Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Tous les yeux semblent tournés vers l'Archipel Mystérieux et le pouvoir de la Chimère... mais qui la trouvera en premier ?


 

 :: Hors jeu :: Archives Neutre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A l'abordage !! [Lathraíos]
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Dim 7 Aoû 2016 - 0:07

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Fidèle à ses habitudes, Herrade s'ennuyait ferme au printemps. Pas de papa sur qui sauter dans les parages, Vice vaquait à une énième occupation cheloue, et ses camarades de jeux étaient éparpillés parmi les nourrices à quémander des câlins, de quoi grignoter, une histoire... Bref, la zone totale. La loupiote était étalée, morose, jouant d'un petit caillou du bout de sa patte en poussant des soupirs. Bien, si personne ne daignait s'occuper d'elle, elle irait s'occuper elle-même de son côté... Et les dieux savaient si elle ne l'avait pas déjà fait un bon nombre de fois !

Il était normalement interdit pour un louveteau de son âge de s'éloigner des terres printanières, mais Herrade n'étaient pas de ceux qui écoutent sagement les recommandations, afin de les appliquer à la lettre. Elle était plutôt du genre à prendre la poudre d'escampette avant même qu'on lui rabâche ses droits et ses devoirs. Comme ça, elle pouvait toujours feindre l'innocence... Même si cette excuse ne pouvait se réutiliser à l'infini. Dans ce cas, il suffisait d'être suffisamment douée pour aller et venir à sa guise sans se faire repérer...

La gamine avait un don certain pour ce genre de choses, et il fallait reconnaître que son père n'était pas pour rien dans cet apprentissage. Il était bon pour sa progéniture qu'elle s'éduque au grand air après tout ! Forte de cette pensée, Herrade gambadait joyeusement à travers les plaines, sautillant de rocher en tronc et de butte en fossé. Rien ne lui faisait peur, et elle était assez grande pour retrouver sa route, donc no stress ! Elle serait rentrée bien avant le couvre-feu des autres minables.

Ses pirouettes la conduisirent en terres neutres ; elle avait le goût de l'aventure, mais elle n'était pas suicidaire au point de s'aventurer dans les territoires de ces bouseux d'automnaux et autres hivernaux renfrognés. Autant éviter les mauvaises surprises. Et puis elle appréciait le paradis de Miluiel, c'est papa qui l'avait amenée ici la première fois, et elle trouvait que ça ressemblait pas mal aux prairies fleuries du printemps. En cette belle journée ensoleillée d'été, quoi de mieux que de jouer à ramper et rouler dans les hautes herbes ?? En plus, il y aurait certainement des tas d'insectes à attraper...

Plusieurs heures s'écoulèrent ainsi sans que la petite ne se lasse de ses chasses aux papillons et roulades entre les herbes parfumées. Quand le soleil de l'après-midi brilla haut et fort, elle fit une pause pour s'abreuver au cours d'un tout petit ruisseau. Il n'y avait qu'un filet d'eau ténu, mais elle était pure et délicieusement fraîche ! Herrade lapait à cœur joie lorsqu'une odeur vint chatouiller son museau, lui faisant redresser la tête. Une brise légère lui portait l’effluve d'un loup, sans qu'elle puisse y distinguer une origine saisonnière. Pas de danger de tomber sur un ennemi, donc ! La vie était tellement simple quand on la voyait du bon côté.

L'occasion était trop belle pour qu'elle ne saute pas dessus - au sens propre et au figuré. La loupiote s'aplatit dans les hautes herbes, lissant sa crinière danse et blanche pour éviter qu'elle ne dépasse et ne fasse tache dans le décor coloré. Il lui fallait être discrète ! A pas de loups, suivant à la lettre les indications de son paternel, elle se faufila le plus silencieusement possible jusqu'à percevoir une silhouette un peu plus loin. Sa cible était là, en chair et en os ! Son cœur se mit à battre plus vite grâce à l'excitation, et elle se dandina sur place pour ajuster son saut. Il n'y avait rien qu'elle aimait davantage que sauter sur les gens pour les effrayer. Et en général elle y réussissait plutôt bien !

Ni une, ni deux, la printanière se ramassa sur elle-même puis détendit subitement ses petits muscles, bondissant par-dessus les fourrés comme une antilope. Toute habile qu'elle puisse être au saut, elle s'était cependant légèrement fourvoyée sur la distance qui la séparait de sa victime, aussi l'effet de surprise retomba comme un soufflé, tandis qu'Herrade s'aplatissait un mètre derrière le dos du loup qu'elle visait. Il y eut un bruit mat et quelques sons de cloches dans sa tête pendant plusieurs secondes, puis elle releva la tête, et darda son regard impitoyable d'enfant sur l'inconnu.

- BOUH !!

Qu'importe que la surprise soit ratée, il fallait quand même qu'elle soigne son entrée et les quelques miettes de sa dignité.

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 12:19


ft. Lathraíos & Herrade

BOUH !





°Ah les gosses ° Soupira t'il, amusé.

Il percevait la présence de cette mouflette depuis un moment déjà, mais il feignait l'inconscience et marchait tout droit, peut-être espérait t'il que la loupiote se fatiguerait de le suivre. 

°A c't'àge là, ça se distrait pour un rien°

Mais c'était sans compter sur la témérité apparente de la gamine, elle continua de le suivre sur plusieurs mètres avant de s'arrêter subitement.
Cela le surpris un peu, et il si dit qu'elle avait du trouver un autre papillon à pourchasser ou une fleur à admirer. Et il se félicita mentalement de ne pas avoir réagi à ses jeux puérils. Il ne savait que trop bien combien les marmots étaient collants lorsque l'on leur accordait ne serais-ce qu'une once d'attention. Il se contenta alors se continuer son chemin a travers les fleurs, Ces fleurs agaçantes qui chatouillaient ses coussinets sensibles et empêchaient son museau d'assumer ses fonctions correctement.
A vrai dire il ne s'attendait pas vraiment à ce que la petite femelle tente de lui bondir dessus, mais le fait qu'elle calcule mal son saut et retombe à un mètre de lui était tout bonnement hilarant ! 
Il refoula difficilement ses rires, même si il fut tenté de s'esclaffer quand celle ci balança :

- " BOUH ! "

Peut-être par pitié, peut-être par désir de prolonger un peu ce face à face ou tout simplement par gentillesse pure, il sursauta et lâcha

- " Eh oh ! ça va pas non !?! "

Il recentra alors son intérêt sur la petite, celle ci était de tout évidence printanière. Avait elle échappé à la surveillance des nourrices ? Mais avait elle simplement des parents ? 

-  " Dis moi mouflette, ou est ta maman ? Et que fais tu sur ce territoire toute seule ? Le territoire neutre peut-être dangereux tu sais ?


Il espéra secrètement qu'un tuteur se trouvait dans les parages, il n'avait aucunement envie de devoir traverser tout le territoire printanier, réputé pour ses veilleurs impitoyables...
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Dim 7 Aoû 2016 - 13:20

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Herrade se sentait comme une gourde, à plat ventre dans les hautes herbes, fixant l'inconnu de ses grands yeux inquisiteurs. Elle avait complètement loupé son saut... Vice aurait été là, il l'aurait charriée jusqu'à sa mort, au moins !! C'était toujours ça de gagné, il n'y avait qu'un seul témoin à sa déchéance... Elle fut tout de même surprise de sa réaction. Elle qui avait jeté un "bouh" misérable juste pour la forme, voilà qu'elle l'avait quand même un peu surpris, au point qu'il lui rétorque une des phrases qu'elle entendait le plus avec les menaces de punitions. Aha, eh ouais, elle était imprévisible, même dans son échec elle pouvait réussir à surprendre !! Ravie de cet effet, elle ne tarda pas à afficher un large sourire d'enfant espiègle.

- Haha ! T'as eu peur !!

En un clin d’œil, elle fut de nouveau sur pattes, s'ébrouant pour chasser les fourmillements dans ses muscles, causés par la chute et le contact chatouillant des herbes. Les questions de l'inconnu ramenèrent l'attention de la petite sur lui, cette dernière fronçant les sourcils en entendant l'appellation insultante envers sa personne.

- J'suis pas une mouflette, ça pue et c'est tout petit les mouflettes, mois j'suis grande !!

Il y avait bien évidemment tout un monde entre une mouflette et une mouffette, mais Herrade n'en savait rien, aussi prenait elle en considération ce qui passait à portée de sa compréhension. Elle entreprit de contourner le solitaire, bombant le torse et adoptant une démarche assurée de conquérante, bien que le haut de son crâne atteigne à peine le ventre de son interlocuteur.

- J'ai pas peur du danger. Papa m'a appris à me défendre, alors j'peux aller me promener toute seule !

Ravie d'avoir trouvé un public après ses jeux en solitaire, Herrade retrouva bien vite le sourire et s'arrêta sous le nez de l'inconnu, le détaillant sans aucune gêne.

- Tu veux que j'te montre comment j'me défends ? Une fois j'ai réussi à battre Vice, c'était ouf. Vice c'est mon frère, il est tout l'temps en train d'me chercher la bagarre !!

Posant son postérieur sans aucune grâce ni pitié pour les fleurs en dessous, la printanière scruta son vis-à-vis, plissant les yeux tout en poursuivant son examen détaillé.

- Eh, pourquoi t'as un bandeau sur les yeux ? Est-ce que tu peux voler avec tes ailes ?

C'était trop cool, elle allait pouvoir continuer à s'amuser avant de retourner à la tanière avec les autres morveux !

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 7 Aoû 2016 - 15:56


ft. Lathraíos & Herrade

BOUH !





- « HAHA ! T’as eu peur !!! »  Lança la petite avant de se relever souplement et de s’ébrouer. A l’écoute du dernier commentaire de l’aveugle, son pouls s’accéléra et  lâcha sur un ton piqué


-« J’suis pas une mouflette !, ça pue et c’est tout petit les mouflettes, moi j’suis grande ! »


Elle commença contourner le loup gris avec une démarche princière, ce dernier trouvait cela plutôt amusant, cette petite était vraiment un phénomène ! Son être tout entier dégageait cette défiance et cette assurance; à vrai dire, l'aveugle aurait aimé hériter de ces qualités. Elle se campa en face de lui avant de rétorquer :


-"J'ai pas peur du danger. Papa m'a appris à me défendre, alors j'peux aller me promener toute seule ! "


Lathraios rit un peu, décidément, elle ne manquait pas d'air la mouflette ! Et bizarrement, elle n’avait pas encore fait allusion à son bandeau, pourtant, c’était bien la première chose que les bambins remarquaient chez lui…


-«  Bien jeune fille ! Je ferais attention à l’avenir à ne par écorcher vos oreilles !


La demoiselle semblait détailler le grand loup gris à présent, elle resta muette quelques instants avant de reprendre :


-« Tu veux que j’te montre comment j’me défends ? Une fois j’ai réussi à battre Vice, c’était ouf. Vice c’est mon frère, il est tout l’temps en train d’me chercher la bagarre !!

Puis, elle s’assit en face de son interlocuteur, semblant le jauger avec application. Bien que d’un gabarit normal, L’aveugle était bien différent de ses compatriotes. Rien qu’à voir ses ailes duveteuses.

Après quelque nouveaux instants de mutisme la loupiote repris :


-« Eh, pourquoi t’as un bandeau sur les yeux ? Est-ce que tu peux voler avec tes ailes ? »


La curiosité de la petite le fit de nouveau sourire.

-« Ca ? » dit il en désignant l’étoffe qui enserrait sa tête et masquait son regard, " n’y prête pas attention. Quand à mes ailes, en effet, je peux voler avec… Mais montre moi plutôt comment tu te défends !"


A croire que le mâle était de bonne humeur, il aplatit son torse au sol et secoua son arrière main comme le ferait un chien pour jouer. Il semblait complètement décomplexé, pour sur, il n’aurait pas fait ça face à un autre loupiot ou adulte !
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Dim 7 Aoû 2016 - 16:35

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Ah, jeune fille, voilà qui était bien plus seyant ! Jamais encore on ne l'avait appelée ainsi, et cette nouveauté amena un immense sourire de satisfaction sur la frimousse d'Herrade. Sa queue battit l'air quelques instants à l'idée de raconter ça à son frère, il n'allait pas en croire ses oreilles ! Puis c'est vrai qu'elle était déjà grande, bientôt elle serait adolescente... dans sa tête en tout cas.

Contrairement aux indications du solitaire, la loupiote redoubla d'attention à propos de cet étrange tissu qui lui couvrait les yeux. Est-ce qu'il était aveugle ? Ou c'était un exercice super difficile pour aiguiser ses autres sens ?? Balèze ! Il faudrait qu'elle le tente un jour ! Elle finit tout de même par poser ses prunelles bicolores sur les ailes à l'apparence soyeuse, ouvrant de grands yeux. La printanière mourait d'envie de les toucher, glisser ses pattes dedans et les mordre pour ne plus les lâcher. Peut-être qu'elle pourrait réussir à lui attraper une plume !!

Mais elle n'eut pas le temps de mettre son plan à exécution, en face d'elle l'inconnu s'aplatit, la mettant au défi de se défendre. Ravie, Herrade imita sa position, se dandinant de même de l'arrière-train avec un éclat de rire. Elle fronça ensuite les sourcils, prenant un air féroce de gamine avec une idée derrière la tête.

- Haha, tu veux t'battre ?! J'vais te mettre la pâté !!

Ni une ni deux, la voilà qui bondissait, ses pattes tendues comme des ressorts la propulsant vers son adversaire. Pourquoi ne pas tenter le tout pour le tout, peut-être qu'elle pourrait réussir à atteindre les ailes de son adversaire !! Après tout il était aveugle, ça lui faisait un sacré handicap...

Bon, elle était déjà elle-même pas mal handicapée par son impétuosité, qui la faisait sauter sans vraiment se préparer et ainsi atterrir là où il ne fallait pas. Pour le coup, elle avait bien trop poussé sur ses petites pattes musclées, et survola carrément le loup ailé pour atterrir dans les herbes derrière lui. Grommelant quelques jurons bien sentis, elle s'en dépatouilla avant de sourire à nouveau, illuminée d'une idée de génie.

- Haha ! Technique de détournement du ninja !!

Il ne viendrait jamais à l'idée d'une optimiste écervelée de cet acabit qu'elle puisse échouer à sa manœuvre, surtout après l'avoir annoncée à voix haute, pourtant la printanière se remit debout en un éclair et bondit vers les pattes de l'ennemi, bien décidée à planter ses petites dents blanches dedans pour tenter de l'immobiliser.

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 8 Aoû 2016 - 12:47


ft. Lathraíos & Herrade

BOUH !





L'appellation qu'il avait employé pour désigner la petite avait semblé lui plaire ! Sa queue se mit à battre l'air et son pouls s'accéléra de nouveau significativement.

- " Haha, tu veux t'battre ?! J'vais te mettre la pâté !! "

A ces mots, la loupiote bondit en direction de l'aveugle, de dernier s'aplatit quelque peu au sol mais cela se révéla inutile du fait que sa jeune adversaire sauta un peu trop haut et l'évita de peu. Elle se réceptionna dans l'herbe haute et proféra des paroles quelques peu outrageantes surtout venus d'une loupiote de son age ! 

Lorsqu'elle acheva de se débarrasser des brindilles qui s'étaient insinuée partout dans son pelage, L'aveugle nota encore une  fois une accélération du rythme cardiaque de la petite

°Une idée brillante n'est il pas ?° pensa t'il alors qu'un sourire amusé se dessinait sur ses babines.

- " Haha ! Technique de détournement du ninja !! "


Sur ce, elle se remit d'un bond sur patte et se jeta sur le loup gris,, visant les pattes antérieures du lupin. Lathraios la laissa s'approcher, et lança sur le ton du défi :


- " Moi je connais quelque chose d'encore plus puissant ! Attaque chatouille !"

Et il attrapa la loupiote qu'il plaqua au sol et la chatouilla au point d'en rire lui même. Et quand il se retira à quelques mètres de la mouflette pour la laisser respirer, il ajouta :

- " Plutôt puissant non ? J't'apprends si tu veux " 

Et il accompagna sa remarque d'un sourire conciliant et amusé.
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Mar 9 Aoû 2016 - 12:16

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Ne prêtant aucune attention aux paroles de son adversaire, Herrade fonça tête la première dans ses pattes, tâchant de lui faire une prise grotesque pour le déstabiliser. Non seulement elle ne put pas le faire bouger d'un pouce, mais elle réalisa ensuite trop tard qu'elle était tombée dans un piège ! Se retrouvant plaquée au sol, elle gigota en tous sens, se démenant pour échapper à la prise sans y parvenir. Prise de colère, elle se mit à glapir et vociférer dans les oreilles de son bourreau.

- C'pas du jeu, tu triches !! En plus je crains pas les... j'crains pas les chat... hahaha arrêêêêêête !!!

Un mensonge, évidemment, Herrade avait beau détester qu'on la chatouille - marque de faiblesse d'y être sensible selon elle - elle ne put tenir bien longtemps et se mit à rigoler sous peu, se tortillant pour tenter d'y échapper.

Fort heureusement, son tortionnaire eut tôt fait de la relâcher, et elle reprit son souffle tout en se redressant, essuyant son museau d'un revers de patte. Bigre, pour un aveugle ou un malvoyant, il était quand même super fort !! En fait c'était comme si il y voyait parfaitement, il semblait être toujours au courant des mouvements de la louvette, même de ses intentions !

- Hinhin, tout l'monde la connaît c'te technique, moi j'dis qu'c'est une attaque de lâche ! Mais j'dois reconnaître qu'elle est efficace.

A nouveau, la petite s'assit en face du loup, le toisant avec la tête penchée sur le côté. Il était quand même pas mal fort pour un handicapé, mais y'avait sûrement un moyen de le surpasser... Elle y travaillerait à tête reposée en rentrant au printemps.

- En tout cas t'as de bon réflexes, pour un bigleux.

La question lui chatouillait les lèvres, mais après sa défaite, il lui coûtait un peu de fierté de quémander des conseils. Peut-être que son père en saurait un peu sur le sujet... Mais si il lui demandait comment cette idée lui était venue, il faudrait qu'elle lui raconte son escapade et sa rencontre, et il serait certainement peu ravi d'apprendre tout ça... Autant profiter de la présence du solitaire pour glaner quelques infos !

- Et heu... comment tu fais pour te repérer sans tes yeux ?

La printanière n'avait qu'une envie, qu'il lui enseigne une de ses techniques secrètes, qu'elle puisse s'entraîner à les appliquer par la suite !!

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 10 Aoû 2016 - 16:51


ft. Lathraíos & Herrade

BOUH !





HRP:
 

- " Hinhin, tout l'monde la connaît c'te technique, moi j'dis qu'c'est une attaque de lâche ! Mais j'dois reconnaître qu'elle est efficace. "

Dit-elle en reprenant son souffle. L'aveugle à présent de nouveau serein, prêt à continuer calmement sa discussion avec la petite printanière. La jeunette s'installa alors face à lui, le toisant de toute sa hauteur avec un intérêt apparent. Il sentait sur lui ses petits yeux insouciants de petite fille, qui ne semblaient pas satisfaits de ce qu'ils voyaient. Peut être que le lupin était devenu paranoïaque au fil du temps... Il se sentait perdre peu à peu son insouciance d'adolescent.

-" En tout cas t'as de bon réflexes, pour un bigleux. "

Lathraios s'esclaffa, n'importe quel autre aveugle de sa trempe l'aurait mal pris, mais le jeune lupin ne discernait aucune méchanceté pure dans ses paroles, il valait mieux en rire après tout ! Sur ce, il retira d'une traite l'étoffe qui couvrait son visage, dévoilant ses yeux gris orage.

- " Ouais... Ça se travaille ! Et puis, j'ai quelques années d'entrainement derrière moi. "

En réalité, le commentaire de la loupiote ne l'étonnait pas, le louveteaux sont curieux, et il savait être le premier concerné par cette vérité générale ! Il se redressa et se remit lestement sur pattes, comme prêt à reprendre sa route, même s'il se doutait qu'il n'en avait pas terminée avec la jeune printanière.

- Et heu... comment tu fais pour te repérer sans tes yeux ?


Il se retourna vers la loupiote, le regard un peu surpris. Au point ou il en était, il ne pouvait pas s'éclipser. 

- " Eh bien, disons que... J'ai l'habitude, et puis la nature nous a fait intelligents. Assez pour que le cerveau puisse s'adapter aux carences du corps. Et je dois dire que ... j'ai eu un bon mentor... Bien qu'il ai été la pire personne qu'il m'ai été donné de rencontrer."


- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Dim 21 Aoû 2016 - 12:39

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Ouais, c'était facile de faire le malin avec "quelques années d'entraînement" derrière soi... Herrade ne se contenterait certainement pas d'une réponse aussi simple ! Elle voulait des conseils, des astuces, des commentaires, quelque chose de tangible sur quoi s'appuyer pour copier... Enfin, pour s'entraîner elle aussi à détecter les mouvements sans la vue. Est-ce que c'était un sixième sens ou une aura invisible, quelque chose comme ça ??

Une fois ses élucubrations finies, la petite releva le nez vers son vis-à-vis, et se trouva estomaquée, les yeux ronds comme des billes. Il avait donc des yeux sous son bandeau ! Mais alors il pouvait voir ou pas ?? Quelle étrange couleur, elle en avait jamais vu des comme ça. Mais ils étaient pas aussi beaux que les prunelles dorées de son papa, ou les perles nacrées de Vice... Se redressant, la loupiote agita une patte sous le museau du loup ailé.

- Ah ouais, mais t'y vois quand même en fait ? Ou t'es vraiment aveugle ? Ou tu mets un bandeau pour t'entraîner tout l'temps et te mettre à l'épreuve ?

Si ça tenait qu'à ça, elle se dégoterait bien un bout de tissu ou quelque chose pour obstruer sa vue !! Un morceau de rideau du château hanté pourrait faire l'affaire... Si il était pas trop moisi. Elle y songerait la prochaine fois ! Le mouvement de son vis-à-vis la fit se redresser aussi, et elle bondit pour se placer devant lui, voulant nuire à toute tentative de fuite. Comment pourrait-elle être satisfaite avec des réponses aussi vagues ?? Sa curiosité était bien piquée à présent !!

- Pourquoi la pire personne ? Il t'a fait quoi ? Et il t'était arrivé quoi ? Ça fait combien d'temps que t'y vois plus ? Tu crois que moi aussi j'pourrais développer mes carences ?

Elle n'avait pas compris tout ce qu'il lui avait dit, mais ça n'empêchait pas un flot de questions de sortir de sa petite bouche à la voix claire mais un peu rêche. La printanière n'avait aucune envie qu'il parte, elle voulait des réponses à ses interrogations et elle les aurait ! Puis si elle pouvait glaner quelques conseils au passage...

- C'est quoi ton nom au fait ? Moi j'm'appelle Herrade !!

Toute contente, elle se tint bien droite devant lui, attendant qu'il se présente à son tour. Il avait l'air cool ce loup, ça changeait de certains pénibles ou mous du slip du printemps !

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mar 30 Aoû 2016 - 20:54


ft. Lathraíos & Herrade

BOUH !





Comme il s'en doutait, la petite ne semblait pas prête à le laisser partir ! Et elle embraya sur un nouveau flot de question.

- " Ah ouais, mais t'y vois quand même en fait ? Ou t'es vraiment aveugle ? Ou tu mets un bandeau pour t'entraîner tout l'temps et te mettre à l'épreuve ? "


Il rit un peu

- " Mais je n'ai pas besoin d'un bandeau pour me mettre à l'épreuve, je suis aveugle depuis toujours. "

Ce commentaire s'accompagna d'un sourire franc. Sa voix avait un timbre assez doux, calme. Il s'arrêta quand la petite femelle lui barra la route, il fit cela instinctivement, à vrai dire quand on observait Lathraíos, on ne se rendait même pas compte qu'il était aveugle, tellement il était fluide dans ses actions ...


- " Pourquoi la pire personne ? Il t'a fait quoi ? Et il t'était arrivé quoi ? Ça fait combien d'temps que t'y vois plus ? Tu crois que moi aussi j'pourrais développer mes carences ? "

Il soupira, comment expliquer à une mouflette les ravages qu'un seul loup avait pu lui faire. Comment expliquer à une mouflette que quelqu'un à qui vous avez offert votre confiance la plus profonde vous demande un jour de choisir entre les deux personnes que vous chérissez le plus dans ce bas monde...
Dans l'incapacité de répondre à sa propre question il se contenta de quelque mots.

- " Ce loup là, il m'a fait des choses qu'il serait inapproprié d'expliquer à une loupiote, bien que déjà grande . " Précisa t'il avant de continuer " Je crois que mes yeux n'ont jamais eu la chance de jouer un rôle dans ma vision...  Quand à tes carences ...  Je pense pouvoir t'aider, mais ça demande de la pratique constante !"


Il sentait le regard avide de la loupiote posé sur lui. Il aurait certainement du mal à lui apprendre à "voir" comme lui... Mais après tout pourquoi pas ! Soudain une idée pernicieuse germa dans sa tête. La loupiote se tenait droite comme un I face à lui, ça paraissait tellement facile...


- " C'est quoi ton nom au fait ? Moi j'm'appelle Herrade !! "

Un certain sourire commença à germer au coin de ses lèvres...

- " Herrade, joli nom ! Moi je suis Lathraios. "

Soudain il tourna la tête vers le vide et afficha un rictus de terreur.


- " Herrade ! Attention derrière toi ! "

Bien sur, il n'y avait rien derrière elle mais il profita de ces quelques instant pour lui attacher l'étoffe autour des yeux.

- " Première leçon demoiselle printanière ! Attrape-moi ! "


A ces mots, il commença à s'éloigner doucement en marquant bien chacun de ses pas.
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Lun 19 Sep 2016 - 13:51

http://runedraconis.deviantart.com/
HRP :
 

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

A priori, recevoir une avalanche de questions ne dérangeait pas outre mesure son interlocuteur, ce en quoi Herrade était fort aise. Il semblait plus s'en amuser qu'autre chose, ce qui arrangeait bien l'impertinente qui ne se tarissait jamais d'interrogations diverses et variées. Elle ouvrit bien grand ses - grandes - oreilles pour capter les moindres mots du solitaire.

Aveugle depuis toujours ? La printanière n'en revenait toujours pas. Il paraissait évoluer avec tellement de naturel qu'une partie d'elle-même restait persuadée qu'il avait fait de discrets trous dans son bandage, et qu'il pouvait voir au travers ! Elle qui ne jurait parfois que par ses yeux, faute d'avoir connu une autre situation, avait bien du mal à s'imaginer qu'il soit possible de se déplacer aisément sans la vue...

Le soupir de son interlocuteur la ramena au temps présent, hors de ses réflexions. Visiblement il avait une épine dans son passé, et il ne lui en dirait pas beaucoup plus que ça. La demoiselle restait sur sa faim, mais ne s'avouait pas vaincue pour autant. Qui sait, elle aurait peut-être l'occasion de lui reposer la question plus tard, et cette fois il lui raconterait ! Le fait qu'il lui ait précisé qu'elle était déjà grande était toutefois fort plaisant...

- Ouais tu pourrais m'aider ?? Trop cool ! J'suis une battante moi ça m'fait pas peur de m'entraîner, j'm'entraîne déjà tous les jours !!

Ce qui en soi n'était pas faux, toute seule ou avec son père, elle consacrait toujours un moment de sa journée à repasser ses acquis ou travailler sur de nouvelles tactiques, que ce soit en combat, en chasse ou autre. Elle se servait parfois aussi du jeu pour s'entraîner tout en s'amusant, embrigadant ses camarades printaniers, quand ils ne flanchaient pas dès les premières minutes... Le compliment sur son nom la fit sourire de plus belle, et elle allait répliquer que le sien était par contre vachement bizarre, lorsqu'il poussa un cri, affichant une mine effrayée.

- Quoi derrière, qu'est-ce qui s'passe ??

En un bond, elle avait fait volte-face et scrutait les environs, les sens en alerte. Mais y'avait rien derrière, qu'est-ce qu'il racontait l'autre ? Faut croire qu'il était vraiment aveugle ! Mais elle n'eut même pas le temps de se moquer qu'une étoffe sombre venait lui barrer la vue.

- Eh !! Mais qu'est-ce que..!

- " Première leçon demoiselle printanière ! Attrape-moi ! "

Dressant ses grandes oreilles, Herrade fut à la fois ravie et toute excitée, un grand sourire se peignant sur sa frimousse. C'était un peu effrayant de se retrouver soudain dans le noir - pas vraiment l'obscurité profonde, elle apercevait la luminosité du soleil derrière le tissu - mais ça la stimulait encore plus ! Percevant les dernières bribes de voix et les pas de Lathraíos derrière elle, la gamine se retourna, chancela quelques instants. Hola, même son équilibre se trouvait affecté ! C'était vraiment bizarre ! Puis, désireuses de toucher son adversaire avant qu'il ne s'éloigne trop, elle se ramassa sur elle-même et fit un grand saut droit devant.

Bien évidemment, elle n'eut droit qu'au contact brutal du sol sur lequel elle roula ; ce n'est pas en sautant au hasard qu'elle mettrait la patte sur son coach, elle devait se concentrer davantage ! Secouant la tête pour y voir un peu plus clair - intérieurement en tout cas, haha - elle inspira profondément en tendit l'oreille. En fait, c'était comme un jeu, elle faisait souvent ça avec Vice ! Elle devait faire attention aux moindres bruits pouvant indiquer la présence de sa cible. La printanière tâcha de faire le vide et de rester silencieuse - chose ô combien rare chez elle - et porta tous ses sens sur ce qui l'entourait. Elle perçut des bruits auxquels elle n'avait encore jamais prêté grande attention : le bruissement doux des herbes, la musique crissante des insectes, la brise légère qui remuait les branches des buissons... C'était tout. Pas de traces - sons - de Lathraíos. Légèrement vexée et perdant un peu patience, elle tourna la tête de droite à gauche, faisant quelques pas avec une mine boudeuse.

- Bon, c'pas du jeu si tu fais aucun bruit !!

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 5 Jan 2017 - 1:40


ft. Lathraíos & nom

Voyons si tu es déjà capable de me toucher petiote !




 
HRP:
 

L’aveugle eut une ébauche de sourire. Les protestations de la loupiote éveillèrent chez lui un sentiment qui se rapprochait de ce qu'il ressentait durant ses longues séances d'entraînement en compagnie de son vieux mentor, Keos. Cette indignation et cette frustration...

°Mais tu fais pas d'bruit ! Comment j'peux savoir où t'es moi ? J'suis aveugle au cas où t'aurais oublié !°


Le mâle se trouvait approximativement à 5 mètres de Herrade et se tenait complètement immobile, cherchant une manière d'attirer son attention. Il finit par s'approcher à pas de loup -huhu, le terme est on ne peut plus adapté !- de la loupiote en respirant profondément et en marquant bien chacun de ses pas. Au moment de se glisser derrière elle, il en profita même pour la frôler du bout de la queue !

Il s'éloigna de nouveau de la loupiote, afin de la laisser le chercher un peu, non sans frôler l'herbe aux alentours de la patte ou frappant doucement le sol afin d'envoyer des informations  Herrade. Mais rapidement, il eut envie d'augmenter quelque peu la difficulté du jeu... Il continuerait à faire des légers sons afin de l'attirer mais il resterait en mouvement constant, afin de brouiller sa piste. Il sentait en effet que la petite commençait à comprendre son jeu...

Ni une ni deux, il bondit sur ses pattes et lança :

-"Ça va ? pas trop perdue ? Fais gaffe, on pourrait te retrouver en territoire hivernal si tu continues de t'éloigner ainsi !"

et sa pique s'accompagna d'un rire calme et cristallin. Bien qu'il ne pensait pas ce qu'il disait, d'ailleurs, il trouvait que la mouflette s'en tirait pas trop mal, il se doutait que son commentaire ferait redoubler l'ardeur d'Herrade à poursuivre l'Aveugle. 

Le grand gris s'amusait à tourner autours d'elle, il faisait un tour dans un sens, puis faisait promptement demi-tour avant de s'éloigner un peu d'elle et de décrire un semblant de tracé variable autours de la petite louve...

Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas amusé à ce point, et qui plus est, avec un enfant !
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Jeu 5 Jan 2017 - 12:30

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Pendant un moment, Herrade fut tentée de s'assoir et de rester là à bouder. Il trichait, c'était pas sympa d'sa part ! Elle avait jamais été aveugle elle, comment elle pouvait le trouver si il la guidait pas un minimum ?? Au moment précis où elle allait mettre son plan boudeur à exécution, elle réalisa qu'elle entendait Lathraíos bouger... mais elle n'y avait pas prêté attention, habituée qu'elle était de ces sons ! Maintenant elle pouvait aussi sentir des vibrations dans le sol, au fur et à mesure qu'il s'approchait. Instinctivement, les oreilles de la gamine s'orientèrent vers le gris, et son museau ne tarda pas à suivre, gueule entrouverte.

- Hmmm...

A ce moment, quelque chose lui chatouilla les côtes, et elle sursauta violemment en faisant un bond de côté, poussant un cri de surprise. Waow, elle n'avait pas réalisé qu'il était aussi près !!

- Eh !!

Sous son masque d'obscurité, la printanière plissa les yeux. Elle devait se concentrer davantage et s'investir à fond dans l'exercice si elle voulait parvenir à quoi que ce soit. Retrouvant son calme, elle se tint parfaitement immobile, l'ouïe en alerte. En inspirant profondément, elle cherchait aussi à détecter l'odeur de son coach, qu'elle percevait quelque part autour d'elle. Il se déplaçait en laissant des indices bruyants sur son passage... Herrade se mit en mouvement à son tour, avançant précautionneusement pour ne pas se gameler à nouveau, guidée par les quelques signes envoyés par l'aveugle. Sans hâte, elle faisait un pas après l'autre, s'orientant de plus en plus rapidement au fur et à mesure qu'elle parvenait à mieux décrypter les signaux. Bientôt, elle détermina qu'elle collait assez bien au train du gris, et un sourire revint soulever ses babines. Cool, c'est donc comme ça qu'il pouvait se déplacer ??

- "Ça va ? pas trop perdue ? Fais gaffe, on pourrait te retrouver en territoire hivernal si tu continues de t'éloigner ainsi !"

Herrade tiqua, surprise. Mince, elle était persuadée qu'il était un peu plus loin devant, sur sa droite, mais voilà qu'elle l'entendait derrière elle à présent ! Ce loup bougeait plus vite qu'un serpent... Mais pas de quoi l'arrêter ! Dans un demi-tour vif, la gamine s'élança à nouveau. Elle n'y aurait jamais cru, mais au final, elle arrivait même à percevoir un peu son environnement... Elle entendait le bruissement des hautes herbes avant de les atteindre, appréhendait avec plus de facilités les pierres et quelques racines qui lui tendaient des pièges. Le plus dur à présent était de mettre la patte sur le gris !

- Tu perds rien pour attendre !!

Elle avait entendu son rire un peu plus tôt, et évalué sa position, mais il ne cessait de changer de place, et il s'était fait bien plus discret que tout à l'heure... Cependant, Herrade avait - pour une fois - la chance de disposer de grandes oreilles, et leur découvrit une sensibilité tout à fait plaisante pour ce qui était des bruits très légers... A présent, ces deux gyrophares étaient sans cesse en mouvement, parvenant à isoler les pas du solitaire sans prendre garde aux bruits que pouvait créer la printanière elle-même. Elles pointaient de plus en plus fréquemment vers le grand gris, orientant par-là même leur propriétaire vers son coach, de plus en plus près.

Personne ne s'étonnera d'apprendre que la patience n'est cependant pas une vertu de la demoiselle. Elle était fière de ses quelques progrès, après de multiples tâtonnements, mais ce qu'elle voulait surtout, c'était attraper Lathraíos pour gagner le jeu. Mais attention ! Pas question cette fois d'atterrir dans la poussière, elle en avait assez mangé pour la journée... Il fallait qu'elle soit prête et agisse au bon moment !

Si ce que ses quelques repères lui indiquaient était juste, ils tournaient grosso modo en rond depuis tout à l'heure, dans un sens puis dans l'autre, sans jamais vraiment s'éloigner du point central, ou bien très légèrement. Il lui fallait donc prévoir quelle pourrait être le prochain revirement du gris, et c'était pas simple parce qu'il y mettait du cœur le bougre ! En tendant une patte un peu plus loin, pour une fois, la printanière sentit comme une caresse sous ses coussinets. Le duvet d'une plante, ou peut-être des poils... A présent elle sentait l'odeur de son coach juste à côté d'elle ! Elle y était presque !

Son sourire s'accentua tandis qu'elle accélérait ses mouvements. Un miracle qu'elle ne se soit pas encore pris les pattes dans quelques choses ! La course-poursuite devint plus précipitée, puis elle opta pour la charge finale. Lath' venait de changer de direction, il était droit devant, c'était le moment !

- Hiiiyyyyaaaaaa !!

La morveuse donna tout ce qu'elle avait dans ce saut, jouant sur sa rapidité et l'effet de surprise. Quelle ne fut pas sa joie lorsqu'elle sentit la douceur d'un pelage sous ses coussinets ! Redressant fièrement la tête - peu importe dans quel sens ou comment elle avait atterri sur son maître, au moins elle l'avait attrapé - elle souleva le bandeau d'une patte pour se libérer un œil, qu'elle dut cligner pour s'adapter à la luminosité ambiante.

- J'ai réussi !!

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 5 Jan 2017 - 19:10


ft. Lathraíos & Herrade

Voyons si tu es déjà capable de me toucher petiote !




L'aveugle s'étala presque sous la violence de choc et s'esclaffa.

-"J'ai réussi !!" Fit-elle, triomphalement.

Il se redressa calmement. Avec un sourire au coin des lèvres

-"Ok, ok... Pas mal, tu te débrouilles. On dirait que tu as l'ouïe fine !"

Il s'étira un peu et bailla un long coup, assommé par la chaleur inhabituelle. Le grand gris respirait calmement, son jeu avec la louvette ne l'avait nullement fatigué, même sous le soleil déclinant de l'après-midi. Néanmoins, il était anormalement apathique et ses mouvements étaient moins précis et rapides que d'habitude. Il secoua brièvement la tête, afin de sortir de cet état inhabituel. Il se redressa, et s'ébroua, sa tête dépourvue de masque sentait le vent de manière assez piquante, pas pour autant désagréable, mais assez surprenante. En réalité, l'air ne bougeait pas comme il devrait, et cela déstabilisait quelque peu l'Aveugle.

-"Cependant; ton ouïe n'est pas la seule adjuvante, tous les éléments terrestres peuvent t'aider à te repérer. L'air, l'atmosphère, la température, les odeurs te permettent de voir le monde autrement..."

Son visage était très calme, détendu. Il inspirait confiance. Cependant, son calme s'avéra être de courte durée. Rapidement un long bourdonnement envahit son crâne, bourdonnement qui s'amplifiait de seconde en seconde, finissant par lui arracher un grognement sourd. Ce bourdonnement finit par se tarir comme il avait commencé, doucement en decrescendo. Puis le silence.
S'ensuivit une série de sons horribles, les battements de cœur de la loupiote suramplifiés, sa respiration, les palpitations de son sang dans ses veines. Tout cela lui déchirait les tympans. 
L'Aveugle s'était aplatit sur le sol, les pattes avant rabattant ses oreilles contre son crâne afin de bloquer ces sons horribles qui le brûlaient.
Il grinça des dents et se tordit de douleur à même le sol. Il parvenait à entendre les voix des loups à plusieurs kilomètres !
Le gris ne put s'empêcher de pousser un hurlement, hurlement qu'il pensait lui arracher les tympans de nouveau, mais paradoxalement, il ne l'entendit pas. Il n'entendait rien. Les sons avaient disparu, complètement, comme si tout était revenu à la normale, à un détail près, il n'entendait plus rien. L'atmosphère était complètement opaque.

Lathraios était vraiment Aveugle cette fois.
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Jeu 5 Jan 2017 - 23:02

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Triomphante, Herrade se laissa glisser le long du dos de son coach, savourant sa victoire. Le bandeau était toujours à moitié sur son museau, lui donnant l'air d'un pirate miniature au sourire espiègle. Le commentaire de Lathraíos lui fit bomber le torse, et elle parada quelques instants sous son nez, tête haute.

- Un peu qu'j'ai l'ouïe fine, c'tait pas si dur de t'entendre te déplacer en fait, hin hin...

Tandis qu'à côté d'elle l'aveugle s'agitait sous les derniers rayons de la journée, la gamine entama une petite danse de la joie, sautillant sur place. Elle aurait bien entonné un hymne à sa gloire, mais curieusement aucune parole ne lui venait... tant pis, elle ferait sans. Elle se contenta donc de chantonner bouche fermée, jusqu'à ce que le maître reprenne la parole, attirant de nouveau son attention.

- "Cependant, ton ouïe n'est pas la seule adjuvante, tous les éléments terrestres peuvent t'aider à te repérer. L'air, l'atmosphère, la température, les odeurs te permettent de voir le monde autrement..."

Adju... vente ? Kewah ? Un instant perplexe, Herrade fronça légèrement les sourcils avant de hausser les épaules. Mieux valait se concentrer sur le reste de la phrase, ce qu'elle fit avec une mine sérieuse, regardant autour d'elle tandis que le gris énumérait les différents éléments. Waw, plein de choses pouvaient la guider sans la vue alors ? Elle se rappelait avoir fait attention aux sons, aux vibrations du sol, aux odeurs autour d'elle, mais la température ou... l'atmosphère... C'est-à-dire qu'elle ne saurait même pas dire comment on pouvait ressentir ce que c'était que l'atmosphère. Bon, il y avait donc encore beaucoup de choses à travailler...

Le regard perdu dans les environs, les méninges sous la crête blanche turbinaient pour identifier les éléments qui pouvaient aiguillonner ses sens lorsqu'elle était privée de sa vue, découvrant la prairie sous un jour nouveau.

- Ah oui tout ça à prendre en compte... 'Doit falloir du temps pour pouvoir détecter autant d'choses ! Tu crois qu'j'pourrais y arriver en m'entraînant chaque jour ? Ou est-ce que c'est possible de les percevoir même quand on y voit bien ?? Mais du coup est-ce que c'est efficace... Hm, moi j'pense que oui, mon papa m'a déjà dit qu'il fallait toujours faire attention à tout, quand on chasse ou dans un combat par exemple ! Et mon papa il est très fort pour ça, bon il est pas aveugle mais c'est quand m...

Lancée dans son monologue, le changement d'attitude du solitaire n'avait même pas frappé Herrade, qui sursauta violemment quand il poussa un grognement. En le découvrant à terre, elle en resta muette de stupeur, les yeux exorbités et la mâchoire pendante, horrifiée. Il semblait en proie à une vive douleur et gesticulait sans cesse dans la poussière.

- Lath', qu'est-ce qui s'passe ?? Qu'est-ce qui t'arrive ??

Surprise par le brusque revirement de situation, la gamine ne savait que faire. Était-ce une nouvelle farce de son coach..? Non, sa souffrance avait l'air bien trop réelle pour qu'elle puisse penser à une supercherie. Mais alors quoi ?? A l'instant il était à côté d'elle et tout allait bien, mais voilà qu'il se roulait au sol en se tenant les oreilles !! Les oreilles..?

- Tu euh... tu t'es blessé aux oreilles ?? Un insecte t'as piqué ?

La printanière se rendait bien compte de la futilité de ses questions, mais elle ne savait comment réagir autrement. Puis elle se mit enfin à réfléchir, et réalisa que beugler de sa voix de crécelle à côté de quelqu'un qui semblait souffrir des tympans n'était pas vraiment charitable, encore moins utile... Inquiète, elle fit quelques pas, oreilles basses, pour contourner l'aveugle et tenter de s'approcher un peu. Elle devait se faire violence pour retenir sa langue alors que l'angoisse lui tordait les tripes. Les hurlements de Lathraíos lui glaçaient le sang et lui coupaient les pattes, qui se mirent à trembler.

Puis soudain, plus rien. Le calme sembla revenir, en tout cas le solitaire avait cessé de s'agiter. Le cœur battant à tout rompre, Herrade gardait les yeux fixés sur lui, puis ôta doucement le foulard qui lui tombait sur le front. Que faire à présent ? Il ne bougeait plus..! Avec moult précautions, la petite s'approcha de la tête du mâle, puis encore plus doucement, poussa son museau d'une patte légère.

- L-Lath'... est-ce que ça va ?

Encore une question idiote, mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle se sentait totalement impuissante face à cette situation, et se sentait encore toute tremblante, craignant la réaction du gris si jamais survenait une nouvelle crise. Devait-elle aller chercher de l'aide, ou rester ici à le veiller ?? A sa grande surprise, la printanière se découvrit quelques larmes dans les yeux et la voix chevrotante, se sentant perdue quant à la décision à prendre, et aussi terriblement soucieuse du sort de ce solitaire, qu'elle ne connaissait pourtant que depuis quelques heures.

- Lath', qu'est-ce que je dois faire, comment je peux t'aider ??

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 9 Jan 2017 - 20:53


ft. Lathraíos & Herrade

Derrière le voile opaque, caché








L'Aveugle se redressa doucement, le cœur battant à tout rompre, il sentait son cœur mais ne l'entendait pas. Il se mit debout, sentit se muscles se tendre et son sang battre dans ses veines mais ce dernier était silencieux comme les pierres. Et alors que l'incompréhension laissait place à la terreur, terreur profonde et ancrée au fond de lui, terreur qui le hantait depuis toujours; il se mit debout avec peine et lança à Herrade, sans savoir exactement si sa voix était aussi rauque qu'il le pensait :


-"Ne t'inquiètes pas. Je vais bien. Seulement un peu sonné.


Il ignorait pourquoi il lui avait dit cela ainsi. Sonné ? Il n'était en aucun cas sonné ! Il était en possession de tous ses esprits. Il voulait la rassurer voila tout !


Levant la truffe en l'air, il chercha à trouver quelques repères, et heureusement, sa mémoire rodée avait déjà cartographié les alentours, un arbre à quatre heures, un rocher face à lui à à peu près huit mètres, une mini-colline à onze heures lointaine de peut-être six-cent mètres...


Contrairement à ce qu'il avait cru, son ouïe seule s'était évaporée, sa sensibilité aux mouvements de l'air ne s'était pas érodée. Heureusement pour notre aveugle !


Il respira encore une longue goulée d'air, il cherchait ... Il ne le savait point. Quelqu'un ? Non, quelque chose. De l'eau par exemple. Il lui fallait se remettre les idées en place. Et fort heureusement, une odeur d'eau se distingua au milieu de l'écheveau d'odeurs.


-" Suis-moi si tu le souhaites Herrade, je vais simplement au point d'eau là-bas"


Il espéra ne pas avoir traumatisé la loupiote, peut-être avait-il gueulé après tout, il n'en savait rien. Et sa petite crise avait peut-être été assez terrifiante pour une gamine.


Il s'avança prudemment, se contentant de suivre le ruban d'odeur qui se découpait de l'obscurité bien plus lourde et inquiétante que jusqu'à lors. Trébuchant bêtement sur des pierres sur lesquelles il n'entendait pas la résonance de ses pas.


La terreur était encore là, bien ancrée dans son estomac, le faisant peser des tonnes. Mais s'ajouta peu à peu à elle la colère. Puis l'incompréhension.

°Pourquoi moi ? Parce que j'ai déjà eu trop de chance ? La nature m'a fait aveugle ! Comme si ce n'était pas un handicap suffisant !°





Mais il relégua ses sentiments profondément en lui-même, comme il savait si bien le faire. Il venait de percevoir la masse d'eau face à lui. Son odeur rassénérante et  rassurante le porta jusqu'à la surface de l'eau. Il plongea son museau -Ou tout du moins, se l'écrasa- dans les petits graviers qui tapissaient le fond peu profond du point d'eau. Il releva promptement la tête et poussa un couinement piteux, qu'il devina lorsqu'il traversa la barrière de sa gorge. Il émit un grondement de colère profonde et s'avança de quatre pas avant de répéter l'opération précédente. Son menton et sa truffe abîmés le dérangeaient mais il ne leur accorda aucun crédit.




La tête toujours plongée la matière douce et ouatée, presque reposante, il se sentit étonnamment apaisé, ses poumons gonflés à bloc, prêts à exploser. L'espace de quelques instants, il se sentit étrangement puissant, comme si il pouvait soudainement rester une heure la tête dans l'eau, comme si ses yeux, semblables aux jambes frêles et abîmées d'un paraplégique, pouvaient soudainement se remettre à fonctionner. Ce sentiment grisant l'enivra, même si il battait convulsivement des cils et que ses moignons oculaires de percevaient encore et toujours que le néant. 




Puis vint le temps de l'acceptation. Lové dans son alcôve, il finit par concevoir que son ouïe avait peut-être disparue à jamais. Il ne donnait pas cher de sa peau pensa t'il avec une certaine ironie. Il avait paradoxalement cru que l'eau lui rendrait l'esprit mais que nenni. C'en était fini de lui. l'Aveugle pouvait se laisser mourir.


C'est probablement ce qu'il aurait fait si il n'avait pas perçu un léger son. Très léger, semblable à un battement de cœur. Son coeur. Un coeur à l'agonie qui semblait lui crier de vivre. Qui l’exhortait à lever la tête, à se sortir de ce doux poison. 


Il desserra l'étreinte de sa cage thoracique et échappa à l'élément liquide dans un grand mouvement de tête, buvant de nouveau l'oxygène avec un plaisir incomparable. Éclaboussant la loupiote au passage. De nouveau, il sentit le vent sur sa tête et dans sa fourrure. Il traversait ses poils et ses plumes, lui procurant un sentiment tout neuf, une sorte de triomphe sur sa mère Gaia.


Il s'assit dans l'eau quelques instants, le regard perdu dans le vide, les tympans encore roulés dans l'ouate. Il retrouvait doucement les sons vitaux de sa petite compagne, et sa respiration rapide l'éveilla comme un long sifflement. Il se leva et fit quelques pas incertains vers Herrade.


-"Désolé. J'espère ne pas t'avoir fait peur; d'ailleurs, je t'avoue que j'ai moi-même eu peur sur ce coup là !"

- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Herrade
Spring is my life
Herrade
Race : Loup/louve
PUF * : Runy ☸
Féminin
Messages : 300
Date d'inscription : 05/08/2016
Âge : 25

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
A l'abordage !! [Lathraíos] Left_bar_bleue10/1000A l'abordage !! [Lathraíos] Empty_bar_bleue  (10/1000)
En couple ?: NIET
Jeu 12 Jan 2017 - 21:17

http://runedraconis.deviantart.com/

A l'abordage !!
ft. Lathraíos

Lorsque Lath' se redressa, la petite sursauta, reculant d'un pas. Ses grands yeux effarés le scrutaient toujours avec avidité, inquiète qu'elle était de son état. Il ne semblait pas tout à fait remis de sa crise, mais comment pouvait-elle l'aider ?? La printanière se sentait bien impuissante, et malgré les quelques mots de l'aveugle, sentit sa gorge se serrer en le voyant se mettre en marche. Bien évidemment qu'elle l'accompagnait !! Elle lui collerait au train jusqu'à ce qu'elle soit sûre qu'il était parfaitement sur pattes !

Rien que sa manière d'aspirer l'air à grandes goulées la mettaient mal à l'aise, il avait l'air de suffoquer, prisonnier de quelque chose... Et pourquoi ne lui en disait-il pas plus ?? Il répondait à peine à ses questions !! En le voyant tituber à moitié jusqu'au point d'eau, Herrade fronça les sourcils. Il était bien différent du maître silencieux qui lui enseignait à peine quelques instants auparavant les arcanes du déplacement sans la vue... Il était déjà aveugle, avait-il perdu quelque chose de plus ? Le sens de l'équilibre ? Ou bien il s'était évanoui, à cause de la chaleur ?? De plus en plus désemparée, la loupiote le suivait sans perdre de temps, son foulard dans la gueule. Elle poussa un petit cri quand il s'enfonça le nez dans la poussière et gémit.

- Qu'est-ce qui cloche Lath' ?? T'as failli t'péter les dents !

Acune réaction. Tandis que le lupin gris s'avançait vers l'eau - pour de bon cette fois - la printanière resta sur place, arquant le sourcil. Minute ! Est-ce qu'il l'ignorait délibérément, ou bien il était devenu... sourd ? Mais comment c'était possible ?? Est-ce que ça pouvait arriver comme ça en un éclair, sans prévenir ?? Car c'était bien ce qui venait de se passer ! Un long frisson insinua un froid glacial dans la nuque de la loupiote, qui s'ébroua pour chasser la sensation désagréable. Est-ce qu'il était possible qu'elle devienne aveugle comme ça, d'un coup..?

Histoire de chasser ces idées sombres, elle vint se poster non loin du solitaire, le couvant toujours de ses prunelles bicolores, que l'inquiétude rendait plus brillantes. Lath' allait-il redevenir comme avant ? Pouvoir entendre à nouveau ? Une vie sans lumière ni sons... quelle triste existence. Herrade en concevait une grande peine pour son coach, qu'elle commençait à beaucoup apprécier. La nature pouvait-elle se montrer aussi injuste ?! Maiiiiis, minute, ça faisait combien de temps qu'il avait la tête sous l'eau là ??

- Heuuuu Lath' ??

Merde, c'est vrai qu'il pouvait pas l'entendre !! La printanière s'apprêtait à lui donner un coup de patte lorsque l'aveugle émergea, inspirant avidement l'air neuf qui s'offrait à lui, et causant une nouvelle attaque à son apprentie.

- Mais bordel assez avec les surprises !!

Secouée et trempée, la voilà à présent sur le popotin, dardant deux yeux perplexes sur le grand loup. Y aurait-il un nouveau revirement ?? Quelle était la prochaine étape ? Il allait se transformer en dragon, ou quelque chose du genre ?? Pitié assez avec les émotions !

Le solitaire était lui aussi assis, le cul dans la flotte, ce qui ne semblait pas le préoccuper outre mesure. Est-ce qu'il avait aussi perdu le sens du toucher..? A moins que ce soit le cadet de ses soucis... Non, curieusement il semblait plutôt renouer avec la réalité, et finit même par se lever et faire quelques pas vers son apprentie qui n'avait pas bougé d'un iota, la patte sur le coeur.

-"Désolé. J'espère ne pas t'avoir fait peur; d'ailleurs, je t'avoue que j'ai moi-même eu peur sur ce coup là !"

En un instant, la gamine était sur pattes et fonça tel un boulet de canon sur le gris, lui shootant volontairement dedans. Elle releva le museau et renifla les fluides qui tentaient de s'en échapper, tandis que ses yeux se voilaient à nouveau sans qu'elle puisse contrôler quoi que ce soit.

- Ne pas m'avoir fait peur ?? J'ai flippé comme c'pas permis !! J'me suis posé mille questions dont j'avais pas la réponse et j'pouvais rien faire pour t'aider alors que t'étais comme en transe, et t'avais l'air d'avoir mal mais je savais rien et c'était horrible !!

Curieusement, beugler comme une truie et donnant de ridicules coups de pattes aux antérieurs de Lath' la soulagea plutôt pas mal, aussi sa diatribe finie elle laissa sa tête retomber contre le poitrail du gris, poussant un soupir. Merde, ça lui ressemblait pas d'se mettre à chialer pour si peu ! Elle le connaissait que de cet après-midi en plus... Mais c'tait pas une raison, nom d'une chouette ! Redevenue petit enfant, la loupiote releva le menton vers son coach. C'était bizarre de le voir sans son bandeau. Lui au moins ne verrait pas le spectacle affligeant que devait présenter son visage mouillé de larmes et la morve à la truffe. D'une petite voix rauque, elle poursuivit après quelques reniflements.

- T'es vraiment sûr que ça va mieux maintenant..?

© Runy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 10 Fév 2017 - 14:03


ft. Lathraíos & Herrade

Une nouvelle cicatrice vient couturer mon corps, mais une nuance nouvelle vient orner mon cœur




Spoiler:
 

 
Un peu interloqué par les agissement de la jeunette, qui ne l'avait pas habitué à telles émulsions, L'Aveugle se crispa un peu lorsque la loupiote appuya sa tête sur son poitrail gris. Néanmoins, il vainquit la surprise pour trouver en lui quelque chose de plus chaud et subtil que la terreur et l'indifférence brute.
 
-"Ne t'inquiètes pas, c'est terminé." Fit-il sur un ton neutre, la voix entrecoupée de son souffle rauque.
 
-"Pardon de t'avoir fait peur. " Ajouta t'il avec une douceur nouvelle dans le timbre.
 
Il respirait doucement, son regard vide s'était orienté sur la loupiote tandis qu'une mimique calme étirait ses traits fatigués
 
-"C'est angoissant ..." Lâcha t'il sur le ton de l'aveu "J'veux dire, de se réveiller le matin en ne voyant que l'obscurité. On cherche ses repères, mais ils n'existent pas. Tu vois, n'importe quel type de mon acabit te dirait qu'il s'en fout, qu'il est habitué mais secrètement, nous sommes tous angoissés par le noir. Que l'on soit aveugle ou voyant."

Son esprit était à présent complètement clair, c'est ainsi qu'il poursuivit sur un ton légèrement plus assuré :

-"Entendre pour moi, c'est une veilleuse, une loupiote dans ma nuit noire alors je ne sais pas ce qui s'est passé il y a quelques instants dans ma tête mais mon étoile s'est éteinte et... Et j'étais seul dans cet océan inquiétant."

Il ferma les yeux et but encore une gorgée d'air frais.

-"Et j'ai eu peur."

L'Aveugle ne s'était encore jamais confié ainsi à quelqu'un, et qui plus est à une quasi inconnue. Mais bizarrement, il n'était même pas dérangé. Il percevait la candeur de l'âme de cette petite; il savait qu'elle ne le jugeait pas. 

-"Suis-je si différent de vous après tout ? "

Il posa sa patte sur le dos d'Herrade avec un sourire calme presque... Philosophique.


-"Mais la question est : Est-ce que toi ça va ?"
  
- Lean 2016
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 1 Mai 2017 - 17:45

je crois que l'on peut archiver ce rp, Runy a quitté le fo' ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: