Four seasons
Tu as posé les pattes sur Four Seasons !

Tu te retrouves dans un monde étrange, peuplé d'animaux désignés comme dangereux... Des loups !
Mais ne t'inquiètes pas : ils sont civilisés et ne te mordront pas au moindre mouvement ! (encore que...)
Viens incarner TON loup ou TON chien et fais le vivre à travers des aventures nommées RP !



Votre devoir sera de rétablir la paix des saisons, mais il y a toujours des trouble-fêtes...

 

Partagez | 
 

 Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mer 13 Juil 2016 - 10:44

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter
Mais qu'est ce qui lui avait pris de fourrer ses pattes en un lieu pareil. Il n'avait aucune raison de le faire, et théoriquement, il n'était même pas autorisé de passage. C'était... En fait, il ne savait guère qu'il était curieux, perdu, ou simplement inconscient. Mais tant pis. Il y était, et quitte à mettre les quatre pattes dans la merde, lui avait au moins la gentillesse de le faire avec détermination.

Lukhe gardait l'oreille droite, bien qu'elle pencha parfois un peu lorsque la fuite d'un petit animal l'alertait. Alors qu'il pouvait se battre, il se dit qu'il préférait fuir s'il déclenchait par hasard une quelconque hostilité. Après tout, il était en tort à partir du moment où ses coussinets s'étaient posés dans les parages.

Malgré l'été qui battait son plein -oh grand regret pour la fin de son printemps désormais tant chéri-, il avait l'impression que quelques degrés manquaient à l'appel. Peut être était-ce psychologique. Ou simplement la vérité. Ou encore le fait qu'il se soit déplacé si tôt dans la matinée.  Le soleil commençait à peine à pointer le bout de son nez, et le beau brun en déduit que l'air n'avait pas encore pu se réchauffer. En attendant, il était bien heureux de son épaisse collerette qui compensait la légère fraîcheur du lieu.

Il sentit soudainement l'eau, et son pelage se hérissa légèrement. Pourquoi fallait-il, de tous les lieux de ce maudit monde, qu'il tomba toujours sur un endroit trempé? Il soupira, profondément, et hésita un instant à rebrousser chemin. Mais il était arrivé si loin déjà, pourquoi devrait-il se laisser aller et laisser tomber une exploration au final si agréable à cause de lui? Il n'aurait qu'à s'éloigner du bord, et tout irait bien.

L'endroit sentait l'hivernal. Oui, certes, c'était logique, mais Lukhe ne put s'empêcher de relever ce détail. Ce parfum était si différent, après tout, de celui du Clan qui l'avait recueilli... Il le trouvait plus brutal, lui qui trimballait maintenant une odeur plus fleurie et champêtre. Un frisson le parcourut. Ses pattes le menèrent enfin vers ce lac, à peine baigné des rayons du soleil. En hiver, sans aucun doute, il devait être entièrement gelé. Peut être referait-il une escapade pour admirer ce phénomène, car il trouvait l'endroit charmant. Soigneusement, il entreprit de longer la rive, à sûrement deux ou trois mètres de l'eau. Il pourrait s'approcher plus, mais l'idée de voir ces yeux exorbités, et d'entendre ses moqueries geignardes lui faisait froid dans le dos. Alors il se contentait de cet endroit, proche sans trop l'être, respirant à pleins poumons.

Il se tendit soudainement, ses babines se retroussant sur ses crocs. L'odeur devenait plus forte. Il se campa sur ses pattes, prêt à détaler. Un hivernal approchait. Il ne les connaissait pas, ou alors vaguement, de vue seulement. Il ne saurait reconnaître son odeur, et à vrai dire, il luttait encore pour savoir si c'était un mâle ou une femelle qui s'approchait. Il scrutait les alentours, nerveux, essayant de déterminer dans quelle direction fuir... Et il sentit une douce odeur de lait. Son corps se détendit soudainement, alors qu'un soupir échappait à sa gorge. Louveteau sans doute... Lui qui cherchait à hauteur d'adulte, il n'était pas étonnant qu'il ait pu manquer une boule de poils à raz du sol...

-Où es-tu? Appela-t-il d'une voix qu'il essayait de faire douce, mais qui sonnait tout de même comme un grognement.

Avec ces buissons, ces herbes, et surtout le fait qu'il ne connaissait pas ce territoire, il ne parvenait décidément pas à repérer le nouveau venu.


Dernière édition par Lukhe le Jeu 18 Aoû 2016 - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mer 13 Juil 2016 - 20:31

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter
Ce matin comme à son habitude Rubis s’était réveillée tôt. Le soleil ne s’était pas encore hissé au-dessus de l’horizon mais le ciel commençait déjà à se teinter d’un magnifique bleu clair parsemé ici et là de nuages cotonneux. Promettant une journée fraiche mais ensoleillée. Heureusement pour la louvette tricolore, la nuit semblait bien loin, capitulant devant l’astre imminent. Elle n’aurait fait un pas dans l’obscurité des terres hivernales. Cette terreur aussi futile soit-elle hantait la petite aussi loin qu’elle pouvait s’en souvenir.
Mais aujourd’hui contrairement aux autres journées ou elle gambadait ici ou là, elle avait une idée en tête. Elle voulait voir l’endroit dont on lui avait parlé la veille : le Lac Gelé. Une autre louvette –elle avait oublié son nom- lui avait dit que la couche de glace était assez lisse et dure malgré l’arrivée récente de l’été pour y faire de magnifiques glissades. Rubis l’avait alors bombardée de questions qui eurent peu de résultats. Mais au moins elle apris ou se trouvait ce fameux lac. Pendant que la neige craquelait sous ses petites pattes, la tricolore se remémora l’excitation avec laquelle elle s’était levée.
-Je vais au Lac Congelé ! Avait-elle criée en sortant de sa tanière en courant. Sans remarquer qu’elle s’était trompée et qu’elle avait réveillé du monde.
A présent quelques rayons de soleil se pointèrent timidement. Comme si le grand astre avait peur de mettre un terme au règne lunaire. Un fin nuage de vapeur s’élevait dans le ciel au rythme de sa respiration. Malgré la distance parcourue la louvette n’était pas fatiguée. Au contraire ; elle était excitée comme une puce. Rubis trépignait d’impatience. Elle courut en direction du lac. Quand elle y parvient elle vit un spectacle de toute beauté : le soleil levant était réfléchi par le lac de glace et la fine couche de neige qui s’était déposée dessus pétillait de mille feux éblouissant la louvette. Elle marqua une pause pour admirer ce magnifique tableau. La petite couru jusqu’à ce qu’elle atteigne la surface gelée. Dans sa course elle ne fit pas attention à l’odeur fleurie et champêtre qui semblait se rapprocher et encore moins à toute la neige qu’elle projetait dans son sillage. Déclenchant une petite avalanche de poudreuse.
-Où es-tu? Grommela une voix qui surprit Rubis.
Elle se retourna, toujours dans sa course pour voir à qui appartenais la voix masculine qui venait de s’exprimer. Mais les petites pattes de la louvette s’emmêlaient et elle atteignit la glace du lac sur le derrière. Un groupe de cygnes qui se tenait un peu plus loin s’envola en trombe. Les poissons se trouvant en dessous de la glace un instant plus tôt partirent en direction du fond du lac effrayés par le bruit de la chute de la louvette aux teintes écarlates, de neige et de charbon.
-Ce lac est un monde vivant à la fois riche et fragile, pensa-t-elle, se sentant un peu coupable de la frayeur de ses animaux.
La petite remarqua que la couche de glace était assez froide malgré que la période estivale soit arrivée depuis peu mais cette piètre surprise ne fut rien comparée à l’étrange spectacle qui s’offrait à elle.
Devant la louvette se trouvais un loup avec différentes teintes de brun et quelques marques bizarres sur tout son corps mais le plus bizarre restait sans aucun doute le fait qu’il était couvert de neige. Se souvenant de la question de ce loup à moitié enterré dans la neige Rubis jugea approprié d’y répondre.
-Je suis là ! Sur la glace ! Cria-t-elle assez fort pour effrayer le restant de la faune des alentours. On ne sait jamais il ne l’avait peut-être pas vu, pensa la louvette tricolore. Pourquoi tu es couvert de neige ?
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mer 13 Juil 2016 - 21:56

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.
Alors qu'il tendait l'oreille, la truffe frémissante, en vue de repérer l'inconnu, il vit soudainement débouler à toute allure une boule de poils dont il n'eut même pas le temps de voir la couleur. Elle projetait de la neige en tout sens, et elle avait tant de légèreté qu'elle avait sûrement alerté tous les animaux dans les dix kilomètres. Il grogna lorsqu'il s'en prit sur le museau, puis la tête, et il eut enfin l'impression de se prendre une avalanche entière. La neige, il n'aimait pas, il se sentait déjà transi jusqu'aux os. Oh chaleur, douce chaleur, elle commençait déjà à lui manquer. Il regarda la petite -car il avait enfin réussi à identifier son parfum comme étant celui d'une femelle- qui courrait à en perdre haleine, sur ses pattes d'enfant encore maladroites. Il allait ouvrir la bouche, mais se tut en la voyant perdre toute synchronisation. C'est avec des yeux écarquillés qu'il la vit chuter, glisser, et terminer sa course sur le derrière. Elle fit tant de bruit qu'il en coucha les oreilles, halluciné, et un groupe d'oiseaux blancs s'envola dans un immense mouvement de panique. Qu'est ce que c'était que cette catastrophe de petite louve...?

Maintenant qu'elle était seule, au milieu de la glace, et immobile, il pouvait enfin la détailler des yeux. Une petite chose rouge, noire, blanche, en somme très colorée. Elle paraissait soudainement pensive, et il fut surpris de voir que son énergie était retombée d'un coup. En tout cas, elle sentait l'hivernale. Il se demanda un instant pourquoi elle était seule, elle qui était si petite. Les hivernaux laissaient donc leurs petits courir où ils le désiraient? Elle avait du échapper à la surveillance de sa mère... Peut être ne l'avait-elle pas entendu, car elle ne répondait pas. Le brun eut un instant un éclair d'inquiétude qui lui fit faire un pas, puis un deuxième hésitant vers l'eau. La glace ne risquait-elle pas de céder...? Elle paraissait épaisse, et la petite pas bien lourde, mais il ne pouvait s'empêcher de se poser cette question. Malgré l'été, l'eau restait froide, et Lukhe se dit qu'un plongeant pour une si jeune louve ne devrait pas être particulièrement bénéfique.

Le bébé tourna finalement les yeux vers lui, et il se sentit détaillé du regard. Tout comme lui l'avait fait avec elle, c'était désormais le tour de la petite de le sonder. Elle beugla soudainement, le surprenant:

-Je suis là ! Sur la glace !

D'autres oiseaux s'envolèrent, et Lukhe se demanda un instant si elle le pensait sourd. Il contint une grimace lorsqu'elle continua, avec une force surprenante dans ses petits poumons:

-Pourquoi tu es couvert de neige ?

Oh. Il réalisa soudainement qu'il se sentait lourd, et qu'il avait oublié ce très léger détail. Il marmonna un instant, avant de s'ébrouer de la truffe au bout de la queue, envoyant voler de jolis paquets blancs qui s'écrasèrent au sol sans un son. Il passa une patte sur son oreille pour déloger les restes, ainsi qu'une brindille restée coincée, et releva les yeux sur la loupiote.

-Peut être parce que tu m'en as envoyé dessus, petite, répondit-il avec une pointe de raillerie.

Il la regarde pensivement, sans bouger de l'endroit où il se trouvait, et finit par s'assoir. Il avait préalablement dégagé l'espace afin d'éviter de se geler, et il enroula sa queue sur ses pattes d'un geste inutilement élégant. Il ne savait ce qu'il cherchait à faire. Peut être cherchait-il impressionner la petite, ou peut être était-ce naturel pour lui de se révéler gracieux.

-Tu ne devrais peut être pas rester sur la glace. Le printemps est passé, l'été bat son plein, elle ne va sans doute pas tenir si tu t'amuses à sauter dessus, aussi légère que tu sois. Continua-t-il, la tête légèrement penchée sur le côté.

Il restait à distance raisonnable du bord, et pour rien au monde il ne s'en serait approché. Seule la soif aurait pu l'y pousser, hors il avait but quelques temps auparavant, une demi heure plus tôt, à peine plus. Il espérait cependant qu'elle l'écouterai, lui l'adulte, comme le font les louveteaux sages. En fait, il ne craignait pas qu'elle chute dans l'eau: elle pourrait peut être en sortir. C'était ce "peut être" qui l'embêtait. Car dans le cas contraire, il se verrait forcé de l'aider, et c'était loin d'être rassurant. L'Autre n'avait besoin que d'un reflet pour filer dans l'eau... Non, décidément, il préférait ne pas s'y risquer.

-Pourquoi tu n'viens pas jouer dans l'herbe? C'est mieux. C'est sûr. Ou discuter, même, pour peu qu't'ai l'âge. Finit-il par soupirer après un long moment de contemplation de la petite.

Après tout, elle restait un bébé, elle pourrait bien s'amuser avec un brin d'herbe... Non? À moins que les hivernaux n'aient d'autres jeux que les printaniers... Il avait parfois vu des petits jouer avec des fleurs, pourquoi pas elle? Il trépignait légèrement sur place, les oreilles droites, priant pour qu'elle remette pied à terre et abandonne sa folie de patinage artistique sur les fesses au milieu du lac. Il était en fait si nerveux qu'il reprenait son tic de langage parfois assez désagréable, et recommençait à mâcher les mots et les lier plus que de raison.
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Jeu 14 Juil 2016 - 10:48

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.

En voyant que le loup n’avait pas remarqué qu’il était couvert de neige, Rubis s’autorisa un gloussement peu élégant. L’inconnu dégageait une odeur inconnue de la truffe de la petite, remarqua-t-elle pendant qu’il se débarrassait de la poudreuse en s’ébrouant. Il enleva le restant avec l’une de ses pattes musclées. Quand le loup releva la tête pour toiser sa cadette, elle put se perdre dans ses yeux bleu-gris qui reflétaient son agacement.
-Pourquoi il n’aime pas la neige ? Tout le monde aime la neige ! pensa la petite. Ce loup est un peu tordu.
Rubis eu soudain un regain d’énergie. La cause ? Son inépuisable imagination.
-Peut-être parce que tu m'en as envoyé dessus, petite. Rubis ne remarqua pas la pointe d’ironie dans la voix masculine du nouveau venu.
Ce dernier enroula sa queue autour de ses pattes. Ce geste gracieux, lui, fut remarqué par la petite.
-Tu ne devrais peut-être pas rester sur la glace. Le printemps est passé, l'été bat son plein, elle ne va sans doute pas tenir si tu t'amuses à sauter dessus, aussi légère que tu sois. ajouta le loup bizarre.
Le regard méfiant qu’il jeta à la couche de glace n’échappa à la tricolore.
-Pourquoi tu n'viens pas jouer dans l'herbe? C'est mieux. C'est sûr. Ou discuter, même, pour peu qu't'ai l'âge. Dit-il en un long soupire.
La louvette pensa que le nouveau venu était tombé sur la tête : A quoi ça sert de discuter ? Les adultes le font tout le temps. On lui avait dit, il y a maintenant quelque temps, qu’il ne faut pas s’approcher des gens un peu tordu.
-La glace est solide ! C’est une amie qui me l’a dit. Répondit Rubis. Pour justifier ses dires elle sauta lourdement sur la glace. Une craquelure apparut sur la surface lisse et froide.
La petite eut soudainement conscience que la glace se réchauffait peu à peu parallèlement à l’ascension du soleil. Ce qui lui fit un choc, ce fut la première fois qu’elle se sentait en danger. La petite louve qu’elle était avait toujours reçu la protection des adultes et membres de son clan. Elle poussa un cri de détresse en constatant qu’elle risquait de tomber dans l’eau glacée et peut-être même de se noyer.
-Si je reste ici je vais y laisser ma fourrure ! Pensa-t-elle. En même temps que la craquelure s’étendait à tout le lac divisant la glace en petits icebergs à la dérive. Le temps joue contre moi !
Rubis se concentra et repéra les morceaux de glace susceptibles de supporter son poids. Dire que ce lac il y a à peine deux minutes était aussi calme. Heureusement que son corps était taillé pour la course. Elle sauta de morceau de glace en morceau de morceau de glace. Elle se fit mouiller les pattes. L’eau de ce lac était encore plus froide qu’elle ne l’avait imaginé. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle le Lac Gelé.
Elle se dit que si elle tombait dedans s’en était finit d’elle. Cette pensée déconcentra Rubis et elle posa une de ses pattes arrières trop au bord d’un de ces bouts de glaces qui se retourna. Elle étouffa un cri de peur. La louvette aurait pu lever les yeux vers le beau brun qui avant qu’elle saute se trouvait loin du bord. Mais elle se concentra sur le fait de s’élancer sur un autre bloc de glace malgré le fracas qu’ils faisaient en s’entre choquant. Elle se réceptionna gauchement et repris sa course. Il ne restait plus que deux ou trois longueurs de queue qui la séparaient de la berge ce qui lui sembla soudain beaucoup.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Jeu 14 Juil 2016 - 11:59

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.
La petite louve regarda Lukhe comme si une seconde tête avait poussé soudainement sur lui. Du moins, c'était l'impression qu'il avait, alors qu'elle le regardait sans pour autant bouger de l'endroit où elle s'était posée.

-La glace est solide ! C’est une amie qui me l’a dit.

La glace, solide? Certes. Mais son amie, quel âge avait-elle? Sans doute un louveteau, elle aussi. Ah ces petits, ne jamais écouter les adultes devenait une passion plus qu'autre chose. Car en cette saison, la glace était tout sauf solide. Le brun était certes, jeune, mais il savait encore reconnaître un danger lorsqu'il y en avait un. Son coeur eut un raté lorsqu'elle sauta lourdement sur place. Il était bien trop loin pour entendre ou voir craquer la glace, mais l'expression épouvanté de la louve suffit à le renseigner sur ce qui était en train de se dérouler. Il se releva en un bon, le pelage hérissé, mais ne trouva pas le courage d'avancer vers l'eau. Un cri de détresse échappa à la petite, et le fit doucement grogner d'angoisse. Si elle tombait... Elle pourrait se noyer. Si les hivernaux pensaient que lui, un printanier, l'avait jetée sur la glace? Le lien était vite fait. Il fit soudainement une grande craquelure, s'étendre, s'étendre encore sur la surface, ce qui le fit avancer d'un pas, mais pas plus. Sa queue venait nerveusement se caler entre ses pattes, il regardait la surface avec une certaine frayeur. Son regard d'argent se promenait de la petite à la glace.

Enfin, elle réalisait l'ampleur de son geste. Elle se leva, et se mît à courir. Le coeur du mâle battait lourdement dans sa poitrine. Il se rendit compte qu'il retenait son souffle alors qu'elle s'élançait, de plaque de glace en plaque de glace. À voir son visage terrorisé, elle n'avait jamais expérimenté un péril de ce genre, et les gouttelettes qui volaient sur son sillage suffisaient à confirmer qu'elle se trempait un peu plus les pattes à chaque saut. Elle se rapprochait, encore quelques sauts... Un de plus... Encore un... Alors qu'elle était si bien lancée, un bloc de glace bougea, et il crut un instant qu'elle allait disparaître dans l'abîme ainsi créée, et mourir là dessous, glacée jusqu'aux os. Pourtant, elle bondit, se tirant de cette situation avec la force du désespoir. Et lui restait muet, n'approchant pas, la regardant progresser. Il craignait que la glace ne cède entièrement sous son poids.

-Dépêches toi, petite! Vite! Aboya-t-il finalement, reprenant conscience de la situation.

Allons bon, il était adulte. Quel genre de soldat était-il s'il ne daignait même pas aider un enfant? Elle paraissait s'épuiser, c'était sûrement de trop gros efforts pour un corps aussi jeune. Il oublia l'Autre l'espace d'un instant, et s'approcha du bord en un bond, le poil tellement gonflé qu'il paraissait doubler de volume. Il ne posa pas une patte sur la glace, qui commençait à se fendre, et dériver, mais se pencha légèrement en avant tout en suivant la petite des yeux. Allez... Dernier effort, il lui restait si peu de distance à parcourir... S'il se plaçait là, si près, c'était uniquement pour pouvoir la repêcher si elle chutait, et la réceptionner si par miracle elle parvenait jusqu'à lui. Il vit avec un dégoût non feint un trou se former dans la couche de glace, et son reflet apparaître. Une patte crochue attrapa la sienne, mais il était trop fermement campé sur ses positions pour se faire entraîner. Le contact en revanche le répugnait, et il ne put s'empêcher de couiner comme un chiot.

-Mais va plus vite, bon sang, tu veux couler?! Grogna-t-il a l'adresse de la petite, qui luttait décidément pour sa vie.
-Toi tu veux couler, je le sens, je le sais... Ronronna la créature, sournoisement, dans sa tête.

Plus vite elle s'approcherait, plus vite il la récupérerait, et plus vite il pourrait arracher sa patte à l'Autre, cette créature qu'il maudissait de toute son âme. Enfin, la louve atterrit suffisamment près de lui. Il eut un sursaut en avant, enfonçant sans réfléchir ses deux pattes avant dans l'eau. Le froid lui coupa un instant le souffle, ça et le fait que l'Autre s'agrippait allègrement à ce qu'il pouvait attraper. Lukhe attrapa vivement la femelle par la peau du cou pour la tirer de là, et c'est sans délicatesse aucune qu'il la jeta sur la rive.

-Éloigne toi! Cria-t-il presque, grognant, se sentant tiré vers l'eau.
-Viens, viens, viens à moi, tombe, chantonnait la créature dans son esprit, si heureuse de le retrouver enfin.

Il ne jeta pour le moment plus un regard à la petite qu'il avait tiré de ces enfers glacés, luttant contre un ennemi bien différent. Il s'arc bouda de toutes ses forces, le dos rond, les pattes arrières enfoncées dans la terre de la berge. En fait, à le voir, on l'aurait cru fou, à vouloir récupérer ses pattes dans de l'eau... Mais il glissa soudainement de la prise de l'Autre, et roula violemment en arrière, retombant lourdement sur le flanc. Et, comme s'il était pris une décharge violente, il sauta comme un hystérique pour s'éloigner de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Jeu 14 Juil 2016 - 15:46

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.
-Dépêche-toi, petite! Vite! Cria l’inconnu dont l’expression du visage montrait qu’il était aussi effrayé que Rubis.
Cette dernière se démenait, sa concentration faiblit et son espoir de survie aussi. Mais quand elle vit le loup s’approcher de la glace et poser une patte dessus, elle entrevit un espoir lui promettant la vie sauve : ce parfait inconnu. La louvette le fixait comme son dernier espoir. Puis tout à coup son expression se décomposa sous l’épouvante vite suivie par un couinement digne d’un louveteau à peine né.
-Mais va plus vite, bon sang, tu veux couler?! Rubis n’entendit ce grognement qu’à moitié. Elle était consciente qu’elle devait redoubler de concentration : sa vie en dépendait.
Au bout d’un moment la louvette fut suffisamment près du loup brun pour qu’il l’attrape et la mette en sécurité. Mais le loup aux traces orange ne se contenta pas de cela. Quand il eut attrapé la tricolore par la peau du cou, il la jeta sans grâce, ni douceur sur la berge du lac. Le choc coupa le souffle de la petite qui haletait.
-Éloigne-toi! Dit son sauveur.
Rubis se leva à grand peine pour s’effondrer quelques pas plus loin. La tricolore ferma ses yeux aux couleurs chaudes et poussa un profond soupir. Tous les muscles de son corps criaient à qui voulait bien l’entendre toute leur douleur.
La petite n’entrouvrit les yeux que lorsqu’une faible onde de choc secoua la neige. Le loup brun aux marques étranges venait de tomber sur le flanc pour ensuite se relever comme un fou et mettre le plus de distance entre lui et le lac qui à présent s’était calmé. Quel loup bizarre. Mais le fait qu’il agisse étrangement ne changeait rien au fait qu’il l’avait aidée à s’enfuir des griffes du lac déchaîné.
Maintenant que le calme était revenu, Rubis s’offrit tout le loisir de dévisager l’inconnu. Il avait un pelage brun de différentes teintes, une drôle de coiffure, et plein de marques oranges sur tout le corps, il possédait également une collerette qui entourait sa tête. Le plus étonnant chez ce loup ce fut qu’à la base de son cou il y ait des traces orangées mais de celles-là sortait une fine fumée orange également.
-C’est quoi que tu as là ? Dit-elle pour briser le silence qui lui devenait pesant. Et merci de m’avoir aidée. Enchaina-t-elle d’une petite voix.
Comme le loup ne réagit pas à sa question la petite tricolore huma l’air. Une odeur fleurie et champêtre flottait au-dessus des berges du lac.
-Quelle senteur étrange... pensa-t-elle.
Tout à coup cela lui revient. Il y a peu, elle avait assisté au rapport d’un espion à ses supérieurs. Sur sa fourrure résidait la même odeur mais atténuée par la senteur caractérisant tous les hivernaux. En un éclair elle comprit.
-Tu n’es pas un membre de l’Hiver ?! Cria-t-elle de sa voix aigüe ce qui sembla réveiller le parfait inconnu de sa torpeur.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Jeu 14 Juil 2016 - 23:03

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.
Lukhe haletait, bien soulagé de s'être éloigné de l'eau. Jamais il ne s'habituerait à cette sensation de pattes griffues sur la sienne, et à cette impression de danger constant. À force, il pensait ne plus se souvenir de son propre visage tant il craignait d'en croiser l'image. Il sentait la petite le dévisager, mais n'y réagit pas réellement, essayant de calmer les battements effrénés de son coeur. Il l'avait tiré de là, lui avait sauvé la peau, et il s'en félicitait intérieurement vu ce que cela impliquait au niveau de l'Autre. Il se releva, lentement, lui qui était retombé au sol tant il s'était éloigné du bord avec précipitation. En réalité, il s'apprêtait à partir, mais fut coupé dans son élan par la voix de la loupiote.

-C’est quoi que tu as là ? Dit-elle, donnant l'impression de simplement vouloir briser le silence qui s'était installé, Et merci de m’avoir aidée.

Lorsqu'elle avait reprit, sa voix avait baissé, et était devenu ce qu'il pourrait qualifier d'un petit couinement. Il ne répondit pas, pas encore. Après tout, elle lui demandait tout de même ce qu'il avait, tout en fixant la base de son cou qui, il le savait, laissait échapper cette étrange fumée orangée. Il se contenta de poser ses prunelles d'argent sur elle, penchant la tête, les oreilles droites. Sa crête retombait impeccablement, sans même gêner sa vue, un vrai miracle de la nature. Elle huma l'air sous son regard attentif, et il fit un décompte silencieux. Trois. Deux. Un...

-Tu n’es pas un membre de l’Hiver ?! Lança-t-elle de sa petite voix stridente, ce qui le fit grimacer.

Elle n'était pas fut-fut, la petite. Un bon moment pour comprendre qu'il ne sentait pas la fleur pour s'amuser, mais bien parce qu'il en vivait entouré. Encore une fois, il prit le temps de la réponse. Il lécha ses pattes trempées, qui dégoulinaient encore, sa langue passant habilement sur les marquages oranges, puis sur ses doigts blancs, et enfin ses coussinets robustes. Oh oui, il la faisait attendre. Elle n'était pas dangereuse, et elle lui devait bien ça, elle qui lui avait fait faire une moitié de plongeon dans l'eau glacée.

-Non. J'suis du Printemps. Quand à l'aide... Je n'aurais jamais laissé couler une p'tite louve. Ou un p'tit loup. Annonça-t-il calmement, la scrutant.

Il prit le temps de réfléchir à si, oui ou non, il comptait répondre à sa première question, à savoir ce qu'il avait sur le cou. Pendait que la petite paraissait digérer ce qu'il venait de dire, il enchaina donc, restant vague:

-Et "ce que j'ai là" ne te regarde pas, donc tu devras te contenter de te dire que c'est une vieille blessure.

Le beau brun s'assit de nouveau, espérant cette fois ci qu'elle ne lui ferait pas faire un bond de deux mètres une seconde après qu'il se soit installé. Les pierres qui ornaient ses pattes s'entrechoquèrent dans un très léger son, et il la regarda soudain avec un peu plus d'attention.

-Tu ne t'es pas blessée, rassure moi petite? Demanda-t'il d'un ton suspicieux, avant d'ajouter: Tu ferais mieux de me donner ton nom, où je t'appellerai "Petite" jusqu'à ce que je m'en aille d'ici.

Il espérait que la toute colorée petite louve ne s'était pas fait mal dans sa course pour échapper à la glace. Il craignait qu'une blessure sur un si jeune animal ne guérisse mal, mais aussi que son Clan comprenne mal d'où elle les tirait. Il ne tenait pas à passer pour un agresseur de louveteaux.
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Ven 15 Juil 2016 - 10:27

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter.
-Non. J'suis du Printemps. Quant à l'aide... Je n'aurais jamais laissé couler une p'tite louve. Ou un p'tit loup. Déclara le loup aux différentes teintes de brun sur un ton posé.
Rubis resta un instant sans réaction, attendant qu’il continue de parler.
-Et "ce que j'ai là" ne te regarde pas, donc tu devras te contenter de te dire que c'est une vieille blessure. Dit-il d’une traite.
«C’était pas possible de faire plus vague !»Pensa la louvette légèrement exaspérée.
-Tu ne t'es pas blessée, rassure moi petite? La questionna-t-il après s’être assis, le tout accompagné d’un regard inquiet.
« Pourquoi s’inquiète il autant pour moi ? Et puis ça lui ferait quoi que j’aille mal ? » Pensa-t-elle intérieurement. Elle s’assit elle aussi et gratta la poudreuse avec une de ses pattes ; trahissant ainsi le fait qu’elle était assez déboussolée. La petite louve ne sentit que de légères courbatures, rien de grave.
-Tu ferais mieux de me donner ton nom, où je t'appellerai "Petite" jusqu'à ce que je m'en aille d'ici.
La tricolore attendit un peu pour répondre aux questions du beau brun. Lui non plus n’avais pas dit son nom. Et le surnommer ‘’le loup bizzare’’ n’était pas très élégant. Le regard argenté de l’inconnu semblait préoccupé. Par quoi ? Rubis aurait bien voulu savoir.
-Je suis Rubis, louvette hivernale. Déclara-t-elle en levant le menton bien haut, pleine de fierté. Elle avait été recueillie par le meilleur clan de Four Seasons. Autant le plus puissant que le plus respecté ; la tricolore était fière d’appartenir à ce clan. Sans s’en rendre compte, elle s’était levée.
-Et ça va je n’ai rien. Dit-elle sur un ton plus calme en se rasseyant. Et toi qui est-tu ? Et quel rang as-tu ? Continua-t-elle sur un ton légèrement plus joyeux.
Elle marqua une pause. La louvette avait encore une foule de questions. La réponse de l’inconnu au sujet de sa ‘’vieille blessure’’ avais été bien trop vague, il devait avoir quelque chose à cacher. Mais Rubis l’avait déjà oubliée, elle était préoccupée de connaitre l’identité du loup en face d’elle.
Le soleil était maintenant assez haut dans le ciel et un léger vent ballotait les fourrures des deux loups. Rubis avait arrêté de gratter le sol enneigé de sa patte. Le mal à l’aise ainsi que la déstabilisation de la petite toute colorée lui semblaient loin derrière. Maintenant elle attendait la réponse du loup aux yeux d’argent, droite et sereine, cachant son excitation montante.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Ven 15 Juil 2016 - 18:56

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.
Le mâle dut attendre quelques secondes pour enfin obtenir une réponse, à croire qu'elle jouait au même petit jeu que lui. Il en profita pour la scruter, cherchant vainement, et encore heureux, une quelconque trace de blessure sur son pelage tricolore.

-Je suis Rubis, louvette hivernale. Annonça-T-elle fièrement.

Elle releva le menton sous son regard interloqué, et il la vit un instant si gonflée de fierté qu'il manqua de ricaner. Un peu plus, et cette femelle se changerait en paon. Comme tous les petits, elle devait penser que son Clan était le meilleur, le plus fort, et  bien entendu le plus noble des quatre. Ah les enfants, si naïfs... Lui qui n'était pas natif du Printemps, bien qu'il chérissait désormais sa saison comme tout bon membre de cette saison, il savait cependant que tout Clan avait qualités et défauts. Elle l'apprendrait plus tard...

-Et ça va je n’ai rien. Finit-T-elle enfin par répondre, plus calme.

Il soupira de soulagement, très sincèrement. Il s'en doutait désormais, mais si elle confirmait qu'elle n'avait rien, il n'aurait pas de problèmes. Tant mieux, comme s'il ne lui manquait que ça.

-Et toi qui est-tu ? Et quel rang as-tu ? Demanda Rubis, avec un ton qui s'emplissait un peu plus de joie à chaque mot.

C'était bien un louveteau, aux portes de la mort la seconde d'avant, en train de frétiller comme un petit poisson la seconde d'après. Il roula un instant des yeux, alors que la petite... Rubis, pardon, le fixait avec un calme feint. Il ne croisait pas son regard, vieille habitude, préférant regarder ses pattes, ou des herbes. Parfois la truffe de son interlocutrice, mais jamais ses grands yeux brillants. Il sentait qu'elle retenait ses questions, et fut reconnaissant qu'elle sache se tenir. Rien de plus désagréable qu'une avalanche d'interrogations, à son sens... La brise soulevait son pelage de printanier, le faisait légèrement frémir, mais le soleil levant commençait à réchauffer l'atmosphère. On sentait bien l'été, c'était indéniable.

-Tant mieux, Rubis... J'suis Lukhe, et un soldat.Répondit-il posément.

Et alors qu'il parlait, il la voyait se remettre à se tortiller imperceptiblement. Il la sentait surexcitée intérieurement, mais ne le releva pas. Elle était presque attendrissante, cette boule de poils.

-Que fais-tu ici? Tu es bien petite, pour explorer si loin de chez toi, tu ne penses pas? Ta mère va s'inquiéter. Attends de devenir grande pour venir en des lieux pareils... Soupira le mâle, encore sous le choc d'avoir faillit la voir se noyer dans le lac glacé.

Maintenant qu'ils avaient entamé la discussion, il ne voyait pas pourquoi ne pas la faire durer encore un petit peu. Il avait le temps, et elle n'était pas méchante, juste curieuse, et visiblement très intéressée par sa personne. Curiosité de louveteau, et il sentait qu'elle reviendrait très bientôt sur la fumée qui s'évadait de son cou. Il ne connaissait aucun petit qui se serait contenté d'une réponse aussi peu développée que celle qu'il lui avait fournie. Il lui suffisait de ne rien dire de compromettant. Et s'il ne comptait pas lui demander quoi que ce soit qui pourrait porter préjudice à son Clan hivernal, bon joueur, il se demandait cependant si elle ne pourrait pas lui fournir quelques informations par inadvertance...

-Tu t'es perdue? Où tu t'es juste échappé, p'tite Rubis?

Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Sam 16 Juil 2016 - 10:21

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter.
Rubis eut un léger coup de chaud, après tout c’était l’été, normal pour elle d’avoir chaud, même au beau milieu des terres de glace et de neige où elle était chez elle.
-Tant mieux, Rubis... J'suis Lukhe, et un soldat. Répondit le loup bizarre. Non Lukhe.
« Je suis en face d’un mâle printanier qui est soldat » pensa la louvette.« Un soldat sert à assurer la surveillance du territoire de son clan, pas à aller gambader sur des terres ennemies ». La louvette fit du mieux quelle put pour cacher le fait qu’elle doutait de la réponse du printanier. Le soldat semblait lire en elle et cela dérangeait la petite.
-Que fais-tu ici? Tu es bien petite, pour explorer si loin de chez toi, tu ne penses pas?
La louvette se demanda encore une fois pourquoi le mâle faisait autant attention à elle. Après tout leur deux clans respectifs n’avaient pas des relations très pacifiques, enfin c’est ce que la tricolore avait compris. Elle allait répondre à la question, mais il y avait une suite. Qu’elle aurait mieux fait de ne pas écouter.
-Ta mère va s'inquiéter. Attends de devenir grande pour venir en des lieux pareils...
Après cette question, il y eut un grand silence. Lukhe semblait serein à première vue. Rubis, elle, était plus que déroutée, perdue. Elle ne savait pas quoi dire, quoi répondre. « Ma mère ……. Ma mère » Son affolement grandissant devait être visible à des kilomètres à la ronde.
« En effet tous les louveteaux de mon clan ont une mère …. » Elle ne s’était jamais demandée pourquoi pas elle. La louvette était trop occupée à jouer pour s’en rendre compte. Ses yeux s’étaient écarquillés sous le poids de la réalité, qui venait de la rattraper.
-Tu t'es perdue? Où tu t'es juste échappé, p'tite Rubis? Continua le soldat comme insensible au choc de la petite en face de lui. Elle sembla ne pas entendre sa question, les yeux rivés sur le sol.
« Ma mère ….maman …. » pensa la louvette.
-Reprends toi, lui dit la voix de sa conscience douce mais ferme. Ce qu’elle fit du mieux quelle put.
-J’ai dit à la nourrice où j’étais….. La toute colorée, qui semblait un instant avant comme essoufflée, avait fait du mieux qu’elle pouvait pour avoir l’air joyeuse. Elle ne s’inquiètera pas.
« Non, je ne sais pas comment ça marche au printemps, mais ici on n’enferme pas les petits » pensa-t-elle, mais elle se retint de le dire tout haut.
-Moi je sors comme je veux de la grotte de glace, déclara-t-elle sur un ton qui lui semblait serein.


ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Dim 17 Juil 2016 - 0:39

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.
Énorme, immense silence. S'il n'y réagit pas tout de suite, pensant que la petite louve boudait simplement sa question, il comprit après quelques secondes qu'il devait avoir dit quelque chose de déplacé. Lukhe scruta la petite, ses oreilles se redressant tant qu'elles semblaient vouloir se décrocher de son crâne. Qu'est ce que...? Il n'avait pourtant rien dit de si offensant... Les grands yeux de la loupiote s'emplissaient d'une lueur perdue, qui le fit tiquer. Il n'en donnait pas l'air, mais les louveteaux, il les aimait bien... L'odeur de la panique commença à enfler, et s'il ouvrit la gueule pour lui en demander la raison, il ne parvint pas à prononcer un mot. Pourquoi? Qu'avait-il dit de si choquant en soit? Ces yeux si brillants une seconde avant s'abaissèrent vers le sol, et le brun pensa un cruel moment qu'elle aillait fuir, décamper, et fondre en larmes à la même seconde.

Pourtant, à sa plus grande stupeur, elle releva la tête, et si sa voix eut un raté, elle prononça d'un ton faussement gai:

-J’ai dis à la nourrice où j’étais…

Cette voix, qu'elle s'efforçait de contrôler, manqua de le faire soupirer. Si jeune, et déjà en train de construire des barrières de mensonges autour d'elle, des carapaces protectrices. Elle était triste, il le voyait: Pourquoi donc ne voulait-elle pas simplement laisser échapper ses émotions? Elle était si petite, elle en avait encore le droit... De rire, de pleurer, de gémir, de se laisser vivre, tout simplement. Alors qu'il manquait de retomber dans ses pensées, la mine sombre, Rubis enchaîna rapidement.

-Elle ne s'inquiétera pas.

Oh, si elle le disait, Lukhe voulait bien la croire. Jusqu'à une certaine limite. Il savait que si elle ne rentrait pas à un moment donné, les nourrices iraient retourner ciel et terre pour la retrouver. Un petit égaré est un aimant à blessures et accidents. La petite s'était quelque peu reprise, sous son regard d'argent, et ajouta comme pour le convaincre -ou se convaincre elle même? :

-Moi je sors comme je veux de la grotte de glace.

Il allait continuer sur sa lancée, lui dire combien c'était dangereux, inconscient... Mais il se dit que s'il lui avait causé du chagrin, une seconde plus tôt, il ne désirait pas briser encore son petit coeur fragile de louveteau. De plus, il réalisait désormais une chose. Il lui avait parlé de sa mère, elle lui avait parlé de nourrice. Peut être la petite était-elle orpheline...? Ce n'était qu'une supposition de sa part, mais il ne trouvait d'autre explication cohérente. Alors, d'un ton légèrement plus doux, moins sévère, il fit légèrement dévier cette conversation morose:

-Une grotte de glace? Ça m'a l'air intéressant, comme lieu... Et tu y vis, Rubis? Tu as bien du courage...

En réalité, juste à imaginer ce genre d'endroit, et malgré le soleil qui rayonnait enfin un peu, il eut un frisson de froid. Brrr. Une grotte glacée. Des loups vivaient dans ce genre d'endroit? Lui qui sentait sa truffe se congeler lorsque venait l'hiver, il ne comprendrait décidément jamais ses membres. Et maintenant qu'elle le disait... Une grotte de glace? C'était sûrement une information à prendre avec des pincettes, mais se pourrait-il que les hivernaux habitent une grotte...? Glacée? Il verrait bien plus tard ce qu'il pouvait faire de ça, puisque si ça se trouvait, cela se révélerait complètement erroné.

-En tant que printanier, j'pense que j'aurais un rhume un jour sur deux, dans un endroit pareil. Continua-t-il, toujours sur ce ton léger.

Il ne savait pas s'il savait vraiment parler aux louveteaux. L'éloquence, lui... Ils ne faisaient pas vraiment deux, mais ils ne s'entendaient pas toujours. Mais cela ne l'empêchait pas d'essayer de redonner un peu de vivant et de bonne humeur à cette petite chose qu'il avait réussi à attrister en seulement deux phrases. Il ne lui souhaitait pas de mal, elle était bien mignonne. Et tandis qu'il attendait qu'elle réponde, grattant le sol de sa patte, il se surprit à repenser au fait qu'il n'aurait sûrement jamais l'occasion d'élever des petits pareils. Hm. Légèrement déprimant comme perspective, en fait. Mieux valait ne pas y penser, alors il se concentra de nouveau sur la tricolore qu'il avait sauvée quelques minutes plus tôt.  
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Dim 17 Juil 2016 - 9:54


Reste loin de l'eau et nous
pourrons discuter.
-Une grotte de glace? Ça m'a l'air intéressant, comme lieu... Et tu y vis, Rubis? Tu as bien du courage... Répondit Lukhe.
Cela fit chaud au cœur à la petite que le printanier changeait de sujet. « Ce loup est vraiment super sympa » se dit-elle pour elle-même. Rubis se demanda bien pourquoi elle avait du courage.
-En tant que printanier, j'pense que j'aurais un rhume un jour sur deux, dans un endroit pareil. Dit-il sur un ton léger. Une lueur de sympathie illumina le regard gris du mâle.
Cette remarque fit rire la tricolore.
-Alors pourquoi tu es ici ? Demanda-t-elle sur un ton jovial non feinté. La petite envoya un petit bloc de neige dans les airs qui atterrit sur la crête de cheveux du soldat.
Elle réussit à se reprendre en main et se rassit. Le mâle enlevait à coup de pattes le tas de neige qui était sur sa tête.
- Non, si on avait tellement froid on n’y vivrait pas. Soudain elle eut un doute. Je sais plus si là où on vit s’appelle la grotte de cristal ou de glace. Mais il y fait assez chaud.
« Il va falloir demander à la nourrice » Se dit-elle.
Elle regarda le lac : des petits blocs de glaces dérivaient à sa surface. Le soleil semblait assez haut dans le ciel. La neige des terres hivernales allaient bientôt se retirer pour toute la période estivale, pour revenir seulement vers la moitié de l’automne. Rubis se demanda à quoi pouvaient ressembler les autres territoires.

ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Dim 17 Juil 2016 - 23:03

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.


Enfin elle reprenait une attitude qui le rassurait un peu. Son minois s'était illuminé, oubliant ce semblant de chagrin qui semblait grandir dans son jeune coeur, et Lukhe se félicita d'avoir pu désamorcer la bombe avant qu'elle n'explose. Rubis lâcha même un rire, ce qui eut le mérite d'étirer les babines du mâle, très légèrement, en une naissance de sourire.

-Alors pourquoi tu es ici?L'interrogea-t-elle, et cette fois ci, il sut que sa bonne humeur était réelle.

Elle envoya de la neige de ses petites pattes, et alors qu'il suivait sa trajectoire d'un oeil amusé, il la sentit retomber lourdement sur sa tête, glissant sur sa crête sombre. Il aurait pu grogner d'agacement, mais se contenta d'habilement passer sa patte dessus pour chasser cette poudreuse qui allait sans doute bientôt fondre. En secouant un peu la tête, il fut bientôt débarrassé de toute trace blanche. Il vit la tricolore se rassoir, sûrement pour reprendre un peu de sérieux, mais elle semblait si guillerette qu'il était certain qu'elle ne tiendrait pas bien longtemps ainsi.

- Non, si on avait tellement froid on n’y vivrait pas, dit-elle tout en paraissant avoir un léger doute, Je sais plus si là où on vit s’appelle la grotte de cristal ou de glace. Mais il y fait assez chaud.

Il suivit pensivement son regard lorsqu'elle se mît à observer le lac. C'était beau. La neige encore présente renvoyait la lumière, la glace la réfléchissait également. Il devait admettre que ce spectacle valait bien la peine de venir pour être vu. Il n'oubliait pas qu'il était en territoire ennemi, mais tout juste. La compagnie de la petite était agréable, différente de celle des adultes. Il pouvait être presque assuré qu'elle ne tenterait rien, ne mentirai pas, ne comploterai pas non plus. En un sens, il reconnaissait une qualité aux louveteaux: ils étaient encore purs.

-Que ce soit de cristal, ou de glace, ta grotte paraît bien différente de ce que je peux connaître. Annonça-t-il avec un certain amusement, le regard vague.

Il reposai les yeux sur la petite, évitant cependant avec un grand soin ses grandes prunelles brillantes.

-Quand à ce qui m'amène ici... Je n'saurais dire. P't'être la même chose que toi: la curiosité. Même les adultes peuvent avoir envie d'explorer, tu sais.

Cela pouvait paraître bête, comme raison, mais c'était la plus stricte des vérités. Il lui prenait souvent l'envie de retomber en enfance, et gambader de ci de là sans craindre de tomber sur un être malintentionné. Non, ce genre de soucis, les enfants n'y font attention que lorsqu'ils s'y confrontent pour la première fois... Il espérait que cette petite serait préservée un long moment. Plus que tout, sa joie de vivre était presque contagieuse.

-L'Hiver et le Printemps sont bien différents, alors venir par ici, c'est comme changer d'univers, tu saisis? Même les plantes sont différentes.

Il pencha la tête, laissant se coucher l'une de ses oreilles. Les pierres qui ornait l'une d'elle brillèrent faiblement sous les rayons du soleil. Il craignait de lui donner l'envie de quitter son territoire, mais elle devait être assez grande pour comprendre qu'elle ne devait pas le faire. Et puis, il n'était pas sa mère, ou sa nourrice, ce n'était pas à lui de l'éduquer.
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Lun 18 Juil 2016 - 9:12

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter
- Que ce soit de cristal, ou de glace, ta grotte paraît bien différente de ce que je peux connaître. Dit-il avec une pointe amusement dans la voix.
-Quant à ce qui m'amène ici... Je n'saurais disait. P t'être la même chose que toi: la curiosité. Même les adultes peuvent avoir envie d'explorer, tu sais. L'Hiver et le printemps sont bien différents, alors venir par ici, c'est comme changer d'univers, tu saisis? Même les plantes sont différentes.
Les prunelles de Rubis étincelaient en imaginant la terre d’où venait son interlocuteur. À voir ses poils légèrement hérissés pour se protéger du froid, la petite comprit que sur le territoire de Lukhe il devait y faire plus chaud. En même temps, l’Hiver était la saison la plus froide.
-À quoi ressemble là d’où tu viens . Demanda-t-elle dévorée par la curiosité.
Il fallait comprendre la curiosité de la louvette. Personne ne lui avait décrit les autres territoires. Pour une fois que quelqu’un pouvait lui fournir des informations qui pourraient assouvir sa curiosité, la petite allait en profiter un maximum.
Et puis contrairement à ce que l’on lui avait dit, les estivaux n’étaient pas arrogants, ni méchants. Enfin pas le soldat qui était en face d’elle.
Les deux loups étaient habités par la même curiosité, le même désir de découverte. Ce qui fit monter d’un cran la sympathie qu’elle éprouvait pour le mâle.
Depuis qu’elle l’avait enterré vivant sous une avalanche, à maintenant, son opinons sur son interlocuteur était passé de « loup bizarre » « parfait inconnus » à « Lukhe » « soldat printanier ».
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mar 19 Juil 2016 - 21:52

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.


Les yeux de cette petite brillait comme deux étoiles. Cela suffisait à lui réchauffer un peu le coeur, sous son apparence bourrue. Le mâle gonfla un peu son poil, la brise fraîche de ce lieu lui donnait froid malgré l'été. Lui était habitué à des températures plus douces, ni trop brûlantes, ni trop glacées. Le juste milieu, si on oubliait les caprices de la météo. Rubis semblait s'intéresser à ce qu'il disait, ce qui poussait le brun à demeurer encore un peu à ses côtés malgré ses devoirs de soldat. Ça attendrait, rien n'était pressé pour le moment.

-À quoi ressemble là d’où tu viens? Questionna la loupiote avec un véritable intérêt dans la voix.

Lukhe était bien content de voir qu'elle s'ouvrait un peu aux autres. Elle ne repoussait pas l'inconnu, l'étranger. La jeunesse gardait la pureté, mais parfois les louveteaux étaient influencés par leur meute. Un jeune hivernal, même à peine capable de marcher, pouvait montrer les crocs à un printanier parce qu'on lui avait dit de le faire. Autant dire que l'attitude de la femelle était celle qu'il aimait beaucoup observer: elle attendait pour se forger son propre avis. Ou alors était-elle simplement gentille et sociale au naturelle. Il n'avait pas besoin d'être brusque avec elle, ni sur ses gardes, il pouvait juste... Être lui même.

-Garde tout ce que je dis pour toi, d'accord? Personne ne doit savoir que tu m'as vu... Sinon on sera punis tous les deux, ce serait pas cool, non? Dit-il avant toute chose, sans la fixer dans les yeux.

Il la regarda avec une certaine malice, bien qu'il soit tout à fait sérieux. Si elle pouvait se faire interdire de sortie, lui risquait sûrement un peu plus gros que ça. Il préférait éviter ça. Elle tiendrait sa langue, du moins il l'espérait, mais elle n'avait pas la tête d'une rapporteuse sans cervelle. Ouais, il avait une assez bonne opinion d'elle jusque là, son esprit vif était agréable.

-Là d'où j'viens, hm... Il fait chaud. Il n'y a pas de neige, maintenant. Beaucoup d'herbe, verte. Souvent des fleurs, de toutes les couleurs, et du soleil. L'air sent bon la chaleur et les jeunes plantes. C'est... Très différent d'ici, et c'est normal. Expliqua-t-il pensivement, alors qu'il regardait ses pattes, hésitant.

Il ne perdait rien à lui montrer ça... Juste une part d'énergie si infime qu'il ne verrait pas la différence. Oui. Il pouvait bien lui montrer, pour lui faire plaisir, à cette petite. Il leva une patte, dégageant le peu de neige qu'il avait devant lui. Il sembla un instant concentré, les yeux rivés au sol. Une petite pousse verte apparue au sol, avant de grandir, et déployer sa frêle tige, et ses feuilles toutes neuves. De petites fleurs colorées ornèrent très vite ce végétal. Un autre, à peine plus loin, se mît à croître presque simultanément, blanc.

-Regarde. Ça, c'est une fleur des champs, de mon territoire... Enfin, plus ou moins. Et ça... Il pointa la deuxième, blanche, avant de reprendre: C'est un perce-neige. J'imagine qu'il doit y en avoir, par ici, ça pousse en premier, avant toutes les autres, quand l'hiver commence à se retirer.

Il releva les yeux vers elle, guettant ses réactions. Pensif, il se dit que les deux fleurs étaient bien différentes, comme leurs deux Clans. Et pourtant, leur essence restait la même. C'était un point à méditer, plus tard, quand il s'ennuierait.

Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mer 20 Juil 2016 - 20:03

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter
-Garde tout ce que je dis pour toi, d'accord? Personne ne doit savoir que tu m'as vu... Sinon on sera punis tous les deux, ce serait pas cool, non?  Dit-il sans la regarder dans les yeux.
« Il me prend pour qui ? » se demanda la petite.
Les yeux du mâle avaient une lueur de malice. Rubis se sentit rapidement coupable de cette pensée. « Après qu’il m’ait sauvé, comment je peux penser ça de lui ? » se dit-elle.
Ses pensées furent stoppées par une petite pousse qui grandit, ses feuilles se déployèrent sur le végétal très vite accompagné par des petites fleurs toutes colorées. Une deuxième poussa simultanément quelques pas plus loin. Mais ses fleurs étaient d’un blanc pur.
La petite, intriguée par le phénomène approcha son visage des deux végétaux.
-Regarde. Ça, c'est une fleur des champs, de mon territoire... Enfin, plus ou moins. Et ça...  Il pointa de la patte le végétal aux fleurs blanches: C'est un perce-neige. J'imagine qu'il doit y en avoir, par ici, ça pousse en premier, avant toutes les autres, quand l'hiver commence à se retirer.
La louvette était fascinée par les deux fleurs. « Leur manière de pousser était trop rapide. » pensa-t-elle « le pouvoir saisonnier de Lukhe doit concerner le développement des plantes ». On ne lui avait jamais parlé des autres terres. La tricolore devait faire son maximum pour mémoriser l’aspect et l’odeur de ces végétaux. Elle les huma, ils avaient à peu près la même odeur que le pelage du soldat. « Les éléments de son territoire influencent l’odeur de Lukhe » comprit-elle.
-Sur ton territoire, il y en a plein ? Demanda Rubis en s’imaginant des plaines recouvertes de ces deux sortes de fleurs.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Ven 22 Juil 2016 - 12:32

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.


Lukhe se dit, en voyant le regard de la petite, que ces deux fleurs paraissaient l'intéresser. Il était si aisé de lire en elle, comme si ses yeux étaient deux portails grands ouverts vers ses émotions et ses ressentis. Elle était jeune, sans doute ce problème -si c'en était un- allait-il se résoudre quand elle grandirait. À voir le léger froncement de museau de la louvette, elle essayait d'imprimer l'image de ces fleurs. Peut être n'en avait-t-elle jamais vu des similaires. Lorsqu'elle se pencha pour les sentir, il la laissa faire sans chercher à l'en empêcher. Lui enseigner l'odeur de son Clan, de son territoire, n'était sûrement pas la meilleure des idées qu'il ait eu. Mais si ça pouvait permettre à la petite de ne pas poser une patte en dehors de l'Hiver avant d'en avoir l'âge, alors c'était bon à prendre. Tous les Printaniers ne seraient pas aussi tendres avec elle.

-Sur ton territoire, il y en a plein ? Interrogea Rubis, visiblement curieuse de tout.

Il prit quelques secondes pour répondre, lui même se perdant dans les images de son territoire. Maintenant qu'il y vivait depuis une bonne partie de sa vie, il ne pouvait s'imaginer vivre sous l'influence d'une autre saison que la sienne. Il finit par se reprendre, reposant les yeux sur elle, seulement en biais pour ne pas croiser les siens.

-Plein, oui. Des colorées, pas les blanches. Les blanches viennent juste un peu avant la fin de l'Hiver. En printemps, c'est surtout des fleurs pleines de couleurs, roses, bleues, rouges... Il y en a des blanches, différentes de celles ci, expliqua-t-il en faisant un geste de la tête vers le perce-neige.

Il se retint de bailler, grattant son cou d'une patte. Il devrait bientôt filer, s'il ne voulait pas s'attirer d'ennuis, et il en était de même pour la loupiote. Mais il avait quelques minutes... Il pouvait bien satisfaire sa soif de savoir sur certaines questions encore.

-Votre territoire sent la glace, la neige, et le nôtre sent les fleurs et l'herbe. À chaque Clan sa différence, mais chaque saison se vaut, lorsqu'on y réfléchit. Ajouta-t-il, finalement.

S'il pouvait lui apprendre à ne pas se jeter à la gueule du premier venu ne portant pas la même odeur qu'elle, il le ferait aussi. Les louveteaux comprenaient plus vite, assimilaient mieux, et étaient aussi extrêmement simples à influencer en règle générale. Heureusement qu'elle n'était pas tombée sur quelqu'un de mal intentionné, et que le brun était dans un bon jour.

Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Sam 6 Aoû 2016 - 13:52

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter

Le regard du mâle se perdit un instant, fixant le vide. A ce moment-là, Rubis aurait bien voulu pouvoir faire comme Lukhe. Deviner les pensées du  soldat préoccupa la louvette quelques instants. Le loup la regarda en biais avant de répondre à la question.
-Plein, oui. Des colorées, pas les blanches. Les blanches viennent juste un peu avant la fin de l'Hiver. En printemps, c'est surtout des fleurs pleines de couleurs, roses, bleues, rouges... Il y en a des blanches, différentes de celles-ci.
Ses douces paroles furent accompagnées d’un geste gracieux de la part du printanier désignant la petite plante aux pétales d’un blanc immaculé.
-Votre territoire sent la glace, la neige, et le nôtre sent les fleurs et l'herbe. À chaque Clan sa différence, mais chaque saison se vaut, lorsqu'on y réfléchit.
-Ça veut dire que je devrai attendre l’année prochaine pour la voir. Demanda-t-elle en désignant la plante blanche. Ce printemps je n’appartenais pas encore au clan de l’hiver.
La petite sembla assez déçue. Mais l’impatience repris le dessus sur le minois de la tricolore. En effet elle s’imagina toute les parties du territoire de l’hiver recouvertes de petites fleurs similaires à celle que le soldat avait créé.
-Et ça veut dire quoi que chaque saison se vaut ? Le questionna-t-elle en penchant légèrement la tête sur le côté gauche.
Le petit diamant qui pendait depuis toujours à son oreille entra en contact avec sa petite épaule. Le pendentif gris dégageait une grande fraîcheur. Bien que la tricolore soit habituée aux froideurs des terres de son clan adoptif, un léger frisson parcourra le dos noir de la louvette. « Tiens, pourquoi ce petit bijou est-il si froid ? » se dit-elle.
Au bout d’un moment, la petite se demanda pourquoi son interlocuteur ne répondait pas. Quand elle le regarda, elle vit dans ses yeux une lueur de concentration. « C’est ça, prends ton temps » se dit Rubis en touchant son petit bijou qui pendait à son oreille gauche de sa patte. La fraîcheur qui se répandait lui fit du bien. Un vent chaud venait faire onduler les mèches bicolores de la louvette.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Lun 8 Aoû 2016 - 18:25

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.


La petite louve était si attentive, c'était un véritable plaisir que de lui montrer des choses. Lukhe était vraiment surpris de sa capacité d'écoute, et de sa curiosité sans limites. Il était persuadé qu'elle serait, une fois adulte, quelqu'un avec qui il serait encore plus agréable de discuter.

-Ça veut dire que je devrai attendre l’année prochaine pour la voir. Dit-elle en désignant la fleur blanche qu'il avait fait pousser à leurs pattes. Ce printemps je n’appartenais pas encore au clan de l’hiver.

Son visage déçu l'attendrissait un peu, en réalité. Elle paraissait vraiment vouloir les voir, ces fleurs! Cependant, comme il l'avait remarqué plus tôt, sa joie de vivre naturelle était si grande, couplée à son impatience, que sa bouille de louveteau se para de nouveau d'enthousiasme et d'excitation. Sans doute devait-elle imaginer ces petites fleurs couvrir les plaques de neige, en émerger, et décorer tout le paysage hivernal.

-Et ça veut dire quoi que chaque saison se vaut ? Demanda-t-elle finalement.

Elle pencha légèrement la tête à cette question. Il l'attendait, celle là. N'importe quel louveteau aurait bloqué sur cette phrase. Quoi que... Le soldat en connaissait certains qui ne soucieraient pas d'un petit détail tel que celui là, et ne prendraient pas la peine de se renseigner. Alors qu'il réfléchissait à la meilleure façon de lui répondre, sans entrer dans la difficulté, il la vit frissonner, puis toucher une breloque qui pendait à son oreille. Tiens... Intéressant. C'était plutôt joli, et il lui aillait à merveille. La brise chaude qui soufflait dans ses poils lui fit du bien, et il huma pensivement l'air. Ces terres hivernales n'étaient vraiment pas accueillants à ses yeux...

- C'est assez compliqué à expliquer... Disons qu'aucune saison n'est plus forte qu'une autre. Commença-t-il, avant de s'interrompre.

Si les longues tirades lui déplaisaient, il pouvait bien faire un effort pour satisfaire cette petite chose qui lui avait bien plu. Dans son Clan, ils auraient pu devenir amis en grandissant, mais elle était Hivernale, aussi seraient-ils sûrement de simples connaissances, aux relations neutres mais paisibles. Après avoir choisi ses mots, le brun continua:

-Par exemple, un Hivernal est bien plus fort pour supporter le froid qu'un Estival. Mais un Estival supportera beaucoup mieux la chaleur. Tu comprends? Les faiblesses et les forces s'équilibrent. Expliqua-t-il au mieux, pas vraiment certain qu'elle parvienne à comprendre.

Il articulait pour une fois plutôt bien, une chance pour la louvette. Il lécha sa patte, dans la lune, tentant de trouver une manière de compléter ou terminer son explication. Il finit par simplement annoncer:

-Libre à toi de croire ou non en cet équilibre. Aucune saison ne devrait dominer, ou n'est plus forte qu'une autre. Même si certains loups de clan le disent, le clament, tu vas devoir te faire ta propre opinion là dessus, quand tu seras grande. Tu comprends?

Lui qui venait d'un lieu lointain, inconnu de ces terres, il pouvait sans mal concevoir cette idée. Dans son passé, les saisons n'étaient que des phases temporelles, et les quatre cohabitaient sans aucune altercation. Il était pour Lukhe naturel qu'elles soient égales, et cette idée perdurait même après tant de temps passé chez les Printaniers, et son coeur qui battait maintenant à l'unisson avec le leur.

Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Lun 15 Aoû 2016 - 20:09

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter
Le vent chaud sembla faire plaisir à Lukhe.
- C'est assez compliqué à expliquer... Disons qu'aucune saison n'est plus forte qu'une autre. Le printanier marqua une pause comme pour réfléchir à ses futures paroles. Par exemple, un hivernal est bien plus fort pour supporter le froid qu'un estival. Mais un estival supportera beaucoup mieux la chaleur. Tu comprends? Les faiblesses et les forces s'équilibrent.
Rubis était assez étonnée, c’était la première fois que l’on lui formulait de telles paroles. L’hivernale fût partagée entre l’envie de protester et celle de se taire. Voulant connaitre la suite, elle ne s’exprima pas.
-Libre à toi de croire ou non en cet équilibre. Aucune saison ne devrait dominer, ou n'est plus forte qu'une autre. Même si certains loups de clan le disent, le clament, tu vas devoir te faire ta propre opinion là-dessus, quand tu seras grande. Tu comprends?
La louvette comprenait et elle comptait bien se forger sa propre opinion. Elle était assez ouverte, comprenait ses idées et les respectaient. Mais elle avait eu une éducation strictement hivernale et la tricolore s’exprima au nom de ce qu’on lui avait appris.
-Comment tu peux être aussi sûre que les clans sont à forces égales ? Si cela se trouve une saison plus forte que les autres s’apprête à attaquer les quatre autres ! On n’est sûr de rien ! Elle s’était levée. C’est la tête haute, découvrant légèrement les crocs qu’elle avait dit ses paroles avec une pointe de défi et peut-être même d’arrogance.
Certains de ses camarades étaient certains que le printemps attaquerait l’hiver. Une rumeur courait qu’il se pouvait qu’il y a des traîtres au sein même du clan.
La petite s’était un peu écartée du soldat. Ses yeux aux teintes chaudes scrutaient le lac, le fait qu’elle ait faillit se noyer dedans lui semblait remonter à des jours.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Lun 15 Aoû 2016 - 21:33

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.


Alors qu'elle paraissait y réfléchir, Lukhe regarda la fleur des champs qu'il avait fait pousser. Il devrait l'arracher et l'emporter s'il ne voulait trahir sa présence dans les parages. Il devrait y penser... Il releva ses yeux d'argents sur elle lorsqu'avec toute la conviction du monde, elle annonça d'une voix forte:

-Comment tu peux être aussi sûre que les clans sont à forces égales ? Si cela se trouve une saison plus forte que les autres s’apprête à attaquer les quatre autres ! On n’est sûr de rien !

Debout, elle bombait le poitrail, et sa tête relevée bien haut la faisait paraître plus grande qu'elle ne l'était. Ses crocs découverts contrarièrent un peu le Printanier, qui manqua d'imiter son geste, mais le retint pour éviter de déclencher chez elle un quelconque réflexe défensif. Qu'elle était arrogante, dans cette posture, cette petite... Il ne lui en voulait cependant pas pour tenter de le prendre de haut. Elle avait été élevée ici, sur ces terres, elle ne connaissait de la vie que l'Hiver et sa mentalité. Il était normal qu'elle voit les choses de cette manière. Elle s'était même un peu écartée, comme s'il allait lui bondir à la gorge ou l'aplatir d'un coup de patte alors qu'il l'avait sauvé quelques temps plus tôt.

- S'ils n'étaient à force égales, il n'en existerait qu'un seul. Réfléchis, p'tite. Des générations de loups ont vécu sur ces terres. Pourquoi une saison puissante ne dominerait-elle pas? Parce que les autres tiennent tête, et résistent.

Il soupira, profondément, et finit par littéralement se coucher sans crainte aucune. Que pourrait-elle lui faire, malgré ses élans de vivacité et son esprit d'hivernale? Il la regarda, admirant toutefois la force de sa conviction. Il continua, bien que songeant qu'il était bien idiot de s'allonger alors qu'il devrait bientôt partir:

-Les saisons s'attaquent les une les autres, c'est le cours des choses sur ces terres. Toi, tu vis ici. À ton âge, je vivais ailleurs. Les saisons n'étaient qu'un laps de temps défini, et rien d'autre. Elles cohabitaient, et ne se mélangeaient jamais. Si je m'permet de te parler ainsi des différents Clans, c'est parce que j'en sais quelque chose. Je n'suis ni devin, ni prophète, et j'sais que le moment venu, j'me battrai pour le Printemps. Tout comme toi, tu te battras pour l'Hiver. Et ce, même si j'sais que les saisons finissent toujours pas s'équilibrer.

Bon sang, pourquoi il était parti dans un tel discours pour une loupiote qui, au mieux, en comprendrait la moitié? Au pire, peut être qu'il l'a sous estimait, qu'elle comprendrait et en ferait bon usage. Ce n'était pas son problème. Il se demandait en revanche pourquoi il prenait la peine de lui raconter ça, à elle qui n'était ni de son Clan, ni de son âge. Un moment de relâche après de dures journées de labeur, sans aucun doute...

Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mar 16 Aoû 2016 - 11:16

Reste loin de l'eau et nous pourrons discuter
Le mâle brun ne sembla pas réagir face au comportement de Rubis, ce qui l’agaça. « Si il me sort des discours qui pourraient être adressés à des adultes, il me considère toujours comme une louvette » à bien y réfléchir c’était normal, mais elle ne s’en rendit compte que plus tard.
- S'ils n'étaient à force égales, il n'en existerait qu'un seul. Réfléchis, p'tite. Des générations de loups ont vécu sur ces terres. Pourquoi une saison puissante ne dominerait-elle pas? Parce que les autres tiennent tête, et résistent. A ses paroles Rubis détourna la tête.
L’estival soupira avant de s’allonger. Il ne considérait vraiment pas l’hivernale comme une menace.
-Les saisons s'attaquent les une les autres, c'est le cours des choses sur ces terres. Toi, tu vis ici. À ton âge, je vivais ailleurs. Les saisons n'étaient qu'un laps de temps défini, et rien d'autre. Elles cohabitaient, et ne se mélangeaient jamais. Si je m'permet de te parler ainsi des différents Clans, c'est parce que j'en sais quelque chose. Je n'suis ni devin, ni prophète, et j'sais que le moment venu, j'me battrai pour le Printemps. Tout comme toi, tu te battras pour l'Hiver. Et ce, même si j'sais que les saisons finissent toujours pas s'équilibrer.
La louvette était impressionnée par le discours que son interlocuteur lui avait fourni. Et puis pourquoi avait-il fait cela ? Elle le regarda, le soldat était calme, un peu trop calme au goût de la petite, on lui avait dit que les estivaux auraient réagi très mal à ce genre de paroles. « Il n’est vraiment pas comme les autres ».
-Tu es vraiment bête toi ! Chuchota une voix aigüe semblant appartenir à un louveteau. Il t’a sauvée et tu te le mets à dos. Fais la forte autant que tu voudras, mais un jour tu tomberas sur quelqu’un qui te le fera regretter !
L’expression de Rubis se décomposa sous le poids de la vérité, Lukhe quand à lui ne sembla pas entendre la petite voix. « Que je suis bête » se dit-elle.
Ce n’était pas la première fois qu’une voix, que personne d’autre qu’elle ne semblait entendre, donnait un conseil ou ouvrait les yeux de Rubis sur la réalité de ce monde. Elle eut vraiment honte de son comportement, mais à un point ! La tricolore fixa ses pattes. Elle aurait bien voulu partir, mais elle devait s’excuser. Prendre la fuite aurait mis fin à la discussion….
ft.Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Lukhe
Pousse
avatar

Race : Loup/louve
Masculin Messages : 109
Date d'inscription : 11/07/2016
Age : 18

Identitée du loup/chien
Rang: Soldat
Popularité:
10/100  (10/100)
En couple ?: AVY /PAN/

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Mer 17 Aoû 2016 - 20:21

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter.


Elle restait silencieuse. Le Printanier n'y prêta d'abord pas une grande attention, occupé à lécher sa patte, où le poil avait séché à la chaleur et formait de petits pics disgracieux. Plus jamais il ne mettrait les coussinets dans un lac gelé. Alors que Lukhe se rendait compte qu'elle ne paraissait pas décidée à parler, il reposa ses prunelles d'argent sur elle. Ce qu'il vit lui fit froncer le nez. Le visage de la petite était décomposé. Elle fixait le sol, ses pattes plus précisément, et les mèches immaculées cachaient en partie ses yeux dont il avait entraperçu la teinte chaude pendant leur échange. Il abandonna son début de toilette pour se concentrer de nouveau sur elle.

-Pourquoi c'te triste mine? Tu penses que tes p'tits crocs me vexent? Demanda-t-il d'un ton calme, loin d'être colérique.

Rubis était bien une enfant, pour changer d'humeur aussi rapidement. Émerveillée, curieuse, hostile, déprimée. Quelques minutes seulement. Deux mots. Elle passait du noir au blanc si vite que Lukhe se demanda un jour s'il parviendrait à vraiment comprendre les louveteaux et leurs états d'âme.

- T'es p'tite encore, Rubis, je ne m'attendais pas à c'que tu réagisses autrement. Fais pas cette tête, j't'en veux pas d'avoir ton Clan, et ta manière d'être.

Il se releva après ce petit temps passé couché, s'ébrouant soigneusement pour chasser ce qui pourrait s'être accroché à sa fourrure. C'était là le bon moment pour rentrer chez lui. Elle devait sûrement ne plus savoir où elle en était, et il ne souhaitait pas la perturber davantage encore. Il s'abaissa pour cueillir la fleur du printemps qu'il avait fait pousser d'un délicat coup de crocs, la regardant du coin de l'œil.

- P't'être qu'on se reverra en dehors d'un champ de bataille, et ce jour là, quand tu s'ras plus grande avec une tête bien pleine et si l'envie t'en prends, on en rediscutera.

Ce n'était pas une promesse, mais plutôt un simple constat. Il savait que s'il venait à la recroiser, il aimerait tout autant discuter avec elle, que ce soit loin de l'eau du lac ou en plein milieu des bois. En étant si jeune, elle était déjà si curieuse... Lukhe se dit qu'une fois adulte, cette conversation compliquée pourrait être prolongée, approfondie, et peut être enfin assimilée.

Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Jeu 18 Aoû 2016 - 15:16

Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter
Rubis allait se lever pour s’enfuir, elle se dit qu’elle ne voudrait plus le voir. Après tout elle avait fait preuve d’une arrogance à laquelle on ne pouvait rien redire, parfaite.  
-Pourquoi c'te triste mine? Tu penses que tes p'tits crocs me vexent? La voix douce du mâle calma un peu la louvette tourmentée. Elle changea d’avis ; elle resterait là jusqu’au départ de Lukhe  . T'es p'tite encore, Rubis, je ne m'attendais pas à c'que tu réagisses autrement. Fais pas cette tête, j't'en veux pas d'avoir ton Clan, et ta manière d'être.
Le fait que le printanier tentait de la consoler fit chaud au cœur de la toute petite. Il se releva puis s’ébroua projetant des petits tas de neige autour de lui. La petite releva timidement la tête. Sa chevelure blanche aux petites mèches noires ne couvrait plus les yeux de l’hivernale. Elle put observer le pelage aux différentes teintes de brun qui brillait sous le soleil au zénith.
Le soldat cueillit la fleur aux pétales tout colorées, symbole du printemps. Ou plus précisément du clan de Lukhe, malgré leur longue conversation leurs saisons étaient opposées.
- P't'être qu'on se reverra en dehors d'un champ de bataille, et ce jour là, quand tu s'ras plus grande avec une tête bien pleine et si l'envie t'en prends, on en rediscutera.
La louvette espérait que ce jour viendrait comme il le prédisait. Rubis s’était tournée vers le lac, dos au mâle. Il s’éloignait, laissant l’hivernale, tout comme la fleur du printemps laissait la plante blanche de l’hiver. Après tout ils n’appartenaient pas au même clan.
Elle ne se retourna pas, mais ces quelques mots franchirent ses lèvres :
-Salut … et merci pour tout. Elle se demanda si ce chuchotement était parvenu aux oreilles de Lukhe.
Les blocs de glace flottant sur le lac brillaient de mille feux. Ce même lac qui avait failli l’engloutir dans ses abîmes. La louvette resta à le regarder, jusqu’à ce qu’elle ne sente plus la présence du soldat.
Quand elle se retourna, elle vit la fleur aux pétales blanc immaculé qui était tournée vers elle. Elle décida de la garder avec elle. La louvette la cueillit délicatement, prenant garde à ne pas l’abimer.
-Ça va. Tu ne t’en ai pas trop mal sortie. Fit une voix grave empreinte de sagesse dans les oreilles de Rubis, contrastant fortement avec la voix juvénile qui lui avait ouvert les yeux.
-Je sais. Répondit-elle, avec un sourire en coin.
C’est ainsi que la petite aux couleurs d’écarlate, de neige et de charbon pri le chemin de son camp.
ft. Lukhe
Revenir en haut Aller en bas
Rubis
Animateur
avatar

Race : Loup/louve
PUF* : non
Féminin Messages : 189
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 15

Identitée du loup/chien
Rang: Nourrice
Popularité:
0/0  (0/0)
En couple ?: non mais elle cherche le grand amour X)

MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   Jeu 18 Aoû 2016 - 19:20

à archiver s'il vous plaît ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reste loin de l'eau, et nous pourrons discuter [Pv Rubis] [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four seasons :: Archives Hiver-
Sauter vers: