses yeux dénués de pupilles s'étaient écarquillés, et soudain son habituelle lâcheté l'avait saisie.

"Non..." avait-il pensé. "Non ! Es ist nicht richtig !"

Il avait regardé autour de lui d'un air inquiet, perdant son habituel mépris et sa vantardise coutumière, au profit de la lâcheté qui le caractérisait. Il se trouvait alors au Printemps, un territoire qu'il connaissait, mais dans un lieu où nulle cachette ne lui semblait propice à passer la journée.
Nachtgewalt avait alors vu les ombres de la forêt s'étendre, et la lumière du soleil s'approcher de plus en plus de lui. Soudain, l'urgence de la situation lui avait semblé telle qu'il s'était dirigé vers le premier abri qui croisa son chemin : un grand rocher, sous lequel il était facile de se coucher. Une odeur de loups flottait dans l'air, confirmant que certains printaniers devaient passer par là durant leur tour de garde, mais le rocher offrait néanmoins un abri calme, et peu visible si l'on y prêtait pas attention.

Le noiraud n'avait pas plus hésité, et s'y était précipité.

Le jour était à présent bien présent, le soleil se distinguant à travers les larges branches des arbres. La forêt était sombre, mais pimentée ici et là d'auras lumineuses au sol qui fournissaient un peu de lumière et de gaité aux lieux. Mais cette gaité, Nacht ne s'y intéressait pas. Les yeux mi-clos, couché en boule de manière peu glorieuse, il s'était allé à un sommeil troublé, ses oreilles s'agitant à chaque bruit. Ombre noire à l'ombre du rocher, il était difficile de percevoir cet amas de plume endormi.
Enfin, c'est ce que Nacht croyait.

Un bruit le fit tiquer. Ouvrant les yeux, le solitaire se tendit et il écouta.

Un grattement au-dessus de sa tête, sur le rocher, le fit tressaillir et il serra les dents, plissant les yeux tandis qu'une odeur de Printemps lui parvenait doucement. Ses longues griffes antérieures crissèrent silencieusement contre la mousse sur laquelle il était couché, traduisant son angoisse, tandis que Nachtgewalt tentait de se faire le plus discret possible. L'ombre le protégeait du soleil, mais que se passerait-il s'il était chassé de son abris ? Ou pire...Qu'un Libre-Lune le trouvait ? Nacht haïssait être vu le jour, dans la situation pitoyable qu'était la sienne. Il espérait que le loup au-dessus de lui finirait par partir sans rien remarquer.

Mais cet espoir s'évanouit vite.

"Dis donc, qu'est ce que tu fiches ici toi ?"s'exclama quelqu'un.

Nachtgewalt tressaillit en entendant cette voix et l'animosité qui s'en dégageait. S'adressait-on à lui ? Le solitaire resta silencieux quelques instants, espérant avec couardise qu'un autre répondrait à sa place...Sans succès.

Rien qu'à s'imaginer devoir se présenter ainsi, à un être qui lui serait inférieur dès que la nuit reviendrait, fit frémir le noiraud. Mais sa faiblesse actuelle ainsi que sa vulnérabilité lui faisaient plus peur que son ego n'était blessé. Alors finalement, d'une voix éraillé, restant immobile dans sa cachette - qui n'en était plus une -, Nacht répondit :

-Moi...? Ach...Rien...Je reste juste ici pendant la journée, rien de plus !

Sa voix était moins stridente qu'à l'ordinaire, quoique toujours mielleuse. Une oreille attentive pourrait même y déceler les traces de son habituel ton narquois, mais en quelque chose de bien moins prononcé.

-Ne faites pas attention à moi, noble printanier...continua-t-il en se raffermissant la voix. Je ne cherche pas à porter atteinte à votre clan. Je partirais dès que la nuit viendra, soyez-en sûr...

"...Mais je reviendrais pour t'arracher la peau si tu oses profiter de ma situation, ignoble vermine printanière..." siffla-t-il intérieurement, ne pouvant réprimer son habituel ego.

Malgré ses noires pensées, le damné noir était resté cloitré sous son rocher, restant immobile dans la même position protectrice, ses yeux dénués de pupilles restant fixés face à lui sans chercher à voir le printanier.

Sa lâcheté le rendait tout mielleux et docile, mais il restait Nachtgewalt.

Et Nacht était particulièrement rancunier.

*^*

Revenir en haut Aller en bas
Kérès
Tige
Kérès
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii
Masculin
Messages : 174
Date d'inscription : 23/01/2014
Âge : 21
Ta localisation réelle : Nirn

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue10/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non.
Jeu 27 Oct 2016 - 17:26





Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] 160915075351613870
Ténèbres aux lueurs du jour
ne sont plus qu'ombres captives


- Moi...? Ach...Rien...Je reste juste ici pendant la journée, rien de plus !

En entendant ces mots Kérès ne put retenir un sourire sarcastique. C'était la meilleure. Si tout le monde venait se reposer sur le territoire printanier la journée et prétendait ne rien faire d'autre, alors son rôle serait des plus inutiles. Toutefois, le soldat avait déjà eu l'occasion de tomber sur des inconnus venus profiter du paysage ou trouver d'autres occupations tout aussi grotesques. Ça ne l'avait pas empêché de les chasser avec plus ou moins de gentillesse selon son humeur. Les soldats et veilleurs se devaient d'empêcher tous ces écarts, et ce peu importe l'excuse. Pas de nuisibles un point c'est tout. Le loup au pelage sombre descendit de son perchoir. Il n'était pas encore arrivé en bas que l'autre poursuivait son discours de son ton mielleux un poil agaçant.

- Ne faites pas attention à moi, noble printanier... Je ne cherche pas à porter atteinte à votre clan. Je partirais dès que la nuit viendra, soyez-en sûr...

Tiens donc. En voilà un étrange spécimen. Habituellement, soit les intrus se confondaient en excuses et s'enfuyaient ventre à terre, soit ils cherchaient le conflit. Et s'enfuyaient également mais ce n'était qu'un détail. Pourquoi celui-ci ne faisait-il pas l'un ou l'autre ? Il semblait simplement préférer rester à l'ombre de son rocher. Ce qui n'était évidemment pas envisageable. Le grand Kérès ne faillira pas à sa tâche en laissant cet opportun passer la journée à faire la sieste en toute tranquillité. Il réussira à le faire partir peu importe les moyens qu'il devra employer. Le soldat posa finalement les pattes sur le sol et se plaça devant ce qu'on pouvait qualifier d'entrée de la cachette. Il distinguait difficilement la bête mais sentit immédiatement qu'il s'agissait d'un neutre. Pas de quoi lui faire baisser sa garde et être plus souple, à ses yeux ils devaient se plier aux mêmes règles que les clans. Et aussi loin qu'il s'en rappelle, les solitaires pouvaient toujours être utilisés pour espionner les autres clans. Bien que certains préféraient ne pas se mêler de leurs affaires, d'autres étaient parfaitement capables de laisser trainer leurs oreilles contre de la nourriture ou un tout autre service. Le printanier posa ses yeux sur l'intrus. Il avait vraiment une allure étrange, et Kérès n'aurait pas été le grand soldat sans peurs qu'il est aujourd'hui, il aurait surement été choqué par cette apparence. Le loup le dévisagea tout en lui répondant.

- On a la peau sensible ? Il le gratifia d'un regard dédaigneux et poursuivit après une courte pause. Quoi qu'il en soit les intrus ne sont pas tolérés sur le territoire printanier, dérangeants ou non.

Pauvre chose recroquevillée sous son rocher. Pitoyable. Les yeux du soldat printanier brillaient d'un amusement mesquin. Si l'être qui se tenait devant lui n'avait réellement pas l'envie de rentrer avant la nuit... Alors Kérès s'en donnerait à coeur joie de l'importuner jusqu'à la fin.


© Akaii-Tsukii



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ohm
Fleur
Ohm
Race : Loup/louve
Masculin
Messages : 297
Date d'inscription : 08/01/2016
Âge : 16

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue0/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: On ne saurait dire
Dim 11 Déc 2016 - 15:04

» Up «
J'adoooooooooooore le titre *^*
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Mar 20 Déc 2016 - 14:37

détails
Captif de la Lumière
La Cage aux Corbeaux
ft. Kérès
Ʃkaemp はは ™

Nachtgewalt abandonna bien vite l'idée d'être tombé sur une bonne âme - bien que selon lui, la réelle bonté ne soit qu'une fadaise. Le loup qui le jaugeait au dessus de lui n'avait rien d'un samaritain, tout comme le ton précédent de sa voix l'avait laissé supposer, et cette idée devint réalité lorsque des pattes apparurent devant la cachette du noiraud, puis une tête sombre aux yeux bleus glacés brûlant d'une flamme froide et confiante. Nacht retint un rictus apeuré, mais c'étaient la colère et l'impuissance qui nouaient sa gorge. Le mâle noir connaissait ce genre d'individu arrogant : c'étaient ceux qui ne faisaient cas que de leur propre puissance et position, ceux qui ne croyaient en rien d'autre qu'en eux-mêmes.

C'était en quelque sorte un Nachtgewalt nocturne. Et se connaissant, cela n'augurait rien de bon pour le sombre solitaire.

Après l'avoir indifféremment jaugé, le printanier reprit avec mépris :

-On a la peau sensible ? Quoi qu'il en soit les intrus ne sont pas tolérés sur le territoire printanier, dérangeants ou non.

Nachtgewalt déglutit, retenant difficilement le désarroi et le sentiment d'humiliation qui lui cisaillent la poitrine. Son regard lunaire se posait puis se détachait du printanier encore et encore, teinté de sentiments indescriptibles. Le noiraud exécrait le mépris et la moquerie qui pointaient dans les yeux du sombre loup, et déjà il ne souhaitait que planter ses griffes dans sa chair et l'entendre supplier son pardon. Comme en réponse, ses griffes se plantèrent profondément dans le sol, et voyant cela Nacht se contraignit à l'immobilité.

"Patience, kleine Nacht..."se dit-il, retenant le sourire mauvais qui teintait d'ordinaire son vilain bec. "Fais patienter le bougre jusqu'à la nuit, et tu lui feras regretter son dédain."

Cette pensée rasséréna légèrement le solitaire, bien qu'il conserve une attitude recroquevillée sous son rocher.

-Je...Comprends parfaitement, messire printanier...continua-t-il d'une voix toujours aussi doucereuse. Mais constatez-vous même ma faiblesse, je ne peux causer aucun mal à votre territoire. Laissez-moi rester ici...

Il eut l'impression de mâcher des cailloux quand il acheva :

-...Je vous prie.

Cela lui était douloureux à prononcer, mais sortir en plein soleil lui serait bien davantage douloureux. Nachtgewalt se demanda si le loup devant lui n'était qu'arrogant et méprisant, ou s'il était également sadique. Dans ce cas là, Nacht savait que la politesse ou l'apitoiement ne lui seraient d'aucun recours.

On ne peut pas retirer la patte d'un loup lorsque celui ci l'a posée sur sa proie.

Et cela, le démon noir le savait mieux que quiconque.

*^*

Revenir en haut Aller en bas
Kérès
Tige
Kérès
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii
Masculin
Messages : 174
Date d'inscription : 23/01/2014
Âge : 21
Ta localisation réelle : Nirn

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue10/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non.
Sam 21 Jan 2017 - 16:41





Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] 160915075351613870
Ténèbres aux lueurs du jour
ne sont plus qu'ombres captives

Je...Comprends parfaitement, messire printanier... Mais constatez-vous même ma faiblesse, je ne peux causer aucun mal à votre territoire. Laissez-moi rester ici... Je vous prie.

Décidément, ce ton doucereux agaçait Kérès au plus haut point. Pourquoi diable voulait-il rester ici et ne pas partir comme tous les autres intrus une fois qu'ils étaient découverts ? Le soldat printanier agita la queue avec irritation. Il fixa avec insistance le loup étrange, essayant peut être de deviner la raison de sa présence ici et de ce refus absolu de sortir de sa cachette. D'ailleurs, pouvait-on encore appeler cette chose loup ? Le soldat venait à peine de remarquer qu'un gros bec noir était à la place d'un museau. Et que ses yeux globuleux étaient entièrement blancs. Allons bon, qu'est ce que c'était que cette chose ? Le soldat n'avait jamais vu une telle laideur. Il soupira de mécontentement. Il avait fallu que ce neutre vienne ici... pourquoi pas chez un autre clan ? Ceci dit, sa présence pouvait donner de quoi s'amuser un peu à Kérès, surtout s'il ne voulait pas sortir. Lui qui s'ennuyait souvent pendant ses tours de garde, on dirait que cette fois ça n'allait pas être le cas. Après quelques instants, le soldat se rendit compte que l'autre attendait une réponse de sa part. Il fit semblant d'hésiter, levant les yeux, puis répondit d'un ton sans appel, dardant ses prunelles glacées sur le neutre.

- Hors de question. Puis il prit à son tour un ton mielleux. Mais si tu es si faible, je peux avec joie t'aider et t'accompagner jusque de l'autre côté de la frontière...

Avec joie, avec joie, c'était vite dit. Toutefois c'était la meilleure solution si Kérès voulait faire partir la chose rapidement et s'assurer qu'elle avait bien quitté le territoire. Même si la simple idée de la toucher et de la soutenir le répugnait. Il s'éloigna du rocher et quelques pas devant l'entrée il s'assit, un sourire carnassier sur le visage. Si cette créature était aussi faible qu'elle le prétendait, ce serait un spectacle amusant que de la regarder tenter de sortir et s'étaler sur le sol.

- Allons, ce n'est pas compliqué... Une patte dehors. il fit une pause et continua, la fermeté de sa voix contrastant avec l'air aimable suintant d'hypocrisie qu'il se donnait. Allez.

Ne pouvant pas rester assis plus longtemps et n'étant pas sur que sa technique marche, le loup au pelage sombre s'approcha de nouveau de la grotte et afficha un air menaçant.

- À moins que tu ne préfères que je te fasse sortir de force ?

Au fond de lui, il espérait que l'autre allait rester. Pour faire durer le jeu plus longtemps.

© Akaii-Tsukii

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Mar 7 Fév 2017 - 22:25

détails
Captif de la Lumière
La Cage aux Corbeaux
ft. Kérès
Ʃkaemp はは ™


Nachtgewalt comprit en plongeant son regard dans celui glacial du printanier qu'il n'était pas tombé sur la bonne personne, et qu'il avait prononcé ces mots douloureux pour rien. Il retint un rictus mais son regard lunaire se chargea de frustration et d'impuissance.

Le printanier lui rendit son regard, le fixant avec ce qui lui sembla être du mépris et du dégoût. Un instant silencieux et très désagréable passa, troublé uniquement par un soupir mécontent de l'étranger, qui ne semblait pas vraiment apprécier la situation et marquait une hésitation...Bien qu'une lueur au fond de ses yeux démente cette information. Nacht était intelligent et intuitif, et il savait déchiffrer les gens.

Ce loup-là n'avait absolument rien d'un saint.

A son tour, Nacht ne put retenir un soupir.

Scheiße.

-Hors de question, finit-il par répondre en plantant ses deux billes glaciales droits dans celles lunaires du noir solitaire. Mais si tu es si faible, je peux avec joie t'aider et t'accompagner jusque de l'autre côté de la frontière...

"Joie" ? Nachtgewalt n'aurait pas parié là-dessus. En plus, le simple fait d'imaginer cette vermine printanière en train de l'aider lui hérissait le poil et lui donnait envie de lui arracher la gorge. Il retint son mépris, conscient de sa situation, et se contenta de détourner les yeux pour éviter à l'autre d'y voir sa haine. Mais ce dernier, de toute manière, finit par s'éloigner de lui-même pour aller s'asseoir un peu plus loin en souriant.

-Allons, ce n'est pas compliqué... susurra-t-il d'un ton mielleux. Une patte dehors.. Allez.

Le sourire qu'il abordait était tout sauf sincère. Une nouvelle fois, Nacht retrouva un peu de lui-même dans ce loup sombre : lui-même ne savait pas sourire autrement que pour se moquer.

-Je ne peux pas...répondit-il entre ses dents.

Il se ratatina au fond de son trou. D'une minute à l'autre, ce crétin de printanier allait utiliser la force, il en était certain. Quelle humiliation...Quelle déchéance...Il aurait tant aimer lui faire ravaler son mépris.

" Heute Abend, werde ich glücklich sein, Ihnen zu ausweiden ..." siffla-t-il en un murmure, les oreilles rabattues en arrière.

Comme s'il l'avait entendu, l'autre s'approcha, soudain nettement plus menaçant.

- À moins que tu ne préfères que je te fasse sortir de force ?

Nacht tressaillit. Il était pris au piège : incapable de se défendre, mais incapable d'obtempérer non plus...

Se répugnant lui-même de sa situation, le noiraud se contraignit à la soumission. Craintivement, plus de la douleur du soleil que de la vermine printanière devant lui, il commença à avancer légèrement et risqua un bout de sa tête à l'extérieur. Le simple contact de la lumière le brûla comme s'il on avait appliqué sur sa peau du métal ardent.

Nachtgewalt recula précipitamment avec un sifflement de douleur. Son regard se planta dans celui du printanier.

-Je. Ne. Peux. Pas. répéta-t-il en articulant chacun de ses mots avec précision, la douleur laissant percevoir sa haine.

Il se reprit et détourna les yeux avec lâcheté.

-Le soleil me brûle. Alors que vous employez la force ou que je sorte moi-même, le résultat sera le même.

Un léger sourire retroussa ses babines, laissant voir sa mâchoire anormalement grande aux crocs acérés. C'était un sourire bien moins moqueur qu'il en avait l'habitude, mais qui restait acide.

"...Et puis de toute façon, je suis immunisé contre la torture." songea-t-il simplement.

Désolée du temps de réponse e,_e

Revenir en haut Aller en bas
Kérès
Tige
Kérès
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii
Masculin
Messages : 174
Date d'inscription : 23/01/2014
Âge : 21
Ta localisation réelle : Nirn

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue10/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non.
Mer 29 Mar 2017 - 10:24





Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] 160915075351613870
Ténèbres aux lueurs du jour
ne sont plus qu'ombres captives

Kérès afficha un sourire victorieux lorsque le regard du neutre se détourna. Peut-être n’appréciait-il pas la façon dont le soldat lui parlait.. Ou peut-être était-il honteux. Quoi qu’il en soit, l’idée même de sortir de son abri de fortune semblait autant le répugner qu’être source d’angoisse et de préoccupation. Mais Kérès n’était pas du genre à ressentir de la pitié pour ce genre d’individu. Il ne pouvait tout simplement pas se permettre de le laisser vagabonder sur leur territoire comme bon lui semblait. Les neutres n’étaient pas dignes de confiance. Ils pouvaient tout aussi bien voler les proies des chasseurs du clan ou s’attaquer à des louveteaux trop aventureux -cette dernière possibilité ne dérangeait pas le printanier, ils étaient bien trop bruyants, voilà qui redonnerait un peu de calme-. Kérès reporta son regard sur la créature qui se recroquevillait au fond de son abri en marmonnant entre ses dents.

Je ne peux pas.

Il tressaillit et Kérès en ressentit une grande satisfaction. Il se faisait obéir, c’était le principal, bien qu’il aurait préféré traîner le loup dehors lui-même. Il regarda en silence, un sourire malsain collé au visage, le neutre s’approcher craintivement de la sortie. Le soldat avouait être curieux de connaître la raison pour laquelle le loup prétendait ne pas pouvoir sortir. Après tout, il ne semblait pas faible au point de ne pas pouvoir traîner sa carcasse loin d’ici. La chose sortit à peine la tête à l’extérieur que la lumière du soleil le brûla. Il recula immédiatement et planta son regard chargé de haine dans celui du printanier.

Je. Ne. Peux. Pas.

Le loup au pelage sombre sourit en entendant ce ton bien différent de celui qu’avait employé le neutre précédemment. Toutefois, ce dernier se reprit rapidement et détourna de nouveau les yeux.

-Le soleil me brûle. Alors que vous employez la force ou que je sorte moi-même, le résultat sera le même.

C’était donc ça. Cette créature des plus étranges ne pouvait sortir que la nuit. Peut-être se déplacer sous l’ombre des arbres ou des rochers également. C’était certainement la raison pour laquelle il était resté coincé ici.  Il était venu de nuit et s’était retrouvé pris au piège comme une vulgaire proie à la tombée du jour. Quelle ironie. Kérès l'observa, narquois et soupira.

- Mais ce n’est pas mon problème, mon cher. Il continua avec un air désolé qui ne lui collait pas du tout. Vois-tu, je ne fais que mon travail... Il poursuivit après une courte pause et un regard vers l'extérieur. - Dans ce cas nous sommes dans une impasse. Car je ne peux pas te laisser ici ou attendre sagement que tu partes en te surveillant toute la journée.



©️ Akaii-Tsukii



Désolée pour le retard  Vénérons Nutella !
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Jeu 22 Juin 2017 - 20:20

détails
Captif de la Lumière
La Cage aux Corbeaux
ft. Kérès
Ʃkaemp はは ™


Nachtgewalt commençait vraiment à en avoir assez de ce printanier qui l'observait avec condescendance. Pourquoi ne le laissait-il pas tranquille ? Etait-il stupide ? Nacht avait une petite idée sur la question, mais il se garda bien de la partager.

- Mais ce n’est pas mon problème, mon cher...dit le printanier d'un air faussement contrit. Vois-tu, je ne fais que mon travail...

"Natürlich..." songea Nacht sarcastiquement. "Ton travail..."

Marquant un temps il ajouta d'un ton presque léger :

-Dans ce cas nous sommes dans une impasse. Car je ne peux pas te laisser ici ou attendre sagement que tu partes en te surveillant toute la journée.

Nacht réprima un grincement de dents et hurla intérieurement avec l'envie de fracasser la tête brune de l'imbécile printanier sur le sol, puis de lui arracher ses deux yeux bleus méprisants. Mais il dut se contenter de garder les yeux au sol, lâchement, et de lâcher malgré lui :

-Effectivement messire. Nous sommes dans une impasse.

Que pouvait-il dire d'autres ? Le soldat ne faisait pas vraiment avancer le débat. Au moins s'il essayait de le tirer hors de son terrier, il y aurait de l'agitation, mais non ! Le sombre loup préférait se délecter de sa position de supériorité, réfléchissant probablement à toutes les malversations qu'il pouvait commettre sur la carcasse du démon noir. Ah ! Triste situation qu'était celle de Nachtgewalt. Coincé entre les griffes d'un sadique buté comme une mule, obligé de garder les yeux baissés sur son ombre...

Son ombre ?

Il lui vint une idée, pleine d'incohérences, mais c'était la seule qu'il avait. Après tout, il était trop affaibli pour se mettre à courir, et le fait d'imaginer la brûlure du soleil le faisait frissonner.

-J'ai peut-être une solution...dit-il alors.

Du bout de son bec, il indiqua les bois plus loin où les branches s'entremêlaient tellement que presqu'aucune lumière ne passait au travers des feuilles sur une longue distance.

-Si vous m'emmenez là-bas, je pourrais partir par ce chemin, en direction de la frontière. Mais pour cela, je vais devoir marcher dans votre ombre.

Le noiraud se racla la gorge, sa voix stridente enrouée par son sommeil précédent et par la lâcheté.

-...Le soleil est encore relativement bas, et je suis petit. Cela ne devra pas poser beaucoup de problèmes. Qu'en pensez-vous, Messer ?

Nacht savait qu'il commettait une erreur en lui demandant ce service. Il avait l'intime conviction que ce vicieux de printanier prendrait un malin plaisir à laisser quelques rayons le frapper de plein fouet pendant qu'ils s'avançaient - à condition même qu'il accepte sa proposition. Mais les bois étant relativement sombres, cela éviterait un maximum de douleur au noir solitaire...

...Enfin, relativement.

Désolée du temps de réponse e,_e

Revenir en haut Aller en bas
Kérès
Tige
Kérès
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii
Masculin
Messages : 174
Date d'inscription : 23/01/2014
Âge : 21
Ta localisation réelle : Nirn

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue10/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non.
Mer 12 Juil 2017 - 13:40





Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] 160915075351613870
Ténèbres aux lueurs du jour
ne sont plus qu'ombres captives

-Effectivement messire. Nous sommes dans une impasse.

Kérès s'amusait de voir le solitaire baisser les yeux au sol. Cette créature était elle toujours aussi pitoyable et faible ? A se prosterner devant n'importe qui et à les qualifier de messire et autres surnoms pompeux à tout bout de champ ? Malgré cela, Kérès ne se considérait pas comme n'importe qui, loin de là. Son égo surdimensionné appréciait tout ça, même s'il était flagrant que c'était sous la contrainte que le loup se montrait si... aimable. Il ne devait toutefois avoir aucune fierté pour agir ainsi. Même sous menace de mort, le soldat printanier ne se rabaisserait jamais à lécher les pattes d'un autre. L'imbécile semblait réfléchir à un moyen d'échapper aux griffes du loup au pelage sombre. Ce dernier trouverait très divertissant qu'il n'en trouve pas et que lui-même soit obligé de le sortir de son trou par la force. Le soldat retint une moue déçue quand l'autre reprit la parole.

-J'ai peut-être une solution...

Allons bon, qu'avait-il bien pu trouver ? Kérès le lorgna avec méfiance. Il avait déjà vu des individus se faisant passer pour des imbéciles et qui vous poignardaient dans le dos une fois celui-ci tourné. Peut-être était-ce une ruse dans ce genre ? Le solitaire pointa le couvert des arbres plus loin de son affreux bec et Kérès haussa un sourcil interrogateur.

-Si vous m'emmenez là-bas, je pourrais partir par ce chemin, en direction de la frontière. Mais pour cela, je vais devoir marcher dans votre ombre.

Un rictus tordit le visage de Kérès. On dirait qu'il allait quand même pouvoir s'amuser finalement.

-...Le soleil est encore relativement bas, et je suis petit. Cela ne devra pas poser beaucoup de problèmes. Qu'en pensez-vous, Messer ?

- Hé bien soit, pourquoi pas. Il ajouta avec un ton mielleux. J'espère que tu te rends compte du grand service que je te rend.

Quelle générosité. Le soldat se permit de s'étirer en prenant tout son temps et tourna le dos au solitaire. Qu'il essaie de lui faire un coup bas et le loup sombre se ferait la promesse de le sortir par la peau du coup et de laisser sa carcasse répugnante pourrir au soleil. Il fit quelques pas à l’extérieur et jugea la taille que le soleil faisait à son ombre. Effectivement, cela pourrait suffire. L'idée que le loup étrange le suive comme prosterné dans son ombre le ravissait au plus haut point. Voilà peut-être qui lui passerait l'envie de revenir roupiller au printemps. Une fois l'autre dans son dos, il avança légèrement. L'idée d'accélérer brusquement au milieu de la traversée et de le laisser seul à la merci du soleil lui traversa l'esprit. Il trouva toutefois une idée moins expéditive pour continuer de torturer l'intrus. Après une dizaine de pas, il se décala légèrement pour laisser le soleil toucher son suiveur à quelques endroits puis se repositionna avant de se retourner, un air faussement peiné et compatissant sur le visage.

Mes excuses. fit-il d'un ton qui se voulait triste.

Kérès était très fier de lui et comptait recommencer encore une ou deux fois. Ça rendrait la traversée -bien que relativement courte- moins ennuyeuse. D'ailleurs, il voulait poser une question au loup, par simple curiosité, et bien que celle-ci soit indiscrète il s'en fichait comme de sa première proie. Oh, et si la réponse ne lui convenait pas, il pouvait toujours se décaler de nouveau. Il se tourna vers le neutre, en continuant d'avancer.

Qu'est ce que t'es au juste ?



© Akaii-Tsukii

Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Ven 28 Juil 2017 - 22:52

détails
Captif de la Lumière
La Cage aux Corbeaux
ft. Kérès
Ʃkaemp はは ™


Quand le soldat printanier accepta l'idée de Nachtgewalt d'un ton mielleux, ce dernier sut qu'il avait commis une erreur. Il y avait dans le regard de l'autre exactement ce qu'il redoutait : la promesse de traitrise. Mais le noir solitaire n'avait pas vraiment de meilleur plan pour se débarrasser de cette situation autrement. Prenant sur lui, il sortit faiblement de sa cachette avec l'impression de se rendre à l'échafaud. Emboîtant le pas au printanier, il commença à marcher dans son ombre, sentant son insupportable satisfaction. Si la peur de la douleur et son dégoût de la faiblesse ne le contraignait pas à l'immobilité, Nacht aurait sauté à la gorge du loup sombre, ou se serait mis à courir. Au choix. Son regard lunaire était sombre, plein d'idées noires.

Soudainement, le soldat s'écarta brusquement de son suiveur, le libérant de son ombre. Immédiatement, les rayons du soleil atteignirent la peau de Nachtgewalt qui frissona de douleur, écarquillant les yeux. Ses plumes se dressèrent sur sa nuque, et les crevasses entourant ses yeux semblèrent devenir plus vives un bref instant. Un cri muet monta à ses lèvres, ayant l'impression qu'un fer brûlant venait d'être appliqué contre lui. Au même instant, le printanier vint se replacer près de Nacht, le cachant de la lumière. La douleur disparut aussi brusquement qu'elle était apparue, mais le damné noir resta pantelant quelques secondes.

-Mes excuses...lâcha faussement le sombre loup.

Nachtgewalt lui jeta un regard si mauvais, si froid, qu'à côté le regard bleu glacial du printanier semblait enfantin. Le Nacht nocturne terrifiant ressurgit, prêt à bondir, mais un nouveau frisson parcourut le Nacht diurne qui baissa les yeux et se contraignit à la soumission, se haïssant.

-Pas...De soucis...bredouilla-t-il entre ses crocs serrés, ce mensonge lui arrachant la gorge.

L'autre était déjà passé à autre chose, semblant fier de lui.

-D'ailleurs qu'est-ce que t'es au juste ?

La question était méprisante, mais le noir solitaire n'était plus à ça près. Marchant prudemment, il répondit :

-Je suis maudit. Je vous l'ai déjà dit, Messer. J'ai retiré la contrainte de pouvoir d'un loup avant de le tuer. Voilà à quoi cela m'a mené.

Triste récapitulation d'une aussi longue histoire qu'était celle du damné noir. Mais Nachtgewalt n'avait pas envie de s'épancher sur les détails. Il en avait bien assez dit, et il doutait que le printanier s'y intéresserait. Il était bien plus intéressé à comment tirer profit de la situation.

Décidemment, la distance le séparant de sa libération s'avérait extrêmement longue.

bloubloublou

Revenir en haut Aller en bas
Kérès
Tige
Kérès
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii
Masculin
Messages : 174
Date d'inscription : 23/01/2014
Âge : 21
Ta localisation réelle : Nirn

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue10/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: Non.
Mer 14 Mar 2018 - 17:21





Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] 160915075351613870
Ténèbres aux lueurs du jour
ne sont plus qu'ombres captives

- Pas...De soucis..

La satisfaction de Kérès quant à son petit jeu qui avait bien fonctionné n'était que plus grande lorsqu'il vit le regard de la chose. Un regard si mauvais, si haineux. Comment se faisait-il que ces éclats d'humeur sombre contrastaient autant avec son comportement si craintif ? Le soldat aurait bien aimé le pousser dans ses retranchements pour voir ce qu'il était réellement, mais il semblerait que l'autre n'appréciait pas du tout le soleil. Allait-il fondre ou se changer en poussière s'il y restait trop longtemps ? Cela valait presque la peine de le vérifier, mais quand bien même la vie de cet intrus n'avait aucune importance, il n'avait pas que ça à faire. Toute cette petite mascarade l'avait retardé dans ses patrouilles. Ce n'était pas lui qui allait se plaindre qu'un tel divertissement lui tombe sous le nez, mais il allait entendre parler de la hiérarchie si quelqu'un s'était introduit sur leur territoire pendant qu'il taquinait la bestiole à plumes. Bestiole à plume qui d'ailleurs répondit à sa question précédemment posée.

- Je suis maudit. Je vous l'ai déjà dit, Messer. J'ai retiré la contrainte de pouvoir d'un loup avant de le tuer. Voilà à quoi cela m'a mené.

Une malédiction ? Intéressant. Le soldat imposant n'était pas du genre à croire à toutes ces choses, mais vu la tronche du solitaire, il ne pouvait pas être né comme ça. A moins qu'il ne vienne d'une autre planète. Il tiqua sur la phrase d'explication de ce dernier. Retirer la contrainte de pouvoir d'un loup ? Etait-ce cela son pouvoir ? Étrange. Ce qui était d'autant plus étrange, c'était qu'il affirmait avoir tué un loup. Comment un être si pathétique et faible pouvait avoir ôte la vie de quelqu'un ? Ces pensées confirmait l'idée qu'avait Kérès qu'il cachait quelque chose. Une personnalité bien plus sombre. Quoi qu'il en soit, tant que cette personnalité sombre ne venait pas causer des ennuis à son clan, il n'en avait rien à cirer.

Je vois. Donc tu as le pouvoir de retirer les contraintes de pouvoirs d'autres loups ? En quoi ça t'es utile à toi ?

Oups. Avec toutes ces réflexions et ce début de blabla, Kérès en avait presque oublié son petit jeu. Il décida toutefois de changer d'idée. Discrètement, il créa une illusion simple. La créature derrière lui le verrait surement se décaler pour lui affliger de nouveaux la morsure du soleil, alors qu'il ne bougeait en réalité pas d'un poil. Allait-il se raidir, sursauter ou faire quelque chose de ce genre ?


©️ Akaii-Tsukii



désolée du retard ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Sam 5 Mai 2018 - 11:26

Tu veux continuer ce rp ? Ou on ferme celui-là et on en ouvre un nouveau post-event ? c:
Revenir en haut Aller en bas
Caesar
Pousse
Caesar
Race : Loup/louve
PUF * : Akaii-Tsukii, Silvën
Masculin
Messages : 112
Date d'inscription : 16/12/2015
Âge : 21
Ta localisation réelle : Tamriel

Identité du loup/chien
Rang: Ambassadeur
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue0/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Point encore
Sam 5 Mai 2018 - 14:58

Je pense qu'on peut clore celui là et partir sur un autre, ça pourrait être intéressant hihihihi
Revenir en haut Aller en bas
Nachtgewalt
Administratrice
Nachtgewalt
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 295
Date d'inscription : 25/05/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Dans la forêt !

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Left_bar_bleue-3/1000Ténèbres, aux lueurs du jour, ne sont plus qu'ombres captives [Nachtgewalt] Empty_bar_bleue  (-3/1000)
En couple ?: Très bonne blague. J'adore l'humour.
Dim 27 Mai 2018 - 9:28

D'ac ! On se tient au courant pour la suite ewe

>ARCHIVES<
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: