Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 
 :: Gestion :: Votre personnage :: Incarnations :: Hiver :: PNJ Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish]
Akasan
Fleur
Akasan
Race : Hybride loup/chien
PUF * : Kasaight, Aran/Kil
Masculin
Messages : 276
Date d'inscription : 24/01/2015
Âge : 15
Ta localisation réelle : Quelque part... Voire même derrière toi

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Lorsque la Colombe s'éprend d'un Ange ~
Sam 16 Juil 2016 - 23:07


   Kafei
   
Hivernal

   

   ➤ Nom : Il se nomme Kafei
   ➤ Prononciation : "Ka-féï"
   ➤ Âge : Adulte depuis peu, il est, comme on pourrait le dire, dans la fleur de l'âge.
   ➤ Clan : Flocons et Poudreuse constituent son entourage, il est hivernal.
   ➤ Rang : Il est reclus.
   ➤ Sexe : Kafei est un mâle.
   ➤ Orientation sexuelle : Il est bisexuel, bien qu'il ne s'en inquiète que très peu.

   

   ➤ Pouvoirs : Kafei peut invoquer des papillons de glaces, qui, lorsqu'ils battent des ailes, répandent une poussière aux propriétés soporifiques. En effet, quiconque entre en contact avec cette poudre se sent brutalement épuisé, et ses forces le quittent peu à peu. Mais ces insectes ne restent présents que quelques secondes, avant de disparaître à nouveau. Un loup ne peut donc s'endormir sous l'effet de ce somnifère, mais seulement s'affaiblir. Kafei doit, entre ses invocations, se reposer, sous peine de quoi ses papillons  gelés pourraient se retourner contre lui et lui infliger de cruelles blessures, pouvant provoquer de graves hémorragies. Son propre pouvoir est donc cependant dangereux pour sa vie.
Kafei possède un second pouvoir, qu'il ne maîtrise pas, à proprement parler. Le vieux loup (voir histoire) a élu domicile dans son ombre et en profite pour le hanter. C'est peut-être la raison pour laquelle le reclus prétend d'ailleurs entendre parfois des voix. Il ne contrôle pas ce pouvoir, mais le lupin grisonnant ne peut apparaître qu'une heure par jour, et uniquement lorsque le soleil est levé et que son ombre est bien visible. La présence de ce loup ne peut être perçue que, et uniquement, par Kafei. Si un interlocuteur du loup blanc venait à le trouver en train de parler à l'ombre, il pourrait croire à une forme aiguë de folie, ce qui n'est pas vraiment le cas.


   ➤ Physique : Kafei possède une apparence plutôt imposante, à s'y méprendre. Mais sous l'épaisse crinière qui recouvre l'intégralité de son cou et une partie de son dos, il est terriblement maigre. Malgré cela, ses pattes restent solides et il attise cependant un certain respect, du moins de ceux qui ne le connaissent pas.
Son pelage arbore de teintes principalement blanches, fonçant vers le violet sur la plupart du bout de ses poils. Quelques rayures mauves parsèment son dos et sa croupe, tandis que des bulles violettes teintent ses membres. Une marque semblable à un fleur décore ses yeux, tandis que des larmes indigo semble couler de ses prunelles. Néanmoins, ce qui marque le plus dans l'aspect de Kafei sont certainement ses accessoires. Il en possède un peu partout, et pour cause : Il les considère comme porte bonheur et collectionne tout objet singulier. Des masques sont disposés un peu partout sur son pelage, maintenu par des rosaires écarlates.
L'hivernal possède aussi une épaisse mèche grise aboutissant à deux brins de cheveux plus longs.

   
Image :
 


   ➤ Caractère : Kafei est un loup d'apparence réfléchi et calme. On pourrait presque croire à un vétéran endurci ou un vieux combattant empli de sagesse. Mais il n'en n'est rien. Ce jeune mâle est en vérité constamment tourmenté par de sombres pensées. En effet, et pour cause, Kafei se croit tout bonnement maudit. Pour lui, son entourage est source de danger, en chaque instant. Il considère sa propre ombre comme le diable en personne et redoute tous ceux qui l'entoure.
Du paranoïa ? C'est probablement ça. Le moindre brin d'herbe agité par le vent, une simple feuille valsant dans la brise suffisent à le terrifier. Si l'hivernal est très craintif, il n'en est pas moins lâche. Il déteste tout simplement se battre, fuyant sans aucun scrupule, abandonnant ses camarades en danger. C'est à peine si le reclus daigne dormir, tant la peur de rencontrer le malin l'effraie. De plus, Kafei entend sans interruption une voix, qu'il n'associe à personne hormis le diable. Il se sent maudit, et essaie de s'attirer la faveur des dieux inexistants qu'il adore. Tentant par tout les moyens de chasser le mauvais sort, il priera pour ses divinités dans les instants les plus critiques. Mais derrière cette constante folie, Kafei n'est rien d'autre qu'un être oublié d'une quelconque lumière. Il cherche simplement une lueur dans les ténèbres, et c'est certainement le mépris des autres qui a chassé ses dernières traces de raison. Cependant, malgré ses frayeurs, il est possible de "raisonner" Kafei. Si quelqu'un venait à s'attirer sa confiance, peut-être le jeune paranoïaque parviendrait-il à se libérer du poids de ses peurs ? Personne ne le sait, mais il est probable que l'hivernal reconnaisse un jour que ses peurs ne sont qu'une vulgaire illusion.... Mais qui sait ?
Kafei possède un autre trait de caractère, plus sombre et mieux caché. Il n'est pas aussi civilisé que ses compatriotes, et si la peur l'emporte trop, il pourrait en venir à mordre, griffer, agresser voire tuer ses camarades de Clan. Bien sûr, ceci n'est que très rare, et il est conscient de cette rage en lui. Ce que tous ignore, c'est que Kafei a appris à se détester, se haïr. Il a plus peur de lui même que du diable en personne. Il est à la fois le chasseur et la proie. A vrai dire, en ces instants, on pourrait presque dire que son côté "animal" reprend parfaitement le dessus. Il succombe à ses impulsions animales, car comme on le sait, du moins probablement, le premier réflexe d'un animal effrayé est, certaines fois, l'attaque. C'est donc son cas, quand la peur se fait davantage présente en lui qu'à l'accoutumée.
Après tout, la personne qu'il craint ne serait-elle pas lui-même ? Pour se punir, lorsqu'il a attaqué un camarade, il s'inflige de cruelles blessures allant jusqu'à s'ouvrir les pattes et en garder des cicatrices. Sa personnalité monstrueuse a fait de lui un véritable fléau pour les membres de l'hiver. Il n'en est que davantage détesté et harcelé, malgré la crainte qu'il attise.
Peut-être qu'après tout, ce sont les autres, le diable...

   ➤ Histoire :
- Kafei, reviens ici !
La louve crème battit de la queue avec impatience.
- Mais... Maman, je ne serais pas long...
Le petit loupiot baissa les oreilles, un air affligé sur le visage. La grande louve eut un froncement de sourcil, puis finit par sourire.
- Bon. Tu peux y aller, mais fais attention et ne tardes pas trop !
Le petit fila dès que sa mère eut donné son accord. Ses minuscules pattes foulaient le sol à toute vitesse, le guidant vers l'étang. C'était un lieu qu'il chérissait, s'y rendant toutes les après-midi depuis son plus jeune âge. Mais aujourd'hui, Kafei voulait aller plus loin. Au delà des limites. Là où il ne s'était jamais aventuré, dans ce monde si vaste que voilaient les saules pleureurs de la mare. C'était une toute nouvelle aventure qu'il était sur le point de vivre, et il ne voulait en perdre aucune miette. Lentement, il fit un pas, puis un autre. Du bout du museau, il écarta les feuilles qui avaient servi de frontière pendant si longtemps.
Ce qu'il vit alors fut le plus merveilleux spectacle donné pour lui de contempler. Une immense plaine s'offrait à lui, parsemée de fleurs en tout genre. A ses pattes était tracé un chemin de fougères et de sublimes plantes dont il ignorait le nom, tel un tapis rouge sur les marches du festival de Cannes. Kafei avança donc, s'aventurant dans ce monde tout nouveau qui était désormais le sien. Son nez était attiré par mille et une senteurs inconnues et toutes aussi mystérieuses les une que les autres. Son périple en terre étrangère fut bientôt brisé par le vol d'un papillon azuré. Le petit loup gambada à sa suite, émerveillé par cet étrange être doté d'ailes. Il fit quelques bonds, dans l'espoir de lui aussi prendre son envol. Mais peine perdue. Ses pattes ne décollaient que de quelques centimètres avant qu'il ne retombe.
Le loupiot atteint bientôt un bosquet, sans se soucier de ce brutal changement d'environnement. L'insecte saphir fut bientôt rejoint par une nuée de ses camarades. Kafei, soudain saisit d'une puissante impulsion animale, et, quoi qu'on en pense, naturelle, bondit dans l'essaim et saisit une dizaines de papillons entre ses redoutables mâchoires. Un sang vermeil gicla alors sur le sol, tant les insectes broyés étaient nombreux. Si, quelques minutes plus tôt, la simple image du louveteau suivant les doux insectes d'azur n'était que merveilles et poésie, il n'en était désormais plus rien. Un véritable carnage s'étendait sous ses pattes, révélant en lui le meurtrier que représentait son espèce. Il eut un sourire innocent, car pour lui, toute cette destruction n'était qu'un simple jeu. Ces êtes vivants qu'étaient les papillons n'étaient qu'un amuse gueule, des jouets tout aussi distrayants qu’éphémères. Kafei secoua la tête, éjectant aux passages les derniers morceaux de papillons coincés dans sa gueule. Du bout des pattes, il fit valser les ailes déchirées d'un cadavre, prenant un malin plaisir à torturer cet être déjà mort. Lorsqu'un bruit vint chatouiller ses oreilles, il ne s'en inquiéta pas, et scruta les environs des yeux, un sourire candide entaché de sang sur le visage.
Alors il vint. C'était un immense loup grisonnant, ses yeux rouges déjà ternis depuis longtemps. Autour de lui voletait un autre groupe de papillons, étincelants de mille feux. Le vieux lupin s'approcha de l'enfant, un sourire sadique, que Kafei ne pouvait comprendre, teintant son museau usé par le temps.
- Et bien, mon enfant, que fais-tu ici ? Ce n'est pas un endroit pour les louveteaux comme toi...
Le petit loup tendit ses yeux améthystes vers l'imposante carcasse du mâle.
- Oh, bonjour, monsieur ! Veuillez me pardonner, j'ignorais que ce lieu était votre domaine...
Il espérait que les formules de politesse enseignées par sa mère seraient suffisantes. Après tout, ce vieux loup grisonnant ne pourrait pas lui faire de mal... Non ?
- Il est vrai que ce bosquet est ma demeure... Tout comme la plaine que tu as parcouru pour parvenir ici.
Kafei eut un sursaut.
- Vous me suiviez ! Vous m'avez vu !
Le solitaire eut un rire pincé.
- Que croyais-tu, gamin ? On ne s'aventure pas chez moi ainsi... Mais dis-moi, plutôt, de quoi as-tu si peur pour t'en inquiéter autant ?
Le petit loupiot recula lentement, effrayé par tant d'assurance de la part de son interlocuteur.
- Oh, rien... Ma maman m'a dit qu'il ne fallait pas parler aux inconnus, alors... Mais vous ne me faites pas tellement peur, en fait.
Le mâle argent s'approcha de lui, les lèvres retroussées.
- Tu n'as pas peur de moi ? Tu devrais, petit, car tu as commis une faute envers ma personne.
Kafei recula, les poils de la nuque soudain dressés.
- Qu... Quelle faute ?
Le loup gris fit quelques pas, avant de s'arrêter devant les cadavres des papillons. Il poussa un bout d'aile de la patte, le sang recouvrant une partie de ses griffes.
- Ces papillons sont ma propriété, et tu as grossièrement joué avec... N'as-tu pas honte ?
Le vieux mâle avait craché ces mots sur un ton hypocrite, comme pour tromper son misérable jouet; car c'est ce qu'était désormais Kafei. Il avait été chasseur, mais, désormais, il était proie.
- Excusez mon impertinence, monsieur, mais... Ces papillons sont dotés d'une conscience.. Ils n'appartiennent qu'à eux-même.
L'imposant loup gris siffla entre ses crocs.
- Ne contredis pas mes paroles, petit morveux. Ces papillons sont à moi, et tu les as tous tués. Tu dois payer pour ça, ne penses-tu pas ?
Kafei se campa sur ses pattes et jappa.
- Je vous l'ai dis, il n'appartiennent à personne ! Ils peuvent comprendre, ceux sont eux qui contrôle leur vie !
Le lupin grisonnant lança une de ses pattes et écrasa la tête du petit au sol.
- Je sais ce que je dis, et, ma foi, il est inutile que je te l'explique, car tôt ou tard, Four Seasons connaîtra la notion de l'esclavage... Ne lutte pas, c'est inutile.
Brutalement, il enfonça le menton du louveteau dans la boue, l'empêchant de geindre.
- Alors, qu'en dis-tu ? Est-il juste de te punir ?
Il rit.
- Je me demande pourquoi je pose cette question, puisque, après tout, j'en connais la réponse.
Le vieux loup saisit Kafei par la nuque et l'obligea à se rétablir sur ses pattes. Mais à peine eut-il relevé les yeux que le monstrueux canidé l'envoya balader quelques mètres plus loin. Un sourire cruel masqua alors son visage. Les nuées de papillons à ses côtés se jetèrent sur le pauvre loupiot et l'assaillirent de tout part, lui infligeant d'horribles blessures. Mais si Kafei souffrait de ses plaies ouvertes, autre chose le blessait davantage. C'était une ombre qui envahissait son coeur et maculait son corps d'une marque indélébile.
"Sois maudit"
C'est grâce à ces mots qu'il comprit ce qui se produisait en ce sombre instant. Lentement, un sort qu'il ne pourrait estomper s'implantait dans son âme, le chassant de la lumière à tout jamais. Désormais, chacun de ses pas se ferait dans la peur, et plus jamais les anges ne lui accorderait, ne serait-ce qu'un instant, une simple lueur d'espoir. La bougie avait été soufflée en un instant, éteignant la flamme de son coeur au passage.
Kafei se sentit alors couler, et pourtant, il savait qu'il était inutile de se retenir. Laisser les ténèbres l'étouffer était la seule solution, la seule issue possible dans ce monde désormais glacial. Il aurait voulu ouvrir la gueule pour hurler, mais, désormais, il n'était plus rien, juste une ombre. Alors que le loupiot commençait à s'enfoncer dans la chaude masse que formaient les ténèbres, une voix tinta à ses oreilles.
"Je serais partout. Tes cauchemars seront mes rêves, ton ombre ma lumière. Je serais partout. Sous tes pas, dans ta tête. Tu es maudit, Kafei. Tu t'es frotté au monstre, tu l'as provoqué. Il fallait t'attendre à payer, n'est-ce pas ? Alors qu'il en soit ainsi. Sois maudit. Maudit par le monstre."
Avant de sombrer définitivement, le damné laissa échapper une larme, dernier souvenir de sa vie angélique. Ce sanglot était semblable à une bulle de nacre, éclatante dans la froideur de l'ombre. Et puis une forme noire passa, et, dans un rire déchaîné, tendit une griffe et creva cette bulle. Puis, il y eut les ténèbres. Seulement les ténèbres.
Kafei errait avec désespoir sous la pluie. Il était perdu, dans l'immense domaine du vieux loup, qui, du moins il lui semblait, vivait désormais dans son ombre. Les larmes amères d'un ciel enragé s'écrasaient sur ses longs poils blancs, comme pour lui prouver à quel point il était détesté. Peut-être était-ce les pleurs d'Anges désolés que l'un d'entre eux est été enlevé par le Malin. Le petit loup traînait des pattes dans la boue, comme si, brusquement, le poids de l'air était devenu trop lourd pour lui. A vrai dire, il avait peur. Terriblement peur. Quel était ce brutal sort maudit qui s'abattait sur lui ? Lorsque le tonnerre, hurlement du ciel, frappa la forêt d'une atmosphère pesante, Kafei se réfugia en toute hâte sous un bosquet. Les larmes dégoulinaient sur ses joues. Pourquoi lui ? Qu'avait-il fait de mal, après tout ? Il avait tué des papillons... Bien cruel châtiment qu'une malédiction pour un acte si peu conséquent.
"Tu as tué, Kafei, et tout tueur se doit d'être puni, ne penses-tu pas ?"
Le rire caractéristique du monstre animal résonna dans le crâne du loupiot, qui plaqua ses pattes sur sa tête, en proie au désespoir.
- Tais-toi, tais-toi ! Tu ne sais rien, tu ne peux rien !
Il pleurait sous ce ciel en larmes, comme pour mêler ses sanglots à ceux de la pluie. Les blessures des papillons restaient présentes sur son pelage, mais l'eau du ciel avait lavé les principales traces de sang. Quand les éclairs disparurent vers l'horizon, le petit loup se dressa à nouveau et continua son épopée. Lorsque, soudain, une branche d'arbre tomba juste devant lui, il sursauta et poussa un cri strident. Un pas de plus, et il aurait fini écrasé lamentablement. Son hurlement retentit dans le bois, et, dressant les oreilles, il perçut comme une réponse. Peu à peu, le son devint plus clair, et la voix qu'il entendit alors ralluma en lui la flamme qui s'était auparavant éteinte.
- Kafei ! Kafei !
Le loupiot se dressa sur ses pattes, poussant sa voix à bout et comprimant ses poumons au maximum.
- Je suis là, Maman ! Je suis là !
La silhouette blanche apparut brusquement derrière une branche isolée. Le jeune enfant accourut vers elle, trébuchant parfois. Mais lorsqu'il fit face à sa mère, le petit loup ne déchiffra dans les yeux de sa génitrice qu'une expression d'horreur.
- Ka... Kafei... Est-ce toi ?
Elle balbutia quelques mots, avant que son poil ne s'hérisse brutalement.
- Ce n'est pas toi ! Tu n'es pas Kafei !
Le petit louveteau pencha les oreilles vers l'arrière, reculant alors. Ses yeux améthystes s'étaient teintés d'une nouvelle peur. La peur d'être oublié.
- Mais... Maman, c'est moi !
La grande louve immaculée l'envoya brutalement valser de la patte.
- Kafei n'était pas comme toi ! Il avait une tout autre posture, plus fière, plus majestueuse, et ses yeux possédaient un éclat qui n'est pas le tien !  Qu'as-tu fait à Kafei ?! Réponds !
Le loupiot eut un hoquet de stupéfaction et s'élança dans la forêt, fuyant celle qu'il avait jusque lors aimé à en mourir. Il avait tout perdu, à proprement parler. Tout.
- C'est de ta faute ! Tout est de ta faute ! Je n'avais fait que jouer avec des papillons, et pour cette simple raison, tu m'as tout volé ! Pourquoi es-tu si cruel ? Pourquoi as-tu fais ça ?
Le ricanement se fit entendre.
"Mais... Je te l'ai dit, Kafei, tu es un meurtrier... Tu le mérites "
La pluie lava les traces d'un combat que le jeune enfant avait mené contre lui-même.

- Il est mort ?
- Non, je ne pense pas... Je crois qu'il est juste endormi.
Le loup sombre toucha le petit du bout de la patte, tentant de le réveiller. Kafei eut un soupir, avant de se laisser retomber à nouveau. La tempête s'était levée, et, la veille, épuisé par sa lutte contre l'ombre, l'enfant s'était laissé tombé dans la poudreuse, tant le périple avait été long. Les deux lupins se penchèrent vers lui, soufflant doucement sur son pelage immaculé. Le plus sombre le saisit délicatement entre ses crocs, afin de le ramener à son peuple, la tribu du froid, les loups des glaces. Le Clan Hivernal.


Kafei grandit au sein de la tribu, sans oublier véritablement son terrible passé. Si, à son arrivée, il semblait avoir retrouvé des forces, il n'en est aujourd'hui que plus faible, et le moindre loup de sa meute l'effraie.

La nuit était tombée, voile infini de la voûte céleste, tel une cape drapant le ciel.
"Tu es un meurtrier, Kafei, un meurtrier..."
Le loup blanc plaqua ses pattes sur sa tête, tentant comme il le pouvait de ne pas réveiller ses camarades de tanière. Il avait été, il y a peu, promu chasseur, et désirait faire honneur à son rang.
"Hé bien, Kafei ? Tu ne désires donc plus lutter ? Pourquoi donc, mon enfant ? Le tueur en toi est-il parti ?"
Le monstre susurrait ces paroles malsaines à ses oreilles, telles des provocations destinée à éveiller sa colère.
- Tais toi... Tais toi...
Il murmurait, dans un demi-sommeil.
" Mais pourquoi se taire, Kafei ? Tu sais que cela est vrai, mais il me semble que tes oreilles ne l'ont pas encore compris. Continuons, mon ami, continuons jusqu'à ce que tu sois pleinement convaincu..."
Le chasseur immaculé poussa un gémissement, chuchotant dans l'ombre, espérant qu’aucune de ses prières ne serait entendue par ses voisins.
- Arrête, arrête...
" Non, Kafei ! Sois courageux, voyons ! Plus tôt tu le reconnaîtras, plus tôt je stopperais ma corruption... Mais pour l'instant, n'oublie pas, Kafei ! Tu es un meurtrier, un meurtrier !"
Son ton se faisait de plus en plus excité, comme si l'espoir déchu du chasseur nourrissait l'ombre qu'était devenu le vieux loup.
" Tueur ! Tueur ! Tueur !"
Brutalement, Kafei se leva, dans un mouvement fluide mais semblable à l'éveil d'une bête sauvage. Une chasseuse à ses côtés leva la tête, violemment éveillée par les sursauts de son camarade.
- ... Kafei ? Tout va bien ?
Le grand loup blanc s'était dressé, fantôme de la nuit. Mais ses prunelles améthystes avaient perdu de leur éclat. Les impulsions animales qui brûlaient son coeur s'étaient dévoilées, faisant de lui la bête sauvage qu'il était vraiment.
- Kafei ? Kafei !
L'hivernal ne répondit pas, le regard sombre. Dans son esprit malmené, une monstrueuse idée germait, sous l'influence du vieux loup. Lentement, ses babines dévoilèrent des crocs immaculés. Un grondement sourd s'échappa de sa gorge. La peur qui enserrait son esprit avait réveillé sa nature animale, et sa fureur n'en était que plus puissante. Toute trace de la moindre civilisation avait disparu en lui, laissant place à son seul instinct.
La louve, en croisant ses yeux furibonds, eut un mouvement de recul, mais, déjà, il se jetait sur elle et la saisissait à la gorge. Ses crocs acérés rencontrèrent la tendre chair, et le l'ombre eut un murmure de plaisir. Du moins, c'est ce que compris Kafei.
La femelle hurla tandis qu'il la malmenait. Bien vite, les autres hivernaux accoururent, et s'empressèrent de rouer le chasseur de coups afin de le faire fuir. Et cela fonctionna, car, le loup blanc,  déguerpissant, s'effondra, quelques heures plus tard, dans la poudreuse, teintant la neige d'un éclat écarlate. Ses yeux avaient retrouvé leur éclat terni par les larmes. Il s'était laissé tomber, fixant l'horizon, comme si la lumière d'un salut proche avait pu l'éclairer à nouveau. Il attendait les Anges qui viendraient le mener à eux. Mais rien. Ils l'avaient abandonné, car il n'était pas digne de recevoir la lumière.
"Alors, Kafei ? Que penses-tu de ce gentil châtiment ? Il serait plus raisonnable que tu t'abandonnes à ton sort, ne crois-tu pas ?"
Le loup blanc eut un grognement, et se redressa, une expression neutre imprimée sur son visage. Il fit quelques pas, laissant derrière lui des traces sanguinolentes. On aurait pu croire à un carnage, mais la seule victime, c'était lui-même.

Peu après ce tragique événement, il tomba dans une congère et découvrit une cave contenant multitude d'objets bipèdes. De ce qu'il sut par la suite, un loup venu de l'autre monde avait ramené des objets que son maître avait possédé et les avait stocké ici, ignorant cependant que la neige recouvrirait un jour la cave. Kafei trouva multitude de colliers et masques, ainsi qu'autres bibelots, qu'il ajouta à son corps en guise de porte bonheur, désirant chasser le vieux loup. Mais ceci fut inutile.
Le loup blanc finit donc pas revenir vers l'hiver, mais son crime l'obligea à passer du rang de noble chasseur à celui de reclus.
Oublié et détesté de tous, est-ce vraiment lui qu'il fallait punir ? Tous l'ignore, mais bientôt, le vrai monstre se révélera, et, ce jour là, Kafei prouvera ce que tous refusaient de voir.


   ➤ RP d'exemple (pour connaître ton niveau) : Rp x Maelia

   ➤ Codes du règlement : Akiro en a fait des cookies ~<3
   

   

   ➤ T'as un nom toi ? Oui mais non.
   ➤ Ou peut-être un PUF ? Oulà... Beaucoup : Akasan/Kasan/Aka/Kaka, Kil/Kileen, Night/Nini, Etoile Murmurante/Murmy, Rain/Nuage de Pluie, Klya/Kly/Oklya, Soleilou/Soleil... Et d'autres que je ne listerais pas x)
   ➤ Âge : J'en avais un mais... Il a subitement disparu au moment de remplir cette fiche.
   ➤ Comment nous as-tu trouvé ? Quelque part en surfant sur Google... Il me semble, depuis j'ai oublié vous savez x)
   ➤ Tu te plais ici ? NON. C'est pourquoi je suis ici depuis deux ans et que je créé mon quatrième compte o/ Au passage, je hais FS, c'est pour ça que je reste c:
   ➤ Autre(s) : La fiche est terminée, normalement toutes les corrections ont été apportées.

   *PUF : pseudo utilisé sur les autres forums
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Goriar
Pousse
Goriar
Race : Loup/louve
PUF * : Auzi, Perlou, Windanette,
Féminin
Messages : 135
Date d'inscription : 07/06/2016
Âge : 15
Ta localisation réelle : Dans les bras de mon chewi %3

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Mon nounours chéri x3
Sam 16 Juil 2016 - 23:26

Kafei, comme le cafey ? hihihihi *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Kafei
Cellule
Kafei
Race : Loup/louve
PUF * : Soleilou/Akasan, Night et Murmy
Masculin
Messages : 18
Date d'inscription : 16/07/2016
Âge : 15
Ta localisation réelle : Hum... Dans un endroit :face:

Identité du loup/chien
Rang: Reclus
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nope.
Dim 17 Juil 2016 - 9:54

Compte créé ! Je termine ma fiche et attends d'avoir le bon nombre de messages pour le jour (:
Goriar : Je l'avais envisagée, celle-là, figure-toi xD Tu ne me surprends pas x)
Revenir en haut Aller en bas
Hurricane
Blonde Naine & les 7 Canins
Hurricane
Race : Hybride loup/chien
Féminin
Messages : 516
Date d'inscription : 04/11/2014
Âge : 18

Identité du loup/chien
Rang: Tueur
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue24/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (24/1000)
En couple ?: Jamais sans Akiro.
Dim 17 Juil 2016 - 14:09

Re-bienvenue :love:

Kafei, à partir de ce jour je te surnommerai Caféine, car quand j'ai lu le nom, c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit xD
Revenir en haut Aller en bas
Goriar
Pousse
Goriar
Race : Loup/louve
PUF * : Auzi, Perlou, Windanette,
Féminin
Messages : 135
Date d'inscription : 07/06/2016
Âge : 15
Ta localisation réelle : Dans les bras de mon chewi %3

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Mon nounours chéri x3
Dim 17 Juil 2016 - 14:28

Nan, Cafeyine !!
Revenir en haut Aller en bas
Faïryna
Petit Arbre
Faïryna
Race : Loup/louve
PUF * : Faïryna
Féminin
Messages : 321
Date d'inscription : 08/05/2015
Âge : 16
Ta localisation réelle : Dans le monde sombre et distordu de la malédiction de Gaïordos.

Identité du loup/chien
Rang: Tueur
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue20/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (20/1000)
En couple ?: Amoureuse de Lathraios (disparu) et mère de leurs enfants
Dim 17 Juil 2016 - 14:48

http://astrala.forumactif.org
Non, Cafeïne plutôt Gaaaah...

En tout cas re-bienvenue à twa ma nini *^*
(Promet-moi qu'on fera un RP Faï x Kafé ewe)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Dim 17 Juil 2016 - 15:04

Re-bievenue Aka!

Cafeïne   Cafeyine  pour te faire plaisir Gori . x)
Revenir en haut Aller en bas
Goriar
Pousse
Goriar
Race : Loup/louve
PUF * : Auzi, Perlou, Windanette,
Féminin
Messages : 135
Date d'inscription : 07/06/2016
Âge : 15
Ta localisation réelle : Dans les bras de mon chewi %3

Identité du loup/chien
Rang: Soldat
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Mon nounours chéri x3
Dim 17 Juil 2016 - 15:56

Nan Cafeyine T___T

Edit: Merci Rubis :3
Revenir en haut Aller en bas
L'Aveugle
Administratrice
L'Aveugle
Race : Hybride loup/chien
Masculin
Messages : 407
Date d'inscription : 21/06/2015
Âge : 20
Ta localisation réelle : Aux environs de Paris

Identité du loup/chien
Rang: Bourreau
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue5/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (5/1000)
En couple ?: Non
Dim 17 Juil 2016 - 17:23

Re-bienvenue Aka ! Very Happy

Évitez de spammer les fiches si ce n'est pour souhaiter la bienvenue svp c:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Jeu 21 Juil 2016 - 10:53

Hellooooo

J'ai validé les codes.

Concernant la fiche dans sa longueur et son remplissage, je n'ai rien à dire.

En revanche, quelque chose me chiffonne, je vais donc la relire à tête reposée afin de pouvoir établir clairement quoi. J'éditerai sans doute ce message. (L'emploi du mot génocide est assez maladroit, peut être voulais tu dire carnage ?)

Attention, il y a de petites fautes assez agressives, bien que peu nombreuses ^^ (tu croyez)

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Kafei
Cellule
Kafei
Race : Loup/louve
PUF * : Soleilou/Akasan, Night et Murmy
Masculin
Messages : 18
Date d'inscription : 16/07/2016
Âge : 15
Ta localisation réelle : Hum... Dans un endroit :face:

Identité du loup/chien
Rang: Reclus
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Nope.
Dim 24 Juil 2016 - 20:05

Avatars et signa' ajoutés, je me suis aussi recensée dans les deux récap o/
Pour les fautes se sont des erreurs d’inattention que je m'empresse de corriger :3 Ainsi que le mot génocide qui est en effet un peu maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
Agathe
Petite Graine
Agathe
Race : Loup/louve
PUF * : Gloomi.
Féminin
Messages : 45
Date d'inscription : 29/08/2015
Âge : 23
Ta localisation réelle : Dans une guimauve.

Identité du loup/chien
Rang: Espion
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Surement pas !
Jeu 28 Juil 2016 - 1:53

Je me permet de uper avec un Bienvenue ce petit bonhomme qui a été oublié.

Bisou ♥
Revenir en haut Aller en bas
Asha
Administratrice
Asha
Race : Loup/louve
Féminin
Messages : 363
Date d'inscription : 08/02/2016
Âge : 20
Ta localisation réelle : Loin

Identité du loup/chien
Rang:
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue20/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (20/1000)
En couple ?: La Rose ne s'épanouit que pour un seul Soleil...
Ven 29 Juil 2016 - 19:04

Alors alors, cette fiche a été délaissée dites moi e_e

Bon déjà je vais t'avouer trouver le caractère de ton louloup un peu étrange...Comment peut-on être couard, mais également agressif et sombre ? Tu devrais approfondir cette différence ^^
Ensuite dans son histoire, tu dois savoir qu'il n'y a pas de "diable" en FS (sauf Nacht mais c'est différ.../MUR/). Tu devrais modifier cela c:

Sinon pour le reste je n'ai rien à dire ! J'en parlerais avec Kiro au cas où Wink
Revenir en haut Aller en bas
Akasan
Fleur
Akasan
Race : Hybride loup/chien
PUF * : Kasaight, Aran/Kil
Masculin
Messages : 276
Date d'inscription : 24/01/2015
Âge : 15
Ta localisation réelle : Quelque part... Voire même derrière toi

Identité du loup/chien
Rang: Alpha
Notoriété:
Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Left_bar_bleue0/1000Kafei - La peur est une illusion, mais une illusion est parfois réelle [Finish] Empty_bar_bleue  (0/1000)
En couple ?: Lorsque la Colombe s'éprend d'un Ange ~
Sam 30 Juil 2016 - 10:56

J'ai corrigé ces détails, même si, en soit, ²ils pouvaient fonctionner x)
Pour le caractère, c'était d'ailleurs précisé dans son descriptif mental qu'il s'agissait d'un instinct animal, mais du coup j'ai quand même rajouté quelques lignes pour le souligner, et c'était d'ailleurs aussi expliqué dans son histoire. Kafei est parfois plus sauvage que civilisé et lorsque la peur se fait très puissante, il peut réagir comme une bête, c'est à dire attaquer en tant que défense légitime. Mais bref, c'est corrigé.
Pour l'histoire, et je reconnais que ce n'était vraiment pas clair, je parlais du diable comme un monstre, pas comme l'entité qu'on qualifie ainsi. J'ai, du coup, remplacé les mots par monstre. Si tu en vois d'autre que j'aurais oublié signale le moi je corrigerai :3
Voilà, donc en espérant que tout soit bon, merci de m'avoir indiqué ses détails et hâte d'être validée \o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 30 Juil 2016 - 11:23

Heey !!!

Pardon pour le retard sur ce petit loulou ! (la vie, c'est prenant parfois xD)

Et bien les modifications me semblent être tout bon !! Et en effet avec l'explication de l'instinct, ça colle bien !!

Et bien je te valide, comme tu t'es recensé, tu n'as plus rien d'autre à faire ^^

Quelqu'un passera te mettre la couleur prochainement !!

Bon jeu !!!

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: